Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 Les deux rescapés [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Les deux rescapés [FB]   Jeu 26 Nov - 18:39

Sanctuaire d’Athéna 1990

« Nous continuerons à nous battre, tant qu’il le faudra pour honorer la mémoire de nos frères tombés au combat. »

Dans la sempiternelle obscurité, il se déplaçait silencieusement comme pour éviter de troubler l’atmosphère pesante qui régnait encore sur le sanctuaire. C’était le début d’après midi vers les 14-15h mais c'était difficile de garder une notion du temps avec la nuit toujours présente. Kanon s’arrêta en haut des marches qui menaient au temple du verseau. Quel jour étions-nous ? Avec le temps qu’il avait passé sans connaissance, il ne savait plus trop. On lui avait dit qu’il s’était réveillé un jeudi non ? On devait être samedi. Sans doute, peut être, s’était probable en tout cas. Il haussa les épaules et secoua la tête avant de reprendre sa route. Les soins d’Aelis, chevalier des poissons l’avait remit relativement rapidement sur pieds au vu des blessures qu’il avait reçu. Pour l’instant il ne savait pas trop quoi penser de la situation. Ou allait être sa place au sanctuaire ? Valait-il encore la peine qu’il reste alors qu’un chevalier des gémeaux officiel avait prit possession des lieux ? Il ne l’aimait pas mais ne pouvait nier que Dealor était parfait pour le rôle. Tant qu’il arrivait à se contrôler ceci dit. Peut-être que son nouveau rôle se réduirais à surveiller le nouveau schizophrène du sanctuaire. Il sera le point malgré la douleur sourde que cela souleva dans ses avant bras encore très fragilisés. Il n’était pas encore prêt à devenir le chien de garde personnel de ce gamin, même pour Athéna. Athéna..., nostalgique, il déploya sa conscience à la recherche de son cosmos. Mais il ne senti aucune réponse à la prière silencieuse adressée à sa déesse. Son cosmos avait disparu de la terre et elle se battait encore au paradis où elle était hors de sa portée.

Tout à ses pensées, il traversa les différents temples des golds saints disparus au combat. Il en avait rencontré très peu finalement vu que son frère l’avait gentiment enfermé au cap Sounion à ses 15 ans. Cela était étrange de passer à travers ces gigantesques édifices totalement déserts avec seul l’écho de ses pas comme compagnie. Si les choses s’étaient déroulées différemment peut être que ce soir, il aurai pu retrouver tout ces hommes plein d’avenir autour d’une choppe dans l’un des pubs du village de Rodario . Ils auraient peut-être pu être amis au final. Tous liée à leur déesse, tous élevés pour le combat dans la vue de sauver l’humanité et de la protéger envers et contre tous. Mais ils n’étaient plus… anéantis dans l’aube de leur jeunesse comme la plus part des chevaliers lors de toutes les dernières guerres sainte. Sacrifiés pour protéger la volonté de leur déesse, leur seule raison d’être. Rien n’était plus triste mais ils avaient accompli ce pour quoi ils étaient nés et maintenant, libres de leur devoirs ils étaient sans doute dans un monde meilleur. Peut-être était-ce pour cela qu’on l’avait empêché de suivre le même chemin qu’eux, peut être qu’il ne s’était pas assez sacrifié et n’avait pas accomplit don destin. Tap, tap, tap, tap ses talons claquaient contre la pierre qui n’était que ce qui restait de l’accomplissement des Gold saints : Aphrodite, Camus, Shura, Aiolos, Milo, Dohko… Shaka.

Ses yeux habitués à la pénombre lui permirent de visualiser rapidement la ruine qu’était maintenant devenue le temple de la vierge. Des débris étaient accumulés un peu partout. Si on avait ménagé un passage au milieu, peu de chose avaient été déblayées depuis que l’Athéna exclamation avait retenti en ces lieux. Tous étaient sans doute bien trop occupés à gérer l’effort de guerre du sanctuaire pour se relancer dans de la construction. Et ainsi, le temple millénaire du chevalier de la vierge gisait au sol. Certaine colonnes décapitées, rappelait les lances brisées d’un champ de bataille. Kanon n’aurait pas été surpris s’il avait vu une nuée de corbeaux tourner autour du temple qui gisait là comme un animal éventré.
Il n’était pourtant pas du genre sentimental, mais aujourd’hui, il se laissait aller à une certaine mélancolie. Peut-être à cause de son récent combat qui lui avait montré que la succession était assurée et que sa présence sur terre n’était plus autant déterminante. Peut-être car il réalisait vraiment que tout ces grands hommes pour lesquels il n’avait pu s’empêcher de développer une certaine admiration avaient disparu et que leur histoire était tournée. Peut-être car la nuit persistante et lui faisait clairement comprendre que son combat à lui ne risquait pas de s’achever aussi tôt. Et enfin, peut-être car il avait perdu celle qui l’avait ramené sur le bon chemin et à laquelle il avait souhaité se dédier.

Peut-être, peut-être peut-être, ne pas savoir, douter.

Il passa lentement à travers les ruines comme s’il rendait hommage à tous ceux qui étaient tombés pour la cause de l’humanité. Les nommant les un après les autres d’une voix douce, comme si il leur faisait une prière secrète. Ses anciens amis, ses anciens ennemis, ses frères d’armes, et son frère de sang, à la fois tant aimé, à la fois tant haï. Il senti un filet de fraicheur sur sa joue et surpris, y porta la main. Ses doigts rencontrèrent une trainée de larme qui lui parcourait le visage. En colère contre lui-même pour se laisser aller à de tels sentiments, il voulu les effacer d’un revers de main mais suspendit son geste. Dans la pénombre perpétuel, cet hommage silencieux qu’il rendait à ses amis disparus lui paru être la bonne chose à faire. Il se laissa aller à sa peine, à sa tristesse et à sa colère serrant les points, il hurla soudain son sentiment à la face du ciel dans un cri de rage qui perça les ténèbres pesantes du sanctuaire. A ce moment il se jura de ne plus jamais laisser une telle situation se répéter, de ne plus jamais s’avouer vaincu et de vaincre quoiqu’il arrive tous les ennemis qui auraient le malheur de croiser son chemin.

D’un coup, il se retourna. Il plissa ses yeux encore remplis de larmes et essaya de déterminer ce qui avait causé ce sentiment d’urgence qui l’avait prit tout d’un coup. Il pouvait en être sûr, il n’était pas seul ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Lun 30 Nov - 22:07

Sanctuaire d'Athéna, 1990.

Shaka venait de rentrer au Sanctuaire. La veille, ou bien quelques heures avant, il avait rencontré le nouveau Grand Pope. Il ne saurait dire si aujourd'hui était le même jour ou pas, l'ultime éclipse s'étalant depuis des semaines, personne ne saurait dire quel jour ou quelle heure il était. Le Saint de la Vierge n'avait pas vraiment eu le temps de se reposer depuis son retour. Il était si focalisé sur tous ces bouleversements au Sanctuaire qu'il n'avait pu trouver la paix dans son esprit et chasser ses doutes. Sa surprenante résurrection en Asgard restait encore à l'heure actuelle un mystère. À cela s'ajoutait la problématique du nouveau Grand Pope.
Ce Jonas était un curieux personnage, et aux yeux de Shaka, un très grand mystère de plus. Ce chevalier du Cancer était tellement exubérant et décalé par rapport à l'ambiance qui régnait habituellement au Sanctuaire que la situation dépassait complètement le Saint de la Vierge. De plus, il ne souhaitait pas divulguer ce secret. Tout ceci épuisait ses nerfs. D'autant plus qu'il n'était pas revenu depuis longtemps d'Asgard, peut-être un jour ou deux seulement. Il n'avait pas ressentit d'autre cosmos familier parmi les Saints d'or.

À ce jour, le jeune indien pensait qu'il était le seul des anciens Gold à avoir été ressuscité. Du moins, qui était présent au Sanctuaire. Il n'était pas rentré depuis suffisamment longtemps pour ressentir le cosmos de Kanon. Il lui avait juste semblé percevoir une infime lueur d'un cosmos doré venant d'une autre dimension, lorsqu'il était revenu à Asgard. Mais Shaka n'y avait pas prêté attention, il avait à ce moment-là pensé qu'il ne s'agissait que d'une impression due à la disparition simultanée de tous les Chevaliers d'or.
Il n'allait pas tarder à se rendre compte qu'il avait vu juste. Pour l'instant, le Saint de la Vierge s'était simplement retiré à l'arrière de son temple en ruine, dans le jardin déraciné des arbres jumeaux, pour s'adonner à une profonde méditation. Dissimulant son puissant cosmos à l'intérieur de sa barrière de protection Khan, Shaka était en transe. Durant de longues heures. Que pouvait-il faire d'autre. Malgré tous ses efforts, le Saint de la Vierge ne parvenait pas à trouver la parfaite sérénité. Rien d'étonnant à cela.

