Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Sam 28 Nov - 2:31



« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionetiste à la recherche des spectres.


Minos était exténué, il n'avait que peu dormit depuis sa sortie des Enfers. Il marchait déjà depuis plusieurs heures sans se rendre compte du chahut qu'il y avait autour de lui. Toujours aussi interloqué par les changements en deux siècles. Il fallait qu'il se rende à l'évidence, le juge aurait du mal à cacher sa provenance s'il croisait un saint, marinas ou god warrior sur son chemin. Il réfléchissait à une technique de camouflage. En tout cas à chaque fois qu'il regardait ce ciel sombre et cette tâche qu'était l’œuvre de son maître, recouvrant l'astre solaire. Quel magnifique spectacle que tous ces humains qui avaient perdus la joie de vivre. Il arriva devant Rodorio. Un petit village en bas du Sanctuaire d'Athéna. Il le reconnaissait pas, ou peu en tout cas. Il n'avait qu'une vague image de se qu'il était au XVIII ième siècle, quand il tua un chevalier d'or des poissons... et se fit tuer aussi... une sensation étrange au niveau de son cœur se fit sentir. Il regarda sous sa chemise noire de jais. Une légère cicatrice qui attestait la présence d'une rose sanguine il y a deux cents ans.


Une voiture klaxonna Minos qui était plus qu'au bord du trottoir. Le juge lança un regard noir à l'automobiliste qui commençait à descendre de sa voiture, insultant le spectre. Celui-ci retourna dans sa voiture, avec pour seule expression une peur terrible. Le juge avait un léger sourire mais savait qu'il était passé à deux doigts d'un retour au bercail. L'homme de l'étoile céleste de la noblesse devait faire attention. Très attention.


Il arriva ensuite aux portes de la ville, les flashs backs se succédaient, son combat d'il y a 200 ans refaisait surface. C'était ici qu'il avait perdu la vie encore une fois. Les pavés et les maisons en pierre avaient été remplacé par une route de béton et des immeubles et autres barres de logements. On sentait la tristesse et le désespoir des personnes autour de lui. Tout cela du à l'éclipse. C'était vraiment une magnifique œuvre. Il continuait son exploration passant devant un bar, il décida de s'y arrêter. Il prit un verre de Jack. La télé était allumée et on pouvais voir les médias grecques relatant la durée exceptionnelle de l'éclipse, un sourire s'afficha sur le visage du Juge, pendant qu'il sirotait son verre.

« Ça te faire rire du con ce qui arrive ?! » Cria un pauvre homme ivre à Minos. Celui-ci ne savait pas à qui il avait à faire. « Hey gros con je te parle ! » répéta t'il plusieurs fois.

Minos se leva et déposa se qu'il devait sur la table, alors que les pièces cliquetaient et tournaient sur le bar, l’homme ivre prit une chaise et l'éclata dans le dos du spectre. Celui ci stoppa sa marche et en se retournant décocha une droite magistral qui mit à terre le pochetron. Tous les habitués étaient en train de se lever pour en découdre avec l'étranger, mais grave à quelques fils de cosmos, il les assommas tous en même temps. De simples humains défiant le grand Minos, la plus grande blague que l'univers pouvait connaître. Il déposa ensuite encore de la monnaie sur le bar pour le dédommagement. Il était toujours en mission d'exploration et en plus en territoire ennemi. Il espérait que sa présence ne se soit pas faite remarquée.

Il continua ensuite son chemin. Les maisons étaient toutes devenues centres commerciaux et braderie en tout genre, avec des fast-food et des petit bouis-bouis. Minos était vraiment ébahit par toute cette modernité. Le porteur du surplis du Griffon sentait qu'il était limite pas à sa place ici. Mais il fallait trouver des spectres. Il senti un cosmos, il ne le connaissait pas. Il se mit à courir cherchant d'où pouvait provenir le cosmos. Bousculant les passants, il sentait sa faible puissance. Il connaissait la cosmos énergie des chevaliers d'or, et ça n'en était pas une.

En courant il bouscula une jeune femme et sentant que ce cosmos émanait d'elle, la releva. Il s'excusa platement et lui proposa pour s'excuser de lui offrir un verre dans une brasserie qui avait l'air un peu chic. Il força son sourire tentant de le rendre amicale et chaleureux.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Dernière édition par Minos le Sam 12 Déc - 14:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Dim 29 Nov - 15:43

Le soleil de la Grèce n'était plus là pour briller, il faisait plus froid que d'habitude en cette matinée, je marchais dans les rues de Rodorio, la ville en contra-bas du sanctuaire. Évidemment, n'étant pas au sanctuaire je n'avais pas besoin de bander ma poitrine, ou du moins je n'en avais pas pris la peine. Ma Pandora Box en argent était cachée sous mes vêtements traditionnels donc mon simple pantalon ample et touffu nommé pajama. Un haut Sherwani, il s'agissait d'une chemise arrivant jusqu’a mes genoux.J'étais également d'une sorte de tunique sur moi nommée kameez que je portais depuis toute petite, un beau souvenir de mon pays. J'y tenais vraiment beaucoup. Je n'avais à mes pieds que des chaussures à mini-talons laissant ainsi transparaître le haut de mes chevilles.

Qu'est-ce que je détestais cette éclipse, j'avais hâte qu'on la détruise. Vraiment, je voulais revoir les doux rayons du soleil. C'était quand même plus joyeux non ? Parce que là franchement, l'aura négative qui se dégageait des habitants était déprimante. Contrairement, à il y a un an, ou cette place ou je me trouvais actuellement respirait la joie de vivre. Ma longue chevelure brune fut repoussée violemment en arrière suite à un coup de vent un peu trop fort qui ne trouva rien d'autre à faire qu'enquiquiner mes yeux bleus. Dommage que je savais pas créer de champ protecteur qui durait en dehors des combats.

Je finis par rentrer dans l'une des nombreuses boutiques de la ville, bah oui quoi, rien ne m'empêchait de pouvoir de temps en temps quitter le sanctuaire j'étais quand même plus libre que mes aînés les Gold. Les silver avaient vraiment une place de choix parmi la chevalerie d'Athéna. Sérieusement. Je jette un coup d’œil dans cette boutique menant à une sorte de galerie d'un des centres-commerciaux de la ville. Je fais le tour des rayons pantalons, des tee-shirts, qu'est ce que j'aimerai pouvoir porter des robes librement si y'avait pas cette foutue loi du masque !

Je lâche un soupire et me dit *arrête de rêver ma fille, ça va plus te faire mal au cœur qu'autre chose*.

Puis je continue ma route pour retourner dehors, l'air de rien, de toute façon il était inutile de m'attarder ici surtout que je sens un cosmos étrange arriver droit sur moi... Misère ! Malheur, je viens d'être bousculée... Par un mec ! Mais pourquoi moi !? En plus, ce mec avait une drôle de couleur de cheveux, ces pensées me traversèrent l'esprit pendant que j'essayais de me relever et de reprendre mon souffle ainsi que mon calme. Je grogne et me masse les épaules, le lourd poids de l'armure d'argent du Paon était tombé sur mon dos. J'espérais que ma colonne vertébrale n'avait rien...

Je me relève difficilement grâce à son aide et le fixe d'un regard noir. Il voulu s'excuser en m'offrant quelque chose à boire dans une brasserie du coin. Non mais je rêve !? Dîtes moi que je rêve !? Pour qui se prenait-il... ? Je souffle et lève les yeux au ciel, croise mes bras et replonge mon regard bleu dans le sien.

« Non mais ça va pas ou quoi ? Vous pouviez pas regarder ou vous alliez ? Puis d’abord vous êtes qui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Lun 30 Nov - 1:33

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionetiste à la recherche des spectres.


L'air devint plus doux vers la femme chevalier. Minos n'en croyait pas ses yeux. Elle ? Une personne ayant un cosmos ? Ce bout de femme avait un cosmos ? Et bien le juge était très impressionné. L'air était chargée en pollution, les phares des voitures mettaient en évidence les deux visages par à-coups. Le spectre observait le visage de la jeune femme, la défigurant. Il fallait qu'il sache si elle pouvait l'être d'une grande utilité. Il y avait un autre truc qui clochait chez elle. Elle semblait bien lourde pour sa petite carrure. D'ailleurs son dos avait une bosse étrange. Minos ne se posa pas plus de questions. Il fallait qu'il sympathise pour savoir tout se qui s'était passé au sanctuaire et ainsi récupérer des spectres.

