Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athena
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
avatar


Messages : 98
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 26
Localisation : Sanctuaire

Fiche de personnage
Niveau:
4/10  (4/10)
Expérience:
12/50  (12/50)
Faction:

MessageSujet: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Lun 8 Fév - 23:51

Spoiler:
 

Vol vol petit oiseaux avant que le temps ne te rattrape. Nage nage petit poisson avant que la vague ne te frappe.


Paon, ton armure est bien étroite. Elle entrave tes mouvements et brime ton cosmos. Peut-être trouveras-tu au bout de ce chemin quelque chose de plus adapté à ta stature ? Ne l’entends-tu pas qui t’appelle ? Rejette ta peau de plume, une armure d’écailles te sied bien mieux.

Alors que devant tes yeux l’armure du bélier se retrouvait transpercée par une lumière pourpre, tout ton corps devint flasque et tu eu l’impression de tomber en avant dans une chute qui ne s’arrêta pas à la surface du sol. Tu plongeais aveuglée par les ténèbres, ne trouvant plus assez d’air pour respirer correctement. Puis tes pieds reprirent contact avec le sol.

Quand tu revins peu à peu à toi, tu te retrouvas titubante devant une source de lumière. Une lumière aveuglante après cette profonde obscurité. Devant toi se tenait l’armure d’or des poissons. D’un coup, ton armure du paon quitta tes épaules et s’envola dans la nuit comme une étoile filante. Tu ne perçu plus son cosmos ni son esprit. Mais autre chose t’appelait. Tu pouvais sentir la raisonnance qui émanait de l’armure des poissons et faisait écho à ton cosmos. Les deux s’entrelaçait dans une valse délirante comme s’il ne faisait plus qu’un.

Et pourtant, venant assombrir la fête, le cosmos de l’armure d’or était peu à peut troubler par un autre pouvoir. Un cosmos pourpre venait rejeter la présence d’Athéna de cette armure pourtant bénie par la déesse.

Parviendras-tu à trouver la flèche lancée par l’arc maudit de Paris et enduite du sang ténébreux de Loki, dieu des mensonges et des illusions ? Pourras-tu communier avec cette nouvelle armure et devenir un chevalier d’or, l’un des plus puissants protecteurs de ce monde ?

Lève-toi chevalier ! Ta nouvelle armure t’appel et à besoin de ton aide de toute urgence ! Il ne tient qu’à toi de la sauver et de la conquérir. Almas, chevalier sans armure, ton destin repose entre tes mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Mer 10 Fév - 0:34

Alors que j'observais les nouvelles arrivées vers ce "faux" sanctuaire, et que tout semblait calme pour le moment. Je m'étais resté là les bras croisés avec les autres bronze dont l'un se présenta sous le chevalier de Céphée. Et puis je fus très surprise de voir le chevalier des glaces arriver parmi nous ! Enfin ! Camus, Kanon, Shaka. Trois anciens de l'ancienne génération étaient revenus de l'enfer, pourquoi pas les autres ? Cette question me trottait l'esprit pendant toute la durée de mon tour de garde de l'entrée. Je lui avais indiqué ce qu'il m'avait demandé, et acquiescé le fait que Kanon se trouvait en haut de ses marches du temple des Bélier. Lui ayant pointé du doigt la direction à suivre pour le retrouver.

En tout cas, on pouvait dire que j'avais été surprise, par Myrdhinn que j'avais put observer en montant quelque marche lorsqu'elle celle-ci m'avait envoyé un message télépathique. Pourquoi à moi ? Avait-elle sentit que j'étais ici pour une raison précise ? Je fus aussi très surprise qu'elle rejette vivement la faute sur le pauvre guerrier divin de Loki. Sigmund. Enfin pauvre c'était une image bien entendu. Par contre, ce qu'elle m'avait annoncée pour l'armure du Bélier m'avait laissée perplexe. Abasourdie par la nouvelle, je me suis cachée les yeux lorsqu'un gigantesque flash vint s'battre sur le temple du Bélier, le traversant de part en part.

Une armure pouvait donc pleurer ? Avoir des sentiments ? Ma foie, cela ne m'étonnait pas plus que cela pour en avoir déjà entendu parler par Aphrodite. Quelques fois. Par contre, cela me faisait terriblement bizarre et mal d'avouer qu'une armure pouvait mourir. J'avais entendue parler des forgerons du sanctuaires parmi les différentes légendes que j'avais put trouver dans les livres. Je me serai bien porter volontaire pour un combat mental, ayant eu l'habitude par mon entraînement avec Shaka. Mais là je devais bien avouer, que ce qui m'arrivait ne me laissait pas vraiment le temps de m'en préoccuper !

