Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i   Dim 28 Fév - 15:56

tac, tac, tac ...
Arrêté contre l'un des murs de ce tunnel à la con, je tapais du pied les bras croisés sur ma poitrine, putain de merde! Qu'est-ce que je pouvais faire?
Alors soit j'allais tranquillement à mon temple en mode yolo, je m'en foutiste absolu pour empêcher que les saints et les Marinas ne passent et donc, qu'ils s'entre-tuent dans l'art sans moi.
Soit que, plan B, j'allais moi-même buter tous ces survivants,
Soit que plan C, je faisais style d'aider les saints pour mieux les tuer par l'intérieur un peu plus tard et ainsi m'accaparer leur sanctuaire.
Ahah... Où alors je profitais de ce tumulte et de cette petite guerre pour que les marinas puissent simplement tout raser pour justement profiter de ces ruines pour y bâtir le quartier général des Némésis. humm... Mouais badass idée ever!

Je haussais les épaules en récupérant mon arc tandis que je sortais du trou du tunnel menant au temple du sagittaire.
Oh bien sur, pour éviter que les Marinas ne s'emparent du sanctiaure de trop rapidement, je donnais un coup brutal de mon poing cosmique contre les parois du tonnel.
Tous les occupants de ce tunnel hurlèrent d'agonis, d'angoisse et de souffrance tandis que le plafond cireux et rocailleux du  tunnel leur tombait sur la gueule.
Qu'ils soient marinas ou saint, la situation était la même, j'avais pété ce putain de tunnel.

On me remerciera plus tard pour ça.

" - Tu comprendras quand tu seras plus jeune et que t'auras plus de... d'arguments, Yaphleen... WHAA AH AHAHH! En attendant... "

J'avançais doucement les première marches du temple du chevalier du sagittaire en jetant un regard derrière moi, une multitude de couleur, passant d'un rouge écarlate au bleu océan se mariait dans le ciel. Magnifique tableau que jamais, jamais je n'avais vu dans mon monde.
C'était un magnifique spectacle qui me réchauffait le sang et me donnait envie de m'installer ici avec un petit Whisky en observant cette agréable palette de couleur.
Dommage cependant que j'avais du boulot à faire.

" - bon bon bon..."


Je craquais les doigts et m'étirai longuement les bras au dessus de la tête tout en lâchant un léger rire sardonique, ma bouches s'ouvrant en embrassant avec provocation, le vide et le vent se présentant devant moi.


" - mouh! mouh! mouh! C'est partit les enfants! Que le meilleur gagne!"


Un Némésis, des Marinas et quelques saints.
Je prenais mon arc, y mis une de mes flèches d'or ( kit send to Isis postale ) non sans omettre de faire un "FUCK" de mon annuaire levé alors que mon poing tenait fermement l'arc.
Mon fuck était levé vers la direction d'où je lançais ma flèche, je vis brûler mon cosmos en me concentrant.

* pouf pouf... Mon-poing-dans-ta-gueule-tu-prendras-si-tu esquives-ma-flèècheuuuuh *
" - En avant! Flèche de l'avarice! "



Mon cosmos d'or brûlait et alors que je bandais la flèche, et non pas autre chose, quoi que, c'est possible de bander si on est une nénette?
La flèche donc, fut lâchée si rapidement qu'elle effleura mon " Fuck" droitement plantée dans mon poing.

J'abaissais mon arc, mis une main plate au niveau de mon front afin d'observer la courbe de ma flèche poursuivre sa route jusqu'à la maison du Bélier....
( Suspens Biatches! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Lun 14 Mar - 17:49

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Une fin pour un renouveau.


L'attaque avait donc bel et bien porté ses fruits mais c'était le mauvais ennemi ciblé. Malheureusement à part la voix du général qui résonnait dans toute l'illusion comme heureux de cette scène rien, aucun autre son filtrait en ces lieux.

Salamandar s'était bien joué de lui et en plus d'avoir subi la plus puissante de ses attaques de plein fouet, le cosmos doré du chevalier des gémeaux avait une teinte maléfique. Le côté du mal de ce chevalier maudit avait totalement prit le dessus sur lui. Mais rien, il était dans le coma, sentait juste de léger courants d'air sur sa peau, son visage qui lui indiquait que son corps bougeait, changeait de place. Il entendait comme s'il avait des boule-caisses dans les oreilles, des paroles lointaines et très peu compréhensibles. Puis ce fut la décharge de cosmos, le corps inerte de Déalor était propulsé dans les airs dans la direction du Sanctuaire.

Quelques secondes plus tard il finit par atterrir dans un des temples zodiacale. Il se réveilla après le nouveau choc contre le sol. Heureusement pour lui, l'attaque qu'avait renvoyé Salamandar ne l'avait que plongé dans un léger coma, il n'avait pas suite aux illusions de dégâts corporels plus importants. De plus la troisième armure d' or était à nouveau sur son corps pour le protéger. Son côté maléfique était toujours présent, les cheveux gris contrastaient àà l'habitude et alors qu'il se relevait engourdit il regardait tout autour de lui, des bacs remplis d'une eau rouge, quelques braséro allumés. Comment était-ce possible ? Qui pouvait résider ici ? Et où était-il ?

Il regardait autour de lui son esprit sain s'était totalement soumis à sa malédiction. Il pu voir un trou dans le mur et un message... Il lu le message et vit au dessus la flèche d'or... Il était donc dans le temple du sagittaire. Comment un temple d'ordinaire aussi beau pouvait avoir telle parure ?

Il chercha alors des traces de cosmos espérant trouver le chevalier du sagittaire même s'il ne le connaissait pas. L'esprit tourmenté voulait en découdre et avait soif, soif de pouvoir et de destruction.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Lun 14 Mar - 18:09

La flèche que j'avais balancé dans le sanctuaire avait atteint son but, un autre assassin au moins aussi dangereux que moi. Je n'avais pas été assez fou pour la lancer sur un marinas ni assez impétueux pour tuer un saint, bien que j'avais tôt fait de rectifier ce détail.
La phalange de mon annuaire toujours levé sur mon arc, je descendais lentement la main de ma vue pour espérer que la nénette assassin qui s'était prit ma flèche dans le cul ait au moins aimé cela. Avec moi c'était toujours suspens et surprises garanties! Un peu à la DeadPool Party, mais avec plus de délicatesse, j'étais une femme, Merde!

Un peu psycopathe sur les bords, je lançais un vulgaire "ah"  avec un fin rire et rictus désagréable qui allait déformer mon visage aux yeux bichrome verron avant de vouloir encocher une autre flèche pour cette fois, viser le joli ptit cul d'un saint à poil, à non tient, il avait l'air d'avoir un slip! Mais ou allait le monde? J'applatissais dans un geste rapide la paume du large de ma main sur la figure en poussant un soupire aigüe et attroce, depuis quand Les Saints, LES SAINTS QUOI se laissaient aller au naturisme? Oh bah, pas que ce détail m'affolait ni ne m'ennuyait, mais les gars on était en guerre putain!
Aller une petite flèche dans le cul mon père Dokho et on en parle plus ok?

J'aurais pu le faire, franchement, j'aurais pu encocher une nouvelle flèche d'or, concentrer mon cosmos et durcir mes tétons sous l'effet de l'excitatione et du meurtre si on m'en avait donné le temps, cependant du temps il m'en manquait, cruellement et inexorablement.
La preuve c'est que même l'autre imbécile heureux des gémeaux nudiste venait chez moi en volant, et pourtant ce n'était pas encore l'heure de l'apéro... Mais qu'est-ce qu'il foutait putain? J'avais même pas encore pensé débouchonner le pastis ducon, retourne dans ta CUISINE!

