Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 [RP FB] Bêtise numéro un (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   Lun 7 Mar - 20:13

Sanctuaire d’Athéna, 5 Aout 1966

« Si une femme chevalier perd son masque devant un homme, elle n’aura d’autre choix que de le tuer ou d’en tomber amoureuse. »

Quelques jours avaient passés depuis que les deux amis s’étaient rencontrés pour la première fois. Depuis, ils étaient restés pas mal de temps ensemble mais n’avaient pas encore pu mettre en place leur plan grandiose. Cela avait demandé un peu de préparation. Le petit garçon avait essayé d’enseigner à Myrdhinn tout l’amusement qu’il y avait dans la préparation du mauvais coup qui pouvait être aussi drôle que l’action en elle-même. Ça n’avait pas été facile de canaliser toute l’énergie de la fillette mais il était parvenu à l’occuper avec toutes les petites enquêtes qu’il y avait à effectuer au préalable et les farces qu’ils en avaient profité pour faire de temps en temps. D’ailleurs, désormais, le garçon ne mangeait plus qu’avec des produits dérobés dans la cuisine du grand pope et Saga ne semblait pas comprendre pourquoi Kanon boudait ses repas. Loin de partager avec son jumeau, Kanon gardait tout ce qu’il chipait pour lui et Myrdhinn, ayant découvert plus d’aliments nouveaux en quelques jours qu’au cours de toute sa vie.

Aujourd’hui, c’était le grand jour. Il avait repéré avec précision les itinéraires des filles du sanctuaire et qu’elles étaient les meilleurs moments pour récupérer leur masques... Et s’assurer qu’elles puissent être vue sans. Il avait échafaudé plein de plans différents utilisant à la fois les capacités de Myrdhinn, les siennes ou une fois celle de l’un, une fois celle de l’autre. Il se disait qu’il les appliquerait si la situation le lui permettait. Il aimait à la fois préparer dans les moindres détails ses plans d’actions mais il appréciait tout autant de s’en remettre à la chance et savourait le goût du risque. Au final, il était rare qu’il applique vraiment ses idées jusqu’au bout. Mais tout ceci n’était qu’un jeu.

Le garçon avait déjà décidé de commencer doucement sa bêtise avant de finir en apothéose. Pour l’instant il s’agissait seulement de subtiliser et cacher les masques des femmes apprenties chevaliers encore endormies. Les enfants s’étaient déjà introduits dans le quartier des femmes pour vérifier l’organisation du bâtiment et qu’elles n’avaient pas des doubles de leurs masques ou alors où ils étaient rangés.

Ils glissèrent comme des ombres entre les colonnades. Kanon avait prié Myrdhinn d’être silencieuse et la conduisait avec un sourire goguenard sur le visage. Ils entrèrent dans la première chambre après que le garçon ait crocheté la serrure. Il prit soin de bien s’écarter pour que la petite fille puisse voir la technique qu’il employait. Il savoura le doux cliquetis de la serrure lorsqu'elle s'ouvrit et tourna la poignée de la chambre. Celle-ci était occupée par deux adolescentes. L’une d’elles ronflait comme un sonneur et l’autre dormait avec les membres en étoiles de mer presque en train de tomber de son matelas.

Kanon fit un geste à sa compagne de crime, pour qu’elle s’occupe des masques de la ronfleuse tandis qu’il cherchait ceux de l’étoile de mer. Il ne se rappelait plus de son nom… De toute façon il la trouvait bien trop nul pour avoir une quelconque chance d’obtenir une armure un jour. Elle faisait partie du club des greluches gloussantes qui avait tenté de s’enfermer dans sa cabane avec un garçon. En plus elle avait des gros seins boursoufflés qui dépassaient de sous son pyjama et sa bouche ouverte, en plus d'une respiration grinçante, laissait aussi dépasser des dents de cheval. Peut-être postulait-elle à l’armure de pégase ou de la licorne? Ça lui irait parfaitement. En tout cas, en voilà une qui allait regretter de ne plus avoir de masque.

Il eu un sourire machiavélique. Prompt comme l’éclair, il récupéra son masque principal sur sa table de nuit. Il l’enroula dans un morceau de tissu préparé pour la circonstance et le plaça dans le sac à bandoulière qui pendouillait à son épaule. Et puis Kanon ouvrit très lentement la porte en dessous de la table de chevet pour éviter qu’elle ne grince. Là il attrapa les deux autres masques de la fille étoile de mer, les emballa et les plaça également dans son sac. Les entourer dans des morceaux de tissus permettait d’éviter le bruit de métal s’entrechoquant.

