Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 A la recherche des précieuses- Hakon (FB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Jeu 19 Nov - 21:43

Elle avait décidé de quitter Jamir, sortir de sa réclusion volontaire à la recherche d'autres armures.. de ces chères armures d'or.
Au début, elle pensa retourner en Grèce, place naturelle des précieuses, mais très vite, son instinct la guida vers d'autres contrées.
Myrdhinn traversa les terres, guidée par un appel silencieux. Elle se sentait poussée, son sang bouillonnait, tout son être réclamait la présence de ces armures, comme s'il s'agissait d'une bouée de sauvetage pour son esprit.

La jeune jamirienne ne s'était pas vraiment inquiétée de savoir si on accepterait son acte au Sanctuaire ou non. A vrai dire, elle s'en fichait allègrement, et comme toujours, n'en faisais qu'à sa tête. De toutes les façons, elle ne connaissait personne là-bas, et ne comptait pas obéir au premier pélos venus.

Ses pas la menèrent à Asgard.
C'était un endroit plutôt plaisant, bien qu'un peu froid, mais, pour avoir vécut à Jamir, elle ne s'en retrouva pas trop trop dépaysée.

Dans le village dont elle n'avait pas retenu le nom tant il était tordu, elle commença à farfouiller, posa moult questions dans l'espoir de retrouver la trace des armures d'or, et enfin... enfin pouvoir de nouveau les toucher.
Elle avait le coeur serré, car en son fort intérieure, sentait que ces petites chéries réclamaient des soins, depuis combien de temps n'avaient-elles pas connu les mains d'un forgeron? C'était triste, si triste qu'elle écrasa une larme avec son poing, alors que son visage de gamine marquait un air déterminé.

"Je vous retrouverai! sur le marteau de papa, je vous retrouverai!"


Il y avait chez elle une véritable passion pour les armures, au fil du temps, elles étaient devenues des amies pour elle, qui lui racontaient tellement de choses... elle voulait de nouveau entendre leurs voix.
Ho certes, depuis son réveil, elle avait réparé moult armures, mais ses préférées restaient les armures d'or.
Un tictac plus fort se fit sentir, elle acquiesça déterminée:

"On va les trouver, t'inquiètes pas!"

Elle allait reprendre sa course, avec dignité, quand, elle glissa lamentablement au sol à cause d'une plaque de verglas... à Jamir, y'avait pas trop de verglas.


Dernière édition par Myrdhinn le Lun 23 Nov - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Jeu 19 Nov - 22:16

Voilà encore un nouveau jour à Asgard. Je me sentais figer, d’une humeur un peu morose peut-être. Ouais je crois que c’est ce qu’on appelle se lever du pied gauche. Aujourd’hui tout avait tendance à m’énerver et rien que le temps gris que je pouvais apercevoir par la fenêtre alors que je mangeais mon petit-déjeuner me disais que tout le reste de la journée serai le même. Bien après avoir englouti mon repas je me lève. Que faire aujourd’hui ? M’entraîner ? Ouais voilà une bonne activité pour passer le temps.

Mon armure revêtit mon corps chaque partie, le plastron, les jambière, les bras puis pour finir le casque. Je la détaillais dans le miroir, sa couleur était dorée striée de noir, elle formait un loup dont la gueule entourait mon visage, quelques-uns de mes cheveux noir et bouclé tombait en dehors de mon casque, rien qui ne me gênais la vue, donc tout allait bien. Il était donc temps de sortir, mon lieu d’entraînement favori était une petite grotte au milieu des montagnes pas vraiment facile d’accès, mais au moins le calme régnait en ces lieux.

La ville n’avait pas disparu, les gens s’activait, certain forgeaient, d’autres vendaient des légumes, des fruits ou de la viande, ils se battaient tous les jours contre le froid et contre nos ressources qui diminuaient de plus en plus. Il était de mon devoir de me battre pour eux, de les protéger et de ….

-Vous allez bien ?

Je tendis une main à la jeune femme qui venait de s’écrouler sur le sol balayant ma cape d’un revers, je lui offrais un sourire charmeur. Jamais je ne l’avais vu ici, elle ne ressemblait pas du tout au personne que l’on pouvait trouver dans ses contrés. Et elle avait quelque chose d’étrange, un cosmos s’élevait d’elle, comme un voile dans l’espace, pas un cosmos agressif non, loin de là, mais méfiance, toujours méfiance. Nous sommes en plein milieu d’une guerre civil.

