Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   Lun 25 Jan - 16:45

J'aime pas les introductions sauf quand ça concerne des préliminaires inachevés qui méritent d'être définis en tant que tel, en outre, là en ce moment en plein milieu d’Athènes, c'était chaud de me faire une raison pour rester dans ce lieu merdique. Putain, sérieux, je venais à peine de faire mon introduction dans cette ville bazardée et remplis de gens sympas, gentils et souriants que j'en avais déjà ma claque.
Ils avaient l'air heureux! Grosse erreur pour ma part puisque j'affichais une gueule d'au moins mille kilomètres de long, je détestait les gens, je détestais la foule et par dessus tout, je détestais qu'on m'emmerde en gueulant autours de moi "il est frais mon poisson."

Le type se prenait pour Ordralphabétix ou quoi ?! Un sourcil levé j'arpentais les étales du marché côtier d'Athènes en fusillant chaque personne d'un regard insalubre, tueur, qui me permettait de savourer mon cercle d'intimité et de distance avec cette foule trop regroupé. En générale j'étais pour les orgies dans le sang mais là, sérieusement, c'était problématique. Déjà ça puait le poisson, la sueur et les fleurs du marché, donc y avait pas besoin de sentir les aissels des passagers. Et encore, je m'estimais assez Gentil pour ne pas finir par tous les tuer.

J'en avais envie, ça c'est clair! Y avait qu'à voir ma gueule serré, constipé et ma bouche en biais pour le remarquer et puis, mon cosmos de chevalier d'or commençait à me piquer sauvagement les doigts, j'allais finir par faire un meurtre.

" - Bordel qu'est-ce que je fout là putain?"

Question qui ne méritait même pas réflexion, qu'elle soit courte ou poussée avec amour, le résultat était le même et m'arrachait un sérieux mal de crâne, une migraine comme pas possible. Alors là je compris et commençais à perdre les pédales.
J'avais mon armure d'or du bélier sur moi, une cape vermillon et mes cheveux attachés en chignon me donnait un air de femme froide, frigide et de meurtrier avant tout. Si jamais y avait un saint qui passait dans le coin j'étais serré! Enfin un vrai saint!
J'avais réussis à rouler mon gros cul jusqu'ici par le biais de bouche à oreille et de bouche à bouche parfois, je venais directement des enfers pour revenir chez les saints, mon chez moi, mais sans être mon chez moi.

Mon chez moi qui devait être le chez moi de l'autre abruti de Bélier qui devait être certainement perdu dans le monde du Miroir. Enfin, il devait apprécier sa nouvelle vie autant que moi je l'appréciais et pour cela, j'éclairai enfin mon premier sourire de la journée, carnacier avant de jeter une fausse pièce dans la main d'un marchant en prenant un fruit sur l'un des étalages et me mettre en marche vers le sanctuaire.

Sauf qu'un petit détail me prit au dépourvu. Un petit détail qui semblait s'attaquer à l'oeuvre d'art que j'étais et qui n'arrêtais pas de m'observer, ça en devenait même gênant.
Puis n'y tenant plus, je me mis à faire le con, je foutus le fruit dans la gueule du gamin puis bandait mes muscles, les faisaient rouler sous mes bras puissant, pour finalement lui montrer mon dos et mes fesses et jambes toutes aussi bien roulées et musclées à souhait!
Une véritable danse de la déchéance qui allait en se dégradant, faisait rire le môme tandis qu'il s'empressait de bouffer mon fruit.

PUTAIN MA BOUFFE MEC! J'allais le tuer! J'allais tuer ce gamin, mon cosmos montait les échelons
tandis que je me craquais les doigts un a un, il allait déguster!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   Jeu 28 Jan - 16:58

En peine, j'avais nagé à contre courant dans ces eaux troublés par la pollution, ne tenant ni armures ni choses lourdes, j'arrivais péniblement au port d'Athènes dans le vain espoir de quitter l'Atlantide et les bras glacés de maître Isaak, d'une étreinte mortel, un enchaînement qui se voulait exemplaire. Je n'avais jamais été un exemple pour la seule raison que j'étais une squale de bronze, encore jeune, pleine d'énergie et certainement déterminée à rouler ma bosse et me créer mes propres expériences dans ce monde, chose que le général du Kraken ne voulait pas. Il gardait ses raison pour lui comme tout le reste et cela m'accablait fortement.
Je me laissai échouer sur les banc de bois en remontant la pente raide des marcheurs marchants, j'étais trempée jusqu'à l'eau mais je m'en fichait totalement, tout ce qui comptait à l'heure actuel était de fuir l'Atlantide et Isaak. J'avais l'impression d'être dans une prison de glace et que mon coeur allait exploser à chaque seconde que je restais là-bas.

