Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Mar 23 Fév - 22:15



Pour plus de détails, voir :
Topic principal de l'event

Tandis que le front progresse sous l'avancée inexorable des troupes à pied, d'étranges machines de siège sont amenées et assemblées aux abords du Sanctuaire. Leur construction semble répondre à d'antiques procédés, et les énergies crépitantes qui dansent à l'intérieur de ces dispositifs mortels ne laissent aucune place au doute... elles fonctionnent au cosmos ! Elles sont défendues par une importante phalange de troupes lourdement équipées d'armes et d'armures gelées (une vingtaine d'homme parés au combat).

Leurs abords sont tellement bien défendus que toute attaque solitaire est vouée à l'échec : il faudra donc être au minimum deux à poster et de manière parfaitement coordonnée pour pouvoir s'en prendre à ces machines de siège. Merci de prendre tout cela en compte dans vos éventuelles réponses à ce post.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Shun
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
avatar


Messages : 200
Date d'inscription : 21/12/2015

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
49/50  (49/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Mer 24 Fév - 22:30

Spoiler:
 

Shun disparaît donc dans les souterrains du Sanctuaire, dans le but de rejoindre le temple de Gémeaux. La traversée parut longue et périlleuse pour le Saint d'Andromède qui se devait de continuer à avancer malgré les blessures qui lui avaient transpercées le corps de toute part. Enfin, les plaies au niveau de l'épaule et du flanc n'étaient pas les pires à supporter, il en avait vu d'autres à ce niveau-là et cela ne l'empêchait pas de se hâter vers le troisième temple du zodiaque. Là-bas, le jeune garçon était sûr d'y retrouver le Gold Saint des Gémeaux, qui serait probablement en mesure d'activer le labyrinthe d'illusions et de ce fait, considérablement ralentir les troupes ennemies. Mais avant d'en arriver là, il fallait d'abord protéger les abords du Sanctuaire, et Shun ne se doutait pas que les assaillants avaient d'ors et déjà atteint la première maison, celle du Bélier. Tandis qu'il se faufilait entre les parois rocheuses, humides et étroites du passage souterrain du Sanctuaire, Andromède marqua une pause contrainte et forcée, sa profonde blessure dans le dos l'empêchant d'avancer au même rythme. Shun poussa un léger gémissement plaintif sous la douleur, et dût prendre appui sur la paroi pour tenir debout sur ses jambes flageolantes. La respiration légèrement haletante, le Saint de bronze serra les dents et plissa les paupières. Il prit finalement une grande inspiration, son courage à deux mains et se redressa, trouvant la force nécessaire pour continuer son chemin et prenant grandement sur lui pour ne plus penser à sa forte douleur. Andromède parvint au bout du compte à rejoindre le Saint des Gémeaux. Il ne le connaissait pas, ne savait pas du tout ce qu'il valait par rapport aux anciens Gémeaux, mais l'heure n'était pas aux présentations.

De toute façon, Shun n'eut pas le temps de lui adresser une quelconque parole, car son regard fut immédiatement attiré par les mouvements de l'avancée des ennemis. Les yeux écarquillés, le jeune garçon resta figé quelques secondes sur ces espèces d'immenses machines de guerre qui avançaient depuis le village de Rodorio. Rien que ça. Le Saint ne pu s'empêcher d'immédiatement penser à la guerre de Troie et au célèbre Cheval de bois rempli de soldats armés jusqu'aux dents, que les grecs avaient fait passer pour un présent pour tromper les troyiens. Sauf que cette machine ne ressemblait pas à un cheval et semblait dégager des gerbes de cosmos assez effrayantes. Le Gold Saint des Gémeaux, dont il ignorait le nom, avait bien évidemment repéré également cette machine de guerre en marche, escortée par des dizaines de soldats qu'ils avaient tous deux dû affronter quelques instants plus tôt. Aussitôt, Shun se tourna vers le Gold et lui lança :


"Chacun de notre côté on n'arrivera pas à repousser cet engin monstrueux. Il va falloir s'y mettre à deux ! Allez."

Cette réplique n'attendait pas vraiment de réponse. Andromède s'engouffra de nouveau dans le tunnel suivi de près par le Chevalier des Gémeaux. D'ailleurs, Shun songea un instant que le dernier assaillant qu'il n'avait pas pu tuer et qui l'avait blessé, l'avait probablement vu se ruer dans le passage souterrain. Il déglutit en y songeant. Que se passerait-il si les troupes ennemies finissaient par emprunter ce tunnel ? Sans doute que les deux Saints seront amenés à détruire ce fameux souterrain avant au il ne soit trop tard. Ce n'est pas très malin de s'être laissé repérer comme ça...Quel idiot. Mais pour le moment, leur priorité était d'empêcher l'avancée de la machine de guerre.

Arrivés sur les lieux, après avoir évité de marcher sur les cadavres répandus des précédents assaillants, du moins c'est ce qu'avait fait Shun, les deux Saints se retrouvèrent face à la machine et ses ennemis qui se tenaient à ses côtés. Ils avaient tous l'air aussi vilains les uns que les autres, et tout aussi sanguinaires que les précédents. Leurs machines étaient immense, c'est le moins qu'on puisse dire...elle n'avait pas l'air si haute vue de là-haut. Mais cela ne changeait rien au problème. Dealor et Shun se séparèrent alors pour aller mener leur combat chacun de leur côté contre les soldats. Le Saint d'Andromède avait renoncé à ne vouloir blesser personne et serait sans pitié. Presque.


"Si vous pensez que le Sanctuaire est aussi facile à assiéger que Troie, vous vous trompez lourdement. Nebula Chain, attaque."

Réactive au cosmos de Shun, la chaîne forma une dizaine d'extrémités offensives et frappa en rafale les troupes de soldats ennemis, broyant par le même temps les attaques de projectiles envoyées par les assaillants. Deux des Assassins ayant réussi à passer au travers de l'attaque nébulaire, s'apprêtaient à lancer leur attaque, Andromède se dépêcha alors de réagir.


"Boomerang shot."

La chaîne dit demi-tour dans un mouvement circulaire pour venir transpercer par derrière les deux assaillants, qui s'écroulèrent aux pieds de Shun, sans vie. Mais ils étaient quand même  parvenus à lancer leur attaque, après tout, leurs capacités offensives étaient assez effrayantes. Utilisant des attaques de type glace, le Saint était touché à l'épaule, ce qui avait rouvert la blessure précédente. Une gerbe de sang en jaillit, Shun tomba un genou à terre en gémissant, mais lança aussitôt sa vague de tonnerre sur la machine de guerre qui avançait vers lui et allait l'écraser. La chaîne transperça de plein fouet la machine mais une surprenant vague de cosmos en jaillit également, filant droit sur le Saint. Heurté, il avait juste eu le temps de se protéger avec le côté défensif de sa chaîne pour ne pas subir d'assaut mortel. Mais cela l'avait quand même projeté en arrière sur plusieurs mètres.

Difficilement, le jeune garçon se releva, le Gold Saint des Gémeaux avait sans doute vu que le bronze s'était fait soufflé. Leur était-il donc impossible de détruire ces machines ? Ces engins gonflés de cosmos menaçaient de leur exploser à la figure si ils tentaient de le détruire avec la force brutale. Il fallait trouver un autre moyen, il y en avait forcément un. Les deux Saints n'avaient que peu de temps pour y réfléchir. Même si ils ne pouvaient pas venir à bout de toutes les machines, il fallait à tout prix limiter les dégâts. Tandis qu'ils continuaient de repousser les assauts ennemis, le bronze et le Gold s'étaient concertés pour lancer leurs attaques simultanées afin de se débarrasser des machines. À eux deux, ils avaient réussi à assommer ou tuer un bon nombre de soldats qui protégeaient les engins. Il était maintenant temps d'attaquer ces derniers. Mettant leur plan en œuvre, Shun lança de nouveau sa chaîne sous la forme de "Great Capture !" Qui vint entourer fermement une des machines avec une extrémité. Il attendait que le Gémeaux soit prêt avant de commander sa chaîne prendre la forme d'une "Lariat Attack !" : une formule que Shun venait d'inventer, la chaîne se transforme en lasso géant exécutant un mouvement circulaire vif pour envoyer valser ce qu'elle a fait prisonnier entre ses maillons.

"Gemini, maintenant !"

Malheureusement, il y avait beaucoup trop de machines à désamorcer. Ils n'auraient sans doute pas la force de toutes les détruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Mer 24 Fév - 23:16

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Invasion... Acte II


Déalor avait enfin rejoint sa maison non sans mal. Il était là à regarder impuissant l'avancée de l'ennemi. Il tentait aussi d'élaborer un plan d'attaque. On pouvait voir une occupation assez petite au niveau de la maison du bélier et même si cette nouvelle était pas la plus rassurante, cela pourrait être pire et l'ennemi pourrait déjà être aux portes de la maison des gémeaux. Déalor concentra ainsi sont cosmos pour créer le fameux labyrinthe qui faisait la fierté de tout chevalier des gémeaux qui se respecte. Il faut savoir que Déalor était prêt au sacrifice ultime, c'est à dire faire exploser tout son cosmos et exploser son temple pour arrêter l'ennemi.

Mais sa concentration fut interrompue par l'entrée d'un cosmos amical, celui du chevalier d'Andromède. Il était soulagé de moins se sentir seul aux commandes de la défense du sanctuaire, car ne savait pas où était Bastet. Il écouta attentivement Shun et décida de le suivre. Il le regarda avancer se tenant les côtes il pu voir que Shun aussi était dans un très mauvais état. Tout comme lui qui avait du mal à bouger son bras droit, même si l'entaille commençait à cicatriser.

Ils arrivèrent enfin devant la machine de siège, en effet c'était impressionnant. Il analysa la situation alors que Shun commença l'attaque. Déalor sourit, c'était l'heure de faire résonner et bouillir son cosmos.

C'est ainsi qu'il fit brûler son cosmos et lança sur la dizaine de soldats qui vinrent attaquer le chevalier d'or, sûrement avaient-ils pour idée un suicide collectif, en tout cas le gémeaux était chaud bouillant pour se battre malgré son handicape. Il lança un magistral « Galaxian Explosion »

se qui créa des dizaines de planètes qui s'entre choquèrent sur l'ennemi.

Toute cette escadron fut balayé par la puissance du chevalier. Mais il y eu une conséquence et non des moindre sur le chevalier. En effet sa blessure s'était rouvert et maculait du liquide de vie le côté droit de la gold cloth. On pu ainsi voir que le chevalier souffrait atrocement de cette blessure alors que quelques gardes se mirent en position autour des deux chevaliers. Les quelques survivants, l'unit Alpha et Epsilon du sanctuaire composé de quelques gardes assez banal et entraînés à la va vite. Comme on dit c'était des « appelés » ils n'était pas en fonction comme les autres au sanctuaire tout au long de l'année et venait juste pour donner un coup de main.

Les gardes donnèrent le signal de la charge au moment où Shun donna le signal pour Déalor de créer ses dimensions et envoyer tout ce beau monde dans l’abîme galactique. On pouvait voir sur les visages des hommes qu'ils étaient prêt au dernier sacrifice pour protéger le lieu où résidait leur déesse protectrice. Ils pensaient se retrouver au paradis après cet acte héroïque et tout bonnement suicidaire. Ils foncèrent donc sur la machine et les quelques gardes encore vivant pour les retenir et les occuper.

Déalor se releva, salua la bravoure de ces hommes, puit fit à nouveau bouillir son cosmos puis plaça ses mains devant lui commençant à créer ses dimension puis rétorqua « ANOTHER DIMENSIONS !!! »


Et là une faille cosmique se créa au niveau de la machine alors que Shun la poussa de ses chaines et les hommes firent un dernier signe aux deux chevaliers, un sourire large montrant qu'ils étaient heureux de participer à la défense et donner leurs vies pour eux et Athéna.

Tous furent absorbés avec la machine et les gardes dans la dimension qui se referma derrière eux. Déalor mit genou à terre et sécha quelques larmes. Il était temps de remonter à la troisième maison où il pouvait ressentir un cosmos tout aussi puissant que le sien en approche.

Il prit Shun sur son épaule en sac à patate pour aller plus vite et ne pas perdre de temps. Il le seul tunnel du sanctuaire qui reliait toutes les maisons entre elles et en détruisit l'entrée et toute la partie rejoignant les trois premières maisons sur son chemin. Il arriva à nouveau dans son temple. Déposa Shun non loin de la table de bataille improvisée par le gold saint des gémeaux pour l'occasion alors que ce dernier envoya des bandage et du matériel de soin à Shun il se fit un bandage à l'épaule.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Ven 26 Fév - 22:14





Pour une contre-offensive, c'était une contre-offensive parfaitement réussie ! Surgis de nulle part, les deux Saints aux aguets n'avaient pas attendu que les machines de siège commencent à frapper, jugeant qu'elles représentaient une bien trop grande menace pour les murs sacrés de leur domaine. Ils n'avaient pas tort sur ce point.... de même qu'ils n'avaient pas tort de tenter une stratégie d'attaque non destructrice face aux trois mastodontes de métal cosmique. Usant de leur habileté, de leur combativité, et de l'aide de quelques survivants des troupes régulières du Sanctuaire qui n'attendaient qu'une occasion pour se montrer et frapper, les deux chevaliers avaient imaginé la pire des sentences pour les engeances de Poséidon.... à savoir les faire disparaître à tout jamais dans une autre dimension ! Non, il n'y avait absolument rien à redire sur cette attaque et sur la réflexion que les Saints s'étaient faite pour traiter au mieux une telle menace. A vrai dire, ils avaient seulement omis un tout petit détail.... un détail de rien du tout : si ces machines de siège étaient réellement si puissantes et si décisives que ça dans cette bataille... alors pourquoi étaient-elles aussi accessibles ? Peut-être parce qu'il s'agissait d'un attrape-mouche, non ? Le genre de mouche qu'un général mourrait d'envie de dévorer !