« Non mais ça va pas ou quoi ? Vous pouviez pas regarder où vous alliez ? Puis d'abord vous êtes qui ? »

Le juge réfléchissait. Il ne fallait pas qu'il soit percé au grand jour. Il tenta de dissiper les quelques effluves de cosmos qui entouraient l'homme. En effet, réaction violente, appelle la violence du spectre. Il avait réussit à estomper au maximum son cosmos négatif. Il regardait et se plongeait dans le regard bleu de la jeune femme. Intéressante comme personnage. Ce petit bout de femme avait réussit à créer une stupeur chez le Griffon.

Il chercha une identité pour palier au problème. Il engagea alors la discution.

« Je suis Ténéos, Hum... je suis nouveau ici... je ne connais pas trop les lieu, je viens... - réfléchis, réfléchis, pensât-il – je viens de Paris. Je suis là pour étudier l'éclipse. »


Il expira, comme un soulagement d'avoir pu trouver une excuse. Il se demandait toujours la même chose d'ailleurs.

« Veuillez accepter un verre en gage d'excuse mademoiselle. Cela me ferait grandement plaisir » dit-il avec un accent français et toujours un sourire complètement forcé..

Il tendit sa main vers un petit bar, où il n'y avait pas foule. « Athéna's Brother » était floqué sur l'enseigne du lieu. Minos eu un sourire en voyant le nom. Encore des gens avec beaucoup d'imagination se dit-il.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Dernière édition par Minos le Sam 12 Déc - 14:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Mer 2 Déc - 0:24

Ce cosmos qui s'approchait de moi était impressionnant, en termes de puissance, il me semblait ressembler à celui des gold saints, mais je n'étais pas sûre à cent pour cent. Peut-être un peu plus, peut-être un peu moins, en tout cas mon instinct me disait de me méfier de lui. Il n'avait pas l'air comme ça, mais valait mieux prévenir que guérir non ? Enfin, il semblait trop gentil sur le coup envers moi. Inviter une inconnue en brasserie comme ça, sans même essayer de la connaître un minimum ou au moins se remettre à sa place. Il était bizarre ce type, vraiment bizarre, plus je fixais ses yeux, plus je me sentais mal à l’aise.

Quelque chose me mettait mal à l’aise mais je ne savais pas quoi, surement qu’une impression ou une angoisse de me retrouver face à un homme et un inconnu. Heureusement que je n’étais pas au sanctuaire ! Le problème était de savoir s’il avait découvert que j’étais une femme ? Mes vêtements laissaient prouver le contraire et c’était le but. J’étais toujours perplexe, les bras croisés ne sachant si je devais accepter ou pas et continuer mon chemin. Le cosmos semblait avoir complètement disparu en lui, chose qui m’étonna mais qui ne marqua pas vraiment plus que ça.

J’étais en effet, là entrain de l’écouter parler, s’excuser, alors comme ça il s’appelait Ténéos ? Et il venait de Paris ? Ouai pourquoi pas. De toute façon je ne pouvais pas vérifier si c’était vrai ou pas ! Étudier l’éclipse… bizarre… bizarre ! Je lève les yeux au ciel, m’avance légèrement vers lui. De plus le bar qu’il m’indiquait était assez parlant… comme une sorte de message dissimulé sur le fait qu’il avait surement découvert mon identité de sainte par le biais de mon armure qui avait fracassée mon dos tout à l’heure.
Je réponds en fronçant les sourcils regardant les pupilles et le sourire presque forcé de "Ténéos".

« Avec plaisir Monsieur de Paris, Ténéos, je m’appelle Almas… » Répondis-je simplement rendant son sourire sauf que le mien était bien plus crispé avec des traits ou on pouvait voir un peu de sueur couler montrant mon stresse.

« Allons-y ! C’est joli comme capitale Paris ? » fis-je sur le chemin du bar en commençant à partir un peu devant lui en indiquant qu’il pouvait évidemment me suivre puisqu’il m’invitait. C’était la moindre des choses quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Sam 12 Déc - 14:40



« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionetiste à la recherche des spectres.

Minos était assez fier du résultat. Il était tombé sur une personne qui avait l'air assez manipulable, une nouvelle marionnette à ajouter à sa collection, et en plus sans faire usage de la force, c'est plutôt pas mal. Il avait tout de même remarqué quelque chose d'étrange sur cette personne qui se prénommait Almas. Pour une femme aussi petite et mince elle était lourde à relever. Que cachait-elle ? Il fallait qu'il sache qui était cette femme avec un cosmos. Un chevalier d'Athéna peut-être. Il trouvera sûrement le moyen de la faire parler sur ses origines.

A peine eut-il le temps de réfléchir à son plan d'attaque qu'elle était déjà en train de rejoindre la brasserie lui demandant si Paris était une belle capitale. Il haussa les épaules avec un léger sourire et répondit que la ville Lumière était sans nul doute la plus belle des capitales du monde et qu'Athènes faisait pâle figure à côté.

Il la rejoignit et entrèrent dans le bar. Il s'installa confortablement à une table où il pouvait voir toute la foule. Il regarda la jeune femme en face de lui et commanda pour les deux. On lui apporta une bière brune estampillée Guiness. Même dans les enfers on ne pouvait avoir plus doux breuvage. Bref il regardait la déco intérieure. Très lumineuse avec des statuts d'Athéna et des signes zodiacales qui tapissaient les murs. Il se sentait tout de même un peu mal. En territoire ennemi le spectre savait qu'il devait éviter tout affrontement pour ne pas attirer de chevaliers et lui rendre la tâche plus difficile. Il sirotait sa bière en sentait le goût intense de l'Irlande à chaque gorgée.

Il demanda à Almas :

« Alors Almas. Vous, vous faites quoi ici ? Êtes-vous un chevalier ?»

Sa question était faite pour déstabiliser la jeune femme en face de lui et ainsi pour pouvoir découvrir si d'autres spectres étaient passé par là.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Jeu 17 Déc - 1:23

J'étais partie avançant devant l'étranger supposé être Français. Je ne savais pas pourquoi, j'vais vraiment l'impression de tomber dans un piège. Mon instinct de chevalier d'Athéna reprenait le dessus en ce moment. Peut-être que mon cosmos me trahissait sans que je le veuille et que cet homme qui en possédait lui-même un, savait que je servais Athéna ? Mais alors pourquoi inventé cette identité grotesque ?

Pour pouvoir m'approcher et me manipuler comme il le voulait comme une poupée de porcelaine ou un objet ? Aucune idée. Je soupire, tournant mon regard vers Ténéo qui me répondit que c'était la plus grande et plus belle ville du monde. Je m'imaginais déjà à Paris sur les Champs Elysées. Avec ce bel inconnu, je secoue la tête rougissant à cette pensée, n'importe quoi ! Non mais son attitude envers moi était juste incroyable ! A croire qu'on ne lui avait jamais appris à parler à une dame !

Je pousse la porte de la brasserie fière, et sûre de moi, Ténéo suivit mes pas et nous entrâmes ainsi tous les deux dans ce bar. Mes yeux s'illuminèrent, c'était comme ma première fois dans un endroit comme ça. L'ambiance était géniale, les hommes jouaient, parlaient, les Barman servaient tandis que d'autres se contentaient de boire et manger.

J'étais comme une petite fille le jour de noël ou de son anniversaire, car évidemment chez moi je n'avais jamais connu ce genres d'endroits bien que je me doutais que ça devait exister. Je suivis l'homme aux cheveux blancs et m'assois à côté de lui sur la table qu'il avait choisi. Je fixais les prunelles de mon interlocuteur qui se chargea de commander pour nous deux. Je ne fus pas contre ne sachant quoi prendre parmi toutes les boissons proposées.

