Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 303
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: [Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple   Mar 23 Fév - 22:35


Localisation : le Temple du Bélier

Pour plus de détails, voir :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les efforts offensifs de l'armée déguisée des Marinas semblent avoir été payants, et très vite, les soldats finissent par accéder au premier des douze temples. C'est ainsi une troupe constituée d'une vingtaine de soldats (assassins et soldats gelés) qui finit par pénétrer les lieux. Les combats aux abords des temples ont été sanglants, et déjà les soldats parvenus jusqu'ici commencent à montrer des signes de fatigue. Ils n'hésitent cependant pas à profiter du faible nombre de Saints présents pour souiller les lieux de leur simple présence et les occuper, renforçant petit à petit leurs rangs. En outre, leur moral semble grandement galvanisé par les nouvelles de l'approche d'un général.

Comme pour les topics d'escouade, n'importe quel joueur défenseur peut poster en réponse à ce topic pour tenter de vaincre les troupes en présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple   Ven 26 Fév - 22:21

Il ne fallait pas avoir l'oreille d'un chat pour entendre les hurlements des habitants du village en contrebas du Sanctuaire d'Athéna. C'était avec une rapidité féline et une maîtrise de la dissimulation que la Maîtresse de l'assassinat descendit jusqu'au temple du bélier pour observer le plus près les méfaits des assaillants du Sanctuaire. Revêtue de son armure de la renaissance et de la vie, la gravité n'était plus qu'un jouet pour elle. L'ombre d'une colonnade, celle qu'on nomme le " Spectre de Soie" était complètement invisible de tous et même des autres manipulateurs de cosmos. Son cœur battait lentement, les oreilles dressaient, Bastet entendit les pas bruyants d'une dizaine de soldats qu'elle n'avait jamais vu encore. Mais ces dernières portaient déjà les stigmates sanglants que la guerre qu'ils venaient de déclarer, c'était ses ennemis maintenant et ils allaient le payer. Patience est mère de sûreté, l'Ombre féline comprit bien vite qu'ils n'étaient pas simplement une dizaine mais peut-être le double. En plus des soldats de mêlée, des assassins se mêlèrent au ombres mais ils n'étaient pas aussi douée qu'elle. Le temple du Bélier ne semblait pas être occupé pour le moment, il fallait arrêter au plus vite la montée de ces hommes, Athéna lui revaudrait cette chandelle et puis Hermès ne lui avait pas demandé de quitter les lieux pour le moment ... il était donc temps pour le chat de s'amuser avec les souris gelées !

De son dos, la demoiselle sortit deux dagues fines et parfaitement aiguisées. Pourtant, la lame ne captait aucun rayon du soleil, noir étaient leur métal. La garde deux armes courtes étaient faites de cuir pourpre et deux lacets voletés autour des lames, se terminant par une larme de métal acérées. Bastet venait de sortir les "Crocs". D'une impulsion du pied, la messagère fit un saut de cinq mètres de longueur dans un silence de mort, laissant l'une de ses lame entailler la gorge d'un premier soldat pour le laisser choir dans son sang. L'ombre accueillante d'un autre pilier du parvis offrit le refuge à la chatte. Un nouveau battement lent du cœur de l'assassine passa alors qu'elle était de nouveau dans les airs, d'un salto surhumaine elle trancha deux autres soldats qui venaient de remarquer le premier mort, mais il était trop tard pour eux. Laissant l'une des larmes de ses lames frapper une colonnade, un assassin sortit de l'ombre. Il croyait avoir trouver la défenderesse mais je trouva que l'acier meurtrier d'un des Crocs du chat. Ils n'était plus qu'une quinzaine ... dont onze visibles.

* Voilà longtemps que je n'avais pas tué ... cela m'a tellement manqué !*

Un sourire carnassier laissait luire les canines saillantes de la messagère. Oui elle n'était pas une guerrière, oui son armure n'était pas toute d'acier doré forgée. Mais son agilité et sa dextérité étaient ses capacités les plus remarquables et cela lui avait offert sa place auprès d'Hermès et l'obtention de son rang. Quant à sa renommée, elle n'était plus vraiment à faire.

-" Rendez-vous ! Le Sanctuaire est vaincu ! Capitulez et nous vous offrirons une morte rapide !"