Tandis que le Saint des Gémeaux achevait sa terrible incantation sur les trois machines piégées par les chaînes d'un Shun presque à bout de souffle, le puissant halo de lumière de l'Another Dimension happa littéralement machines, hommes, et poussière environnante, les faisant disparaître à tout jamais dans un autre espace-temps. Visiblement satisfaits de cette finalité, les deux chevaliers ne manquèrent cependant pas de saluer le sacrifice des ultimes défenseurs réguliers dans cette attaque. Ces derniers n'avaient pas hésité à donner leur vie pour envoyer ces abominations mécaniques ad patres... c'était là un geste d'une si grande......... "bêtise.... ha ha ha ha...."
Mais d'où venait cette voix si étrange et si déformée par la malice ? Les Saints n'avaient qu'à lever les yeux en direction de leur "œuvre" pour espérer obtenir un premier élément de réponse. ceci dit il était bien question d'espérer, oui, car dans l'Illusion Cosmique.... rien n'était moins sûr que la réalité elle-même !

Prédateurs transformés en proies, les deux Saints n'avaient fait tout le temps de leur attaque que se baigner et se bercer dans cette Illusion Cosmique. Et le véritable prédateur, quant à lui, attendait patiemment le meilleur moment pour se montrer et démarrer ce qui serait à n'en point douter l'acte final pour ces deux brebis égarées. Tout à coup, le halo de la puissante Another Dimension commença à se mouvoir, un peu à la manière d'une immense gueule démoniaque formée de l'énergie dorée du Gold Saint des Gémeaux. Et cette immense gueule toisait désormais ses deux invités d'un regard aussi absent qu'insistant... mais que se passait-il au juste ? Les machines avaient-elles été bien détruites ? L'arcane du Saint se retournait-elle contre lui ? Etait-ce là une simple hallucination ? Les deux protagonistes de ce retournement de situation pour le moins inattendu devaient probablement bouillonner d'impatience à l'idée d'avoir ne serait-ce qu'une seule réponse à tant de questions.... les pauvres, ils n'en auraient que davantage de questions. Une fois de plus, l'immense gueule s'adressa à eux, toujours de cette voix rauque, à la fois charmeuse et inquiétante :

"- Comme je le dis toujours... les rivières ne se précipitent pas plus vite dans la mer que les hommes dans l'erreur.... à présent venez à moi mes enfants, et soyez noyés dans l'océan de vos erreurs, mouahahahahahahaha !"

Puis, dans une fulgurance impressionnante, de la foudre cosmique foudroya les chaînes d'Andromède déjà capturées par le halo de lumières, et paralysa son corps tout entier. Dans un même temps, une tempête d'éclairs fut crachée directement par la gueule du démon en direction de Dealor et s'empara de lui aussi. Une fois les deux Saints paralysés et torturés par la douleur intense prodiguée par ces énergies d'une férocité sans pareille, le halo-gueule de démon commença à grossir, tout en riant de plus en plus fort, de plus en plus intensément, et émettant un son abyssal et démoniaque de plus en plus insupportable pour les oreilles aiguisées de ses deux victimes... L'Another Dimension s'agrandit jusqu'à finir par les engloutir, ce qui donna l'impression que la gueule du démon les gobait littéralement pour les emmener dans le plus sombre des endroits... de quoi satisfaire l'appétit d'un avaleur de mouches comme le mystérieux Salamandar, général des Lyumnades. Une fois avalés, les Saints, le halo, ainsi que ce terrible rire, disparurent tout bonnement et simplement.... faisant rapidement place à trois immenses formes d'acier et de cosmos, entourées d'une phalange des meilleurs guerriers de l'armée d'Isaak. Les véritables machines de siège avaient été préservées par les pouvoirs de l'Illusion Cosmique.... les Saints, eux, n'avaient pas eu cette chance !

------------
[HRP] Bon, alors comment vous dire ? Ahem ahem ! Coup d'épée dans l'eau les amis, et l'eau vous a dévorés^^
Malgré une très belle coordination et deux très beaux posts (encore merci à vous de jouer à fond le jeu de cet event comme vous le faites), la tentative d'attaque sur les machines de siège est un échec, et ces dernières sont intactes, ce qui rend de nouveau ce topic offensif accessible à quiconque voudrait tenter sa chance Wink

Pour Dealor et Shun, vous avez été piégés et "dévorés" par Salamandar, qui vous a emmenés dans son univers...univers que vous prendrez un malin plaisir à détester très prochainement, car un nouveau topic offensif va être ouvert rien que pour vous^^ Dans ce topic, vous aurez l'immense privilège d'affronter le général Salamandar en personne... ou pas...enfin vous verrez, tout dépend du temps qu'il vous faudra avant de devenir complètement fous ! Si vous avez des questions n'hésitez pas, d'ici là bonne chance et bon RP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Ven 4 Mar - 21:11

Après une longue attente mise en halène par l'intervention plus qu'attendue de deux chevaliers, les trois terribles machines de sièges finirent enfin par atteindre le niveau d'énergie souhaité. Braquées sur les Temples, elles crachèrent chacune une immense salve cosmique aux couleurs de l'Océan. Les trois gerbes s'élevèrent dans les cieux, les assombrirent, puis coururent vers leur destination. Le fracas de l'impulsion donnée par les trois machines archaïques provoqua un mini-séisme qui manqua de faire trébucher certains des gardes assignés à leur protection. La destruction à l'état pur venait d'être relâchée sur le Sanctuaire... et trois des douze temples allaient en faire les frais....
EDIT : résultats des dés 12 : 2, 4, 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Sam 12 Mar - 0:09

Tandis que Shun reprenait peu à peu connaissance, des soldats armés l'entouraient et le menaçaient de leurs armes gelées. Les phalanges d'Isaak étaient prêtes à lui foncer dessus à le transpercer de part en part sans la moindre pitié.... mais franchement cela aurait complètement pourri le petit tour de magie que lui avait préparé ce bon vieux général des Lyumnades. Ayant repris une forme convenable de guerrier à l'armure d'écaille, il attendait patiemment que le jeune chevalier de Bronze finisse par pleinement recouvrer ses facultés cognitives de base pour au moins l'apercevoir. Derrière Salamandar se tenaient encore les trois immenses machines de sièges, dressées vers les cieux telles des canons de l'enfer. Les fumerolles cosmiques qui dansaient autour d'elles laissaient deviner qu'elles avaient déjà effectué un premier tir, tandis qu'au loin, les volutes de poussières nichées en plein cœur du Sanctuaire ne laissaient plus aucune place au doute : c'était un véritable carnage et les envahisseurs n'allaient pas tarder à l'emporter de manière nette et définitive. Juste devant le général des Lyumnades se tenait le corps meurtris et inconscient de Dealor. L'avant-bras du général menaçait de décapiter ce dernier d'un simple revers... le Saint était à son entière merci. C'est alors que d'une voix joueuse, festive, et presque folle, le conquérant s'adressa au jeune Bronze :



"- Ha ha ha ha ha, bienvenue mon jeune ami. On dirait que tu t'es extirpé de mon estomac. Félicitations, il est si rare que je rende un repas... surtout quand il est si... succulent ! Je me suis véritablement régalé de tes émotions, vraiment !"

D'un simple mouvement de son avant-bras entouré d'électricité, le général désigna Dealor, non sans faire couler quelque gouttes de son sang en lui éraflant le cou.

"- Tu vois ton ami, il n'a pas eu ta chance. Mais comme je suis bon prince, je vais t'en donner une, une chance de le sauver, j'entends. Alors voyons voir.... Oh, oui, voici qui fera l'affaire !"

Tout à coup, trois immenses containers ressemblant à des gobelets géants renversés apparurent entre Shun et Salamandar. Les soldats, eux, disciplinés comme des mister freeze, restaient là, stoïques, mais néanmoins à l'affut de la moindre intrusion dans le périmètre de sécurité qu'ils formaient autour des combattants et des machines de siège. C'est alors que le général des Lyumnades traina le corps de sa proie jusqu'au "gobelet" du centre, souleva ce dernier, et y balança froidement Dealor à la manière d'un simple morceau de viande. Puis il referma le "gobelet" afin de cacher sa "faute". Au cas où Shun n'avait pas encore compris, il aurait droit à un tour de magie vieux comme le monde, et rien que pour lui. Tout en reculant de quelques pas Salamandar finit par éclater d'un rire complètement dingue avant de s'adresser à son unique spectateur :

"- Alors voilà, c'est très simple.... regarde et suis-bien ! Je dis ABRACADABRA... et pouf ! (les goblets ne bougèrent absolument pas) .... voilà qui est fait. Bon alors dis-moi, sous quel gobelet se trouve notre cher ami Dealor, hum ?"

Ne laissant guère plus de temps à Shun que celui de se demander à quel genre de taré il avait affaire, le général reprit immédiatement son show.... et rejoignit le gobelet de droite. Il le désigna alors d'un doigt accusateur, tout sourire :

"- Ici ? Tu en es sûr ? Bien... vérifions..... TADAM !"

D'un grand coup de pied, il dégagea le gobelet qui explosa en milliers de morceaux sous l'attaque... mais aucune trace du corps de Dealor... normal me direz-vous. Après quelques secondes à faire la moue, Salamandar reprit sa petite danse de magicien et se rapprocha du gobelet de gauche cette fois-ci, tout en évitant soigneusement celui du centre sous lequel il avait "glissé" sa pauvre victime quelques instants plus tôt. Il accusa alors le gobelet gauche tout en dévisageant Shun d'un regard mi-fou mi-sérieux :

"- Tu dis ici à présent ? Attention hein, ce ne sont pas accusations à la légère, tu sais ? Gobelet, ce chevalier et moi t'accusons de détenir notre petit camarade... voici donc ta sentence, TADAM !"

Une gerbe cosmique émana de l'avant-bras du général et désintégra le pauvre gobelet qui n'avait rien demandé à personne... le spectacle et le suspense était à son comble, car il ne restait plus qu'un seul gobelet : celui du centre ! Après quelques longues secondes d'un silence réfléchi, le présentateur se tourna enfin vers Shun, puis vers l'ultime gobelet, qu'il désigna à distance de son doigt crochu.

"- Tu... tu en es sûr ? Bien.... alors vérifions, ha ha ha ha ha ha ha, TADAAAAAAAAAM !"

D'une manière assez peu classe, le général inspira profondément tout en se penchant en arrière, puis libéra une telle bourrasque en expulsant l'air engouffré dans ses immenses poumons, que le gobelet s'envola aussi sec pour laisser place à.... rien du tout ! Pas de corps, pas de trace de Dealor, le Saint avait tout bonnement et simplement disparu ! Salamandar prit un air des plus surpris, comme pour accompagner le pauvre Shun, qui devait probablement ne plus rien y comprendre. Etait-ce une blague débile ? Encore une illusion ? Un vrai tour de magie ? Ou bien tout simplement un véritable coup d'enfoiré.... connaissant le Marina.... il y avait un peu des quatre.
Tout en faisant mine de se gratter la tête derrière son casque en écailles déguisées façon "nordique", il lâcha :

"- M... mais ? Alors là je n'y comprends plus rien. S'il n'est pas là... où peut-il bien être ?"

Tout à coup, une terrible détonation retentit dans le dos du général. Elle provenait de l'un des trois canons cosmiques. Le tremblement produit par le choc cinétique fit vaciller quelques uns des soldats en position dans les alentours. Mais contre toute attente, aucune gerbe cosmique ne submergea les cieux pour aller s'écraser sur un temple du Sanctuaire. Non, cette fois-ci, ce fut un projectile bien plus petit mais également bien plus matériel qui fut propulsé à une vitesse ahurissante direction les douze temples. Le sourire de Salamandar se fit alors plus profond, plus sombre, et plus vicieux. Son regard était également devenu bien plus noir, comme s'il venait d'accomplir sa mauvaise action de la journée, et qu'il en était très fier.

"- Tiens...on dirait qu'il était dans ce canon, finalement.... Bon alors à nous deux maintenant. Tu es cerné et blessé. Ne crois-pas que tu es sorti indemne de ma première attaque, loin de là. Rends-toi immédiatement sans faire d'histoire et je t'accorderai peut-être une fin clémente, mon garçon."

Le ton était donné, et Shun était seul face à une petite armée, trois machines de siège, et surtout un général au semblant totalement barré. Quelles chances avait-il de s'en sortir ? Aucune s'il ne recevait pas rapidement une aide inespérée...

[HRP] Dealor, un MP te sera envoyé pour décrire dans quel temple ton corps inerte va s'écraser^^ Quant à toi, Shun, tu as l'opportunité de poursuivre ton RP ici, mais tu n'es pour l'instant pas à ton avantage. MP pour questions éventuelles Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Lun 14 Mar - 15:28

Dokho était en train de dormir lorsqu’il sentit les déflagrations dues à la destruction des temples. C’est du moins ce qu’il vit en sortant de son temple, courant le plus vite possible, et en voyant ceux du Taureau et du Cancer à terre. Il avait senti également une déflagration derrière lui mais ne prit pas le temps d’aller voir lequel était détruit et commença discrètement à sonder les alentours pour sentir les Cosmos des fauteurs de troubles.

*Des Ases.. ! Mais que viennent-ils faire ici ? Et pourquoi détruire nos temples… Il y a du monde dans le 1er temple… Il y a quelqu’un qui nous y aide mais qui est ce… Obscurdia est là également, mais nous aide-t-elle, c’est autre chose… SHUN !*

Le Gold Saint de la Balance sentit le Cosmos de son frère d’armes très faiblement et surtout entouré d’autres bien plus importants, un surtout. Il regrettait vraiment de ne pas avoir sa Gold Cloth sous la main mais il ne pouvait pas laisser un autre protecteur d’Athéna en mauvaise posture sans réagir, il fallait aller au-devant de tout cela et sauver ce qu’il y avait à sauver, personnes comme temples, car s’ils ont réussi à détruire 3 temples, ils vont continuer jusqu’à la destruction complète du Sanctuaire.
Il sonda l’espace une dernière fois pour situer Suun, qui était dans le village de Rodorio.


*J’espère que la personne qui nous prête main-forte chez le Bélier tiendra le coup… Dans le pire des cas, il y a les souterrains et comme la maison du Taureau est détruite, nos assaillants auront du mal à aller rapidement vers les autres maisons…*

Il ne réfléchit pas plus longtemps et se dirigea vers les souterrains qui permettaient de rejoindre Rodorio sans avoir à passer par les maisons à proprement parler. Il espérait juste que les destructions de la 2ème et de la 4ème maison n’aient pas endommagé voire enseveli totalement le souterrain. Dokho entendit d’ailleurs une autre déflagration, unique celle-ci, et espéra qu’un autre Temple ne soit pas touché et que la machine rate sa cible. Par contre, il sentit une différence dans le projectile… C’était le Cosmos de Dealor, l’un des Gémeaux !