Cette fois je ne comprenais vraiment pas ce qu'il se passait dans ce sanctuaire de dégénérés mentaux, entre le vieux en slip, l'androgyne qui ne s'assume pas, la chatte aux hormones dérangées et les géminis naturistes je ne savais pas ou me mettre.
On m'avait prévenu qu'en rentrant dans le monde normal et contraire au miroir, nous tomberont face à nos parfait opposés.
Bah vous savez quoi? Oubliez vite fait ce détail parce qu'en fait j'ai vraiiment l'impression d'être chez moi avec tous ces fous! Manquerai plus qu'à mettre du Georges Mickael en arrière plan! Oh... non faut même pas y penser!

Faisant volte face non sans oublier de penser aux milles façons de caresser, tirer, écorcher et désosser la chair tendre de ma future proie, cape au vent, j'avançais vers mon nouveau temple aménagée à la mode de chez nous.
Je pénétrais dans mon temple, mes bottes raisonnaient en écho, morbide, froid, instable et faisant régler une atmosphère dérangée tandis que l'inconnu qui était tombé pile devant l'un de mes murs, celui avec la flèche et les mots d'Aioros, l'ancien sagittaire, semblait légèrement perdu.

Tiens, il avait les cheveux gris? J'étais en face d'un vioc Dokho bis? maha! Ma ptite Obscurdia, ne penses même pas devenir gérontophile et nécrophile? Y a un moment ou faut faire un choix ma belle!

Mouais surtout que ce type avait l'air légèrement ... ah non aussi dérangé que moi tiens! On va essayer une première approche.

" - Et mec, tu t'es perdu mec? T'as besoin d'un GPS, d'une carte routière ou tu veux que jte tienne la main pour sortir de chez moi?"
plus bah en maugréant
" - ou meme te tenir autre chose mais bon AH!"
Re gueulant comme un putois
" - On est en guerre mon ptit chat maha! MAHA! allez sors de là à moins que tu veilles t'en prendre une dans l'cul! Et c'est pas moi qui l'ait dit, c'est Athéna! Promis!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Lun 14 Mar - 18:36

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Une fin pour un renouveau.


Une voix féminine me parlait, à moi le chevalier des gémeaux ! Mais c'est qui cette garce qui ose me prendre de haut et me menacer ?! Moi ! Mon cosmos s’amplifiait et plus il s’amplifiait plus ma chevelure partait en live, ainsi le destin funeste des gémeaux qui ont à chaque fois une capillarité douteuse quand ils sont pas content.

Je me retournant je reconnus l'armure du sagittaire, mais ne connaissais nullement la personne dedans. Des yeux verrons, une dégaine étrange. Mon cosmos me disait que c'était une ennemie de mon être si précieux. Un sourire maléfique s'accrochant à mon visage je m'approchais d'elle qui bandait son arc et risquerait de faire bander autre chose vue sa figure.

« Alors comme ça tu ose parler d'Athéna et toute la merde qui va avec elle ?! Celle qui provoque les guerre ! Elle n'est plus là Athéna ! »


La cruche aux cheveux roses n'était vraiment plus là et mon côté obscure voulait s'en donner à cœur joua. En plus le sagittaire, foutu sagittaire qui vient toujours traîner dans les pattes des gémeaux au moment le moins opportun.

« Hey ma grosse tu range ton arc gentillement je voudrais pas te faire de mal. On ne sais jamais, les dimensions sont marrantes et j'ai vite fait à en créer »


La colère m'envahissant de plus en plus, mon cosmos doré était tout autour de moi quand je chaussa mon heaume. On pouvait remarquer le visage « bon » fissuré alors que l'autre non. J'étais sur de moi et c'était pas cette femme qui allait m'arrêter.

Je m'approchais préparant une première attaque levant mes bras je créais une dimension alors qu'un rayon bleu et rouge sortirent du casque, que même les développeurs de Tron seraient jaloux des effets spéciaux.

« Alors on va se foutre sur la gueule méchamment ?! »


Une vive douleur au crâne vint me foudroyer. Et une discution intense s'engagea entre moi... et moi...

« Non tu ne peux pas c'est moi le patron ici !! »


« Tu penses qu'à la destruction, laisse moi je dois retourner combattre ! »

« JAMAIS !! »

Je me tenais le visage tentant de reprendre le contrôle, cette malédiction n'avait aucun droit sur mon être et encore moins s'attaquer à mes frères chevaliers. Mais à cause de Salamandar je ne pouvais pas, j'étais trop affaiblis et je fus submergé par la colère.

« Bon reprenons ! Nous en étions où ? Ah oui je devais t'exploser ! »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Lun 14 Mar - 20:57

J'avais pas une réputation de serial lover dans mon sanctuaire et ici ça avait l'air d'être à peut prêt pareil, j'avais totalement foiré la première approche avec ce saint, en même temps, avec une capilarité aussi douteuse qu'un Jackson five couplé d'un DragonBall Gt coiffé avec un pétard, il ne fallait pas s'attendre à du grand art, n'est-ce pas?
Avec son sourire colgate version Latine, Vade me cum diabolique et limite nazi mais charmeur et plein d'amour et de petits oiseaux tous colorés, je l'observais de loin en abaissant mon arc et la flèche dessus vers les dalles.

Ce mec était totalement teubé!
Ca me plaisait oh my Dark Athéna ! Pourquoi me forcer à tuer un génie du malin aussi subliminal alors qu'il suffirait de le ramener chez nous pour remplacer l'autre con végétophile?
Oais notre monde serait encore pire qu'il ne l'était avec ce gars mais au moins l'ambiance ne se terminerai pas en une fin de soirée débrayée genre tous le monde chez Shaka quoi, sans alcool ni pétards ni drogues la fête elle elle risquerait pas de décoller ni même de commencer hein!

Et puis genre que j'attardais mes yeux verrons sur le pantalon de monsieur! Je ressentais une lègère gène, une vaguelette de chaleur montait doucement le long de mes joues pendant que je me surpris à toussotter pour reprendre les esprits.
Mais bordel Bubu, quels esprits? Tu es sur d'en avoir? Attends ce gars là en face est un vrai psychopathe schyzophrène étalon blanc limite psychopathe et tout, en fait, Dealor était comme un big mac, Gemini c'est tout ce que j'aime!

J'en venais même à regretter le Meshoui avec Mü quand j'ai exploser sa petite face de gamin prépubaire contre les dalles de son temple trop efféminé à mon goût! J'aurais du avertir Dealor! J'aurais du lui demander de cramer ce Mouton et de participer à cette fête sainte du Meshoui avec moi! Dommage que je ne l'ai pas croisé plus tôt, franchement, j'aurais même pu l'inviter à quelques tuerie du coin et même à l'extension du monde Némésis et pourquoi pas à la montée du roi Bubu sur le Trone du grand pope!
AHAH Grand pope à la place du grand pope... maha non fallait de toute manière que je le tue, il avait une belle gueule et un beau cul et certainement d'autres magnifique et sublimes aptitudes masculines, je n'en doutais pas... Mais il avait l'air d'être un danger potentiel quand même, tout de même un peu hein.

" - Alors je te signale monsieur Bill hein, que si Athéna elle ne ferait pas la guerre à droite et à gauche on se ferait un peu chier! J'en suis même la première à en être grandement affectée! Et je suis contente que les Marinas ont enfin pu commencer à nous sortir les doigts du cul, parce que à force de les reniffler ça perdait de son odeur!"