L'un des guerriers avait parlé. Pour ne recevoir aucune réponse. Le silence retomba pendant une première minute, puis une seconde. Enfin, le chat marcha dans l'ombre pour trouver un assassin trop espiègle, lui ôtant la vie d'un coup dans le cœur, perçant son armure de cuir noir. Bastet l'accompagna dans sa dernière chute pour qu'il ne fasse aucun bruit. Remarquant un mouvement dans sa périphérie, elle sauta rapidement en arrière pour esquiver une dague de jet, qui vient choir sur le sol un peu plus loin. Bastet se rua sur le malin pour sauter dans une vrille au dessus de lui, l'atteignant à la jointure de l'épaule et de la nuque. Il était surement temps de terminer le petit groupe de soldats avant qu'elle ne soit obliger d'engager un combat ouvert ... Bastet détestait ça !

-" Bien bien ... finissons-en !"

Sa démarché féline et chaloupée laissa les soldats dubitatifs mais pas ignares. Elle était l'assassine mais sa beauté les laissait pantois. Ce lapse de temps offert par les assaillants permis à la gardienne intérimaire du Temple du Bélier d'écarter doucement les bras pour laisser s'échapper une douce volée de phéromones grisâtres.

-" Goûtez-donc aux phéromones de la paresse mes gentils "

La forte dose de cosmos utilisé par la Féline ne lui permettrait peut-être pas d'user une seconde fois de cette attaque des plus puissante. L'air était maintenant chargé d'une envie de dormir ou de ne rien faire de plus. Les armes des soldats présents autour d'elle ou dans les ombres l'environnant tombèrent sur le sol et bientôt certains se mirent à bailler tout en se retournant vers les escaliers du parvis pour commencer à partir. Si le Chat cosmique n'avait pas été aussi amusé par le combat, elle les aurait très certainement laissé partir. Mais l'odeur du sang et de la mort était trop enivrante pour la voluptueuse Bastet qui s'envola d'un saut pour terminer les paresseux sans aucun remord. Voilà les cinq minutes les plus sanglantes qu'avait passé la messagère depuis longtemps. Retournant dans les ombres, il était sûrement temps d'aller trouver des renforts ou même de prendre des ordres... car ce n'était pas simplement une vingtaine d'hommes qui montaient mais bien plus qui ne tarderaient pas à prendre la place des cadavres présents. Ce combat était peut-être gagné mais ces hommes n'étaient rien de plus que de la chair à canon ... Bastet en avait bien conscience. Il fallait qu'elle contact son Divin Voyageur pour savoir si elle devait resté sur place ou prendre le chemin d'une nouvelle mission.

Revenir en haut Aller en bas
Isaak
Mister Freeze de Poseidon
Mister Freeze de Poseidon
avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 05/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
36/50  (36/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple   Sam 5 Mar - 12:38





Tandis que je pénétrai dans le premier temple accompagné de ma garde rapprochée, un sentiment étrange s'empara de moi. C'était la toute première fois que je gravissais ces marches, moi qui avais jadis juré de devenir l'un des plus puissants défenseurs de la cause d'Athéna. A l'époque, je n'étais qu'un jeune loup égaré plein d'ambition et de certitudes... certitudes qui deviendraient toutes les désillusions par la suite, expérience oblige. Le destin était tout de même curieux : un jour l'en embrassait une cause, et le lendemain on se tournait contre elle dans l'espoir d'en satisfaire une autre. Hum... mais à quoi bon ressasser le passé.... seul le présent comptait, un présent qui serait figé et emprisonné dans la glace la plus pure. Aujourd'hui je pouvais me targuer d'être un général, et certainement pas des moindres. Aujourd'hui je menais Poséidon vers une inéluctable victoire. Aujourd'hui, je me dressais contre mes maîtres du passé : Athéna... et Camus. L'espace d'un instant je me demandai si ce vieux fossile était encore en vie, quelque part, peut-être même était-il présent dans ce Sanctuaire en train de choir.... non, sûrement pas... sinon je l'aurais senti, il m'aurait senti aussi, et nous serions déjà en train de croiser le fer forgé de nos âmes gelées.

Lorsque je vis tous les hommes à terre, gorges tranchées ou cœurs transpercés, je fis immédiatement signe à mes hommes de s'arrêter d'un simple poing levé.... quelque chose clochait dans cette scène, et je devais en avoir le cœur net avant de poursuivre notre avancée. Doucement, les sens en alerte, je m'approchai de l'un des corps étendus. Il baignait dans une mare de sang qui s'écoulait des autres corps alentours... c'était un carnage. Certainement l’œuvre d'un groupe d'assassins.. en tout cas certainement pas des Saints, ils n'avaient pas cette culture du massacre dans leurs gênes, à ma connaissance. Tandis que je me penchais sur le corps et étudiais la disposition des autres victimes, je finis par identifier quelque chose de plus... il y avait dans l'air quelque chose qui trainait et alourdissait les molécules, c'était indéniable. L'un des lieutenants s'avança vers moi et me questionna sur ce qui se passait. Je n'en avais pas encore le cœur net, mais grâce à mes sens je n'allais pas tarder à pouvoir lui fournir une réponse réfléchie :

"- Regarde ce corps égorgé et les autres. Ils n'ont pas été tués de manière conventionnelle. Il y a quelque chose dans l'air qui les a précipités dans leur perte... peut-être un poison... ou plutôt.... oui.... je les sens lorsque j'essaye de ralentir les molécules qui nous entourent... des traces infimes de phéromones."