*Tout est enseveli, je ne peux plus passer… Je voulais faire une arrivée discrète, il semblerait que je doive y renoncer, on va quand même y aller doucement, si je me fais repérer par nos assaillants dans la maison du Bélier, je ne sais pas ce qui pourrait se passer…*

La Balance se concentra alors pour lancer une 1ère Colère du Dragon, car s’il devait se frayer un passage jusqu’à Rodorio, cela allait être délicat. Il prenait le parti de ne pas faire d’attaque trop forte pour ne pas être repéré et surtout pour garder des forces quand il se retrouvera face à ses adversaires du jour, afin de porter secours au porteur de la Bronze Cloth d’Andromède.

« ROZAN SHÔ RYÛ HA ! »

Le dragon ainsi formé s’élança vers la roche qui ne put résister à l’attaque et fraya un chemin jusqu’à la prochaine maison.

*Les fondations de ces tunnels sont quand même très résistantes, heureusement pour moi, cela aurait pu détruire ce qui restait de souterrain et m’enterrer vivant. Je vais quand même faire très attention à ce que je fais…*

Il reitera autant de fois qu'il put et heureusement, une fois arrivé à la maison du Bélier, Dokho vit que le tunnel était tout à fait viable à la suite. Il se concentra en passant sous la maison pour cacher au mieux son Cosmos et, avant de sortir du tunnel pour arriver dans le village, il sonda une dernière fois les alentours et ressentit le Cosmos de Shun plus présent qu’au départ et les Cosmos l’entourant, toujours aussi puissants, dont un extrêmement fort.

*Il va falloir la jouer fine, je n’ai pas d’armure, ils ont l’air d’être une bonne vingtaine dont un qui paraît vraiment puissant… Bizarre, par contre, je ne ressens plus un Cosmos Ase, ou alors extrêmement froid, tempétueux… Je vais en avoir le cœur net, allons voir ce qui s’y passe…*

Pas le choix, le tunnel était trop dangereux pour y méditer et y faire un Corps Astral, il fallait qu’il y aille lui-même, sans artifice, et surtout en cachant son Cosmos le plus longtemps possible afin d’être pris pour un villageois. Mais en restait-il ? S’il se présentait et qu’aucun villageois n’ait survécu, on le tuerait en un instant. Tout se chamboulait dans sa tête, son expérience et sa sagesse de 261 ans laissait peu à peu la place à la fougue et la témérité de son âge réel, 19 ans. Mais ce qui l’avait sauvé lors de la 1ère Guerre Sainte, c’était son duo avec Shion. Il espérait donc réussir à en recréer un en quelques secondes avec Andromède et souhaitait vraiment qu’il comprenne ce qui se passe.
Il sondait rapidement et sentit qu’il n’y avait personne à l’entrée directe du tunnel. Il jeta un œil rapide à l’extérieur et ne vit personne, que des cadavres ici et là de villageois. Se blindant contre ce qu’il risquait de voir plus avant, il sortait alors et vit l’attroupement en question. Il était bien une vingtaine autour de Shun, encore allongé par terre en train de recouvrer ses esprits, et à sécuriser tant bien que mal les alentours en restant groupé. Les gardes en question étaient lourdement armés mais celui qui choqua le Gold Saint de la Balance avait une armure d’écaille. Un Marina.. ? Pas le temps de se poser de question, il pouvait les prendre par surprise et tenter d’arrêter tout ça, il n’allait pas perdre de temps à savoir qui était l’ennemi pour le moment. Il sortit du tunnel de façon visible et très rapidement, se mit en position, les 2 bras au-dessus de la tête avant de les propulser vers l’avant en prononçant les mots qui, il l’espérait, allait débloquer la situation du Sanctuaire.


« ROZAN HYAKU RYÛ HA !!! »

Les gardes eurent juste le temps de regarder dans la direction du chevalier, Shun également en comprenant ce qui arrivait, et le Marina en chef de serrer les dents et s’apprêter à recevoir l’attaque, d’une façon ou d’une autre, car les cents dragons sortirent des mains du Gold Saint de la Balance pour s’abattre violemment sur les gardes abasourdis ainsi que sur le Marina. Shun eut la présence d’esprit de rester allongé et en a même profité pour presque rentrer dans le sol. Il était plein de bon sens, ce qui fit esquisser un sourire à Dokho malgré la décharge de Cosmos qu’il subissait pour envoyer les 100 dragons célestes faire leur œuvre contre les soldats en place. Quand il arrêta son attaque, il vit toujours Shun allongé recouvert de poussière, et tous les soldats, à terre, sans vie à première vue. Il ne relâche pas son attention et sonde, restant aux aguets, les alentours, se rapprochant doucement du Marina qui paraissait commander l’escouade. Il vérifia que le général était dans le même état que les autres puis retourna voir comment Shun allait. Il dégagea la poussière qu’il y avait et vit qu’Andromède était vivant.

« Bien joué, Shun, tu t’es baissé au bon moment. Si personne n’est là pour actionner les machines, j’imagine qu’elles sont à présent inoffensives ? Ou on ne prend pas de risque et on les met en pièces.. ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
avatar


Messages : 200
Date d'inscription : 21/12/2015

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
49/50  (49/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Sam 19 Mar - 15:25

Dissimulant ses larmes suite aux attaques cumulées du Dieu des Enfers et de son Juge, face à Ikki le phénix déchu qui n'avait rien pu faire et dont le corps avait terminé en fumée, foudroyé, Shun se tenait face à Eaque et attendait sa sentence à son tour. Car comment pourrait-il supporter de vivre après avoir exécuté lui-même l'être qui comptait le plus à ses yeux ? Même si ce n'était ni l'endroit, ni le moment de mourir. Andromède en avait-il vraiment envie ? Non, son devoir était de rester en vie. À peine quelques secondes durant, le Juge se volatilisa, sans rien faire. Ce qui souleva une étrange interrogation dans l'esprit du jeune Saint, qui ne comprenait pas.
Soudain, le champs de bataille désolé disparut à son tour, la brume, cette ambiance macabre, absolument tout jusqu'à même le manteau d'Hadès que portait Shun à l'instant. De quoi perdre d'avantage le Saint, qui retrouva son armure rose argenté comme si elle ne l'avait jamais quittée. Lui qui pensait ne plus jamais la revêtir, pire encore, qu'il serait condamné à porter le vêtement du Seigneur des Ténèbres tout le restant de sa jeune vie, pourtant l'armure d'Andromède rayonnait de plus belle, ne faisant qu'un avec le corps de son porteur comme le premier jour.

Malgré tout, Shun s'était laissé tomber au sol, épuisé. Sa blessure au niveau de l'épaule l'avait déjà handicapé. Mais la situation précédente dans laquelle il avait été mis, ainsi que le niveau de cosmos qu'il avait dû engendrer pour s'en sortir, l'avait considérablement affaibli et ses sens étaient mal en point. Le jeune garçon s'était laissé aller dans les méandres de l'inconscient quelques instants, les soldats armés aux armures nordiques étaient sur le point d'en finir avec lui, peut-être qu'Andromède serait capable de lancer un dernier assaut à l'aide de sa chaîne avant de finir transpercé par on-ne-sait-quelles armes tranchantes.
Mais il n'en fut rien. Lorsque le Saint reprit finalement connaissance, il était toujours meurtri mais vivant. La vue légèrement troublée, il redressa lentement le visage vers l'armée qui lui faisait face. Il ne pouvait distinguer que peu de choses mis à part une vingtaine de silhouettes humaines, et les immenses machines de siège derrière eux, qui les avait mis en difficulté avec Dealor. D'ailleurs, une autre silhouette semblait gésir aux pieds d'un guerrier. Shun secoua légèrement la tête et cligna des yeux pour retrouver sa vision normale. L'homme gisant au sol, c'était...Dealor ! Son frère d'arme des Gémeaux. Et l'autre homme portait une armure...d'écailles. Andromède écarquilla les yeux et voulut se relever d'un coup, chancelant. Alors ils étaient également attaqués par les Marinas de Poséidon ? Ou bien les Ases n'étaient qu'illusion ? Et les machines de siège alors ? Et Ikki ? Le pauvre garçon était complètement perdu et n'avait pas le temps de réfléchir. Il était trop occupé à l'instant présent sur Dealor, avec qui l'homme à l'armure d'écailles appréciait jouer.

Le cœur battant, Shun esquissa une mine dégoûtée à l'évocation de l'estomac. Il avait donc été victime d'une puissante illusion, depuis le début. Par le passé il n'avait connu qu'un seul homme chez les Marinas pouvant déclencher de telles illusions de ce genre, afin de dévorer l'âme de ses ennemis en les prenant par les sentiments. À cette époque, Andromède avait été trop faible pour vaincre cet homme, à l'instar de Pégase et du Cygne. Heureusement que le phénix était intervenu. Mais aujourd'hui il était toujours seul. Le terrible général des Lyumnades, remplaçant de celui tué par Ikki, avait œuvré de nouveau. Ce dernier sortait son grand jeu, son petit tour de fausse magie n'était guère impressionnante aux yeux de Shun, ayant l'esprit préoccupé par toutes ses émotions qui se bousculaient dans sa tête, i compris la colère naissante. Malheureusement il était quand même beaucoup trop affaibli pour extirper le fruit de cette colère pour le moment. La seule chose qu'il pouvait faire, se mordant la lèvre, était de regarder le petit numéro des Lyumnades. Il fit apparaître trois gobelets géants dont un où il plaça le corps sans vie du Gémeaux. Andromède s'attendait à ce que le général fasse tourner les gobelets rapidement, comme un magicien, mais rien ne se passa. Un sourcil haussé, le Saint se demandait effectivement bien à quel genre de taré il avait affaire ! Le marina fit exploser le gobelet où devait normalement se trouver Dealor avant même que Shun ne puisse d'ailleurs ouvrir la bouche. Puis un autre, et enfin le dernier, tout en faisant l'imbécile. Le jeune garçon resta bouche béé, interdit.

"Mais qu'est-ce que...oO" fut sa seule réaction.

Ça alors, Dealor ne se trouvait dans aucun des gobelets alors qu'il était persuadé que Lyumnades l'avait enfermé dans l'un d'eux. Était-ce encore une illusion ? Le Saint sursauta alors et manqua de chanceler de nouveau lorsque la détonation rauque se fit entendre. Un canon venait d'exploser, Shun leva les yeux au ciel pour apercevoir furtivement le corps de Dealor fuser à une vitesse impressionnante vers le Sanctuaire. Pourtant il n'était pas mort, mais son cosmos était faible, ce qui était très inquiétant. Mais à présent, le Saint était seul, blessé et psychologiquement très faible pour espérer avoir l'ombre d'une chance de vaincre le Marina, son armée et les machines qui lui faisaient face. Il faudrait véritablement un miracle pour qu'il puisse s'en sortir. Mais seul, sans ses amis, sans son frère aîné, sans sa déesse, quel miracle serait-il donc en mesure d'accomplir ? Pourtant, le jeune Saint n'avait pas l'intention de se laisser abattre. Qu'importe si il devait mourir, jamais il ne se soumettrait au général des Lyumnades. D'une voix tremblante mais sûr de lui, Shun adopta une position de combat et répondit haut et fort.

"Jamais. Jamais je ne me soumettrais, pas tant que le Sanctuaire et surtout que les habitants du village ne soient pas en sécurité. Ne sous-estime pas les Saints, Lyumnades ! Tant qu'il y en aura ne serait-ce qu'un seul debout ici, l'espoir subsiste et vous ne gagnerez pas. On a vaincu ton prédécesseur et on te vaincra toi aussi, et ton armée."

Après tout, que pouvaient bien faire le Marina et son armée face au discours du héros de shonen sur l'espoir et l'amitié ? Même si l'état de Shun ne lui permettrait pas de faire grand chose, il leur tenait quand même tête...et après tout ce par quoi il était passé jusqu'à présent, il n'allait pas se laisser abattre si facilement.
C'est alors que le jeune Saint fut interpellé par un cosmos familier qui se rapprochait de lui. Était-ce...le vieux Maître de Shiryu, Dohko de la Balance ? Arrivant de nulle part, ce dernier expulsa sa plus terrible attaque en direction des Marinas et de Shun, qui attendit le moment propice avant de se jeter au sol afin d'éviter de justesse le puissant cosmos de la Colère des cent dragons de Rozan. L'intervention impromptue de Dohko illustrait parfaitement le discours précédent d'Andromède, qui, une fois l'attaque lancée, pu se relever sans trop de dégâts. Enfin, l'attaque du vieux Maître avait balayé littéralement le champs de bataille, réduit à un monticule de poussière de terre, dont le corps de Shun était recouvert. Celui-ci en se relevant se secoua furtivement un peu partout, se fichant pas mal d'être poussiéreux. Le regard plein d'espoir et de joie de revoir Dohko vivant lui redonnait inconsciemment un peu de force psychologique. Avec l'arrivée d'un Saint aussi puissant, la victoire était assurée.

"Vieux Maître ! M...Merci ! Mais, attendez, il..."

En effet, l'attaque du Gold pourtant si puissante n'avait probablement pas eu raison de toute l'armée, ni de Lyumnades lui-même.

"Les machines là, j'ai déjà essayé de la détruire avec les Gémeaux, mais c'était une grosse erreur ! Dealor en est sorti plus mort que vif, il faudra aller le sauver ! Je pense que les machines sont au commandement des Lyumnades, il faut l'abattre lui si on veut désactiver les machines..."

À vrai dire, Shun ne pouvait en être totalement sûr, mais après ce qu'il avait vécu en essayant de détruire l'une des machines, il n'avait aucune envie de réitérer l'expérience. Il n'avait pas non plus envie que son seul allié pour le moment se fasse également avalé par la machine. Et puis, le jeune Saint se fichait pas mal de la destruction des temples du zodiaque, ils pourraient toujours les reconstruire plus tard. Le plus important était de protéger les vies humaines. Bien sûr, cela ne changeait rien aux blessures et à la faiblesse présente de Shun. Il n'était pas sûr de pouvoir aider Dohko à la hauteur de ce qu'il espérait.