C'est vrai que si Athéna ne menait pas de guerre, on se ferait mortellement chier!
Ouais mais attends, il voulais aussi que je pose mon arc et que je test sa dimention? Mais de quelle dimension il me parlais? Oh Toi mon coquinou, si tu me parles des choses aux dimensions bienveillantes et non proportionnelles, tu vas vite me faire tomber sous tyon charme, grand fou!
Même si je dois avouer quand même, que ta dimension ne sera jamais aussi Badass, grosse et belle que la mienne. Eh ouais! On est Némésis ou on ne l'est pas mon ptit cul !

Bon aller, je soupirai face à la perte de mon humour de merde, mon sourire fendant et mes yeux tous brillant made in Japan et levais un menton volontaire hisrtoire de jauger mon adversaire et bien sur le provoquer!
Monsieur avait l'air de partir en colère, mais d'une genre capricieux et bon enfant ahah! Ca me faisais doucement marrer, que connaissait-il de la véritable folie? Celle qui vous procure sartisfaction, orgasme, celle qui vous pare d'un sentiment d'amour et d'une profonde compassion pour votre statut d'être éphémère, faible lueur d'étrangeté dans un tableau d'une noirceur sans pareil.

Puis monsieur lève les bras et commence a invoquer une boule discotèque aux lumières sans pareilles... Alors là je commençais à me marer un peu plus, mes yeux louchèrent d'un genre violent et mon corps trembla tandis que je me contorsionnait sous un rire effroyable, me foutant ouvertement de sa gueule en disparaissant  dans son autre dimension, les pates et les bras écartés lui laissant même le loisir de constater que sous mon armure d'or je n'avais pas grand chose pour stopper l'imaginationd d'être pervers.

Il me fallut quand même une bonne grosse minute pour à mon tour revenir dans mon temple, à la fois comme une téléportation, sauf qu'un portail d'émeraude au cosmos terrible me fit surgir de nulle part.

" - Eh mec va falloir penser à te raser les dessous de bras si tu penses sérieusement vouloir me draguer! Aller jte laisse une seconde chance mon chaton MAHA!"

Sortant du portail du miroir que j'avais créer et qui s'envola en quelques secondes, j'arrivais sur le pont de bois de mon temple, pile au milieu de ce dernier et prit une posture de combat avant de le regarder genre bien dans les yeux, les pupilles dilatées en mode DROGUE et les paupières battant un rythme d'aile papillons. J'allais même jusqu'à lui faire un petit baiser volé AHAH
Mettant ma main devant moi comme pour l'inviter à danser, je fis apparaitre une légère lumière brillante qui soudainement, se lança à la poursuite de Dealor.
Une multitudes de flèches sortirent de mon cosmos flamboyant pour aller toutes droites se planter... enfin vous savez mieux que moi non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Ven 18 Mar - 1:01

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Une fin pour un renouveau.


C'est alors que le chevalier des gémeaux pu voir que celle du sagittaire sortait tout bonnement de la dimension qu'il avait créé. Mais comment pouvait elle faire cela ? Le gémeaux surprit eu un léger temps de recul comme impressionné. En plus elle osait le chambrer. Intéressant.

Il vit ensuite l'attaque du sagittaire arriver droit sur lui, une nuée de flèches se mit à poursuivre comme un essaim de frelons prêt à se faire le cul de Déalor. Il esquiva la première, la seconde puis la troisième. La suivant elle alla se planter dans la cuisse du saint traversant l'armure d'or. Déalor se concentra alors pour créer une nouvelle dimension autour de lui et ainsi envoyer les flèches de cosmos dans le décors.

On pouvait ainsi voir les planètes et les étoiles tourner autour du chevalier qui se préparait alors à lancer à son tour une attaque, même affaibli par Salamandar et cette flèche qu'il retira sec de sa cuisse, il lança sa « Galaxian Explosion » sur le chevalier du Sagittaire. Les planètes, les étoiles et les galaxies se brisèrent alors en direction du chevalier d'or du Sagittaire. Il allait ainsi pouvoir étudier les déplacement de cette dernière et tenter de la vaincre avant les fameux 1000 jours. De toute façon dans son état il savait qu'atteindre cette limite lui serait strictement impossible.
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Sam 9 Avr - 1:16

Sivir sans armureJe m'étais laissé emporté lentement par la quiétude du miroir, son apocalypse, ses cris de souffrances divines et son éternelle agonie au pied duquel je me refusais malgré tout de retourner.
C'était comme vouloir renier son corps, son coeur et son âme, vouloir tout oublier jusqu'à l'essence même de son existence pour vivre et espérer aller dans un monde meilleur, ce que tous les Némésis espéraient, ce que j’exaspérai.
Mon monde était celui des forts et des impérieux, il n'avait rien à envier aux couleurs et aux parfums enivrants de la vie ici, mais l'odeur âpre du sang qui coule le long de vos lèvres, salé, poreux, coulant le long de votre langue en une caresse esquisse, effleurant et traçant sa route sinueuse le long de vos doigts et de votre gorge... cette odeur... cette fragrance!
Ce même sentiment d'être remplit totalement d'une soif inassouvie, des pulsions les plus basses et profondes, celles qui vous rendent véritablement vivant! Qui vous offre le sentiment d'être puissant, bien plus supérieur que les autres, celle qui nous donne en cadeau la souffrance de l'autre et la conviction qu'un monde meilleur n'est certainement pas utile lorsque l'on connaît le goût et le prix du sang.
La mort en soit n'est qu'une passade, nous revenons toujours dans un autre état, dans un autre corps charnel aux basses pulsions animales, animés par un instinct grégaire: Mais la souffrance de la vie, la torture méticuleuse, physique et mentale d'être impuissant et d'être opprimé par les autres, les prédateurs et la société, elle... sera toujours là.


Je me rappel avoir choisis d'être assassin très jeune déjà pour goûter ce sang, cette vie, la mordre, la croquer, démembrer et boire, avaler d'une traite ce flux angoissant et poreux de façon à ce que je sois marqué comme prédatrice et non proie, la peur me montait au ventre et la rapidité avec laquelle je détalais était la même que celle que je ressentait dans mon ventre, tambourinant dans mon estomac avec férocité, déchirant toutes mes attentes et mes envies.
Mon monde? Je l'aime! J'aime mon miroir!
J'aime la façon dont je suis arrivée au sommet de ma chaîne alimentaire en saignant la brebis égarée ou le lion trop puissant, j'aime la douce folie qui m'anime lorsque je vois mon sang chaud coaguler le long de ma lèvre, tout comme son passage, de cette fleure carmine et sauvage s'écoulant sur mon visage tel une cascade tiède, fluide, s'évaporant jusqu'à mon menton avec grâce et délicatesse.

J'observais Le Gémeau dans les yeux, j'avais finis par me prendre l'une de ses attaques, comètes enflammée malgré elles dans le thorax, ce qui m'avait permis de mettre un point d'honneur à écraser un genou sur le sol, ma main crampe sur ma jambe commençait à tirer de longues griffures de ma chair rougies par la faiblesse de ma puissance.
Je ne referais plus la même erreur.
Une même attaque ne peut toucher deux fois de suite un chevalier d'Athéna.
Je toussais comme un vieux asthmatique, Breath On, Breath off des bourdonnements arrivèrent dans mes oreilles et mon coeur, je l'entendais faire les quatre cent tours à n'en plus finir.
Il avait gagné.