Le soldat se pencha lui aussi sur le corps, admirant la plaie béante dans la gorge un instant, puis m'offrit son analyse... analyse dont je me serais bien passé :

"- Jamais vu des phéromones faire ça..."

"- Non ça c'est une dague, crétin. Mais si tu regardes de plus près tu verras que le corps n'a pas de tension particulière, ce qui signifie qu'il a été tué dans son sommeil... sommeil qui a dû être provoqué... pas par une dague, en tout cas."

Une fois ce petit cours terminé, nous fûmes interrompus par un immense fracas qui retentit non loin de notre position. Je reconnus ce bruit, qui fut immédiatement suivi par les cris de joie et d'éructation de mes soldats : les machines de siège avaient enfin frappé. A mon goût elles n'avaient que trop trainé, et il devait probablement se passer quelque chose sur nos lignes arrières pour qu'elles aient mis autant de temps. Mais je ne pouvais pas être partout... Salamandar devait sécuriser nos positions arrières, c'était son boulot, entre autres. D'un autre côté, si ce dernier venait à être en difficulté, l'illusion qui nous déguisait tous pouvait être compromise. Hum... pour l'heure nous devions avancer au plus vite, nous ne disposions pas de ressources illimitées, et si nous parvenions au plus haut du Sanctuaire, il n'y aurait plus personne pour voir notre véritable visage et aller pleurnicher dans les jupons de quelque autre dieu belliqueux. Il fallait en finir au plus vite ! D'un geste vif j'intimai l'ordre à nos hommes de progresser vers le prochain temple, non sans leur donner quelques indications :

"- Avancez mais soyez sur vos gardes ! Il reste encore quelques Saints entre nous et la victoire, et ils ont des assassins qui utilisent des armes peu conventionnelles. Ne vous déplacez pas en rangs serrés, soyez dispersés tout en conservant le contact visuel sur les autres. Si vous constatez des changements dans le comportement des autres, ne restez pas dans les parages. Je ne serai pas loin de vous et je piègerai ceux qui tenteront de s'en prendre à vous... allez !"

Immédiatement, les hommes avancèrent promptement en micro-formations comme je le leur avais suggéré. De mon côté, j'entamai également une marche lente mais terriblement assurée en direction des prochains temples... quiconque se dresserait contre moi en subirait les conséquences et serait emprisonné à tout jamais dans les glaces éternelles de sa funeste destinée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 28

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple   Dim 6 Mar - 11:42

( flèche envoyée de là [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Depuis le temple du sagittaire une étoile filante perçait les cieux de son voile enflammé, cherchant pistant, violant les nuages et le vent à contre sens dans le but de trouver et chercher ce que son porteur lui avait ordonné de percer.
La flèche d'or de l'armure du sagittaire lancé avec un cosmos à son paroxysme, flamboyant ne mit pas plus de quelques secondes avant d'arriver au niveau de la maison du bélier: Le maître assassin Obscurdia avait sentit qu'un éventuel rival pourrait lui causer problème. Comment? Il suffisait que sa flèche touche ses convictions pour en être sur. Dans le cas contraire, s'il n'y avait pas d'autre assassin dans le sanctuaire d'au moins une force égale à celui du puissant goldaint, la flèche reviendrait vers son lanceur.

Les flammes qui suivaient le tracé de la flèche immitaient parfaitement le cheminement de la flèche et c'est en un sifflement suraigüe qu'elle se suspendit dans l'air de façon immuable et totale.
Quelques secondes, la flèche frémissait, se délectant de son future crime tandis que le feu du cosmos continuait à flamber totalement, tel une haine subite, une vengeance parfaite, un feu de l'amour et de la passion corrompue. ( putain jsuis poete la vache mdrr)
l'arme dorée alors repéra sa cible, ou qu'elle soit, dans l'ombre, transparente et totalement inaccessible, cependant la flèche était à tête chercheuse et s'élança a nouveau avec puissance et férocité vers la petite minette qui avait quitté le champs de bataille.
La flèche explosa l'un des murs de la maison du bélier sans omettre de foutre le feu à l'intérieur, si tapis et voiles il y avait, puis, toujours dans le même élan de rapidité, fendit vers les fesses de la minette.
( post de hermès un peu plus haut )
Après quelques secondes à l'écouter, je m'empressais à sortir un manuscrit ainsi qu'une plume et écrivit quelques mots à propos d'Athéna a Bastet.
Lui demandant de défendre le sanctuaire si elle s'en sentait capable, mais de ne surtout pas se mettre en danger. Qu'elle devait le rejoindre a Esna dès qu'elle en aurait la possibilité et qu'enfin, que message se détruirait dès le moment ou elle le lirait.