Au bout d'un moment, le jeune indien plissa légèrement ses yeux clos. Quelqu'un venait de pénétrer au sein de son temple. Il ne s'agissait pas d'un ennemi, cependant Shaka désirait savoir de qui il s'agissait. Il sortit de sa bulle et quitta tranquillement le jardin des arbres jumeaux. Son invité ne semblait pas se hâter de quitter son temple. Que venait-il chercher ici, au milieu des ruines ? Se faisant silencieux, le Saint de la Vierge grimpa les escaliers menant dans la salle principale de son temple où se recueillait...Kanon. Shaka s'arrêta net à la vue du frère de l'ancien Chevalier des Gémeaux. Kanon, versant une larme.
Malgré sa cécité, l'indien sentait aisément une profonde mélancolie chez son ancien compagnon d'arme. Pourtant, le blond restait passablement neutre. Il n'allait pas s'apitoyer sur la tristesse de l'ancien Gémeau. Shaka ne comprenait juste pas vraiment pourquoi Kanon semblait si mélancolique, après tout le mal qu'il avait fait. D'autant plus qu'il ne connaissait pas vraiment les anciens Saints d'Or. Lorsqu'il avait disparu du Sanctuaire, à savoir enfermé au Cap Sounion à ses 15 ans, Shaka n'était qu'un petit blondinet chétif de sept ans. Huit ans plus tard, ils étaient tous deux devenus des protecteurs d'Athéna, parmi les plus puissants. Malgré tout ils ne s'étaient jamais vraiment parlé. Le Saint de la Vierge n'était pas réputé pour être le plus sociable de leur ordre, cependant il avait quand même su nouer des liens parmi ses frères d'arme.
Kanon n'avait bien évidemment pas mis longtemps à détecter la présence de l'indien. Celui-ci en avait profité pour sortir de l'ombre et avancer doucement vers lui, laissant claquer ses talons de l'armure d'or sur les dalles humides.

« Kanon des Gémeaux. Ainsi donc tu es revenu. » lança Shaka tout en s'avançant, plutôt froidement. Enfin, comme lorsqu'il avait l'habitude de s'exprimer, quoi. Pourtant il n'était pas mécontent de sentir une présence familière. Mais il est et resterait le Saint de la Vierge... « Puis-je savoir pourquoi t'être arrêté si longtemps dans mon temple ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Sam 5 Déc - 2:12

« Kanon des Gémeaux. Ainsi donc tu es revenu. »

Le scintillement de son armure d’or perça la pénombre avant que son corps se soit distinguable. Puis, à la faible lueur des torches mise en place pour contrer la pénombre de l’éclipse, le visage de Shaka, Gold saint de la vierge se dessina progressivement.

« Puis-je savoir pourquoi t'être arrêté si longtemps dans mon temple ? »


Ces mots surprirent un peu le chevalier des gémeaux. Même de Shaka il s’était attendu à un accueil plus chaleureux… ou au moins à une question curieuse par rapport au fait qu’ils se retrouvent tout deux au sanctuaire après ce petit séjour aux enfers. Des interrogations, Kanon en avait plein la tête. C’était comme si un revenant venait juste de sortir de sa tombe devant son nez et lui proposer d’aller prendre une tasse de thé. Ces derniers temps, c’était presque devenu chose courante au sanctuaire. Mais revoir Shaka était inespéré et le prenait totalement au dépourvu. Il restait sans voix. Il s’étonna également de ne pas avoir détecté plus tôt la présence de la vierge, mais celui-ci étant un maitre dans les manipulations de cosmos c’était somme toute assez logique.

Shaka… Shaka, l’homme le plus proche de dieux était vivant. Cela signifiait il que d’autres chevaliers d’or avait pu survivre au mur des lamentations ? Mais comment ? Il avait clairement senti leur cosmos se fondre en une flèche dorée et abandonner leur corps. A ce moment ils avaient tous quittés cette terre pour rejoindre définitivement les palais d’Hades. Tous sauf Shaka apparemment puisqu’il se tenait là, bien vivant et l’air imperturbable, attendant patiemment une réponse à sa question. L’apparition du bonze avait tiré Kanon de sa tristesse, le ramenant à la réalité avec une force bien plus puissante que prévue. Lorsqu’il parla, se fût d’une voix claire dans laquelle on pouvait sentir un soupçon d'incrédulité entremêlé d'une pincée de colère.

« J’aurai dût me douter que la réincarnation de Boudha ne mourrai pas aussi facilement. Que fais tu là Shaka ? N’as-tu donc pas réussi à partir lorsque ton temps a prit fin ? Qu’est ce qui t’as ramené dans le monde des vivants ? »

Kanon épousseta sa manche en détournant le regard comme si la discussion l’ennuyait et qu’il n’attachait pas vraiment d’importance.

« Au début, je ne comptais pas m’attarder par ici, mais ta présence à changé la donne. »

Il releva la tête doucement pour fixer le chevalier de la vierge droit dans les yeux.

« Je pense qu’il serait intéressant que nous ayons une petite discussion à propos de tout cela. N’est tu pas d’accord Virgo no Shaka ? »

Kanon était déterminé à ne pas laisser Shaka repartir sans obtenir tous les renseignements qui l’intéressaient. Le retour de la vierge laissait trop d’incertitudes et de questions sans réponses pour qu’il se satisfasse de semi-vérités où d’on dit. Il allait plonger au cœur du problème et faire la lumière sur toute cette sombre histoire.

Jetant un coup d'oeil autour de lui, il continua :

"Je t'invite à descendre jusqu'au temple des gémeaux, nous y seront plus à l'aise pour parler. De plus, dit-il avec un sourire énigmatique, nous avons des bains exceptionnellement confortables et revigorant pour les longues discussions."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Lun 7 Déc - 16:58

    Si il y a bien une chose à laquelle le Saint de la Vierge ne s'attendait pas, c'était bien au retour de Kanon des Gémeaux. Peut-être que si lui aussi était revenu, Saga aussi ?...Shaka en doutait. Il ne s'attendait pas à voir le frère jumeau revenir. Après tout, nul ne savait ce qu'il était advenu de Kanon pendant que les douze Gold s'étaient rassemblés devant le mur des Lamentations. Voilà encore un point que l'indien allait devoir éclaircir. Mais pour le moment, place aux « retrouvailles ». Qui n'étaient pour ainsi dire pas très chaleureuses. Bon, il faut dire que Shaka ne s'était pas montré très accueillant non plus. Il ne connaissait que peu son compère. Ils n'avaient jamais combattu côte à côte, et malgré la rédemption du second Gémeau, la plupart des Gold avaient eu du mal à l'accepter comme un frère d'arme, après avoir manipulé Poséidon. Surtout Shaka qui était le plus proche de Dieu, oser manipuler un Dieu était un acte impardonnable. Mais depuis cet épisode, de l'eau avait coulé sous les ponts. Kanon était à moitié pardonné. De plus, c'était le seul visage familier que le Saint de la Vierge avait pu croiser depuis son arrivée au Sanctuaire. Sa présence, malgré tout, se voulait rassurante. C'est pour cela que l'indien ne s'offusqua pas à la réponse du grec. Il en fallait plus pour l'agacer, ce qui arrivait pour ainsi dire jamais. Shaka avait pu rester impassible face au nouveau Grand Pope, malgré son attitude outrageante, alors ce n'était pas les railleries de Kanon qui allaient l'abattre. Pourtant, le blond sentit une légère pointe de colère dans la voix du Gémeau. Sans doute s'attendait-il à un meilleur accueil, sans compter qu'il n'avait fait que se recueillir en silence, en versant même des larmes. Shaka gardait ses yeux fermés, mais il avait tout de même senti la tristesse de son frère d'arme. Malgré ça, la Vierge n'avait eu aucune compassion, comme d'habitude. Un jour peut-être, Shaka de la Vierge saura montrer qu'il a des sentiments. Un jour...xD

    « À vrai dire, je suis aussi surpris que toi, Gemini no Kanon. Moi aussi je pensais que mon heure était venue, nous y étions tous préparés. Il faut croire que j'étais bien trop proche de Dieu pour qu'il m'accepte parmi les siens. »

