Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 - La recherche de la confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: - La recherche de la confiance   Ven 5 Aoû - 11:56

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
La recherche de la confiance, Marinas.
Across the Blood Water, see wonderfull ocean's future


La sirène écumait un bain de vapeur au fond d'elle tellement elle dépréciait cet instant, depuis quand Sorrento désirait rester au pilier alors que les autres Marinas s'entretenait pour la guerre à venir? Si elle l'avait pu, elle l'aurait baffé pour ce discours qu'il porta à Io quand ils parlèrent des fameux disciples.
Toujours de dos aux deux autres acolytes, elle fronçait les sourcils, aigrit par la rivalité entre la sirène maléfique et son écaille, elle maugréas bon nombre d'insanités dans son esprit.

Puis Sans avertir, le cosmos de Poséidon était revenu, cependant comme à son habitude, le cosmos n'était que peu développé, soupirant avant que le monarque n'arrive, Thétis lança un regard blasé vers les deux généraux, faisait légèrement brûler son cosmos pour attirer leur attention.

" - Julian Solo... Restez aux ordres généraux."

Elle continuait de faire mine de rien, boudeuse, il aurait été dur qu'il en soit autrement, elle n'aimait pas Julian Solo et devait quand même se montrer loyale envers ce dernier.
En dépits du temps et de leur enfance passé ensemble dans la même ville bordée de richesse.
La défaite de Poséidon et de ce corps d'emprunt à se battre contre la véritable incarnation de son roi la rendait totalement intolérante envers cet humain, en vrai elle en était même devenue allergique.

Elle le laissa donner ses ordres, lui caresser le visage, parader, c'était le mot, il paradait entre ses généraux et les disciples qui étaient remontés dans la tour Ouest, tel un paon dévoilant les couleurs et la fierté de son aura. Si Thétis l'avait put, elle l'aurait mordu.
Cependant comme toute bonne et loyale sujet, surtout représentante, Thétis fermait ses paupières, feintant un délice inconditionné, véritable comédienne de charme.

" - Oui votre altesse.... il sera fait selon vos désirs. Gloire à vous, Poséidon."

Un étrange sourire feintait ses lèvres rose sur un visage parme, sans expression. Elle le laissa quitter les lieux sans rien dire, sans rien ajouter afin de rejoindre la flotte et préparer la guerre.
Une fois sure et certaine que Julian Solo n'était plus présent, elle soupira et se détendit.
Jouer la comédie lui prenait beaucoup d'énergie et elle ne put qu'offrir un regard consterné et désolé aux deux généraux sur places.
Elle aurait juré que Sorrento était à deux doigts de mourir de rire.

" - Je ne sais vraiment pas ce que tu trouves d'aussi drôle? Le fait qu'il n'ait pas conscience que certains de nos hommes sont encore au sanctuaire et qu'il vaille mieux aller les chercher avant d'attaquer, ou qu'il ait oublié son trident avant d'aller au combat. Vraiment tu es in-cu-rable!"

Plissant ses paupières en les massant entre son index et son pousse, elle réfléchissait à une manière de détourner les ordres tout en obéissant.
Elle enverrait Sorrento chercher les survivants pour sa peine.

" - Io? Puis-je te demander un énorme service, s'il te plais?"

Prenant un air légèrement abattue, excédée par ce julian Solo, elle poursuivit en lui lançant un regard désespéré, ses yeux clair étaient à deux doigts de lâcher une cascades de larmes. Et Quand Thétis pleurait, il y avait de fortes chance pour que tout autours d'elle se noie sous un fracas de tonnerre. ( septième sens.)
respirant en concevant son calme, elle poursuivit

" - Pourrais-tu s'il te plais Avoir le privilège d'apporter le trident à notre Maître? Sert-en si quelqu'un te barre le passage, tu as mon entière confiance. De mon coté..."

Oui elle devait aussi aller sur le bateau pour être auprès de son dieu...