-Je ne vous ai jamais vu par ici, vous venez d’arrivez ?
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Ven 20 Nov - 20:26

Fesses par terre sur le sol gelé, elle mis quelques secondes à récupérer ses esprits, avant de regarder au dessus d'elle pour découvrir un visage.

"Salut!"
Finit-elle par dire avec un air de chaton curieux sur le visage. Elle le détailla avec une grande minutie, mais son regard resta figé sur l'armure. Enfin, après quelques secondes, son regard s'illumina, une armure! bon, certes pas celle qu'elle recherchait, mais de ce type là, elle n'en avait jamais vu auparavant.
Myrdhinn pris la main qu'on lui tendait et se leva d'un bond avant de poser ses mains sur l'armure en question.

"Hoooo! c'ets la première fois que j'en vois une! elle est faite d'un tout autre genre de métal que les nôtres! Hooo! quelle texture! c'est amusant, elle a des reflets que je n'avais pas vue!"
Perdue dans sa contemplation et dans son enthousiasme, elle lui tournait autour, le touchant, sans vergogne aucune.

"Je peux l'examiner de plus près? dis dis dis? je peux? " Elle s'était arrêtée devant lui, fixant ses yeux bruns dans ceux du jeune homme, brillants de joie, les mains posées sur son torses et sautillant presque d’enthousiasme.

Citation :
-Je ne vous ai jamais vu par ici, vous venez d’arriver ?


Les paroles du jeune homme l'arrêtèrent, elle fit donc une moue plutôt candide:

"OUi, je viens d'arriver ici, et toi? je ne t'ai jamais vu avant"

Logique? pour quoi faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Mar 1 Déc - 19:49

Cette jeune femme était un véritable tourbillon de joie, comme on en voit que très peu, voilà qui changeait des regards blasés et presque méprisants qu’on nous servait habituellement ici, pendant quelques secondes j’en fus saisi de stupeur ma bouche s’étirant en un O qui se referma bien vite quand mon cerveau repris sa place sur la banquette avant de mon âme. J’en profitais pour la détaillé plus minutieusement cette drôle de personne. De long cheveux lui descendais très bas dans le dos, elle était habillée chaudement, des cernes signe d’un long voyage ce détachais comme deux demi-lune sous ses yeux qui n’avaient pas un profil très occidental. Il me suffit de cette seconde pour savoir qu’elle avait dû parcourir un très long chemin avant d’arrivé ici.

C’est son intérêt pour mon armure qui me fit pousser mon analyse un peu plus profondément, il est rare que de simple voyageurs aient une quelconque connaissance à ce sujet, elle venait obligatoirement de l’un des autres camps gouvernés par une divinité étrangère. Je fermais les yeux le temps de sonder le cosmos de la belle, celui-ci était très prononcer, pas très puissant, mais il avançait comme un engrenage, un mécanisme parfait qui s’entrainait lui-même en avant dans le temps. Je brûlais de curiosité de savoir qui elle était, presque autant qu’elle avançait une démonstrative curiosité pour mon armure. Je lui souris gentiment, un sourire de boulot, celui que vous servez aux gens pour ne pas avoir l’air d’un type détestable continuellement, mais qui pourtant ne monte pas jusqu’à vos oreilles.

-J’habite ici depuis toujours. Quel est donc la divinité que vous servez ?

Ouais, je sais, pas très diplomate, mais je n’étais franchement pas d’humeur aujourd’hui et puis je n’avais pas envie de perdre mon temps avec un questionnaire composé de tour ou de détour et quand vous voulez allez vite il n’y a rien de mieux que la vérité je vous le jure. Cette fois un véritable sourire se détache sur mon visage. Je ris de moi et du fait que je ne dise la vérité seulement pour éviter une perte de temps que je trouverais inutile. Qui a dit que je n’étais pas un sociopathe ? Quand est-ce que l’on devient vraiment un sociopathe d’ailleurs, il faudra que je m’informe un jour.

-Je suis Hakon Wodan, Le guerrier divin de Sköll, le dévoreur de soleil … et oui si tu veux examiner mon armure, fait le comme tu voudras.