Mon corps tout entier tremblait et souffrait, mon cosmos s'élevait dans les airs,  ma vue se brouillait petit à petit, je n'arrivais plus à me mouvoir de ma propre volonté. Comme si on m'aspirait vers un autre endroit. Arg. La puissance cosmique était bien trop puissante pour que je puisse résister. Me retenant d'hurler un bon coup en serrant les dents. Mon corps tout entier bascula en avant comme étant aspirer vers le bas. Sans que je ne puisse me défaire de cette sorte de téléportation. Dont à ma connaissance seul le peuple jamirien en étant capable ou même les dieux eux-mêmes.

Le néant m'entoura une bonne dizaine de minute, ou ce fut le silence et le calme plat. Un immense vide se fit ressentir en mon cœur. Comme si tout es doutes avaient disparut, comme si tous mes sentiments étaient enfin décidés. Comme si mon esprit était ailleurs. Peu à peu je sentais un vent léger flotter sur ma peau, le contact avec l'air durant une chute. Surement. Une sensation de vole à grande vitesse puis un contacte dure. Il y eu un grand fracas, tout mon corps en trembla, puis en souffrit. Moi je ne ressentis pourtant rien sur le moment. C'était la même sensation que lorsque je m'étais retrouvé dans l'anoter dimension de mon ami.

Pourtant, lorsque mon souffle me revenait petit à petit ainsi que ma respiration. Je me sentis revivre. Je repris connaissance, mon esprit et mon cerveau se réveillèrent d'une sorte de profond sommeil.  Une sensation de flottement, comme dans un rêve. Un rêve éphémère qui allait finalement se réaliser. Il me fallut quelque instant pour réaliser que je venais d'être vraiment téléporter du temple du Bélier à un autre. Plus aucun de mes compagnons n'étaient présents bien que je ressentais encore un peu plus bas leurs cosmos-énergies. Était-je au dernier... temple du zodiaque ? fis-je en réflexion en mettant une main sur mon visage encore un peu sonnée.

Une lumière aveuglante me fit mal au yeux lorsque je m'appuyai sur mes genoux pour m'aider à me relever effectuant un pas de recul. Réalisant alors lorsque le flash se profila petit à petit dans l'horizon des colonnes grecques. Je connaissais ce temple, ce décors m'était si familier. C'était si troublant que j'en perdais mes mots. "Mais... Mais alors si je suis bien au temple des Poissons....au dernier temple du zodiaque...."

AHHHHHHH, une violente douleur s'empara de mon corps tout entier. M'abaissant devant l'armure d'or qui me faisait désormais face. Mon armure originelle, cette armure que je convoitais désormais tant était de nouveau devant mes yeux. Mon armure du Paon envolée retournait au sanctuaire dans une lueur verte brillant de mille éclat dans cette brume glaciale. J'étais comme libérée, je ne ressentais plus le cosmos en rapport avec cette constellation en moi, comme si elle m'avait tout bonnement laissée pour compte. Comme si l'armure elle-même avait finalement compris et réalisé que mon destin était ailleurs qu'avec elle.

L'armure des Poissons brillait de milles éclats lumineux, elle m'appelait, je l'entendais. Je m'approchais lentement de celle-ci. N'en revenant toujours pas, mon cosmos entrait en résonance, mon sang bouillonnait, comme s'il brisait quelque chose à l'intérieur de moi. Depuis la cérémonie du lien écarlate réalisée avec Aphrodite je ne m'étais pas sentie digne de cette puissance qu'était la mienne. Mon véritable potentiel révélé par mon entraînement avec maître Shaka. Mon cosmos grimpait en flèche jusqu'à dépasser le stade de Bronze Saint, Silver Saint, il volait toujours plus haut tout autour de moi.

Je ne comprenais pas vraiment ce qui arriva à l'armure, une aura négative vint s'emparer d'elle rejetant violemment le cosmos d'Athéna avec une explosion lors de l'entrechoc qui retenti dans tout le temple des Poissons. Dans tout mon futur temple. Je devais l'aider, si ce que Myrdhinn avait dit à propos de l'armure du Bélier était valable aussi pour cette armure. Alors je devais rapidement trouver une solution pour la sortir de là. De ces chaînes maléfique accrochée en elle. Il me faudrait surement tôt ou tard... Je pouvais essayer celà ! Après tout, si l'âme des anciens était présent à l'intérieur de cette armure... elle devrait réagir au sang d'Aphrodite qui coulait dans mes veines !