    L'homme le plus proche de Dieu allait renvoyer la question à son frère d'arme, ce qui ne lui arrivait pas souvent d'ailleurs. Il savait répondre aux questions qu'on lui posait, mais pour poser lui-même des questions, c'était une autre affaire. Sauf quand il s'agissait de choses importantes, sans quoi Shaka ne prenait de toute façon pas la parole. Jusqu'à maintenant du moins. Mais comme Kanon lui avait proposé une discussion, sûrement en rapport avec tout ceci, dans son temple, la Vierge se contenta d'acquiescer. Avant, il lui arrivait de descendre jusqu'au Temple du Bélier et du Lion. Mu et Aiolia étaient les seuls avec qui Shaka avait réussi à avoir un peu plus d'affinités qu'avec les autres. En ce qui concerne les Gémeaux, cette invitation était une grande première. Le blond accepta donc et garderait ainsi sa question pour plus tard. Un bain ? Shaka ne réalisa pas tout de suite qu'un bain se prenait nu, et jamais personne ne l'avait vu nu. Bref. Silencieusement, il accompagna Kanon jusqu'à son temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Lun 14 Déc - 20:27

Shaka se tenait devant lui, inexpressif comme à son habitude tout en gardant les yeux fermés. Kanon n’avait jamais passé beaucoup de temps avec le jeune Saint de la vierge. Il le respectait tout de même pour sa puissance et sa fidélité sans faille à la déesse. Même s’il avait mit du temps à comprendre les manigances de Saga lors de l’assaut du sanctuaire. Il se demanda vaguement s’il serait amusant à tenter de l’utiliser mais se reprit rapidement contre cette réminiscence du passé. Désormais dans le même camp, il n’était pas question de cela… pour l’instant tout du moins.

« À vrai dire, je suis aussi surpris que toi, Gemini no Kanon. Moi aussi je pensais que mon heure était venue, nous y étions tous préparés. Il faut croire que j'étais bien trop proche de Dieu pour qu'il m'accepte parmi les siens. »


Une réponse qui transpirait la suffisance mais venant de la vierge il fallait s’y attendre. Kanon plissa la bouche dans un rictus dubitatif. Si l’homme continuait à parler par énigmes, leur discussion allait durerais jusqu’à l’aube.

Il soupira, s’il avait dût choisir un chevalier survivant entre tous les Golds Saint pour le côté entertainment ça n’aurai pas été Shaka. Il était évident que peu pouvais luter avec lui côté cosmos et connaissances des arcanes mais comment entretenir une bonne relation avec une personne qui déblatérait un mot toute les heures. Et pourtant il aurait voulu être accepté pour une fois par cette nouvelle génération de chevalier. Et l’appui de Shaka pouvait-être décisif dans cette histoire. Déjà que ses relations avec le gémeau commençaient de manière particulière...

Laissant là pour l’instant ses tristes rumination, il passa devant Shaka pour le mener jusqu’au temple des gémeaux. Il espérait fortement que Dealor ne trainait pas dans les environs mais il n’avait pas senti son cosmos ces derniers temps, alors avec un peu de chance ils seraient tranquille pour la soirée… et au pire il ficherait l’autre gémeaux hors des bains qu'ils considéraient comme être sa propriété privées. Une chose qu'il avait toujours eu en commun avec son jumeau.

Il ne parla pas pendant le voyage voulant attendre d’avoir les nerfs assez solides pour supporter les réponses laconiques de la vierge. Lui tirer les vers du nez nécessitait une préparation mentale de haute volée s’il ne voulait pas exploser en face de son interlocuteur. Arrivé au temple il fit mander un serviteur pour qu’on leur apporte du thé et quelques gâteaux secs dans les bains. Après des années à errer un peu partout il tenait à profiter un maximum du confort tant que cela lui était possible. Il entra dans partie gauche du temple, passant par le jardin ouvert où les fragrances des belles de nuit ouverte apportaient un parfum entêtant. Arrivé à l'extrémité du jardin, il poussa les portes à battant et entra dans la pièce des bains, parfumée et acceuillante. Il prit une serviette blanche sur un tas bien ordonné de linges propres et d’un geste, invita Shaka à faire de même. Puis sans aucun complexe ni pudeur, il se déshabilla entièrement, mit sa serviette sur son épaule et parti s’installer dans le bain rond à remouds. Il trouva une place confortable sur le banc de pierre. L’eau était d’une température parfaite et les remous commencèrent à délasser ses muscles tendus. Il contempla un moment ses bras qui portaient de grosses ecchymoses violettes et étaient encore très difficiles à mouvoir. La chaleur et la détente accéléreraient sans doute la guérison déjà bien entamée de son corps qui avait été fortement meurtri ses derniers temps. Sans ses vêtements il pouvait observer les nombreuses plaies tout justes cicatrisées. Il avait vraiment poussé son organisme à bout. Mais avec la guerre et la disparition d’Athéna, il avait l’impression que son repos serait de courte durée.

Lorsque Shaka le rejoignit il étudia un instant l’indien, cherchant ses mots pour éviter que ce dernier ne tourne encore autour du pot.

« Bien. Soyons clairs l’un envers l’autre. Nous sommes en guerre, il n’est plus temps de tergiverser ou de prendre des chemins détournés pour s’exprimer. Comment es tu revenus des enfers Shaka ? Pourquoi être revenu si vite au sanctuaire et que sais tu de la situation actuelle ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Lun 21 Déc - 22:26

Shaka n'était pas toujours conscient de la suffisance dont il pouvait faire preuve lors de discussions. Pour lui, c'était sa façon d'être et sa manière de parler, il ne la changerait pas du jour au lendemain. Libre aux autres Saints de l'accepter, ou non. La Vierge n'avait pas besoin d'amis, de toute façon il avait toujours été un solitaire, préférant ses méditations sereines avec Bouddha plutôt que de sortir faire la fête avec des « amis ». Sur ce point, il était bien différent des autres Saints. Peu le comprenait. Il est vrai que le cosmos considérable qu'il pouvait déployer en impressionnait plus d'un. Mais ce n'était pas la seule raison pour laquelle Shaka avait peu d'amis. Il était toujours si impassible qu'il était quasiment impossible de savoir ce qu'il pensait vraiment. Il était toujours serein dans ses paroles, ou bien très tranchant, autant dire que sa capacité émotionnelle était aussi élevée que celle d'une petite cuillère. En plus, en présence de Kanon, le Saint de la Vierge n'était pas des plus à l'aise. Lui qui avait fait tant de mal. Bien sûr, Milo du Scorpion s'était occupé d'expier les fautes du Gémeau. Mais Shaka savait que malgré tout, peu d'entre les anciens Gold Saints avaient accepté Kanon. L'indien l'avait fait, lui. Athéna lui faisait confiance, et Shaka faisait confiance à Athéna. Enfin, ça ne l'empêcherait pas de rester méfiant.

Bien qu'il n'en fut pas vraiment enchanté, le Saint de la Vierge accepta tout de même de suivre son confrère Gémeau jusqu'à son temple. Silencieusement, les deux Gold se suivirent de près. Aucun des deux ne prononça mot. Déjà, il ne fallait pas compter sur Shaka pour lancer une conversation. De plus, il avait semblé vexer Kanon un tant soit peu tout à l'heure. Ce dernier, versant des larmes sur ses compagnons décédés, avait été interrompu par la suffisance de la Vierge. L'heure n'était pas au deuil, selon ce dernier. Seulement Shaka se fichait de savoir dans quel état émotionnel se trouvait Kanon. Pourtant il ne faut jamais désespérer. Un jour, Shaka montrera peut-être des émotions et des sentiments. Un jour.

Ils arrivèrent finalement au temple des Gémeaux. Le blond n'avait jamais eu l'occasion de s'y arrêter en fin de compte. Avant, ils le pensaient tous désert. Personne ne s'y arrêtait donc jamais. Shaka ignorait même qu'il y avait des bains. Toujours silencieux, il resta un peu en retrait lorsque Kanon commanda le thé, les biscuits...Et bien, quel accueil chaleureux. Shaka adorait le thé. Mais vint l'heure du bain. L'indien venait de réaliser que Kanon était en train de lui dévoiler entièrement sa nudité, sans aucune pudeur. La Vierge fronça légèrement les sourcils et dissimula une légère gêne à l'idée de devoir faire la même chose. Sans rien dire, il attrapa une serviette déjà prête et alla se mettre derrière une colonne pour retirer sa toge, le plus naturellement du monde. Il enroula ensuite soigneusement sa serviette autour de sa taille pour masquer son intimité et rejoignit ainsi Kanon dans l'eau chaude.

