Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Sam 23 Juil - 18:47

La mer était bleu turquoise. L'eau était chaude. Les différents habitants des océans virevoltaient afin de célébrer ce jour si important. Les coraux s'étaient parés de leurs plus belles couleurs et les algues ondulaient doucement. Mais une belle créature attirait l'attention sur elle. Recouverte d'un voile blanc, Thalassa dansait parmi les convives. La belle était certes seule au milieu de la scène mais elle brillait telle une étoile au firmament. Douce, agile, sensuelle, tous n'avaient de yeux que pour elle. Pourtant, la divinité attendait quelqu'un. Il lui manquait un cavalier, un prince non un roi!

Ce dernier fit son entrée. Tous s'écartèrent et se prosternèrent à son passage. Celle qu'elle attendait tant s'avançait d'un pas majestueux sans porter la moindre attention à ceux qui les entouraient. Il la dévorait des yeux. De son côté, la belle sirène avait le cœur qui battait la chamade. Elle fondait à la vue de ce regard exprimant la supériorité. Il tendit la main et elle la saisit délicatement mais sans aucune hésitation. Ensemble, ils entamèrent une danse où leur corps ne faisait plus qu'un. Poséidon plongea son regard dans celui de Thalassa. Il se pencha doucement vers elle. Elle ferma les yeux et... elle fit arracher de son doux rêve.

Quelqu'un tentait de pénétrer la salle des trésors de son bien-aimé. Elle le ressentait et le bruit qu'ils faisaient ne laissait guère de doute. Folle de rage, elle avait bien tenté de les en empêcher en déclenchant de puissante vague mais quelqu'un parmi les intrus était capable de les dompter. Elle avait usé de son magique et magnifique chant mais ces mêmes intrus avaient réussi une fois de plus à l’annihiler. Thalassa n'avait plus le choix, elle se devait d'intervenir. De plus, si les trésors de son tendre amant venaient à disparaître ce dernier risquerait d'être déçu.

La maîtresse du roi des océans s'arma de son trident et se rendit sur place. Elle resta à l'extérieur mais se concentra. Elle utilisa de télépathie afin de communiquer avec la aune des océans. Elle contacta plus précisément une bande requin blanc qu'elle fit rappliquer illico presto. Elle leur ordonna de foncer à l'intérieur de la salle de trésor et de dévorer tous ceux qui s'y trouvaient . Les quatre prédateurs obéirent sans rechigner à la divinité et en une fraction de seconde, ils entrèrent dans la salle afin de s'acquitter de leur tâche.

Thalassa, de son côté, attendait patiemment. Elle savait que ces inconnus étaient forts. Après tout, ils avaient bien résisté à son chant de soumission et à ses déchaînements de vagues dévastatrices. Elle ne s'attendait donc pas à ce que les requins réussissent à les inquiéter mais elle espérait qu'ils les enverraient tout droit vers elle. Elle se chargerait alors de les châtier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Lun 25 Juil - 14:04

Les sandales d'Hermès.. de tous les trésors présents ici, c'était probablement celui que je souhaitais le plus au monde. Je n'osais les toucher, je regardais Thétis, elle était visiblement en mauvaise posture, son armure était devenue imposante, autant bien pratique sous l'eau pour lui permettre d'aller à toute vitesse d'un point à l'autre, et surement pour repousser n'importe quel ennemi, mais ici, dans cet espace terrestre et confiné, ça lui était plus un handicap qu'autre chose.

Je m'approchais d'elle, autour de nous, on pouvait sentir le cosmos haineux de Thalassa, elle n'avait pas aimé qu'on réchappe à son chant et qu'on parvienne jusqu'ici... je ne savais pas encore ce qu'elle préparait, mais j'allais très vite le savoir. Mais je m'inquiétais pour Thétis.

«Qu'est-ce qui t'arrive? Pourquoi ton armure ne s'adapte t'elle pas à la terre ferme comme d'habitude?» mais vu son agacement, elle-même n'en savait rien. Je l'aidais à se hisser un peu mieux pour qu'elle puisse au moins s'asseoir et éviter d'être cramponnée comme une idiote à l'entrée... elle remarqua alors une toile magnifique, je me tournais vers elle, et je reconnus également l'écaille qu'elle portait au creux de sa poitrine, mais je remarquais surtout qu'elle semblait nous suivre du regard

«Euh... c'est un tableau magique tu crois, ou bien c'est l'une de ses toiles dessinées de telle sorte qu'on croit toujours qu'on nous suit?» j'avais entendu parler de cette technique de peinture, c'était un truc bizarre mais pas du tout divin, donc à savoir si c'était le cas ici... en tout cas, je sentais toujours la présence d'Amphitrite, mais voir ce tableau, je devais reconnaître qu'elle était canon.

«Tu lui ressembles..» peut être pas le truc à dire, s'il le faut, j'allais m'en manger une de la part de Thétis, mais c'était vrai en plus, je leur trouvais un air...

Malheureusement, on n'allait pas pouvoir continuer à observer ce tableau ,plus longtemps. Le chant de Thalassa au-dehors semblait s'intensifier et la salle, sans prévenir ni rien, se remplit d'eau instantanément! La main sur ma gorge, je manquais d'air, je ne m'étais pas du tout attendu à ce que la salle se remplisse comme ça, mais heureusement, Amphitrite réagit et l'écaille au creux de mes reins vint de nouveau me recouvrir pour prendre l'apparence d'une queue de poisson et me permettre de respirer.

Voilà pourquoi l'armure de Thétis n'avait pas changé! L'espace à l'air libre n'était qu'une illusion, la salle toute entière avait toujours été immergée, mais nous avions eu, l'espace de quelques minutes, l'illusion d'une fausse sécurité, et si je n'avais pas eu l'écaille d'Amphitrite, j'aurais surement péri noyée...
Maintenant, Thétis était libre de ses mouvements et de nouveau dans son élément, et c'était pas plus mal, car quatre gros requins blancs débarquèrent de nulle part!

*Chouette, à table!* je pensais ça d'un air blasé évidemment, mais je mimais de retourner mes manches, s'il y a des bestioles que je sais mater, c'est bien les requins! Le premier me fonçait dessus, toutes dents dehors, et j'armais mon coude pour venir lui donner un coup violent en plein sur le nez! Zone très sensible chez ces bêtes là! Il recula rapidement et je m'approchais pour lui coller un autre coup de poing sur le pif, mais c'est alors qu'un autre m'approcha par derrière et me mordit la queue! Me faisant reculer sur le coup et l'autre requin eut le temps de se mettre hors de ma portée...

*T'es très con mon gars* oui, il venait de se casser quelques dents! C'est pas une queue de poisson abruti! Il se tortillait dans tous les sens, preuve qu'il devait avoir bien mal, et je m'approchais de lui, je ne savais pas si j'avais le droit de les tuer ou non, donc pour le moment, je me contentais de leur en coller plein le pif dans l'espoir que ça suffise à les faire partie la queue entre les nageoires! Je me tournais vers Thétis pour voir si elle s'en sortait de son côté, mais je ne me faisais pas trop de souci.. maintenant que la salle était inondée, elle devait être bien installée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Lun 25 Juil - 17:24

Non pour sur, ce n'était vraiment pas la chose à dire, la sirène gonfla ses joues tellement la critique de son amie lui déplaisait.
Si elle n'était pas aussi loin d'elle, elle lui aurait bien mise une gifle!
Thétis ne niait pas la vérité, c'est vraie que la couleur des voilages de sa queue et ses cheveux étaient les mêmes à peu de chose prêt, mais de là à la comparer, la grande impératrice, elle, petite Prêtresse parmis les petits poissons de l'océan, cela ne se faisait tout bonnement pas.

Puis Thalassa commença à chanter de nouveau, elle les avait repérée, Thétis dégonfla tout à coup sa bouche remplie d'air et de fines bulles s'échappaient de sa bouche, sans comprendre, fronçant les sourcils elle décrocha son regard du tableau d'Amphitrite et se mit à observer Sivir qui avait l'air de s'asphyxier, puis, l'écaille dorée lui redonnant ses nageoires, c'était à ne rien y comprendre.

Puis venant de la porte principale, quatre requins blanc foncèrent sur les deux jeunes femmes, toutes dents dehors, ils avaient l'air d'avoir faim et Thétis ne pu réprimer un soupire authentique. Ce n'était pas une bande de gros poissons blancs qui allaient l'effrayer, aussi son unique but à ce moment précis était de repousser les requins hors de ce lieu et de protéger Sivir qui était exposée, ventre et bras à l'air libre, les requins pouvaient à loisir s'en prendre à son corps et lui causer de graves dommages.