Une vieille dame me vit passer, la chair de poule et le froid commençait à rendre ma peau plus blanche que d'ordinaire, alors que je grelottait de froid, même si la chaleur d'Athère m'aidait à encaisser le froid de ma plongée, mon coeur lui était gelé. Je me sentais seule au monde, déserteur et infiniment égoïste. Seule, sans plus rien ni personne pour m'aider.
Je commençait un peu à pleurer quand la vieille dame m'achetait des vêtements que je mis directement, en la remerciant tandis que je commençais à me sentir dépérir.
Même s'il était un con infini et incompréhensible, têtu et froid, Isaak me manquait, à la façon d'un grand frère qui prenait soin de moi et que j'avais décidé de trahir.

Enfin, rompre toute l'Atlantis et les écailles me fit un bien fou je devais l'avouer et puis le monde des humains n'était pas aussi moche que ce que l'on me disait, les gens avaient du coeur et étaient insouciants un peu comme moi, naïve et mortelle.
J'avais un top noir qui recouvrait totalement mon petit corps chétif et des bottines de la même couleur, pas très glamour comme ensemble, mais au moins ça me réchauffait juste ce qu'il fallait. Ma longue chevelure blanche se balançait, toujours mouillée dans le vent tandis que je partais pour rejoindre la métropole d’Athènes.

Cependant un détail m’interpella et sans que je ne fasse attention, trop absorbée dans mes pensées, je percutais violemment une femme rousse qui se trouvait sur ma route. Enfin, j'étais sur sa route et je ne l'avais pas vu, elle était super joli si on en oubliait son visage un peu reptilien et ses manières un peu brusque.

" - Pardon madame..."

Je baissais immédiatement mes yeux, embrumés, j'étais encore un peu larmoyante de la perte de mes amis en Atlantide, en plus j'avais encore un peu froid, faim et était totalement désemparée, je poussait une longue respiration qui fit vibrer tout mon corps avant finalement céder et me mettre à verser toutes les larmes de mon corps en me jetant dans les bras de cette chevalier d'or.
Oui c'était un ennemi, non je ne les aimais pas, mais franchement vu mon état mentale, je ne faisais pas la différence tellement j'étais à deux doigts du suicide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   Sam 30 Jan - 20:13

" Ahem heu..."

J'allais tuer ce gamin jusqu'à ce que cette gamin haute comme trois pommes vienne me faire un free hug, elle me prenait pour un Nours en peluche ou quoi? J'adoptai un visage blasé sous mes airs d'affreuse harpie terroriste. Bon j'avoue je pensais un instant la décapiter, lui ouvrir le crâne pour voir si elle avait bien un cerveau, sur le moment.
Enfin je levais ma tête vers le ciel en respirant longuement histoire de passer mes nerfs dans l'air chaud de la métropole de la Grèce, de toute manière vu le nombre de personne qui allait et venait dans ce lieu, comme un moulin, j'étais prête à prendre un peu sur moi avant de tous les dégommer.

Même si c'était supposé être mon sanctuaire et mes gens à protéger, d'après ce que je m'étais renseigné, je n'aurais eu aucun scrupule à tous les massacrer en les emplafonnant contre un mur, y avait juste cette gamine, ce détail qui me gênait.
Enfin gênait, elle chialait, pleurait de vraie larme d'innocence, d’incompréhension, de haine et de malheur. Il se trouvait que j'avais l'âme d'un ange à ce moment là, alors que la pris en pitié et lui caressait les cheveux blanc comme la neige avec mes doigts fins et crochus.

" - Qu'est-ce qui t'arrive morveuse? hmm? Perdue? T'as chié un caprice à maman et papa et du coup tu m'adoptes comme garde du corps? Ça va te coûter très cher tu sais?!"