À peine Shaka avait-il mit un pied dans l'eau que son confrère Gémeau brisa le silence pesant en demandant encore à la vierge comment est-ce qu'il avait fait pour revenir du monde des morts. Il fronça de nouveau les sourcils. Pourquoi est-ce que tout le monde lui posait la même question ? C'était agaçant à la fin. Enfin, ce n'est pas pour ça que l'indien perdit son calme légendaire. Son regard se tourna vers Kanon, gardant les yeux clos et une attitude très posée, il répondit calmement :

« J'ignore pourquoi je suis revenu. Mais je doute avoir été ramené à la vie pour rien. Visiblement, mon rôle en cette ère n'est pas encore terminé. »

Il est vrai que Shaka avait promis de garder la discussion avec Jonas secrète. Pour le moment, personne ne devait savoir que sa fille allait arriver au Sanctuaire pour prendre sa place, que c'était à la Vierge de s'occuper d'elle. Ainsi donc, il continua sur sa lancée.

« Cela fait des jours que j'essaye de rentrer en contact avec le cosmos d'Athéna lors de mes méditations, mais en vain. Ainsi je doute que tu en saches plus que moi. J'ai entendu dire qu'un autre Saint des Gémeaux avait prit la place de Saga, alors pourquoi es-tu toi aussi revenu des Enfers ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Mar 29 Déc - 18:36

Kanon serra les points de frustration. Une fois encore la vierge tournait autour du pot sans lui donner une réponse claire. Pire encore, il se permettait de l’interroger au lieu de répondre à ses questions. Il était fatigué par avance de cette discussion.

En plus de quoi avait-il l’air en gardant une serviette autour des hanches dans un bain pour homme? C’était ridicule ! Ils avaient passé leur vie comme soldats à s’entraîner dans la poussière et subir de multiples blessures, rien de mieux que les bains pour se retrouver entre amis et prendre un peu de bon temps pour reposer un corps fatigué. Shaka n’avait jamais connus ces moments de convivialité masculine où on plaisantait entre jeunes hommes ? Kanon s’était toujours isolé des autres garçons du sanctuaire pendant son enfance pour préserver le secret des gémeaux mais il lui était déjà arrivé de prendre l’identité de Saga et de rejoindre des groupes pour s’amuser avec eux. Dans ses moments ils étaient tous nus comme des vers et à part pour les concours de « qui a la plus grosse » (dans lesquels il avait pas mal de succès d’ailleurs, se rappela t’il avec un sourire) ils ne prêtaient aucune attention à l’intimité des autres. Mais bon, avec son traitement de faveur de petit dieu, sans doute Shaka n’avait-il jamais connu ce genre de chose et était habitué à plus de solitude. De plus, sans la vision de ses pectoraux, Kanon le trouvais quand même affreusement féminin avec son visage fin et ses grands yeux bleus. Sans doute pour ça qu'il les gardait tout le temps fermés... Avec une belle paire de sein il aurait faire une femme parfaite... quoiqu'un peu trop coincée. Il s’amusa un instant à imaginer le pudique saint de la vierge dans un cabaret et fût rapidement convaincu qu’il lui faudrait réaliser cette vision par tous les moyens possibles. Il serait toujours tant de faire redescendre son altesse "De la vierge" sur terre, pour l’instant ceci dit, ils avaient des sujets à traiter qui demandait toute son attention et Shaka restait impassible attendant sa réponse.

« Et bien figure toi que je ne suis pas mort moi. J’ai arrêté Rhadamanthe et je l’ai vaincu. Ensuite après un périple dont je t’épargnerais les détails je suis revenu au château de Pandore en dégageant un passage à travers les décombres. Et puis je suis retourné au sanctuaire où en effet j’ai rencontré ce cher Dealor. Nous avons eu… une explication musclée. Les choses ne sont pas tout à fait réglées avec ce gamin d’ailleurs. »

Rapide et concis. Il ne souhaitait pas aborder les détails avec la vierge qui était bien trop avare concernant ses propres confidences. De plus ces souvenirs n’étaient pas particulièrement agréables et il n’avait pas envie de s’épancher sur le sort réel de Radamenthe. Par contre il contait bien aborder le problème du grand pope un peu plus tard dans la discussion. Il était bien curieux de savoir ce que Shaka en pensait.

A ce moment un jeune homme longiligne entra discrètement dans les bains. Il portait les cheveux mit-longs, noirs et semblait un peu frêle mais son habit de serviteur ne laissait aucun doute sur sa fonction, ainsi que le gros plateau en argent qu’il portait dans ses bras d’ailleurs. Une bouilloire du même métal et fumante était plantée en son centre tendis que deux tasses assorties l’accompagnait. Kanon apprécia également la présence de biscuits salé en plus des sucrés ce qui lui permettrai d’en profiter également. De plus il n’avait pas précisé sa demande alors il était assez étonné de la présence d’esprit du garçon.

« Comment-appel tu ? », demanda t’il curieux.

« Sebastian, un diable de major d’homme, pour vous servir excellence. »

Et poli avec ça, Kanon apprécia grandement sa façon de s’exprimer.

« Très beau service Sebastian, j’espère te voir dans ce temple régulièrement. »

« Je demanderais donc à être affecté ici pour votre plaisir monsieur. »

« Bien, tu peux disposer. »

Sebastian fit une petite révérence et quitta la pièce comme il était venu. Celui là, Kanon ferait attention de le garder pour son service personnel. Ça se faisait rare de bons domestiques de nos jours.

« Pardon pour l’interruption Shaka. »

Il prit une tasse et lui servit une bonne rasade de thé parfumé au jasmin. En lui tendant son verre, il poursuivit.

« Pour Athéna tout ce que je peux dire, c’est que je l’ai senti disparaitre pour Elysion et après en effet je n’ai plus rien senti de sa part. Elle doit être dans un espace temps trop éloigné du notre pour que nous puissions ressentir sa présence. Mais dans tous les cas, malgré la présence de l’éclipse, je pense que toi et moi sommes d’accord sur une chose… Le combat continue là bas et personne n’a encore baissé les bras. Ceci dit, ils sont hors de notre portée, je le crains. »

Il se servit une tasse pour lui-même et en sirota longuement une gorgée, pensif.

« Puisque tu ne sais pas pour quelle raison quelque chose ou quelqu’un t’as rappelé sur terre… et que cela ne semble pas t’intéresser plus que cela d’ailleurs, peut-être pourrais tu au moins me raconter tout ce qui t’ai arrivé depuis que tu as repris conscience ? Avec force de détails s’il te plait. A deux nous pourrons y voir plus clair sur la volonté des dieux. »

Regardant Shaka il prit un biscuit dans lequel il croqua une petite bouchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Lun 4 Jan - 0:04

Shaka se trouvait dans une situation assez gênante le concernant. Il n'avait jamais eu l'habitude de prendre un bain avec un frère d'arme. C'était nouveau pour lui, si bien que le Saint de la Vierge tentait de dissimuler sa légère gêne, espérant que Kanon ne le remarque pas ou quand bien même ne fasse aucun commentaire. Shaka ne le connaissait pas vraiment pour le moment, à part ses méfaits accomplis par le passé. Son récent changement de camp ne signifiait pas grand chose pour l'indien puisqu'il était parti rapidement pour l'autre monde. Toujours est-il qu'il ne s'agissait pas de Saga, ainsi Shaka restait prudent. Bien qu'il se devait de reconnaître la puissance du second des gémeaux, qui avait donc vaincu Rhadamanthe l'un des trois juges des Enfers. Alors Kanon n'était pas mort. Le Saint de la Vierge ouvrit les yeux. Une altercation musclée ? Ils n'avaient tout de même pas osé...Le manque de sagesse des gémeaux était un peu exaspérante. Ceci dit Shaka ignorait ce qu'il s'était passé et n'était donc pas en mesure de juger quoique ce soit. Il se contenta de soupirer légèrement, baissant les yeux sur la serviette trempée sous l'eau. Le blond s'apprêtait à répliquer mais à cet instant, un jeune homme fit irruption dans la salle pour apporter le thé et quelques biscuits pour aller avec. Voilà bien une charmante intention mais bon c'était quand même un inconnu qui venait d'entrer dans une pièce avec deux hommes nus, et qui plus est Shaka ! Ce dernier n'avait pas spécialement envie que tous les serviteurs du Sanctuaire le voient tout nu. Il grommela légèrement tandis que son frère d'arme s'adonnait à de courtois remerciements et se laissa aller dans l'eau chaude jusqu'à la nuque le temps de la conversation.