Je n'avais pas été assez méfiante en prenant un autre portail et était revenue beaucoup trop vite pour me prendre une comète dans la gueule, je pestais de rage sur ma faute, j'étais une assassine, j'étais faite pour les dégats et non tanker et prendre des dégats. Je faisais mal et non ne pouvais recevoir trop d'attaque, ma vie défilait devant mes yeux à la façon d'un tambourin à percussion, jouant une symphonie funeste le long de mes oreilles détruites par la solitude et le silence omniprésent.
Il avait gagné, j'entendais cette fois mon coeur battre chamade et finir ses bonds dans mon cerveau, mon âme tremblait et ma main tenant mon arc du lâcher l'arme ainsi que mes flèches pour ne pas me blesser inutilement.
J'exhumais de rage et une profonde envie de m'entailler le cerveau pour en sortir les cellules grises manquantes me prenait.

" - NON!... tu ne peux pas..."

Je respirais, crachais, pestais, mais le sang continuait à s'infiltrer joyeusement le long des pores de ma bouche, s'écoulant lentement en moi tel un liquide salvateur.
Je n'avais plus mal, assassin un jour, assassin toujours.
L'Adrénalyne montait, j'étouffais un sanglot d'impuissance en frappant, mauvaise perdante, mauvaise assassin et dangereuse... le sol d'un poing enragé!

" - TU NE PEUX PAS ME VAINCRE! JE SUIS OBSCURDIA!"

J'avais froid, mais le sang me réchauffais, froid aux doigts, aux mains, au corps et à l'âme, j'eue toujours connu que le froid de la puissance inconditionnel, de la maîtresse de la haine et de l'avarice: je suis une meurtrière de l'ombre, je suis un chevalier d'Athéna!
Mon cosmos réagissais terriblement, violemment hurlant un cri d'agonie et d'angoisse à ma place, il fut tout d'abord d'un doré lumineux, astrale, provocant le soleil dans ses gerbes de flammes, puis des parcelles d'un vert viride, émeraude vint parer ce soleil qui ne s’atténuait pas, mon sens ultime, mon septième sens.

" - Chevalier d'Or de sa majesté Athéna, Sagittaire de la cours, meurtrière de l'ombre et de l'angoisse! Toi! TOI! "

Me relevant sans tituber, la douleur n'existait plus, mon corps n'existait plus, mon âme était voué à une folie profonde, mes yeux verrons se perdaient dans les iris bleutés du chevalier d'or des gémeaux, un regard profond, noircit par la compassion mais aussi une profonde peine, la peine de devoir achever rapidement cet homme.
J'aurais aimer le dépouiller petit à petit à ma manière, démembrer chacun de ses orifices, doigts et chair jusqu'à atteindre l'extase de lui couper les nerfs à vif, jusqu'à voir et partager les frissons de la torture! Scier les os avec ma dague, lentement et méticuleusement jusqu'à saisir les plus profonds gémissements de l'âme, arriver au stade ou le patient et la proie, croit qu'il ne peut plus rien ressentir car il a dépassé le stade de la souffrance corporelle...
Pour m'attacher plus rapidement aux éviscères, extraire le foie et les boyaux, l’intestin sous les yeux de la pesante victime vivante et bien consciente!
Extraite un à un chacun des petits os de la colonne vertébrale en faisant attention à ne pas couper les nerfs d'un dos trop musclé... ahah... une souffrance légitime et éternelle que celle de la colonne! Menant tout droit au cerveau et aux informations les plus évidentes du cerveau!
C'est lorsque l'on sectionne la colonne que l'on devient végétatif!

J'aurais du le faire, mais le temps ici manquait et j'étais en guerre, j'avais d'autres choses à faire et vue la puissance de ce chevalier, il allait falloir que je redouble d'efficacité.
J'enlevais soudainement mon armure d'or, elle ne me servait plus à rien, le centaure s'affichait, tel un magnifique présent d'or derrière moi.
Mains déliées, j'ouvrai et fermai mes doigts en un craquement sinistre sans quitter ma proie du regard.

" - Il n'y aura pas de repos ni de fin pour toi, chevalier! Ta mort et ta réincarnation t'attendent et déjà, sont synonymes de tortures, de douleurs exaltées, l'entends-tu? douce Sérénade morbide dont j'en suis la fière faucheuse! EN GARDE!"

J'arrachais ces derniers mots sur les crachins de l'arrogance, avant de littéralement faire un pas en avant et disparaître à la vitesse de la lumière, Dealor m'avait-il vu faire? Etait il aussi rapide qu'un Némésis au septième sens?
Je préparai ma main et mes ongles pour les planter dans sa nuque et le bas de sa colonne vertébrale, des zones plus que sensibles qui n'étaient pas protégées par l'armure.
Il voulait son lot d'épique? Qu'il vienne au corps à corps, je l’attendais de pied ferme.

" - Les milles jours ne sont que tromperie, comme l'a été ta misérable vie, existence merdique et banale, je vais te la faire ravaler, tout autant que ta sale fierté!  POUAH! Comme je suis mesquin, il n'y aura pas de milles jours, ni de six cent soixante six, il n'y aura qu'une minute, un cri et une longue, très longue agonie ..."

Après l'avoir attaqué, je me dispersait à nouveau dans les ténèbres pour mieux l'attaquer à nouveau, cette fois au visage, lui arrachant s'il ne m'avais sentit ni vu, difficile sans au moins le septième sens, l'un de ses yeux que j'allais pouvoir tenir au creux de ma main blafarde bordée d'ongles aussi longs que sanglants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Ven 15 Avr - 23:48



« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Une fin pour un renouveau.


Heureusement que l'attaque du chevalier d'or des gémeaux avait fonctionné, et même mieux que se qu'il aurait cru. On pouvait voir un certain soulagement s'afficher sur le visage meurtri par la douleur de la flèche et des différents traitements qu'il avait pu subir depuis le début de la bataille du snctuaire. Comment était-ce possible tout se qui se passait dans cette maison.

« Et si ma grosse je le peux et d'ailleurs ton si joli minois a prit tellement cher ahahahahaha »
Après ces paroles un rire narquois pu s'entendre alors qu'il se tenait la jambe pétrifié de douleur. Il se délectait de la vue que lui offrait le chevalier d'or du sagittaire. Cette femme qui crachait ses tripes sur le sol baignant dans son propre sang. Le destin funeste des gémeaux s'accomplissait alors qu'une autre bataille cette fois si intérieur faisait rage dans la schizophrénie du troisième protecteur.
Le bien, le mal des choses tellement superflu pour cet homme tous les jours tiraillé entre ces deux extrêmes, la vie pour lui n'était que différents cycles de violence et d'amour. On ne savait jamais à quoi il pouvait penser ni dans quel état il pouvait être, même avec l'indication physique des ses cheveux car là, loin du fait d'avoir un broshing raté, les cheveux, premier indicateur de l'état mental du chevalier était tout bonnement séparés en deux. D'un côté un bleu roi majestueux et de l'autre un gris morbide.

Surprit il la vit crier, un spectacle affligeant pour un saint. Comment pouvait-elle se permettre d'être dans un tel état de démence ? Un chevalier d'Athéna doit rester digne dans toute circonstances. Des pensées bien étranges pour un schyzo. Il tentait pourtant de garder sa prestance alors que le sang coulait de ses blessures. Ce liquide vital disparaissait petit à petit et ces plaies ne se refermaient que très peu et à chaque mouvement brusque elles se rouvraient amplifient la douleur et surtout les saignements.

« Et bien... c'est amour gloire et beauté entre nous... »


Le saint commençait à reculer alors que son ennemie, cette combattante chevronnée tentait de se remotiver, de se relever. Elle lui cria de se mettre en garde, le cosmos avait changée et elle s'était éveillée au septième sens, rien que ça. Il cracha par terre un glaire de sang se préparant à prendre comme jamais.