Je me planquais derrière ma carte, il m'intriguait vraiment beaucoup, puis ce charisme et cette frange, ce regard tourné vers moi et ce sourire. On m'amena une sorte de Cocktail nommé Greek Goddess Cocktail. Ironique jeu de mot comme nom lorsqu'on savait que les dieux existaient réellement. Il y eu d'abord un profond silence, je laissai discrètement mon armure glisser au sol, faisant attention à faire diversion poru éviter qu'il n'entende trop le bruit du fracas. Puis il y eu comme un engagement de conversation plutôt étrange de la part de Ténéo soi-disant parisien. Il me me mis mal à l'aise, je ne savais pas vraiment pourquoi mais mon intuition de départ résonnait en moi. Je tentais de rester calme, de faire comme si de rien n'était.

Je sirotais mon cocktail verdâtre avec sa tranche de citron, manquant de m'étouffer au passage mes pupilles bleus se mirent à le fixer intensément. Je ne savais pas si je devais le prendre comme une menace ou pas. Ma cosmos-énergie ne me permettait pas de rivaliser avec la sienne, je le sentais. Alors il fallait que je me montre prudente dans mes paroles et dans mes actes.
« Hum ? Je vous demande pardon ? C'est quoi cette histoire de chevalier d'Athéna ? Vous devez surement faire erreur... ça ne doit être qu'une légende ou un comte pour enfant je me trompe ? »

Faire comme si de rien n'était malgré le fait qu'un ennemi se trouvait surement à côté de moi en cet instant. Je prenais le risque de masquer mon identité pour essayer de paraître crédible. J'espérais que mon attitude glaciale pour ses fruits et qu'il ne tente pas d'en savoir plus. Je devais faire une diversion, le faire changer de sujet de conversation. Réfléchis....Réfléchis ! Trouvé !
« Avez-vous trouver des choses intéressantes sur l'éclipse dans vos recherches Monsieur Ténéo ? »

Ce n'était qu'une faible diversion mais j'espérai qu'il ne ferait plus attention à mon aura, et à ma cosmos-énergie, j'essayais le plus possible de la masquer. Tandis que j'enlevai mon écharpe car j'avais un peu chaud sur le coup avec un beau sourire au naturel...
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Sam 26 Déc - 0:52

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionetiste à la recherche des spectres.


Le juge était là, en train de regarder la personne en face de lui pensive. Il savait que c'était un chevalier d'Athéna, il l'avait sentit et était même prêt à s'en servir pour afficher un énième trophée dans le temple du Griffon à Ptoloméa. Mais non il ne fallait pas, où en tout cas pas maintenant, c'était trop tôt et il était trop prêt du sanctuaire. En plus de faire capoter son plan, ça risquerait de rameuter d'autres saints. Même si les bronzes et silvers ne feraient pas le poids face à lui il savait que l'intervention d'un gold pourrait lui être fatale. Il regardait la pièce et espérait qu'elle soit coopérative. Mais non.

« Hum ? Je vous demande pardon ? C'est quoi cette histoire de chevalier d'Athéna ? Vous devez sûrement faire erreur... ça doit être qu'une légende ou un comte pour enfant je me trompe ? »

Il était exaspéré car il sentait bien son cosmos même si celui-ci était faible. Il continuait de scruter la salle pendant qu'elle sirotait son cocktail. Sûrement bourré d'algues ou d'autres choses peu ragoutante pensât-il. Mais il fallait qu'il reste concentré sur son objectif, retrouver les spectres et les empêcher de passer du côté obscure de la force et les garder auprès de son seigneur et Dieu Hadès.

« Avez-vous trouvé des choses intéressantes sur l'éclipse dans vos recherches Monsieur Ténéo ? »

Il fut surprit de la question et déglutit. Il était repéré et devrait alors se débarrasser d'elle rapidement et sans bavure ou il aurait de sérieux problèmes. Le juge du Griffon regarda Almas dans les yeux cherchant jusqu'à son pâme le premier signe de faiblesse et ainsi pouvoir l'exploiter comme il se doit. Cet être maléfique était prêt à tout pour accomplir sa mission. Minos devait ainsi créer une histoire de toute pièce mais aussi la mettre sur la voie de sa nature maléfique par de petits indices.

« Alors nous étudions cette éclipse depuis peu. En faite depuis qu'elle durep lus de temps que prévu. Nous avons fait des recherches et sommes tombés sur des archives vieilles de 2 siècles. Il y a eu un phénomène similaire à la même période, où les gens mourraient et une sorte de fresque sur le ciel se dessinait et... »

Il n’eut pas le temps  de finir sa phrase qu'un ivrogne qui cherchait les ennuis éclata une bouteille de verre sur la tête au juge des Enfers qui fut sonner quelques seconde. Une colère intense et un regard noir s'en suivirent en direction de l'homme bourré. Dans sa stupidité il ne savait pas se qu'il venait de faire. Qui oserait taper le seigneur Minos ? Qui ? Se dit-il grommelant et se levant, alors que toutes les personnes de la brasserie criaient de joies et acclamaient leur champion complètement soul. Minos prit l'ivrogne par le col et ni une ni deux l’exposa littéralement contre une table qui s'éclata en deux sous la puissance.

Le Griffon était à nouveau calme et se rassit à la table d'Almas et termina sa bière. Il enchaîna d'un sourire et s'excusa platement une nouvelle fois. De l’autre côté les « potes » de l'ivrogne essayaient de relever leur ami qui avait prit une méchante et rapide dérouillé.

« Mademoiselle Almas, nous devrions continuer la discutions plus loin. »

Dit-il d'un ton persuasif. Il jeta de la monnaie sur le comptoir avec de quoi racheter une nouvelle table. Il se dirigea vers la sortie et indiqua l'acropole.

« Si vous voulez nous pouvons aller là haut, ainsi je pourrais terminer se que je vous expliquais. »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Mar 29 Déc - 19:04

Grillée, j'étais tout bonnement grillée par mon ennemi, de toute façon vu qu'il était un être doté d'un puissant cosmos il devait ressentir le mien même en étant un semblant masqué. Je souriais, malgré tout il semblait sympathique bien qu’exaspéré ? Aller savoir pourquoi surement parce que j'essayais de nié l'évidence. Pour protéger mon identité et ma sécurité -en passant- bien que je ne craignais pas cet homme en tant que tel, mais son cosmos me glace le sang. Littéralement lorsque Monsieur Ténéo se retrouve interrompu dans ses explications je manque de m'étouffer en buvant la fin de ma boisson.

Il avait commencé à étudier l'éclipse et il mentionna un rapport avec le passé, la précédente guerre sainte... surement. Il n'y avait pas d'autre explications pour qu'une fresque se dessine dans le ciel comme par magie. Je me gardai bien de commenter, tandis que je faisais un beau facepalm face à la situation qui avait dégénéré. C'était la poisse ! Puis il avait fallut que cet énergumène perde son calme et démontre la pleine puissance de ses pouvoirs, alors pendant qu'il l'explosa sur la table je pris discrètement ma pandora boxe et la remis sur mon dos après m'être vivement levée de la table. Alors mon ennemi était un spectre hein ? Enfin, pour l'instant il ne s'en était pas pris à moi, mais s'il s'agissait d'un des trois juges des enfers en patrouille j'étais mal barrée. Tout simplement.

Je n'en croyais pas mes oreilles il termina sa bière comme si de rien n'était et m'enchaînai un sourire cordiale, alors je lui fis de même, mais un peu plus crispé quand même. “ je suppose que oui nous devrions aller voir ailleurs je ne suis par sûre qu’ils apprécieraient qu’on reste là comme ça…” Fis-je sur un ton neutre, un peu agacé tout de même avec un regard montrant désormais ma méfiance. Je remets ma chevelure en place, après que celle-ci est été balayée par tant de puissance et de poussière.  

Je me décale de la table lorsque celui-ci déposa la monnaie pour payer sa faute et les boissons,puis je tourne mon regards vers la direction de l’acropole et acquiesce, car de toute façon même si je voulais fuir ou partir, il valait mieux ne pas terminer de le mettre en colère sous peine que sa retombe sur moi.