Il n'y avait plus une seconde à hésiter. De toute façon, il fallait agir ! Et vite ! Alors je vins m'entailler le doigt qui avait subit le lien écarlate comme pour briser le scellement de puissance. Un doux parfum commençait à se glisser dans la brume cosmique, mon sang se mélangeât à mon cosmos, que je vins verser enfin, laisser couler sur l'armure lorsque je posai mon doigt sur le buste de l'armure d'Or. En espérant la voire réagir. En tout cas, mon cosmos lui résonnait avec celui de l'armure et brûlait toujours plus comme s'il se libérait d'un long état silencieux.

"Pardonne moi de t'avoir fait attendre mon armure, je suis là désormais alors répond à mon appel ! accepte mon sang et celui d'Aphrodite !"

HS : Je fais donc une première tentative en entaillant le doigt ou à eu lieu la cérémonie du lien écarlate avec Aphrodite, Almas ayant reçut du sang de celui-ci lors de ce rituel juste avant sa mort. Un doux parfum de rose se détache donc du corps d'Almas ^^. J'espère que ça ira sinon je modifierai ^^
Revenir en haut Aller en bas
Athena
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
avatar


Messages : 98
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 26
Localisation : Sanctuaire

Fiche de personnage
Niveau:
4/10  (4/10)
Expérience:
12/50  (12/50)
Faction:

MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Mer 10 Fév - 21:44

Spoiler:
 


Lorsque ton sang entra au contact avec l’or de l’armure, il y eu comme une onde de lumière qui la fit scintiller. Pour un peu tu aurais pu croire qu’elle était devenue vivante et venait d’onduler, la lumière se reflétant dans chacune de ses écailles. L’aura pourpre qui avait commencée à la recouvrir reflua sous l’onde et tu pu voir qu’elle rétrécissait jusqu’à se rétracter sous la nageoire ventrale. L’armure s’éleva devant toi en brillant d’autant plus. Quand elle fût à hauteur de tes yeux, tu pu apercevoir plantée dans la nageoire ventrale une flèche noire. La flèche dégageait une puissance inquiétante même si ton sang semblait avoir limité l’infection dans la nageoire. Celle-ci n’était d’ailleurs plus dorée mais avait prit une tinte pourpre. Et puis étrangement, le pourpre se mit à couler au sol. C’était très bizarre, comme si l’or qui composait l’armure s’était tinté et était en train de couler au sol. Pourtant la nageoire ne semblait pas être modifiée ni perdre en substance. Tu ne voyais pas comment expliquer le phénomène.

De quelques gouttes, le flot devint plus régulier jusqu’à être continu. La tache au sol s’agrandissait mais surtout s’épaississait et finit par commencer à faire un petit monticule. Comment du liquide pouvait t-il avoir assez de consistance pour prendre cette forme ? Cela défiait complètement les lois de la physique.

Et puis tu vis la forme grandir, grandir ! Et arrivé à taille humaine… BOUM !! Tout explosa ! Tu fût projetée contre le mur, recouverte du liquide pourpre. Et c’était tout à fait répugnant. A la fois visqueux et puant, même en frottant sa collait à tes vêtements.















« Almas, ma petite, mon bébé…  Maman est là ma chérie ! Maman va te ramener à la maison. »

Non ! C’était impossible !! Et pourtant si, c’était bien la voix de ta mère que tu entendais, celle qui t’avais élevée de si mauvaise manière, celle qui t’avait frappé jours après jours, t’obligeant à vivre dans un bidonville. Elle qui avait tant changé après la disparition de ton père, qui en était venu à haïr sa propre chaire. Ses mots raisonnaient dans ta tête.

Et soudain, elle fut juste devant toi.

Spoiler:
 

« Vient ma chérie, maman va te ramener à la maison j'ai dit ! »

Ta mère te saisie à la gorge dans une étreinte gelée mais d’une très grande puissance. Elle commença à serrer tout en te regardant les yeux roulants et plein de folie.

HRP: (Allez à toi de jouer poulette. Ta maman est très vénère, avec une force supérieure à un humain normal et complétement folle. Gambatte o/(ton armure reste à flotter derrière elle mais ne répond pas à ton appel si tu essaie)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Mer 10 Fév - 23:42




Une goutte de sang se versa sur l'armure, puis une deuxième, une troisième, une quatrième, cela fit comme des tintements de carillons lorsque l'armure entra en résonance. Avait-elle récupéré son âme grâce à mon sang ? Surement pourtant, je n'arrivai pas à m'imaginer que quelque chose comme cela était réalisable. C'était magique comme moment, j'avais l'impression de rêver complètement. D'être dans un univers doux et chaleureux, nos deux cosmos se mélangeait, et l'armure semblait revivre. Elle rayonnait comme un rayon de soleil dans le froid glaciale d'une nuit d'hiver. Redonnant dans le même temps un peu de vie en ce lieu dérisoire.  