Ce fut le cas. Elle disparu de son champ de vision et la première réapparition se fit la main juste en dessous des côtes, transperçant la chair et endommageant les organes à proximité et grâce à d'étonnant réflexes, sûrement un instinct de survie il réussi à esquiver de justesse le coup dans la nuque, enfin les ongles éraflèrent juste le côté du coup.

Tous ces coups firent perdre tout contrôle de sa situation mentale et une rage intense l'envahit à son tour, l'envie de la tuer pour se qu'elle avait osée lui faire. Lui aussi venait de s'éveiller au septième sens et de plus, alors que le sang coulait en abondance de son corps il augmenta sa cosmos énergie à son paroxysme porté par ses idées de défense d'Athéna.

Alors qu'elle avait disparu dans l’obscurité, il se concentra pour voir d'où pourrait partir le coup et ainsi éviter d'autres dommages plus importants. Il plia genoux pour utiliser le moins d'énergie à se maintenir et même si on dit que la meilleure défense c'est l'attaque, il fallait qu'il stoppe la prochaine attaque.

Il n'avait pas tord sur le dernier point car non d'un poing mais une main aux ongles tels des griffes d'aigles vinrent s'abattre sur le visage du gémeaux. Un violent bruit se fit entendre, comme quelque chose que l'on cassait. Après que le brouillard de poussières soit retombé, la scène était étrange car on pouvait voir la mains de Déalor tenant la main d'Obscurdia à quelques centimètres de son visage. Il aurait pu avoir un nouveau soupir de soulagement, mais non un air déterminé et un cosmos plus que bouillonnant, il resserrait son étreinte sur le poignée de plus en plus. Il ne se relevait pas, car ne pouvait tout simplement pas.

« Another dimension » ces mots furent très bas, et à nouveau une dimension se créa. On pouvait voir les planètes tourner autour de ce couple mortel alors que le chevalier des gémeaux souriait et commençait à rire. Un rire fou, peut-être savait-il que ce serait la fin pour lui, mais dans un dernier soupir il ne voulait pas laisser en vie cette femme.

« Répond juste à ma question ma grosse... Qui es-tu réellement ? »


Quelques secondes après les planètes s'écrasèrent sur les deux. Il espérait seulement que ça l'ai tué. Il espérait rester en vie même au seuil de la mort après ça. Il ressentait des énergies inconnues autour de lui alors qu'il ouvrit les yeux dans un noir complet. Que se passait-il ? Ici que destruction et chaos, ce n'était pas sa dimension mais il était en vie. Et pire que ça, enfin si on peut dire pire. Il avait retrouvé toute sa force et pouvait presque gambader à sa guise, il ne trouvait pas Obscurdia avant un instant...
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Mar 19 Avr - 22:01

Obscurdia c'est plus fort que toi







Lors d'un combat de Némésis Saints, la durée limite d'un combat est de six cent soixante six jours. Etonnant n'est-ce pas? Alors qu'il en faut au moins milles entre deux saints du véritable monde.
La réponse ultime à cette question d'autant de différence s'avère simple, plus l'on est porté vers le chaotique et l'extrême d'une vie, et plus la puissance en est grandissante.
Il n'y a pas de place pour la peine, la compassion ou les sentiments aussi peu futile, seule la survie et la mort sont les seuls atouts lors d'un combat opposant deux entités Némésis.
C'est ainsi que notre combat Dealor, dura une minute et six secondes pour lesquelles, ce temps impartit fut comme une fatalité, une impression d'éternité qui s'écoulait le long de ton corps à la façon d'un liquide vitale, d'un sable d'or et de carmin cascadant le long de ta vie misérable, s'écoulant de façon aussi macabre, lente est splendide dans mon monde.


Il avait arrêté mon fist! Oh merde je l'avais mal sentie celle là, je n'avais pas donné assez de vitesse, de puissance et de profondeur à mon coup de poing. J'aurais pu d'avantage le payer cher, cependant le bruit de craquement qui s'était produit au moment ou ce satané Gémeaux m'avait stoppé la main n'était pas celui de mes os.
Mon talon avait pété.
Je portais une jupette, des talons et un corset discret sous mon armure d'or que j'avais laissé à quelques pas de notre tumulte grondant! Et mes chaussures simple s'étaient péter sous le coup de recul et du choc de nos cosmos.
Putain en vrai Zalando c'est trop de la merde, je ferais les soldes chez Prada la prochaîne fois!
J'allais encore une fois gueuler sur le malheureux saint pour lui dire tout ce qui me venait à l'esprit, cette paire de chaussure là n'était franchement pas donnée et le grand pope était putainement avare! J'avais hâte qu'il se casse cet enculé! Pour prendre sa place bien sur!
qui se douterait que derrière un sagittaire prêt à prendre le pouvoir, un Némésis se cachait? Il suffisait de jouer le role de l'agneau et de duper tout le monde! Après tout, à en voir ce cher Gémini, cela était facile à faire dans ce monde!
Ce qui me surpris tout de même assez vivement, fut la détermination de cet humain qui même à moitié mort continuait d'essayer de me bombarder à coup de planètes cosmique.

il avait resserré sa prise autours de mes ongles griffues pour être sur de ne pas me louper, me parlant d'amour? gloire? beauté? quesaco?
Et comme s'il ne m'avait pas entendu, faute de trop de branlettes parce que ça rend sourds, monsieur devenait aussi sourds que con, ce gemini me reposait la même question. Mon identité? Il la savait déjà, je ne me répétait jamais surtout quand j'étais en période de nerf ou les hormones explosaient partout comme les pétard d'un quatorze juillet.
Putain que c’est beau d'être une gonzesse!

" - Amour gloire et beauté? tu te prends pour Minos, le Némésis du Coq de cet emplumé d'Hadès? AHAHa! Même Rhadamenthe c'est plus fort que toi ! ahah! OPEN YOUR EYES BIATCHE!""

Il lança son attaque au même moment alors que mes griffes lacéraient ses mains, le faisant saigner comme un porc. Au bout d'un moment, une sensation de vent frais fit lever ma chevelure tandis qu'un cosmos que j'affectionnai particulièrement me fit lever plusieurs frissons le long de ma peau.
Je glissais et alors que le monde se refermait autours de nous, un cocon nous enveloppait, nous protégeait jusqu'à l'arrivé complet ou tout allait commencer mais aussi finir pour le gémini Dealor.

Je me laissais propulser vers ce cosmos noir et insaisissable qui m'appelait, laissant le saint à ses déboires et le mal du voyage, J'étais dans le temple d'Aioros Némésis, son propre cadavre glacé par le temps, mort, pendait au plafond par une lance qui lui avait traversée le cul jusqu'à la cage thoracique, la pointe sortait par sa gorge laissant sa mâchoire se décomposer et pencher gravement avec la gravité.
Un meurtre pour un grade, un grade pour du pouvoir.
J'avais totalement éteins mon cosmos pour me réfugier dans un des recoins sombres de ce temple dédiés à l'assassin le plus amazing de tous les temps! Assassin qui avait été mon amant et bien plus encore et qui tronait maintenant au domaine royale de sa majesté les mouches!