" - Je vais chercher quelques artefacts afin de nous garantir la victoire et surtout de sceller une Bonne Fois Pour TOUTE les pensées de ce gamin inconscient et désordonné, il risquerait de nous faire échouer avec ces ordres et ces stratégies à la con!"

Fulminante, elle se dirigea vers la sortie et d'un geste las du bras, invita Le Général Io De Scylla à exercer sa fonction.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cédez à l'appelle de la Sirène...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scylla
Poupée Chucky de Poséidon
Poupée Chucky de Poséidon
avatar


Messages : 234
Date d'inscription : 23/07/2016

Fiche de personnage
Niveau:
1/10  (1/10)
Expérience:
45/50  (45/50)
Faction: Poséidon

MessageSujet: Re: - La recherche de la confiance   Ven 5 Aoû - 13:06

Io regarda ce faux Poséidon arriver tel un paon... tellement imbu de lui-même et du pouvoir qu'il empruntait à son seul et véritable maître Poséidon. Le général avait hâte que cet échec ambulant soit enfin dominé par le véritable dieu qui était censé l'habiter. Intérieurement il se délectait avec plaisir de la situation dans laquelle se trouvait Thétis. La pauvre sirène fulminait intérieurement et son regard en disait long sur les pensées qui traversaient son esprit. Si Julian Solo avait eu le bon sens de relever les yeux du décolleté de la pauvre sirène il y aurait lu tout le dégout qu'il lui inspirait.
Mais il n'en fit rien. Si sûr de lui, si confiant qu'il se pavanait, près au combat ou presque. Cette misérable erreur ne passa pas inaperçue, Sorrento, pourtant fidèle à son habitude, souriant. Thétis quant à elle était à la limite de la consternation mais qui ne le serait pas après avoir été le jouet de Julian Solo... Finalement qu'elle garde son titre et ses pouvoirs, servir cet humain n'était pas dans les projets de Io mais il serait intéressant de voir comment les choses allaient se développer dans un futur proche.

Lorsqu'il fut parti et que Thétis oublia la présence des badauds en s'adressant à Sorrento sur un ton que Io jugea inapproprié le général pensait déjà aux batailles à venir. Il ne parvenait pas à sortir de son esprit qu'il fallait trouver une solution "définitive" pour se débarrasser de Julian et si possible une méthode humiliante... voir même douloureuse pour lui. Tant que Poséidon lui-même peut revenir en ce monde pour diriger ses troupes cela lui convenait.

Il fut tiré de sa courte réflexion par Thétis, encore elle, qui à nouveau oublia de faire preuve de discrétion. Tant pis pour elle, si elle voulait jouer ce double-jeu il allait falloir qu'elle fasse un peu plus attention à où et à qui elle parlait mais surtout la manière.

Io s'approcha donc d'elle, mimant l'attitude hautaine de Solo, et vint poser un doigt sous le menton de Thétis tout en plongeant le regard dans le sien puis dans son décolleté avec un petit sourire.

- Allons allons ma chère, est-ce une manière de demander quelque chose à un général? Si notre leader n'a d'yeux que pour vous, dit-il en regardant vers sa poitrine, ce n'est pas le cas de tout le monde.

Il remonta son doigt vers le front de Thétis, à la manière dont le ferait un père en faisant marcher son index et son majeur comme deux jambes sur le visage de son enfant. Passant du menton aux lèvres pour s'arrêter sur le nez puis enfin le front il ajouta.

- Je vais chercher ce trident... non parce que tu me le demandes de manière tout à fait "discutable" Sirène mais parce qu'ici, dit-il en passant Sorrento, les troupes puis Sirène du regard, je ne vois personne d'autre de digne de tenir cette arme.

Il repoussa Thétis en exerçant une pression du doigt. La résistance de la Sirène n'était plus celle de la jeune fille qu'elle avait été trois ans plus tôt mais la sienne non plus. La pression exercée, même si elle semblait enfantine, était en fait une épreuve de force entre Thétis et le Général de Scylla. Thétis fit un pas en arrière, faisant mine de céder sous la poussée de Io. A part eux deux et peut-être Sorrento personne ne dû se rendre compte du combat qui venait de se mener sous leurs yeux et que ni l'un ni l'autre n'avait remporté.