La Vierge ne refit surface que lorsque le serviteur disposa et que Kanon lui servit une tasse de thé que Shaka accepta et l'en remercia. Il trouvait le gémeaux bien aimable avec les serviteurs d'ailleurs. Lui ne leur adressait pratiquement jamais la parole, tout simplement parce qu'il ne savait pas quoi leur dire à part le strict minimum de politesse. Étrangement les serviteurs ne s'attardaient jamais vraiment dans le temple de la vierge. Sans doute n'osaient-ils pas déranger son Altesse pendant ses méditations. L'indien porta la tasse fumante à ses lèvres et se délecta du liquide chaud qu'il sentit couler dans son œsophage. C'était toujours agréable une tasse de thé. Shaka, quand il ne méditait pas, aimait bien en boire. Kanon parla alors d'Athena et le blond ne pu qu'acquiescer, restant impassible bien que l'inquiétude semblait ré-envahir son cœur. La déesse et les jeunes bronzés risquaient leur vie là-haut et eux ils étaient tranquillement là, prenant un bain. Le gémeaux était-il aussi inquiet ? Shaka l'ignorait. En attendant il lui demanda ce qu'il s'était passé pour la Vierge. Ce dernier fronça les sourcils et se tourna vers Kanon, le fixant de ses grands yeux bleus "féminins" et lui répondit sur un ton très calme :

"Bien sûr que ça m'intéresse. Seulement je n'ai aucune réponse à ce sujet. Je peine à trouver la sérénité. Trop de doutes et trop d'interrogations dans mon esprit, si bien que je n'arrive pas à y voir clair. Je croyais être mort, vraiment, et je me suis réveillé en Asgard. Là j'ai essayé d'entrer en contact avec le cosmos d'Athena, sans succès, ainsi j'ai décidé de retourner au Sanctuaire en pensant que je pourrais y trouver mes réponses. En vain..."

Shaka se sentait étrangement faible. Mais il ne baissait pas les bras. Une idée lui était venue. Il leva donc les yeux au ciel.

"Je vais cesser de m'acharner à vouloir contacter Athena. J'irais m'asseoir dans le jardin des arbres jumeaux et tenter de trouver mes réponses à l'aide des pétales de cerisier. Et des étoiles."

En effet, cette phrase n'avait sûrement de sens que pour Shaka et que n'importe qui d'autre pourrait penser qu'il en a fumé de la bonne. Mais lui se comprenait et c'était l'essentiel. Son regard se baissa de nouveau sur Kanon.

"Merci pour le thé."
Dit-il en reprenant une petite gorgée. "Pour en revenir à ce nouveau Saint des Gémeaux je pense que vous n'auriez pas dû avoir cette altercation. Ce n'est pas sage. Si il porte l'armure de Saga, il a été choisi. Tu te dois de l'accepter. Nous allons avoir besoin de vous tous."

Shaka se demandait si il devait aborder le sujet du Grand Pope. Il allait sans doute le faire, cela donnerait plus de crédibilité à sa précédente leçon de morale. Le Saint de la Vierge se redressa alors de tout son long.

"Il m'a été confié de veiller sur notre futur Grand Pope."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Sam 9 Jan - 23:37

Ahh les bains ! Une histoire qui commença il y a au moins 2600 ans et évolua côté à côte avec l’humanité. Termes, hammam, onsen, étuves,... tant de types à travers tant de cultures. Une histoire commencée dans le pays d’origine de notre héros, qui, fièrement faisait honneur à ses racines vouant une passion particulière à cette activité. Il appréciait tant la chaleur détendante des bains chaud mais également la fraicheur vivifiante des bains froids, la moiteur des hammams et la sécheresse des saunas. Rien ne valait le lent l’écoulement des gouttes sur sa peau, le doux clapotis de l’eau qui résonnait contre les parois de marbres. Les bains des gémeaux étaient de type japonais, ce qui avait son charme même si Kanon préférait les bains typiquement grecs du temple des poissons. Il changerait selon l'humeur du moment.

Des fois, bien que cela arrive très rarement, son âme d’enfant se réveillait et il aimait s’imaginer revenu dans la Rome antique ou le culte du bain était un élément indissociable de leur culture. Oui il se serait plut à cette époque pour sûr ! Les dieux y étaient de plus encore respectés comme il se devait. Quelque guerres par ci par là pour se changer les idées et se détendre les muscles, un lot incalculable d’intrigues politique où le moindre faux pas pouvait vous conduire à la déchéance voir à une mort rapide et sans procès. Violence, plaisirs, arts,… dommage qu’il soit né quelques 2000 ans plus tard. Dans ses délires les plus fous, il s’imaginait demander à Athéna si elle ne pouvait pas le renvoyer à une guerre sainte de cette époque…. Sorte de récompense pour services rendus. Les filles devaient être belles en ce temps. Parées de voilages fins, des rubans dans les cheveux, dansant avec grâce à quelques mètres de lui avec leur longues chevelures qui leur fouettaient les hanches… L’un de ses muscles eu une contraction involontaire. Hmm ses yeux tombèrent sur Shaka de l’autre côté de l’étuve qui avait refait surface après son immersion lors de la présence de Sebastian. Dommage qu’il ne soit pas seul... Mais il aimait aussi le côté sociable de partager ce moment de détente lors d’une discussion sérieuse. C’était assurément le meilleur endroit pour converser sur des sujets délicats.

Bien, son interlocuteur se montrait un peu plus loquace. Peut-être allait-on arriver à quelque chose finalement, même si Kanon avait du mal à comprendre ce que des pétales de rose pourrait lui apporter. La vierge avait certainement ses raisons bien au-delà de la compréhension de simples mortels.

« Ça me parait être une brillante idée si ainsi tu peux découvrir ce qu’il est arrivé à notre déesse. J’aimerai être tenu au courant de la moindre de tes découvertes. Nous avons besoin d’Athéna. »

Il avait besoin d’Athéna. Sans sa déesse pour le guider Kanon avait peur que ses anciens travers ne reprennent le dessus petit à petit. C’était à elle qu’il avait juré fidélité et à personne d’autre. Elle était la seule à lui avoir montré un amour inconditionnel qui l’avait sauvé si souvent. C’était pour Athéna qu’il voulait se battre maintenant. Mais encore fallait-il qu’elle revienne.

"Merci pour le thé."

"Pour en revenir à ce nouveau Saint des Gémeaux je pense que vous n'auriez pas dû avoir cette altercation. Ce n'est pas sage. S’il porte l'armure de Saga, il a été choisi. Tu te dois de l'accepter. Nous allons avoir besoin de vous tous."


Suite à la remontrance de la vierge, le Saint des gémeaux plissa les yeux. Même si Shaka n’avait pas tord qui était-il pour croire que Kanon avait besoin de ses conseils.

« C’est à moi de gérer ce qu’il se passe dans le temple dont on m’a confié la garde. Je me dois de vérifier que le disciple de mon frère et digne de porter cette charge. Peut importe qu’il est été choisi ou non, en tant que son ainé je me dois de lui enseigner la discipline et l’humilité. »


Considérant le sujet comme clos, Kanon reprit sur quelque chose qui l’intéressait bien plus.

« C’est donc à Asgard que tu es revenu à la vie ? J’ai vu dans son esprit que Déalor, le gamin qui se prend pour un chevalier des gémeaux y avait trouvé son armure. D’ailleurs nous avons tous deux été attaqués par une étrange créature qui venait d’une sorte de vortex déchirant l’espace. Je pensais que c’était une créature infernale puisque je l’ai rencontrée aux enfers mais Déalor a dût combattre contre elle. Dans les deux cas, ces créatures nous ressemblaient comme un clone. »

Kanon passa sur le fait qu’il avait récupéré l’armure de l’être. Il voulait en savoir plus à ce propos avant de se venter devant tout le monde d’avoir récupéré une armure dont il ignorait la provenance et qui se gorgeait de sa vitalité. Si seulement Mu était encore de ce monde… Peut-être errait-il en Asgard lui aussi. Dans tous les cas, Kanon était de plus en plus décidé à aller inspecter cette région et d’y mener sa petite enquête.

"Il m'a été confié de veiller sur notre futur Grand Pope."


