Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 This is the end of a little story and the beginning of a great adventure ( Bye my friends ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: This is the end of a little story and the beginning of a great adventure ( Bye my friends ! )   Mer 10 Fév - 21:18

Un plan parfait du début jusqu’à la fin ! Une manière de respecter sa promesse… Mais à sa manière. Bef, le Deadpool de Saint Seiya, c’est moi !  Et… une somme de concours de circonstance… Qui le sont… Ou qui ne le sont peut-être pas… J’aurais encore un très long moment pour élucider ce grand mystère… Qui ne l’est pas dans le fond… Mais, pour l’heure, comment vous dire ? J’ai un peu d’autres chats à fouetter. Les préparatifs sont quasiment terminés et il est temps, pour moi, de prendre la route.  Cette génération disparaîtra et je serais encore là à combattre pour Athéna. Le temple était nickel propre et j’avais réussi le divin exploit de tout dégager et de faire le ménage derrière moi. Après tout, ils causeront deux secondes de moi et puis ils ne s’en souviendront plus. Des années et des décennies se dérouleront et ce sera alors là que tout se jouera. Ce pour quoi je suis ici sur cette terre trouvera  sa conclusion ou bien un nouveau début.

Elyne prendra ma place, elle dirigera le Sanctuaire. Elle est bien plus qualifiée que moi car elle a une chose que je n’ai plus : l’innocence de la méconnaissance. Elle est une lumière pure tandis que je baigne dans le monde des ténèbres invisibles. Elle ne connaît pas le ravage de cet univers. Quant à moi, comme le dirait l’autre, j’ai un océan de sang et de tripes qui me poursuit encore et encore.  Et je m’y baigne avec le sourire parce que je n’ai pas le choix.  Qu’importe après car, au moment où j’écris cette lettre, Johnston est entrain de brouter l’herbe dans le jardin non loin du Temple. Il a un bel enclos et un bel espace pour lui tout seul. J’ai dissimulé derrière le trône deux petits cadeaux bien spéciaux que je gardais pour l’occasion.  Une armure simple et menue ainsi qu’une épée. Deux artéfacts que j’avais amenés avec moi mais que j’avais dissimulés pour ce jour. Pris ainsi, ils ne serviraient à rien. Mais, comme Elyne était sa descendante, pour sûr que les cosmos cachés se révéleraient.

À l’heure où j’écris ces quelques lignes, j’ai pu la voir en compagnie d’Andromède. Je n’avais fait que gonfler légèrement mon cosmos, je savais que ça la réveillerait. J’aurais pu la voir une dernière fois mais ce ne serait pas lui rendre service. Je lui avais fait mes adieux, je l’avais confié à Shaka, pour moi c’était une affaire terminée et je passais à autre chose. En bon papa que je suis, j’ai eu le temps de lui acheter quelques habits. Et je lui écris ces quelques mots pour elle.

«  Salut Elyne, c’est Sensei !

Tu sais, la vie n’a pas été rose avec toi mais tu as le privilège d’avoir un destin hors du commun et ce n’est pas donné à tout le monde. Tu as un but noble et très rare : tu es destinée à protéger et sauver le monde.  Dis comme ça, je comprendrais que tu es les chocottes. Mais, je n’ai pas passé trois ans de ma vie à m’occuper de toi pour rien. Si tu penses que je t’ai sauvé, c’est que tu te trompes. En fait, c’est toi-même qui t’es sauvé par ta propre volonté et ta grande détermination. Qu’ai-je accompli si ce n’est que t’apprendre et te guider ? Après, c’est peut être beaucoup pour toi mais c’est pas grand-chose finalement car, maintenant, c’est là que tout commence pour toi.
Tu vas devenir Grand Pope à ma place Elyne. Tu vas prendre ma succession. Je n’ai pas le temps de tout t’expliquer à propos de moi et je n’en ai pas envie non plus. Mais, sache que tu as une chose que les Chevaliers de ce Sanctuaire n’ont pas : tu vois toujours les choses plus loin que le bout de ton nez. Tu sais ce qui est bien, ce qui est mal et ce qui est acceptable. Je t’ai toujours dis de te laisser aller et de suivre ton instinct. Il faut maintenant que tu allies ta perspicacité, ton intelligence à cet esprit impulsif et sage. Car, vois-tu, au contraire de toi, tu as encre la chance d’être innocente et c’est un don que je t’envierais toujours. Ne le perds jamais... Mais ne te laisses jamais faire non plus.  Fais ce que tu sais faire le mieux : écoute ton cœur et ton esprit.