Une démarche bien imprudente, habituellement jamais je n’aurai laissé quelqu’un faire ça, elle pourra parfaitement en profiter pour repérer les points faibles de cette dernière pour mieux me tuer après, alors dans ce cas pourquoi avais-je céder et accepter alors que toute autre personnes auront juste eu le droit d’aller se faire foutre ? Et bien je ne sentais pas de danger dans cette fille et j’étais curieux, la laisser faire pourrai surement délier un peu sa langue, on dit que la curiosité tue le chat, espérons qu’elle ne fasse pas de même avec le guerrier divin.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Dim 6 Déc - 17:15

Myrdhinn pris le temps de regarder tout autour d'elle.
Bon, ce village ressemblait à tous les autres, simple et sous la neige... peut être s'était-elle perdue?
Puis, son attention se reporta sur le guerrier divin.
Elle accueillit sa révélation avec un simple sourire, pas vraiment inquiétée par sa présence, non, ni même impressionnée.

"Myrdhinn, je suis réparatrice d'armures au Sanctuaire, et accessoirement chevalier de l'horloge. "

Elle recommença à examiner l'armure, posant ses mains dessus, le visage marqué par une concentration extrême.

'C'est étrange, ce n'est pas du tout les mêmes matières que les notres... avez vous des réparateurs chez vous? pourtant, elle a bien une âme, donc elle est aussi vivante... c'est fascinant..."

Au delà de son statut de sainte, Myrdhinn vouait une véritable passion pour les armures divines, et sa curiosité la poussait bien souvent, à les étudier chaque fois qu'une d'entre elle croissait son chemin.
Elle émit un léger rire puis ajouta contente:

"Elle est chaude et froide à la fois ton armure, elle me rappelle tellement de jolis souvenirs" Les yeux brillant, elle colla sa joue contre le plastron du guerrier divin et la frotta affectueusement:
"Merci pour cette sensation, toi" Elle parlait vraisemblablement à cette dernière avec une douceur assez déstabilisante.

Puis, comme un éclair passant dans sa tête, elle se redressa: "Ho oui! j'aillais oublier! "
Posant ses yeux bruns sur Hakon, finit par demander: "Je chercher les armures d'or, euh... disons que mes débilos de compatriotes ont réussit à les perdre... inadmissible...bande de gogols... perdre les précieuses... bras cassés" Elle marmonnait visiblement contrariée, puis ajouta en fronçant les sourcils et croissant les bras devant elle:
"Bref, je suis là pour les récupérer et les réparer... En auriez vous croisé par hasard? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Dim 13 Déc - 21:19

Le souffle glacé de l’air continuait de dévorer ce petit village au beau milieu d’Asgard, sans aucun effet sur moi, je me demandais comment le vivait cette jeune femme qui elle devait être habituer au climat beaucoup plus tempéré de la Grèce, l’endroit où réside le sanctuaire d’Athéna. Je la détaillais tout en écoutant les informations qu’elle me donnait. Le sanctuaire, un allié de notre patrie, bien que parfois nous nous somme battu l’un contre l’autre, jamais de manière consciente, la dernière guerre qui avait éclater par la faute de Poséidon le dieu des mers à fait tombé tous les guerriers divins éveillé de l’époque, ce fut une heure sombre pour nos terres laisser sans aucun protecteur. Mais sans l’aide du sanctuaire les pertes auraient été beaucoup plus lourde et pas seulement pour nous, mais pour le monde entier.

Mon armure semblait être le centre d’intérêt principale de la chevalière de l’horloge, elle l’examinait avec le plus grand intérêt, lui parlant parfois, allant même jusqu’à appuyer sa tête sur le plastron de mon armure du Sköll, je n’appréciai pas tellement le geste, je ne connaissais pas encore cette fille et de ce fait, je n’aimais pas qu’elle me touche, elle envahissait mon espace vital de la manière la plus osé possible. Pourtant je me contentai de lui offrir mon sourire le plus professionnel celui que vous utilisez quand vous êtes obligé de parler à un inconnu et que vous ne voulez pas passer pour un sociopathe, c’est-à-dire un léger sourire que ne monta pas jusqu’à mes oreilles.

-Nous n’avons pas de réparateur, du moins pas à ma connaissance, les armures se répares d’elles-mêmes grâce à l’énergie d’Asgard. Je suis un guerrier, je ne pourrais répondre clairement à ta question.