La dernière phrase de la vierge fit frissonner de dégout le gémeau. Instantanément cela fit remonter une haine profonde, ambition et sentiment de culpabilité. Il prit quelques secondes pour faire redescendre la pression réfléchissant à toute allure sur la façon dont il allait aborder le sujet. Il choisit la sincérité. Après tout cette fois il était sûr d’agir pour Athéna et pas pour ses ambitions personnelles. Shaka ne pouvait qu’abonder dans son sens, un homme qui utilisait la violence pour régner n’était pas digne de représenter leur déesse. Une fois à peu près convaincu que c’était la seule chose qui le poussait à vouloir renverser Jonas, il murmura gravement ces mots :

« Penses-tu vraiment que cet homme est digne d’être grand pope ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Mar 12 Jan - 22:41

À force de discussion, Shaka était finalement parvenu outre le fait qu'il prenait un bain nu comme un ver aux côtés d'un frère d'arme qu'il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de côtoyer. Il ne savait pas quoi penser de Kanon. Il est vrai que Shaka pouvait passer pour le roi de l'arrogance parfois. Mais peu d'entre eux autres le connaissaient réellement, le gémeaux i compris. Pourtant, le Saint de la Vierge ne se considérait pas comme quelqu'un de désagréable, bien au contraire. Son sens du devoir passait avant toute chose, voilà tout. Sa nature presque divine qu'on lui accordait avait souvent engendré des jalousies parmi ses compères lorsqu'ils étaient plus jeunes. Mais Kanon ignorait tout de ce temps-là. Il ignorait sans doute également que Shaka était un homme au grand cœur, et bien souvent incompris du fait de sa culture et de ses origines orientales, que les occidentaux avaient bien du mal à concevoir. Les préceptes de moine bouddhiste paraissaient bien trop abstraits au Sanctuaire, trop baigné par une culture catholique et occidentale. Mais cet état d'esprit lui convenait très bien pour le moment. En revanche, il trouva cela étrange que Kanon veuille en savoir à ce point sur Athena. Shaka était certes un tant soit peu rassuré, mais pour un homme qui avait passé son adolescence à vouloir attenter à la vie de la déesse...c'était une formidable réorientation d'esprit. Mais Kanon s'y tiendrait-il éternellement à cette allégeance ? Ou bien faisait-il tout ça uniquement pour prouver qu'il pouvait être le seul et unique Chevalier des Gémeaux ? Après tout il n'avait jamais vraiment pu l'être, même aujourd'hui. Cependant Shaka ne fit aucun commentaire. Si Athena revient un jour, pas seulement Kanon mais aussi tous les autres Saints seront au courant de toute façon.

Naturellement, le gémeaux prit aussitôt la mouche suite à la remontrance de Shaka, ce qui entraîna un léger soupire de la part de celui-ci. Kanon était bien loin d'avoir la sagesse de son frère jumeau, Saga. Mais il ne choisissait pas qui reste, et qui part. Ce serait bien déplacé de sa part de penser qu'il aurait préféré que Saga ne soit pas mort au lieu de Kanon. Shaka ne le permettrait pas, il se devait d'accepter tous ses frères d'arme sans la moindre exception. Ceci dit, le récit du gémeaux sur Asgard se révéla très intéressant. Shaka haussa un sourcil.

"Des clones de nous, dis tu ? Comment cela se pourrait-il. Il se passe en effet de drôles de choses à Asgard. J'y suis resté un long moment, afin d'essayer d'y trouver mes réponses. Mais en vain. Et, je n'avais absolument aucune raison de m'y attarder. Avec l'absence d'Athéna, je n'ai trouvé aucune raison de me battre pour le compte d'Asgard. Peut-être ai-je alors été imprudent. Ceci dit, cela serait intéressant d'y mener une petite enquête, histoire d'en apprendre d'avantage. Sur ma mystérieuse résurrection, pourquoi moi seul ? Et le retour des armures d'or."

Shaka marqua une courte pause tout en reprenant une bonne gorgée de thé. Il profita également de sa nouvelle vie pour faire de nouvelles expériences. Après avoir vécu deux fois la mort, peut-être avait-il pris conscience de la nécessité de profiter de la vie un tant soit peu. Aussi, il sortit légèrement de l'eau chaude pour attraper un biscuit et le porter à ses lèvres. N'ayant pas l'habitude du goût sucré, il fit d'abord une grimace, mais finalement trouva cela délicieux.

"Oh pas mauvais ça, dis donc. Alors qu'en dis-tu Kanon ? De cette enquête à Asgard. Je ne pourrais t'accompagner, d'autres tâches m'attendent ici. Je vais devoir concentrer fortement mon cosmos pour réussir à contacter Athéna."

Dans son élan de paroles, le blond prit un autre biscuit, se promettant que ce serait le dernier et réalisant qu'il parlait quand même beaucoup. Ils en venaient au sujet qui fâche : Jonas. Shaka avait toujours été fidèle à n'importe quel Grand Pope. Un homme de son rang ne pouvait pas se permettre de dévoiler ce qu'il avait réellement sur le cœur. Aussi l'indien resta très flou et réfléchit avant de répondre.

"J'ai un avis mitigé sur la question. Je ne m'étendrai pas à ce sujet. Une chose est sûre, le Sanctuaire se portera sûrement mieux avec celle qui va le remplacer." Shaka se doutait bien que Kanon ne devait pas trop apprécié Jonas. Vu la manière dont il traite les Chevaliers, qui pourrait l'apprécier ? La Vierge ne pouvait s'empêcher de penser du mal de lui également. Mais malheureusement il restait un frère d'arme et Shaka se devait de le respecter quoiqu'il en soit, même si ça ne l'enchantait pas. "Du moins, je l'espère. J'ai entendu dire que cette fille n'avait vraiment rien d'une combattante. Puisse Athena savoir ce qu'elle fait..."

Il termina son discours en achevant de boire son thé. Puis, il se plongea la tête sous l'eau chaude, qui lui massait délicatement le crâne. Il ressortit alors, les cheveux trempés en bataille. Observant un moment Kanon silencieusement, Shaka se dit que vraiment, il paraissait bien maigrelet par rapport à son aîné. Ah, les injustices de la génétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Sam 30 Jan - 17:31

Shaka soupirait comme s’il regrettait quelque chose. Sans doute son grand lotus où il aurait pu continuer à faire son asocial avec joie et bonne humeur. Kanon le trouvait vraiment coincé et au dessus de tout. Il fallait faire quelque chose de la vie de ce saint, cela devenait urgent. Le pauvre monologuait avec sa voix haut perchée avec l’air de discourir sur les mystères du monde alors qu’il ne faisait que s’interroger en tête à tête avec lui même. Kanon se demandait si c’était à cela que ressemblait les longues journées de Shaka. Se parler toujours seul avec sa seule présence dans sa tête.

Sans aucun rapport avec ce que la vierge venait de dire le gémeaux exprima sa pensée à voix haute :

« Shaka je pense que je vais t’emmener dans un coin que tu vas apprécier après ce bain. Je te promets que cela te fera voir la vie d’un autre côté. Ça va te plaire. »

Se rendant compte qu’il avait peut être lâché ça comme un cheveu sur la soupe, Kanon se reprit tentant de réorienter ses pensées dans le bon sens.

« Je suis sûre que si tu avais bougé de sous ta grotte en Asgard tu aurais peut-être trouvé des réponses que le cosmos seul ne t’aurai pas apporté Shaka. L’action est une bonne chose de temps en temps sais-tu ? »

Un peu moqueur et suffisant mais il en avait assez que l’homme le plus proche de dieu ne le prenne de haut et soit autant déconnecté de la réalité.

« Bien, de toute façon, je compte aller y faire un tour. Peut-être est-ce un tour de Loki. J’aurai bien voulu avoir une discussion avec mon frère s’il est aussi revenu... J'ai cru sentir sa présence l'autre soir dans mon sommeil. Mais depuis plus rien. J'ai peur que ce n'est été qu'une illusion. J’avais également entendu une rumeur comme quoi Camus serait aussi de retour ? N’est ce pas le cas ? »


Kanon plissa la bouche un peu dédaigneux.

« Oui j’ai bien compris que des tâches bien plus importantes te retenaient ici. Enfin si tu arrives à contacter Athéna, j’imagine que ça sera pour la bonne cause. Ceci dit, encore un élément étrange, je suis persuadé qu’elle est vivante mais me parait hors d’atteinte. Peut-être pourras-tu nous en apprendre plus. Ta force nous aurait quand même sans doute été bien utile sur le terrain. Tu vas te rouiller à toujours resté assis sans bouger. Surtout après être ressuscité. »

Voyant qu’il appréciait ça, Kanon lui proposa à nouveau un gâteau sucré. Comme quoi la vierge avait aussi des côtés mignons. Étonnant de sa part.

« Le remplacer ? Un nouveau grand pope ? Une femme ? Qu’est ce que c’est que cette histoire encore ? »

La tête commençait à lui tourner avec les chaudes vapeurs de l’eau. Il était temps qu’il sorte de là. Il se dressa donc de toute sa hauteur devant Shaka sentant avec joie les fines perles d’eau rouler sur sa peau. La fraicheur après l’eau bouillante vint lui hérisser les poils des bras. Il se sentait détendu, frais et dispo pour attaquer la soirée. Une chose était sure, il n’allait pas lâcher Shaka comme ça.