Le gamin avec ma pomme en profita pour se faire la belle, sauf que de ma main gauche je lui mis adroitement un pain dans la gueule pour reprendre le fruit à demi bouffé et l'envoyer valser. tout cela sans bouger d'un poil. On l'entendit vociférer à la mort, retenir quelques chouillis de gémissements et partir en courant.
En qualité de chevalier d'or, je lui aurais bien cloué le bec en lui tabassant vite fait bien fait son petit visage de fouine, cependant jamais un fruit dans la main et d'autres choses à glander.
J'avais je crois, entendus le ventre de la gamine hurler dans un écrin de famine indescriptible.

La balayant de mon câlin, je lui fourrais brutalement la pomme pré-mâchée dans le gosier en lui lançant un petit sourire mesquin. Elle était petite, mais avait l'air aussi perdue et désœuvrée que moi en fait, ce pourquoi je me prenais à moitié, je dis bien à moitié! d'affection pour cette petite chose sans défense.
Elle m'arrivait à peine à la taille, c'était une petite chose fragile qui ne demandait qu'à être protégée et comme je me faisais royalement chier, j'allais m'en occuper.

" - Quel est ton nom petite? Viens je t'emmène dans un coin sombre, nous allons parler toutes les deux. Je suis Obscurdia, chevalier d'or du Bélier de sa Dame noire Athéna. Et toi? tu aimes Athéna?"

Avec une douceur pas loin d'un état de psychopathe, je l'attirais, ma main droite derrière sa tête, vers l'un des endroits sombre de ce port, à l'abri de toutes lumières et vigilance humaine. Qu'est-ce qu'un petit bout de chou pareil venait faire ici, si éloigné de chez elle? Comme moi était-elle une Némésis ou bien était-elle également totalement paumée?  Je m'assis à ses cotés pour être à sa taille et l'écoutais distraitement en regardant les badauds marcher devant nous à quelques mètres. Une mains derrière la tête de la jeune fille aux cheveux de neige, l'autre en train de tâter ma jupette afin de savoir si mon artillerie d'assassin ne m'avait pas échappé durant toute cette cohue infernale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   Jeu 11 Fév - 17:40

J'appréciais beaucoup ce contacte humain, ces petites caresses derrière ma tête et les soins presque humains que m'apportaient cette belle gold aux yeux verrons.
J'avais les deux mains contre sa poitrine en essayant de recaler mes pleurs, mais ça n'arrêtait pas de couler, j'étais tellement triste que je n'y arrivais pas seule. Et même si cette jolie femme essayait apparemment tout pour changer la donne, passant de l'humour au changement de conversation et de ton, cela n'arrêtait pas mon chagrin.

J'aimai Isaak, j'aimai Poséidon et chacun des Marinas... Mon coeur fendu était pressé entre les crochets de l'injustice. Mais qu'allais-je faire? Je resserrais un peu plus l'étrinte autours de la bélier en encerclant sa taille de guêpe de mes petit bras, oui petit... Je n'arrivais même pas à joindre les deux bouts! J'en avais marre! Je n'avais ni la carrure ni la détermination d'être un jour ce qui pourrait être une grande Marinas.

Puis alors que je hoquetais encore une fois de tristesse, une pomme m'arrivait entre les dents, les yeux ronds j'observais la tête de la sainte qui venait de me faire gober ce fruit à la façon dont on fourrerais une pomme dans le gosier d'un poney, sans permission ni respect.
Il n'y avait pas de mot pour décrire ma rage, ce geste était soit fait pour que j'arrête de pleurer, dans ce quel cas cela avait plutôt bien marché, puisque je la fixait maintenant avec mes grand yeux bleus globuleux. Soit c'était pour me couper mon appétit. Un apétit qui me faisait un de ces mal aux ventres!

Je déglutissais en la voyant dégager l'autre enfant, un garçon qui devait avoir mon âge, à la façon d'une mouche. Les saints avaient vraiment de drôles de façons de nos jours, joyeusement donc, je mangeais à grosses dents d'ogre le fruit d'Adam non sans oublier bien sur de remercier la jolie jeune femme qui voulait bien m'aider.
J'avais un peu de mal à l'apprécier puisqu'elle était sainte, néanmoins je devais bien avouer que son aura puissante et ses manières un peu originales de m'aider me donnaient quelques couleurs.