Son larcin proféré, Kanon trouvait cela un peu facile de repartir ainsi. Il se pencha sur la fille endormie, concentra son cosmos et lui inséra une illusion dans la tête. Les paupières de la femme se plissèrent instantanément et elle se recroquevilla sur elle-même. La vieille allait faire un très très mauvais rêve à propos d’une certaine cabane. Kanon se releva en se frottant les mains et regarda où en était Myrdhinn. Pour lui, la première chambre était réussie, maintenant il était temps de continuer son larcin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   Dim 13 Mar - 23:07

C'était sous le regard bienveillant de son père que la petite fille avait raconté ses escapades, et ses nouvelles aventures. Elle semblait si heureuse, si enthousiaste, que Shion n'avait pas eu le cœur de la gronder, encore une fois.
Il y avait bien longtemps que son petit bébé ne s'était amusée comme cela, et finalement, lui retirer son petit camarade de jeux, quel qu'il puisse être, n'était pas réellement une idée qui lui était venue en tête.
Myrdhinn était une gamine finalement souvent seule, et en tant que père, il ne pouvait que se réjouir de la voir enfin jouer, tout simplement.

La petite fille avait déployé des trésor de génie concernant les pique niques qu'elle dérobait, passant d'un met à l'autre, sucré, salé, sirops, gâteaux. Une farandole pour les sens et le ventre.
A vrai dire, Myrdhinn détestait la nourriture que l'on servait au sanctuaire, et si, il y a quelques années, son père avait essayé de la mettre au régime de tous les chevaliers, il avait bien vite abandonné l'idée. Sa fille chérie se montrait trop capricieuse et difficile à nourrir.
Tant pis.

Leur bêtise, Kanon l'avait préparée avec attention, c'était un plan rondement pensé, qui ferait de véritables étincelles s'il réussissait.
La première étape donc, consistait à subtiliser les masques. Facile ! Grâce à ses pouvoir télékinésiques, la chose lui parut plus amusant que tout.
Bon, son camarade de jeux voulait ouvrir les portes tout ça, mais la petite jamirienne disparut en un pouff étouffé, et commença sa rasia dans les masques.
Il y en avait de toutes les couleurs, de toutes les formes, c'était drôle de voir les filles sans leur masque, elles faisaient plus filles, moins... robot.

Prenant les jambes à son cou, la petite fille partit en courant portant dans ses petits bras dodus les dits masques.
« Hihihi ! » chuchota la petite fille « allons cacher ça chez les garçons oui ? »
Ils continuèrent à voler de la sortes, et passèrent aux garçons.

« Kanon, on va chez qui pour laisser les masques ?  Et si on le mettait chez les chouchous ? Tu sais, ces garçons qui sont un peu au dessus des autres ? » Elle parlait des futurs chevaliers d'or. Ces petits garçons étaient les « chouchous » pour Myrhdinn car ils jouissaient d'un statut particulier et ne s'entraînaient jamais avec les autres enfants.
N'attendant pas la réponse de son compagnon de jeux, elle commença à courir vers les quartiers des jeunes garçons, en riant.

Elle l'entraîna en riant, puis, fit chut avec son index, et entra dans les dortoirs à pas de loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   Lun 28 Mar - 22:55

Oui c’est bien vrai qu’avec la téléportation les choses allaient plus vite. Kanon regarda Myrdhinn revenir toute fière vers lui, les bras plein de masques. Il l’avait attendu caché derrière une colonne dans la coure centrale. A cette heure tout le monde dormais mais on était jamais trop prudent. Grâce aux pouvoirs de la petite, tout cela allait prendre bien moins de temps qu’il ne le pensait au premier abord. Et tant mieux, plus ils étaient rapide, moins ils courraient de risque de se faire prendre. Il ne pouvait s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie envers la petite fille. Elle était bien plus petite que lui et maîtrisait déjà tellement bien ses pouvoirs. Lui, il n’était pas vraiment capable de se téléporter. Bon c'est-à-dire qu’il avait d’autres talent. Il préférait les illusions ou les explosions de cosmos. Mais disons que son amour propre en avait prit un coup.

« Hmm les chouchoux ? »

Il pensa tout de suite à son frère.

« Mais la plus part ne sont encore que des bébés ? »

Certains petits d’à peine un an avaient été amenés au sanctuaire, la plus part sans leurs parents. Il pensait notamment à un bébé indien blond très étrange qui avait déjà tendance à fixer les gens sans ciller. Apparemment on disait qu’il avait beaucoup de potentiel. Kanon trouvait que le bébé avait surtout l’air débile.