J'observai de loin Dealor qui avait l'air d'avoir retrouvé une santé d'enfer! Comme si ces blessures au lieu de la lui retiré, lui avait donné la vie. ahah... il n'avait qu'à reniffler et se saisir de l'air et du parfum Némésis pour se rendre compte de notre pouvoir écrasant! de notre cosmos surpuissant et de ce monde en déchéance!
Peut être son instinct lui permettait-il de se saisir de cette impression d'impuissance? Tandis qu'il pensait pouvoir bouger et peut être courir... dans moins de temps qu'il n'en fallait, mon monde allait le faire s'écraser contre le sol, notre gravité et notre cosmos était tel que nul ne pouvait prétendre marcher sur nos terres s'il n'avait pas eu un minimum d'entraînement.
Personne du monde normal n'avait mit ses pieds chez les Némésis et encore moins chez moi.
Aucun être vivant mis à part les Némésis assassins.

Cependant plus il s'agitait et rependait la douce et âme odeur de son sang et plus mes sous-fifres qui étaient également mes rivaux, allaient venir vers lui pour le ceuillir comme une fleur.
Bronze, Silver, gold... qu'importe, ils allaient savourer le combat et cette mort.
Car si dans le monde normal, les combats restent individuels et particulièrement égoïste, faisant foi de honte et de faiblesse lors d'intervention... Chez nous les Némésis, chacun avait le droit et l'envie de tuer comme bon lui semblait.
Plus on tuait et plus on pouvait prétendre un rang suppérieur.
Mes rivaux n'attendaient que cela, que j'eusse tourner de l'oeil pour m'asseiner un coup de dague, mais il leur manquait ma rapidité et puis... ce future cadavre, ce dealor... à l'épis de maïs aussi génétiquement modifié que sa B...retelle de slip, allait bien leur sied.

Il avait l'air de chercher quelque chose, puis soudain, contre toute attente, le cosmos de ma Dark Némésis Athéna fit irruption violemment dans mon temple.
A la façon d'un seisme et d'une malediction, son cosmos fit trembler ma maison amis aussi les dalles, je dus le cramponner à une barre en métal pour ne pas tomber ou aller par terre, le cul à la renverse. Puis le seisme se calmait doucement.
Je savais ce que cela signifiait!
" - " J'essaierai maîtresse, j'aissaierai de vous apporter sa tête comme trophée, car tel est votre justice! que la vengeance angoisse nos coeur et que la corruption ouvre nos ailes menant à la toute puissance.""

Sans réfléchir outre mesure, restant invisible dans l'ombre, j'adressais quelques mots à l'adresse de Dealor
" - "  Et toi! Sinistre abrutit! Continues à saigner, tu vas attirer les charognes! Athéna te sais ici... Elle veut ta tête, mon trophée sera ton corps empalé comme mon cher Aiolos. ""

je désignait le corps de mon bien aimé au plafond.
" - " Qui je suis? Je me suis déjà présentée. Mais eux... ils sont ombres, nuits et murmures lugubres au travers de chacun de tes soupirs. Aller ma mignonne! survit à ça!""

sortant des ombres en même temps que trois autres de mes assassins, deux autres femmes aux boobs et au boule d'enfer armées d'acier jusqu'aux dents, on allait se tailler Dealor en pièce, chacune avait leur septième sens à leur paroxysme, seul nous étiions à la limite du huitième s'il on peut appeler cela ainsi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Sam 14 Mai - 18:20

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Une fin pour un renouveau.

Dans quel monde, quelle dimension était tombé le chevalier des gémeaux ? Un monde tout se qu'il y a de plus noir, rempli d'énergies négatives. Que dire ? Si ce n'est que le chevalier se sentait tout bonnement écrasé par une atmosphère lourde pesante. Il regarda autour de lui et pouvait reconnaître la maison du sagittaire quand il porta son regard en hauteur, il fut horrifié. Le chevalier du sagittaire était là. Il ressemblait trait pour trait à Aiolos.

Seulement le cadavre avait l'air plus vieux, vue comment la mâchoire se détachait lentement du reste du corps. D'autres énergies beaucoup plus violentes ! Athéna ?! Non ce n'était pas elle et à peine il eut le temps de se mettre à couvert que la pression fut telle que ses plais se mirent à saigner abondamment. La vie allait sans doute le quitter. Il s'était résigné à son sort, mais quoi de plus dangereux qu'un animal blessé et convaincus de son sort ?

Il devait les éliminer, tous et cette fausse divinité prenant la signature cosmique de sa déesse devait payer pour cet affront ! Alors que l'autre, cette folle du sagittaire continuait de parler, deux autres bonasses prirent position autour du chevalier acculé et blessé.

« Salut mes jolies ! Vous venez vous joindre la fête ! Désolé mais le club est assez restreint et vous n'êtes pas invités ! »

Une sourire moqueur ponctua sa phrase alors que la première s’élança sans vergogne sur le gémeau surprit par la vitesse et tentant d'esquiver les coups de hallebarde. Le bout du pic touchait l'armure et ne faisait que l'égratigner, heureusement que les golds cloths étaient résistantes il n'aurait pas ait long feu.

Se retournant il se prit à nouveau un coup de dague en dessous des côtes et par réflexe il contracta tous ses muscles pour ainsi bloquer l'arme. La némésis surprise tentait d'en extraire la pointe de fer. Malheureusement se retournant sur son adversaire, le chevalier du troisième temple concentra son cosmos mettant ses mains autour de la tête de l'autre et lançant l'énergie de sa galaxian explosion sur le visage de la femme qui explosa dans une gerbe de sang. Une partie du visage et de l'armure d'or repeinte de sang, l'homme perdit tout sens de l'humour et sang froid pour laisser libre cour à sa colère.

Une colère dévastatrice qui l'emmena au septième sens voir le huitième, le maison du sagittaire némésis balayée par les étreintes d'énergie cosmique se fissurait alors que la hallebarde fut esquivée une nouvelle fois de justesse. Rempli d'une rage débordante au point où une mousse se formait entre les lèvres du chevaliers, les cheveux étaient en mode discothèque passant entre toutes les nuances de bleu et de gris saignant de toute part par des filets plus ou moins larges de sang le chevalier explosa le corps de la seconde laissant sur le mur la trace d'une explosion rouge.

« putain de bordel de merde... « 


Il cherchait le cosmos de Obscurdia et le trouva rapidement cachée dans l'ombre il débarqua empruntant au passage une flèche d'or et la planta dans le ventre de cette dernière, enfin il espérait que ce n'était pas une illusion car à peine il eut le temps de réfléchir qu'il créa un passage vers le monde extérieur dans ses dimension. Il la poussa avec toute la puissance de son cosmos dedans et ressortie dans le véritable monde.

Sa vision se brouillait alors que le sang continuait à couler et que l'étreinte mortelle de la Mort se faisait de plus en plus sentir. Toujours aussi sarcastique il regardait son armure souillée et ne pouvait s’empêcher de rire, un rire violent, grave fou...

« J'vais devoir nettoyer cette putain d'armure à cause de toi, tu es contente j'espère connasse ?! »

Il était sur ses genoux affalé sur un muret de pierre essayant de se relever mais avec beaucoup de difficultés.
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Dim 5 Juin - 15:43

Spoiler:
 

Obscurdia c'est plus fort que toi Quoi de plus dangereux qu'un animal blessé et convaincus de son sort ? Je vais te dire mec, te montrer et de prouver par une interminable équation que lorsque l'on n'a jamais eut de richesse à protéger, pas de vie à offrir. Que la caresse de l'espoir est aussi inconnue et inutile qu'un grain de sable au plus bas d'une dune, qu'il existe bien plus bas et plus perfide mais aussi dangereux que celui qui pense avoir tout perdue.
Il faut avoir quelque chose à perdre pour savoir se battre, quelque chose à défendre, de l'honneur, un monde, une vie, même un souvenir infime. Mais moi, cela faisait déjà des décennie que je j'avais renoncé à l'idée même d'espoir! Ah! Quant à mon monde, des centaines d'années qu'il n'avait plus rien à perdre! Ce monde, Votre univers!
Votre vie! Et votre misérable existence, c'est la récompense que l'on offre à un lion affamé et battu à mort, c'est la cage grande ouverte du loup aux aboies trop longtemps enfermé. Aux premiers abords, on teste, on tâte pour connaître cette nouvelle liberté brillante et puis... On cherche à tous prix à la remporter quelqu'en soit le prix.
Tu dois connaître ça, chevalier.