“ Alors allons-y je suppose que je n'ai pas le choix que de vous suivre sous peine de finir ma vie à croupir six pieds sous terre je me trompe ? ” Finissais-je de déclarer en empruntant la porte de sortie et en commençant la marche vers l'acropole plus anxieuse que jamais mais toujours fière devant mon ennemi. Je marchais d'une posture droite qui montrait une grande neutralité et confiance en moi.

“ Puis vous savez je ne pense pas vous êtres d'une grande utilité à part vous servir de guide personnel ou de maîtresse personnelle ? ” Fis-je sur un sarcasme assez pesant avec un regard plein de malices qui fixait le Griffon lorsque je me retournai pour voir s'il me rejoignait mais je n'en doutais point.
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Jeu 31 Déc - 17:56

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionetiste à la recherche des spectres.


Le juge était sorti du bar, qui n'était qu'un repaire d'ivrognes et de gens peux recommandables. Comme quoi les humains sont vraiment des imbéciles. Il se dirigeait vers l'acropole, sentant le cosmos du saint derrière lui toujours présent. Minos savait qu'il ne lui avait pas donné le choix quant au fait de le suivre jusqu'en haut. Mais que voulait-il faire ? Il savait que l'acropole après le sanctuaire était l'endroit le plus haut et aussi trônait majestueusement un ancien sanctuaire créé par les humains pour rendre gloire à la déesse de leur cité.

Il arriva au niveau du sommet de ce mont où majestueusement, le temple d'Athéna se présentait avec celui d'autres dieux comme le temple d'Apollon, et des petites déesses Nikés. Il entra dans le temple principale et disparut de la vue de quiconque. Une énergie noire et violente se dégagea de derrière la gigantesque statue d'Athéna qui avait été reconstituée. Une statue en or massif agrémenté de pierres précieuses. On pouvait voir qu'elle ressemblait trait pour trait à celle du Sanctuaire des saints.

L'énergie négative se dissipa et comme un magnifique et royal Griffon, le juge s'envola pour se poser sur la tête de la statue. On pouvait le voir revêtu de son surplis noir de jais.

« Bonjour, comme vous avez du le constater. Je suis un spectre. Je suis Minos du griffon de l'étoile céleste de la noblesse. Juge des Enfers au service de sa majesté Hadès. »


Les touristes ne comprenaient pas se qui se passait. Pour eux il ne connaissaient pas l’existence des chevaliers, des spectres des marinas. Ils étaient extérieurs aux conflits, bien qu'au centre des débats. Le juge s'empressa de montrer l'étendu de sa puissance grâce à sa « cosmic marionation » qu'il utilisa sur les civils et les tua de sang froid, et même avec un rire sadique et pervers. Il resta sur son perchoir, réfléchissant à comment attirer les spectres à lui, de toute façon il savait que s'il y avait du monde au sanctuaire on risquerait de sentir se présence et même de venir pour l'affronter. Mais plus rien de gave à présent il s'était accoutumé à l'atmosphère de la surface et pouvait sortir sa pleine puissance.

Il regarda et observa autour de lui tel un griffon qui cherchait sa proie. Il allait la questionner plus sérieusement. Trêve de mondanités. Il regardait les gens qu'il venait de tuer et dans un nouveau rire à vous glacer le sang pensa à voix haute que les autres aux enfers auraient encore un peu plus de boulot et que ça allait lui retomber dessus.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Lun 4 Jan - 18:38

La situation était entrain de mal tournée pour moi, je me retrouvai en effet coincée obligée de suivre sans doute l'un des plus puissants guerriers des enfers. Et ça ne me faisait pas rire du tout. Mais alors pas du tout, je n'avais pas ouvert la bouche depuis que nous étions sortis du bar. Je me doutais bien que quelque part en m'emmenant directement dans l’acropole il voulait prouvait sa supériorité, faire de moi un pion, mais je ne me laisserai pas faire. Fuir maintenant ne me serait d'aucune utilité il pourrait surement vite me rattraper. Je me doutais  qu'il n'aurait surement pas suffisamment de patience pour jouer au chat et à la sourie.

Je me sentais prise au piège, incapable de faire quoi que ce soit, et c'était pour ça que le silence avait régner parmi nos ombres durant tout le trajet jusqu'à l'acropole. Il devait surtout y avoir plein de monde en cette période, et là je craignais de ne pas être à la hauteur pour tous les protéger. Déjà qu'un gold devait avoir du mal à vaincre un puissant spectre des enfers, alors après cette démonstrations je ne pouvais que le ralentir dans son plan. Mais je n'avais pas le droit de ne pas essayer, j'avais choisi d'être sainte, de renoncer à tous pour ce combat au quel je croyais malgré toutes les épreuves qui se mettraient sur mon chemin comme celle-ci.

Il ne me faisait pas peur. Bon d'accord l'énergie noire et la puissance négative qui se dégageait de lui me faisait un peu crisper les traits de mon visage. Mon regard passait du bleu océan profond à un rouge fuchsia quasiment complet en arrivant finalement en haut de l'acropole. Nous étions désormais arrivé devant la statue de notre déesse qui ressemblait à s'y tromper à celle du sanctuaire, symbole d'Athènes et de la capitale Grecque. Le faux Ténéo s'envola sur le haut de la statue tel un majestueux griffon prenant son envol. La poussière se mis à voler tout autour de moi, tout autour des passants par les ailes du surplis.

J'en est moi-même profité pendant ce temps-là pour appeler mon armure argentée du Paon. On pouvait voir sur le bas de mon armure de magnifiques plumes de Paon vertes lumineuse, cette armure révélait ma véritable féminité, le haut de mon armure entourant ma poitrine, et une sorte de casque en forme de paon vint se poser sur ma tête. Mon aura devenait de plus en plus forte et prenait place autour de moi. Faisant ainsi en sorte que mon corps s'illumine, je me mis en position de défense signifiant que j'étais prête au combat.

Lorsque le juge Minos révélai sa véritable identité, il envoya quelque chose sur des civils innocents et les tua de sang-froid, des gouttes de sang se jetèrent à mon visage au vue de ma distance avec eux. Mon regard montra un grand choc. Je rageais au fond de moi, me dirigeant vite au près d'eux pour vérifier s'ils étaient vraiment morts en posant ma main droite sur leurs pouls de leurs cous. Les uns après les autres, il était désormais inutile de continuer à se mentir. La vérité aurait finit par éclater au grand-jour de toute façon.

Des victimes ont pouvait voir que l'une d'entre elle possédait une sorte de lecteur de musique qui marchait encore. On pouvait en effet entendre des filets de mélodies entraver des écouteurs, comme pour décrire une situation de désespoirs.  Je me suis relevée, tournée vers le juge qui riait aux éclats avec un regard noir le fusillant.

“ de toute façon aux enfers, je suppose que c’est la loi du plus fort qui y règne, vous ne gagnerez jamais cette guère ! Pas tant que nous seront là ! Pas tant qu’il y aura de l’espoir et de la vie ! Je suis Almas du Paon, ravi de mettre mes plumes dans tes ailes de foutu Griffon de la mort ! je t'empêcherai de les envoyer dans le néant ! ”
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Mar 5 Jan - 17:04


« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionetiste à la recherche des spectres.


Le juge fixait à son tour droit dans les yeux Almas du Paon. Enfin ! Un chevalier d'argent, le juge ne s'était pas trompé, il s'agissait bien d'un saint d'Athéna et même si il savait pertinemment qu'il avait l'avantage sur elle, un avantage plus que certain, car lui Minos du Griffon de l'étoile céleste de la noblesse et juge des Enfers avait une puissance bien plus élevée qu'un saint d'Argent. Il garda un ton moqueur alors qu'il fit se dresser deux cadavres avec sa technique de marionnettes.

Il les fit attaquer la jeune femme. Il voulait savoir comment elle allait réagir. Le premier était un homme, on lui donnerait la trentaine, cheveux courts et brun, ses yeux vides de vie avaient une iris verte. Il portait un simple jean troué au niveau des genoux, jean bleu nuit, et pour haut, un T-shirt rouge avec floqué en plein milieu une marque de soda. Il avait une allure fine et musclée et un appareil photo autour du cou. Peut-être des souvenirs de vacance à Athènes. En pensant à ça et au désarroi de sa famille en apprenant la nouvelle, un rictus presque de folie et de sadisme vint balafrer le visage du juge. La seconde personne était quand à elle une femme. D'une chevelure noir de jais et des yeux émeraudes vinrent compléter un silhouette légèrement boudinée. Un pantalon de survêtement gris et un T-shirt bleu terminèrent son habillage.