« Bah de toute façon il y a toujours le gamin cancer, Aiolos, et Aphrodite… C’est pas si mal. Pi y’a aussi ceux qui sont moins prometteurs mais qu’ils gardent quand même au cas où… »


Il réfléchissait en se grattant le menton, perplexe. Comment causer le plus d’ennui possible ?

« Hm mais ça serait embêtant si les filles les récupéraient trop facilement. Même si faire accuser les autres est une très bonne idée ! »


Il tapota la tête de la petite fille pour la féliciter comme on caresse un chaton affectueux.

« Bien ! Cachons en quelques uns entiers et brisons les autres. »


Le garçon regarda tout autour de lui vivement. Il prit la plus part des masques des bras de Myrdhinn lui en laissant 5 et mit les autres dans sa sacoche.

« Voyons voir !! Golden finger ! »


Le garçon appliqua son doigt sur son sac et instantanément des bruits de métal brisé se firent entendre. Avant même qu’il puisse remettre le sac sur son épaule, son amie l’avait entrainé en souriant et gazouillant. Il la suivit jusqu’au dortoir des garçons, eux aussi tous assouplit.

« Myrdh je te laisse faire avec les masques entier. Cache-les bien qu’ils ne se doutent de rien mais que si on retourne leur dortoir ils se fassent prendre facilement ! » lui chuchota-il à l’oreille.

Pour sa part, il se dirigea prêt du lit du petit cancer. Le gamin n’avait pas vraiment de nom même si ces derniers temps il adorait se faire appeler « Death ». Un nom bien douteux selon l’avis de Kanon. Vraiment, quel manque d’imagination et de poésie ! Il mit la plus part des débris sous le matelas du petit en prenant garde de le soulever avec une extrême douceur pour ne pas réveiller le gamin. Toujours lentement il mit l’autre moitié sous le matelas de l’ami le plus proche du petit cancer avec qui il partageait sa chambre, Aphrodite. Puis, à pas de loup il quitta la pièce.
Il lui restait quelques copeaux et il avait bien envie de les mettre dans la table de nuit d’Aiolos, le rival de son frère. D’ailleurs c’était amusant que son frère soit le seul à ne pas avoir un masque chez lui. Si on se rendait compte que les « chouchous » n’avaient pas fait le coup, peut-être que Saga porterait le chapeau.

Il ouvrit la porte et se faufila dans la chambre du petit grec qui avait à peu près son âge. Devant garder le secret sur son existence, il n’avait jamais trop eu l’occasion de lui parler mais le supposait égale à son frère, chouchouté, hautain et trop sur de lui. Il tira le tiroir d’Aiolos mais celui-ci résista. C’était étonnant, quand Kanon avait essayé lors de sa période de repérage, il n’avait pourtant pas eu de problème. Il réessaya plus brutalement et finalement le tiroir céda avec un horrible grincement. Kanon s’interrompit net, le cœur battant. Il osa tout juste jeter un coup d’œil sur le côté. Aiolos marmonna et ouvrit un œil qui s’écarquilla grandement lorsqu’il vit Kanon au dessus de lui.

Avant qu’il ait le temps de prononcer un mot, Kanon brandit son point et l’assomma sans sommation d’un bon coup dans la tempe. La tête d’Aiolos reparti immédiatement dans les oreillers et il referma les yeux complètement sonné. Kanon le déplaça pour le mettre à moitié par terre, la tête contre le sol du côté où il l’avait frappé. Avec un peu de chance Aiolos penserai être tombé pendant son sommeil. Quel manque de chance tout de même !

Il replaça le tiroir et ne laissa pas de morceau ici. Si Aiolos se rappelait de sa présence, il ferait tout de suite le lien avec les masques. Il couru hors de la chambre, referma et attendit Myrdhinn à l’entrée du dortoir. Bon maintenant ils pouvaient passer à une cible plus dangereuse. Les femmes chevaliers d’argent et de bronze étaient les prochaines sur la liste. Il espérait grandement que le réveil d’Aiolos ne porterait pas à conséquence. Puis il souri par derrière lui. Et après tout peu importait vu qu’il n’était pas sensé exister.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   Ven 15 Avr - 21:12

Qu'est ce qu'on s'amusait avec Kanon!
Elle adorait son esprit farceur et il était toujours prêt à la suivre dans ses bêtises, et vice versa.