C’était la pure vérité, je ne m’étais jamais véritablement posé la question, j’étais conscient que mon armure avait une âme, qu’elle était une entité vivante et pensante par elle-même. Je le ressens à chaque fois que je la porte, l’esprit du loup qu’elle porte en elle, cet animal sauvage de la mythologie qui est lié à mon âme en permanence. Je ferme les yeux repensant un instant à tous les combats que j’ai mené à toute les victimes que j’ai laissées derrière moi avant de reporter mon regard à la couleur du saphir sur la sainte. Les armure d’or ici en Asgard ?! Impossible elles auraient forcément été retrouver ou repéré d’une façon ou d’une autre non ? Ne pas les avoir vu équivaudrait à avoir louper un coup de poing en plein dans la figure.  Mon esprit tournait à deux à l’heure, je pouvais presque sentir les rouages de mon cerveau s’enclencher les un dans les autres, le sanctuaire devait être démunie, les chevaliers d’ors représentent l’élite de leurs rangs, il faut absolument les retrouver.

-Je n’ai pas entendu parler d’armure d’or à Asgard ! J’en suis le premier étonné d’ailleurs. Et … tu penses vraiment trouver les armures ici ? Si nous les guerriers divin ne l’avons pas remarqué c’est qu’elle doivent être quelque part où il n’y a aucun signe de vie, dans un lieux véritablement inhabité tu ne crois pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Mar 15 Déc - 18:55

La jeune fille leva son index devant son visage et le secoua vigoureusement.
Il y avait chez Myrdhinn quelque chose d'ambivalent, paradoxal. Elle se comportait avec une candeur infantile, montrant une attitude naïve voir non dangereuse. Et dangereuse, elle ne l'était pas, loin de là. Mais son regard était bien trop fixe pour être celui d'une simple adolescente.

"C'est plus compliqué que cela. Si les armures d'or ne veulent pas être trouvées, elles ne se montreront pas! Il a dû se passer quelque chose pour qu'elles se retrouvent ici, et j’ai sentit leur appel, je suis persuadée qu'elle sont par chez vous!"

Elle fit une moue, visiblement gênée.

"Il faut les trouver, je me sentirai bien mal si quelqu'un mettait ses sales mains pleines de doigts dessus... "

Elle posa ses mains sur ses hanches.
Elle ne semblait pas affectée plus que de raison par le froid et pour cause, à Jamir il ne faisait pas très très chaud... bon, elle avait pris la peine de s'équiper d'une bonne doudoune bien épaisse qui la faisait ressembler à un joyeux rouleau de printemps... mais avec une grande dignité.
Toujours.

"Hum... "
Elle regarda autour d'elle. "Okey bon, elles ne doivent pas être dans le coin, tu as raison... mais en fait, j'étais venue manger un bout avant de repartir... c'est que ça creuse la neige. Tu as le droit de m'accompagner!"

Elle était définitivement sans gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Mar 15 Déc - 19:55

La jeune femme était une bien curieuse personne, je ne sentais rien de belliqueux en elle, je commençais tout juste à la comprendre, à aborder qui elle était, ça personnalité et la façon dont elle vivait et agissait. Elle m’avait parler de réparateur d’armure, une lueur d’intérêt et de compréhension anima mon regard. Elle-même devait en être une, la façon dont elle avait observé ma protection divine. Comme si elle pouvait entrer en osmose avec elle d’une manière aussi naturelle que toutes personne respire et puis cette volonté que j’avais pu apercevoir quand elle avait parlé des armures d’or, comme si les retrouver était la chose la plus importante de sa vie. Je lui souris, un véritable sourire cette fois, montant jusqu’à mes oreilles et faisant pétiller mes yeux.
Je venais de prendre ma décision, dans mon fort-intérieur, j’allais l’aider. Je ne décide jamais rien à la légère, mais la force avec laquelle elle recherchait les armures et la façon dont elle en parlait venait de me convaincre et puis après tout le sanctuaire et Asgard sont des alliés de longues dates. Les armures d’ors, réellement fascinante. Représentant les signes baignés toute l’années par les rayons du soleil, leurs donnant leurs puissances, elle avait surement raison, si les armures ne voulaient pas qu’on les trouve alors on ne les trouverait pas.

Un long bruit vint briser le silence et le sérieux qui c’était peu à peu installé dans l’atmosphère, un bruit sortant directement du tréfonds des enfers de mon estomac. Ce dernier ayant réagis à la dernière phrase de la femme chevalier. Visiblement il était temps pour moi de manger quelque chose également, parfois je suis tellement pris dans mon entrainement que j’en oublie de me nourrir. Je me sentis un peu gêné, mais le problème n’était pas là, je réfléchis cinq secondes avant d’ouvrir à nouveau.