"Mais...Je suis si faible à présent...Je ne suis pas sûr de pouvoir t'aider. Je ferais de mon mieux, quitte à épuiser complètement mes dernières forces."

Andromède resta immobile et commença à concentrer le cosmos restant, malgré ses blessures. Son corps s'enveloppe rapidement d'une douce aura rose argentée. Il avait besoin d'un petit peu de temps, et comptait sur Dohko au cas où les généraux les attaqueraient entre temps.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Sam 19 Mar - 18:02

La réponse de Shun fut à l'image de son caractère... ignorante, innocente, et totalement idiote. Le pauvre petit était fait comme un rat, piégé par le général et son armée. Il y eut tout de même un mot qui ne laissa pas Samalandar indifférent : "Lyumnades".... ainsi le Saint avait-il deviné à qui il avait affaire, et ce malgré le déguisement nordique dont étaient parées ses écailles. L'avait-il su grâce à ses pouvoirs ? Après tout, il était connu du Sanctuaire sous-marin que le précédent porteur de l'écaille des Lyumnades avait vaillamment lutté contre les envahisseurs de l'époque, dont Shun faisait partie. Andromède s'était peut-être bien battu face à ce Kassa et ses tactiques hors normes. Enfin hors normes, elles n'en demeuraient pas moins totalement insignifiantes en comparaison des pouvoirs de Salamandar, et cela ce Bronze de pacotille n'allait pas tarder à l'apprendre à ses dépends. A la fin du discours à l'eau de rose de la "tapette de service", le général esquissa un sourire tel que ses précédents rictus passaient pour de la tristesse en comparaison. Il avait été démasqué par son adversaire, et en bon espion il savait ce qu'il convenait de faire dans une telle situation... effacer les preuves, bien évidemment ! Le grand souci de Salamandar ?.... il n'avait jamais véritablement été un bon espion !

"- Comment m'as-tu appelé, petite Andromerde ? Lyumnades ? Ha ha ha ha ha, on dirait bien que les masques tombent, les amis, allez soyons fous : tous à poil, hi hi hi hi hi !"

Tout à coup, le général se concentra et une étrange onde émana d'un large revers de son bras gauche. L'onde lumineuse, qui n'avait rien de destructrice, traversa corps, machines, et bâtiments, recouvrant peu à peu l'ensemble du Sanctuaire, et levant l'immense illusion qui était maintenue jusqu'alors. Dans tout le sanctuaire, les guerriers nordiques apparurent sous leur véritable jour : des Marinas ! Ils étaient encore plus d'une centaine à ravager tout ce qu'ils croisaient, certains avec plus ou moins de discipline suivant leurs affiliations, mais tous étaient marinas ! Le pot aux roses était enfin révélé, et ce bien que ce soit à l'encontre des ordres qui lui avaient été donnés. Durant un bref instant, les troupes gelées du Kraken qui entouraient le chevalier de Bronze parurent interdites par cette action non attendue et non souhaitée, mais il se résignèrent rapidement, ne préférant pas la ramener face aux facéties du général qui les accompagnait. De son côté, Salamandar arborait enfin ses véritables écailles aux éclats orangés. La version "déguisée" façon nordique était belle elle aussi, mais franchement, rien ne valait l'originale. Toisant sa proie d'un regard de plus en plus malsain, il reprit :

"- Bien, maintenant que les présentations sont enfin faites, je vais t'élimin..."

Le général n'eut guère le temps d'achever sa phrase, qu'un cri déchira les alentours, accompagné d'une immense déflagration cosmique.

"- Mais que...."

L'attaque du chevalier d'or de la Balance, qui avait apparemment lui aussi suivi les directives de type "tous à poil" du général (puisque sans armure), ravagea littéralement les rangs des marinas ainsi que la position où se trouvait leur chef. Les soldats du Kraken avaient été distraits par les méfaits de leur propre "leadeur" et n'avaient pas suffisamment surveillé leurs arrières, ce qui leur avait été fatal. Quant au général, il ne restait en lieu et place de son corps qu'un immense tas de gravas et de poussière... Après quelques secondes de retrouvailles émouvantes, les deux chevaliers se mirent en tête de s'attaquer aux machines de siège, qui semblaient dépourvues de protection. S'il n'avait pas été surpris par cette grosse attaque de bourrin que venait de produire le chevalier d'or de la Balance, Salamandar aurait sans doute laissé planer le doute un peu plus longtemps, répétant pourquoi pas le piège de l'Illusion Cosmique sur la personne de ce nouveau malvenu qu'était Dokho... mais là il était quelque peu irrité.



Une main d'écailles fit voler quelques uns des gravas qui le recouvraient, dégageant peu à peu son corps intact. Apparemment l'armure avait encaissé le choc de l'attaque et n'en avait pas trop souffert. Lorsqu'il se redressa pour transpercer ses deux adversaires de son regard de mauvais augure, il finit par rompre le silence, tout en dépoussiérant petit à petit ses atours :

"- Bien bien bien mais qu'avons-nous là ? J'ai cru voir un Bronze qui a du mal à couler et un touriste qui se promène sans armure. Si j'en crois mes fiches et à en juger par ton attaque tu es le chevalier d'or de la Balance, me trompé-je ?"

Sans leur laisser le temps de répondre Salamandar se renfrogna :

"- Enfin peu importe on s'en fout. De toute façon vous allez crever ici. Sachez que moi, Salamandar des Lyumnades, je vous fais un grand honneur en me salissant les mains de votre sang... allez trêve de bavardage finissons-en rapidement, je n'ai pas toute la journée si je veux savourer les chairs de votre chère déesse, ha ha ha ha."

Avec sa dernière phrase, le terrible cosmos du général se fit enfin ressentir à son plein potentiel. Il faisait vibrer les pierres alentour et trembler le sol, envahissant les lieux avec une vitesse et une intensité monstrueuses... c'était presque comme se retrouver face à un dieu... ou presque, car ce n'était pas un dieu ni un humain qui faisait face à ces deux chevaliers, mais un démon ! Fort de cette écrasante supériorité cosmique et attendant que les Saints réagissent et se préparent à l'attaquer de front, le général lança sa première offensive... une offensive qu'il voulait décisive et meurtrière, à l'image du châtiment qu'il était prêt à infliger à tous les clampins paumés de cet immense réfectoire en mode "self à volonté". Contre toute attente, son corps disparut et se fondit dans l'atmosphère, ne laissant que son cosmos omniprésent tout autour de ses deux futures victimes.... on allait s'amuser sévère ici, et toute la suite de l'attaque allait se produire à une vitesse vertigineuse (celle de la lumière) ! Subrepticement, il apparût juste au dessus du chevalier sans armure, qui restait celui qui était en meilleure condition, et donc la cible à éliminer en premier. Ses deux poings parcourus d'électricité s'apprêtaient à s'écraser sur le Saint à la manière d'un immense marteau foudroyant :

"- SALAMANDER SHOCK !"

Le général s'écrasa de tout son corps et fit voler en éclats la roche alentour, laissant sous ses poings et ses pieds un grand cratère baigné d'éclairs meurtriers. Il comptait sur le fait que le Gold ait pu esquiver cette attaque, car cela lui offrait l'ouverture suffisante pour s'occuper de sa véritable proie, alias la princesse Shun et sa longue chevelure verte. Sans laisser le moindre répit à ses adversaires, le général fonça d'une impulsion luminique vers le pauvre Bronze. Son coude toujours armé de sa foudre meurtrière l'atteignit en plein estomac, ce qui le fit plier sous la violence du choc conjuguée aux dégâts élémentaires de son attaque. La poussée de l'attaque fit par ailleurs glisser les deux corps debout suivant une longue trainée qui provoqua comme une cicatrice à même le sol. Dès lors, Salamandar n'eut qu'à déplier son avant-bras qui avait frappé Shun pour le saisir fermement par le cou et le soulever. Il serra tellement fort que sa proie devait probablement agoniser face à une telle violence, d'autant plus que de l'électricité mortelle continuait de traverser le corps meurtri du Bronze Saint à travers le bras de son agresseur. Détournant enfin son regard en direction de Dokho pour voir si ce dernier avait survécu à la première charge et s'il s'était bien remis en position d'attaque après son esquive, le général, sens en alerte, le défia à nouveau. Il détenait Shun du bout de son bras gauche et le laissait tranquillement dépérir sous la pression de ses doigts crochus et électrifiés.

"- Allons allons, si j'étais toi je n'attaquerais pas, mon brave. Un seul geste de ta part et j'achève ses souffrances en lui brisant la nuque. Tu ne voudrais tout de même pas que ça arrive, hein ? Je vous le redis une dernière fois, déposez les armes et rendez-vous. Votre Sanctuaire est fini, vous êtes finis.... et je commence à avoir la dalle, qui plus est."

Salamandar attendait une réaction de ses adversaires. Il avait un net avantage sur le plan cosmique, et ses pouvoirs étaient à leur plein potentiel. Mais face à lui, il avait deux Saints certes largement handicapés (l'un sans armure et l'autre à moitié KO), mais dont la combattivité semblait exemplaire. la question était : avaient-ils une chance de s'en sortir face à un tel monstre ?


[HRP] C'est un combat "classique" RP en deux contre un qui commence. C'est donc à vous de poster chacun votre tour pour décrire vos actions / défenses / attaques. A partir de ce post l'illusion qui déguisait les marinas a été levée, et ils apparaissent donc bien en tant que Marinas dans les autres topics de cet event. Bon RP Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Shun
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
avatar


Messages : 200
Date d'inscription : 21/12/2015

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
49/50  (49/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Lun 21 Mar - 21:12

Il semblerait que Shun avait vu juste en insinuant que son assaillant n'était d'autre que Lyumnades. Comment penser le contraire après l'illusion qu'il venait de traverser. Cette technique visant à utiliser les sentiments pour prendre l'avantage était tellement abjecte aux yeux du jeune Saint que cela l'avait profondément touché. Seulement il n'avait pu en être sûr, après tout ce général-là semblait bien plus puissant que le précédent Lyumnades. Visiblement démasqué, l'homme n'eut qu'à faire un geste du bras pour dévoiler l'attaque des Marinas au grand jour. Voilà qui était profondément stupide ! Qu'il se démasque tout seul, très bien. Mais il venait de trahir toute son armée. Shun n'allait pas s'en plaindre ceci dit, cela jouerait peut-être à leur avantage, bien que ce n'était pas du tout gagné d'avance. Heureusement que Dokho était intervenu, sinon il n'aurait sans doute pas eu la force de continuer.
L'offensive du Général ne s'arrêtait pas là, hélas, elle venait juste de commencer. Il aurait été idiot de penser que la simple prouesse de sortir de l'illusion aurait suffit à vaincre cet être ignoble. Son cosmos s'intensifia alors dangereusement, faisant trembler ciel et terre, les deux Saints se protégèrent du mieux qu'ils le pouvaient, les bras levés. Sans surprise, l'attaque des Marinas visait avant tout Athena, qu'ils avaient l'intention de tuer. Ces guerres contre la déesse ne s'arrêteront donc jamais...fort heureusement ils ignoraient encore qu'elle n'était pas au Sanctuaire. À présent, il fallait donc gagner du temps avant que les Marinas ne se rendent compte de l'absence d'Athena. Shun ne savait pas où elle était partie après avoir ressusciter à Star Hill, mais il espérait avant tout qu'elle était en sécurité. Aucun cosmos ni sensation désagréable ne laissait présager le contraire.

Salamander des Lyumnades lança alors sa terrible offensive, qu'aucun des deux Saints n'avait vu venir et donc n'eurent pas le temps de contre-attaquer. Ils étaient trop occupés à être surpris de la disparition de leur ennemi dans l'atmosphère. Il ré-apparut alors soudainement, laissant à penser qu'il allait attaquer Dokho en premier. Mais aucun d'eux n'eut le temps de faire quoique ce soit, le Marina venait d'éclater toute roche autour de lui, créant ainsi un immense cratère en fusant vers le sol. Ce violent choc fit reculer les deux Saints, la Balance était visiblement parvenu à esquiver. Préoccupé par le sort du vieux Maître, Shun n'avait pas vu venir les Lyumnades qui venait d'apparaître devant lui à la vitesse de la lumière, lançant un violent coup de coude électrifié dans l'estomac du jeune Saint. Il lâcha un imperceptible cri de douleur, le souffle coupé, crachant une conséquente gerbe de sang sur son adversaire. La puissance du choc avait fait reculer les deux protagonistes sur plusieurs mètres, et la douleur avait empêché Andromède de se défendre par aucune des manières. Aussitôt, le Marina l'agrippa à la gorge et le souleva au-dessus du sol, menaçant de littéralement l'étrangler. Sans compter les décharges électriques qui se propageaient dans le corps de Shun, dont les membres endoloris semblaient ne plus lui obéir.



Le jeune Saint était véritablement dans une situation critique. Rien ne semblait pouvoir le sauver désormais. La voix de Salamander lui était à peine perceptible désormais, bien qu'il devina que si Dokho tentait de le sauver, son sort serait fatal. Pourrait-il s'en sortir, de toute façon ? Les yeux clos, Il venait de perdre connaissance, gisant ainsi comme un pendu. Cette situation, il ne la connaissait que trop bien. Lorsque toutes ses forces l'abandonnent, lorsque sa flamme de vie est sur le point de s'éteindre. Et pourtant, l'espoir subsiste. Une voix résonne dans sa tête, une voix plus que familière. Ikki...Nii-san. Cette fois, ce n'est pas l'illusion de Salamander. Il s'agit du vrai Phénix, celui qui n'aurait jamais trahi Athena pour Hadès. Shun le perçoit, au fond de son cœur, cet être si chaleureux qui lui redonne du courage. Ses paroles lui reviennent à l'esprit. "Shun, bats-toi comme un homme jusqu'au bout. N'oublie pas, aussi longtemps que tu vivras, aussi mal en point que tu ne puisses être, ton cosmos est éternel."

Le jeune Saint releva lentement le bras et vint attraper celui de Salamander. D'une voix faible, il murmura :

"Non...Tu...Tu n'arriveras pas jusqu'à Athena. Tu ne passeras même pas les portes de la première Maison..."