Malheureusement dans l'eau, la sirène ne pouvait pas parler à Sivir, seul son cosmos et ses chants pouvaient à la limite la prévenir qu'elle avait presque tous les requins sur elle, bizarrement, ces carnivores l'évitaient.
Pas qu'elle était frustrée, mais elle se sentait un peu à part dans ce balais funeste, les deux autres requins exerçant des ronds symétriques autours de la pirate.

Se projetant doucement avec sa queue, la sirène séductrice nagea doucement vers Sivir, faisait doucement correspondre son cosmos avec celui de la sirène dehors, pour lui faire comprendre qu'elle et sa comparse n'étaient pas là pour tuer, piller et en aucun cas pour semer la zizanie.

Elle s'avança vers les deux requins tournoyants, son cosmos brûlait doucement mais persistait tant et si bien que les requins, mécontents fuyaient le cosmos de Thétis.
Elle ne voulait pas leur faire du mal, il s'agissait de créatures de l'océan, le simple fait de les chasser aurait du suffire à les dissuader.

Les deux premiers firent demi-tour vers l'entrée, rejoignant leur maîtresse, rageant, les deux autres restèrent à attaquer Sivir, la sirène s'en empara d'un par la queue et l'envoya très loin contre un mur, il s’assomma en couinant avant de s'endormir, le quatrième, elle le laissa entre les mains de Sivir.

Puis lorsqu'elle eut finit son combat, La sirène fit un geste vers Sivir, il était temps d'aller voir cette inconnue pour lui apprendre les bonnes manières!
Se dirigeant vers l'entrée/la sortie, légèrement furieuse et étrangement sereine, Thétis bouillait à l'intérieur, son cosmos dorée reflétait son éternelle servitude envers Poséidon, cependant quelque chose lui disait que cette personne dehors n'en avait cure.

Peut être encore une rivalité entre sirènes? après tout, entre elle et Sorento, c'était le grand jeu du chat et de la souris?
Arrivant sur le perron de la porte, Thétis interpela l'inconnue au chant mélodieux.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Mer 27 Juil - 18:01

Cela faisait environ cinq minutes que les requins avaient été envoyés par Thalassa. La belle sirène attendait patiemment mais en même temps, une certaine excitation la gagnait. Il s'agissait d'une excitation qui émergeait lentement mais qui laisserait bien vite la place à son immense rage.

Au bout de quelques instants donc, deux requins sortirent à toute hâte de la salle qu'elle venait d'immerger. Pratiquement la queue entre les jambes, les deux squales vinrent se cacher derrière la sirène. Elle ne leur en voulait pas. Elle avait su dès le départ que les deux inconnus possédaient certaines compétences que de simples requins ne pouvaient surpasser.

Thalassa avait ressenti leur cosmos et vraiment intensément depuis l'attaque de ses chers poissons. Elle était prête. Prête à châtier ses voleurs de trésors. Prête à laisser libre cours à son courroux. Elle ne tolérait sous aucun prétexte que l'on touche aux biens de son Dieu. L'un des inconnus essayait bien d'entrer en résonance afin de montrer une certaine non agressivité mais rien n'y faisait. Pour elle, il était trop tard. Le mal était déjà fait. Pire, celle qui avait tenté de communiquer avec était clairement une habitante du monde marin. Erreur suprême qu'elle allait s'empresser de réparer.

Elle n'allait pas attendre bien longtemps. Les pilleurs ou plutôt les pilleuses se présentaient au niveau de la salle du trésor. D'abord un peu dans l'ombre, elle les distingua parfaitement lorsqu'elles s'avancèrent un peu plus. A ce moment, son sang ne fit qu'un tour. Si elle n'était pas une experte en respiration sous-marine, elle aurait pu se noyer! Sur les deux voleuses, Thalassa reconnut des écailles appartenant à Amphitrite sa rivale! C'en était trop. Elle ne pouvait pas laisser les choses en l'état. Elle ne subirait pas un autre affront à cause de cette mégère.

"Comment osez-vous!"

Elle était parfaitement capable de s'exprimer sous l'eau. Son cosmos ne cessait de s'embraser. Derrière dans un premier temps, les squales avaient détalé effrayés par leur maîtresse.

"Je vais vous punir! Bande de voleuses! C'est Amphitrite qui vous envoie? Elle veut retourner mon seigneur contre moi? Elle veut me dévaloriser à ses yeux? Jamais vous m'entendez? Jamais!"

Thalassa pointa alors son trident en direction de Sivir et Thétis. Une intense aura bleue l'entourait. Elle mobilisa son cosmos afin de générer un tourbillon au bout de son attribut divin. D'abord minuscule, celui-ci prenait de l'ampleur et de la puissance à mesure qu'il se dirigeait vers les comparses. Ces dernières allaient devoir réagir rapidement sous peine de se faire emporter, broyer et étouffer par la pression se trouvant au sein de la tornade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Jeu 28 Juil - 10:05

Maaais! J'ai même pas eu le temps de choper les sandales d'Hermès que la sirène dehors s'énervait sérieusement! J'avais repris l'apparence d'une sirène moi-même, sauf que là, vu ce qu'il se préparait, je n'étais absolument pas sure de pouvoir récupérer quoi que ce soit dans cette salle...

On avait fait fuir les requins, Thétis montrait clairement sa supériorité par ici en les faisant fuir rien que par son cosmos, mais celle qui nous attendait dehors n'avait pas dit son dernier mot, et pire encore, elle était apte à parler sous l'eau! Moi je pouvais pas, j'allais devoir faire des gestes à la con pour me faire comprendre!

Déjà, quand elle parla d'Amphitrite qui nous envoyait, j'avais fait non de la tête, et j'avais juste désigné Thétis du pouce avant de faire un petit cœur avec mes mains! Genre elle m'aime bien donc elle a voulu me faire un cadeau quoi! Mais vu à quel point elle paraissait folle de rage, c'était pas trop la peine de discuter! D'un coup de nageoire, je m'approchais des sandales d'Hermès et je faisais signe à Thétis en agitant les mains dans tous les sens, que je voulais ça! Donc fallait qu'elle les prenne et qu'elle lève la malédiction... pendant ce temps, moi, je m'occupais de l'autre sushi.

Je nageais donc souplement pour m'approcher et revenir vers Thalassa, plus je m'approchais d'elle et plus j'avais les reins en feu à cause de l'écaille d'Amphitrite, pour sûr qu'elle la portait pas dans son cœur, et c'était réciproque!
Elle tendit son trident vers moi et un tourbillon commença à apparaître, je souriais doucement, elle était sérieuse là? Désolée chérie, mais les tourbillons, qu'ils soient dans l'eau ou pas, c'est mon domaine! Tu vas pas chercher des noises à celles qui est protégée par la déesse des tempêtes!

Je concentrais mon cosmos, l'intensifiant de plus en plus. Hors de question de la blesser, j'avais bien compris qu'elle était liée à Poséidon et il n'était absolument pas dans mon intérêt de me le foutre à dos! Thétis devait récupérer les sandales, et après fallait qu'on file! Donc mon but était seulement de détourner son attention!
J'intensifiais encore mon cosmos, tendant les mains devant moi avant de sourire, le tourbillon créé par Thalassa commença à se diviser en deux, plus petits, plus faibles, et je les écartais progressivement l'un de l'autre tout en écartant moi-même les bras, fixant intensément la sirène avec une haine qui n'était pas la mienne.. je sentais l'écaille qui me brûlait le dos, Amphitrite voulait que je l'attaque, que je lui renvoie les tornades à la tronche, que je la fasse souffrir... la vache, c'est violent la jalousie chez les sirènes! Mais je tenais bon! Je préférais me mettre à dos l'épouse de Poséidon que Poséidon lui-même! Les tornades finirent par s'échapper sur les côtés, emportant rochers, coraux et poissons par la même occasion jusqu'à s'éloigner suffisamment pour que l'on ne soit plus en danger...

Sauf que ça commençait à faire un moment que je jouais avec mon cosmos, et d'un coup, je me sentais super faible... mon corps me semblait plus flasque, et j'avais l'impression qu'Amphitrite elle-même était un peu en train de me lâcher... elle n'avait pas du apprécier que je n'attaque pas Thalassa, quelle poisse. Il fallait que Thétis se dépêche de prendre les sandales et qu'on se casse vite fait! Ça commençait un peu trop à sentir le roussi cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Ven 29 Juil - 14:08

La terrible sirène était tout simplement magnifique, Thétis reconnaissait la beauté et la grâce de Thalassa et elle était à la hauteur de sa jalousie, sa colère et de sa fidélité, en somme elle était la représentation parfaite de la gardienne des océans. sons énergie cosmique était également sublime, mais très dangereux, quand thétis avait sentit la pression s'exercer dans le cosmos noir de la belle, elle comprit immédiatement qu'elle était liée aux abysses, sa noirceur, ses profondeurs, sa pression. il fallait être très méfiante et se la jouer stratégique avec thalassa.