Pourtant, je continuais de ressentir l'aura négative en l'armure. Le mal semblait néanmoins s'être affaissé un peu mais pas énormément malheureusement avec le contact de ce sang lui-même empoisonné de nouveau un peu partout désormais. Plus rien ne serait jamais comme avant. Je le savais au plus profond de mon être, et je pense que quelque part, j'avais toujours redouté cet instant présent. Celui ou je retrouverai cette armure.  Mes doutes, mes craintes disparaissaient petit à petit. Toute cette pression que je m'étais mise retombait ici et maintenant avec cette vague de cosmos qui m’emportait au loin dans le temple des poisson. Ce temple qui allait être le mien.

Avant que je n'eu le temps de dire ouff, une gigantesque marre de sang fut déposée sur le sol. Comme si y'avait eu une sorte d'écho. Lorsque tout fus finis, je vis une grande flèche noire de jais plantée dans la nageoire des Poissons. Je m'en mordis la lèvre. Je ne savais pas quoi faire, comment était-ce possible ? D’où une telle puissance négative  pouvait bien venir en dehors du dieu des illusions et du mensonge ? Loki ? L'armure était réelle, elle, sinon elle n'aurait pas réagit ainsi à ma présence. Elle n'aurait pas raisonnée avec moi comme ce jour-là de la mort d'Aphrodite. Mes yeux n'étaient plus que stupeur et mon âme toute entière tremblait, transpercée par la souffrance de la scène qu'elle venait de voir.

Je me suis raidi, voir cette marre de mon propre sang se transformer en souvenir... qui devait encore me hanter aujourd'hui... Me fit prendre un peu beaucoup de recule. Je n'arrivais pas à le croire ! C'était impossible ! CE n'était pas vrai ! Ce n'était pas possible, pas possible. Je secouai la tête. Après tout, rien ne me disait que ma mère fut morte lors de cette terrible inondation de la mousson puisque je n'avais put revoir ma famille après avoir suivie Shiva. Je n'arrivai plus à rien faire, j'étais paralysée. Sentimentalement comme physiquement. Je n'arrivai plus à avancer.

Cette image de ma mère était encore trop fraîche en moi. Je serrai les dents. Comment pouvais-je être aussi faible ?! Comment pouvais-je avoir mal comme ça ? Cela faisait des années que je n'avais plus vue ma famille, que j'étais sensé avoir réussi à tourner la page. Je sentais l'odeur de la mort sur moi, mes mains qui me collaient, mes vêtements poussiéreux déchirés, mon bandage de poitrine tomber, mon manteau s'envoler. Complètement à découvert par mon atterrissage brutal sur le sol. Cependant, je ne pouvais nier que c'était sa voix. Les larmes commençaient à perler sur mon visage meurtri par la souffrance.

Si j'avais quitté l'Inde, ce n'était pas pour y retourner ! Désolé Maman ! J'y retournerai un jour quand je me sentirai prête mais pas avant ! Ce pays... ma vie... si pour obtenir cette armure et vaincre cette flèche je devrais t'affronter toi et le passer... alors je le ferais ! Je suis désolé... Cependant, je n'avais pas prévue ça, là elle m'agrippa au cou comme dans l'enfance... Pas cette fois ! Non ! Je ne te suivrai pas ! Je suis désolé... J'ai fermé les yeux en sentant cette chair sur moi serrer mon cou. Me laissant faire, sans résister, soulever du sol. L'empêchant quand même de monter ses mains trop haut jusqu'à ma gorge.

Je regardai mon armure qui flottait, fixant la flèche noire en pleine nageoire. Augmentant mon cosmos, pour venir enlever délicatement les mains de ma mère et en la fixant dans les yeux. Connaissant par cœur ce regard de haine développer depuis l'abattement du fléau de la misère sur notre famille.


« JE SUIS NAVRÉ mais je ne reviendrais pas ! Désolée mère mais tu vas devoir quitter ce lieu ! Qui n'est ni le tien, ni celui de ton manipulateur ! Retourne dans notre terre sacrée ! »
Fis-je en voulant lui asséner un coup d'une grande puissance bien que je me doutais qu'elle n'allait pas se laisser vaincre par une gamine immature qui lui avait soi-disant gâcher sa vie. Je lui rendais juste la monnaie de sa pièce ! Je n'avais pas le droit de me laisser aller, j'avais le devoir de résister...