Andromède avait rouvert les yeux et planta son regard dans celui du Marina. Il n'allait pas s'en sortir aussi facilement celui-là. Le cosmos de Shun sembla renaître en lui, l'air se mît à tourbillonner autour du Marina et lui, jusqu'à les encercler complètement.

"Nebula...Stream...Tu...Tu ne peux plus me tuer."

Et pour cause. Le Saint n'avait peut-être pas assez de puissance pour bloquer complètement les mouvements de Salamander avec son courant nébulaire, mais au moins il était parvenu à faire en sorte que le Général ne puisse plus serrer d'avantage l'emprise sur sa gorge, le temps que Dokho ne l'attaque à son tour. La pensée de son frère aîné lui avait ainsi redonné un tant soit peu de force. Et du courage.

"Rhôshi !" S'écria soudain Shun, espérant que le Gold Saint réagisse très rapidement avant que Salamander ne parvienne à dissiper complètement le courant nébulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Lun 21 Mar - 22:45

Dokho avait commis sa première erreur de combat mais cela faisait quelques années, quelques décennies même qu’il n’avait pas mené une bataille. Il pensait avoir correctement vérifié l’état de son adversaire, grand mal lui en fasse puisqu’il était bien plus conscient qu’il ne l’avait estimé. Il était même complètement intact, à son grand dam. Et il ne laissa aucun répit aux Saints en dévoilant l’Illusion dont ils étaient les victimes pour commencer. Des Marinas partout au Sanctuaire, alors qu’ils étaient certains de combattre les troupes de Loki. Nous avions tous été abusés, peu importe notre rang, et cela prouvait la valeur et la puissance de ce Général Marina. Il continua en lançant son Salamander Shock mais le Gold Saint de la Balance put l’éviter de justesse, non sans avoir une première balafre sur le torse. Un millième de seconde plus tard eût pu lui être fatal, il avait fait le bon geste au bon moment, mais il devait reconnaître que Salamandar des Lyumnades avait failli faire passer Dokho de vie à trépas, qui plus est si l’on retient qu’il n’avait aucune protection magique.
Mais ce n’était qu’une diversion, deuxième erreur de sa part en très peu de temps, pour approcher et menacer Shun de le tuer s’ils ne rendaient pas les armes en laissant le Sanctuaire aux mains de ses troupes.

*Mais quel abruti, je me laisse avoir comme un apprenti Chevalier, ce n’est pas possible ! Maintenant, Shun est dans la même situation qu’il y a quelques minutes mais en… En pire ! Allez, on se reprend, il risque de lui trancher la gorge si je bouge… Tiens, le Cosmos de Shun se réveille…*

Il vit alors Andromède lancer son Nebula Stream et le Général des Lyumnades se figer quelque peu. Il comprit qu’il y avait une brèche à exploiter, qui plus est quand Shun l’appela « Vieux Maître ». Il n’hésita pas une seconde de plus et lança une attaque en vue de paralyser son adversaire. Il lui fallait être précis pour ne pas toucher Shun mais il ressentirait forcément un léger engourdissement, au minimum.

« Rozan Ryû Hi Shô ! »

Le Gold Saint de la Balance libéra son Dragon aux volutes dorées et l’envoya tournoyer autour de son adversaire en évitant le plus possible Andromède pour l’écraser entre ses anneaux et le paralyser, le temps pour Dokho de foncer à la vitesse de la lumière près de Salamander et de libérer Shun de son étreinte, non sans prendre garde de ne pas avoir raté son attaque.
Il emmena Andromède à quelques mètres de leur adversaire du jour afin de ne plus avoir à subir son étreinte, du moins pour le moment. La paralysie allait toucher à sa fin et il fallait absolument que Shun récupère un peu de force car Salamandar ne nous laissera pas un laps de temps plus long pour nous remettre.

« Tiens-toi sur tes gardes, Shun, il va falloir qu’on se prépare à la contre-attaque, physique comme psychique.. ! »

Dokho avait eu le temps de libérer Shun et de l’éloigner, mais déjà le Général commençait à se libérer de la paralysie, la riposte allait être rude, il fallait se concentrer et faire brûler son Cosmos pour ne pas se perdre dans les méandres éventuels d’une Illusion Cosmique…
Revenir en haut Aller en bas
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Dim 3 Avr - 22:21

"- Ne me fais pas rire, vermine... tu l'auras voul... quoi ?"

Tandis que Salamandar s'apprêtait à en finir avec la délicate nuque du Bronze Saint d'Andromède, il sentit le pouvoir de sa victime s'éveiller et fluctuer autour de ses doigts : le chevalier l'empêchait de resserrer son emprise, et l'empêchait même de la relâcher... mais à quoi jouait-il ? Le général ne tarda pas à en avoir la réponse, alors que saisissant l'occasion au vol, l'autre chevalier en profita pour le charger et lui envoyer une puissante attaque paralysante. Sans l'aide précieuse de son armure d'or, l'attaque n'était peut-être qu'une bourrasque aux yeux du puissant marina, mais parfois même une bourrasque suffisait à faire pencher la balance de la victoire. L'ennemi public numéro 2 du Sanctuaire (le numéro 1 était déjà bien loin au niveau des douze temples) vacilla et dû se résigner à lâcher sa proie. Ses deux adversaires en profitèrent pour s'extirper de ce mauvais pas avant de se remettre en position de combat. Alors qu'il retrouvait rapidement sa mobilité, Salamandar les fixa d'un regard fou et sourit d'une manière bien plus "loco" que loquace. Les imbéciles... ils avaient eu une très belle occasion de s'échapper, et ils restaient pourtant là, face à lui, le général des Lyumnades dans toute sa splendeur et sa puissance ahurissante.

"- Ha ha ha sombres idiots... que comptez-vous faire au juste face à moi ? Ne voyez-vous pas que la lutte est vaine ? Regardez derrière vous, regardez votre Sanctuaire. Admirez ce gigantesque pont de glace qui relie notre inéluctable victoire à votre cuisante défaite. Avec Isaak à leur tête, notre armée ne mettra guère longtemps à achever jusqu'au dernier des Saints et à saccager jusqu'à la dernière pierre de votre palais décadent. Personnellement je m'en fiche pas mal, j'espère seulement pouvoir faire bonne chère de ce banquet sur le point de se terminer, et laissez-moi vous dire que je suis très déçu du peu que j'ai à me mettre sous la dent pour le moment."

Tout à coup, le cosmos omniprésent de Salamandar se fit encore plus intense, plus violent, à un point tel que même l'air semblait empli d'électricité. L'armure aux écailles dorées du général luisait comme rarement, elle était littéralement baignée des intentions les plus belliqueuses de son porteur, alias le terrible démon des eaux. Cette fois-ci le général n'épargnerait pas ses deux adversaires, le sort en était jeté de la même manière qu'il leur jeta un rire démoniaque au visage tout en se mettant en position bestiale... sa favorite et très certainement la plus destructrice. Autour de l'assemblée, les soldats marinas se faisaient toujours aussi nombreux. Certains s'affairaient à conditionner les trois mastodontes de siège afin de raser quelques temples en plus, là où d'autres étaient prêts à rejoindre le front pour participer à l'assaut final. Le bruit des combats ne faisait plus rage ici car le front était désormais au cœur même du sanctuaire. La position était parfaitement sécurisée, et les deux Saints étaient plongés seuls dans l'aquarium du démon.

"- Ha ha ha finissons-en... SALAMANDER SHOCK !"

Les étincelles meurtrières parcoururent de nouveau le corps tout entier du général, qui chargea dans une vitesse telle que même la lumière des éclairs peina à le suivre dans sa course folle vers sa cible. En un instant il était sur Shun.. ou presque... car le général ne ciblait pas le Saint mais plutôt sa chaine, dont il se saisit avec une aisance surnaturelle, ne manquant pas de frôler le corps meurtri de son adversaire tout en le foudroyant de ses funestes accompagnateurs élémentaires. Puis, une fois derrière le bronze Saint, Salamandar tira violemment sur la chaîne, emportant avec lui son porteur, et le balançant très rapidement à la manière d'un vulgaire fléau. La rotation du corps d'Andromède était si vive et violente, que la poussière avoisinante forma un mouvement de tornade, dont le centre était le général qui s'amusait comme un petit fou. Lorsqu'enfin son "arme humaine" atteignit une vitesse de rotation maximale, il lâcha la chaine et envoya le Saint en direction de son autre adversaire. Le projectile était accompagné des éclairs et de l'envie destructrice du général des Lyumnades... Dokho pourrait-il éviter une telle attaque et surtout allait-il laisser son compagnon s'écraser dans le décor tel un vulgaire boulet de canon ?
Tout en admirant les dégâts de son enchainement dévastateur, Salamandar s'adressa de nouveau à ses victimes.

"- Inutile de lutter, chevaliers, je vous surpasse amplement, tant en vitesse qu'en force. Où sont donc les fameuses attaques ultimes dont j'ai entendu parler ? Où sont donc vos sept sens ? Vous l'aurez compris je ne suis pas comme vous, je n'ai besoin de m'éveiller à aucun sens pour me battre à mon plein potentiel... Appelez-moi roi, appelez-moi démon... l'eau oublie le nom des noyés, ha ha ha ha."



Mais alors que le général savourait son ascendant dans le combat, un son inhabituel attira son attention et l'empêcha d'étancher sa soif de suprématie. Au loin du côté de Rodorio, des tambours résonnèrent, et ce n'était pas des tambours de guerre marinas. Les yeux écarquillés, les soldats qui étaient restés sur place cherchèrent une explication dans le regard de leur général, mais ce dernier se contenta de froncer les sourcils. Tous écoutèrent ces étranges roulements de tonnerre qui finirent par s'achever sur une ultime note, par un silence encore plus pesant que l'ambiance de guerre et de destruction qui s'était instaurée jusqu'alors. C'est alors que Salamandar sentit quelque chose sur sa main. Il regarda et y vit une goutte de sang.

"- Mais...que ?"

Etait-ce son sang ? Avait-il été blessé durant son attaque sans qu'il s'en aperçoive... non... c'était parfaitement impossible. Mais une autre goutte de sang s'abattit cette fois-ci sur son heaume, puis une autre juste à côté de lui, et encore une... Il leva les yeux au ciel puis les baissa en direction du sol. Partout autour de lui, des gouttes de sang perlaient et maculaient peu à peu terre, armes et armures, et soldats. C'était une pluie de sang !

"- Non... c'est impossible !"

Salamandar n'eut pas le temps de maudire ce présage que déjà les premiers cris retentirent, en provenance du village, puis non loin des machines de siège. Le bruit des combats reprit, cette fois-ci bien plus proche, et rapidement la discipline des rangs marinas à proximité fut brisée. Ca et là, des cris de terreur, de souffrance, et d'agonie se faisaient entendre, alors que toujours aucune menace n'avait formellement été identifiée. Voyant que la situation lui échappait, Salamandar grogna. Son armure était déjà toute ensanglantée par la pluie invoquée par ces mystérieux trouble-fêtes.

"- Reformez les rangs, vite ! Mais que se passe-t-il ici ?"

C'était certain, quelque chose s'attaquait à l'arrière des troupes marinas, quelque chose d'encore plus violent et barbare que les assassins les plus belliqueux de l'armée des Lyumnades. Tout en zieutant les deux Saints, qui avaient l'air tout aussi surpris que lui de prime abord, Salamandar fit presque volte-face et se mit en position défensive, tandis que non loin, une puissante explosion mit fin aux trois machines de siège. En mentionnant son "Salmander Shock", Salamandar pensait connaître la signification du mot vitesse... mais face à cette nouvelle menace qui s'abattait sur les rangs marinas, il allait peut-être devoir reconsidérer quelques unes de ses précieuses définitions...

[HRP] Le combat est interrompu jusqu'à l'intervention d'un autre membre prévenu par MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Arès
Maître des fessées déculotées
Maître des fessées déculotées
avatar


Messages : 87
Date d'inscription : 07/01/2016

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
15/50  (15/50)
Faction: berzerkers

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Lun 4 Avr - 0:25






« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Invasion... Acte III



Cela faisait déjà trois jours que le dieu des guerres et des champs de bataille était soigné dans sa forteresse à Sparte. Ses soldats, l'armée régulière spartiate comptant ni plus ni moins des milliers d'hommes plus quelques berzerkers étaient prêt, armés et voulaient juste en découdre, avoir du sang sur les mains et faire pleuvoir une pluie de projectiles sur leurs ennemies. Pour certains c'était leur premier appel, leur première participation à un combat qui allait sans doute leur être mortel, mais rien, rien ne pouvait les arrêter galvanisés par leur dieu. Ce dernier en profita pour mettre à exécution son plan d'attaque sur le sanctuaire. Ses informateurs lui avait fait parvenir plus tôt le fait que des asgardiens avaient attaqué le sanctuaire, c'était le moment de venir, d'agir. Il serait le héro de la Grêce et prendrait le contrôle d'un point stratégique.

Ah le sanctuaire, le lieu sacré de sa sœur, ce lieu souillé par des milliers de cadavres, par la guerre sanglante et brutale, par les pas de ses soldats, de ses titanium et surtout de lui même. Il se leva de son trône, sa god cloth vint se fixer à lui et sa lance se plaça dans la paume de sa main droite. Un léger sourire, il allait jubiler le moment venu et il le savait.

Il se déplaça jusqu'à un présentoir sur élevé, et quand il sortit des milliers d'hommes et de femmes étaient, en rang serrés, ultra disciplinés et équipés devant lui à le regarder avec émerveillement et foi.

« A vous tous ! Que voulez-vous ?! Je vous propose la Grèce à vos pieds ! Je vous propose le monde sous vos pieds ! Vous êtes les armées de la conquête ! VOUS êtes MES armées ! Nous allons conquérir le Sanctuaire de la déesse Athéna ! »


A ces derniers mots et en chœur, les troupes du dieu rouge se mirent à hurler leur joie. Les tambours de guerre se mirent à gronder. Le Rodorio et le sanctuaire n'étaient qu'à deux jours de marche et avec la furie que donnait Arès à ses troupes, qu'un seul jour suffit avant que les tambours de guerre résonnèrent dans le ciel du Rodorio.