Puis elle m'invita a m'asseoir un peu pour passer le temps en observant le pont en m'affirmant une chose terrible qui me fit également avoir un haut-le coeur.
Maître Isaak avait eut raison! Il m'avait parlé de cette Obscurdia! Belle, froide, dangereuse mais également puissante, impulsive et totalement dérangée!
Bon en même temps entre mon maître et cette sainte, je ne sais pas lequel des deux était le plus dérangé, mais au moins cette Némésis avait eut le bon geste de m’accueillir et m'aider.

" -* Dangereuse et terrifiante qu'il m'avait dit... Il faut vraiment que j'arrête de penser à lui. Il avait beau être un sacré général du Kraken, il se trompait beaucoup!*
" - Yaphleen, Squale de bronze de l'ours polaire,  je sers sa majesté Poséidon. Enchantée, Obscurdia et encore merci pour cette pomme, vous êtes vraiment tombée au bon moment..."
"

Il fallait que j'essaie coûte que coûte de la rallier à nos troupes! C'était une mission que l'on avait donné à Thot, néanmoins comme j'étais tombée sur cette Bélier, qui avait l'air de m'apprécier, il fallait que je tente ma chance!

" -"- J'aime bien Poséidon, il est loin de l'idée que les gens se donnent de lui. En vrai, il est aussi puissant, charismatique qu'impartiale, il n'hésite pas à faire couler le sang et à massacrer les hommes par milliers pour assouvir ces sombres dessins. Un peu à la façon de Hadès vous me diriez, cependant, la mort par asphyxie, dans une eau trouble doit être milles fois plus terrible. Surtout lorsque l'on doit se sentir et se voir totalement perdre pied.
Enfin, il faut bien ça pour purifier ce monde... Et lui redonner un nouveau souffle.
Je n'aime pas Athéna,Saori Kido. Elle fait tout pour rallier les camps du monde à obtenir la paix. La paix est une idée reçue par les faibels et créer par les faibles pour se donner un semblant de dignité, je n'aime pas Saori Kido. Elle a massacré et continuera de massacrer mes frères et tous ceux que j'aime."
"

Mes yeux se tintèrent doucement d'un voile opaque, mais cette fois de retenais mes larmes, il était hors de question que je lache mes pleurs, à cause de cette fichue Athéna!
" -" - Vous êtes très jolie, mademoiselle Obscurdia. Chez vous, les saints sont-ils tous aussi joli? Est-ce que comme ici, Les Béliers naissent et ont un entraînement à Jamyr? Est-ce que vous avez du combattre pour obtenir votre armure? Comment êtes vous arrivés ici? Combien de temps allez vous rester? Combien êtes vous? Pourquoi vous porter ces couteaux à votre jambe? Et... Pourquoi ne viendrez-vous pas nous rendre visite en Atlantis un jour?""

J'avais posé ces questions en la regardant dans ces yeux marron et vert, j'étais rélement intéressée et impressionnée, c'était ma première rencontre avec une Némésis et j'étais davantage excitée qu'appeurée!
A quelques mètres de nous un homme doté d'une armure d'argent nous regardait, un oeil noir menaçant transperça momentanément Obsercurdia d'un sentiment malsain. J'étais vraiment mal à l'aise d'vaoir légèrement haussé le ton, prise par toute une game d'émotions et d'excitation.
Et si ce chevalier cherchait cette Obscurdia pour la tuer?
Oh non... je ne voulais tellement pas que cela se passe!

" - Dites madame Obscurdia, vous avez déjà aimé quelqu'un? Ca vous dirais qu'on change d'endroit? Il y a des personnes pas très fréquentables par ici..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   Mer 17 Fév - 17:32

Spoiler:
 

"Ouais je sais, c'est ce qu'elles me disent toutes. "

En rapport avec le fait que j'arrivais toujours à faire les bonnes choses au bons moments, en même temps ce n'est pas difficile d'être aussi belle gosse avec un cerveau d'Einstein comme le mien. Ahah non mes chevilles aillaient bien, il en était de même pour ma détermination à en faire baver à chaque être dans ce monde. Sauf peut être pour cette petite chose à laquelle je m'étais très vite liée d'amitié? Est-ce qu'on pouvait appeler cela amitié? C'était plutôt de la curiosité mal placée envers ce petit être qui avait l'air un peu ailleurs dans ses pensés, totalement paumée.