Dernière édition par Almas le Jeu 11 Fév - 12:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Jeu 11 Fév - 11:05

Message télépathique:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athena
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
avatar


Messages : 98
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 26
Localisation : Sanctuaire

Fiche de personnage
Niveau:
4/10  (4/10)
Expérience:
12/50  (12/50)
Faction:

MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Dim 14 Fév - 22:26

Spoiler:
 

Sous ton point le visage de ta mère parti en lambeau, laissant apparaître l’os sous la peau si fine et desséchée qu’on aurait dit du papier. Un éclair de terreur passa dans les yeux de la vieille femme. Elle se recula à quatre pattes à toute vitesse pour se mettre hors de portée. Désespérée elle tourna la tête dans tous les sens pour chercher un endroit où s’abriter et l’armure flottant toujours derrière elle, a hauteur d’yeux, fût le seul endroit assez proche qu’elle trouva. Ta maman se redressa sur une main, trébucha et failli tomber dans sa précipitation pour partir loin de toi. Tu pouvais voir des larmes qui coulait le long de ses joues émaciées et surtout la frayeur qui lui dilatait les pupilles et lui agrandissait les yeux. Elle avait une respiration saccadée, elle tremblait et avait du mal à se mouvoir.

Enfin elle fût derrière le poisson d’or et tu l’entendais sangloter même à distance.

« Almas… ALMAS !! »

Sa voix raisonna en éco à travers les parois de tout le temple avec ses sanglots en arrière fond.

« Pitié Almas, ne me fait pas de mal. Ne me blesse pas Almas !! »

Tu pus à ce moment voir son visage apparaitre à demi derrière le dos du poisson. Elle venait de te lancer un regard de pure terreur, comme si elle était en plein cauchemar.

« Je t’aimais Almas, je ne savais juste pas comment m’y prendre avec vous ! Une fois que… Une fois que ton père fût parti. »

Ses sanglots devinrent bien plus hoquetant après cette phrase. Elle avait l’air de souffrir énormément et chaque mot prononcé était insupportable.

« Vous étiez si nombreux tes fr.. frères et toi… tant demandeurs, et je n’avais pas d’argent moi, je n’avais rien pour vous faire vivre. Sais-tu ce que j’ai dût faire pour en arriver là ? Les sacrifices que j’ai dut subir ? Ce que ces gens ont fait avec mon corps ? Oui quand je revenais je vous battais si vous n’aviez pas été sage ! Oui je buvais pour oublier la douleur de la perte de ton père, la douleur que l’on m’avait fait éprouver au cours de cette longue journée… et surtout la douleur et le désespoir d’être une si mauvaise, une si mauvaise mère. »


Elle prit un peu de temps pour reprendre sa respiration et étouffer quelques sanglots avant d’enchainer:

« C’est vrai… Je crois qu’à un moment j’en suis venu à vous haïr. Et je ne me supportais plus. Je ne pouvais pas accepter l’horreur que j’étais devenue ni ce que je vous faisais subir. Mais que veux-tu ? Vous étiez si plein de vie, si plein de joie et de bonheur. Vous aviez encore l’avenir devant vous, plein d’opportunités. Moi ma vie était finit. J’avais perdu l’être que j’aimais plus que tout au monde, l’homme auquel je dédiais chacun de mes instants que nous partagions de l’aube au matin. Nous nous aimions follement, plus que tout, une chance que peu ne peuvent avoir et qui fût notre privilège… Ceci dit lorsque la perte de ce bonheur arrive elle n’en est que plus terrible. »

Elle marqua une nouvelle pause. Petit à petit ses sanglots se faisaient moins désespérés comme si livrer enfin ce qu’elle avait sur le cœur lui permettait de se libérer de ce fardeau.

« Au début, votre présence suffisaient à mon bonheur mais peu à peu je voyais que je n’arrivais pas à répondre à vos besoins, que j’étais incompétente. Tes frères se sont mit à ressembler de plus en plus à ton père… Mais pas seulement eux, toi aussi, tes attitudes, tes mimiques, jusqu’à ta façon de parler… Ce fût trop douloureux pour moi. Et la haine s’immisça dans mon cœur et y grandit… Dévastant tout sur son passage. »

Tu pu l’entendre avaler sa salive. Tu voyais qu’elle était assise le dos à l’armure, apparemment la tête dans les mains.

« Et il a fallut que je meurs avant de pouvoir te dire ce que j’avais sur le cœur… ma fille. Maintenant je n’ai plus que des regrets mais il n’est rien que je puisse faire pour rattraper ce que j’ai fais. »

Son dos se remit à être agité de convulsions. Sa respiration et ses paroles difficilement discernables entrecoupées de pleurs.