Cependant la flèche prit également au vol un malheureux papier qu'il faucha et pancarte sur les fesses de la chatte Bastet, la flèche perça son cul tout dur, laissant une tracée de sang et peut être un petit cri de surprise? ou un cri étouffé? quoi qu'il en soit, le sang coula de ses jolies fesses ce qui allait bientôt indiquer sa provenance.
( ouais t'as une pancarte de ton dieu ainsi qu'une flèche dans ton cul mdrrrr' bon courage ma PQ préférée mdrr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple   Jeu 10 Mar - 20:26

Le silence était de glace et l'attente parue interminable. Dire que ce sanctuaire était celui de la paix et du savoir. L'attaquer n'était encore qu'un prétexte pour prendre le contrôle de l'humanité, à ne pas manquer. Un soupir silencieux laissa les épaules de Bastet s'affaisser un bref instant, non l'heure de l'Homme n'avait toujours pas sonnée de la faute des dieux. De nouveau arrivant se firent entendre, ces derniers furent rapidement sur leurs gardes. Le sang et le massacre chirurgical les laissa silencieux un instant, puis celui qui semblait être un détenteur de Cosmos énergie prit la parole pour donner ses directives. Oui il s'agissait d'un Marinas ... cela ne faisait aucun doute. Mais pourquoi était-elle avec des guerriers Asgardiens ? Cela était vraiment étrange. Tous s'étaient de nouveau unis contre le sanctuaire ? Athéna ... que lui était-il encore arrivé ?

* tout ceci me dégoûte réellement ... *

Il était sûrement temps de faire retraite. Un goût amer resta sur la langue de la chatte. Elle espérait avoir fait gagner quelques instants précieux à ses alliés. De tout son cœur, elle espérait que les non combattants aient pu fuir le sanctuaire le plus rapidement possible. Mais le bruit qui retentissait un peu plus haut dans le sanctuaire laissait présagé que le combat était bien avancé et surtout qu'il y avait plusieurs fronts. Le Kekkai d'Athéna n'était pas levé, quiconque avait des pouvoirs de déplacement rapide pouvait atteindre les hauteurs sans passer des heures à grimper les marches. De plus, le Saint des Saints renfermait bien des secrets...

Un frisson parcouru l'échine de la Messagère, son instinct de survie la fit réagir mais pas assez rapidement. Une douleur aigüe vint faire naître un frémissement sur ses lèvres. Sa peau avait blanchit par la douleur et le contrôle qu'elle exerçait sur ses cordes vocales n'était pas de tout repos. Mais l'ennemi était bien trop proche pour piper un moindre son. Elle ne pouvait pas mourir ici, pas maintenant. Son regard se détourna sur sa fesse, elle était planté d'une flèche ... D'OR ! Alors on venait de lui tirer dans le dos ! La colère froide de Bastet naquit en son sein, elle obtiendrait vengeance. Le sang coulait le long de sa jambe droit, sa jupe coupe était maintenant agrafée dans sa fesse, se teintant de vermeille.

Il était temps de partir et vite ... retirant la lettre qui s'était burlesquement planté par la même occasion sur la flèche, les larmes coulaient le long des joues de Bastet ... elle avait une nouvelle personne à tuer et des explications à demander. Le Sanctuaire s'était-il rendu coupable d'une traitrise envers sa personne ? L'enquête commençait dès à présent. Une aube rouge se lèverait bientôt sur le cadavre de celui où celle qui venait de l'attaquer ... et de la faire saigner. Le message se détruisit dans ses mains. Son dieu allait attendre quelques instants encore. D'un saut agile, la chat s'envola pour rejoindre le sommet d'un pilier lointaine, usant de sa technique de camp pour disparaître purement et simplement du combat qui n'aurait pas tardé à s'engager. La douleur était vive mais pas incapacitante ... le Cosmos de la flèche était unique et Bastet retrouverait son détenteur.
___________________________________________

=> départ du temple pour ... ahahha vous le saurez plus tard !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event - Invasion bleue - offensif] Occupation du premier temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Page d'histoire: Mefaits de l'occupation Americaine (1914-19
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana
» Le discours du premier ministre J E Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Le Sanctuaire des Saints :: • Les douze Temples du Zodiaque-