Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Abercius
le Poussin d'Artémis
le Poussin d'Artémis
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 01/06/2016

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
25/50  (25/50)
Faction: Ange

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 18 Aoû - 8:20

En voyant les deux saints d'or renvoyer leur armure d'or, Abercius fut surpris autant qu'amusé. Saga venait de "stocker" son armure dans un pendentif et le voilà qui en tendait un à Camus qui en fit de même. Étonnant! L'ange pensait qu'ils étaient les seuls capables de faire cela. Alors, il se dit que les chevaliers avaient copié sur eux avant de se demander s'il n'y avait pas un traître dans son camp. Il était effectivement tout à fait possible qu'un des serviteurs d’Artémis ait vendu leur technologie. Après cette mission, il questionnerait sa déesse sur ce sujet.

Pour le moment, Abercius suivait sagement Camus et le laissait agir en leader. Tranquillement, il suivait la marche et surveillait l'évolution de la situation. Rivia et Saga semblaient s'être calmés et pour le moment tout se passait plutôt bien. Fidèle à lui-même, le saint du Verseau gérait les choses avec froideur, mais avec beaucoup d'efficacité.

Pour autant, Camus souhaitait le voir attentif aux échanges. Dans cette situation, ces talents en diplomatie pourraient être déterminants. De toute façon, il ne comptait pas laisser agir les saints totalement à leur guise. Il n'oubliait pas ainsi que son but n'était pas de favoriser un camp au détriment d'un autre. Il lui fallait juste rétablir un certain équilibre des forces. En tous les cas, c'était certain, toutes ces années à voir agir son grand-père et son père allaient certainement lui être profitable.

Sans encombre, ils passaient maintenant le poste de contrôle. Camus avait bien joué le coup. Ils étaient désormais guidés par un soldat qui les conduisait jusqu'au général. Ce dernier avait en effet accepté de les rencontrer. Seulement, le bougre était prudent et il avait organisé celle-ci de façon à ce qu'il soit protéger par ses hommes. Peu importe, le plus important était qu'il accepte de les voir. Le protecteur d'Artémis espérait quand même que ce dernier ne leur sorte pas à la gorge à peine les auraient-ils vus. Dans ce cas, les choses ne feraient que dégénérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Lun 29 Aoû - 14:22

Spoiler:
 

KoslovHardin Koslov
Le campements était impressionnant. Une construction qui n'avais absolument rien d'humaine, ce qui était surprenant lorsque l'on savait que l'armée russe ignorait tout du caractère divin de l'enseignement qui était prodigué ici. Est-ce que Koslov avait utilisé ses propres ressources pour bâtir un tel endroit? Ou bien le dieu Odin lui-même avait contribué à la création de ce centre d'entraînement, un peu comme pour avoir son propre centre comme au Sanctuaire? Difficile à dire, et peu probable que Koslov y réponde.

Toujours est-il que les remparts étaient hauts, et particulièrement épais, de quoi surement résister aux attaques massives de toutes les armes humaines connues à ce jour. De quoi donc résister également aux entraînements au cosmos des soldats qui se trouvaient là au moment où Camus et les autres entrèrent.
Le Général se tenait au centre d'une arène parfaitement circulaire, observant probablement qu'une petite partie de son armée qui s'entraînait au combat à mains nues, à un contre un. Aucun ne portait d'armure, aussi leurs coups étaient réalisés avec un cosmos très faible pour ne pas se blesser mortellement. Même pour de simples soldats, l'utilisation du cosmos pouvait facilement entraîner la mort d'un mortel, ils se devaient d'être prudents.

Lorsqu'ils approchèrent, une dizaine d'entre eux se rapprochèrent autour du Général, couverts de sueur, torses nus malgré la température glaciale et ne semblaient absolument pas en être dérangés. Même si chaque chevalier présent pouvait se défaire du groupe entier en quelques secondes, il s'agissait là davantage d'un avertissement sur les règles de comportement qu'autre chose. Le Général se tourna alors vers Camus et eut un léger sourire


«Ce cher Camus... ton père m'avait prévenu de ton arrivée. Tu as bien grandi.» il ramena sa main à même pas un mètre au-dessus du sol, signe que la dernière fois qu'il l'avait vu, le chevalier d'or ne mesurait pas davantage, il devait avoir 4 ou 5 ans tout au plus «bien. J'ai accepté de te rencontrer à la demande d'un vieil ami, mais je vois que tu es venu bien accompagné... deux chevaliers d'or d'Athéna» son regard s'était posé sur Saga avant de regarder Rivia, il s'approcha et prit la main de la jeune femme pour y déposer un baiser sur le dos «une charmante valkyrie si je ne m'abuse, et... j'avoue que j'ignore quel dieu vous pouvez représenter. Votre cosmos m'est inconnu, tout comme le symbole autour de votre cou. Hermès peut être?»

Il est vrai que la plume d'or n'était pas forcément un symbole d'Artémis, mais il venait de prouver que même à la retraite, il gardait un œil particulièrement alerte sur la situation et il prouvait également continuer à se renseigner sur tout ce qu'il se passait.
«Il n'est pas vraiment intelligent de venir aussi nombreux quand il s'agit de mener une conversation civilisée. J'ose espérer que vous saurez vous expliquer en toute honnêteté.»

C'est alors que le vent se leva, il savait que Camus ne souffrirait pas de la tempête que le Général était en train de déclencher, ce n'était qu'un avertissement. Même s'il n'était plus guerrier divin, il disposait encore de toute sa puissance d'antan, il ne fallait pas le prendre à la légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Sam 3 Sep - 2:20

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »


Saga rentrait avec ses compagnons dans la forteresse de ce général. Il regardait autour de lui. Le travail qu'avait pu faire cette personne était tout bonnement énorme. Saga ne pouvait que saluer toute l’énergie mit dans cette œuvre. Regardant autour de lui il pouvait voir les soldats s’entraîner avec des effluves de cosmos. Une vraie concentration de personnes hors du commun, même au sanctuaire il n'y avait pas autant de chevaliers et d'apprentis maîtrisant le cosmos.

Il pu voir la tête de ce fameux général et aussi ses soldats l'entourant. Une goutte d'eau comparé à la puissance du groupe réunis. Mais Saga ne se sentait pas spécialement à l'aise et savait qu'il n'était pas en territoire conquis d'avance.

Il laissa alors le général les juger. Quelques minutes après le vent glacial de la région prenait place, sans être naturel. Le saint des gémeaux était protégé de son cosmos inter dimensionnel.

Saga s'avança et même s'il était loin d'être un grand diplomate, il savait jouer des mots et aussi était très intelligents. Il avait tout de même réussit à berner la quasi totalité des saints d'Athéna dont les plus puissants.

«Je suis sur qu'au fond de vous, vous savez pourquoi nous sommes là. Et d'ailleurs vous avez bien préparé notre accueil. D'ailleurs il n'est pas vraiment intelligent de nous menacer. Vous comme nous connaissons la puissance que deux saints peuvent dégager. Alors mettons nous à table tous ensemble si vous le voulez bien. Sans toute cette énergie négative. »




Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Citation :
Comme Rivia a l'air absent en ce moment je fais la suite. Rivia raccrochera au train quand il pourra poster ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camus
Mister Freeze d'Athéna
Mister Freeze d'Athéna
avatar


Messages : 605
Date d'inscription : 30/01/2016

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
18/50  (18/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Lun 5 Sep - 10:49

Approcher le Général n'était pas chose aisée, et il ne se priva pas pour le leur rappeler. Si le père de Camus n'avait pas été son ami, il ne leur aurait probablement jamais accordé d'entretien, quoique le père d'Abercius semblait également avoir des relations, ils auraient peut être pu passer par lui pour un Plan B. Pour l'heure, il convenait de faire les présentations, même si Koslov en avait deviné plus d'un.

«Général, voici Saga, chevalier d'or des Gémeaux. À l'origine, nous n'étions que deux pour venir à votre rencontre, mais la déesse Artémis a jugé bon d'envoyer l'un de ses Anges pour nous seconder, afin d'appuyer le côté urgent de notre requête et ainsi vous assurer qu'il ne s'agit pas seulement d'une demande émanant du Sanctuaire, mais d'une grande partie du Panthéon.» il se tourna vers Rivia, le regard toujours aussi grave «cette Valkyrie nous a rejoint lorsqu'elle a compris l'importance de cette mission. Afin de vous prouver également que même Asgard a besoin de votre aide aujourd'hui.»

Difficile de savoir ce que le Général pensait réellement, mais la tempête semblait déjà se calmer. Malgré tout, ce que Camus ignorait, c'est qu'Abercius était le mieux renseigné de tous ici. Il avait pu voir la carte du monde qu'Artémis lui avait montrée et il avait donc une meilleure idée de la guerre réelle qui se préparait partout...
«Vous devez savoir que le monde actuel est menacé par une entité dont on ignore l'origine. Cependant, le Sanctuaire ne peut intervenir... Arès a profité de la captivité d'Athéna aux Enfers et de la disparition de bon nombre de nos chevaliers suite à la guerre contre Hadès, pour s'emparer de nos terres.»