« Je suis désolée Almas. Je suis désolée ma fille. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Mar 16 Fév - 0:13

J'avais sentit mon cœur éclater, fondre, mes larmes parlaient et parlaient pour moi. Je ne souhaitais pas réellement combattre ma propre famille. Bien qu'étant habitué à ce genre d'illusions grâce à mon entraînement avec Shaka, je devais bien avouer que je ne maîtrisais pas encore complètement mon sentimentalisme, et de toute façon, ce qui était fait... était fait. Cela ne changerait ne rien les blessures du passé. Tout ce que je pouvais faire... c'était les accepter. Elle souffrait, elle avait souffert, autant que nous là-bas. C'était une vérité absolue à laquelle aucune illusions aussi éphémères soit-elles ne pourraient être bafouées, blasphémées.

Finalement, peut-être que le fardeau devait être porter par les survivants ? Non par les morts ? Le fardeau de la vie. Nous étions ce que nous sommes par notre passé. Comment pouvait-je lui en vouloir ? Moi qui avait choisi de suivre la voix d'Athéna ? Moi qui savait qu'une vie aussi misérable que la mienne pouvait ne pas être supportable ? Que serai-je devenue sans ses sacrifices ? J'avais de la rancœur, de la haine, j'avais toujours maudis mon existence. Et cela n'avait put s'arranger avec le temps.

Je pris une grande inspiration, lorsqu'elle quitta ma gorge et me relaissa tomber. Posant délicatement mes doigts droits sur les marques. Je savais qu'elles me resteraient quelques temps en mémoire. Je commençais à peine à accepter tout ce qu'on avait tenter de m'enseigner. Une nouvelle vie allait s'offrir à moi, j'en avais pris conscience le jour ou j'avais suivi Shiva, ou j'étais partie avec Aphrodite, et ou finalement ma route avait croisé celle de Shaka. Elle avait aussi changé le jour ou Dealor était devenu mon ami. Mon frère. Mon ami d'enfance. Athéna. Ils étaient ma raison de vivre. Bien que Shiva et Aphrodite n'étaient plus comme cette mère qui se présentait devant moi.

Je m’avançais d'un pas lent et léger, mon cosmos n'était plus du tout agressif, ni mon aura. On pouvait lire la tranquillité et la douceur d'un parfum de rose envahir la pièce petit à petit. La pression redescendait, mais ma mère s’affolait encore plus. Laquelle de nous deux avait le plus souffert dasn cette histoire ? Je m'en fichai. Les simples paroles de ma mère détenait une vérité profonde et sincère que seule une mère digne de ce nom pouvait avoir. Cette mère que j'avais détesté et hais du plus profond de mon être. Ces ténèbres qui me hantaient chaque nuits. Au moins, j'aurai la certitude que peu importe ou elle irait... elle serait en paix.

C'est ce que je voulais lui faire comprendre, en m'avançant, et tendant ma main vers elle. Cette main de sang, entaillée. Et ce sourire plein de larmes. La voix de Myrdhinn avait raisonnée dans ma tête comme une nouvelle vision. Comme un passage d'un rêve éphémère à la réalité. Ma mère était prise de convulsion, j’accélérai alors le pas, pour venir la prendre dans mes bras, et faire couler mon sang sur l'armure. Augmentant dans le même temps mon cosmos, je prononçais ces paroles de sortes à ne pas me retenir, de sorte à être la plus franche possible, de sorte à ne pas me cacher. Je la laissais pleinement lire mon cœur. Et je lui montrait un esprit en paix, tempéré. Ayant volontairement briser le lien écarlate qui retenait le sang maudit. Le sang empoisonné des Poissons.

Je voulais m'en servir comme contre-poison. Pour voir la flèche noire. Et ainsi pouvoir la détruire.  
Cette armure avait besoin de mon aide. Et je n'abandonnerai pas maintenant.

"Je suis désolée Maman, c'est finit, rassure-toi, tout va bien maintenant, merci Maman... Je ne vous oublierai jamais. Ni toi.. ni mes frères et ma sœur. Ni celui que je n'ai connu comme étant mon père, celui qui a délaissé notre famille dans cette misérable existence. J'avais finis par m'y résoudre, et par l'accepter. Merci Maman. Tout va bien, retourne d'ou tu viens, je tant pris, ne souffre plus pour nous." Fis-je en lui caressant sa chevelure déformée et décolorée. J'étais entrain de ré-aspirer le sang qu'elle émettait, d'augmenter mon cosmos et de le faire brûler à l'infini. Si la clé était dans le sang. Alors cela ne faisait plus aucun doute.