« Accompagne-moi en ville ce soir. Nous pourrons rendre hommage à nos amis perdus et continuer à parler sur le chemin. »


Comme cela, même un être froid comme Shaka ne pourrait refuser de rendre hommage à ses frères d’armes tombés au combat. Il devrait être obligé de l’accompagner. De plus, Kanon attendait avec impatience que la vierge se lève car il voulait vérifier quelque chose. De la pure curiosité tintée de beaucoup de malice. Mais même s’il avait 33 ans, le gémeaux n’avait pas perdu son sens de la fête et aimait toujours autant s’amuser au dépend des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Jeu 4 Fév - 17:20

Shaka haussa un sourcil interrogateur en tournant la tête vers Kanon. Où diable comptait-il l'emmener après ce bain ? Et puis quel rapport cela avait-il avec la discussion actuelle ? Décidément, le Saint de la Vierge songea qu'il était vraiment très différent de ses frères d'arme. Il se sentait bien sage et mature. L'heure est grave, aucune nouvelle d'Athéna, plus aucun Gold Saint à part eux, et Kanon ne pensait qu'à emmener Shaka quelque part en terre inconnue, ce dernier se demandait bien ce que Gemini avait derrière la tête. Le connaissant, le blond ne devait probablement pas être très rassuré. Mais il ne répondit rien. Car son allié venait d'enchaîner sur la conversation sérieuse de base. Shaka se contenta de continuer de le fixer. Kanon se moquait-il de lui ? Cette fois, la Vierge fronça les sourcils. Il lui reprochait de ne pas être sorti de la grotte pour aller voir ce qu'il se passait dehors. Quand allait-il comprendre que Shaka n'était pas comme tous les autres à s'engager à cause perdue dans une action ? Était-il donc le seul qui prenait le temps de réfléchir et méditer avant d'agir ? L'indien prit alors sa propre défense, restant toujours serein, mais le ton tranchant.

"Kanon, tu es bien mal placé pour me reprocher quoique ce soit étant donné tes actes passés. Saga ne se serait pas permis de me juger. Mais lui n'est plus là, ça ne devait être qu'une illusion. Je ne me lance jamais dans une action ou une bataille sans avoir pris le temps de méditer et de réfléchir sur ce qui nous entoure. Ma priorité n'était pas Asgard, mais Athéna. Peut-être ai-je commis une erreur, mais je devais m'assurer de la sécurité du Sanctuaire avant tout. Ce n'est pas discutable. Tu ne dois sûrement pas t'en rendre compte étant donné que tu n'as jusqu'à présent jamais participé à nos guerres. Mais sache que sans quelqu'un de sage et réfléchit, nos batailles sont peine perdues. Quant à Camus, je n'ai pas ressenti son cosmos. Sans doute est-il revenu en Asgard peu après mon départ."

Si Kanon partait pour Asgard et que les rumeurs sur Camus étaient fondées, alors ils se rencontreraient là-bas. Ainsi peut-être Shaka avait-il été désagréable, mais il ne pouvait laisser Le Gémeaux impunément se moquer de sa façon d'être. Surtout que Kanon était loin d'être irréprochable et Shaka était sans doute beaucoup plus fidèle à Athéna et au Sanctuaire que lui. Cependant, malgré tous leurs différends, il se devait de le respecter. Il aurait pu se montrer bien plus désagréable et méprisant que ça si il l'avait vraiment voulu. Mais la Vierge restait fier et digne. En fin de compte, Kanon offrit quand même un autre biscuit au blondinet qui se ne laissa pas prier pour en accepter un. Cet acte de générosité de la part du Gémeaux détendit Shaka, qui croqua dedans et redevint plus aimable. Bien qu'il restait toujours neutre, il n'était pas difficile de savoir quand est-ce qu'il était désagréable ou non.

"Je t'aurais bien accompagné, en effet. Mais je pense qu'il est préférable que l'un de nous, "anciens" Gold, reste ici pour veiller sur le Sanctuaire. Et il n'y a pas que pour contacter Athéna. J'ai comme l'intuition qu'il y a autre chose que je devrais accomplir ici. Je ne saurais l'expliquer, c'est comme si les Dieux me sommaient de rester. Je devrais sans doute également accueillir donc ce nouveau Grand Pope. Oui, c'est une femme et elle va succéder à Jonas. Athéna l'avait sans doute déjà prévu avant même le début de la Guerre Sainte. Faisons-lui confiance. Je serais là, de toute façon."

Shaka marqua une pause pour s'étirer légèrement dans l'eau chaude. En fin de compte, il accepta d'accompagner Kanon en ville. Il ne descendait que rarement, voire même jamais, mais il était persuadé que son frère d'arme voulait le mener dans ce fameux endroit, où ils pourraient rendre hommage à leurs compagnons disparus.

"Bon, j'accepte de t'accompagner. Allons-y."

D'un coup, le Saint de la Vierge se leva, s'apprêtant à sortir de l'eau. Seulement, il se passa une chose qu'il n'avait pas prévu. Alors qu'il pensait que sa serviette ornait toujours ses hanches, et bien ce n'était plus le cas. Shaka mît un petit temps avant de se rendre compte qu'il était tout nu comme un ver, et que cet idiot de Kanon avait probablement tiré sur la serviette. Ses joues devinrent rouges de colère et surtout de gêne. Les poings serrés, un peu tremblant, Shaka venait d'ouvrir les yeux. Et il n'était pas très content. Il s'empressa de se cacher comme il le pouvait, mais sans pour autant élever la voix, il grommela :

"Gemini....Tu n'es qu'un idiot immature. Comment oses-tu violer ainsi mon intimité ~~ c'est à se demander lequel de nous deux est le plus âgé."

Shaka commença à s'agiter un peu et sortit vite du bain pour aller attraper des serviettes, s'enroulant dedans pour cacher la moindre parcelle de son corps. Il commença alors à se frictionner énergiquement.

"Ne recommence jamais une chose pareille ou il se pourrait bien qu'un matin tu te réveilles dépourvu de tes cinq sens."

Si agacé et piqué au vif, le blond ne prit pas la peine de se sécher entièrement et enfila rapidement sa tenue traditionnelle hindoue, fixant le Saint des Gémeaux, ricanant de sa connerie, la serviette à la main. Cependant, une fois habillé, Shaka se redressa et se calma un tant soit peu.

"Et n'en parle à personne."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Sam 13 Fév - 19:37

Ralala si Kanon c’était d’abord plaint du peu de loquacité du chevalier de la vierge il en venait à le regretter. Maintenant Shaka parlait parlait !!Il ne s’arrêtait pas le bougre ! Mais quand allait-il enfin se taire et sortir du bain ? Kanon n’attendait que ça ! Il était fin prêt et il avait du mal à ne pas laisser un sourire malicieux percer sur ses lèvres. Enfin Shaka se décida et se leva hors de l’eau. Kanon laissa sa main fuser à la vitesse de la lumière et lui arracha sa serviette des hanches. Il éclata de rire entre la tête de Shaka et ce qu’il venait de voir pendouiller entre ses belles cuisses d’albâtre juste avant qu’il ne se cache.

« Bwahahaha le petit oiseau est sorti !! Sais-tu Shaka qu’au Japon c’est très impoli de se laver avec quelque chose sur soit dans les bains publiques ? Je n’ai fait que t’apprendre les bonnes manières ! »

Kanon suivit le saint alors qu’il sortait hors du bain, faisant des moulinés avec sa serviette.

« Et puis il faut assumer son corps tu sais ? Venant d’un bouddhiste j’aurai pensé que tu serais plus en accords avec toi-même. En plus tu n’as quand même pas à avoir honte, tu as une taille très respectable… Pour un asiatique. »

Sentant que Shaka était tendu comme un arc bandé le gémeau décida de ne pas trop insister. Il serait toujours temps plus tard de titiller la fierté de la vierge.

« Mais oui mais oui je n’en parlerai à personne » Répondit Kanon peu impressionné par les menaces de Shaka. Lui n’était pas pressé de s’habiller et continuait à s’exposer devant la vierge.