-Et bien si tu veux manger, je connais l’endroit parfait !

Lui montrant la direction d’un signe du pouce, je commençais une marche qui ne se voulait pas longue, l’endroit que j’avais énoncer, une auberge, situé au milieu d’une rue. Je saurai qu’il n’y aura personne à cette heure, nous pourrions manger au calme et ensuite peut-être ce lancer à la recherche des précieuses de Myrdhinn. D’un geste de la main je poussais la porte du « Fire and Fury » dévoilant un intérieur au côté rustique très prononcé. De grande tables de bois ronde était disposé partout, le bar brillait à la lueur d’une bougie qui éclairait un peu la pièce et aussi la gérante que je connaissais très bien pour venir souvent ici, à ma vue un grand sourire ce dessina sur son visage, elle parla d’une voix forte et bourru.

-Salut Hakon, comme d’habitude je suppose ? Oh qui est cette jeune femme ?


Elle jeta un regard presque courroucé à la chevalière qui était entrée à ma suite. Visiblement le simple fait qu’elle vienne manger avec moi ne lui plaisait pas, je lui souris d’une manière très condescendante, le sourire qu’on offre aux imbécile heureux où au gens sur le point de sauté d’un immeuble.

-Je te présente Myrdhinn, c’est une collègue, elle va manger avec moi aujourd’hui.

Puis je m’assis sur une des tables attendant mon repas, de la viande de gibier cuite au feu de bois accompagné de pommes de terre et de fromage fondu, un véritable régale. Jouant avec des boucles de mes cheveux j’invita Myrdhinn à faire de même.

-Prend ce que tu veux, c’est moi qui régale.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Ven 25 Déc - 22:43

Le vent soufflait sur ces terres enneigées, parfois, il réussissait à entraîner dans son sillage des petits nuages de neige, parfois, il trouvait un chapeau, une écharpe, une chevelure avec laquelle jouer.
Myrdhinn aurait pu apparaître comme une belle demoiselle aux boucles vertes virevoltant avec grâce aux vents, les joues rosies par le froid.
Mais non.
Elle luttait contre ses fameuses boucles qui lui donnaient un air de caniche mal coiffé, ses joues étaient rouges, mais son nez aussi. Le froid, elle connaissait, Jamir n'était pas connu pour être des plus cléments, mais rien en pouvait être comparé avec le froid sibérien d'Asgard.
Mince.

Myrdhinn réajusta son cache-oreilles nounours moelleux, avec un air digne.
Puis, un sourire s'afficha de nouveau sur son visage alors que le jeune asgardien l'invitait à manger, elle se jeta dans ses bras et déposa un baiser sur sa joue avant de sautiller avec grande joie (accompagnée du tintement de ses outils qu'elle trimballait) :

"OUi oui oui! j'ai faim! j'ai faim! merci merci merci !"
Ensuite, avec un même enthousiasme, elle le suivit posant milles questions, mais surtout passant du coq à l'âne:

"C'est quoi la spécialité ici? et c'est bon? on mange quoi de bon? et niveau pâtisseries? j'aime bien la viande rôtie, ya de la viande ici? j'aime bien la purée de patates aussi, tu aimes la purée? et toi, tu aimes quoi? "


Ils arrivèrent donc, dans une sorte d'auberge très bucolique, avec une ambiance de taverne digne d'un film médiéval un peu fantastqie. Elle regardait un peu partout, attrapa un morceau de pain sur une table qu'elle commença à grignoter tout en continuant sa contemplation.
A vrai dire, elle ne prit pas la peine de relever les regards curieux et interrogatifs qu'elle soulevait, elle avait des traits clairement étrangers.
Enfin, quelqu'un sembla lui adresser la parole, elle tourna vivement son regard vers ce nouvel interlocuteur et leva une main avec un sourire.

"Salut! je suis Myrdhinn! "


Mais le summon du bonheur fut quand il annonça qu'il allait payer, les yeux de la jeune femme se portèrent amoureusement surHakon:

"Je t'aime toi!"