Thétis tourna son visage vers sivir, sans lâcher la sirène abyssale de son regard cristallin, ne la lâchant pas d'un regard, elle reculait et nageait rapidement vers les sandales, s'exécutant sous la demande de sivir, leur amitié s'était renforcé sous la forme de néréide, tant et si bien qu'elles pouvaient se passer de paroles pour se comprendre.
Dans de mouvements très brefs et rapide, Thétis atrapa les sandales et y apposa son cosmos sur chacune des chaussures, un écaille d'Orichalque se créait sous chacune des semelles, l'aura de noirceur s'échappait en un cri effroyable, tandis que les sandales luisaient, plus divine que jamais.

Fronçant les sourcils, Elle observa Sivir tenter de contrer les tempêtes de Thalassa, les éléments éclatèrent des deux coté de l'extérieur, fracassant les récifs et les solexes en une poussière de rochers. Sivir allait devoir patienter encore un peu, Thétis cherchait elle-même un objet, quelque chose, de très rare et dans tout ce foutoir de trésor, elle allait devoir mettre un peu de temps avant de trouver ce qu'elle cherchait.
Ses lèvres tordues par un rictus doux-amer, elle fut longuement troublée entre le choix d'intervenir pour protéger Sivir très mal en point ou chercher ce fameux artéfact.

Mais le Cosmos de Thalassa ne lui indiquait rien de bon, d'autant plus qu'elle avait une arme de prédilection en plus de cosmos, thétis leva son nez vers la peinture d’Amphitrite, la reine-triton avait prit une teinte obscurcie, son sourire était bien plus blafard qu'au moment ou elle avait posé ses yeux sur l'oeuvre. Thétis se demandait si ce n'était pas Hadès qui avait capturé l'âme de la divine sirène dans ce tableau pour qu'elle ait l'air aussi... vivante.

Secouant sa tête dans tous les sens, Thétis s'empara rapidement des sandales et d'une propulsion féroce de sa longue nageoires aux voiles opaque, arriva en l'espace de quelques secondes sur Sivir, son cosmos brûlait ardemment d'une façon qu'elle même ne connaissait pas.
Elle jeta pleinement les sandale à la tronche de Sivir, d'un geste presque négligé avant de fondre sur Thalassa, lui saisir les poignet et...
Sous sa force et férocité d'attaque, les deux sirènes furent largement propulsées loin, elles s'écrasèrent contre un rocher littorale, Thalassa était vivante pour sur, mais encastrée dans la roche, elle ne devait pas en revenir, allait-elle récidiver ses attaques?

Un claquement, tel un coup de fouet, Thétis fit de nouveau battre son long voile aux lueurs de l'aurore, brillante nuancée d'or, se retrouvant à plusieurs mètre de Thalassa.
Son cosmos flambait à un tel point qu'elle était à deux doigts d'enterrer Thalassa vivante sous ces débris avec son attaque de corail.


Si cette jeune Sirène était vouée corps et âme à Poséidon cela faisait au moins une chose que les deux sirènes avaient en commun, elle devait garder et protéger le trésor de son empereur et si Thétis aurait été à sa place, elle aurait agit pareillement, jusqu'à ce que Poséidon lui-même cède ou s'interpose. Seulement ce dernier ne savait même pas que sa représentante était descendue d'elle-même chercher cet artéfact, dans un but égoiste. Egoiste et primaire, afin de satisfaire les intérêts de son amie. Thétis était détachée de tout le reste, humains comme objets, elle s'en fichait totalement de ce trésor, la seule chose qui comptait réellement à ses yeux étaient les Généaux et Poséidon.

Thétis afficha un petit sourire mesquin à l'adresse de Thalassa, lui désignant les sandales, puis la sortir vers le haut, elle étaient venues et repartiraient comme si de rien ne s'était passé et Thalassa ne l'en empêcherait en aucun cas.
Elle aurait aimé que cela se passe ainsi, mais quand on est une sirène et qu'on ne peut pas parler sous l'eau, comment expliquer? Comment expliquer à son adversaire, qu'ils sont dans le même camps et qu'elles animent une même loyauté envers l'empereur des Océans?

L'armure dorée de Thétis flambaient si ardemment que quand cette dernière fit chanter son cosmos, son écaille entrait en raisonnance avec celle de Thalassa.
Elle ne comprenait tout simplement pas, et ses sourcils se froncèrent d'autant plus qu'elle sentait une légère instabilité et colère dans son cosmos, quelque chose ne tournait pas rond...
Pourquoi? Pourquoi pouvait-elle entrer en raisonnance avec Thalassa et non ces généraux? Ses iris gardèrent une lueur océanique, mais se paraient d'un léger voile nuageux.

* Je peux te donner ce que tu veux en retour, je peux te refaire remonter pour que tu le revoies, mais laisse nous remonter. Elle, elle n'y est pour rien dans cette histoire. S'il te plais, laisse nous remonter. *










_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Dim 31 Juil - 4:37

Folle de rage, Thalassa était sidérée de voir que ces êtres insignifiants tentaient de lui tenir tête. Comment osaient-elles? Elle s'estimait dans son bon droit d'agir ainsi au-delà de ses considérations sentimentales. Elle était la gardienne de ces lieux et elle faisait tout pour le protéger. En face, malgré leur tentative désespérée de lui faire entendre raison, elle ne voyait que des profanateurs et des voleurs.

La belle sirène ne pensait donc qu'à les stopper mais les deux énergumènes de leur côté, ne lâchaient rien. Pire, elles usaient de leur cosmos pour essayer de la contrer et de lui faire du mal. L'une d'entre elles avait ainsi réussi à parer son attaque ce qui confirmait pour elle leur dangerosité. Thalassa leur avait pourtant laissé une chance en modérant son attaque.

Malheureusement, les voleuses profitèrent de sa bonté pour répliquer et la voici qui se faisait propulser et encastrer dans un amas de roches marines. Pendant quelques secondes, elle se retrouvait à la merci d'une attaque bien plus puissante mais étrangement son adversaire recula assez loin et se retint d'attaquer.

Pourquoi? Pourquoi avait-elle agi de la sorte? Elle voyait pourtant ce sourire moqueur. Ce sourire qui indiquait qu'elles n'abandonneraient pas. Pour preuve, elles avaient pris des objets et faisaient mine de  vouloir partir avec. Thalassa était de nouveau submergée par la colère. Elle aurait préféré mourir que de se voir ridiculiser ainsi. C'en était trop.

Son cosmos s'embrasa alors. La roche qui la retenait prisonnière se fissurait de plus en plus. Son trident s'illuminait d'une aura dorée. Elle s'apprêtait à attaquer durement quand elle entendit une voix au fond d'elle.

C'était la sirène portant l'écaille d'Amphitrite qui tentait de communiquer avec elle. Cette dernière prétendait qu'elle pourrait lui permettre de revoir son cher et tendre. Comment était-ce possible? Qui était-elle? Fallait-il croire une servante d'Amphitrite? D'un violent coup de nageoire, elle se propulsa à sa hauteur et à la vitesse de la lumière, elle posa la pointe de son trident sur celle-ci.

"D'un seul geste, je pourrais en finir avec ta misérable existence! Que je vous laisse remonter? Avec ces objets? Pour qui me prends-tu? Tu prétends pouvoir répondre à mon désir. Comment? Qui es-tu pour cela? Réponds-moi! Tu as intérêt à être convaincante car sinon, je vous éliminerais!"

Soudain, un rayon doré sortit du bout de son trident et traversa le cerveau de Thétis lui conférant la possibilité de parler sous l'eau. Elle en fit de même avec Sivir avant de glisser le cou de cette dernière entre les lames de sa fabuleuse arme.

"Allez-y, je vous écoute! Mais toi, apporte-moi des preuves ou ta petite copine perdra sa tête!"


Dernière édition par PNJ Master le Dim 7 Aoû - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Dim 31 Juil - 21:32

Tout s'était passé très vite. Alors que je commençais sérieusement à faiblir niveau cosmos, comme si je n'en avais pratiquement plus une goutte dans le corps, voilà que je me prenais une paire de sandales dans la tronche et que Thétis se jetait sur notre adversaire pour l'encastrer dans un mur! J'écarquillais les yeux, je pouvais sentir l'écaille me brûler dans le dos, en signe que j'avais plutôt intérêt à en rajouter une couche, mais je sentais que ce n'était pas ce que voulait ma nouvelle amie.

J'essayais plutôt de garder les sandales dans mon dos, même si Thalassa avait parfaitement compris que nous étions là pour prendre ce trésor, il semblait que Thétis allait trouver un moyen de négocier. Je n'entendais pas ce qu'elle disait, mais il y avait visiblement quelqu'un d'autre qui l'entendait très bien! D'un seul coup, sans que je ne sache pourquoi, ma haine semblait être tournée vers mon amie, comme si elle était en train de me trahir! Je serrais les dents, mon regard changeait et j'étais sur le point de me jeter sur elle lorsque mon cou se retrouva coincé entre deux barreaux d'un trident!