Whouaaaaaaa! mais wouhaaaaaa! comment tu es trop fort" chuchotta la petite fille les yeux pleins d'étoiles en voyant Kanon utiliser son pouvoir. Elle aurait voulu le crier, mais leur mission devait être menée à son terme.
C'est donc avec joie et bon humeur qu'elle alla cacher les masques en question chez les garçons, et on pouvait dire qu'elle faisait preuve de beaucoup d'inventivité.
L'opération ne lui prit pas longtemps, et elle décida d'attendre Kanon un peu plus loin.
L'idée même du scandale que cela provoquerait la faisait rire, elle avait du mal à se contenir tant elle imaginait déjà les têtes dépitées voir paniquées de ces demoiselles.

Elle avait hâte de voir le résultat, et rejoignit Kanon en sautillant:

"Alors? tu as réussis toi? tu t'es pas fait prendre? "

Elle se jeta dans les bras de son ami pour lui faire la fête, à sa façon.
"Maintenant, on fait quoi? tu as une idée? on pourrait faire des moustaches sur les gens... ou... ou bien mettre des boules puantes dedans les douches? ou ... et pour les entraîneurs tu as une idée? "

Elle tourna sur elle même en sautillant, trop d'idées, trop d'idées et.... grmrmblblb... son estomac commençait à se manifester.
Aussi, entraîna-t-elle son ami vers leur cachette préférée, où elle avait pris la peine d'emmener de quoi manger, faire un goûter rien qu'eux deux.

Elle s'installa, commença à déballer les victuailles, manger pour se redonner du paume au coeur.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanon
Pastille pour lave-linge, Kanon.
Pastille pour lave-linge, Kanon.
avatar


Messages : 673
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 35
Localisation : En enfer <3

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
42/50  (42/50)
Faction: saint

MessageSujet: Re: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   Sam 23 Avr - 23:59

Spoiler:
 

Il retrouva Myrdhinn après son méfait comme si de rien n'était.

"Hmm on ne peut pas tout à fait dire que je me suis fait prendre."

Il se gratta la tête à la fois gêné et fier de lui.

"Mais Aiolos se réveillera avec une petite bosse. Enfin rien de grave, les risques du métiers! Et puis on s'amuse deux fois plus quand on a un peu de suspense."

La petite fille était pleine de vie, sautillant d'un pied sur l'autre et pépiant comme un rouge-gorge amoureux. Il était bien content d'avoir pu la mettre de si bonne humeur. La voir ainsi relaxait la tension qu'il avait accumulé à cause de la mauvaise ambiance qui c'était installée entre son frère et lui. Depuis l'incident avec Myrdhinn, il évitait autant que possible Saga. Il ne savait pas comment réagir envers lui. La blessure qu'il avait reçu était trop profonde pour être guérie en quelques excuses et en si peu de temps. Saga n'avait d'ailleurs pas formellement donnée d'excuse à son frère. Il faisait simplement plus attention sur les repas qu'il réalisait, cuisinant les plats préférés de son petit frère et lui octroyant les plus grandes parts.

Cependant, les actes ne remplacent pas les mots et Kanon attendait une seule chose. Que son frère reconnaisse ses tords et qu'il s'excuse platement en disant qu'il était un idiot prétentieux et qu'il n'avait en vérité jamais pensé à heurter la petite fille. Pour Kanon, l'image sans tâche de Saga s'accompagnait désormais d'une face plus sombre. Peut-être que pour ce venger il pourrait développer cette face sombre chez son frère. Celui-ci ne serait jamais reconnu comme le plus talentueux des chevaliers d'or s'il devenait fou.

Kanon frissonna. Cette pensée était assez horrible à concevoir finalement. Pour l'instant il avait mieux à faire que de cogiter à propos de Saga. Il fallait commencer la phase deux du plan.

"Il faut que nous fassions pareil avec les vieilles. Celles qui sont déjà chevalier."

Levant le doigt, il l'agita sous le nez de Myrdhinn.

"Celle là sans masque devront aimer où tuer le premier homme qu'elles vont voir." "ça c'est vraiment très drôle, j'aimerai bien être témoin de quelque chose comme ça."

Quand Myrdhinn voulu les emmener pic niquer il la retint par la manche.

"Mais non voyons! Si nous faisons une pause, elles vont se réveiller. La matinée et presque là, le temps nous est compté!"

Il jeta un regard inquiet dans la direction du soleil levant qui commençait à rosir à l’horizon.