« Ah ah ah ah ah !!! Mais ils sont déjà tous mort ! Ils vont rejoindre le royaume infernal ! »

Il continua d'envoyer les deux cadavres à l'attaque les manipulant à l'aide de ses files de cosmos. Il était perché sur son pilonne tel un majestueux griffon.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



[HRP : Je vais faire des réponses plus courtes pour pouvoir te laisser le loisir de réagir et faire réagir des PNJ à ta guise Smile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Jeu 7 Jan - 16:30


Je fixais le juge des enfers dans les yeux, une confrontation de bleu et de violet/blanc dans l'horizon de l'acropole. Cheveux blancs contre cheveux bruns. Œil pour œil dent pour dent. Sa urait pu bien commencer mais nous deux ensemble sans se taper dessus s'était comme réunir bien et mal, ombre et lumière. Juste impossible, peut-être que si aucun de nous n'avait eu de cosmos la bataille aurait put être évité ce n'était pas le cas aujourd'hui.

J'étais au milieu de la pièce parmi la poussière qui voguait et parmi les cadavres engendrés par le cosmos du vieux des enfers. Comment était-il capable de faire bouger ses cadavres ? Je ne voyais rien... il faisait trop sombre sous l'acropole. Malgré l'espace qu'il pouvait y avoir entre tout les colonnes et le haut de l'acropole qui était à l'air libre désormais. Je dévisageais le spectres avec mon plus profond regard fuchsia. Je serrai les poings tout en esquivant les cadavres qui avançaient vers moi comme des zombies. Je ne pouvais pas me résoudre à battre des gens déjà tombés..

C'était juste...incroyable une telle capacité de nécromancie. Enfin, c'est ce que je supposais, mêlé à du cosmos, on dirait des marionnettes... Avait-je seulement le temps de m'occuper du pourquoi du comment là ? Tssch... J'esquivais, fuyais ma position pour me planquer derrière les colonnes faisant signes aux touristes de ne pas rentrer ou de fuir. Je jouais avec les ombres et la lumière de l'acropole pour me déplacer et ne pas être vue dans mes mouvements.

“ Ils ne sont pas aussi morts et vieux que toi Minos ! Sale Spectre ! ” Fis-je en me jetant directement sur le spectre par une attaque surprise d'une colonne située dans l'entrée. “ Comment oses-tu poser tes salles griffes sur la statue d'Athéna ! Ce serait dommage qu'Hadès ne te fasse plus confiance pour ça non !? Pluie de Plumes ~ Rain of Feathers ”

Et bim du cosmos sous formes de plumes de Paon qui tombent sur les bras et jambes du spectre afin de le lacérer. Même si je savais que ça n'aurait pas vraiment d'effet, il fallait juste attendre qu'il en est marre et se barre. Mon cosmos brûlait et flottait tout autour de mon corps se préparant à riposter car il n'allait surement pas se laisser faire, puis ces cadavres m'emmerdaient ! A tout le temps revenir et se mettre sur mon chemin. Je relançais mon attaque sur eux... ma poitrine se serrant à chaque fois de pitié et de dégoût.
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Lun 11 Jan - 2:00

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionnetiste à la recherche des spectres.


Malgré des rayons solaires quasi inexistants, une chaleur presque étouffante s'était abattu sur l'acropole et ses environs, dans sa robe de spectre, Minos commençait à étouffer alors qu'il contrôlait encore les cadavres de ceux deux humains, tout en se délectant de l'horreur de la scène. Pour le juge c'était un jeu d'enfant de maîtriser des Hommes sans aucun pouvoir. Le juge lançait à l’assaut ses petites marionnettes chérie sur le chevalier du Paon qui se cachait tant bien que mal entre les colonnes avoisinantes de la statue de sa déesse. Quand tout d'un coup il la vit sortir et se jeter sur lui aussi rapidement qu'elle le pouvait tout en bafouillant des inepties qui ne tardèrent pas à faire rire le griffon.

Des plumes de cosmos vinrent alors sur lui à toute vitesse. Les ailes du surplis se mirent alors en position défensive autour du juge, on pouvait voir toute la magnificence de ces ailes noir de jais. L'amplitude de ces gigantesques atouts protégeait tout le corps du juge de cette attaque. Il pensa alors à Albafica des poissons qui lors de la guerre sainte du 18ième siècle avait tentée de le tuer avec une technique ridiculement inefficace. D'ailleurs c'était le plus beau combat à cette époque auquel le juge avait participé. Même s'il était mort bêtement, il savait qu'il ne reproduirait pas les erreurs d’antan.

C'est alors qu'il la vit s'attaquer enfin aux cadavres. Minos n'attendait que ça, voir les techniques du Paon sur de pauvres innocents morts. Le juge en aurait presque versé une larme tellement un simple humain aurait pu trouver la situation triste et grave.

Des hommes en arme et en uniformes pénétrèrent dans la salle sombre, où l'odeur de la mort se présentait comme le commencement d'un nouveau drame dans cette salle sous les yeux de la déesse locale. Les policiers armés de leur simple revolver mirent en joug le juge au dessus de la statut, il ne savaient pas les dessins du juge quant à leur futur.

« Descendez de cette statut et levez les mains en l'air ! Nous utiliserons la force s'il le faut ! »

Alors comme ça ils allèrent utiliser leurs joujous sur le grand et magnifique homme aux cheveux argentés. Un rictus vint balafrer le visage du juge. Il arrivait, mains en l'air devant les policiers. Les doigts de sa main droite bougèrent de manière totalement désordonné, et là, ce fut le drame. Un policier tira.

Un second tomba face contre terre. Le premier ne comprenait pas se qui venait de se passer, se faisant à son tour mettre en joug par ses collègues surpris. Surprise de taille quand, rendant son dernier soupir, l'agent de l'ordre décédé se releva et se mit à étrangler celui qui avait mit sa boulette dans son cœur. Le juge avec cet amusement en oubliait le chevalier Almas du Paon.

« Greathest Feather Flap ! »


Les mots du juge interpellèrent les flics, quand de gigantesques bourrasques de vent vinrent projeter l'assemblée contre le mur. Les colonne cédèrent une à une sous la violence du vent et alors que la structure tombait en ruine, le juge mit un coup d'aile au niveau de la gorge de la statut. La têt tomba s'écrasant contre le sol et se brisant en plusieurs morceaux. Le juge se remit sur son pied d'estalle et des bronzes saint arrivèrent en renfort du silver, ne sachant pas contre qui elle se battait.

« Bon maintenant que tous tes petits copains sont là. Je vais te poser une question. Sais-tu si d'autres spectres sont venu ici après que les chevaliers d'or ne se suicident en enfer ? »

Il croisa sa jambe droite par dessus l'autre et s'accouda à cette dernière, tenant sa tête sous son casque volumineux.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Ven 15 Jan - 13:44



Le combat était inévitable et il avait commencé. Je me sentais complètement inutile, je ne savais même pas pourquoi je me battais. Je me rendais bien compte au fond de moi que la puissance du juge était bien trop forte pour être contrée par quelqu'un comme moi. Par quelqu'un qui se prétendait Sainte, mais qui n'en avait que le nom. Ma puissance était si faible comparé à la sienne. Je ruminai, mais je ne le montrai pas. Il ne fallait pas qu'il le voit et s'en serve contre moi. Je ne pouvais pas me permettre de le laisser agir comme ça. Comme si ce n'était qu'un jeu, comme si la vie humaine ne valait rien. Je n'étais peut-être qu'une Silver actuellement, pourtant, je sentais mon cosmos bouillonner à l'intérieur de mon corps. Je sentais mon cœur et ma raison qui me demandaient de ne pas céder à cette peur qui m'envahissait.