Puis, sur la carte:

"Je voudrai ça, et ça, et ça, merciiii! ça fait longtemps que je n'ai pas eu un cadeau"

Elle souriait, et elle ne mentait pas, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu de joies comme cela, bon, elle avait passé par mal d'années endormies...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Sam 6 Fév - 19:30

La jeune fille semblait sincèrement heureuse d’avoir été invité ici, visiblement elle aussi était faible face à la nourriture, voilà qui me fit rire doucement, je souffrais du même problème qu’elle, je ne résistais jamais à de la bonne nourriture et je pense que cet effet se vis, surtout quand la serveuse apporta les plats. La viande semblait parfaitement griller et exultait une odeur savoureuse, la couleur était légèrement dorée, un peu de sauce s’en échappait. Les patates elles était visiblement parfaitement cuite et était surmonté d’un lit de fromage qui fit frémir ma lèvre inférieure. Je plantais ma fourchette à l’intérieur commençant à découper mon repas alors que Myrdhinn en face de moi commençait tout juste à commander ce qu’elle voulait. Je pouvais me permettre de l’invité. Après tous les guerriers divins étaient reconnu dans nos terres et le prestige qui les accompagnais leurs permettaient de manger à l’œil dans la plupart des établissements. Je payerai tout de même la part de la jeune sainte de l’horloge, je n’aimais pas abuser de ma fonction.

-J’espère que tu aimeras le repas je n’ai jamais été déçu en venant ici.

Tout en finissant ma phrase je portais ma fourchette à ma bouche. Elle crépitait doucement sur mes papilles accompagnées du fromage fondu et d’un peu de patates. Parfait, je salivais et me régalais avec mon repas. J’étais vraiment heureux de pouvoir manger et la bière qui venait essuyer ma gorge et qui faisait jouer ma pomme d’Adam comme un yoyo était terriblement bonne aussi. Je posais mes couverts et reportais mon attention sur la jeune fille. J’étais redevenu sérieux, enfin pas trop, je souriais toujours, mais mon regard lui était devenu plus perçant, le bleu saphir de mes pupilles concentrés sur la sainte. Elle m’intriguait, elles s’y connaissaient beaucoup en armure … moi pas vraiment et d’ailleurs la mienne avait été endommager lors de mon combat contre le chevalier d’or du cancer, ce dernier n’avait pas été tendre et on pouvait voir des fissures, des éclats qu’il manquait, comme des crevasses dans l’armure du Sköll que je portais. Peut-être pouvait-elle m’aider pour ça ? Après tout sa serai un service justement rendu pour le repas que je venais de lui offrir. Mon sourire s’étala alors un peu plus sur mon visage.

-Dit moi, tu as l’air de très bien connaitre les armures … sa m’embête de te demander ça, mais la mienne à subit de lourd dégâts pendant un combat. Est-ce que tu pourras y jeter un œil ? Voir la réparer si tu y arrive ?

J’avais pris un ton innocent et ma demande l’était vraiment, je m’inquiétais véritablement pour ma god robe. Après tout, elle était parfois la seule chose qui me séparait d’un coup mortel par un ennemi et jusqu’à maintenant elle m’avait toujours bien protéger, je pense qu’il était juste normal pour moi d’en prendre soin en retour.

Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Sam 6 Fév - 20:22

Myrdhinn remuait sur place, attendait avec une impatience non dissimulée.
Enfin, les plats arrivèrent, et elle commença à manger avec enthousiasme.
Sans faire attention à ce qui l'entourait, elle réclama du pain, parce que saucer c'était bien sympathique, et au delà de ces considérations, elle avait gardé, de son sang français, cette manie de manger du pain avec tout.

Ses yeux bruns brillants se posèrent sur Hakon:
"Cha va pas trop mal, ché manché des trucs plus dégueux par chez vous, cha cha va, cha rechemble au boeuf bourguignon, et chadore le boeuf bourguignon."

Elle goûta à un autre plat et fit la grimace:
"Pouaaaah, les trucs bouillis bizarres de chez vous... pffff, apportez donc d'autres saucisses siou plait, ça la cochonnaille vous savez faire!"

Enthousiaste, heureuse de manger chaud enfin après plusieurs jours à ne faire que des sangouiches, concentrée comme il se devait face à un repas gargantuesque.
Il y eu un silence durant lequel, tout deux mangeaient avec entrain et méthode, mais très vite, Hakon reprit la parole pour solliciter son aide.
Myrdhinn leva la tête subitement, faisant voler un épis qui se dressait sur son crâne, avec des yeux ronds, mais pétillants d'une certaine flamme, passion.
Elle mâchait rapidement, mais pris la peine d'avaler avant de répondre, non sans une certaine malice:

"Mais, j'croyais qu'elles se réparaient seules vos armures hum?"