Arès en tête de ses troupes, la fumée du Rodorio indiquait à ce dernier que beaucoup du travail était déjà fait et que seuls les armées asgardiennes pouvaient être logés encore ici. Il envoya un message à toutes ses troupes. Un seul et unique ordre. Tuer tout le monde, mais épargner les civils ! Le dieu ne voulait aucun dommage collatéral.
Cor de guerre:
 
Le dieu le premier franchit les portes détruites du village, il marchait sur les cadavres, des chevaliers de bronzes et d'argents, plus les soldats de sa sœur étaient allongés les corps sans vie. Il fit une centaine de mêtres sans rencontrer le monde ennemi, le moindre habitant, le moindre animal de compagnie, jusqu'au moment où quelque chose lui attrapa la cheville. Il posa son regard sur l'homme qui osait poser sa main sur le dieu. On pouvait voir, là, le chevalier d'argent et commandant de la garde du Rodorio, le sang coulant sur ses joues et son dos, lui manquant la jambe gauche. Le dieu se mit à sa hauteur quand l'autre à bout de souffle et de vie essayait de lui dire quelque chose entre deux expirations.

« Vous... Vous êtes Arès le dieu de la guerre... Vous... Non vous ne pou...vez pas passer. Je vous en empêcherais. »

Le dieu en rit mais en même temps il trouva cela honorable, son cadavre ne restera pas avec les autres. Il prit alors sa lance et l'enfonça dans le dos, traversant l'armure de part en part. Le commandant s'éteint et le dieu marmonnât avant de demander à ce que ce corps soit mit hors de danger, des funérailles pour sa dévotion et son courage seront faites.

Il continua sa marche avec ses troupes avant que les premiers spartiates trouvent des victimes, les familles apeurés étaient tétanisés de peur. Tout civil rodorien serait sous la protection de l'armée rouge. Le but d'Arès était de ne pas se mettre les civils à dos, car et ce pour tous les dieux, plus la masse fervente était nombreuse et plus le dieu était puissant.

Les premières escouades asgardiennes firent leur apparition. L'heure était à l'affrontement. Le cor des armées de Sparte retenti dans toute la ville alors que les marinas déguisés se faisaient presque massacrés par les Hommes sur entraînés. Un spartiate avec la puissance d'Arès dans le veines valait bien dix ennemi. Malgré tout les combats faisant rage dans toute la citée, les soldats d'Arès tombèrent un à un sous les assauts ennemi, les spartiates n'avaient pas la maîtrise du terrain, ce qui était bien dommage.

Mais le voile ne tarda pas à tomber et les soldats marinas étaient bien présents à la places des cadavres asgardien. Arès n'en crut pas ses yeux, son oncle Poséidon attaquait le Sanctuaire. Soit. L'affrontement n'en serait que plus glorieux.

« Commandant de Phlogio dîtes à vos hommes de prendre les cadavres et d'utiliser vos catapultes pour les envoyer sur le sanctuaire, cela baissera le moral de l'ennemi. »

Le commandant acquiesça de suite et ordonna la mise sur catapulte de tous les cadavres de soldat qu'ils pouvaient trouvés et ces derniers furent lancés sur les maisons du zodiaque. Les cadavres survolants les espaces déversaient des quantités de sang et d'organes astronomiques, car oui Arès avait aussi ordonné à se qu'on fasse des entailles dans les corps des adversaires. La guerre était vraiment totale et sanglante, tout se qu'aimait le dieu, tout se qu'aimaient ses troupes.

Il sentait les décharges de cosmos plus loin il demanda alors que et uniquement aux berzerkers qui étaient présents de le suivre pour aller voir se qui se passait. Ses troupes elles avançant moins vites que eux. Marchait tout de même pour aller éliminer les troupes ennemis et sauver les villageois encore vivants.

C'est alors que de magistrales catapultes à cosmos étaient là et en plus ! Un général de Poséidons, et des saints d'Athéna. Le Dieu monta son énergie se qui créa un vent cosmique autour de lui pour signifier sa présence. Il alla de ce fait en direction de Salamandar posant un œil sur les chevaliers d'Athéna. Salamandar surprit recula de plusieurs pas.

« Bonjour, moi et mes hommes, nous avons décidés de nous joindre à la petite fête. Je suis Arès dieu de la guerre. Et je vais prendre le contrôle du sanctuaire. »

Sur ces mots il insuffla de l'énergie à ses berzerkers qui l'avait suivi. Et les quelques marinas qui tentaient de s'attaquer au dieu, furent balayés par son énergie déployé. Pour le combat qui allait s'augurer, il resterait en arrière car connaissait l'issu du combat s'il s'attaquait directement au général.



Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Doe
Tireur de litres et alcoolique connu
Tireur de litres et alcoolique connu
avatar


Messages : 27
Date d'inscription : 01/04/2016
Age : 35

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
15/50  (15/50)
Faction:

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Mar 5 Avr - 18:49

Le Sanctuaire de Athéna était semble t il en proie à une guerre. Les informations étaient parcellaires mais il sembleraient que les Ases et les Marinas, aux ordres de leurs dieux respectifs, avaient eu le désire de conquérir la capitale des Saints ou peut être de les éradiquer, l'un n’empêchant pas l'autre...

"Marcher, toujours marcher... On pourrait se payer des véhicules blindés..."

Arès était le dieu de la guerre et apportait beaucoup d'importance à ce genre d'effort inutile mais qui, on doit l'avouer avait de la gueule. Il est vrai que voir débarquer des centaines de cohortes devaient impressionner. Mais cela aurait été la même avec des colonnes blindées avec en plus des canons anti personnel qui auraient déjà déblayé la route... John lui trouvait cela inutile car les femmes et hommes marchant trois jours de rang n'arrivaient pas en forme mais avaient déjà accumuler de la fatigue avant même le début de la bataille. Bien sur ce n'était pas un problème pour ceux maîtrisant le cosmos tel que les Berzerkers...

"Un largage aéroporté, ça à de la gueule aussi, surtout après un bombardement tactique..."

John aurait bien prit de l'avance d'une manière ou d'une autre mais devancer Arès aurait surement été très mal prit par ce dernier. C'était un coup à finir crucifier sur le bord de la route pour l'exemple et John préférait planter les clous que se les faire planter dans les articulations... Finalement les troupes arrivèrent au Sanctuaire de Athéna. La ville de Rodorio était en ruine et des cadavres innombrables jonchaient le sol, la bataille avait du être d'une rare violence... Il y avait des survivants mais dans un état tel que leurs chances de survie étaient faibles. L'un d'eux, plus mort que vif tentât même d’arrêter la marche exalté de Arès sans grande réussite mais pour un acte de bravoure dans cet état, il eu l'honneur de mourir de main même du dieu et d'avoir une cérémonie funèbre, ce qui est toujours mieux que d'être jeter aux corbeaux...

"Enfin un peu d'action..." fit John quand des troupes Asgardiennes  et Atlantes sortirent de l'ombre. L'armée régulière Spartiate était entraînée à ce genre de chose et le défit était bien trop faible pour le Berzerker du Gewehr. Cependant il ne se gêna pas pour dégourdir le canon de son fusil ERIS. Une balle par ci, une grenade par là, tout en faisant attention aux civils. John s'interposa même entre un Marinas et une pauvre enfant qui, bien que n'étant pas la cible du Marinas, aurait surement périe si celui si avait porté son attaque. Protéger la veuve et l'orphelin n'était pas le fort de John mais quand les ordres sont donnés, on fait avec...

"Tient ?"

John remarqua le cosmos de Arès s’intensifier tandis que celui ci s'écartait de la mêlé. C'était comme un appel pour les Berzerkers, il devait avoir trouver le gros des troupes ennemis. Des Généraux de l'Empire marin ou des God Warriors de Asgard. John se mit en route de suite comme tout les porteur de Titanium. John resta en arrière, sur la droite de Arès, il n'avait qu'un mot à dire et celui que l'on nommait Le Fusil chargerait dans le tas...

Clic, clac...

D'un simple mouvement de main, le Berzerker changea les deux chargeurs de son arme, l'approvisionnant en munition cosmique. Il attendait soit un ordre d'action de Arès ou alors que le Général Atlante fasse une grosse bêtise. John remarquait la présence aussi de deux Saints, un Gold et autre ayant une armure avec des chaines. Dur de dire en l'instant si c'était un Silver ou un Bronze Saint mais si il accompagnait un chevalier d'or, il ne devait pas être mauvais.... Pour le moment, John Attendait de voir comment la situation allait évoluer mais il n'avait rien contre une bonne baston...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanda Yu
Boufftabaffe amateur de couteau bien long
Boufftabaffe amateur de couteau bien long
avatar


Messages : 44
Date d'inscription : 27/03/2016
Age : 20
Localisation : Moyashi

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
34/50  (34/50)
Faction:

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Mar 5 Avr - 22:28

Enfin ils arrivaient au sanctuaire. L’excitation du proche combat fit frémir le guerrier qui referma ses doigts sur la garde de son sabre blanc. Il portait son armure de bronze depuis qu’ils avaient quitté Sparte et son arme était donc naturellement à ses côtés. Kanda marchait en tête de colonne avec les autres titaniums de bronze, la chaire à pâté, les premiers à passer à l’assaut. Mais les bersekeurs n’étaient jamais bien loin des premières lignes, peut importait leur statu. Ils aimaient bien trop le sang pour rester en arrière.

Plus que le sang, Kanda voulait surtout des adversaires digne de lui et qui pourraient lui octroyer d’épiques combats. Il n’avait que faire des plus faibles. Si les saints valaient vraiment ce que l’on racontait sur eux les événements à venir allaient être intéressant. Dans tous les cas, il suivrait Arès et Xenia jusqu’au bout du monde. Il était temps de remettre Athéna à sa place, c'est-à-dire dans le camp des perdants au fond d’une jarre. Maintenant était venu le temps de la domination du dieu de la guerre.

Les tambours se mirent à rouler tout autour de lui, joués par des soldats qui les gardaient sanglés autour du cou. Comme ça ils pourraient accompagner la marche des troupes pendant l’assaut. Elles appréciaient de répandre le sang en musique ; un sens de l’humour à la Ares. Celui-ci, fidèle à lui-même menait l’attaque. Kanda fit attention de rester prêt de son dieu se disant que les combats les plus inintéressants aurait sans doute lieu dans son sillage en admettant qu’il leur en laisse une miette.

Ils entrèrent dans un village de style antique qui rappela fortement à Kanda celui qui entourait la forteresse des bersekeurs. Mais les abords du village étaient déserts. De la fumée s’élevait derrière les maisons qui le bordaient et à part les bruits de l’armée d’Arès il n’entendait pas un son. Suivant leur dieu ils pénétrèrent à l’intérieur de Rodorio. Très vite des cadavres les accueillirent. Apparemment ils arrivaient un peu tard. Quelqu’un avait déjà mit à mal le sanctuaire. De ce qu’il pu en voir les adversaires semblait être des asgardiens au vu des armures qu’ils portaient. Kanda ne comprenait pas vraiment ce qu’il se passait en en fait il s’en fichait. Il voulait juste un combat digne de ce nom. Toucher aux villageois très peu pour lui. Ce n’était pas intéressant et non digne des guerriers d’Arès. Et puis il n’aimait pas rependre le sang inutilement. Le combat était un art et Kanda aimait le pratiquer de la manière la plus efficace possible, danseur mortel avec pureté et fermeté.

Aussi plissa-t-il les yeux lorsqu’Arès décida d’envoyer des cadavres sur le sanctuaire. Il trouvait que ce n’était pas vraiment nécessaire et manquant de totalement de classe. Mais il se garda bien de dire un mot. Ce n’était pas à lui de critiquer les actes de son dieu. Et oui, si le kenjitsu était un art, la guerre elle, était crade et le guerrier allait bien vite s’en rendre compte.

Il suivit gentiment Arès lorsque celui-ci parti de son côté, laissant les simples soldats avancer à leur rythme. L’adrénaline pulsait dans ses veines alors que leurs premiers opposants commençaient à arriver. Ces fous essayaient de s’en prendre aux berserks ! Bien mal leur en prit, Kanda dégaina et trancha deux hommes d’un coup alors que ceux-ci venaient de courir bêtement à sa rencontre. Il fit volte-face dans une pirouette, secoua sa lame et la rengaina d’un mouvement fluide. Autour de lui les autres berserk repoussaient les opposant qui semblaient maintenant non plus porter des armures du nord mais plutôt des écailles. Kanda haussa les épaules. Il ne comprenait décidément rien à la situation et s’en fichait. Tout ce qu’il lui importait était que Xenia et Arès restent en sécurité et face selon leur bon vouloir, peut importe qui était leurs opposant. Cette petite bataille continua quelques temps quand ils parvinrent à des machines de guerres de cosmos. Elles semblaient en triste état. Aidé de plusieurs autres titaniums, ils allièrent leur pouvoir pour réduire à néant machines et gardes. Cela ne leur prit quelques secondes avec l’esprit de leur dieu qui boostait leur cosmos et capacités ils allaient à une vitesse effarante. Immédiatement, ils reprirent leur place aux côtés d’Arès. Il remarqua soudain que John qui faisait lui aussi parti de l’escouade de Xenia était présent. Ce mec avait vraiment un don pour passer inaperçu, le berserk ne l’avait pas repéré plus tôt.

Finalement, ils parvinrent devant un mec au physique douteux, couvert de sang et de divers autres détritus organiques qui semblaient faire face à ce qui était probablement des saints. Enfin quelques un de vivants ! Cependant ils semblaient eux aussi pas loin des portes de la mort… Kanda considéra les deux « hommes ». On avait des armures tout aussi étranges chez les saints que chez les marinas. Depuis quand faisait-on des armures roses ? Etait-on chez les bisounourses chez Athéna ?