Le regard de Camus demeurait grave. Ils devaient faire comprendre au Général qu'il devait d'abord aider le Sanctuaire à récupérer ses terres s'il voulait sauver Asgard. Son armée seule ne suffirait probablement pas à repousser l'armée des Némésis. Il fallait espérer qu'Abercius appuie dans son sens.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abercius
le Poussin d'Artémis
le Poussin d'Artémis
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 01/06/2016

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
25/50  (25/50)
Faction: Ange

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 8 Sep - 8:14

Le général se trouvait face à eux. Contre toute attente, il se montrait beaucoup moins agressif que prévu. De bon augure pour la suite. Cependant, le manque d'agressivité apparent ne signifiait pas que la mission était dans leur poche. ainsi, le fait qu'une dizaine d'hommes s'attroupèrent tout près de Koslov démontrait bien que l'homme demeurait extrêmement méfiant. C'était d'ailleurs ce qu'avait relevé Saga un peu brutalement.

Heureusement, Camus était avec eux. De toute façon, cette mission n'aurait pas pu se faire sans lui. La relation amicale qu'il entretenait avec l'ancien guerrier d'Asgard facilitait les choses. Si Koslov déplorait de voir débarquer un nombre trop important de chevaliers à son goût, il ne cachait pas le plaisir de revoir le saint d'or du Verseau. Fidèle à son caractère et sans doute pressé par l'urgence de la situation, Camus ne dévoilait pas la moindre once de contentement.

Le chevalier du Verseau entrait dans le vif du sujet et il était aisé de comprendre que ce dernier insistait sur la gravité de la situation. Une menace avait profité des divisions pour grandir et commencer à gangrener la Terre. C'était d'ailleurs Asgard qui connaissait un sanglant conflit avec ces mystérieuses entités. Artémis avait bien précisé que le sanctuaire d'Odin était sur le point de tomber. Malheureusement comme l'avait souligné le maître de Hyôga et d'Isaak, les troupes d'Athéna ne pouvaient jouer leur rôle d'allié car Arès avait profité des malheurs du sanctuaire athénien pour l'envahir et l'occuper.

Abercius fit un pas en direction du général.

- Enchanté général Koslov! Je me nomme Abercius et comme vient de le préciser Camus, je suis un ange au service de la déesse Artémis. Pour être plus précis, je suis l'ange porteur de la glory de Persée.

Il regarda Camus puis reporta son regard sur le général.

- Camus a spécifié la gravité de la situation mais... . En fait, c'est encore pire que ce que vous pouvez penser. Grâce aux capacités de ma déesse, j'ai pu voir une ombre immense qui ronge Asgard de toutes parts. Bien que nous ne sachions pas grand-chose sur ce chaos, je sais qu'il a été généré en partie aux enfers. Cependant, je doute qu'Hadès ait un lien direct avec cela. En tous les cas, Artémis ne l'a pas mentionné.

Il s'arrêta un instant dans ses explications pour prendre son pendentif dans sa main droite. Il ne savait pas pourquoi mais il avait eu en ce moment une pensée pour Azura. Il reprit cependant bien vite.

- A l'heure actuelle, il se peut que le château d'Odin et le palais de Polaris soient tombés face à cet ennemi. Il ne faut pas le sous-estimer, il est extrêmement puissant et déterminé. Si je reconnais la valeur des guerriers divins, ils n'ont selon ma déesse aucune chance de s'en sortir seul. Ce qui explique ma venue ici. Mais permettez-moi de vous en dire plus. Ce qui étrange mais avéré, c'est que selon nos informations, ce serait Athéna qui dirigerait les troupes ennemies!

Il savait que cette bombe lâchée aurait un effet dévastateur sur les saints d'or et pourrait conforter Koslov sur l'avis qu'il avait d'Athéna. Il leva les mains en signe d'apaisement.

- Nous ne croyons aucunement qu'il s'agit d'Athéna. Je veux dire de la vraie Athéna! Pourtant, son cosmos a été perçu juste avant le début de l'attaque. Serait-elle manipulée? S'agit-il d'une usurpatrice? Nous n'en savons rien car même Artémis ne peut se permettre de s'approcher de la zone de guerre. De plus, tous les espions que nous avons envoyés sur place sont revenus avec un mal étranger. en effet, ils nous sont revenus empoisonnés. Un mal incurable et contagieux car tous ceux qui ont tenté de les soigner sont morts dans les mêmes circonstances. Là encore, le cosmos d'Artémis a été inefficace et aucun remède n'a pu être trouvé. En gros, très peu d'informations filtres d'Asgard.

A mesure qu'il parlait, l'ange voyait bien les mines déconfites de ses interlocuteurs.

- Il reste cependant un espoir qui est en même temps une priorité. Arès! Je vais vous dire maintenant général pourquoi vous avez un rôle important à jouer. Comme dit plutôt, le dieu de la guerre a élu domicile au sanctuaire. Il faut l'en déloger pour qu'ensuite les saints puissent rejoindre le conflit d'Asgard et rééquilibrer les forces en présence. Ainsi, le soutien de vos soldats est primordial car Arès possède une immense armée. Sans vous, le sanctuaire ne pourra pas être délivré et Asgard sauvé! Je peux vous dire aussi que de son côté, Artémis est allé à la rencontre du dieu Hermès afin d'avoir plus amples informations. Voilà c'est tout.

Il fixa chacune des personnes présentes.

- Je suis allé à l'essentiel et j'ai fait vite. Si je n'ai pas été assez clair, j'attends vos demandes de précisions. Mais je vous rappelle que le temps presse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 8 Sep - 8:43

KoslovHardin Koslov
La présence de tant de chevaliers pour une simple conversation était suspect. Et deux chevaliers d'or en prime? Le Général écoutait les explications de Camus, autant il pouvait comprendre la présence d'un ange d'Artémis - ainsi donc, elle était devenue une alliée d'Athéna? N'avait-elle pas cherché à la dégager du Sanctuaire? - et d'une Valkyrie, mais pourquoi étaient-ils venus à deux chevaliers d'or?

Les mains dans le dos alors que ses hommes faisaient mine de continuer l'entraînement tout en restant proches de leur Général, il se tourna vers Abercius qui apportait des informations bien plus complètes de la situation.
Tel Camus, il paraissait imperturbable, bien que l'annonce de la chute d'Asgard avait eu de quoi l'assombrir. Une ride se creusa entre ses sourcils au fur et à mesure des paroles de l'Ange. Une armée mystérieuse, un poison, l'incapacité d'Asgard à se défendre? L'incapacité du Sanctuaire d'agir? Et ces fameux Anges d'Artémis? On pouvait sentir qu'il n'appréciait guère ce qu'il entendait, mais vu qu'Abercius semblait être le mieux informé ici, il se tourna donc vers lui


«Que je comprenne bien. J'ai ici deux chevaliers d'or d'Athéna, soit-dit en passant, je me demande bien pourquoi vous avez jugé bon de venir à deux au lieu de vous séparer pour aller chercher chacun des alliés potentiels, un Ange d'Artémis et une Valkyrie. Vous voulez me faire croire que trois déesses n'ont pas une armée suffisante pour repousser cette menace?» il ne pouvait savoir à quel point la précédente guerre sainte avait été dévastatrice, que l'ensemble des troupes n'avait pas encore été reformé et que tous les camps, excepté Arès, étaient finalement démunis.

«Vous me demandez d'envoyer mes soldats contre Arès et ses troupes pour sauver le Sanctuaire qui pourra alors entrer en guerre? Mais quel est mon intérêt véritable? Si le Sanctuaire n'est pas capable de repousser tout seul les troupes d'Arès, je doute fort qu'il puisse repousser l'ennemi qui s'en prend à Asgard. Ne serait-il pas plus judicieux pour moi d'envoyer directement mes troupes contre cet ennemi?»

Quant à la possibilité qu'Athéna soit à l'origine de tout ça, il ne semblait pas y croire non plus.
«À l'heure actuelle, vous me fournissez trop peu d'éléments concluants, messieurs. Si la déesse qui s'en prend à Asgard est une Athéna manipulée, j'ai encore moins d'intérêt à vous rendre votre Sanctuaire pour lui donner des troupes supplémentaires.» s'il s'agissait d'une usurpatrice en revanche, c'était une autre histoire... mais heureusement, Camus et Saga avaient la certitude qu'il ne pouvait s'agir de leur Athéna, peu avant de partir, ils avaient eu une information à ce sujet, Shaka l'avait retrouvée saine et sauve et avait pu leur transmettre ce renseignement. Bien qu'ils n'en avaient pas la certitude, ils ne pouvaient compter que sur la parole du Saint de la Vierge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 8 Sep - 22:00

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »


Saga était légèrement en retrait regardant la scène et analysant. Il laissait parler son frère d'arme et cet ange. Jusqu'au moment où il osa dire que le cosmos d'Athéna était en asgard en train de mener une armée maléfique. La veine frontale du saint des gémeaux grossissait et il rongeait son frein pour ne pas exploser la glory de Persée.

La tension palpable s'atténua alors que le général ne semblait pas perceptif du tout et encore moins ouvert aux demandes formulés. Cela pouvait se comprendre, qui voudrait suivre des saints défaits, privés de leur sanctuaire. Qui voudrait engager son armée dans un combat pour sauver la liberté, la justice ?! Saga commençait à se demander si le groupe ne perdait pas leur temps.

« Général. Vous connaissez les cosmos et vous devez sentir tous les cosmos en confrontation sur VOS terres. Vous savez donc que ce n'est pas Athéna qui est là bas. »

Il se reprit tourna les talons au général créant une fracture dimensionnelle. Il en revint trois minutes plus tard sortant des chaises et une table. Un vrai vendeur IKEA ce gemini saint. Il lança tous les objets en direction du général, les soldats prêt à bondir avant de voir que ces choses se stoppèrent devant Koslov.