Je m'armais dans l'ombre d'un sourire étiré, carnacier, faisant craquer mes doigts crochus, je rassemblast finement mon énergie afin de l'associer à celle de mon armure du sagittaire, et à en voir son ancien porteur, le cadavre à la bouche béante, j'avais limite également envie de lui faire coucou. Le saluer pour tout ce qu'il m'avait apprit, mais cela aurait encore été une perte de temps.
L'explosions et la mort de mes sous-fifres me fit littéralement exploser de rire! Je me retenais en pressant mon poing contre ma blessure, mon visage se déformait entre le rire muet et la souffrance divine, le sang s'éparpillait pendant que j'exaltais les derniers soubresauts de torture que je m'inffligeais.

Mon but était de te tuer, t'assassiner et apporter ta tête à ma déesse, usurpatrice ou non, c'était ma déesse, Athéna! De la justice juste, vengeresse et apocalyptique! Ah mon amour de gémeaux, si seulement tu avais pu la connaître avant que l'on ne se rencontre, je t'aurais certainement placé sur un piédestal pour ta si belle folie. J'avoue avoir eu le coup de cœur pour ta façon de te battre contre moi, n'aurions-nous pas fais un magnifique duo de psychopathe dans un avenir incertain?
Rie n'était plus certain et tandis que je m'effaçais dans l'ombre tu avais encore essayé, oui je dis bien essayer de m'accrocher au mur avec l'une de mes flèches.

Tu sembles oublier mon cher, que tu es dans mon monde, mon temple, devant l'assassin le plus redouté, teubé et meurtrier de tout ce sanctuaire de dégénéré. Tu te doutes bien que j'avais sentie et prédis ton attaque, n'est-ce pas? tous les éléments étaient contre toi et je t'avais vu arrivé tel un troupeau d'éléphant, sentant ton corps, ton armure, ton parfum sauvage de l'homme chasseur qui me rendait totalement folle, Je m'étais juste décalé un temps soit peu pour recevoir la flèche dans mon bras, tandis qu'au moment ou ma flèche m'avait cloué à la roche grisé de mon temple, l'armure du sagittaire, protectrice, elle... t'avait envoyé dans le dos, cette ultime arme qui vint percer ton cœur avec autant de précision que jamais je n'en avait été capable.

Comme tu avais commencé à changer de couleur, la discothèque de ta crinière s'était lentement estompé, je savais bien que tu n'allais plus me causer d'ennuis, à ça! Il aurait fallut un miracle et justement il s'agissait de mon second prénom. Nan je déconne.
En revenant dans ton monde, gardant la flèche dans mon bras, je te regardais t'écrouler comme une belle ordure que tu avait du être dans ton monde, j'esquivait un petit sourire, oh rien de mignon, plutôt... un sourire de vautour.

Je te regardais t'éteindre, après cet ébat corporel, j'espérais bien que tu allais avoir le mot de la fin avant que je ne t'écorche vif, la douleur corporel de cet exercice allait-il te réveiller? C'était à n'en point douter.
" - T'inquiètes mon Gégé, ton armure tu vas pas en avoir besoin pour la suite de ce que je te réserve, au pire je la nettoierai pour toi avant de te la torcher avec ta gueule que j'aurais décapité au passage."

Ow tiens deviendrais-je vulgaire? Je mettais ma main indemne devant ma bouche en faisant la con, l'expression de mon visage faisant penser à une petite fille qui venait de dire un gros mot et qui allait s'en excuser... ou pas. Je pouffais de rire, avant, d'un geste sec suivit d'un léger petit orgasme, m'arracher la flèche plantée dans mon bras. Quel enculé, il avait vraiment réussit à me faire prendre du plaisir avant de l'achever.
Jetant la flèche au sol, je regardais l'étendu des dégâts sur mon bras en tournant la tete de droite à gauche, il y avait du dégât, mais c'était réparable.

" - Je vais t'aider à te relever... la manche n'est pas finie."

Je mis une main derrière mes fesses là ou très précisément se tenait une ceinture d'assassin, ravissant ma petite dague d'argent, la seconde donnée à une très petite et charmante adolescente que j'avais eue envie de pervertir.
M'approchant du grand Dealor avec un sourire parfait, à la colgate, tenant ma dague dans la main qu'il avait blessée, je lui approchais ma main valide de son visage.
Mes doigts crispés vinrent lui saisir le menton et caresser sa joue dans un geste lascif, lent et puant de tendresse, je le forçais à observer mes deux yeux polychrome, l'un marron et l'autre vert. Mon sourire s'estompait tandis que ma main descendit très, peut être trop rapidement sur sa gorge.
Et comme ça faisait longtemps que j'en avais envie, j'avais également pris possession de sa bouche avec brutalité, ma langue aventurière l'étreignant aussi loin qu'elle le pouvait dans sa bouche et sa gorge, cherchant à le faire tousser et ainsi mourir lentement d'asphyxie et de ce que je pouvais appeler affection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Mar 7 Juin - 0:34


Spoiler:
 
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Une fin pour un renouveau.


La vision de Déalor était de plus en plus floue. Il avait du mal à respirer, là contre ce mur, dans cette maison. La grande faucheuse s'appellerait Obscurdia aujourd'hui. Qu'allait -il se passer se demander le jeune chevalier ? Il repensait mélancoliquement à ses années d’entraînements, à son maître, à sa famille. Il pensait aussi à Almas, seul et unique amour de sa vie alors qu'il sentait le métal froid de la dague sur sa gorge et la langue de ce monstre faisant des milles et des cents dans sa bouche. Quelle chose immonde.

Pourquoi était -il là ? Le chevalier à qui il était promit une longue et belle destinée sous le signe des gémeaux savait que quoi qu'il fasse il allait mourir là, maintenant.

L'air commençait à se réchauffer alors que, respirant comme il le pouvait et se remémorant son passé, un nouveau sursaut cosmique vint le frapper de plein fouet. Il ne voulait en aucun cas finir comme ça, abattu par une salope, dans la position d'une merde.

Il saisit rapidement la gorge d'Obscurdia puis la désarma. Le tranchant de la dague avait entaillé la paume de sa main, mais il saignait tellement qu'il ne le remarqua pas. C'est alors que la faisant tomber en arrière, il sourit, se mit dans une position dominante et posa ses deux mains sur la gorge de la némésis.

Il commença à serrer, serrer, serrer. Ses pouces sur la glotte pour couper toute respiration. Enfin c'est se qu'il tentait de faire tout en ayant des larmes coulant le long de ses joues et s'écrasant sur celle de la personne qu'il tentait d'étrangler.

La dague se tenait à quelques mètres d'eux.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagën
Ken le survivant
Ken le survivant
avatar


Messages : 305
Date d'inscription : 03/11/2015
Age : 27

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
28/50  (28/50)
Faction: Odin

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Lun 11 Juil - 16:40

Obscurdia c'est plus fort que toi
Qu'il est doux de penser à la survie quand il y a plus d'un milliers de choses qui traverse son esprit au moment du trépas, la douleur devenant plus qu'un délice, c'est une délectation qui devient obligatoire, plus subtile.