*Traîtresse!!!* je me tortillais comme je pouvais, manquant de lâcher les sandales, je devais avoir l'air d'un poisson qui se tortillait au bout d'un hameçon, ma haine était tournée autant vers Thalassa qui se foutait bien de moi, et Thétis sans que je ne sache pourquoi.. c'est alors que je les regardais l'une à l'autre, si je ne pouvais comprendre ce qu'elles disaient, je pouvais voir leur visage...

Elles négociaient.

Et si Thalassa acceptait les négociations, et qu'Amphitrite n'en était pas contente... j'étais loin d'être stupide! Aussi, je prenais une profonde inspiration, et je concentrais le peu de cosmos qu'il me restait pour créer une bulle d'air autour de ma tête, suffisamment grosse pour me permettre de respirer pendant encore plusieurs minutes, puis j'amenais ma main dans mon dos, et dans un cri de douleur.. j'arrachais l'écaille...

La douleur était insoutenable, mon armure changea instantanément, reprenant son apparence d'origine, et je tendais l'écaille, à bout de bras vers Thétis, l'air déterminé. Dans cette bulle d'air, je pouvais parler


«C'est toi et moi... Amphitrite n'a pas à intervenir, ok?» d'une certaine manière, je prouvais ainsi à Thalassa que je n'étais pas aux ordres de la reine des mers... j'espérais que ça aiderait Thétis à la convaincre. Par contre maintenant, je ne pouvais plus tenir aussi longtemps sous l'eau, il fallait espérer qu'on trouve un moyen de partir très vite d'ici maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Mar 2 Aoû - 0:13

Agir rapidement mais sans précipitation, c'est ce que Thétis souhaitais faire, pendant qu'elle se remettait péniblement du sortilège donné part Thalassa, le rayon qui lui avait transpercé le crâne lui causait des troubles de la vue et une douleur plutôt cuisante, elle du se tenir le crâne. C'était aussi douloureux et persistant qu'une grosse migraine, elle voyait juste les petites étoiles lumineuse en plus quand elle refermait les yeux.
Tant bien que mal elle tentait de reprendre conscience de la situation, Sivir était vraiment dans de sales draps par sa faute et la sirène aux écailles aussi noires que les abysses les plus profondes semblait savourer sa victoire, entre le fait de savoir Sivir bientôt manquer d'air et Thétis à moitié dans les vapes, elle devait jubiler.

Sivir lui tendait l'écaille d'Amphitrite à bout de bras, Thétis du fortement cligner plusieurs fois des yeux pour comprendre que son amie avait eut le courage de se l'arracher. Brûlant légèrement son cosmos pour se soigner la vue et faire rentrer son armure en raisonnance avec Thalassa, elle resta sur place, a chercher une solution tout en observant la dominatrice d'un regard espiègle, presque provocateur. Non elle ne se laisserait pas se soumettre face à cette sirène, aussi folle et dangereuse pouvait-elle l'être.
thétis soudainement eut une idée, très originale, ce qui lui valait un sourire espiègle et charmeur à la fois, ce même sourire qu'elle avait eut quand Sivir n'avait pas comprit qu'elle la manipulait par la voix du charme, sur le Tinatic, troisième du nom.

" -Je serais toi, je m'en prendrai plutôt à un adversaire à ta taille, Thalassa. Que dirait mon empereur s'il te voyait ainsi maltraiter sa représentante? Oui. Sivir à qui tu viens de menacer de ton trident est sa représentante, elle était de base venue pour vérifier si tu étais prête à toutes les opportunités car là-haut, Poséidon a des soucis et veut plus que jamais, que son trésor soit en sureté."

Ceci dit, elle fit doucement rayonner son cosmos, une lueur étrange, ardente, appelant au charme et à la luxure émanait de son cosmos soyeux. ( passif de thétis)
Battant légèrement des paupières en agitant avec grace sa longue queue aux voiles opalins, elle poursuivit ses paroles en s'avançant vers Thalassa, les pupilles de cette dernière étaient légèrement dilatée, signifiant qu'elle succombait au charme, même si sans aucun doute, sa raison et son âme cherchaient à s'en échapper par un quelconque moyen.
" - Laisse Sivir rejoindre l'Océan, mon amoure..."."

Arrivée devant Thalassa, Thétis s'approchait d'autant plus, collant avec douceur et lenteur sa poitrine frêle contre celle de la sirène noire.
Le cosmos de la belle blonde flambait d'une aura étonnement pure et douce, soyeuse, délicate, sensuelle.
La sirène séductrice passa non sans problème le cercle d'intimité de la belle Thalassa avant de lentement se lover contre elle et d'un geste sourds, tendre et d'un amour qui se voulait presque sincère, lui frôlait sa joue.
Ses yeux couleur de l'océan captivaient ceux de Thalassa, d"un éclat d'onyx aussi brillant que magnifique, le cosmos de Thétis continuait à brûler autant pour elle que pour Thalassa, les lèvres charnelles de Thétis appelaient aux baisers, sa peau aux caresses, son cous et son corps à divers supplices aussi irréel qu'inimaginables...

La main gauche de la sirène séductrice vint caresser dans un élan terriblement sensuel, l'échine et les courbes de la poitrine de la sirène noire, elle aurait pu jurer y avoir sentit un frisson d'excitation et se jura que c'était le bon moment pour que Sivir saisisse sa chance, Thalassa était dans un état ou ses sentiments, son coeur et son corps combatif ne lui appartenaient plus, Sivir devait savoir qu'elle devait saisir sa chance!
Thétis fit glisser en douceur le bout de son nez contre celui de Thalassa, appelant à un long et terrible baiser, une promesse d'un moment passionnel, tendre, empreinte de douceur et de sensualité.
Tandis que son cosmos bleuté gonflait son énergie, le cosmos de Thétis appelait étrangement et sournoisement le trident de Poséidon sans que personne ne s'en aperçoive...

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ Master
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 53
Date d'inscription : 02/07/2016
Age : 5
Localisation : Partout ou vous le souhaitez

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Dim 7 Aoû - 17:56

Spoiler:
 


Un frisson parcourut le corps aux courbes généreuses de Thalassa. Elle ne savait pas pourquoi mais d'un coup, elle trouvait soudainement Thétis douée d'un charme irrésistible. Ses yeux bleus couleur océan lui donnaient littéralement l'envie de s'y plonger. Ses cheveux couleur blé flottant au gré des ondulations de l'eau l'excitaient au plus au point. Elle luttait pour ne pas se jeter sur la sirène et lui mordiller les lèvres de sa bouche si joliment dessinée. Thalassa n'en pouvait plus.

Alors, lorsque Thétis vint se frotter à elle, elle crut fondre comme un sucre dans une tasse d'eau chaude. D'ailleurs, elle sentait à présent la sublime poitrine de cette dernière contre la sienne. Sa main, caressait tendrement sa joue faisant naître une intense chaleur dans son corps. Son coeur battait la chamade et la voix de Thétis résonnait dans son esprit. Les voleuses n'étaient plus, Sivir, était un lointain souvenir. Elle ne savait plus pourquoi elle était là car seule cette belle sirène lovée contre elle ne comptait.

Elle avait pourtant bien tenté de lutter. L'image de l'Empereur des mers tournait en boucle dans sa tête mais faîte de chair, elle se sentait si faible. A ses yeux, elle devenait une pécheresse mais l'attraction était si forte. Elle luttait tant avant de se surprendre à penser que peut-être Poséidon aimerait cela. Caresser et se laisser caresser devant lui la rendait honteuse et pourtant, elle se pinçait les lèvres.

Thalassa n'y tenait plus. Sa poitrine gonflait, ses lèvres s'humidifiaient, son coeur semblait vouloir s'extraire de sa poitrine, son souffle devenait court, ses pupilles se dilataient. Elle était complètement sous le charme de Thétis. Tendrement, elle vint poser ses lèvres sur celles de celle-ci. Si douces, si tendes, elle fermait les yeux afin d'apprécier ce moment délicieux. Rien ni personne ne pouvait gâcher un tel moment à part peut-être cette chienne d'Amphitrite.

- Amphitrite?

D'une violente poussée, elle repoussa Thétis le plus loin possible d'elle. Tout l'amour et le désir qu'elle avait ressenti à l'instant s'étaient transformés en haine féroce.

- Sorcière! Que m'as-tu fait? Tu m'as manipulé et tu vas le payer!

Faisant exploser son cosmos, la maîtresse cachée se para de son écaille divine. Armée de son trident, elle était prête à faire toutes les guerres du monde afin de laver l'affront qu'elle venait de subir.