« Comme je vous ai dit mettons nous à table. - il s'assit devant Koslov, trois chaises étaient encore libres – Général, le Sanctuaire est décimé, la quasi totalité de la chevalerie d'Athéna a disparue. Comprenez que si nous chassons pas Arès, vous risquez d'être les prochains sur sa liste, et vous connaissez le Dieu de la Guerre et ses méthodes. Il risquerait de raser tout Asgard rien que pour en être le maitre. »


Il reprit son souffle, il faisait tout de même froid.

« De plus si la bataille qui se passe au dessus de chez vous se solde par la victoire de cet ennemi mystérieux, vous ne serez plus là. Vous pouvez devenir un acteur majeur de ce qui va se passer dans les prochains mois. »

Il espérait titiller son côté militaire et réveiller la flamme de l'honneur qu'il pourrait avoir en devenant un héros.

« Ah et j'oubliais. Qu'est-ce que vous voulez gagner ? Si ce n'est le bonheur de votre peuple ? Voulez vous le voir subir se que les espions d'Artémis ont subi ? Voir les vôtres mourir dans d'atroces souffrances ? Laissons nos différents de côté pour une fois, et si vous voulez même on pourra se faire la guerre après. Mais là ! Nous avons besoin de tout le monde !!! »


C'était clair net et précis. Saga se posa sur le dossier attendant les réaction qui allaient suivre.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camus
Mister Freeze d'Athéna
Mister Freeze d'Athéna
avatar


Messages : 605
Date d'inscription : 30/01/2016

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
18/50  (18/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Ven 9 Sep - 8:04

Il fallait s'y attendre, ça n'allait pas être facile. Abercius avait davantage de renseignements qu'eux concernant la menace qui planait sur Asgard, et Camus s'était tourné vers lui, l'air presque choqué en apprenant l'existence de cette fausse Athéna. Il était rare qu'il perde son sang froid, pourtant, l'espace d'une demi-seconde, il avait serré les poings à cette annonce, craignant que ça ne fasse tout foirer.

Mais au final, l'Ange eut la présence d'esprit de rassurer son entourage sur le fait qu'il s'agissait probablement d'une usurpatrice, et Camus s'empressa de le confirmer.

«Je vous garantis qu'il ne s'agit en rien de notre Athéna. Elle est actuellement en Europe à chercher un moyen de contrer Arès avec Shaka de la Vierge.» malgré tout, pour se faire passer pour Athéna, il devait s'agir d'une personne ayant au moins les pouvoirs d'une divinité, peut être même en était-elle une, et ça n'arrangeait pas trop la situation.

Le Général ne semblait pourtant pas enclin à accepter leur demande, il n'avait même pas accepté la proposition de s'asseoir quelque part, préférant rester ici au milieu du centre d'entraînement, et quand Saga se permit d'user de son pouvoir sur les dimensions pour aller chercher des chaises, il en fut visiblement agacé. Camus préférait éviter de s'asseoir tant que le Général ne ferait pas de même. Soupirant doucement, il laissa malgré tout son ami parler, et Camus se tourna ensuite vers leur hôte

«Général, notre armée n'est pas décimée. Nous disposons de nombreux chevaliers d'or prêts à se battre. Mais sans le Sanctuaire et le cosmos d'Athéna, vous savez que nous sommes beaucoup plus vulnérables. En libérant le Sanctuaire, le cosmos d'Athéna reprendra toute sa splendeur et nous serons alors beaucoup plus puissants.»

Il tendit le bras en désignant les hommes présents
«Nous n'avons pas besoin de votre armée pour sa puissance, nous en avons besoin pour son nombre. Les troupes d'Arès en soit ne sont pas un problème, nous pourrions nous en défaire, nous, chevaliers d'or. Mais nous perdrions trop de temps à affronter l'ensemble de ses soldats avant d'arriver jusqu'à Arès et le forcer à quitter les lieux. Ces troupes ne maîtrisent même pas le cosmos, vos hommes n'auront pas de mal à s'en défaire et nous serons évidemment là pour éviter que vous n'ayez de perte.»

Il était rare pour Camus de parler autant, mais c'était probablement nécessaire ici.
«Si vous nous aidez à libérer le Sanctuaire, vous vous trouverez avec un allié de poids pour libérer Asgard. Si une divinité se cache dans cette attaque, vous savez que vos troupes ne seront pas de taille. Les guerriers divins n'ont pas encore pu être reconstitués, votre véritable chance de victoire repose sur nous.» affronter des humains, oui. Une déesse.. c'était déjà plus dur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abercius
le Poussin d'Artémis
le Poussin d'Artémis
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 01/06/2016

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
25/50  (25/50)
Faction: Ange

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Dim 11 Sep - 4:25

Abercius avait lâché son flot d'informations et tout ce qu'il espérait était que le général Koslov signe aussitôt le contrat afin de fournir ses troupes nécessaires à la reprise du sanctuaire des mains d'Arès. Pourtant, Koslov se montrait toujours réticent et même, on pouvait déceler une pointe de méfiance dans ses propos. L'ange s'en voulut. Quelle naïveté! Fils de diplomate, il devait savoir que la partie allait être difficile. La négociation est une course de fond durant laquelle il fallait gérer ses efforts. Sur ce coup, Abercius avait raté son coup et à vouloir aller trop vite, il n'avait pas réussi à convaincre le chef de l'armée russe. Enfin, pas encore! Ce petit échec avait eu bon de le titiller et le jeune Grec refusait d'en rester là.

Comme il l'avait prévu, l'annonce de la présence d'Athéna ou plutôt d'une Athéna aux côtés des forces ennemies avait créé une tension perceptible à son encontre mais il avait bien fait de préciser tout de suite qu'il ne croyait pas en une quelconque traîtrise de la déesse de la justice et de la guerre. Persée comprenait parfaitement l'énervement des deux saints car il aurait eu du mal lui aussi à encaisser une telle annonce si elle devait concerner Artémis. Heureusement, les deux chevaliers d'or réagirent avec sagesse.

Saga allait lui aussi de sa tentative. Jouant sur le côté honneur et bravoure, il tentait de convaincre Koslov. Quant à Camus, son complément d'informations clarifiait un peu plus la situation. Ainsi, il confirmait la présence de sa déesse avec le chevalier de la Vierge. Ensuite, il précisa que les forces du sanctuaire n'étaient nullement détruites mais qu'elles attendaient un retournement de situation. En fait, selon le chevalier du Verseau le principal obstacle à la reconquête des terres athéniennes était l'importance en nombre des armées d'Arès. Il se souvint qu'Artémis lui avait confirmé ce fait. A s'engager contre autant d'hommes serait effectivement une perte de temps et d'ici là, Asgard ne serrait plus qu'un amas de cendres.

- Je ne peux qu'appuyer les propos du chevalier d'or du Verseau. Général, il vous appartient de peser le pour et le contre. Seulement, vous devez faire vite afin que nous envisagions d'autres plans. Je tiens à vous assurer qu'avec ou sans votre aide, Artémis ne laissera pas le déséquilibre s'installer. Nous ne souhaitons favoriser aucun camp mais ne nous souhaitons aucunement l'annihilation d'un de ces camps. Avec ou sans vous, le sanctuaire sera libéré. Il en va de même pour Asgard. Mais gardez bien en tête que les autorités asgardiennes seront au courant de notre rencontre et de ce qui a été dit.

Subtilement, l'ange essayait de mettre le général face à ses responsabilités. Allait-il laisser des "étrangers" s'occuper de la libération de sa nation ou voudra-t-il garder un oeil sur les événements? Quoi qu'il en soit Abercius mettait la pression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Lun 12 Sep - 9:27

KoslovHardin Koslov
Avec les années, le Général avait acquis une certaine sagesse. Malgré tout, il disposait toujours d'un égo probablement mal placé. Les mains dans le dos, il observait cette jeune assemblée encore pleine d'espoir et d'illusions, croyant encore apparemment à une justice et une paix qui ne peuvent jamais durer. Il n'apprécia que moyennement l'intervention du chevalier des Gémeaux qui s'était permis d'ouvrir une dimension pour aller chercher des chaises, et il ne se gêna pas pour le mentionner.

«Je vous prierai de ne plus faire ça. Qui me dit que la prochaine fois, vous n'ouvrirez pas une brèche pour faire entrer une armée ici?» les autres soldats avaient été impressionnés et beaucoup d'entre eux regardaient Saga avec une lueur de crainte dans le regard. Ceci venait d'appuyer ce que Camus avait pu dire plus tôt: un seul chevalier d'or valait probablement des centaines d'entre eux, même s'ils maîtrisaient le cosmos.

D'autant que celui-ci semblait presque les menacer, ce qui ne lui plaisait mais alors pas du tout!

«Je ne vois pas en quoi Arès viendrait s'en prendre à moi. Et au pire des cas, il viendrait pour mes hommes, et pourquoi ne pourrais-je pas m'allier à lui? Ne serait-ce pas plus intéressant pour moi de me trouver dans le camps des vainqueurs?»
Mais les deux autres mirent en avant un autre détail, l'idée que les terres d'Asgard soient anéanties. Le Général plissa des yeux et regarda chacun des intervenants. Camus semblait être le seul à ne pas le menacer, les deux autres semblaient s'y mettre à cœur joie.

Il se tourna vers le plus jeune, ignorant temporairement les arguments du Verseau

«Jeune homme, vous parlez pour ne rien dire. Les autorités d'Asgard? De qui parlez-vous donc? Odin n'a pas daigné se remontrer, même à l'époque où j'étais guerrier divin! Hilda de Polaris a mené ses propres guerriers à leur perte, face aux chevaliers d'Athéna d'ailleurs! De ce que je vois, les Valkyries sont en train d'être recrutées, mais je n'en vois qu'une seule ici et il n'est même pas fait mention du retour de Freyja! Le seul dieu nordique qui semble se soucier de ce qu'il se passe, c'est Loki. Et je ne suis pas sur qu'il soit ravi d'apprendre que je pourrais aider le Sanctuaire!»