La demande l'amusait grandement, et c'était sa façon très à elle qu'elle avait d'embêter un peu les autres, avec une certaine gourmandise pour l'humour.
Avec sa fourchette, elle faisait des petits cercles devant Hakon, ajoutant :

"Alors si elles ne se réparent pas d'elles mêmes, comment le faites vous? vous devez bien avoir des forgerons? à moins qu'elles n'aient jamais eu d'entretien, ce qui est plus grave."


Myrdhinn releva ses manches et commença à inspecter, avec ses mains formant une sorte de triangle, l'armure du jeune homme, le visage marqué d'une gravité qui trahissait son âge plus avancé.

"Hummmm... oui, en effet, elle a souffert." Un sourire s'afficha sur son visage enfantin alors qu'elle continuait: "Pour les armures que je connais bien, j'arrive à comprendre leurs besoins, elles m'appellent quand elles ont besoin de moi. La tienne ne me connait pas, donc, il faut que je l'inspecte comme ça."

Elle s'était légèrement redressée, puis, attrapant un morceau de pain, se rassis et repris le cours de son repas déjà bien entamé.
"Che peux pas laiché une armure bléchée, che te ferais cha après le repas oui? et pas ici oui?"

La petite jamirienne goba un autre morceau de boeuf, elle avait maintenant les joues biens gonflées, mais semblait ravie.
Il y eu un autre silence durant lequel elle galéra allègrement à mâcher puis enfin avala le contenu de sa bouchée.

"Quels sacrifices serais-tu prêt à faire pour aider ta compagne de vie?"


Bien entendu, elle parlait de l'armure, et souriant toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Lun 8 Fév - 10:54

Le repas avançait bien, je mangeais sans prendre réellement mon temps il faut l’avouer, j’engloutissait mon repas comme un trou noir aurait engloutie une géant rouge supermassive. J’avais presque finit mon repas et une dernière gorgé de bière m’aida à faire passer les derniers morceaux de mon repas. Je soupirais de plaisir tout en écoutant la jeune qui un peu plus tôt avait retrousser ses manches pour inspecter mon armure. Bilan, elle était belle et bien gravement endommagée. Une petite grimace apparue sur ma figure. Je le savais et je pouvais le ressentir, elle n’était pas morte encore, mais je doutais qu’elle survive à un autre combat, surtout s’il était de la même intensité que celui d’Akuma. Je soupirai et cette fois pas de plaisir en répondant à la première question de la jeune fille.

-Non, nous n’avons en effet pas à ma connaissance de forgerons … le savoir doit être perdu. Généralement le pouvoir d’Yggdrassil notre arbre-monde suffit à redonner vie à nos God rob, mais là c’est différent, il est en train de mourir … donc nos armures ne se répare plus toute seule.

Et oui voilà donc la triste vérité. Notre pays était véritablement sur le déclin et nous aussi, nous étions fragilisés par toute ce qui arrivait, j’avais tout fait pour essayer de conserver mon armure intacte, mais se battre en pensant toujours à ne pas se faire toucher c’est un défi presque impossible à relever, une épine dans le pied et un sacré handicap.
J’étais content, Myrdhinn ce proposais pour s’occuper de mon armure, je pourrais à la fois retrouver cette dernière et par la même occasion observer quelque chose d’intéressant, la réparation d’armure ce n’est pas une chose commune ici comme vous l’avez compris, j’en étais presque impatient. Pourtant une question me gênait encore. Qu’est-ce que j’étais prêt à sacrifier ? J’arborais soudain une expression méfiante sur le visage. Il faudrait que je sacrifie quelque chose en échange du soin de mon armure ? Mais quoi ?

-Je sacrifierai beaucoup …. Mais que devrais-je sacrifier au juste ?

Je fronçais les sourcil mi-inquiet, mi-interrogateur. Seul Myrdhinn pouvais m’éclairé et nous avions tous les deux finit nos repas, je l’invitais donc à sortir lançant quelques pièces sur le comptoir, surement un peu plus que ce que je devais payer, mais tant pis j’avais hâte de savoir ce que la jeune femme à l’horloge comptait faire … et aussi ce que je devrais sacrifier pour revoir enfin mon armure dans une forme saine. J’invitais la jeune femme à me suivre dans le dédale des rues jusqu’à une maison un peu plus grande que les autres aux frontière de la ville. Ma maison. J’ouvrais le porte entrant à l’intérieure toujours suivit de la petite sainte. D’un mouvement de la main je projetais des flammes dans l’âtre de la cheminé et la seconde suivante un grand feu y crépitait. Je m’assis à la table qui était disposé dans le salon et je me retournais a nouveau vers la sainte.