Petit à petit... Cette peur d'être inutile, inefficace, de ne pouvoir protéger personne. La chaleur qui envahissait la pièce devenait-elle aussi étouffante, elle me prenait la gorge alors j'en toussai. Un peu. Je ne pouvais me résoudre à ce qu'il nous prive de liberté. Je secouai la tête. Mes plumes furent balayées en une seconde à peine, juste le temps pour lui de replier ses majestueuses ailes noires. Nous étions si différents pourtant nous nous battions tous les deux pour la grandeur et la gloire de nos dieux. C'était tout ce qui me rattachait à la vie, à l'espoir. Et franchement, j'étais si petite en ce monde étrange et en décadence.

" NE RESTER PAS LA INCONSCIENTS ! " Hurlais-je en direction des hommes armés qui semblaient être de l'armée ou de la police locale. Trop tard. Encore trop tard ! Bon sang ! Je ne pouvais vraiment rien faire ? C'était frustrant comme sensation d'impuissance. Je ne pouvais pourtant pas me résoudre à abandonner. Pas encore. Pas maintenant. Pas après ses sacrifices inutiles. Personne à part ceux liés à cette guerre ne pouvaient comprendre ce qu'il se passait ici. Dans cette acropole symbole d'Athènes et de la déesse Athéna. Si elle me voyait... Que penserait-elle de moi ? Cette pensée me stoppa net dans mon élan.

Le juge qui était descendu les mains en l'air les écrasèrent en un claquement de doigts. Je me mise directement en position du Lotus sans chercher à comprendre, je savais que ces mots du juge et ses mains bougeaient n'annonçaient ni plus ni moins qu'une attaque. Je rentrais en sorte de transe par une méditation intense de dernière minute en élevant mes bras, concentrant mon cosmos tout autour de moi. Mon cosmos s’éleva un bref instant juste pour me protéger ainsi l'animal de la constellation qui m'avait choisi apparut derrière moi. Évidemment, seul le juge avait pu la voir. Les simples mortels ne comprendraient pas... Ce qui se passait actuellement. J'étais au centre de la pièce et lorsque la roue du Paon eut fini de s'ouvrir autour de moi, la barrière de cosmos-énergie créer autour de moi prit place.

Protégeant ainsi ceux à qui j'avais demandé de se mettre derrière moi. En langue anglaise pour les touristes. Un vent tel un blizzard se leva et balaya tous sur son passage. Les colonnes soutenant l'acropole se brisèrent. Une à une. Avec le temps, je savais pertinemment que leurs résistances face au juge ne serait que blasphème. Nous n'étions que 4 survivants protégés par mon cosmos déjà bien poussé pour éviter d'être moi-même balayée. Les vents ainsi envoyés vers moi furent contrés et renvoyés à l'envoyeur, Minos.

Des larmes de colère défilèrent sur ma joue lorsqu'il brisa la tête de la statue d'Athéna. Mon cosmos s'éleva ainsi encore. Toujours plus loin. Je le laissai dépasser les limites de mon pauvre corps d'humaine. Je me retrouvée envahi de tout mon univers. Mon cosmos flottait autour  de moi vacillant entre le bleu et une lueur dorée. Je me déplaçai dans une position large, déployant ma main droite sur le côté gauche. J'avais mal partout, j'étais fatiguée, épuisée par ce combat. Mon corps souffrait terriblement des vents chauds qu'avait envoyé l'homme aux cheveux d'argent.

Je fis un regard monstrueux face aux Bronze Saints qui venaient d'arriver pour m'aider. D'ailleurs l'un d'eux pris la parole :

"Laissez Nous vous aidez dame Almas !"

"S'il vous plait joignez vous à nous !" Enchaîna un autre.

Et ils continuaient ainsi à me regarder d'un regard inquisiteurs, interrogatifs et surpris par ma ténacité. Je ne voulais pas lâcher l'affaire même si je savais que ce que je pouvais uniquement faire c'était lui mettre des battons dans les roues. J'ai serré les mains, avec un petit sourire de mépris et d'un regard rouge bordeaux mon cosmos tourbillonnant autour de moi. Je lui est répondu avec une violence de voix assez grande et forte pour que tout le monde m'entende en me positionnant en face du accoudé sur les débris de la statue d'Athéna en mode je m'en foutiste :

"écoute moi bien, oui il a eu d'autre spectres qui sont venus nous emmerder chez nous, mais on les as tous renvoyés de là ou ils venaient ! Tu vas me faire le plaisir de répondre à mon tour à une question ? Pourquoi venir demander directement à une sainte ? N'avez vous pas d'autres problèmes plus importants que nous à régler ?"

Eh non, les bronze ne rêvaient pas je discutais bel et bien avec un spectre. Même s'il s'agissait d'un ennemi. En plus de ça j'avais rajouter 3 questions à la suite le pauvre. Je lève un vent rapide de cosmos tout autour de moi et du juge souriant à mes compagnons qui voulurent rentrer mais qui furent repoussés inévitablement à l'extérieur. Je leur fis un sourire, ils comprirent. Mon intention. Une barrière de vent cosmique fut bientôt créée autour de Minos et de moi-même. Cela ne le retiendrait peut-être pas assez longtemps, mais juste assez pour permettre aux bronzes d'emmener les survivants à l'abris en dehors de l'acropole.

C'était tout ce que je pouvais faire aujourd'hui, là maintenant, tout de suite. Peut-importait si j'y laissais la vie après tout... l'hésitation, et la peur ne semblaient plus présent en moi. J'étais prête à accomplir ma destinée en tant que sainte quitte à en mourir. De toute façon, ma vie misérable s'arrêterait un jour de battre au gré du vent. Et je finirai inévitablement par retomber en poussière. Bizarrement je ne croyais pas assez aux croyance de mon pays. Une réincarnation après la mort... Je n'en avais ni les moyens, ni la force. Tant de sentiments se mélangeaient en moi. A ce moment-là. A ce moment ou on savait qu'on n'avait aucune chance et que pourtant on continuait de lutter.

I need a hero but i am strange and lost... Durant la formation de la barrière, on pouvait apercevoir des rayons de plumes se former petit à petit autour de moi.   De longues plumes cosmique en suspension dans l'air. D'un coup sec j'ai refermé la barrière de vent. Plus personne ne pouvait entrer mais le juge pourrait certainement se défaire de ce piège. Cette puissance que j'accumulai ne ressemblait en rien à celle de toute à l'heure. Elle était juste plus forte. Je puisai dans mes dernières ressources, mon corps avait du mal à suivre, je grimaçai. Tout mon corps tremblait avec la pression.

Mais ma volonté et ma détermination à protéger quelque chose était là, quelque part enfoui en moi, et elle se réveillait. Je lève désormais mes deux bras dans le sens contraire des aiguilles d'une montre, ma crinière noire flottait, mes yeux se fermaient. Pour me concentrer, je devais rester immobile. Le mur de vent se contractait de minutes en minutes. Je ne sortais pas ma plus puissante technique. J'espérai impressionner le juge, je ne voulais pas que le sang continu également de couler. A cœur veillant rien d'impossible. Je continuai de fixer le juge de ma détermination, des flammes scintillaient dans mon regard entièrement rouge bordeaux désormais.

J'attendais la suite... prête à riposter.    
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Mar 19 Jan - 0:34

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionnettiste à la recherche des spectres.

Le juge, du haut de sa statut décapitée, regardait la scène en s'ennuyant, des petits moucherons venaient d’agglutiner sur le Paon qui allait bientôt rendre l'âme. Enfin bon, un chevalier de plus ou de moins tombé sous la puissance incontestée et incontestable du juge ne changerait pas grand chose à sa vie, si ce n'est qu'il devrait combattre. Et par combattre, bien sur s'amuser et remplir son temple de nouvelles statuts à l'effigie de ses marionnettes. Bon ok, la Silver saint en face de lui n'était pas réellement en état de lui parler calmement, en même temps Minos avait un petit peu trop tiré sur la corde pour pouvoir faire facilement machine arrière.