Il se pencha légèrement en avant, fixant le jeune Persée avec une certaine froideur
«Dites moi donc qui pourrait m'en vouloir de vous tourner le dos?»

Il se redressa pour faire face cette fois à Camus. Il avait refusé de s'asseoir, à l'heure actuelle, seul Saga semblait avoir choisi ce confort. Mais ainsi le Général montrait bien qu'il refusait que le groupe s'éternise.
«Si ces troupes ennemies qui sont en train de prendre Asgard sont si terribles au point qu'elles menacent le monde entier. Croyez-vous qu'Arès, dieu de la guerre, va les laisser faire? un dieu tel que lui ne laissera surement pas passer l'occasion d'affronter un tel adversaire. Ne serait-il pas plus avantageux pour moi de lui fournir mes troupes? Lui qui a visiblement une bien belle armée? Plutôt que m'allier à une bande de bras cassés sans divinité pour les soutenir?»

La situation ne tournait pas du tout à leur avantage, et le Général semblait juger qu'il avait perdu assez de temps. Certes, les arguments de Camus étaient intéressants, car il savait combien les chevaliers d'or pouvaient être puissants. Mais entre quatre ou cinq puissants guerriers et toute une armée, il faudrait être fou pour faire un tel choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Sam 17 Sep - 10:28

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »


La situation tournait au désavantage des étrangers. Sauf que quelque chose tracassait Saga, une présence inconnue et très puissante s'approchait de leur position. Saga se leva brusquement de sa chaise renversant la table. La réaction des troupes de Koslov furent immédiate. Tous se mirent en position de combat alors que le chevalier des gémeaux lui ignorait tout se beau monde autour de lui, il lança juste un regard à Camus.

Saga appela directement son armure qui ne mit pas longtemps à réagir. Sauf que des cris dans les soldats s'entendirent et certains se mirent à voler dans tous les sens. Puis plus rien, plus de cris, plus de mouvement, plus rien.

Puis l'inconnu se montra, lâchant un soldat qu'il avait mit KO. L'armure de l'étranger était couleur pourpre-sang et rayonnait de violence il avait une lance dans une main, et un bouclier rond bosselé représentant toutes les batailles qu'il avait fait. Cette personne s'approchait du groupe et on sentais toute la crispation sur les gens autour de lui, mais lui non rien, à part un grand sourire satisfait.

« Bonjour à tous ! Oh mais quel beau monde ! Mais pardonnez moi je ne me suis pas présenté ! Je suis Caleb, Titanium de Leonidas, représentant d'Arès. »

Le représentant du Dieu guerrier regarda longuement Camus, il avait déjà senti se cosmos au Rodorio lorsqu'il avait fait sa ronde avec Arès. Puis se tourna vers le général.

« Désolé de mon irruption impromptu, comme je peux le voir mon messager n'est jamais parvenu à vous j'ai donc décidé de venir moi même. Vous envoyer un commandant aurait été plus brutale, mais je ne suis pas là pour vous déclarer la guerre comme vous pouvez le voir vos soldats sont juste au sol, mais sans blessure. »


Il s'approcha du Général et cette fois-ci on pouvait sentir dans son regard qu'il avait quelque chose derrière la tête.

« Général Koslov vos exploit sont parvenus aux oreilles d'Arès, et il a une proposition à vous faire. Rejoignez nos rangs. En échange Arès vous promet une vie d'éternels bonheurs, une gloire d’antan retrouvée, et vous savez que nous Berzerkers tenons toujours notre parole. Nous vous promettons aussi votre vengeance envers toutes ces divinités usurpatrices... Surtout Athéna. Rejoignez vous et vos hommes dans cette entreprise ! »

Il tendit la main au général en signe d''accord.

Saga quant à lui était tout simplement dépité.
« Ah oui ? Comme ça les chiens d'Arès ont un honneur ? Un honneur à violer des femmes ? À tuer des enfants ? A attaquer par derrière ? Franchement Titanium de Leonidas tu me fais rire ! »

Le cosmos de Saga augmentait en flèche se qui avait pour effet de faire reculer les petits soldats autour. Le chevalier des gémeaux avait la main sur le visage et souffla un grand coup. Puis, en à peine une seconde il s'élança sur la Titanium, il ne voulait pas utiliser ses techniques ici il risquerait de faire trop de morts, mais s'était sans compter sur le faite, que l'homme le plus fort d'Arès maîtrisait comme un As les arts martiaux. En quelques prises il mit Saga à terre, le maîtrisant.


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Citation :
Un petit personnage en plus, il n'est pas amené à mourir, mais n'oubliez pas qu'il a un niveau de représentant ( supérieur aux chevaliers d'or de chaque faction). Incarnez le dans vos Rp, vus avez sa fiche en dessous.
Ah et dernière chose : Un berzerkers cherchera tout le temps à obtenir de la gloire dans les préceptes d'Arès (il sont aussi très loyaux on ne peut donc pas les convertir). Il ne fera jamais rien a l'encontre des ordres et enseignements d'Arès.
Courage chevaliers !


Caleb de Leonidas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivia Hordallr
Squatteuse féministe
Squatteuse féministe
avatar


Messages : 171
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 28

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
40/50  (40/50)
Faction: Valkyries

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Dim 18 Sep - 18:13

Rivia n'avait pas dit un mot. Tout ces hommes étaient sur d'eux et parlait sans hésitation. Elle savait qu'en tant que Valkyrie elle devait se montrer forte, mais elle avait peur qu'une erreur ne montre son inexpérience. Elle écoutait donc avec attention, assise sur sa chaise. Le chevalier du verseau était posé et respectueux, essayant de convaincre le général. Celui des gémeaux était plus brutal dans sa façon de s'exprimer, on sentait qu'il était habitué à se faire obéir et la diplomatie n'était pas son fort.

Abercius par contre renvoyait une image assez trouble à Rivia. Elle sentait quelque chose de trouble dans ses propos. Elle mit le doigt dessus au moment ou Saga se levait. Il ne parlait de ce que lui même avait à gagner. Il n'était pas chevalier d'Athéna ou d'Asgard.

Le nouveau venu dégageait un cosmos du même niveau que Saga lorsqu'il avait revêtu son armure contre elle. Mais à ceci prêt que Saga était préparé à se battre à ce moment là, alors que Caleb ne semblait pas être en position de combat. Quand elle vit l'éclat doré revêtir Saga, elle prit la décision de protéger ce qu'elle pouvait. Elle déclencha sa splendeur céleste. Au lieu de courants aléatoires, elle modifia les dimensions pour que les coups perdus de Caleb ou Saga soit dirigés sur les cotés.

Aussitôt elle ressentit un coût au cœur. Utiliser le cosmos sans le soutient de son armure était beaucoup plus épuisant qu'elle ne l'avait prévu. Mais elle ne le montra pas, elle aurait chancelé si elle n'était pas assise. Elle regarda le général dans les yeux, la brume qui émanait d'elle donnait l'impression que Caleb et Saga était plus éloignés.


_ Général, je comprend que vous ne vouliez pas risquer vos hommes pour des promesses.

Elle engloba les autres chevalier d'un mouvements.

_ Contrairement aux autres, je ne suis pas venu vous recruter pour ma cause. J'ai récemment acquis mon armure et vous êtes le seul guerrier lié à Asgard que je connaisse. Je ne sais pas si vous m'avez connu, mais j'étais la rivale de votre disciple.

Elle eut un mouvement pour se relever, mais maintenir sa splendeur sans Gullinbursti sapait toute son énergie. Elle resta donc assise

_ Mais la Russie n'est pas une zone de guerre, aucun dieu ne tente de l'avoir sous sa coupe. Hors vous entraînez une véritable armée. Une armée a vocation de se battre, en attaque ou en défense. Si vous allez au sanctuaire d'Athéna, vous serez un libérateur. Peu importe qu'Athéna puisse ou non repousser Arès, vous pourrez dicter vos conditions. Athéna sera obligée de vous prêter assistance, quelle que soit vos projets.

Elle tourna son regard vers Caleb.

_ Tandis que vous ne pouvez pas vous allier avec Arès, il est déjà vainqueur. Il pourrait vous donner une place de général, mais vous serez tout de même son subordonné et non sur un pied d'égalité. Il pourra effectivement vous donner tout ce que vous désirez. Sauf ce qu'il ne désire pas vous donner.

Elle revint vers Koslov

_ Général, vous avez le choix de la neutralité, ou de l'alliance avec une des deux forces. Dans tout les cas, vous avez le risque de vous tromper et de voir votre armée détruite. Mais regardez les gains, pour vous et pour votre armée et vous connaîtrez le choix à faire.

Elle semblait ne plus faire attention au berzerker. L'attaquer serait montrer au général une figure de Freya agressive. Elle préféra l'ignorer pour l'instant.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camus
Mister Freeze d'Athéna
Mister Freeze d'Athéna
avatar


Messages : 605
Date d'inscription : 30/01/2016

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
18/50  (18/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Lun 19 Sep - 10:34

Rien à faire, malgré leurs efforts - enfin surtout pour Abercius et lui dans la mesure où Saga semblait vraiment pas y mettre du sien - le Général ne semblait pas du tout ouvert à la collaboration. Les bras croisés, Camus essayait tant bien que mal de trouver les arguments qui auraient pu convaincre l'ami de son père, il était inutile de mettre cette amitié sur le tapis d'ailleurs, il était évident que c'était déjà la carte qui avait été jouée pour cet entretien, elle ne servirait pas davantage.