"Il faut y aller maintenant. Sinon il sera trop tard. En plus il vaut mieux récupérer tous les masques aujourd'hui car la sécurité risque d'être renforcée autour des femmes restantes. Et non, pas de moustache. Comme des ombres je t'ai dit. Vif et rapide soyons. Nous ne devons laisser aucune traces sinon ils pourront les relier à nous."


Il tapota la tête de Myrdhinn.

"Mais ne t’inquiètes pas. Dès que nous en auront finit avec les vieilles, nous monterons au dessus de la colline, faire un vrai petit déjeuner en admirant les effets de nos efforts."

Il lui souri tout heureux.

"ça sera un succès digne de nous ouvrir l'appétit... Pour l'instant suit moi."

Se déplaçant comme une ombre, le petit garçon se faufila jusqu'à la maison des vieilles à pas de loup.
Une fois arrivé dans le lieu, il chuchota à sa compagne.

"Utilise ton pouvoir pour récupérer autant de masques que tu peux. Il les faut tous, même leurs réserves! De mon côté je m'occupe des 5 de cette aile. Je vais leur laisser une petite surprise, tu m'en diras des nouvelles."

La laissant à sa tâche, Kanon se dirigea vers ses cibles. Avec une extrême délicatesse, il se faufila dans les chambres. Il trouva les masques d'argent et de bronze. Les briser était plus compliqué que ceux des combattantes de base. Cependant, en concentrant son cosmos et en vidant son esprit il pouvait détruire n'importe quoi. Son ultime attaque ne détruisait-elle pas des galaxies entières?
Pourtant il ne les brisa pas totalement. Kanon fragilisa les masques de manière suffisante pour qu'ils se brisent après avoir été un peu portés, sans doute au cours de cette journée. Ainsi il augmentait les chances que le masque ne se détruisent lorsque la fille serait en face d'un garçon. Et c'était bien ça qui était intéressant.

Un fois qu'il eu finit de déambuler entre les lits, il rejoint Myrdhinn a la sortie, espérant qu'elle avait réussi sa partie de la mission. Le soleil montait dans le ciel. Dans quelques minutes les femmes chevaliers du sanctuaire se réveilleraient et cela sonnerait le début de la cohue. Kanon se frotta les mains tout heureux. Quelle belle journée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   Lun 25 Avr - 4:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Big Brother watching you ! .


Le jeune garçon avait encore mal à la mâchoire depuis que son frère cadet lui avait littéralement explosé la figure d'un coup de poing, alors ça pour ne pas l'avoir vue venir, il ne l'avait pas vue venir. Saga n'était plus sous le choc du coup même si la douleur restait persistante à chaque mouvement de bouche, pour manger, parler, s’entraîner. Cette blessure avait eu du mal à cicatriser et il avait fallu un bon stratagème pour convaincre ses maîtres, instructeurs et entraîneurs que c'était juste une mauvaise chute qui lui avait fait ça, en somme une chose très compliquée à faire.

Il pensait à se qu'il avait fait, cette jeune fille à qui il avait failli lancer son Genro mao Ken. Elle risquerait tôt ou tard de poser problème aux jumeaux, mais en même temps comment refuser une amitié à son petit frère qui ne demandait que ça. Ne plus avoir comme seule connaissance son grand frère. C’était un véritable dilemme et cela ne se réfléchissait pas en une journée. Bien sur pour se faire pardonner en tout cas essayer, Saga laissait parler ses talents de cuisinier en confectionnant dans le silence tout de même des petits plats tous les jours en attendant le bon moment pour lui en parler.

C'est ainsi que tôt dans la matinée ou plutôt tard dans la nuit, il vit du coin de l’œil son frère se lever du lit dans la chambre que tous les deux partageaient. Saga se demandait bien se qu'il pourrait faire et encore quelle idée débile il pouvait bien avoir trouvé pour occuper son temps ainsi. Bref il se décida à le suivre. Ce n'était pas une chose aisée mais au moins au premier moment venu il lui rendrait le coup qu'il avait prit. Non pas par vengeance mais juste à cause d'une chose qu'avait omit Kanon la dernière fois, c'est que maintenant que Saga avait une blessure, les gens trouveraient ça étrange que d'un jour à l'autre la blessure apparaîtrait, disparaîtrait sans cesse.