Je l'écoutais débiter ces paroles, j'avoue qu'une bonne girafe de bibine, un litre de doliprane m'aurait fais le plus grand bien pour éviter ce mal de tête. Tant d'informations en même temps: Aïe! N'avait-elle donc pas de cerveau pour tout me balancer comme ça sur le coup? Toutes ces informations, ces noms, ça rentrait sans sortir de mon crâne et ça faisait un mal de chien !
J'avais serré les dents en me grattant le sommet de la tête, avant de caresser mon visage pour le rafraîchir avec ma main: Franchement elle avait un grain cette meuf, elle se foutait de ma gueule ou elle était si désemparée qu'elle pouvait tout avouer?

Je n'avais même pas réfléchis aux conséquences de mes actes qu'immédiatement après son discours j'abattis violemment ma main sur le sol en ouvrant la bouche en grand pour que l'air puisse passer. J'étais prise d'un de ces doux moments de folie, ma langue longue râpeuse cherchaient l'air très rapidement, j'halletai et mes yeux se convulsaient, s'ouvrant largement de telle façon à ce que l'on pouvait y voir les petits vaisseaux rouges au niveau de mes iris éclater.
Ma main libre et crochue vint lentement et délicatement caresser mes outils d'embaumement pendant que j'essayai malgré moi de garder controle.

La scène devait faire peur à voir, j'étais comme possédée, j'avais envie de meurtre, de sang, d'entendre des gémissements, des plaintes, de voir le sang et la peau se défaire sous les actes barbares de mes doigts habiles et crochues.
" - Oh bordel meuf, carrément que ça me plait d'aider Posy si vous décidez de vouloir buter tout le monde! AAAH! T'es tombée sur la bonne personne j'crois, y reste plus qu'à passer à l'acte!"

D'un coup, furieuse et terriblement excitée, je me levais en envoyant rapidement ma dague vers cet homme, ce gamin devant nous qui nous lorgnait d'un oeil mauvais. Ma dague décrivit un cercle infime avant de transpercer sa gorge. Sans un bruit, il tomba sur le sol, devant la foule.J’esquivais un clin d'oeil a la jeune Yaphleen

" - On va leur donner une leçon à ces faiseurs de miracles! Je vais t'apprendre deux trois ptits détails qui te permettra de rapidement monter les marches du podium de tonton Popo, si tu veux bien être mon apprenti le temps de cette séance..."


Lui lâchant un long sourire carnassier et sadique, je pris une seconde dague plus fine et argenté et le lui tenait. Bien entendu la foule s'était attroupée autours du jeune chevalier d'argent agonisant et les ennuis commençaient bien... Super! Je lui ajoutais d'une voix très basse, rauque et maladive:
" - On va travailler ensemble, fais moi confiance il t'arrivera rien. Faut que tu apprennes à Vivre et non plus à survivre au dépend des autres, ce que font la plupart des hérétiques. Vis ! Et soustrait tes concurrents, tes émotions et ceux qui te sont chers! Ce sont eux qui entraîneront ta perte. Tu vas m'achever ce silver et je veux que tu prennes ton pied en le torturant!"

Agrandissant mon sourire, je le fis lentement tomber tel un voile en me précipitant devant la foule en délire en parlant d'une voix relativement fote:
" C'est bon, chevalier d'or à la rescousse, je m'occupe de tout! Les flics sont arrivés, circulez y a rien à voir! C'était pas un silver c'était un traitre! Circulez rien à voir!"

Je pris le corps dans mes bras blanc et fins non sans omettre de jeter un sale sourire psychopathe au gamin agonisant dans mes bras. Je l'amenais a un pas chancelant et lourds vers Yaphleen, à couvert, dans le coin sombre en attendant que tous les badaux aient repris leurs vies.