Toujours est-il que malgré les arguments d'Abercius, le Général semblait désormais davantage s'orienter sur le choix de rejoindre Arès, et l'intervention d'un nouvel invité allait probablement le conforter dans cette idée!
Contrairement à Saga, Camus choisit de ne pas montrer d'agressivité, il alla même placer son bras devant Abercius au cas où, il aurait préféré arrêter Saga qui, comme à son habitude, se jeta sur son adversaire comme une tête brûlée, ce qui arracha un froncement de sourcils au chevalier des glaces


«Non! Nous ne sommes pas là pour nous battre!» son ton était calme et posé, de toute manière, le chevalier des gémeaux venait de se faire retourner comme une crèpe, il fallait espérer que l'humiliation serait suffisante pour qu'il se calme, alors que la valkyrie utilisa son pouvoir de distorsion du temps et de l'espace pour essayer de maintenir ces deux là hors de la conversation. Elle semblait avoir du mal à tenir ce champs de force, et Camus alla donc se placer entre les deux compères et le groupe pour l'inciter à cesser d'utiliser son pouvoir. D'autant que les arguments qu'elle avançait semblaient jouer en leur faveur, il voyait bien le regard du Général

«Laissez ces deux là, je vous prie, Madame. Il n'est dans l'intérêt d'aucun des deux de causer des dommages ici.» il attendit qu'elle les laisse, on aurait dit deux enfants qu'on laissait jouer de leur côté. Camus se tourna alors vers le Général, espérant que le berserk entendrait ce qu'il allait dire «Général. Vous êtes libre de rejoindre les troupes d'Arès. Cependant, Rivia a raison sur un point. Si vous agissez ainsi, vous serez totalement à sa merci et non son allié. J'ai vu ce qu'il peut faire sur ses propres hommes. Il les contrôle corps et âme, s'il veut qu'ils agissent, ils n'auront aucun libre arbitre. En rejoignant Athéna, vous aurez au moins le choix d'agir à votre guise.»

Oui, lorsqu'il était au Sanctuaire avec Shun, il avait rencontré le jeune Kanda, celui-ci avait totalement perdu le contrôle de ses actes lorsqu'Arès l'avait appelé. Il s'était comme transformé en une bête sauvage et aveugle, destinée à obéir quoi qu'il lui en coûte. Si c'était ainsi que le Général souhaitait diriger ses troupes, alors il ne pourrait rien pour eux.

Le Général semblait perturbé, son regard passait vers chacun des interlocuteurs, et s'attarda davantage sur Rivia. Ses charmes ne semblaient pas lui être indifférents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abercius
le Poussin d'Artémis
le Poussin d'Artémis
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 01/06/2016

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
25/50  (25/50)
Faction: Ange

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Mer 21 Sep - 17:49

Abercius esquissa un sourire. Voir Saga se faire rétamer de la sorte lui apportait bizarrement une sorte de satisfaction. Il se devait d'être neutre, mais de part son attitude cavalière, Saga lui avait un peu tapé sur le système.

Au fond pourtant, l'ange s'inquiétait un peu de la venue impromptue de ce berseker. Sauf que ce dernier, se décida de faire leurs affaires en déclarant vouloir faire la guerre à chacune des personnes présentes. Voilà qui risquait de faire basculer la balance. Quoique le général semblait aimer faire sa forte tête. Il pourrait se contenter de seulement défendre son camp sans se forcer à apporter son aide aux chevaliers d'Athéna. Peut-être que l'envoyé d'Arès devrait tuer encore un peu plus de ses hommes...

Abercius regardait Camus. Ce dernier avait levé son bras en signe de barrage. Il ne voulait pas que le guerrier d'Artémis se mette à rejoindre Saga dans son envie frénétique de se battre. Délicatement, le Grec abaissa le bras du saint du Verseau.

- Je n'ai aucune envie d'aller l'aider. Depuis le début, il recherche le combat. Je crois qu'il a tiré le gros lot ! Qu'il s'amuse tout seul !

Camus alla ensuite se placer devant le reste du groupe. Il souhaitait notamment que la Walkyrie cesse ses tentatives de protection. En effet, cela était inutile car, malgré l'impression qu'il renvoyait, Saga ne laisserait aucunement des "innocents" subir les conséquences de son combat.

D'humeur taquine, il se rapprocha de Rivia.

- Walkyrie, tu as remarqué ? Je crois que le général t'aime bien.

D'un signe de tête, il l'invita à observer le regard du général qui avait changé depuis le début de leur rencontre. Sans doute avait-il eu le temps de la scruter sous toutes les coutures. Encore un point positif pour le fils de diplomate.

- Je rajouterai qu'Arès est tout à fait du genre à s'accaparer toute chose. La gloire, la victoire, les richesses, ... les femmes. Avec lui vous serez certainement plus fort, mais en échange de quoi. Je ne vous imagine pas lécher des bottes ensanglantées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 22 Sep - 10:32

KoslovHardin Koslov
Quelle charmante intervention que celle de la Valkyrie. Abercius avait vu juste, elle lui plaisait bien. En tant que guerrier divin, Koslov avait longtemps du laisser ce genre de plaisir de côté, ne devant juger que par son devoir et sa dévotion envers Odin. Mais une fois à la retraite, il n'avait pas manqué de rattraper le temps perdu. Il n'avait cependant jamais fondé de famille, et ne s'était jamais marié, jugeant qu'un homme de son rang ne devait pas s'encombrer de ce genre de faiblesse. Car oui, il était souvent trop aisé pour un ennemi que de s'en prendre à l'entourage d'un homme de son importance pour essayer de le faire flancher. Aussi, il s'était contenté de plaisirs réguliers et sans attache, d'où son intérêt pour la jeune femme qui ne devait probablement pas apprécier d'être ainsi jugée comme un morceau de viande.

Pourtant, elle allait montrer un tout autre intérêt lorsqu'un nouvel invité se présenta. Alors que l'assemblée faisait des pieds et des mains pour essayer de convaincre le Général de s'allier au Sanctuaire, voilà que le bras droit d'Arès se pointait, la main tendue dans l'espoir que Koslov le rejoigne aussi facilement?

«Je crains que vous ne deviez prendre rendez-vous, jeune homme.» malgré la puissance évidente que dégageait le berserker, Koslov ne se laissait pas décontenancer. Mais il regarda d'un air amusé le chevalier des Gémeaux se jeter sur lui et se prendre la rouste de sa vie. Et autour de lui, chacun semblait d'avis que c'était bien fait pour lui, y compris le jeune Camus. Mais son intérêt se portait plutôt sur la Valkyrie qui jouait de son pouvoir de distorsion pour éviter que le combat entre le Gémeaux et le Berserker ne cause le moindre dommage, son pouvoir avait de quoi fasciner le Général qui observait les distorsions de l'espace temps autour d'elle, et remarquait combien ça semblait l'épuiser.

«Ma chère, vous avez de solides arguments...» notons qu'il semblait totalement ignorer Camus et Abercius qui appuyaient les dires de la dame. Koslov se tourna vers le Titanium et semblait finalement avoir une idée «Je crois que je connais le moyen de vous départager. j'ignore pourquoi Arès aurait besoin de mon armée alors qu'il en dispose déjà d'une remarquable, malgré tout, je ne peux négliger d'avoir un tel allié moi-même. Mais l'idée de n'être qu'un larbin ne me plaît pas beaucoup, les arguments de cette chère Valkyrie ne devraient pas être négligés.»

Ramenant les mains dans son dos et attendant d'avoir l'attention de chacun, il eut un sourire amusé
«Il me semble qu'Arès apprécie les jeux. Ces jeux d'antan où les gladiateurs s'affrontaient dans l'arène afin de divertir César et les dieux. Pourquoi ne pas organiser un grand tournoi qui opposerait Athéna à Arès? Que chacun envoie ses meilleurs champions dans l'arène, à voir si les dieux eux-mêmes comptent s'y engager, et si certains de leurs alliés souhaiteraient s'en mêler.» son regard se posa sur Abercius. Le lien entre Athéna et Artémis semblait assez fort, peut être que la déesse de la lune cherchera à envoyer ses propres champions?

Son regard balaya l'assemblée alors qu'il désigna son campement

«Si vous souhaitez un environnement neutre, je vous propose mon campement. Il est destiné à résister aux attaques du cosmos, et quelques aménagements en feraient un parfait colysée. Le vainqueur pourrait tout autant récupérer ou conserver le Sanctuaire d'Athéna, et obtenir un allié supplémentaire par la même occasion, en ma personne.»

Il avait montré son camps d'un geste du bras, puis il baissa les yeux vers Rivia
«Quant à vous, j'ignore si vous souhaiteriez participer, mais vous serez cordialement invitée à y assister.» en sa compagnie évidemment! Il revint vers Saga, puis Camus et enfin Leonidas
«Faites part de ma proposition à vos dieux. Pour ma part, je vous l'ai dit, je ne m'associe qu'au camps des vainqueurs.» et ce petit tournoi serait donc l'occasion de savoir qui sera concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 22 Sep - 17:16


Musique:
 
Caleb de Leonidas:
 
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »


Ce général était très intelligent et fin stratège pensa Caleb. Mais le représentant n'était pas là que pour de la diplomatie habituelle, il avait pour ordre de tous les massacrer si le général ne coopérait pas. Et une chose qui caractérisait l'ensemble des berzerkers était leur obéissance sans faille.