- Cette fois, fini les palabres! Je vais en finir avec vous deux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Jeu 11 Aoû - 18:26

Comment on dit "je suis dans la merde" en langage sirène? Thalassa nous avait peut être donné le don de pouvoir parler sous l''eau, je ne m'en étais pas rendu compte et je gardais l'habitude de rester bouche fermée ou de m'exprimer par geste.

Thétis avait commencé une manœuvre de séduction, et bizarrement, ça me foutait un peu en boule sans que je ne sache pourquoi! Surement que son charme agissait aussi sur moi malgré elle, j'en sais rien, mais j'avais gonflé les joues d'agacement en la voyant se frotter à l'autre garce comme si elles étaient plus qu'intimes! Non mais oh!

Bon par contre, elle agitait la main pour que je m'en aille, grimaçant et affichant toujours, malgré moi, une moue boudeuse, je commençais à nager afin de retourner par la grotte d'où on était venues... il fallait que je rejoigne le pont d'abord, mais je n'étais pas sure de pouvoir le traverser sans Thétis en fait... c'était elle qui avait contrôlé les vagues pendant que je m'occupais des bourrasques, mais en fait, si Thalassa contrôlait ces éléments, et qu'elle était occupée... sur le coup, je sortais la tête de l'eau pour retrouver le pont, et effectivement, ça s'était vachement calmé... jusqu'à ce que la tempête se lève d'un coup!


«Bordel, il se passe quoi encore?» je prenais une profonde inspiration et je plongeais la tête sous l'eau pour voir que Thétis était dans de beaux draps! Visiblement, le coup de la séduction, ça n'avait pas trop marché! «et merde!» c'est alors que je regardais ce que j'avais encore dans ma main... les sandales d'Hermès! «faut espérer que vous soyez vraiment divines vous!!!» je me hissais sur le pont de pierre, je retirais mes bottes qui disparaissaient dans mon saphir avant de mettre les sandales aux pieds... d'un coup, je me sentais plus légère qu'une plume.. c'était... trop bizarre? «maintenant, on prie que ça marche sous l'eau?» je prenais une profonde inspiration et je plongeais, les petites ailes à mes chevilles me propulsaient vers l'avant, j'y voyais quedalle à cause du mouvement et de la pression, mais la silhouette dorée de Thétis se dégageait largement par rapport à celle, bien plus sombre, de Thalassa...

Je l'attrapais au vol, la chopant visiblement par la taille - ça avait du lui couper le souffle avec le choc mais tant pis - et je remontais en piquet jusqu'à ressortir de l'eau, je tenais Thétis sur l'épaule pour le moment, mais elle glissait pas mal avec son écaille! J'étais obligée de changer ma prise et voilà que je la portais comme une princesse - la vache, elle est super légère en fait


«Il paraît que ces sandales peuvent traverser les dimensions, y'a intérêt à ce que ce soit vrai!» et qu'on déguerpisse très vite d'ici!!! Thalassa allait être sacrément en rogne que sa proie se soit échappée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Mer 28 Sep - 15:42

Ses doigts fin finirent par écourter la caresser sur le beau visage de Thalassa, Thétis achevait son baiser, fronçant les sourcils, elle du mettre fin à cet enlacement rapidement si elle ne voulait pas finir embroché par le trident de la sublime sirène devant elle. Cela lui déplaisait, autant ce contact stupéfiant avait pour but d'éloigner Sivir assez vite pour lui sauver la mise, autant Thétis avait prit un malin plaisir d'enlacer longuement et tendrement sa comparse à l'écaille d'ébène.

Frustrée, pire, désolée, elle du battre en retrait avant de regarder la sirène folle de rage l'appeler par le prénom de la reine des Naïades et la menacer alors qu'il y a à peine quelques minutes, l'itimité entre elle et Thétis n'existaient plus.
De son coté, Thétis avait déjà oeuvré pour faire appel au trident de son empereur et aussitôt qu'elle faillit être en mauvaise posture, l'arme sans égal du seul et unique roi des océans se posta devant sa prêtresse pour la protéger sans doute d'un coup qui saurait lui être fatal.

Le trident s'anima d'une volonté entière et une gerbe d'étincelle germa depuis la cime de ses pointes, Thalassa n'aurait pas su être dupée par la puissance cosmique qui se dégageait du trident de Poséidon, tant et si bien que Thétis en fut gênée et n'osa pas dire le moindre mot, préférant prendre délicatement l'arme de son du entre ses mains fines en lançant un regard chargé de peine vers Thalassa.
Elle n'aurait pas aimé que cela se finisse de cette manière, elle aurait préféré que cette sirène soit plus une amie qu'une ennemie, elle aurait préférée qu'elle vienne avec elle en Atlantide pour partager une vie de luxe et de souveraineté aux coté d'elle, la prêtresse des océans.

Cependant avant même que Thétis ne dise ou n'exerce le moindres mouvement pour s'excuser et faire comprendre ses intentions à la belle Thalassa, Sivir surgit de nulle part pour la saisir par la taille et la ramener vers les cieux.
Écarquillant les yeux, Thétis refusa d'y croire, elle était persuadée que son amie lui avait obéit sans défaut pour retrouver les airs! Et quels étaient ses si charmantes sandales? Pourquoi Sivir n'était-elle plus dotée de bulle d'air?

La jeune prêtresse tenait fermement son trident divin en main alors qu'elle et sivir revenaient sur une mer et un océan bien plus froid et réel que ce à quoi elle avaient étés confrontés.
ayant fermé les yeux, Thétis était persuadée que Sivir les avaient toutes les deux guidées vers l'extérieur, pouvait-elle créer des dimensions? Ou bien carrément les dépasser? Ou bien était-ce l'oeuvre de ces sandales maudites?

Une fois à l'air libre, le froid de l'air lui glaçant les poumons, Thétis cherchait derrière elle, devant elle et sous elle un détail, Thalassa était restée?
" - Non!" "
Dit elle d'une voix, secouée par les émotions.
" - NON!""
Rajoutait-elle avant de replonger sous l'eau et de revenir quelques mètres plus loin, tenant toujours son trident en main. Triste, elle se rappella qu'en fait elle devait son soul et sa survie certainement à Sivir, Thlassa n'aurait peut être pas accepté de laisser Thétis partir après ce qu'elle lui avait fait. Et cela lui fit mal au coeur, Thétis savait qu'elle venait d'en briser un.

" - Sivir... Je voulais tant qu'elle nous rejoigne en Atlantide! J'aurais tant voulu qu'elle vienne nous aider à protéger l'Atlantide! Je ne peux pas la laisser là-bas! Non! On aurait du.... on aurait du la convaincre! Elle ne peut pas rester ainsi toute seule! C'est... C'est si triste ! ""

Baissant ses yeux vers l'océan, elle cherchait une idée, une solution, cependant le trident de poséidon commençait à luire d'un éclat turquoise, le cosmos divin appelait celui de Thétis, tant et si bien qu'elle s'autorisait à souffler en reportant son attention vers Sivir.

"- Je crois que notre épopée n'est pas terminée. Je t'avais promis une séance de Thalasso, pourrais-je ainsi m'y faire pardonner?"

Faisant une moue mi-figue mi-raisin, elle lança un regard espiègle vers sa comparse, espérant qu'elle et ses sandales pourraient renouveler l'exploit pour retourner en Atlantide plus rapidement qu'en nageant. Hermès étant l'ami de Poséidon... Les barrières de correaux ne devraient pas poser de problemes.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Mer 28 Sep - 16:13

Vite, plus vite, il fallait qu'on sorte de là au plus vite! Il me fallait de l'air, je n'avais plus rien, plus d'écaille pour me protéger et la bulle d'air autour de ma tête ne pouvait pas contenir de l'oxygène suffisamment longtemps. Tirer Thétis avec moi n'était pas évident, et douloureux aussi avec la pression de l'eau, mais je sentais que je brisais des failles, comme si je traversais de l'eau dans de l'eau, puis on débouchait enfin à la surface!

«PFOUAAAAAAAAAH» par réflexe, je faisais la planche! Les bras et les jambes  écartées à fixer le ciel, le cœur battait vite, j'avais mal à la poitrine, j'avais besoin de me remettre un peu. Plus loin, Thétis semblait désespérée, je ne savais pas trop ce qu'elle avait oublié en bas, aussi je soupirais et je me redressais pour voir ce qu'il lui arrivait

«Quoi encore?» au passage, merci peut être? Oui non? Même pas? Non, il n'y en avait que pour cette Thalassa qui avait manqué de nous tuer, je remarquais seulement maintenant qu'elle avait le trident de Poséidon, j'avais même pas tilté avant, mais j'affichais une mine abasourdie en comprenant ce qu'elle me demandait!