Fidèle à lui-même, Arès fit les présentations avec son style personnel. Kana se plaça sur son côté, légèrement en arrière pour ne pas lui voler la vedette mais prêt à dégainer dès que le dieu en donnerait l’ordre. Patiemment il attendait l’heure de donner à nouveau la mort. Peu importe sa cible, asgardiens, saints ou marinas, si Arès en donnait l’ordre, ils mourraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Mer 13 Avr - 20:49


Mahcines de siège I


Il était temps. Pour une fois, Xenia put parler sérieusement à Arès de sa décision de faire la guerre et celui-ci ne se montrait pas contre. C’était la commandante Konabos du Tumulte Grondant, son rôle était de gérer les alliances mais c’était aussi à elle de décider si l’armée d’Arès devait faire la guerre ou non. Et cette fois, vu comment Poséidon commençait à perdre la tête, elle estimait qu’il était temps d’intervenir. Puis montrer un peu que les berzerkers sont les meilleurs, ce n’était pas de refus. Bien sûr, Arès allait tout faire en grand, comme à son habitude. Toujours la méthode de la bonne vieille marche avec les tambours, les soldats bien alignés. Il faut avouer que la commandante trouvait cela plutôt chiant. Arès fatiguait ses troupes plus qu’autre chose. Mais elle lui fit la remarque, elle dû le frapper avec une casserole pour qu’il décide de la laisser enfin tranquille.

Xenia, armure sur le dos, avait pris plusieurs armes avec elle. Une bonne grosse claymore qu’elle arrivait à utiliser avec une seule main. Néanmoins elle avait plus d’efficacité avec deux, lorsque la guerrière mettait toutes ses forces. De plus, elle n’avait pu s’empêcher de prendre ses dagues avec une lame de jade reliées à son armure avec des chaînes solides. Elle aurait aimé prendre ses hydres chéries avec elle mais elle ne voulait pas se surcharger. Sinon elle risquait de se faire ralentir elle-même comme une idiote.

Le chantier de bataille faisait pitié. Mais n’est-ce pas parce qu’elle n’avait aucune pitié qu’elle était devenue commandante déjà ? Elle observait les corps au sol, il y avait de tout. Des soldats, des civils avec des femmes et des enfants. C’était vraiment triste à voir. Mais la guerrière s’en fichait bien. Elle n’était pas aux côtés d’Arès pour avoir de la pitié vis-à-vis des autres non. Elle voulait du combat, la guerre. Elle respectait beaucoup les valeurs du camp par rapport à la fierté, la force et les autres choses qui avaient attirées Xenia. Même le soldat, qui, dans son dernier souffle, essayait d’empêcher l’avancement d’Arès ne lui fit pas pitié et elle tourna la tête, ignorant totalement cette scène tout à faire niaise.

« Bah alors, tu deviens niais quand tu viens ici ? C’est une perte de temps. »

Un petit pique lancé à l’attention d’Arès pour le faire réagir. Elle leva un sourcil, montrant clairement qu’elle trouvait son attitude presque enfantine. Les autres commandants ne se mélangeaient pas à la conversation, trop occupés à parler aux membres de leur armée respective. Xenia suivait Arès qui changea de chemin car il sentit tout comme elle plusieurs cosmos différents. L’armée à Xenia suivit tandis qu’elle indiqua aux autres de sécuriser le périmètre et de chercher d’autres ennemis dans les alentours afin de ne pas subir une embuscade surprise et de sauver tous les civils qu’ils pouvaient aider. Arès se présenta de façon assez poli et dit clairement son objectif. Elle sentit le cosmos d’Arès alors qu’elle se tenait à ses côtés alors que son armée se tenait derrière. Elle était la seule commandante sur place, laissant les autres suivre les indications qu’elle avait données. La claymore en main, elle abaissait celle-ci pour clairement montrer son envie à décapiter des têtes.

Elle regardait ses ennemis, ne montrant aucune émotion, comme à son habitude. La seule chose qu’elle attendait désormais c’était les ordres de son dieu, Arès. Elle se contenta de lui lancer un simple regard pour lui faire comprendre qu'elle était prête à tout moment à agir.
(c) Alyss (Kanade A. J. Rye)
Revenir en haut Aller en bas
Shun
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
Le dés chaine né sous la protection de la cruche
avatar


Messages : 200
Date d'inscription : 21/12/2015

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
49/50  (49/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Ven 15 Avr - 18:30

Le Nebula Stream et l’attaque de Dokho étaient parvenues à leur fin, le but n’était pas de détruire Salamander mais de se délivrer de son emprise. Ils avaient réussit, mais le tour n’était pas encore joué. Ce Lyumnades semblait bien plus terrible que le précédent, et il avait bien l’intention d’en découdre avec les deux Saints. Il lança une nouvelle fois son Salamander Shock, ils l’avaient déjà vu faire, une attaque ne marche pas deux fois sur un Chevalier…Sauf que le Marina visait la chaîne nébulaire et non pas le corps de Shun à proprement parler. Celui-ci se retrouva de nouveau pris au piège et malmené comme un débutant. En un instant, le jeune Saint se retrouva propulsé contre Dokho, qui fut lui-même projeté plusieurs mètres plus loin. La chute était fatale. Après avoir été tourné et retourné dans tous les sens, Andromède était sacrément amoché. Bien plus que le Saint de la Balance. Si il n’avait pas déjà vu cette attaque, il serait sans doute mort. Tout semblait perdu, visiblement Salamander attendait mieux de la part de ses adversaires. Les avait-il poussés à bout au point de déclencher la gigantesque fureur des mille dragons de Rozan, ou encore la puissance de la tornade nébulaire ? Seulement Shun, si meurtri, ignorait si il aurait la force de riposter à ce point-là. Pourtant il le fallait, si ils voulaient avoir une chance de s’en sortir. Andromède était toujours au sol, et bon nombre de plaies s’étaient ouvertes sur son corps, d’où s’échappaient de longues traînées de sang. Ce n’était pas possible…Il était tout juste revenu des Enfers, il avait réussit à battre Hadès, et il se retrouvait mis au tapis si facilement par un Marina. Il était à bout de force, après avoir tout donné pour combattre l’illusion démoniaque, durant laquelle il était « redevenu » le Seigneur des Ténèbres. Et en cet instant, il avait sentit sa force décupler. Seulement, il était revenu à son état normal, le frêle Andromède si facilement mis K.O.

Un frêle Saint qui à présent n’osait plus se relever. Ils avaient perdu, il fallait se rendre à l’évidence. Le Sanctuaire serait pris d’assaut et ils ne pouvaient rien y faire. Ah, si seulement son frère était là pour le sauver…Si seulement ses amis ou Athena pouvaient lui donner un petit coup de pouce…Mais il n’en était rien. Il ne pouvait compter que sur lui-même. Et Dokho.

Tandis que tout espoir semblait avoir disparu pour les Saints et le Sanctuaire, alors que Salamander s’apprêtait à leur donner le coup de grâce, des tambours au loin se firent entendre. Shun releva alors lentement la tête, et ouvrit les yeux. Du sang perlait devant ses pupilles, sa vision semblait trouble tant il était faible. En tout cas, Salamander était déstabilisé par de nouveaux arrivants. Que se passait-il donc ? Ces nouvelles troupes parvinrent au bout d’un moment jusqu’au champ de bataille. Shun ressentit un cosmos gigantesque émanant de ce nouveau venu. Pas seulement gigantesque, carrément divin. Dangereux et belliqueux. Arès, Dieu de la guerre. Et bien, les choses n’allaient pas en s’arrangeant. Après un Marina horriblement puissant, un Dieu maintenant. Si il était aussi puissant qu’Hadès ou Poséidon, alors il n’était même plus question d’attaquer vainement. Il était vêtu d’une étrange armure, possédait une prestance sans égale, et faisait penser aux tenues de gladiateur. Shun n’en avait jamais entendu parler auparavant. Arès était suivi par deux hommes, et une femme, qui eux aussi possédaient un cosmos fort belliqueux, somme toute moins puissant que leur Dieu. Ils portaient d’étranges surplis également. Comme des tenues de guerres…mais datant d’une époque différente. Le jeune garçon ne saurait pas trop les décrire. Ils étaient venus s’emparer du Sanctuaire. Mais peut-être étaient-ils ici pour mettre dehors les Marinas ? Les Saints aussi, probablement…Sauf qu’en cet instant ce n’était pas eux les plus dangereux.

Shun ne savait que faire. Lentement, il se mit complètement debout, certes les membres tremblants. Il remerciait le ciel intérieurement que Saori ne se trouve pas au Sanctuaire, c’était déjà une sécurité, même si il peinait à ressentir son cosmos et la localiser. Que se passerait-il si jamais ils perdaient le Sanctuaire ? Cette fierté de la Grèce antique et de la déesse Athena. Les choses allaient bien mal. Face à une telle situation, que pouvaient faire seuls un Gold et un Bronze Saint ? Shun s’était tourné vers Dokho en espérant lire une quelconque réponse dans son regard, mais en vain. Le jeune Saint songeait de ne pas bouger, de ne pas attaquer. Les hommes et la femme de main d’Arès restaient tout aussi silencieux. La naïveté d’Andromède le poussait à les prendre pour des sauveurs, mais ses expériences du combat passées le poussaient à grandement s’en méfier. Et si jamais il daignait s’adresser à Arès, que se passerait-il ? Allait-il gentiment lui répondre ou bien le balayer de toute sa puissance ?

Quoiqu’il en soit, il fallait rompre ce silence pesant, tenter d’en savoir plus.  Sans attendre plus longtemps l’approbation de Dokho, Shun osa finalement se rapprocher légèrement des nouveaux arrivants et de Salamander. D’une petite voix faible, il s’adressa aux hommes aux tenues de guerre.

« Vous…Vous êtes…Vous êtes venus nous aider à vaincre Salamander, n’est-ce pas ? »

Que dire d’autre…Mieux valait rester prudent. Ne pas risquer d’offenser qui que ce soit. Après tout, si leur but était de prendre le contrôle du Sanctuaire et non pas de le détruire…peut-être n’avaient-ils pas l’intention de détruire les Saints. Athena n’étant pas présente, Shun ne prendrait pas trop de risques. Mais il vaincrait quand même Salamander ! Du moins il ferait au mieux. L’arrivée des troupes d’Arès lui avait comme qui dirait donné le petit coup de pouce qu’il attendait. Il se tourna alors vers le Général des Lyumnades et reprit une garde de combattant. Certes très affaibli. Mais ce Marina ne viendrait jamais à bout de l’opiniâtreté des Bronze Saints d’Athena, pas après être passé par autant de combats. Aussi, il restait prudent quant à la réaction des hommes, et femme, en tenue de guerre.

« C’est pas fini… » fit Shun en fusillant Salamander du regard, malgré ses sales blessures sanglantes.

Maintenant  que le Marina avait dévoilé sa puissante attaque aux Saints, une fois, puis une deuxième visant la chaîne, à présent ni son corps ni son arme ne seraient affectés. Normalement ! Le cosmos du jeune Saint renaît de nouveau, et s’intensifia doucement, tandis qu’il se préparait à tenter d’immobiliser Salamander pour que les autres tentent d’en finir avec lui. Le cosmos rose d’Andromède avait redonné un sublime éclat à sa chaîné, qu’il lança rapidement sur le Marina.

« Great Capture ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Jeu 28 Avr - 14:16

hola n_n si je ne suis pas dans le bon topic, je m'en excuse!
je viens de là  http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr/t342-event-invasion-bleue-attaque-surprise-et-renforcement#5943

RP:

toujours caché prêt de l'entrée, j'hésitais entre fuir pour sauver ma vie ou bien rester planquer en continuant de me faire toute petite, je n'avais pas utilisé mon cosmos donc aucune chance d'être détectée, quand aux battements de mon cœur, il allait si vite que je l'entendait dans mes oreilles! Cependant je n'étais pas assez proche de cette cohue de gens bizarres et malfaisants aux attentions viles pour qu'ils me percutent.

Je venais tout juste de me couper les cheveux avec la Dague que Obscurdia m'avait offerte il y a quelques minutes, cependant je devais choisir entre Isaak et cette Némésis dérangée pour maître. Franchement entre être une squale de bronze sans valeur aux yeux d'un Général aussi aimable qu'une porte de prison, ou une future assassine potentiel sous la tutelle d'une Némésis dérangée, je ne savais pas quoi choisir. J'avais vraiment des choix de merde! Qui aurais voulu être à ma place? sérieusement, j'ai vraiment le hic pour dénicher les emmerdes.
Pardon, Isaak-sama, pardon.

L'ennui c'est que j'adore mon maître, il m'a aidé plus d'une fois et n'a pas hésité à me sauver la vie devant ce Némésis du rune, je connais ses valeurs mais ça me fais chier de servir une carpe gelée! Quand à l'autre je ne lui fais pas confiance, vraiment elle me fait trop flippé!
Je pense, je songe et ma mémoire s'effondre tandis que ma colère monte, je sais ce que je veux et je n'ai pas besoin de cette dague ni d'une Némésis pour venir à bout de mon but.

J'ai été choisie par Posiédon pourquoi? je l'ignore je n'ai que seize ans bordel! Je suis adolescente allo? Moi même je suis dans une complexitute et je me perds déjà moi-même!
Bon, reprennons notre souffle. Je dois respirer lentement et fermer les yeux pour me ressaisir, ce n'est pas le moment pour une leçon de psycho!
Surtout avec ces tarés à coté!

Je glissais un œil inquisiteur et observait tout en retranscrivant tout dans ma mémoire, tendant l'oreille en faisant corps avec la ruine, j'étais la ruine et la ruine était mon corps.
Oh putain de merde! Utiliser des corps pour effrayer l'ennemi? Arès était aussi Swagg que ça? C'était le roi du métal! J'adorai cette idée...
Seulement cela ne servirait à rien, Isaak avait le cerveau et les émotions aussi gelés que... qu'une banquise polaire et je sais de quoi je parle! Je possède la squale de l'ours polaire, le plus terrible des carnivores regnant en ce monde. Bon le soucis c'est que comme je suis toute nouvelle et que mon cosmos est tout nouveau aussi, ma squale est encore en bronze, fait chier!

De toute manière le combat c'est pas pour moi, je suis un ours, un tank, je sers avant tout d'éponge pour minimiser les dégâts lancé par les adversaires, mon but et d'en prendre plein la gueule pour que les autres puissent en profiter et tout balancer.
Enfin là le tank n'était pas très utile, j'étais toute seule au beau milieu de la jungle adverse avec le jungler, l'ADC et le supp de l'équipe ennemie Bordel, je vais feeder... et Isaak va encore me passer un tabac!