Un long sourire vint se fixer sur le visage du bras droit d'Arès. Il mit son heaume, un heaume laissant exprimer toute la violence de la personne qui le portait. Il sortit de sa cloth une arme d'Hast qui s'allongea tout aussi rouge que son armure et laissant de petite flamme s'échapper des signes dessinés dessus.

« Bon je crois que les négociations s'arrêtent là. »


En moins d'une seconde il mit la main dans la distorsion qu'avait créée Rivia se qui formait un mur. La distorsion entourait sur le même moment comme un filme la main du berzerker et éclata sous la violence du cosmos rouge. La main s'écrasa sur le visage de la valkyrie pour exploser l'arrière de sa tête contre le sol.

Une fois fait, il se dirigea à la même vitesse, une vitesse supérieur à celle des saints d'or, de l'ange. Ainsi était la puissance dévastatrice du berzerker le plus puissant de l'armée d'Arès. Il Mit un titanesque coup de genoux dans le ventre d'Abercius.

A peine finit qu'il fonça en direction de Camus, mais c'était sans compter sur Saga qui s'était relevé. La lance pointé en direction du chevalier du verseau, il en fallu de peu avant que le chevaler des glaces ne se face transpercer et découper de part en part.

-----------------------------------------------------

Le chevalier des gémeaux avait réussit par créer une rupture dimensionnelle au niveau du ventre de Camus. La lame était dedans et cette faille dimensionnel se referma aspirant une partie de la lame de l'arme.

« Alors tu en dis quoi mon berzouille ? » Relevé et frai comme un gardon Saga se moquait ouvertement du représentant.

« Tu veux te battre maintenant ? Ca y est tu es en guerre ouverte ? »
Saga pointait le combattant rouge et de son air dédaigneux et sur de lui il lui fit signe de la main de venir l'affronter. Le cosmos surpuissant du chevalier des gémeaux augmenté à son paroxysme il conjura Camus de le rejoindre dans la bataille, car seul, il ne pourrait rien faire.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivia Hordallr
Squatteuse féministe
Squatteuse féministe
avatar


Messages : 171
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 28

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
40/50  (40/50)
Faction: Valkyries

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 22 Sep - 23:11

Rivia se sentait flattée de l'attention qu'on lui portait. Koslov ne la quittait pas des yeux maintenant qu'elle avait parlé, elle aurait du y penser plus tôt. Mais si tournois il y avait, elle n'irait pas dans le camp d'Athéna, d'Artémis ou d'Arès, elle représenterais sa propre déesse. Peu lui importait la force de ses adversaire. Elle sentait bien que les chevaliers autour d'elle étaient plus fort, mais la puissance brute ne voulait rien dire sans un esprit pour la guider.

Elle allait appliquer le conseil de Camus et désactiver sa splendeur, commençant pourtant à se reprendre, son corps s'adaptant au coup en cosmos. Mais elle sentit une force énorme se fracasser contre son cosmos. Elle eut le temps d'être étonnée et dédaigneuse, comment pouvait-il penser plier l'espace juste à la force de ses coups ? Elle fut d'autant plus étonnés en sentant son cosmos céder, ainsi que le coup qui suivit, la faisant tomber de sa chaise.

Il l'avait allongé d'un coup de poing. Dans le sable. Dans les relents de sueur et du sang qui maculait le sable de l'arène. Il avait frappé une Valkyrie. Une des filles de Freiya. Il l'avait frappée.

Après la réalisation de ce fait, vint la colère. Pas seulement la sienne, mais une colère antique, quelque chose de plus profond. Alors que Saga faisait son show, elle se releva lentement, époussetant sa robe. Elle tourna la tête vers l'homme, relâchant son armure. Ses ongles étincelèrent une seconde avant qu'un rayon de lumière vienne la recouvrir, lui faisant ressentir l'étreinte désormais familière de Gullinbursti. Sa robe avait disparut et elle portait à présent son armure.


_ Caleb, Titanium de Léonidas.

Sa voix n'était pas tout à fait la même, calme, mais empreinte d'une froideur que même le chevalier du verseau aurait eut du mal à égaler. Quand il se retourna, elle ne bougea pas. Elle semblait être au centre d'un petit soleil de cosmos. Mais autour d'elle, une autre forme, celle d'un sanglier géant semblait l'entourer.

_ Tu as cru servir ton dieu en déclenchant une guerre avec une autre déesse ?

Sa fureur restait froide, mais sa voix avait haussé d'un ton

_ Un des commandement de Freiya, lorsqu'un homme frappe une femme, lui faire ressentir la douleur qu'il cause.

Son armure émit une lumière blanche. Aveuglante. Ceux qui était plus habitué a voir le cosmos virent la même chose. Un blanc éblouissant. L'armure émettait sur tout les spectre, noyant toute impression visuelle. Puis vint un son

_ Que le rugissement du carnage t'engloutisse !


Puis il y eut un bruit semblable au tonnerre alors que la lumière cessait brusquement. Le temps semblait figé, Rivia s'étant jouée du bouclier du Titanium, frappant au niveau de son torse, au dessus de l'espèce de diamant sur son armure. Puis le temps repris son court et Rivia prit appuis sur … Sur rien en réalité, s'envolant littéralement en se retournant, elle frappa son visage avec la vitesse de la foudre, du bout de son talon. Un autre coup de tonnerre retentit et Caleb recula légèrement sous l'impact.

Rivia n'en avait pas finit. Elle frappa a nouveau, mais le bouclier du berserker s'interposa cette fois, même si l'homme frémit. Apparemment, l'impact de la foudre était réel. A nouveau Rivia s'éleva et accéléra son rythme, frappant, rapidement, sa silhouette se fondit en une masse floue d'où partait des éclairs de plus en plus fréquent, faisant reculer le titanium.

Peu importait qu'ils soit plus puissant, plus résistant, ou plus expérimenté qu'elle. Rivia frapperait jusqu'à ce que son adversaire soit réduit en pulpe. Son armure scintillait, envoyant des vagues de lumière de toutes les couleurs pour perturber son adversaire. Après un double éclair, Rivia se projeta en arrière, pour voir les dégâts sur son adversaire. Il semblait indemne. Quoique … Il y avait une petite fissure là. Et son bouclier était légèrement noircit.

Rivia eut un léger tremblement qu'elle réprima vite. Elle comprit l'abîme entre elle et son adversaire. Elle ne connaissait pas ses pouvoirs, la seule technique vraiment élaborée qu'elle avait créé elle même était le clignement solaire. Les coups qu'elle avait donné était sous l'impulsion de son armure.

Un cosmos l'enveloppa, puissant, apaisant, protecteur. Un murmure retentis dans son esprit.
Confiance. Elle s'interrogea une seconde, son armure ne communiquait que par impression, jamais par des mots. Mais elle se mit en position de combat, attendant la réplique du titanium.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camus
Mister Freeze d'Athéna
Mister Freeze d'Athéna
avatar


Messages : 605
Date d'inscription : 30/01/2016

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
18/50  (18/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Ven 23 Sep - 13:19

Décidément, à croire qu'il ne pouvait jamais rien se passer calmement dans cette vie. Il fallait systématiquement que chaque mission, chaque quête, se termine en combat? N'y avait-il donc plus de gens civilisés sur cette planète? Camus commençait à comprendre pourquoi Arès dominait si bien les lieux à présent, le combat et la guerre semblaient être les points dominants sur ce monde.

Pourtant, la proposition du Général aurait pu satisfaire tout le monde, enfin surtout Arès à vrai dire. Bien que Camus comprenait bien qu'en dehors de l'idée de pouvoir détruire totalement Athéna et ses chevaliers de façon "loyale", le Dieu de la Guerre n'avait aucun intérêt à accepter. Pourquoi risquer de perdre le Sanctuaire alors qu'il l'avait déjà? Juste pour récupérer une poignée de soldats supplémentaires? Le chevalier du Verseau comprenait bien que dans l'histoire, Arès avait bien plus à perdre qu'à gagner. Pourtant, il aurait pu parier que l'orgueil du dieu l'aurait poussé à accepter, juste par soif de combat.

Mais la situation avait dérapé, Leonidas avait sorti les armes, s'en prenant d'abord à la valkyrie qui se retrouva dans la neige en quelques secondes après qu'il ait trouvé une faille dans ses distorsions, puis il repoussa Abercius avant de chercher à tuer purement et simplement le chevalier du Verseau. Camus avait réagi rapidement, mais pas assez... il s'apprêtait à dresser un mur de glace devant lui lorsque la lance le transperça de part en part. Mais il n'en ressentait aucune douleur, baissant les yeux, il vit une sorte de portail placé au niveau de son abdomen, et d'un regard vers Saga, il avait compris.

Camus se saisit alors de l'arme de Léonidas, celui-ci fut contraint de lâcher prise, non pas par la force du chevalier des Gémeaux, mais plutôt parce que la Valkyrie s'était transformée en véritable furie! Se jetant sur le berserker de toutes ses forces, désormais vêtue de son armure, elle paraissait presque en transe tellement elle paraissait furieuse. Camus se tourna vers Saga, n'appréciant pas la tournure des événements, et possédant toujours l'arme de Leonidas à la main - de toute manière, peu probable qu'elle lui soit indispensable

«Il faut faire évacuer les soldats de Koslov. Ils sont peut être de taille face à l'armée d'Arès, mais pas face à ce guerrier.» Il se tourna vers le Général qui hocha de la tête et fit signe à ses hommes de se retirer.