«Attends, tu te fous de ma gueule? Tu veux retourner auprès de l'autre furie qui a cherché à nous tuer?» une amie, c'est quoi ce truc, une solidarité entre sirènes ou quoi? Il lui manquait une case? «Non mais ne me regarde pas comme ça! Je sais que je peux nous y ramener avec les sandales et que... bordel tu fais chier!» c'était grace à elle que j'avais ces sandales, je pouvais pas trop me permettre de lui refuser ça! Non mais merde quoi!

«J'ai plus l'écaille d'Amphitrite... je l'ai lâchée pour que l'autre arrête de me voir comme son ennemie... je peux plus respirer sous l'eau et tout, ça va être galère!» oui, je me dépatouillais comme je pouvais pour trouver des arguments afin de ne pas avoir à y retourner. Je soupirais encore avant de la regarder d'un air des plus blasés «tu parles d'une thalasso... bon allez viens, mais t'as intérêt à faire vite une fois en bas! Je peux pas me créer des bulles d'air à l'infini moi!»

Putain les femmes j'vous jure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Mer 28 Sep - 16:53

Thétis fermait ses yeux de délice en agrémentant un léger sourire aguicheur, Sivir était morte, cuite, crevée mais elle acceptait de redescendre sous l'océan! Cependant même si Thalassa méritait de revenir ne Atlantide, Thétis ne pouvait se résoudre pour le moment à aller la chercher, ce serait en effet trop dangereux et pour l'Atlantide, pour elle et pour Sivir. Le moment n'est pas venu pour thalassa de remonter depuis les abysses, mais peut être qu'un autre jour, un beau jour elle en serait extraite, la sirène aux cheveux d'or l'espérait.

Thétis s'approcha lentement de Sivir, toujours ce sourire s'affichant sur son visage, elle la conduirait en Atlantide et la soumettrait à une Thalasso de rêve comme elle le lui avait demandé quelques minutes plus tôt. Qui plus est, Poséidon demandait la présence de Thétis, ce pourquoi le trident avait été chercher sa représentante... Maintenant à savoir pourquoi et comment, la jeune femme espérait que ce ne fut-ce pas pour égailler les journées de ce sale mioche de Julian Solo!

" - Oh non je ne vais pas t'embêter avec Thalassa, j'ai bien compris que tu ne voulais pas rivaliser avec elle, je t'emmène juste dans un endroit ou tu vas adorer être! "

Et il n'y avait pas besoin de bulles pour cela, juste des sandales, un peu de cosmos et de fermer les yeux. Doucement thétis se positionna derrière sivir en lui saisissant une main avec délicatesse.

" - Emmène moi de nouveau en Atlantide, tu verras?"

Lui glissait-elle en déguisant un clin d'oeil, peut être que Sivir se doutait de quelque chose, mais cela étaiy fort peu probable. de plus le froid du vent du nord commençait à se sentir sous l'eau et la neige recommençait à tomber depuis l'air, une bonne thalasso-thérapie ferait certainement du bien à la demoiselle.
Et sans lui demander plus son avis, la jeune prêtresse entraîna Sivir sous l'eau, ondulant au grès des vagues, chacune de ses nageoires voilées aux couleurs d'un couché de soleil s'agitaient dans un embrasement de cosmos.

Jusqu'à ce que Sivir prenne enfin les devant et armée de ses sandales se décide de les emmener enfin en Atlantide.

comme au début de leur périple, les deux jeunes filles arrivées au niveau du dôme atmosphérique dégringolèrent depuis les airs pour atterrir sans douceur sans le sable. Sauf que cette fois, Sivir était doté de ces précieuses sandales, cela aurait-il changé son humeur?
Au contact du sable, Thétis fit totalement taire son cosmos tant et si bien que son écaille reprit sa forme originale à la teinture rose fushia, le casque sous le bras, elle se réceptionnait sur la pointe de ses pieds, tel un chat agile.

" - Viens, je crois bien que tu as déjà une idée de l'endroit ou je veux t'emmener non? Je te l'avais promis."

Offrant un clin d'oeil, elle se mit à marcher en direction de la ville des natifs: Orichalque, les habitants vivaient paisiblement sans se soucier de Thétis ni de Sivir bien que quelques uns se retournèrent vers la jeune femme aux cheveux de jais, pas un semblait s'inquiéter de sa présence, préférant vivre dans une paix totale, vivant au gré des océans.
Soudainement thétis fit une grimace et indiquait à Sivir un recoin ou se cacher, mais elle n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit que le général Sorrento était déjà présent.

Il ne disait rien, préférant garder le silence, en revanche son regard était mortel, il aurait pu tuer Thétis sur place s'il en avait eut l'occasion, mais non. Il se permit juste de présenter une main à sa prêtresse, laquelle avec un sourire timide lui rendit le trident.
Ce dernier soupira plus que fortement, lançant un regard plus qu'inquiet vers Sivir avant de repartir vers les pilliers.

" - Je crois ... Que si tu n'avais pas été là, il m'aurait probablement flagellé sur place. EEH! nous sommes arrivées! Allez vite vite entre!"

Elle n'avait pas fait attention, mais à leur gauche s'élevait une large voûte en perle nacré, surélevé par deux sculptures de chevaux aquatiques. Lorsqu'elles rentrèrent, le lieu était vide, mais un homme plutôt bien bâtit à la chevelure orangée leurs fit l'acceuil en leur montrant les divers vestiaires, piscines, saunas et activités de massages que leur offrait ce lieu bénit.
Thétis se frottait les mains, sûr que Sivir allait tomber dans le piège...





_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Jeu 29 Sep - 10:16

Décidément, y'avait plutôt intérêt à ce qu'on y gagne dans cette alliance avec Poséidon! On ne pouvait pas dire que je ne faisais pas des pieds et des mains - et même des nageoires quand j'en avais - pour instaurer un semblant d'amitié entre nos deux clans! Je devais être vachement expressive car Thétis finit par me dire qu'on n'irait pas retrouver Thalassa, juste retourner en Atlantide

«La zone sympa tu veux dire?» celle où on était allées avant de rejoindre cette fichue péninsule? Pourquoi pas ma foi, c'était forcément plus intéressant! Elle me prit la main au départ pour me forcer à plonger, je prenais une profonde inspiration, puis une fois sous l'eau, je faisais apparaître ma petite bulle d'air pour pouvoir respirer. De là, je tendais les jambes et les petites ailes sur mes sandales se mirent à battre, et nous traversions les dimensions pour rejoindre l'Atlantide.

L'atterrissage se fit en douceur, l'armure de Thétis avait changé, reprenant sa teinte et sa forme "terrestres". La bulle d'air autour de ma tête avait éclaté, je ramenais mes cheveux en arrière avant de baisser les yeux vers mes nouvelles chaussures! Leur pouvoir était tel qu'elles s'adaptaient aux bottes que je portais déjà, comme un bracelet de cheville avec des petites ailes.. un artéfact divin a quand même de sacrés avantages!

«Au moins maintenant, je sais que je pourrai venir quand je veux par ici! Bien que promis, je ferai en sorte de m'annoncer avant et de demander l'autorisation!» j'avais bien compris qu'ils n'étaient pas très friands des étrangers. D'un autre côté, je n'étais normalement pas destinée à garder ces sandales, elles devaient revenir à Loki. À voir s'il accepterait de me les laisser de temps en temps quand la situation l'exigerait.

On se mettait en route, la ville était vraiment belle, c'est le genre d'endroit où l'on a envie de vivre, même si je me demande si je ne finirais pas par m'ennuyer! Trop de paix et de bisounours, pas trop pour moi. En se baladant dans les rues, j'admirais les hommes qui se tournaient vers moi, il faut le reconnaître, y'a un paquet de beaux gosses dans le coin! À croire qu'ils étaient triés sur le volet pour qu'il n'y ait que des canons!

Une silhouette se dessina, Thétis aurait surement voulu l'éviter, mais difficile de le louper celui la avec sa chevelure flashy! Un silence pesant s'installait, une main sur la hanche, je soutenais son regard, ne comprenant pas trop ce qu'il me reprochait, ou même ce qu'il reprochait à Thétis...

«Amphitrite elle-même a bien voulu me filer un coup de main, ça devrait quand même me faire remonter dans son estime non? Et puis c'est pas comme si j'avais un énorme pouvoir et que je représentais une menace! Avec un cosmos pareil, je suis sure qu'il pourrait me décalquer d'une simple baffe.» donc merde à la fin, qu'il nous foute la paix avec son caractère à la con celui la!