Il envoya son casque en pleine face d'un des deux bronze avec assez de puissance pour l’assommer. Ou si ce n'était pas le cas lui faire très mal. Alors qu'Almas répondait à sa question tout en ajoutant trois autres, plus qu'ennuyantes, un vent se mit à se lever. L'affrontement final allait arriver. La charge des valkyries, l'arrivée des chevaliers de l'apocalypse, le Ragnarök, tous, ces phénomènes réunis dans un seul et même endroit dévasté, avec des murs et des fondations branlantes, une statue raccourcie, un bronze par terre assommé et un autre qui comprenait rien, une Silver complètement barge d'oser défier de front le juge du Griffon, et Minos qui se préparait à riposter aussi tôt.

Le Zef se fit de plus en plus violent dans le bout de pièce restant. Le surplis commença a enrouler les ailes autour du juge pour jouer son rôle de protection. Une formation de plumes de cosmos vint entourer le griffon et empêcher son envol. Le Juge se sentait immobilisé et savait qu'il faudrait déployer toute sa puissance pour en sortir et il ne serait pas indemne. Il risquerait d'avoir bobo et devrait utiliser son stock de sparadraps. C'est ainsi que ces plumes, d'une blancheurs envoûtante tournoyaient, virevoltaient et s'envolaient autour du surplis d'ébène. Les émotions de Minos, qui étaient la colère, le sadisme et l'amusement firent place net à une anxiété, même une surprise de voir autant de puissance dans un si petit être. Il fallait un nouveau plan pour se sortir de là. Et même si le juge était un fin stratège, il ne pouvait que se résigner à se blesser pour sortir du champ de force créé par les plumes et le cosmos.

C'est ainsi que ses ailes se déployèrent violemment, pour ainsi créer un autre Greathest Feather Flap et ainsi dissiper toute plume. Le surplis eu quelques dommages mineurs sur les ailes et du sang coula du coin droit de la bouche à l'homme aux cheveux d'argent.

« Bon... On s'amuse bien ici. Mais laisse moi te montrer la Puissance. Tu verras ques c'est MOI qui pose les questions !!! »

C'est ainsi qu'il fit augmenter, brûler, rugir, son cosmos noir. Une aura qui recouvrit le soleil et que ce dernier ne pouvait pénétrer. Des centaines de files de cosmos « sortirent » des doigts du marionnettiste et vinrent se fixer sur les cadavres, les bronzes, les personnes vivantes essayant de s'échapper. Il contrôlait une petit armée. On pouvait voir distinctement les files violets de cosmos, un par personnes, une dizaine par doigt. Le plus grand marionnettiste que le monde n'ait jamais connu allait donner sa plus grande représentation, ici sur les ruines de l'Acropole. Ce moment allait se graver dans la mémoire commune.

Le juge déploya toutes ses marionnettes qui vinrent sur Almas avec force et violence. Mais ! Le juge en décida autrement. Il reconnaissait la valeur de son adversaire et fit ainsi une hais d'honneur entre lui et elle. Et comme pour la remercier du divertissement, s'approcha pas à pas, un sourire en coin.

« Une femme chevaliers doit couvrir son visage, non ? Sinon elle doit aimer l'homme qui la vue sans pour la première fois ou le tuer... Alors qu'allez vous faire ? »

D'un coup il disparu de la vue de tout être vivant. Se déplançant à la vitesse de la lumière il vint plaquer Almas contre une des dernières colonnades encore debout et, plaçant une main sur la joue de la jeune femme déposa un baiser sur les lèvres de cette dernière. Il mordit d’ailleurs la lèvre inférieur et goûtât le sang de cette humaine avec la petit goutte qui s'était déposé sur ses lèvres de spectre, des lèvres froides comme un cadavre qui contrastait avec la chaleur d'Almas. Plutôt fier, le juge libéra ainsi tout le monde de son emprise, les personnes en vie furent sauvés par les bronzes et les cadavres quant à eux étaient au sol.

« Mmh... le sang humain, cela faisait loooongtemps. »



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Ven 22 Jan - 2:01

Ma tornade n'avait pas été assez puissante malgré toute la volonté du monde que j'y avais mise pour résister au juge. il ne prit même pas la peine de répondre à mes questions. Comme si je pouvais m'attendre à un résonnement "pacifique" de la part d''un être sans cœur et sans-âme ? Mon regard se baissa, et je fis quelque pas de recule manquant même de perdre l'équilibre tellement le juge avait émit de puissance pour venir à bout de mon mur de vent.  Un casque envoyé sur la tête d'un de mes frères d'armes et le voir ainsi se moquer de la statue d'Athéna faisait qu'il me mettait tout simplement hors de moi.

Je n'arrivai pas à le comprendre et honnêtement je ne le cherchait pas plus que cela. C'était un ennemi. L’acropole tremblait sous la puissance dégagée et entrechoquée de nos deux cosmos. Pourtant, je sentais un peu de surprise, en lui, m'avait-il sous-estimée ? Surement, comme n'importe quel ennemi en fait. Même par mes frères j'avais toujours été sous-estimée. Bien que le mien était considérablement réduit désormais. Je me suis laissée retomber à terre quelque secondes.

J'espérai au moins avoir réussi à l'égratigner avec mes plumes de paon quant celui-ci déploya les ailes de son surplis. Même pas beaucoup, pff, c'était désespérant ce battre contre autant de puissance ! C'était même révoltant ! Ne rien pouvoir faire de plus que cela parce qu'on arrivait à court d'énergie cosmique... La poisse. OH ! si miracle un filet de sang sortit de la bouche du spectre aux cheveux argentés. Au fond de moi, je riais. Je me fichais bien de m'amuser ou pas je voulais juste qu'il nous foute la paix ! Je comprenais vraiment pas ce spectre. Sérieux, je voyais pas ce qui y'avait de drôle.

Il brûlait son cosmos, et il semblait faire rugir sa force noire à l'infinie. Eh bah, il savait en donner du spectacle. Des dizaines voir des centaines de fils semblaient venir se lever pour prendre place un par personne, une dizaine par doigt. Tandis que l'acropole tremblait, que la poussière se dégageait maintenant du paysage principale je me tentais de me frayer un chemin parmis les cadavres pour délivrer les personnes encore vivantes prises dans les fils. Je pris un bout de colonne de l'acropole avec le peu de force qu'il me restait pour prendre mon élan l'envoyer valser vers la tête du juge et sauter sur elle pour aller plus vite.

Cependant, ça n'eu pas l'effet que je voulais donner. Ce fut même carrément un fiasco. Je m'étais trop rapprochée du juge, la colonne ne l'avait pas atteinte, et comme pour me rabaisser à mon rang de simple humaine. Pourquoi est-ce qu'il me parlait de la loi des masques du sanctuaire ?Il avait rien d'autre à faire là ? non mais oh, pour qui il se prend celui-là ! Il se foutait de moi ou quoi ? Remarque, il devait bien rire... foutue loi ! Heureusement que je l'applique depuis pas d'années en fait.


"whoo dommage pour toi vieux ! j'applique pas cette règle moi ! mais ça m'empêche pas de vivre et de servir Athéna ! et je tue pas les adversaires que j'estime... puis vous aimez alors que vous venez de me foutre une raclée ça fait moyen pour une sainte vous trouvez pas ? "
Fis-je avec un grand sourire béat et narquois comme pas possible rien que pour l'emmerder. Pas qu'il m'embêtait non bien sûre que non. Mais bon, ça commençait à me chauffer les oreilles que les ennemis profitent de cette loi. "Eh en plus t'es pas mon style papy !" fis-je en lui tirant nonchalamment la langue en bonne petite gamine peste et immature.

Eh merde, je l'avais pas vue venir ça. L'enfoiré ! Il allait me le payer ! Me plaquer comme ça contre une colonne. Enfin faut dire que je l'avais un peu chercher... mais bon ces lèvres ne furent pas si désagréable que ça. Pourtant, si froides... comme sa main sur ma joue. Je ne sais pas ce qui ma pris de poser mon autre main sur la sienne. Qu'elle plaie ! Il m'a mordu la lèvre ! Embrasser une ennemie... non mais ou était passer sa raison à l'un des plus puissant juge d'Hadès ? Eh oh coucou ! je suis ton ennemie ! pas ton alliée !