" - Aller jte regarde et jte guide! Je lui fais un garrot en attendant que tu prennes ton pied! Je veux qu'à chaque fois que tu penses à un de tes potes, tu l'entailles là ou toi, ça te fais mal! AH! On va bien rire toutes les deux...!"

puis j'entendis un bruit, comme une corne de brume alors qu'au loin un sentiment et un froid polaire me fit doucement relever mes poils de pubis.
Je connaissais ce cosmos et cette sensation !
" Isaaak!"
Crachais je violemment en jetant le tas du gamin agonisant devant moi.

" - Bon ça urge dans la marre, apparemment ton chef t'a devancé et vous etes déjà en train de tout niker. J'y vais en premier, tu me tue cette merde et rejoins moi. Je te confies ma dague, apprend à l'utiliser pour tuer duscrètement, on se donne rendez-vous au temple du sagittaire! A tout à l'heure Yaphoune!"

D'un bon je courrais à travers foule pour rejoindre le sanctuaire et cet abrutis d'Isaak! j'allais aider les marinas après tant d'années a les avoir tabasser dans le miroir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   Jeu 25 Fév - 12:28

" - Je suis désolée vraiment, je ne voulais pas que ça finisse comme ça pardon, Pardon!"

Avec maladresse j'essayais de resserrer le garot au niveau du coup pour étancher la plaie que la dague avait formée, le sang coulait à fot partout et le pauvre homme qui devait avoir quelques années de plus que moi, me regardait avec ses yeux livides, il souffrait, beaucoup! Et n'arrivait à rien articuler tellement le sang passait dans sa bouche.

" - Vraiment pardon pardon! Faut que j'obéisse je n'ai pas le choix! Je veux devenir plus forte, j'ai besoin d'avoir mon expérience, donc je dois te tuer, pardon exscuses moi! J'espère que les spectres t'en feront pas trop voir en bas! Pardon!"

Puis je me rappelais de ce que Obscurdia m'avait dit avant de partir directement pour anéantir le sanctuaire, la bonne chose c'est qu'elle avait rapidement prise une décision en se ralliant à nous, la mauvaise c'est qu'elle avait reconnue Isaak, mais aussi qu'elle avait l'air totalement folle, imprévisible et sadique! Elle m'avait véritablement fait peur, de sorte que meme en essayant d'étancher le sang de la victime, mes mains tremblaient tout autant que mon corps.

" - Je ne vais pas te torturer je sais pas faire, je vais juste t'achever tu sentiras rien. Je suis tellement désolée! c'est ma faute... pardon!"
Puis d'un coup de poing, je l'assomais sur le haut de la tête avant de le tuer en plongeant rapidement la dague dans son cou avant de tirer un trait avec et de trancher tout ce qu'il y avait au passage. Rapide, efficace, le corps arrêta de boufer et de respirer. J'avais un cadavre dans les bras et du sang partout sur mes vêtements noirs.

Me mettant debout, je rangeais et essuyai la dague de la belle Némésis, quelque part au niveau de ma ceinture et avançait en tentant de me cacher, de honte, des regards des habitants.
Doucement je m'avançais vers la porte de Rodirio ou je pus même reconnaître quelques collègues avec qui je m'étais entraînée.
Rapidement je reconnus Salamandar et essayait tant bien que mal de l'esquiver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   Jeu 25 Fév - 14:55

Manquait plus que ça! pauvre yaphleen, on voit bien a la fin que tu hésites à être chaotique ou gentille, un vrai Shun en puissance!
C'est que tu nous fais un super maître assassin mon petit bubu ^^
J'espère qu'il y aura une suite maître élève! J'ai hâte de voir jusqu'à où vous irez ainsi!
Par contre OUTCH Les fautes d'orthographes les Poussins, faites trèèès attention, c'est illisible parfois!

Distribution d'xp
Obscurdia 15 xp
Yaphleen 13 xp

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB]Tombent les dents et tes vêtements entre mes mains tendues comme ma... (Yaph/Pedobear d'autres intéresser pas de soucis. prevenir yaph)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Li cacho-dent (casse-dents ou croquets aux amandes)
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Serrez les dents vermines !
» Gwenny a 34 ans !!! (et toutes ses dents, quoique...)
» - Certaines âmes ont des dents, ne réveillez pas leur faim. -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Athènes :: • Les portes d'Athènes-