Je haussais des épaules, en plus, je ne le trouvais même pas beau lui. Comment pouvait-il représenter une sirène, mais en version piaf, et être dépourvu du moindre charme? Bref. Thétis m'entraînait dans les rues jusqu'à arriver là où elle comptait m'inviter, une sorte d'immense salle de confort et de plénitude

«Oh putain que c'est beau!» ni une, ni deux, je réfléchissais même pas, je me faufilais à l'intérieur, guettant les vestiaires pour pouvoir me foutre à poil dès que l'occasion se présentait! Étrangement, les sandales d'Hermès disparurent dès que j'avais retiré mon armure, est-ce qu'elles s'étaient insérées dans mon saphir comme le reste? Chelou, mais pratique, on risquait pas de me les voler! Je retirais la tunique présente sous mon armure pour m'enrouler dans une serviette, relevant mes cheveux en un chignon, je me tournais vers Thétis d'un air impatient

«Allez, grouille toi de te foutre à poil!» je l'attendais à peine, on pouvait sentir mon impatience à l'idée de découvrir tout ce que cet endroit avait à présenter! Je visualisais surtout le centre de massages, faisant signe à Thétis que je voulais commencer par ça. À peine j'avais touché la porte qu'elle s'ouvrait et OMFG, vas y le canon qui se tenait derrière! Allez savoir s'ils avaient sondé mon esprit ou autre, mais le gars, exactement mon type de mec, un genre de viking, armoire à glace - sans barbe par contre - blond aux yeux bleus, sérieux j'aurais pu le manger tout cru!

«Je vous prie de vous installer sur la table...»
Tout ce que tu veux mon gars. Sans la moindre pudeur, je retirais la serviette pour la faire descendre à ma taille, dévoilant ma poitrine avant de m'allonger sur le ventre. Il avait rougi l'espace d'une seconde, j'étais trop fan! Je me tournais pour voir si Thétis suivait, il y avait une autre table et un autre masseur qui attendait, histoire qu'on puisse papoter pendant qu'on se faisait tripoter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Jeu 29 Sep - 12:50

Thétis gardait un grand sourire sur ses lèvres fines, Si Sivir semblait adorer ce lieu de culte, elle allait peut être pouvoir se lier aux Marinas et sans doute se laisser séduire par Poséidon! Peut être même qu'elle pourrait changer sa faction avec le temps, rien que d'y penser Thétis agrémentait son sourire en entrant dans la salle des vestiaires oh, elle ne se défeuillait pas rapidement, prenant au contraire tout son temps pour faire languir sa belle amie.
La Néréide avait déjà son propre vestiaire à elle qu'elle finit par ouvrir en composant un code assez spéciale mais en gardant la porte à mi-clos pour éviter que Sivir de notre ce qu'il y avait dedans.

En même temps elle était si pressée qu'elle ne semblait pas vouloir autre chose que de foncer vers les bains ce qui était une bonne chose pour elle, car il lui aurait suffit d'un simple coup d'oeil pour y voir des photos et images très compromettantes sur Thétis et ses généraux. Partant du Beau Kanon du Dragon des mers torse-nu dans les bains, à Baian en train de bander ses muscles pour embêter Krishna. Où encore Isaak en short de bain en train de voler celui de Io qui était caché derrière une porte de vestiaire en train de le disputer visiblement mal à l'aise.

Thétis s'autorisa un petit rire saugrenu avant d'attraper son bikini couleur corail, et de l'enfiler alors qu'au contraire, sivir partait déjà en tenue d'Eve, impatiente et marre d'attendre Thétis. Levant les yeux vers le plafond, elle soupira... De nostalgie face au bon vieux temps et bien sur, face à l'impétuosité de Sivir qui ne manquait pas de redoubler d'ardeur alors qu'il y a quelques minutes elle semblait avoir perdu toutes énergies.
Quelles curieuses jeune femme! La sirène monta sur ses escarpins ouvert, d'été avant de prendre ses lunettes de soleil, sa longue serviette rose Barbie et rejoindre Sivir.

Abaissant ses lunette légèrement sur le bout de son nez, Thétis n'en cru d'abord pas ses yeux, un sourcil levé, Sivir s'était jeté à plat-ventre comme une baleine sur la banquise, sans la moindres classe sur la table de massage. Elle qui voulait commencer par les soins d'algues et la mer-reflet, elle leva ses yeux une énième fois en soupirant, finissant par jeter un clin do'eil sur les deux masseurs.

Ils ne rougirent pas, ils connaissaient Thétis, le second savait ce qu'il avait à faire aussi elle finit doucement par s'asseoir, et se coucher pendant que le second masseur, qui semblait manifester une certaine maîtrise du cosmos, optait pour lui oter le fin filin de son vêtement avant d'entreprendre à lui masser le dos, juxtaposant parfois ses mains sur certaines parties de son corps.

Thétis avait rabattue ses coudes et mit sa tête sur ses mains en regardant la baie vitrée en face d'elle ou une énorme piscine, thalasso aux jets multiples et ravigotant laissant place à l'imagination lorsque les formes se créaient dans l'eau. Parfois des animaux sortaient de l'eau sous forme d'élémentaires aquatique. Parfois c'était un marinas qui sortait sa tête de l'eau pour piquer de nouveau une tête.

" - Vous maîtrisez bien les chakras dites moi pour un simple masseur, vous avez fais une formation? quel est votre nom je vous prie?"

Thétis lança un clin d'oeil à Sivir, elle paraissait être aux anges!

" - Ouaip. Baykok m'dame."
" - C'est original, merci."

Ce nom ne lui disait absolument rien, mais elle s'en fichait totalement, son attention était rivé vers Sivir. Elle avait l'air de tellement apprécier ce moment, elle aurait préféré lui fiche la paix, cependant elle ne pouvait pas laisser une telle opportunité se présenter à elle.

" - Dis Sivir, tu penses que Loki à se genre de bien dans son palais? Pourquoi ne resterais-tu pas un peu plus longtemps en Atlantide si cela te plais au lieu de partir?"

Elle tentait judicieusement de capturer le coeur de Sivir pour qu'elle devienne Marinas, cependant elle était loin du compte...Grognant de plaisir à chaque contact du masseur, thétis finit par abdiquer et à moitié s'endormir au bout de quelques minutes et cela sans la moindres grâce.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Ven 30 Sep - 18:34

Bon sang que ça faisait du bien! D'un autre côté, on ne pouvait pas dire que j'avais souvent eu l'occasion de me faire masser... c'était peut être même la première fois à vrai dire, je ne m'en souvenais plus. En tout cas, je me laissais aller, l'impression d'être un morceau d'argile et que le sculpteur en faisait ce qu'il voulait. Ma tête ballottait un peu de temps en temps, je manquais de m'assoupir jusqu'à ce que Sivir débarque. Je levais les yeux vers le masseur qui s'occupait d'elle, il avait pas l'air commode, les traits plutôt indiens, une drôle de crête sur la tête. Mais il paraissait surtout consciencieux et droit. Le genre de gars qui devait avoir une ligne de conduite et la suivre quoi qu'il arrive. Ça peut être une bonne comme une mauvaise.

Bref.. m'en fous, moi je me fais masser par un beau viking non moustachu. Je soupirais d'aise chaque fois qu'il passait au creux des reins, c'est là que j'avais le plus mal en fait, et lui-même finit par dire que de toute évidence, j'avais mis mon corps à rude épreuve dernièrement!

«M'en parlez pas.. la faute à qui?» je me redressais un peu et je tirais la langue à Thétis avant de me rallonger confortablement, puis elle me posait une question qui assombrit un peu mon humeur... le Palais de Loki.

«Je crois qu'on en a déjà parlé... je ne sais même pas si Loki a un Palais. Je ne l'ai même jamais vraiment rencontré. Je suppose qu'on ne peut pas se retrouver face à un dieu aussi facilement.» enfin, pour elle, c'était différent, elle était la prêtresse de l'Atlantide après tout hein? Mais oui, sur le coup, c'était.. compliqué. L'idée de rester quelques temps par ici était intéressante, mais j'avais des choses à faire encore... mais peut être, plus tard, je reviendrais, même si j'avais dans l'idée que si je revenais, j'aurais de plus en plus de mal à en repartir.

Pour sûr que Thétis y mettait les formes, alors qu'elle s'endormait sous les mains expertes de son masseur, moi maintenant, je m'étais mise à cogiter. Mais non. Je lui devais trop. Loki m'avait sauvé la vie, probablement plus que je ne peux l'imaginer, je ne peux me permettre de douter. Je finissais par sourire, d'un autre côté, rien ne m'empêchait de revenir en tant qu'ambassadrice hein? Puisque j'avais réussi à me lier d'amitié avec la jolie sirène, je pouvais trouver facilement des occasions de revenir, surtout maintenant que les sandales d'Hermès me le permettaient. Loki pourrait ainsi me les donner chaque fois que j'aurais envie de revenir.