- Va donc chercher ces artefacts et rejoins-moi sur le navire qui nous a été confié.

Thétis quitta la pièce, fulminante de rage mais sa rage ne semblait pas portée contre Io. Peut-être un peu contre Sorrento qui évitait autant que possible de se battre. Cela avait déjà été le cas auparavant. Il était le seul à s'en être sorti presque indemne et Io voyait les choses se répéter. Non sa rage allait contre Julian Solo, cet erzat de divinité mal dégrossie.
La Sirène avait bien du mal à conjuguer sa foi et sa fidélité avec la sincérité. Julian Solo avait du souci à se faire.

Io saurait y prêter attention. Thétis était finalement ce qui ressemblait le plus à un allié sérieux dans ce nouveau temple sous-marin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: - La recherche de la confiance   Lun 8 Aoû - 20:33

Poséidon prenant congès, Sorrento prit le départ pour le sanctuaire quand à Io de Scylla, Thétis le laissa jouer avec elle jusqu'à ce que lui-même soit usé de ce nouveau jouet.
Entre sa poitrine, son regard océan et son corps svelte aux courbes aussi douces que ses lèvres, elle se laissait totalement faire.
Il y avait trois ans elle aurait sans doute en effer cherché la confrontation en demandant qu'on la respecte, entre la fierté, l'orgeuil et le désir de ne point souffrir au nom d'un dieu qu'elle pensait suprême et invincible.

Les choses changent, elle le laissa le repousser, elle ne scia pas du regard le général, mais lui fit bien comprendre par un regard de givre, acéré, qu'il n'avait pas à la traiter de la sorte la prochaîne fois. Elle acceptait d'être dégradé pour la gloire de Poséidon, de souffrir, être torturée et ne plus exister uniquement que pour cette personne. Mais Il y avait des limites à tenir entre général et prêtresse, même si celle-ci feinte le rang d'argent uniquement dans le but de faire survivre ce nouveau peuple Atlante de la menace Némésis.

Elle soupira, reculant d'un pas en lui laissant supposer ce qu'il voulait, elle n'en avait cure. Elle avait bien comprit qu'il ne fallait pas compter sur le Général de Scylla pour amener le camps des Marinas vers l'ascention.

Faisant demi-tour, las et sereine, elle alla chercher les trois fille que le général avait désigné, leur apprit un rapidement entraînement cosmique, de maîtrise du septième sens puis se dirigea seule, vers la tour d'Amphitrite.
Elle y retrouva un étrange collier d'Amphitrite, un artefact qui permettait temporairement de sceller l'âme de Julian. L'Amour de l'impératrice pouvant permettre à la divinité de redevenir l'espace de quelques heures, le dieu surpuissant qu'il était.

Elle prit le collier et l'attachat discrètement autours de son poignet comme un bracelet, argenté dont un petit escargot dorée se balnçait au bout de la chaîne.
Dans la tour d'Amphitrite elle se reposait également quelques instants, étalée sur l'énorme lit de soierie et d'eau, fermant ses yeux elle entra en transe de méditation afin de se purger l'esprit et ne plus être en proie à de doutes qui pourraient mettre les marinas et l'enjeux du monde en danger.
Quelques minutes après, elle sortit, une longue cape blanche avec une broderie dorée et de corail d'une sirène sur le dos, accrochée à ses épaules.

Elle allait embarquer sur les navires de guerre avec les quatres autres filles, qui n'arrêtaient pas de se chamailler pour savoir laquelle était la plus fortet et plaisait le plus au général d'Io. Encore de la rivalité... Thétis n'en tenait cure et s'installa confortablement dans la cale avec les barils de poudres, loin du bruit et de ces filles des plus étranges.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cédez à l'appelle de la Sirène...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - La recherche de la confiance   

Revenir en haut Aller en bas
 

- La recherche de la confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Mers et Océans :: Atlantide :: • Oricalque, la ville des natifs-