Je souriais face à ma mère, tendant sa tête dans le creux de mes mains. Posant mon front contre le sien. Comme une mère et une fille réunit par de-là la mort. Si ma mère faîte de sang était la clé de la guérison de mon armure. Elle pouvait sentir mon aura brûlante de chaleur humaine, de compassion, de tristesse, et d'amertume. Ce qu'on ressentait en étant face au miroir de sa mère. En face, de sa mère elle-même. C'était un sentiment indescriptible. Je tentais non pas de la faire disparaître, mais d'attraper tout simplement la flèche noire qui avait réagit au poison de mon sang.

Au fil du temps qui passait ma mère semblait s'apaiser, comme retomber dans le néant. Alors qu'en réalité, elle retournait simplement dans mon cœur. Et elle y resterait à jamais gravée. Il y avait comme une sorte de connexion entre nous désormais. Mon sang empoisonné commençait à répandre dans mon corps, qui souffrait sous l'effet du poison mortel. Cela faisait très longtemps que je n'avais pas ressentit une souffrance aussi énorme que depuis le pacte de sang avec Aphrodite. Au moment, ou ma mère commençait à partir, j'eu comme un sentiment de délivrance.

Et je pus enfin attraper cette maudite flèche qui fit résonner tout mon cosmos déverser sur cette armure. Il avait un bruit d'écho et un grand de fracas, comme une vitre que l'on brisait petit à petit à coup de pierre.  Un gigantesque rayon de lumière ténébreuses sorti de la flèche, et vint se mélanger à mon propre cosmos. Il fut contré par une plus grande source de chaleur et d'amour. De gigantesques fils apparurent alors dans une lueur rougeoyante, ah. Ha. Haaaaaaa. Mon corps tout entier brûlait sous la pression. Entre lumière et ténèbres. Entre poison et vie. Entre réel et imaginaire. Entre famille et ennemis.

Voilà qu'elle était ma situation, je bougeais un peu pour essayer d’agripper l'armure. "Maman, je te demande pardon de t'avoir jugée" Murmurai-je en direction de l'armure. Je ne m'étais pas attendue à ça. J'aurai put tout imaginer sauf cela. Me voilà désormais devant une bien triste image. Celle de l'armure comme me l'avait décrite Myrdhinn. Enroulée dans des lianes qui repoussaient lorsqu'on les coupaient. Athéna-sama. Guidez-moi pour aidez cette armure. Je vous en pris !
Revenir en haut Aller en bas
Athena
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
Déesse de la cruche, Femme fontaine.
avatar


Messages : 98
Date d'inscription : 21/12/2015
Age : 26
Localisation : Sanctuaire

Fiche de personnage
Niveau:
4/10  (4/10)
Expérience:
12/50  (12/50)
Faction:

MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Dim 21 Fév - 20:19

Spoiler:
 

« Almas ma chérie, je t’aimais… Je t’aimais tant. »

La vieille femme mit ta main sur sa joue, ferma les yeux et tourna la tête de côté comme si elle avait honte des mots qu’elle venait de prononcer ne pensant pas en avoir le droit. Une unique larme coulait le long de sa joue tendis qu’elle profitait de la vie et de la passion qui vibrait dans sa fille alors qu’elle restait triste et vide dans sa mort. Cepandant, sa peau était fraîche non froide, et tu sentais qu’elle devenait plus tiède sous ton touché. Elle était apaisée par le discours que tu venais de prononcer et le soutient que tu lui octroyais. En lui donnant ce dernier présent, en lui accordant une place dans ton cœur tu te permettais d’accepter ton passer, de l’accepter elle et de pouvoir continuer à avancer, continuer à grandir et mener ton existence comme tu l’entendais.
Lorsque tu retiras la flèche, celle-ci était de la même température que la peau de ta mère sous ton autre main. Cette dernière poussa un soupire de soulagement et plissa les paupières d’autant plus. Du trou que la flèche avait percé dans l’armure s’écoula la substance pourpre qui vint se répandre au sol. Ta mère ouvrit les yeux et te regarda tristement. Mais un sourire vint tout de même s’appliquer sur ses lèvres.

« Merci de m’avoir accordé ton pardon et la paix. Maintenant j’ai pu voir que tu étais prête et devenue une personne magnifique. Je suis tellement fière de toi ma fille. Dit aussi à tes frères que je les aimais fort. Je veillerai toujours sur vous, c’est une promesse que cette fois je tiendrais. »

Elle s’avança et déposa un baiser sur ton front.