« Par contre il te faut une autre tenue. Tu ne peux pas aller en ville comme ça, personne ne vas te prendre au sérieux. Je dois aussi avouer que je préfères les tenues d’entrainement confortables mais faisons une exception pour ce soir. J’ai prévenu de Sébastian de nous préparer quelque chose. Il a dut poser ça dans les vestiaires... c’est juste à côté. »

Il invita Shaka à le suivre dans une petite pièce fermée par des portes à battant. Pénétrant dans la pièce il avisa satisfait deux tas distinct de vêtements pliés avec soin. Sébastien avait décidément de bons goûts et même si lui ne comprenait strictement rien à la mode, il trouvait que le costume bleu marine sous le petit papier où était inscrit son nom avait une couleur sympathique. Le tas de Shaka en comportait également un costume du même type mais dans une tinte plus foncée et avec une chemise jaune d’or. Pour changer…

Kanon fouilla dans son tas et découvrit un slip léopard ainsi qu’une chemise à manche longue bleue claire. Décidément le domestique avait le sens de l’humour. Il passa vite fait le sous vêtement et s’amusa à faire claquer l’élastique. Ma fois à défaut de bon goût c’était confortable. Mais il lui faudrait dire à Sébastien qu’on était bien mieux maintenu dans un boxer, surtout pour les personnes bien membrées dans son cas. Il jeta un coup d’œil à Shaka qui avait l’air de tirer une sale tronche.

« Ce ne sont que des bouts de tissus, pas la peine de faire cette tête là tu sais ? Ça va bien t’aller et ça te changera un peu des toges. En tant que chevaliers nous devons nous adapter en toute circonstance. Adaptons nous ! »

En fait il s’amusait juste à faire tourner la vierge regrettant presque sa tunique grecque. Il passa un à un les autres habits, bouclât la ceinture il chercha alors des chaussures du regard. Il tomba sur deux machins en cuir noir qui avaient l’air extrêmement inconfortables. Ceci se vérifia une fois qu’il eu passé les pieds dedans et il se fit la promesse de le faire payer au domestique qu’il soupçonnait fortement d’avoir fait exprès. Il trouva un ruban assorti à la couleur de son costume tout en bas et supposa que c’était pour sa coiffure, s’approchant d’un miroir il se noua donc les cheveux qui ne s’emmêlaient décidément jamais, en catogan.

« Sinon c’est quoi cette histoire de femme nouvelle grand pope ? » Il fit une pause comme s’il mâchouillait ses mots.

« Je pense que ce poste noue reviens à toi ou à moi. Peut-être ferait tu un bien meilleur grand pope que moi… De toute façon je ne serais pas accepté par tout le monde. Mais toi ! L’homme le plus proche de dieu, tu aurais toutes tes chances. »


En plus être grand pope devait être tellement ennuyant. Kanon viserait beaucoup plus haut s’il en avait l’occasion. Il se reprit, non plus maintenant, il était au service d’Athéna et lui dédiait sa vie ect. ect.

Encore une fois c’était inhabituel mais il était plutôt satisfait de son apparence. Tout était coupé à la perfection et le tissu était assez léger. Il avait quand même bien peur d’avoir chaud avec une veste et des manches longues en pleine nuit d’été. Pour l’instant il mit quand même la veste mais la garda ouverte. Prêt et très content de lui malgré ses pieds serrés dans le cuir neuf il fit un tour sur lui-même et se tourna vers Shaka.

« Bon on y va ? » Il se posta vers la porte et croisa les bras, maitrisant son impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Lun 15 Fév - 17:20

Tandis qu'il se séchait, Shaka grommelait tout seul et tournait le dos à cet imbécile de gémeaux qui avait prit un malin plaisir à faire ce qu'aucun autre Gold Saint ne se serait permis de faire. Il lui faisait dos pour masquer sa flagrante gêne, et le fait que le Saint de la Vierge était rouge comme une pivoine. Tendu comme un fil à étendre le linge, il n'osait même plus regarder Kanon en face, et c'était bien la première fois qu'il ressentait ça. Mis à nu qu'il l'était, il se sentait parfaitement ridicule. Et pourtant il n'était pas au bout de ses peines car ce soir-là promettait d'être une soirée inoubliable pour l'indien bouddhiste et pleine de nouvelles expériences. Mais pour le moment, il n'en savait rien. Shaka s'en voulait de perdre ainsi pied et il n'avait pas l'intention de se laisser abattre par une simple bêtise puérile. Une fois rhabillé, le Saint de la Vierge reprit contenance et, avant de se retourner vers Kanon, lui jeta une réplique assez cinglante à la figure.

"Je commence à regretter que ce ne soit pas plutôt Saga qui soit revenu. Il était beaucoup plus respectable."

Son ton était redevenu calme et posé malgré tout. Shaka se doutait bien à quel point Kanon ne supportait pas les comparaisons avec son frère. Rien d'étonnant à cela étant donné leurs passés. Mais il savait aussi à quoi il s'attaquait et le Saint de la Vierge n'était pas du genre aimable lorsqu'on essayait de le titiller. Et il n'avait nullement l'intention de rentrer dans une petite guerre verbale, aussi avait-il décidé de ne répondre à aucune pique de Kanon et de lui balancer ça. Même si ces paroles lui resteraient en mémoire. Shaka n'était pas japonais ! Et même bouddhiste, il n'avait jamais cherché à savoir si ses frères moines prenaient des bains nus tous ensemble. Il retint par contre la réflexion sur sa soit-disante taille respectable. Grand bien lui fasse, ce n'était pas comme si il s'intéressait à la taille de celles des autres.

Mais assez plaisanté. Shaka se retourna vers Kanon, et aussi avait-il décidé de garder ses yeux ouverts. Pour s'aventurer en terre inconnue, cela serait sans doute plus raisonnable.

Spoiler:
 

Haussant un sourcil, il suivit le gémeaux sans broncher. Qu'avait-il donc contre les toges indiennes  ? Enfin bref. En tout cas ce garçon avait vraiment tout prévu. Silencieusement, Shaka dénicha les vêtements qui lui étaient destinés. Leurs costumes semblaient similaires, mais le Saint de la Vierge se raidit légèrement en découvrant le fameux slip léopard que le dénommé Sebastian lui avait sorti pour lui aussi. Shaka attrapa le bout de tissu du bout du doigt et semblait répugner à porter ce genre de chose. Il tourna la tête vers Kanon, qui avait déjà enfilé le sien et lui, semblait fier d'y caler son gros membre. La Vierge poussa un soupire en voyant la scène.

"Je suppose que je n'ai pas beaucoup d'autre choix..."
Fit le blond en enfilant machinalement le slip. Il se dépêcha d'enfiler également le pantalon, car il se sentait parfaitement ridicule. Et le reste qui va avec. Ce costume ressemblait de près à une espèce de costard. À supposer que c'était assez de rigueur pour l'événement de ce soir.

Un costume presque noir et une chemise or. Shaka remarqua que la pièce était pourvue d'un miroir dans lequel on pouvait se mirer de tout son long. Il s'y aventura et commença à se regarder, au final il se trouvait plutôt élégant dans ce costume, qu'il n'avait jamais porté. Il avait l'impression d'être Aphrodite à se mirer ainsi. De long en large, le Saint de la Vierge tournait et retournait sur lui-même pour se contempler. Après un moment de réflexion, il lança à l'adresse de Kanon :

"Tu ne trouves pas qu'il y a un petit soucis de couture ? C'est très élégant mais j'ai comme l'impression que ça effémine ma taille."

Et c'est seulement là que L'homme le plus proche de Dieu se rendit compte qu'il avait fait une remarque de mode. Mon dieu, quelle déchéance. Ceci dit c'était vrai, il se trouvait un peu féminin là-dedans. Mais bon, tant pis. Après tout ils sortaient juste rendre hommage à leurs frères disparus, il n'y aurait que Kanon et lui. Suite à la remarque du gémeaux sur le grand pope, tandis qu'ils finissaient tous deux de se préparer, Shaka se tourna vers lui et répondit :

"Ce n'est peut-être qu'une rumeur. Et en effet je doute que ce rôle te conviendrait. Compte tenu de ton passé on ne peut prendre aucun risque. Quant à moi, ce poste à hautes responsabilités troublerait ma sérénité et ma paix intérieure. Allons, je te suis."

Et en effet, Shaka n'était pas sûr de pouvoir assumer de telles responsabilités, il serait obligé de devenir sociable et d'avoir beaucoup trop de relations avec les autres Saints. Même si il était d'accord sur le point qu'il leur faudrait un Grand Pope. Et rapidement.

[THE END ~ suite au prochain épisode. Lancez le générique !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   Jeu 25 Fév - 14:44

Des barres XD
Le bon, le truant, reste plus qu'à chercher la brute ( Saga?)

Distribution des xp:
Kanon 20 xp
Shaka 20 xp

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cédez à l'appelle de la Sirène...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les deux rescapés [FB]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les deux rescapés [FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Le Sanctuaire des Saints :: • Les douze Temples du Zodiaque-