C’est comme ça que tu aideras Athéna, que tu la protégeras et que tu la serviras bien mieux que je ne l’ai jamais fait.  Et, c’est surtout comme ça que tu seras le phare pour les chevaliers que tu devras guider. Le mal est partout Elyne, il est comme une maladie qui gangrène ce monde : tu as considéré les hommes comme de la pourriture mas tu as découvert aussi à quel point ils pouvaient être bons. Tu dois toujours garder cette dualité bien ancrée en toi : ce monde ne sera jamais un univers de bisounours où tout le monde est beau et gentil. Alors, garde la tête froide car n’oublies jamais que ta priorité, à partir de maintenant, est Athéna et ses Saints.  Garde bien en tête que la foi d’Athéna se heurtera toujours à la connerie collective et individuelle des hommes. Tu sais ce que je veux dire hein ? Attends-toi à être déçu de l’attitude de certaines personnes. Attends-toi aussi à ce que tout n’aille jamais comme tu le souhaites, alors fais marcher ta tête. Prévois toujours l’imprévisible et songe constamment à trouver toutes les solutions possibles pour te sortir de chaque panade qui s’offrira à toi.  

Je ne te dirais pas ce que je sais car, comme tu sais lire entre les lignes, tu devrais comprendre beaucoup de choses : les choses ne sont jamais ce qu’elles sont, ni ce qu’elles devraient vraiment paraître alors laisse la pureté de ta lumière faire le reste. Quand tu liras ces quelques mots griffonné à la va-vite, je ne serais plus là. Définitivement, je ne serais plus qu’un lointain souvenir pour toi, juste une petite lueur faiblarde qui s’éteindra à jamais. Ne cherches jamais à savoir qui je suis vraiment et concentre toi uniquement sur la voie qui t’est destinée. J’espère sincèrement qu’un miracle ne s’accomplira pas et que nous ne nous retrouverons pas car j’arpente un sentier que tu ne peux emprunter.

Je voudrais juste te dire que j’ai été heureux que tu m’appelles « Papa ».  Les enfants sont destinés à quitter leurs parents pour prendre leur propre chemin comme un oisillon quitte son nid pour prendre son propre envol. Bah, c’est ton cas mais sache que malgré tout, je ne t’ai pas menti : si je ne suis plus là devant toi physiquement, je serais toujours présent dans ton cœur. Alors, prends soin de toi et accomplis ton destin.



Sensei »




J’appliquais une infime trace de mon cosmos en souriant et chercha un endroit pour cacher la lettre. Un grand sourire s’afficha sur mon visage lorsque je le planquais dans le petit trou qui servait, avant, à ma cachette à clope magique. Je cachais, également, l’armure et l’épée dans deux endroits distincts du Temple. Peut-être parti mais toujours coquin comme le dirait l’autre. Il était temps de repartir en vadrouille : j’avais une nouvelle mission bien plus importante à exécuter qu’à faire le toutou d’une divine cruche qui se foutait toujours dans la merde. Les secrets resteraient des mystères. Mais, je pouvais partir l’esprit tranquille : quelque part, j’avais eu ma seconde de lumière dans un millénaire d’ombre. Je quittais le temple du grand pope tandis que mon regard se posait au loin. Il était là, il m’attendait. Je sortis une clope et me l’allumais en exhalant la fumée très doucement. Voilà un plan particulièrement bien réussi et je me mis à rigoler tout seul comme un con. Maintenant, je pouvais passer à autre chose. Athéna ne s’en rendrait jamais compte : quoiqu’il arrive, le compte à rebours était enclenché  et plus personne ne pourrait l’arrêter. Ils vivront de nouvelles aventures tandis que je plongerais dans le noir le plus complet. Cette génération, je mets leurs noms dans un coin de ma tête juste comme ça. De toute façon, ils ne seront rien de plus qu’une somme de cadavres  dans le cimetière du Sanctuaire. Oh ! Ça ne m’empêchera pas de les voir de temps en temps et peut être qu’un jour, si la tombe n’est pas détruite, je pourrais me recueillir devant la stèle de ma fille. Mon nom est Jonas, je suis une Aberration, quelque chose qui n’aurait jamais dû exister mais je suis bel et bien là. Une dernière fois, je pense à Athéna en me disant que cette  déesse était une sale conne mais qu’elle méritait ben qu’on se casse le cul pour elle. Et, je pensais un derrière fois à Elyne. Puis, plus rien… Il était temps de sauver le monde ! À ma manière bien sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: This is the end of a little story and the beginning of a great adventure ( Bye my friends ! )   Mer 10 Fév - 23:09

Un cosmos malveillant engloba l'enveloppe, modifiant quelques passages de la lettre présente. Plusieurs lignes furent effacées de la lettre, notamment le nouveau poste d'Elyne. Celle-ci allait donc devenir une Sainte lambda, au niveau des autres et allait enfin commencer à servir Athéna comme un chevalier loyal. Shaka venait d'accueillir Elyne au sanctuaire. Le cosmos malveillant disparut, tout comme celui de Jonas, à tout jamais ...  
Revenir en haut Aller en bas
 

This is the end of a little story and the beginning of a great adventure ( Bye my friends ! )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maple story
» Love et Story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» World Wrestling Entertainment [ EWR Story ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Le Sanctuaire des Saints :: • Le palais du Pope-