-Alors, explique moi tout.
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   Lun 8 Fév - 12:59

Les explications du jeune homme l'avait plongée dans une profonde réflexion. Ainsi donc, le pays était en proie à un certain chaos dû à la mort de l'arbre. Elle en déduit fort rapidement que les armures risquaient de suivre le même chemin si rien n'était fait.
Et son cerveau de forgeronne commença à réfléchir rapidement, très rapidement.
Le visage de la jeune fille avait perdu sa candeur pour laisser place à une gravité qui ne cadrait en rien avec son âge apparent. Une solution, puis deux se firent jour.

Lorsque Hakon lui affirma qu'il était prêt à sacrifier "tout" pour son armure, un sourire s'étira sur les lèvres de la petite jamirienne.
Bien, avec des bases comme celles-là, il n'y aurait pas de jérémiades et la réparation irait d'autant plus vite.

"Bien"

Malgré tout, elle ne prononça pas le moindre mot durant le trajet, perdue dans ses pensées. C'était bien une preuve de la sagesse d'Athéna: faire dépendre les armures de son cosmos et des jamiriens était la meilleure option qui soit, cela évitait les petits tracas de ce type. Asgard devait bien avoir eu des forgerons divins, seulement, leur espèce semblait avoir disparut... Bon, elle aurait pu s'en moquer, et troller le jeune Ase un petit peu sur le sujet, mais elle préféra éviter, se souvenant avec un certain pincement au coeur qu'elle était dorénavant la dernière de son espèce.... fort heureusement avec une date de préemption illimitée. Ouf, on était sauvés.

Ils arrivèrent dans une maison, assez chaude et la demoiselle se dévêtit, laissant apparaître une armure aux entre-las compliqués, dont la lumière semblait se mouvoir comme par sa propre volonté. L'armure de l'horloge avait beau être de bronze, il était évident qu'elle avait customisé cette dernière.

Elle s'assit en face de Hakon, et mis ses mains en triangle de nouveau mais sur son gantelet, faisant jaillir un peu de cosmos.

"Regarde par la fenêtre de mes mains... tu vois, elle s'émiette. Cela doit faire assez longtemps qu'elle n'a pas été révisée. "

D'un coup, elle posa ses mains sur la table pour se redresser et fit un geste de main:

"Enlève ton armure veux-tu?"

Il posait des questions... normal... elle ne répondit pas tout de suite, car, le nez dans son sac, elle cherchait, et lorsqu'elle se redressa de nouveau, elle une sorte de paire d'instruments en or.

"Les armures sont vivantes, je ne t'apprends rien. Lorsque nous en créons une, nous utilisons du sang du Dieu afin de leur donner vie.
Comme toute chose, le sang est la vie.
La réparation traditionnelle d'armure demande un sacrifice de sang plus ou moins important, mais comme tu as mangé, ça ne devrait pas poser de soucis"

Elle sourit, elle continua.

"J'ai appris, récemment, que certains jamiriens avaient fait des recherches pour trouver une composante qui remplace le sang... on voit le résultat... c'est pire une fois que je les récupère, elle sont d'autant plus fragilisées, qu'elles semblent complètement groguies...Tout ça pour des tapettes qui ne sont pas capables de verser la moindre goutte de sang pour celles qui les protègent... tsss..."

La jeune fille sourit de nouveau. Elle défit ses gantelets laissant apparaître ses poignets couturés de cicatrices.
"Bien entendu, je peux donner de mon sang, bien entendu, je peux faire une multitude de choses
comme changer la couleur, forme, renforcer, ect... Mais dans le cas de ton armure, elle ne me connait pas, elle pourrait faire un rejet de mon sang.
Je vais me contenter de faire connaissance avec elle, et d'essayer de la renforcer un peu... "


Elle marqua un arrêt:

"En attendant que vous trouviez une solution. "

Reprenant son air de gamine pourrie gâtée et candide, elle plissa ses yeux de façon malicieuse et ajouta :

"Aller zou! A POUALE!"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche des précieuses- Hakon (FB)   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche des précieuses- Hakon (FB)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Royaumes du Nord :: Village de Néophrem :: • Le marché de Midgard-