Obscurdia!
Si j'arrivais à feinter, courir vite et amener l'un de ces berz chez master Psuchopathe, j'aurais une chance d'arriver à Isaak et tout lui raconter! J'avais une chance de me rattraper sur mon comportement ignard et mauvais d'adolescente aux hormones aussi explosifs qu'un feu d'artifice.

Ouvrant les yeux, je pris mon courage à deux mains et me mis à courrir très vite, silencieusement et en restant dans l'ombre, à l'opposé des Berzerkers: Direction: la maison du Sagittaire et Isaak sur le passage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Sam 30 Avr - 15:51

Et voici comment ça se passe chez Athéna : venez comme vous êtes, c'est à dire, dans le cas des Berzerkers, en mode gros bourrins prêts à se jeter sur les pauvres Marinas. Ces derniers n'avaient pourtant rien demandé, ils voulaient simplement qu'on les laisse raser le Sanctuaire de très près, genre "au poil". En quelques secondes, les troupes marinas avaient été annihilées, et il ne restait plus que le général des Lyumnades, tout seul face à deux chevaliers, un Dieu de la guerre, ainsi que ses soldats les plus expérimentés (comprendre, les plus bourrins). Visiblement peu soucieux de soigner son entrée en scène, Arès s'appropria les lieux en quelques mots seulement. Pas de long discours sur le pourquoi du comment : il était venu et estimait avoir vaincu.... mais avait-il seulement vu ? Tandis que d'autres Berzerkers, tous éveillés au cosmos, continuaient à se joindre à l'assemblée, Salamandar les toisait soigneusement, cherchant à comprendre qui était qui, qui ferait quoi, et surtout qui il faudrait éliminer en premier....enfin, cela aurait été utile si bataille il y aurait, mais bataille il n'y aurait pas, et cela le général venait de le comprendre.

Le front était en train de se dissoudre, et jusqu'au gigantesque pont de glace formé par son collègue Mister Freeze himself, les marinas se faisaient massacrer par une armée surentrainée.... de quoi se sentir comme un Saint quelques minutes plus tôt. Salamandar sourit, c'était un joli retour de bâton, il devait l'admettre. Lorsque la chaine nébulaire d'Andromède vint s'enrouler autour de lui pour le capturer sous les ordres de son maître, le général ne daigna pas même se retourner pour considérer son agresseur. Bien au contraire, son attention était encore portée sur ce "dieu de la guerre" et ses pastiches vivants, alias sa garde d'élite. Le sourire du démon des eaux se fit plus intense encore, face à ce personnage divin, il ne semblait pas impressionné le moins du monde... mais que pouvait bien cacher se regard assuré et presqu'autain vis à vis de celui qui était capable de le vaincre en une seule passe d'arme ? Etait-ce le signe que le général allait affronter un dieu ? Ou bien était-ce signe qu'il allait tout simplement en rester là avec ces nouveaux adversaires ? En vérité, Salamandar avait déjà consommé une quantité phénoménale de son cosmos depuis le début de la bataille contre les Saints. Maintenir l'Illusion Cosmique et déguiser toute une armée était déjà un exploit en soi, même pour quelqu'un comme lui. Face à un Dieu, il aurait pu jouer une carte s'il avait été en pleine forme, mais là...

"- Ben voyons... désolé pour toi, Arès, mais j'ai bien peur que tu n'arrives APRES la bataille. Tu veux le Sanctuaire ? Nous te le laissons avec plaisir, de toute manière nous avons déjà obtenu ce que nous étions venu chercher... toi par contre."

Tout à coup, le cosmos de Salamandar se mit à augmenter de manière brutale et impressionnante : son septième sens latent était pleinement éveillé, laissant augurer soit une attaque très puissante, soit l'utilisation d'une capacité hors du commun : c'était la seconde option. Ce n'était pas pour rien que l'on appelait le général des Lyumnades le chasseur de coeurs. Après quelques secondes d'une profonde observation cosmique d'Arès, le général éclata d'un rire sardonique plus que mauvais. Déjà son corps commençait à devenir translucide et son cosmos semblait s'évaporer dans les braises de la guerre qui s'achevait. La Fusion des Lyumnades allait faire son office :

"- Ha ha ha ha ha, toi par contre, ce n'est pas ici que tu obtiendras ce que tu désires le plus, et je me demande si tu pourras l'obtenir un jour : n'est-ce pas ironique ? Les dieux sont immortels et ne connaissent aucun égal dans leur art.... alors je me demande qui pourra bien t'offrir la mort au combat que tu attends si ardemment. Allez Saïonara bande de nazes, il est temps de se faire la malle, ha ha ha ha !"

C'est alors que le général, bien que ficelé comme un saucisson par la chaine nébulaire, disparut tout bonnement et simplement, ne laissant plus que l'arme d'Andormède tomber sur le sol martelé du Sanctuaire ravagé. Désormais les Saints étaient face aux Berzerkers, et nul n'aurait pitié de leurs âmes. Enfin, il restait tout de même un dernier carré de résistance Marina sur le pont de glace, accompagnés par leur général : Isaak du Kraken. Ce dernier ne lâcherait sans doute pas si facilement l'affaire que Salamandar. Contrairement à ce que le général sournois avait dit, la bataille n'était pas encore tout à fait terminée...

[HRP : vous êtes libres de poster comme vous l'entendez pour la suite, Salamandar est vaincu. N'hésitez pas si vous avez des questions. Nous attendons un post de la part d'Isaak dans son topic de l'event, et ensuite le Sanctuaire sera de nouveau accessible à tous les joueurs. Bon RP Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Arès
Maître des fessées déculotées
Maître des fessées déculotées
avatar


Messages : 87
Date d'inscription : 07/01/2016

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
15/50  (15/50)
Faction: berzerkers

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Lun 9 Mai - 9:28




« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Ainsi les astres dictent leur loi aux mortels.

Le général de Poséïdon était acculé, au pied du mur, il allait mourir Arès en était sûr et même trop sûr. Car le vil et fourbe Salamandar réussit à atteindre son septième sens se qui il faut l'avouer surprit le divinité qui ne pensait pas que les humains puissent le faire sans la présence d'un dieu. Ces petites bestioles étaient très étonnantes. C'est alors que le général déclencha son attaque, il fusa à la vitesse de la lumière pour passer les berzerkers et le dieu. Xénia bien trop confiante s'interposa et se prit le général de plein fouet qui la transperça de la part en part, elle n'était pas prête à cette surcharge si brutale.

Le corps fut coupé en deux nettement au niveau du bassin et l'arme de même. La femme se tourna vers Arès d'un air désolé et le dieu l'était autant, aucune l'arme ne coulait sur aucune joue, ça aurait été pour les faibles mais intérieurement Arès détestait perdre un de ses enfants, un de ses berzerkers. Arès voulait laver l'honneur de son commandant mais trop tard ce couard de Salamandar était déjà loin et engager une poursuite même si elle aurait été fructueuse n'était pas dans les plans de la déité.

Il fallait maintenant conquérir le sanctuaire se qu'Arès et ses troupes allaient s'employer à faire. Il regarda les deux titaniums avec lui.

"Messieurs. L'heure de prendre le sanctuaire est arrivé. Nous ferons des funérailles majestueuses au commandant de Konabos plus tard."

Il se chargea en cosmos posant sa main tour à tour sur les épaules de Kanda et John Doe. Ainsi il transféra encore plus de son cosmos à ses titaniums.

"Mon plan est simples. Vous allez remonter les douze maisons... Enfin celles qui sont encore debouts. Et vous éliminerez les poches de résistance. Ne prenez pas le pont de glace c'est trop dangereux. A chaque maison vous déploierez un petit groupe qui devra la fortifier. Encore une fois éliminez tout le monde. Sauf le bronzo il n'est plus en état de se battre ou de bouger... Laissez le ici."

A cette suite il se mit dans la position d'un coureur du 100 mètre sur la grille de départ puis sous l'impulsion de cosmos s'envola littéralement en direction de la statue d'Athéna. C'est ainsi qu'il se posa non sans éclater les dalles sous la pression devant cette fameuse statue qui était réapparue à la suite de la mort d'Athéna. Arès savait que la Kamui de la divinité à la chouette était cette magnifique statue. Il se coupa légèrement et lança de son sang divin sur le colosse de marbre et de pierre qui en un sursaut de lumière intense prit sa forme compacte tenant dans une main.

Arès la prit et se posa sur les marches avec la statuette dans la main la regardant et savourant sa victoire. Il avait se qu'il voulait. Le sanctuaire de sa sœur cadette était à ses pieds, sa Kamui dans sa main. Il contemplait l'étendue des combats de cette position où on pouvait voir jusqu'au Rodorio qui se fortifiait et où les armées régulières spartiates terminaient d'achever les dernières poches de résistance. La guerre prenait fin... Peut-être une nouvelle allait-elle se déclencher. La était la véritable question.
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia



suite pour Arès : http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr/t440-starhill-l-autel-rouge#7238
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanda Yu
Boufftabaffe amateur de couteau bien long
Boufftabaffe amateur de couteau bien long
avatar


Messages : 44
Date d'inscription : 27/03/2016
Age : 20
Localisation : Moyashi

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
34/50  (34/50)
Faction:

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Mer 11 Mai - 20:48

Elle était morte. Le sparole du dieu ne pénétrait même pas son cerveau, il ne comprenait pas un mot des paroles qui raisonnaient, vident de sens autour de lui. Xénia était morte...
Il avaient vécu tous ces calvaires ensembles, il l'avaient chercher pensant toutes ces années, elle était tout pour lui. Sa soeur, voir même bien plus. Elle représentait quelque chose d'immortel, quelque chose d'inébranlable, une présence qui le soutiendrait envers et contre tout. Et devant lui, il pouvait voir les deux morceaux du corps de son amie s'éffondrer dans une gerbe de sang.

Elle ne lui avait même pas jeter un regard, ne concidérant que ce dieu qui n'avait même pas esquisser un froncement de sourcil devant la mort de sa commandante. C'était arrivé si soudainement, Kanda ne comprenait toujours pas comment la situation en était arrivé là.

Lorsque Arès fût parti et la foule dispersée, il était toujours là. Immobile devant le corps de son amie, ne pouvant détâcher ses yeux du rictus du douleur qui lui fendait la face.Finalement, il s'avança jusqu'à parvenir à sa hauteur, incrédule. Ses genoux le lachèrent là et il s'éffondra dans la poussière mélée de sang. Dans un soupire il prit la main de Xenia et la serra entre ses doigts. La chaire était flasque et froide.

Il resta là sans bouger, sans rien entendre ni comprendre, devant le corps de celle qui comptait plus que tout pourlui. Il ne vit pas le jeune Marinas qui l'avait repérer et qui lui balança sa masse dans la tête. Son cou et sa tête crièrent sous l'impact et il tomba sur le corps de Xenia.

Son sang vint se mêler à celui de la jeune femme et le monde disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Dim 19 Juin - 13:35

Ils étaient tous fous à lier, et j'étais en train de courir comme une dératée pour sauver ma misérable vie tandis que mes collègues, généraux, marinas et écailles continuaient de tomber en fuyant à la façon de feuilles ou de dominos. Sortant de mon coin sombre ou je m'étais reposée quelques instants je repris mon courage à deux mains, non je ne pouvais pas laisser mes camarades se faire démonter comme cela! Et ces berzerkers qui mourraient également les uns après les autres, n'étaient-ils pas supposés être plus fort et bourrins que nous? A croire que la puissance et la force ne fait pas tout, même si nous nous retirions, je pouvais percevoir que nous les marinas, avions tout de même gagné en gloire et en honneur.

Bon on me demandera quel honneur il y a à fuir devant la mort, tout simplement, je répondrais en montrant mon majeur du doigt et en cassant la gueule à cette personne.
L'honneur ça ne se s'achète pas dans la mort, il faut vivre et se battre quand les circonstances son bonnes et puis s'adapter selon la situation pour la tourner à son avantage. Quand toutes ces avantages sont réduites à néant, dans ce cas vaut mieux mettre sa fierté de coté et battre en retraite pour mieux se préparer à l'avenir.

Et tandis que je courait comme une belle diable, je vis qu'un berzerker m'avait repéré et fonçait également sur moi.
" - LAISSE MOI TRANQUILLE SALE CON!"

Lui lançais-je au péril de ma vie en crachant ces mots par désespoir, mes jambes s'accéléraient et ma main se crispaient sur la dague d'Obscurdia tandis qu'une lueur de lucidité me prit tandis que l'autre dingo de la guerre me poursuivait après.
Me retournant rapidement je lui lançais de toutes mes forces la dague dans la gorge, peu têtre avait-elle fait mouche? Je n'avais pas eu le temps de le réaliser que je m'étais déjà ressaisis sur mes poings avant de repartir au galop, fuyant le plus loin possible vers un portail de secours afin de me rendre en Atlantide, mon chez-moi.
Seulement j'étais comment dirons-nous? Encerclée.
Derrière les berzerkers et devant moi, Obscurdia et certainement d'autres goldsaints prêts à me tuer sur mon passage.

Mon cœur battait la chamade j'étais prise au piège.
Là j'étais vraiment mal barrée et j'allais encore pleurer face à mon incompétence et ma sottise, sauf qu'en dépit de tout, des meurtres, de cette situation désespérée, je trouvais le courage en moi de foncer tête baissée vers la maison du sagittaire.
J'avais énormément de peine au fond de moi, pourquoi Isaac n'était pas présent? je ne sentais plus son cosmos, qu'avait-il décidé de faire? mon maître...

courant d'autant plus vite alors que j'étais essoufflée et que je sentais que mon cœur allait exploser, je redoublais la cadence pour courir très rapidement vers la maison du sagittaire, au moins j'étais sur qu'une alliée m'attendais là-bas....
( si ares ou quelqu'un d'autre veut répondre bah qu'il le fasse Embarassed je dois régler un truc ou deux avec Obscurdia en RP après qu'il en ait finit avec le joueur Dealor.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   Sam 20 Aoû - 14:52

1er lien
shun > 20 xp
Arès > 15 xp
John Doe > 15 xp
Kanda Yu > 15 xp
Yaphleen > ( tu en as fais du progrès Yaphy, continue comme ça! ^^ ) 15xp
XP en cours de distribution

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event - Invasion bleue - offensif] Machines de siège I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Les machines
» tour de siège
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Le Sanctuaire des Saints :: • Le village Rodorio-