Bon, ok, Saga voulait aussi lui en mettre une pour le fait de l'avoir tout simplement blessé, mais ça il ne voulait pas se l'avouer. Il s'habilla rapidement et remarqua le chemin qu'empruntait son cadet. Il n'allait quand même pas oser entrer dans les zones des femmes du Sanctuaire. Et pourtant si, Saga se tapa le front du plat de la main comme pour se dire qu'il rêvait. Mais non il allait le faire et même si le « chouchou » du Sanctuaire ne pouvait se résoudre à les laisser faire ça il savait intérieurement que même lui en rirait bien et beaucoup.

C'est ainsi qu'il les suivit jusqu'au bâtiments attendant la sortie de son frère. C'était risqué mais non rien à faire. Sur une butte de pierre il pouvait voir le seul endroit où Kanon pourrait sortir. Banco ! Kanon sorti et même très fier de se qu'il venait de faire. Encore rien d'étonnant, Saga esquissa un sourire à l'idée de se qu'il avait pu faire. Mais reprenant son calme et son sérieux et aussi à la vitesse de la lumière assena un violent coup de poing au même endroit où il avait reçu le premier.

Il vit son frère avoir le cul par terre. Puis sorti un chiffon de sa poche pour essuyer le sang qui coulait.

« Espèce d'imbécile, tu sais que se que tu m'as fait la dernière fois aurait pu nous coûter très très cher... » Dit il exaspéré mais en même temps aux petits soins.

« Tu sais que se que je fais, c'est pour nous que je le fais... Tu crois que c'est facile d'être toujours exposé comme un mannequin dans une vitrine ? Tu crois franchement que tout se que je fais ça m'amuse ?! » Continua Saga plus insistant.

« Maintenant petit frère sache que je t'aime et que je ne veux en aucun cas qu'on est des problèmes. Donc je vais te montrer quelques petites choses pour embêter les autres apprentis des golds saints et même le grand pope ! Mais avant il faut que je m'excuse auprès de ton amie... Si tu me le permet. »

L'assurance de Saga avait un peu disparu, il savait que le coup qu'il lui avait donné n'allait pas mettre de très bon poil Kanon, mais c'était un bien pour un mal se disait-il.

Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn
Forgeron et chieuse à domicile
Forgeron et chieuse à domicile
avatar


Messages : 381
Date d'inscription : 15/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
8/50  (8/50)
Faction: saints

MessageSujet: Re: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   Sam 11 Juin - 14:40

Elle avait finit ses méfaits, et revenait toute contente auprès de son ami, afin de lui raconter ce qu'elle avait entrepris.
Entre temps, elle avait été chiper des viennoiseries dans les cuisines de papa, pour le petit déjeuner, ce serait plus drôle, surtout de le manger cachés comme d'habitude.

Ces petites escapades secrètes plaisaient énormément à la petite fille, son père n'était pas dupe et surveillait de loin le manège de sa progéniture. Mais il ne souhaitait pas lui casser ses petits jeux innocents d'après lui, et voyait avec un plaisir non dissimulé, le visage de sa marmaille enjoué et heureux.

Elle apparut au moment où l'un des jumeaux tapa l'autre, dans un "pouf" étouffé.
Myrdhinn resta sans voix un court instant, lâcha ses paquets devant ce spectacle et devint toute rouge, en gonflant ses joues.

La petite jamirienne pris le temps de chercher un des masques qu'il lui restait et le balaça sur la tronche de Saga.

"Non mais ho! pousse toi toi le vilain!" Ni une, ni deux, elle courut pour se faufiler entre eux deux et poussa Saga tant bien que mal. "Npfffff"
Se plantant face à lui, elle leva son index d'un air impérieux, et fier... elle n'était pas bien grande...
"D'abord" commença la gamine en se redressant de toute sa hauteur " D'abord, toi, t'embêtes pas mon copain d'abord! S'pas paske tu seras chevalier des gémeaux que moi j'vais t'obéir et avoir peur! "
Elle se gonfla de plus bel, avec un peu air fier d'hamster russe ne doutant pas de sa grandeur: "Même que je suis déjà chevalier et pas toi, le minus, alors pouet pouet! et même que si j'ai pas eu peur de Deudeu, s'pas toi le maigrichon que me fera peur!"

Elle acquiesça à ses propres dires, posant ses poings sur ses hanches avec un air déterminé.
Myrdhinn n'avait pas froid aux yeux, et elle défendrait son copain, bec et ongles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP FB] Bêtise numéro un (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[RP FB] Bêtise numéro un (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il parait que courage et bêtise vont ensemble... [Rp libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» La République Dominicaine poste des soldats à la Frontière...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Au Centre de la Grèce :: Le Sanctuaire des Saints :: • Les douze Temples du Zodiaque-