Le travail que je devais poursuivre à ton insu était devenu celui d'un artisan, tissant et tirant les fils de la vie et des nerfs afin d'en tirer chaque bénéfice. C'était comme se retrouver face aux fils de lin noirs et soyeux dans la plus fun des foires, à chaque filin sombre doucement tiré, c'était le pompon, la peluche, le cadeau qui faisait briller d'une leur d'admiration et d'espoir les yeux de la grande gamine que j'étais.

Les cris d'agonie et les râle d'un combat fou étaient pour moi la récompense tant escompté de notre entretient, et en tirant plus violemment ta tête et tes soupirs contre moi, J'arrivais enfin à obtenir ton dernier sursaut d'énergie. Des larmes d'une justice perdue, d'une fatigue aboutissante.
Tu pouvais te féliciter d'avoir été plus vaillant, courageux et résistant que tous les autres saints que j'avais tué de mes propres mains et je me laissais également emporter par un dernier sursaut de rire pendant que tu m'étranglais de là-haut.


Le spectacle devait être beau, les entrelacs de nos sangs se joignant dans le lac de ma demeure, à jamais tu resteras sur cette terre qui t'a vu naître et ce sanctuaire pour lequel tu t'étais tant acharné à combattre pour sa survie, tout comme la tienne.
Mais à chaque temps il faut savoir s'adapter et tu n'étais pas fais pour cette nouvelle ère, jamais tu n'aurais été assez convaincant pour survivre à l'ère Némésis!

La gorge déployée j'aurais pu crier au secours pendant que je sentais mes os craquer sous la pression irrésistible de tes mains, mais tu étais tant à bout de force que tu ne savais plus mesurer l'ampleur de ta puissance, j'en riais sous ton nez, comme une demeurée, folle à lier! Mon rire gras et désarmant s'éternisait en écho lugubre dans ma demeure, faisant vibrer la tête Aioros qui se décrocha de sa pic, bien au haut, à la cime de mon temple pour chûter sur le pont. Le crâne s'ouvrit brûtalement, la mâchoire ricochant dans l'eau rougie, tandis que la cervelle pourrissante s'éclatait et s'éparpillait en un millier d'ossements et lambeaux de chairs.
Impossible de te parler pour articuler ni de reculer pour mieux te prendre d'assaut, c'était la dernière ligne droite et cela fait bien longtemps que tu as scellé ton destin, Dealor!

Je n'avais pas joué ma dernière carte, j'étais Némésis après tout et mon énergie du mal et de la divine vengeance coulait au travers de mes veines et plus j'en chiais, plus je perdais du terrain... et plus je reculais en fait pour mieux en gagner.
Avec toute mon habilité requise et la souplesse que j'avais exercé au cours de ces dernières années d'entraînement et de terreur, je pliais mes genoux sous ton corps, ton ventre d'une façon à ce que mes rotules soient totalement en contacte avec tes pecs, je te poussais un peu pour que tu sois à bout de bras, ce devait te gêner n'est-ce pas? Mes mains posées sur les tiennes se tendaient au fur et à mesure pour te propulser un peu plus haut à chaque centimètres.
J'étais hilare, un large sourire ravageur s'éternisait sur mes lèvres sachant que tes mains à peine touchantes ma gorge, avaient maintenant du mal à la toucher après cette manipulation.

Ma dague? J'étais assassin d'Or, privée de dame Athéna, mes armes n'étaient qu'une diversion je n'en avait pas besoin! Quelle blague! Ainsi doucement et passionnément, je te hissais sur la cime de mes jambes, si je n'avais pas de force avec mes bras ni mon corps, j'en avais à bout de pieds et crois-moi que vue l'étrangeté de cette attaque que j'avais préparé sournoisement, tu n'étais pas au bout de tes surprises!

Hissé au-dessus de mes jambes tu ne touchais pas terre, tu aurais pu mais cette phase était bien trop rapide pour toi, désolée chéri, mais tu es blessé, tu n'as presque plus de cosmos et moi, je suis une grande folle totalement demeurée, hypocrite et sans aucun sens de l'humanité. J'avais une dernière carte à jouer en main, ce combat je le gagnais pour ma déesse et pour mon ptit cul blanc aussi faut pas déconner alors hors de question de perdre! Tu avais déjà fais un beau combat pour en arriver là.

Comment tu allais mourir? Tout était dans le sens de la déduction, Athéna voulait ta tête et je voulais entreposer ton corps dans ma demeure, je devais donc dissocier les deux en dépit de ta tête de petit chaton suppliant.
Alors l'un de mes talons vint se déplacer sous ta tête pendant que l'autre tenait ton corps, n'avais-je point affirmé être souple?

Et plus je poussais avec mes jambes plus ton corps se cambrait, les muscles se tiraient et sans aucun doute que les nerfs de ton dos se frottaient à l'os de ta colonne, ce devait être si bon et si douloureux à la fois!
Je plissais les cils en me mordant l'intérieur de la lèvre, quel beau tableau du Doloris éternum.

" - Tu baiseras Athéna de ma part, Dealor! Infinity Break"

Tu le sentais n'est-ce pas? Ce cosmos remplit d'amour et de petits poneys rose? rongeant l'inquiétude et l'effroi par la promesse d'une noirceur sans égale?
Avant que tes yeux ne s'écarquillent sous l'effroi de ce que tu avais pu voir dans ma brume noir, ou bien ne s'en apaise, le portail menant tout droit de nouveau dans mon monde se referma pour cette seule et unique fois sur ta tête, laissant ton corps ensanglantée gire sans vie, vibrer et tourbillonner sur lui même quelques centimètres à coté de moi.
Sans tête.

Toussant à plusieurs reprise, je me rappelais de notre combat avec ferveur, me laissant totalement repaître de notre combat, étendue contre le marbre froid de mon éternelle solitude.
Plus d'Aioros, Plus de Dealor... Qui allait être ma prochaine cible? Refermant mes yeux moucheté par ton sang, je reprenais le peu de forces qui me restaient pour aller de nouveau chercher un autre rivale digne de toi. Cela risque d'être difficile, mais en tant que Sagittaire et maître d'athéna Némésis, j'avais le devoir et l'obligeance de semer le chaos et les germes de l'effroi dans ce monde
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Mer 13 Juil - 9:44


Spoiler:
 


Et c'est ainsi que le chevalier d'or des gémeaux Déalor perdit la vie. Combattant bravement et jusqu'au bout. Le corps sans vie gisait sur le marbre gelé. Les derniers battements du cœur firent gicler les quelques litres de sang restant contre le mur. L'armure d'or des gémeaux était passé de doré à rouge. Elle buvait le sang de maintenant son ancien porteur pour se régénérer.

Quelques minutes passèrent sans aucun bruit, aucune émotion, le temps était comme arrêté. Peu à peu le corps tout entier du chevalier se mit à scintiller avec son armure. Et un jet de lumière fit disparaître le corps et l'armure. Seule le sang de ce combat restait par terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 303
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   Jeu 14 Juil - 10:50

Saga 21 xp
Obscurdia 21 xp
Moi jte le dis, c'était digne d'un bon film de mon bon vieil ami Freddy! What a Face
XP distribué par Bubu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event - Invasion bleue] Attaque surprise et renforcement @Chez oam /i\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'horreur de la guerre dans la perfidie d'une attaque surprise.
» Attaque surprise [Quête]
» #MAIN EVENT : PAIGE VS GM SURPRISE
» Attaque surprise
» Attaque surprise [Nathan & Leslie]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Le Sanctuaire des Saints :: • Le village Rodorio-