« Maintenant il est temps que je parte. Adieu ma chérie, adieu fière chevalier d’Athéna... Pisces no Almas. »

Elle mit la main dans la substance pourpre écoulée de l’armure qui brillait à ses côtés. Celle-ci grimpa sur elle et la recouvrit comme un linceul mais une flamme blanche brillait dans le cœur de ta mère et cette flamme grandit. Soudain la vieille femme ne fût que lumière blanche tout entière. Dans un dernier soupire une puissante énergie éclata en elle et un vent chaud vint s’entourer autour de toi comme l'étreinte qu’elle ne t’avait jamais donnée. Tu pouvais sentir tout son amour t’embrasser dans cette étreinte et tout ce qu’elle ressentait pour toi et tes frères.

Les lianes qui entravaient l’armure se rétractèrent comme des élastiques qui lâchaient les uns après les autres comme si ce qui les attachaient s’en séparaient à regret. Ton armure s’éleva devant toi et tourna sur elle-même. Sous l’appel de ton cosmos les pièces se détachèrent et vinrent recouvrir ton corps. Tu es prête pour un nouveau combat chevalier des poissons.

HRP : Bravos tu as parfaitement réussi à récupérer et libérer ton armure. Félicitation nouveau chevalier des poissons. Tu peux effectuer un dernier poste si tu le souhaites pour clore ce sujet en attendant la suite qui viendra lorsque chaque participant aura terminé sa partie solo. Comme tu as accompli tous les objectifs de la récupération d’armure et que tu es également devenue chevalier d’or je t’octroie un boost de cosmos pour le prochain combat Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Mar 23 Fév - 0:56

Les larmes coulaient sur mon visage, elles perlaient et n'arrivaient pas à s'arrêter. J'étais heureuse, cela faisait bien longtemps que je n'avais ressenti une telle sensation. Ce sentiment de bienveillance sincère, cet amour qui m'avais tant manqué, c'était juste incroyable. De pouvoir la ressentir à nouveau. Mais qui aurait cru que ce serait en de telles circonstances ? J'étais fatiguée, mais finalement, cela me faisait du bien. Du bien de la voir moins triste, de la voir un peu en paix, de la revoir tout court. Mon âme, mon esprit, tout mon corps et mon être étaient en paix.

Mon cosmos grondait et vibrait, résonnait. Pendant une brève seconde j'avais senti le cosmos de notre déesse ici en Asgard augmenter pour finalement et cela avait suffit à me redonner une motivation nécessaire à continuer. Surtout qu'avec mon nouveau rang, j'étais désormais au même niveau que Camus et Kanon. J'étais fière de ce chemin parcourut. Je sentais ma mère disparaître petit à petit, et je la voyais retourner à l'état de sang pourpre. Je reculai ma tête comme pour un réflexe lorsque celle-ci me fit un bisous sincère sur la joue. Cela faisait tellement remonter de souvenirs, que j'avais encore du mal à réaliser ce qu'il m'arrivait.

Une fois la flèche retirée, une sensation de puissance nouvelle m'envahit, pourtant, lorsque l'armure d'or vint recouvrir mon frêle corps, je me sentis lourde. Très lourde, j'avais du mal à me mouvoir, à marcher. Ma mère retomba en poussière, je regardais sa flamme intérieure s'éteindre d'un regard mélancolique, essuyant mon sang qui avait coulé avec la cape apparue derrière mon dos. Un vent chaud et bienveillant, chaleureux, ... Maman... merci. Merci c'est grâce à toi que j'ai put obtenir cette armure. Je te jure de revenir au pays un jour mais avant ça j'avais une bataille à livrer, des compagnons à retrouver, d'ailleurs je sentais la mystique énergie de Camus s'affaiblir ! Je devais le rejoindre pour en avoir le cœur net, découvrir ce qui leurs étaient arrivés, et d'un autre côté mon envie d'aller dégommer Loki était là, j'étais si prête... Mais non, je ne devais pzs y penser on devait s'occuper des armures d'or pour l'instant.

C'est ainsi que je me mis en route, traversant le deuxième temple avec une étrange sensation. Tournant les talons de mon emplacement et de la flaque pourpre laissée par la flèche noire.
Revenir en haut Aller en bas
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   Ven 8 Avr - 16:45

RP lu et validé.
Mission et évènement de camps " All that glitter" Validé.
Haut fait " Les liens du Sang" Utiliser son sang pour régénérer son armure, un souvenir. Obtenu.
Permet d'obtenir le Haut Fait de spécialisation: Sang Impie.
Le Staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission armure d'or] Armure des poissons (PV Almas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission armures d'Or] Armure du Verseau (PV Camus)
» [Vends] armure en bronze (presque neuve ^^)
» Bien choisir son armure evasion
» Armure de diamant [armure] REFUSE
» Fabrication demies jambes d'armure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Royaumes du Nord :: Ruines anciennes :: • Quartiers de Jörmungand-