Ils étaient donc à quatre contre un, chose que Camus ne pouvait tolérer. Il avait déjà sali son honneur de chevalier en affrontant Shaka à trois contre un, il n'était pas là pour renouveler l'opération. Il recouvrit la lance de Leonidas de glace avant de frapper au sol pour déclencher une petite onde de choc, dans l'espoir de faire cesser ce combat à présent.


«Guerrier d'Arès, aussi puissant que vous puissiez être, vous savez que vous n'êtes pas de taille face aux adversaires face à vous. Abercius est un ange du rang d'un chevalier d'or, rien qu'à nous trois, si nous choisissions de vous battre à notre plein potentiel du cosmos, vous ne pourriez nous terrasser. Nous sommes tous ici pour les mêmes raisons et le Général Koslov nous a proposé une solution à transmettre à nos dieux. Je doute qu'Arès apprécie l'insubordination en agissant de votre plein gré là où l'on a demandé l'avis d'un dieu et non le vôtre.»

Le cosmos de Camus commençait à s'intensifier. À défaut d'attaquer Leonidas, si celui-ci refusait d'entendre raison, il utiliserait ses anneaux de glace pour le paralyser. Son regard se posa sur la valkyrie, fallait espérer qu'elle se calme aussi celle la, mais autant il avait le sentiment qu'Abercius pourrait le suivre dans sa tentative diplomatique, mais elle, semblait être d'un caractère totalement incontrôlable.


==========================

Note: le Général s'est retiré temporairement, donc le PNJ Koslov n'interviendra plus jusqu'à ce que la situation se redresse ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abercius
le Poussin d'Artémis
le Poussin d'Artémis
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 01/06/2016

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
25/50  (25/50)
Faction: Ange

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Dim 25 Sep - 3:37

Le général était en position de force et il le savait. Convoité de toutes parts, la situation semblait le faire jubiler. L'impression d'Abercius fut confirmer lorsque Koslov proposa sinon ordonna de mettre en place un tournoi afin de désigner celui qui remportera ses faveurs. L'ange trouva cette posture puérile. Alors, que des gens mourraient et que des guerriers combattaient, le haut gradé se faisait tout simplement désirer.

Soit ! Il n'était pas là pour donner son avis et il en aviserait sa déesse afin de connaître la marche à suivre. Lui autoriserait-elle à y participer ? Peut-être qu'Artémis avait trouvé un autre moyen afin de réparer le déséquilibre causé par Arès. Il s'apprêtait à prendre congés pour contacter cette dernière lorsque la situation dégénéra de nouveau.

Après s'être débarrassé de Saga, Caleb, le puissant berseker envoyé par Arès s'attaqua au reste du groupe. Visiblement, il n'était pas là pour négocier. En une fraction de seconde, Rivia, la Walkyrie mordait la poussière avant que lui-même ne sente une douleur fulgurante au niveau du ventre. Il venait de subir un coup de genou dévastateur de la part du bersek. Il s'était fait surprendre et n'avait pas eu le temps de réagir. Camus manqua de se faire harponner devant son salut à l'intervention salvatrice du chevalier des Gémeaux.

Abercius serrait les dents. Son cosmos doré bleu azur clair commençait à lover autour de lui. Délicatement, il posa sa main droite sur son pendentif pour faire appel à sa glory avant de finalement se raviser. Malgré cette affront, il n'était pas là pour combattre. Le faire sous les yeux du général sans respecter les règles qu'il venait d'établir aurait eu des répercutions négatives sur sa diplomatie.

Encore une fois, c'était Camus qui trouvait les mots justes. Abercius renchérit.

- Le saint du Verseau a raison. Contre nous trois réunit et si la Walkyrie reste dans cet état de furie, tu n'as aucune chance. Laisse-moi te poser une simple question. Arès se sent-il si puissant au point de prendre le risque de voir se former contre lui une coalition des autres dieux ?

Qu'allait répondre Caleb? En effet, il était bien beau de montrer ses muscles mais, au final, le camp des bersekers prenait le risque en attaquant tout ce qui bougeait de voir d'autres forces que celles du général se joindre aux saints.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saga
Dealer pour Schizophrènes
Dealer pour Schizophrènes
avatar


Messages : 777
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 22
Localisation : Dans le restau "Aux Gemini"

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
11/50  (11/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Jeu 6 Oct - 21:05

Musique:
 

« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »


«Vous pensez réellement qu'un combat à un contre trois me fait peur ? »

Rien ne pouvait plus motiver le représentant d'Arès à combattre que ce genre de combat semblant inégale pour son parti. Alors qu'il inspectait son armure rouge sang voyant la légère fêlure provoqué par la furie de la Valkyrie, checkant où était son arme d'hast il sourit mettant sa main en direction de cette dernière il concentra son cosmos, la glace du chevalier d'or du verseau était très froide et un choc thermique de grande ampleur serait suffisant pour libérer son arme de là.
Il se concentra alors et une lueur bleue lova le cercueil. Ces petites étincelles ce transforma en une énorme brasier bleu et fit tout simplement fondre la glace et l'arme alla à son propriétaire entourée de ces flammes bleues, toute l'assemblée pouvait sentir la chaleur intense de cette arme.

Il la fit tourner dans sa main faisant toucher la pointe contre le sol, aiguisant le métal. Il écoutait le saint du verseau lui parlant d'insubordination pendant que l'ange l'exhortait de continuer les combats que menait son Dieu au risque de n’être que seul sur cette Terre contre tous. Un sourire satisfait se dessina sur le visage de Caleb alors que la température autour de lui ne faisait que grimper, la glace n'avait pas le temps de se transformer en eau avant de s'évaporer., peu à peu le sol noircissait sous les pieds du soldat et la neige autour de lui et jusqu'au portes du bastion fondait.

Il souffla un grand coup continuant d'analyser les forces en présence. Ce qui le dégouttait sûrement le plus était qu'il savait que même s'il avait une chance d'en tuer un voir deux dans le tas et malgré la mort glorieuse que ça lui apporterait, il ne fallait pas qu'il meurt, pas maintenant.

« Bon par qui vais-je commen... »


Il fut coupé dans son élan alors que Saga lui avait foncé dessus par surprise, alors ça s'il y a bien quelque chose dont le berzerker ne pouvait se douter c'était cette réaction. Le saint des Gémeaux ceintura de toutes ses forces le porteur de Leonidas et le faisant reculer de toutes ses forces se jeta avec lui dans une brèche temporelle.

Les minutes furent longues, très longues, le sol calciné portait la marque de cet acte que l'on pourrait juger de fou.

Dans un bruit assourdissant la faille dimensionnelle s'ouvrit laissant le chevalier des gémeaux sortir, ou plutôt en fut expulsé violemment.

Saga se releva difficilement, une main sur la moitié gauche du visage, la même moitié de cheveux étaient passées de bleu ciel à gris-neige. La partie gauche de l'armure des gémeaux avait comme fondue et alors que Saga enleva sa main, on pouvait voir que la moitié de son visage avait totalement pâli, le blanc de ses yeux étaient couleur sang, on pouvait voir des veines qui avaient éclatées. L'iris était quasi blanche aussi. Pour se protéger des flammes ardentes du représentant il avait du brûler lui aussi beaucoup -trop- de cosmos se qui avait déteint sur la partie de son corps en contact lors de l'impulsion des deux hommes dans la faille.

Saga se laissa tomber en arrière sur les fesses, il soufflait et respirait comme un asthmatique cherchant son souffle et avec une respiration de chaudière allemande de 1930.
Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia


Leonidas n'est plus là... pour le moment, Saga est gravement blessé et a du s'employer comme rarement pour expulser cette ennemi. Il est Out. (et encore désolé pour le temps de réponse patapéééééé :'()
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rivia Hordallr
Squatteuse féministe
Squatteuse féministe
avatar


Messages : 171
Date d'inscription : 03/07/2016
Age : 28

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
40/50  (40/50)
Faction: Valkyries

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Mer 12 Oct - 9:13

Rivia n'écoutait quasiment pas les deux autres chevaliers. Même si elle s'était un peu calmée, ses oreilles bourdonnaient de fureur. Elle ne le laisserait pas discuter, s'il baissait la garde juste une seconde, elle frapperait. A trois contre un ou seule contre lui, peu lui importait. Il avait osé la frapper, sans aucune provocation de sa part, il subirait le juste châtiment pour ce crime. Une boule de cosmos pulsait doucement dans sa main, quand Saga intervint.

Le titanium était partit. Rivia ne sentait plus du tout sa cosmo énergie. Soit Saga avait pu le perdre dans une de ses dimensions, soit il était rentré chez lui. La bulle cosmique qui a présent entourait sa main dégonfla lentement, alors qu'elle la dissipait. Elle devait faire un choix. Asgard était une impasse. Elle ne pourrait pas y rentrer tant qu'elle ne comprenait pas ce qui se passait entre les différents sanctuaires. Freya restait muette sur les choix qu'elle avait à faire, pourtant elle intervenait lorsque Rivia lui demandait son armure.


_ Général Koslov ?

Rivia s'était déplacée rapidement jusqu'à lui. Elle s'inclina doucement.

_ Merci de m'avoir accueillit ici.
Elle hésita un instant, puis posa la main sur son épaule Freya soutiendra votre choix.

Elle se recula, revenant vers les trois chevaliers. Elle ne savait pas si ce qu'elle avait dit ferait pencher la balance, mais après tout, ce n'était pas son problème. C'était eux qui venaient le recruter.