Lorsque le masseur eut fini, il me proposait un petit bain d'algues, mais il fallait un maillot de bain pour ça

«Je n'avais pas vraiment prévu de venir ici, je n'ai pas ça caché quelque part sur moi...» on allait éviter de mentionner où j'aurais pu le cacher, mais ça le fit sourire et il me fit signe de le suivre. Je me tournais pour voir que Thétis dormait encore, il me conduisit à une sorte de boutique où je pouvais trouver mon bonheur. Vu que j'étais avec Thétis, c'était cadeau de la maison! Je prenais donc un bikini rouge, et j'allais l'enfiler directement dans les vestiaires avant de revenir dans la salle de massage pour trouver Thétis. Baykok avait fini, il était en train de se laver les mains, alors je m'approchais et je commençais à effleurer son dos doucement avec un petit sourire en coin

«Tu es une sirène ou une marmotte?» je pouffais de rire avant de lui rattacher le haut de son maillot et attendre qu'elle se lève, les masseurs commençaient à s'en aller «le beau gosse m'a proposé un bain aux algues, c'est bien ce truc? J'ai jamais été dans un endroit pareil alors je t'avoue que je ne sais pas par où commencer!» là déjà, le massage m'avait fait un bien fou, mais j'avais dans l'idée que j'allais avoir d'autres surprises encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Mer 19 Oct - 16:42

Thétis savourait ce moment de bienfaisance, se laissant emporté par le contact expert du masseur, ses paupières frémissaient et délicatement la sirène vint à s'endormir, l'esprit cependant toujours agité par l'inconnu et Sivir à ses cotés. Elle ne connaissait pas ce Baykok ni d'Eve ni d'Adam et ne l'avait jamais vue au sein de l'Atlantide la curiosité de connaître cet Atlante la piquait à vif. Qu'aurait-elle pu faire si elle avait su bien des semaines plus tars qu'il était l'un de ces ennemis à avoir levé la main sur Poséidon? si elle avait su, jamais elle ne se serait laissé ne serait-ce que frôler par cet immondice.
Cependant il n'en était rien et apaisée, elle soupirait d'aise en chassant l'air de ses poumons afin d'entrer dans une transe totale, son corps avait grandement besoin de soins tel que le massage. alors elle devait en profiter, ce genre de moment, personne n'y renonce.
Et Surtout pas Sivir ni Thétis.

Après plusieurs longues minutes qui parurent si rapide, thétis se réveillait, levant frêle ment une paupière tandis qu'elle sentait les ongles de sivir lui frôler la peau pour lui remettre son maillot de bain aux nuances d'un milliers de coraux.
Gémissant faiblement, ses bras s'étirant devant elle à la façon d'un félin, elle fit craquer son dos en lorgnant Sivir d'un regard interrogateur. Un bain d'algue?
Elle prit un air interloqué en levant un sourcil, l'iris et le regard dans le vide en réfléchissant.

Oui elle savait ou cela était et comment y parvenir, mais cela était-il vraiment une bonne idée d'emmener Sivir là-bas? Qui était ce masseur pour l'envoyer dans les remous océaniques? Certes thétis adorait cela, mais pour une bonne raison... Elle était Marinas et de ce fait son cosmos pouvait totalement se résorber et son esprit être tranquillisé avec ce bain. Les Ases pouvaient-ils avoir cette même bénédiction currative? Thétis soupira si fort qu'elle en fit vibrer la table sur laquelle elle était posée, elle était si bien à dormir...

" - Si tu n'as pas peur de partager ton bain avec des tortues marines, des dauphins et des hypocampes, pourquoi pas? En général nous l'utilisons afin de purifier notre cosmos et affuter notre esprit. On verra si cela peut t'apporter quelque plus pour te remettre sur pied."

Se glissant lentement à terre, La sirène ajouta subtilement un clin d'oeil vers la belle gardienne avant de lui précéder le pas.
Ses pas la menaient vers le fond de l'atelier SPA et massage, là ou une énorme voûte de corail et de roches, surmontés d'algues aux reflets argentés présentait une sorte de parfum iodé et beaucoup plus fort que précédemment.

s'il on sentait la mer et la liberté océanique à plein nez en Atlantide, à partir de cette voûte, le sel et l'odeur affuté de la mer se sentait bien plus ici qu'à n'importe quel endroit, le parfum affutait l'esprit et les sens de la sirène tant et si bien que ses pupilles se dilataient lentement à chacun de ses pas qui la menait sous l'arc.
Sous l'arc, se présentait un petit tunnel, le plafond était un aquarium ou parfois un calmar ou un dauphin se présentait, curieux en regardant les jeunes filles depuis les hauteurs  avant de fuir au large. Le petit tunnel passé, enfin la salle d'Algue se présenta aux deux jeunes filles.

L'espace était aussi immense qu'une piscine, il y avait différents bassin tous aussi large que profond, de couleurs différents, allant du nuancé de saphir au turquoise des îles chaudes. Parfois des volûtes de fumées s'élevaient de certains bassins vaporeux, d'autres encore semblaient être servit de givre tant les stalactite s'étaient rapprochés du rebord.
" - Je serais toi, je les essaierai tous ils ont des facultés curatives aussi efficace que jouissif. Seulement évite celui-ci, Isaak ne saurait peut être pas apprécier qu'un non marinas s'est essayé dans son bassin."

Désignait-elle depuis la pointe de son menton, justement le bassin aux stalagmites, recouvert d'une brume immaculée et brillante, le bassin était visible depuis l'autre bout de la pièce même s'il était dans un coin précis.
" -  Je ne saurais dire à quoi il sert, mais je n'ai pas envie d'être transformée en poisson congelé."

Le plus beau dans ce lieu étaient les fresques multiples à la fois magnifiques et complexe, les sculptures d'ou s'élevaient des colonnes d'eau. Parfois les giclées deau étaient animées d'une volonté propre et créaient dans l'air des formes aquatiques.

Dans quelques bassins des dauphins sautaient, relativement heureux de ce que les soins des bassins leurs procuraient.
" - Madame? N'oubliez pas que le spa ferme dans une heure."
" - Merci. je pense que nous allons privatiser un peu ce lieu saint pour les prochaînes heures à venir. Vous pouvez disposer je m'occupe du reste."

Thétis lanca un regard complice vers Sivir en étirant un large sourire, ses yeux pétillaient de malice, avançant vers le premier bassin, elle y trempa son premier doigt de pied pour jauger la température.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   Sam 22 Oct - 8:42

Après une telle séance de massage, autant poursuivre sur cette voie! Direction le spa où on allait donc pouvoir profiter de bains d'algues, à remous et visiblement avec d'autres surprises!
«Tant qu'il n'y a pas de requin ou de piranhas, moi ça me va!»

Car bon euh... honnêtement, je veux bien me baigner avec des petites bestioles bizarres, mais pas me faire bouffer non plus! On s'y rendait donc, cette fois, j'étais en maillot de bain au moins! Elle me montra certains bassins, je regardais avec amusement celui qui était en décoration de lac gelé, pour sûr que ça ne me faisait pas peur, et juste par provocation, j'y serais bien allée!

«Moi ça me dirait bien, dommage! Mais je n'ai pas envie de froisser mes hôtes!» car bon, si le Kraken n'appréciait as qu'on utilise son bain, je n'allais pas prendre le risque de l'énerver alors que je commençais à peine à créer de bonnes relations entre le camps de Loki et celui de Poséidon!

On prenait donc un bain classique qui faisait de grosses bulles, je suspectais des poissons pour produire justement ces bulles, charmant! Et alors que Thétis expliquait au garde du coin qu'on allait réquisitionner l'endroit pour le reste de la journée, j'allais m'installer tranquillement dans l'un des bassins.

La journée se terminait vraiment bien mieux qu'elle n'avait commencé!

«Dire qu'on était sur un bateau de luxe ce matin...» je me tournais vers la sirène, profitant des petites bulles qui me massaient encore le dos par la même occasion «j'étais venue en mission diplomatique pour essayer de créer de bonnes relations entre Poséidon et Loki, et voilà que je me baigne dans un véritable paradis aquatique! Ça donnerait presque envie de s'installer ici définitivement!»

Je pouffais de rire, la perspective de rejoindre Poséidon n'était pas si désagréable que ça. Après tout, je représente une déesse de la mer par mon étoile. Mais j'ai une dette trop grande envers Loki, ma vie entière ne serait pas ce qu'elle est sans lui. Je ne peux pas retourner ma veste comme ça. Je suis pas forcément le genre de fille très recommandable, mais y'a des limites.

Je toisais Thétis du regard, la journée avait été longue, et j'allais devoir rentrer chez moi. Je finissais par me lever, attrapant une serviette pour commencer à me sécher

«Je dois retourner sur mon île... au moins, je sais qu'avec les sandales d'Hermès, je pourrai te retrouver si besoin. J'espère que nous nous reverrons bientôt.»

Je ne croyais pas si bien dire en fait... même si j'aurais préféré dans d'autres circonstances.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [FB]Le chant des insoumis -chapitre II avec Sivir -
» RP avec un méchant gentil...
» /!\ Chef de clan méchant ! /!\
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Mers et Océans :: Pilier et temples du Pacifique Nord-