"non mais mon sang à si bon goût que ça ? ça me surprend... t'es sûre que c'est pas plutôt la chaleur qui te manque ? ça doit pas être trèès joyeux de vivre dans un monde éternellement froid, tes mains sont gelées ! comme tes lèvres ! Qu'est-ce que tu vas faire maintenant ?"Fis-je en me relevant doucement et en le fixant de mon regard rouge bordeau.


Dernière édition par Almas le Mar 2 Fév - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Ven 29 Jan - 21:36

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le marionnettiste à la recherche des spectres.


Elle avait de la répartie cette gamine et ça me plaisait. De plus le goût de son sang était plutôt agréable. Je pense qu'à sa mort elle sera jugée dans la prison... en faite non je pense qu'elle restera juste devant la porte des enfers et ne pourra ni entrer ni sortir, elle n'a pas assez de volonté. Oui sûrement, si elle continu dans cette voie. Je la retrouverais en bas et même plus tôt que prévu, vue comme se déroulait le combat.

Mais j'en oublias vite que j'étais à Athènes, la cité de la déesse cruche Athéna et en même temps capitale de la Grèce. Il y avait de moins en moins de personnes présentent dans les lieux dévasté par mes attaques. Trop de puissance à explorer mais il ne fallait pas être imbus de sois, ou alors la défaite n'en serait que plus cuisante. J'ai déjà connu ça deux fois, pas une troisième face à une silver sainte.

« Félicitation en tout cas... Non franchement je te félicite, car pour ta faiblesse tu me tiens tête, à moi, juge des Enfers... Bien joué... COSMIC MARIONATION ! »


J’eus un sourire satisfait quand mes petits fils chéris vinrent se poser sur le corps d'Almas. Et c'est ainsi que la manipulation commença. L'ouvrage de ma vie, cette technique qui était ma marque de passage. Les fils de cosmos étaient posés sur toutes les articulation, elle était totalement à moi. Je balada son corps dans la pièce la lançant contre les quelques murs restants apposant la marque de son corps contre.

« Alors ma petite marionnette, prête à souffrir ? A venir dans mon monde?! »


Un doigt, je retourna l'annulaire de la main droite de la jeune chevalier. Toujours d'un air satisfait je la plaqua avec une violence inouïe sur le sol, face contre terre. Je m'approchai du corps mettant ma botte sur la tête du chevalier du Paon, d'une façon victorieuse. Je tournais mon pied de droite à gauche et de gauche à droite.

Quand un problème survint, mes fils se dissipant sous l'effet de la surprise j'entendis un, non trois hélicoptères venir dans ma direction, des hommes armés, des tanks... l'armée grecque était en bas de l'acropole, prête à dégainer et raser tous les temples pour éradiquer  le terroriste comme ils me considéraient aux infos locales.

« Voila la cavalerie qui va te sauver on dirait. Huum... Tu es chanceuse comme fille. Mais sache que notre prochaine rencontre se fera dans mon domaine, où je t'attend, toi et tes semblables. »

Je mit un dernier et violent coup de pied dans le torse de la gamine. Ensuite d'un battement d'aile créa une gigantesque bourrasque qui souleva les morceaux et terre et de sable pour ainsi créer un épais manteau de fumé et couvrir ma fuite. Ce n'était que partie remise.

C'est ainsi que je m’envolai pour aller cette fois-ci en direction d'Asgard...
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   Mar 2 Fév - 16:34

Oups... Il avait l'air énervé, papy Minos semblait vraiment m'en vouloir de lui tenir tête. Bah s'il savait le nombre de personnes à qui j'ai tenue tête. Shiva... Aphrodite parfois, ma mère de temps à autre pour lui mettre une chose dans le crâne : que je n'étais pas simplement sa fille à elle. Non, mais je vous jure. Ha ! Ha ! Mince... mon corps ! Je ne peux plus bouger... co...comment ! Est-ce possible ? J'avais beau essayé d'y voir plus clair, je ne voyais rien à cause de l'éclipse, de la chaleur, et de la noirceur des ténèbres qui envahissaient les lieux petit à petit. On dirait cette fameuse apocalypse que j'ai découvert dans les livres de comtes et légendes. Décidément, ce combat devenait de plus en plus difficile à gérer pour moi toute seule. Eh dire que j'avais pas voulue de l'aide des saints de bronze qui pourtant étaient toujours dans le coin. Comme je leurs avaient demandés, ils avaient aidés la population à sortir de là semble-t-il.

Je fis un sourire assez hautain plein de sarcasme envers le juge. Je ne me laisserai pas facilement tuée comme ça sur le champ de bataille. Il était hors de question de gâcher tant de vies inutilement. Malheureusement, là maintenant tout de suite, j'étais un peu prise au piège avec ce marionnettiste. Et ma faiblesse ne le regardait pas ! Déjà, j'avais un peu évoluer depuis mon arrivée, je ne me sentais seulement pas prête à accepter toute cette puissance développée. Cet avenir je l'avais accepté, comme ce cycle de vie et de mort. Mon corps tout entier tremblait, et souffrait de cette manipulation cosmique.

Je me laissai faire aller dans les murs, essayant tant bien que mal de résister, en bougeant de moi-même des parties de mon corps. Pourtant, rien n'y faisait. Mon propre corps ne me répondait plus. Je fixai Minos d'un regard déterminé à l'abattre en réponse d'entrer dans la découverte de son monde, et en même un regard de pitié envers lui. Vous savez ce regard à la fois pétillant et chaleureux, de bienveillance. Enfin, là ce fut mon annulaire droit qui fut l'effet de sa foudre colérique. Sérieusement, être aussi puissant devrait être bannie de la surface de la terre ! C'était juste pas équitable...

Mais bon, c'était pas comme si les guerres saintes furent et étaient souvent juste et équitables ! N'est-ce pas ? Une violente force se manifesta contre mon corps, puis il vint me plaquer au sol, ayant juste le temps d'augmenter mon cosmos un bref instant à son paroxysme pour faire bouger mes bras et me protéger de son pieds qui allait venir se poser contre ma tête non délicatement. C'était un spectacle horrible pour les saints de bronze qui finirent par revenir en compagnie de l'armée d'Athènes. Je devais bien avouer que j'hurlais de douleur, intérieurement, mais extérieurement je serrai les dents, et lui faisait la grimace pour essayer de cacher la douleur.

Jusqu'à ce que lutter jusqu'au bout n'arrive, et ne m'achève, laissant son pied tourner sur ma tête. J'étais épuiser physiquement, et mentalement je n'avais plus la force d'utiliser mon cosmos. Encore, de toute façon, mon visage je sentais, que mes joues auraient ses marques de talons pendant un temps. Une trace de vengeance. J'en profitai pour me relever tandis qu'il enlevait ses fils de mon corps, tout pleins de plaies et de griffures plus ou moins profondes du au combat. Je lui envoya de nouveau de longues plumes de cosmos dans le corps comme cadeau de fin. Mais nous ne devions pas traîner plus longtemps ici, notre identité ne devait pas être découverte par les habitants d'Athènes, bien que nos visages furent vues aux infos locales un bref instant.

Nous avons utilisés tous les 5 nos cosmos, pour brouiller les ondes radios de l'armée, qui de mon point de vue même s'ils mettaient toutes leus volontés, ne réussiraient pas à le réduire en cendre. Seuls des élus, des êtres comme nous éveillés au cosmos pouvaient espérer le toucher comme je l'avais fais malgré tout.  Je m'en souviendrai de ce dernier coup de pied au ventre, crois moi ! Tu le payeras cher.

" Je te retrouverai Minos ! Et je te promets que je te ficherai mon poing dans la tête à notre prochaine rencontre ! Tu verras ! "

Fis-je avec le poing levé, avant d'un signe de tête aux bronze pour dire qu'il était temps de filer avant que la cavalerie n'arrive et ne nous embarque.

Je le jurai, que la prochaine fois qu'on se reverrait je lui montrerais mon poing dans sa gueule de piaff ! Sans qu'il le voit venir !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB]Le marionetiste à la recherche des spectres. [PV Almas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Athènes :: • Les portes d'Athènes-