_ Chevaliers, j'espère que votre quête réussira et que vous reprendrez votre sanctuaire. Moi, je dois me préoccuper du mien.

Elle s'inclina doucement.

_ J'espère que nous reverrons dans une situation plus amicale.

Elle ne pouvait pas rentrer à Asgard. En premier parce que quelque chose l'en empêchait, mais même si ce n'était pas le cas, ce n'était pas là bas que se trouvait les réponses dont elle avait besoin. Elle devait se rendre ailleurs. Abercius avait parlé d'Artémis, mais elle ne savait pas où se trouvait celle-ci. Elle sourit en trouvant le seul endroit où elle devait aller.

_ Aurevoir

Loin au dessus d'elle, une constellation apparut et son armure sembla se dissoudre dans la lumière. Elle portait à nouveau sa robe et écarta doucement les soldats en partant, avant de se retourner.

_ Occupez vous de Saga, il m'a promit quelque chose et la mort ne délivre pas d'une promesse envers une valkyrie.

==========================

Note: A moins que quelqu'un ne la rattrape, Rivia se barre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camus
Mister Freeze d'Athéna
Mister Freeze d'Athéna
avatar


Messages : 605
Date d'inscription : 30/01/2016

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
18/50  (18/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Ven 14 Oct - 7:34

Spoiler:
 


Chaque guerrier présent se préparait au combat, et pourtant Camus faisait de son mieux pour l'empêcher. Trois guerriers du rang d'un chevalier d'or - il ignorait clairement la puissance de Rivia, elle lui paraissait être d'un rang d'argent, mais le Verseau savait qu'il ne fallait pas se fier au rang, elle pouvait être bien plus puissante qu'elle n'y paraissait - face à l'un des plus puissants berserkers d'Arès, les dégâts occasionnés ici seraient considérables. Et ce n'était pas ce qu'il souhaitait.

Le but était donc d'inciter Leonidas à ne pas attaquer, mais rien n'y faisait... le berserker choisissait la voie la plus facile - et la plus bête reconnaissons-le - et répliqua d'un ton cinglant

«Il n'a jamais été question de peur ici. Mais juste de bon sens.» reprit Camus d'un ton calme et posé. Ce n'était pas une menace, juste une invitation à la réflexion. Pourquoi se lancer dans un combat quand ce n'est pas nécessaire? N'était-il pas venu lui-même en tant qu'émissaire auprès de Koslov?

Mais tout se passa très vite, Leonidas se libéra des cercles de glace de Camus et commença à produire une chaleur suffocante autour de lui, noircissant le sol et prêt à tout détruire sur son passage lorsque Saga se précipita et le jeta dans une nouvelle dimension... le Verseau n'avait même pas eu le temps de tendre le bras qu'ils avaient disparu.

«Saga.. quand apprendras-tu de tes erreurs...» le côté belliqueux des Gémeaux avait contribué à les mettre dans cette situation. Il se tourna vers Abercius, celui-ci ne semblait pas savoir davantage ce qu'il se passait.

Puis Saga ressortit de la faille qu'il avait créée, sans le Titanium, mais gravement blessé. Camus s'avança et mit un genou à terre pour le réceptionner, son visage était gravement brûlé.

«Je dois le conduire auprès d'Athéna.» il posa sa main sur le visage calciné du Gémini et usa de son pouvoir de glace pour atténuer les brûlures, mais Saga porterait probablement des cicatrices... combien de temps avait réellement duré son combat? Difficile à dire avec les nombreuses dimensions qu'il avait du traverser.

KoslovHardin Koslov
Rivia de son côté avait bien compris que tout était terminé. Elle s'approcha de Koslov qui lui sourit avec charme pendant qu'elle annonçait son départ

«Si Freya est réellement de retour parmi nous, je ferai moi-même le déplacement pour aller la saluer.» mais il savait que ce n'était pas encore le cas.

Alors qu'elle partait, rappelant la promesse de Saga au passage, il s'avança et toisa Camus de toute sa hauteur - celui-ci étant toujours à genoux pour s'occuper du Gémeaux - puis d'Abercius

«Arès ne renoncera pas. Je vais avoir besoin d'une protection divine pour cet endroit désormais. Ma proposition sonnera comme un refus malgré ma neutralité. Je n'ai guère le choix que de me rapprocher de vos divinités.» son regard passait encore d'Abercius à Camus «Athéna n'ayant plus de Sanctuaire, si Artémis peut accueillir mon armée, elle est sienne.»

Finalement, tout ne s'était pas déroulé comme prévu, mais malgré tout, ils disposaient bel et bien d'une armée. Qu'elle soit sous le contrôle d'Artémis était probablement mieux d'ailleurs, enfin tout dépendait du point de vue. Camus approuva d'un signe de tête et se tourna vers l'Ange de Persée

«Nous n'avons guère de temps. J'ignore où Saga a envoyé notre ennemi, mais il nous faut conduire ces hommes en lieu sûr avant qu'Arès ne vienne tout détruire. Il n'acceptera pas de laisser une armée prête à lutter contre lui en un seul morceau.» Koslov hocha de la tête alors que le Verseau se relevait en passant un bras de Saga au niveau de ses épaules

«Je conduis Saga auprès d'Athéna» pendant leur séjour en Russie, il avait senti son cosmos et son appel. Shaka l'avait retrouvée et l'avait conduite en lieu sûr. Il n'avait plus qu'à suivre la voie. Son regard se posa sur Abercius, un regard de confiance. Il devait remplir sa mission de son côté, en espérant qu'Artémis pourrait accueillir cette armée et la protéger de son cosmos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abercius
le Poussin d'Artémis
le Poussin d'Artémis
avatar


Messages : 65
Date d'inscription : 01/06/2016

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
25/50  (25/50)
Faction: Ange

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Sam 22 Oct - 18:39

Abercius posa un regard qui se voulait le plus neutre possible sur le chevalier d'or des Gémeaux. D'un côté, il était content d'être débarrassé du berseker sans avoir eu à combattre, mais d'un autre côté, rien ne s'était déroulé comme prévu.

Saga gisait au sol, le visage brûlé au troisième degré. Il n'était vraiment pas beau à voir. Heureusement pour lui, Camus était présent et ce dernier se porta aussitôt à son secours. De sa capacité à manipuler la glace, il offrait à son compagnon un moyen d'être soulagé de sa douleur.

Ce même Camus l'avait aidé à se relever alors que la Walkyrie tirait sa révérence. Elle avait été complètement fidèle à la réputation des guerrière du Grand Nord et n'avait pas refusé la confrontation face au berseker. Asgard tenait là une guerrière d'exception. A l'avenir, leur route se croiserait peut-être de nouveau.

Le meilleur était à venir. Grâce ou à cause du show de Léonidas, le Général retrouvait finalement la raison. Ou plutôt, il était lucide sur sa situation ainsi que celle de ses troupes. Ils n'étaient clairement plus en sécurité en Russie ni nul part. Seul un dieu était en mesure de les protéger. Comme Odin était impossible à rejoindre, le choix de Koslov se porta logiquement sur Artémis. Certes, le but d'Abercius n'avait pas été de constituer une armée pour son camp, mais au moins ils avaient un atout de plus dans leur manche.

- Vous avez raison général. Ares ne s'arrêtera pas tant que nous ne lui ferons pas entendre raison. Il est grisé par la vengeance et la soif de pouvoir. Nous devons oeuvrer pour reporter son attention sur autre chose. Asgard par exemple. Ce n'était pas faute de vous avoir expliqué tout ça.

Il ne cherchait à faire la morale à quiconque. Il voulait simplement souligner une perte de temps pour un résultat qui était plus ou moins conforme à ce qu'il était venu trouver.

- Je ne suis pas ma déesse, mais je vais m'avancer. Je pense qu'elle sera d'accord pour vous recevoir. Seulement, je dois vous prévenir sur deux points. Tout d'abord, faîtes en sorte, vos hommes et vous, de vous montrer irréprochable au sein de notre sanctuaire. Sinon, vous risquerez d'avoir de mauvaises surprises. Enfin, il est clair qu'une contrepartie vous sera demandée. Vous pourrez difficilement la refuser.

Ses paroles étant dites, il se tourna vers Camus.

- Saint du Verseau, nous pouvons finalement dire que nous avons réussi. Rien n'a été simple, mais c'est toujours le cas en diplomatie. Ramène ton ami au plus vite se faire soigner. Quant à nous, nous retrouverons bien assez vite. Nous serons sans doute, à ce moment, là amener à combattre. En attendant ce jour, fais bien attention à toi.

Il se tourna pour faire face au général.

- Rassemblez vos hommes. Je vais prier ma déesse afin qu'elle nous ramène auprès d'elle.

Abercius intensifia alors son cosmos afin d'appeler Artémis. Il commença alors une prière silencieuse pour entrer en résonance avec elle. Puis, il prononça des paroles à voix haute.

- Ô Artémis, ma déesse. Moi, Abercius, ton fidèle ange, je t'invoque. Je dois rejoindre notre sanctuaire au plus vite. Je ne suis pas seul. Voyez à travers moi, à travers mon cosmos. Koslov et ses hommes nous demandent assistance et refuge.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 303
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   Sam 29 Oct - 14:51

huhu babou-xp distribués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]   

Revenir en haut Aller en bas
 

RUSSIE - Mission: Devenons amis ! [Saga-Camus-Abercius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Devenons amis
» Devenons amis ♔ Formulaire de partenariat
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Royaumes du Nord :: Vallée enneigée-