Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Mer 13 Juil - 18:18

Par une nuit noire aux températures glaciales, un homme se déplaçait à vive allure aux abords de la forêt noire. D'allure jeune, possédant de longs cheveux noirs attachés par une queue-de-cheval, il effectuait de temps en temps des poses et prenait bien soin de rester cacher.

Loane posa sa pandora box au sol et jeta un regard au loin. Personne. Il ne ressentait aussi, pour le moment, aucun cosmos. Était-il au bon endroit? Il était vrai que cette forêt du land du Bade-Wurtemberg était très grande. On pouvait s'y perdre facilement mais Loane ne s'était pas trompé.

Le sanctuaire lui avait transmis les coordonnées exactes. Il avait suivi les indications et se retrouvait donc au bon endroit. Même s'il semblait seul en ces lieux, le chevalier de bronze devait faire extrêmement attention. On lui avait demandé d'enquêter sur des mouvements de spectres dans cette région du sud de l'Allemagne sans se faire repérer. Dès que des spectres étaient engagés, il fallait être extrêmement prudent.

Pour le moment, il n'y avait pas âmes qui vivent encore que le garçon se demandait si les porteurs de surplis en possédaient une! Le saint de la Colombe se disait que pour servir un dieu tel Hadès, il fallait en être dénué autrement, il ne voyait pas comment on pouvait cautionner pareilles atrocités.

Assez tergiversé! Le moment était mal venu pour se perdre dans ses pensées et il serait bête de se faire prendre à cause d'un manque d'attention. Loane regarda sa pandora box et son visage se para d'un léger sourire. C'était effectivement la première fois qu'il portait son armure en mission aussi loin de la Grèce. Il saisit la chaînette et la tira. La boîte de bronze s'ouvrit afin de dévoiler le totem de son armure aux couleurs à dominante blanche. Après un éclair de lueur blanc, l'armure se scinda en plusieurs parties et vint recouvrir son corps. Loane et l'armure de la Colombe était en résonance. Le jeune homme la sentait vibrer. Son armure étaient aussi excitée que lui.

Faisant face à l'immense forêt, le chevalier se demandait bien quels dangers il allait devoir surmonter. Il n'oubliait tout de même pas le maître mot de sa mission: la discrétion. Pour autant, le protecteur d'Athéna était lucide. Rien n'était facile et un simple grain de sable pouvait enrayer une machine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Lun 18 Juil - 10:48

musique:
 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le Griffon et la Colombe


Le sceau d'Athéna empêchait la résurrection des armées d'Hadès depuis presque deux siècles. Mais aujourd'hui, il s'affaiblissait de plus en plus. Les premiers spectres s'échappaient rappelés par leur Dieu. Il furent envoyés partout dans le monde pour commencer à préparer le terrain.

L'un des juges des enfers, l 'élite des troupes de l'empereur sous terrain était libre et avec lui deux trois spectres de niveau bien inférieur. Il devait aller dans une forêt non loin du sanctuaire pour commencer un rituel démoniste dans un orphelinat. Le lieu était plein de vie, bruyant, les enfants jouaient pendant que les adultes se chargeaient de préparer le repas du midi.

Minos, le sourire aux lèvres sorti du bois, sans aucun surplis. Dans une tenue assez classe, un veston noir sur chemise blanche, des chaussures à pointe d'une marque italienne, et un pantalon de costume tout aussi sombre que le reste.

Il approcha, les enfants l'accueillirent pensant qu'il voudrait sûrement adopter l'un d'eux. Les adultes aussi vinrent à sa rencontre, un étranger était tellement rare ici.

La journée passa tranquillement alors que le juge discutait avec les locaux. Le soir fut tout autrement. On entendait des cris dans toute l'habitation, les trois spectres surveillaient que personne ne sorte, et la pièce de théâtre du griffon pouvait se faire.

La nuit passa dans un calme religieux. Le juge sorti et ordonna à ses sbires de faire tous les préparatifs. Il ressentait un cosmos de saint au loin, mais aussi un autre qu'il n'arrivait pas à d'écrire.
Il entra à nouveau dans l'habitation vide. Les spectres avaient sortis tous les cadavres et commençaient à dessiner sur le sol des incantation avec le sang, plaçant les pauvres enfants morts à certains endroits et les adultes à d'autres.

Le soleil commençait à tomber on était en fin d'après-midi. La lumière rougeâtre éclairait la scène alors que les flambeaux étaient allumés.


Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Mer 20 Juil - 19:28

Loane progressait lentement mais surement dans l'épaisse forêt. Il passait d'arbre en arbre aussi agilement qu'une colombe venant se poser délicatement sur une branche. A chaque fois, il prenait bien soin de ne pas se faire repérer. Ou plutôt, il essayait car plus il avançait plus il ressentait des cosmos aux sombres vibrations. Les informations qu'il avait reçues étaient donc juste, des spectres rôdaient dans la région. Malheureusement, s'il les percevait cela devait être leur cas. Dans ces conditions, l'effet de surprise devenait hypothétique. Il allait devoir improviser.

Le chevalier de la Colombe continuait sa progression et plus il était envahi par ces cosmos malsains. Il atteignit un petit chemin de terre qu'il suivit. Il arriva alors tout près d'une clairière dans laquelle se trouvait un vieil orphelinat. Aussi vif que l'éclair, il se percha au sommet d'un arbre afin d'avoir une vue d'ensemble.

Le soleil se couchait et laissait place à la nuit. Malgré la lumière qui diminuait de minute en minute, Loane distinguait parfaitement ce qui se passait. Ce qu'il vit le glaça le sang. Il était pétrifié de terreur en voyant ce que les spectres étaient en train de faire. Ils savaient très qu'il était mais ils s'en fichaient semblait-il.

Le saint de bronze devait faire un effort quasi surhumain pour se reconcentrer et accomplir sa mission. Il distingua trois spectres. L'un d'entre eux sembla donner des ordres. Les monstrueux serviteurs d'Hadès entassaient froidement des corps en prenant bien soin de séparer les cadavres des adultes et ceux des enfants. Loane sera les dents ainsi que ses poings. S'il n'avait pas été aussi réfléchi, il aurait foncé tête baissée sur ces sans-cœur pour leur faire payer. Au lieu de ça, il baissa la tête afin de réprimer ses larmes.

Ce moment d'inattention aurait pu lui être fatal. Le natif de Jamir releva la tête brusquement alors que l'arbre sur lequel il se trouvait craqua puis se fendit d'un coup. Dans un réflexe que seuls les saints étaient capables de produire, il fit un prodigieux saut pour se retrouver au sol. A quelques mètres de lui, l'immense arbre s'abattit au sol.

"Bien joué! Je n'en attendais pas moins de la part d'un saint d'Athéna. Mais bon, il faudra plus d'un saut pour m'impressionner! En tous les cas, je m'en vais te corriger. C'est pas beau d'espionner les autres comme ça! Allez approche et viens mourir sous les coups de Bifin de l'Etoile Terrestre de la Folie ; le Clown!"

L'homme à l'armure aussi noire que l'ébène partait dans un rire sardonique. Loane regarda par dessus son épaule et vit les trois autres spectres continués leur basse besogne. Il y en avait donc un quatrième.

"Ne te réjouis pas trop vite! Tu devrais demander à tes amis d'intervenir car sinon tu tomberas sous mes coups! Je suis Loane chevalier de bronze de la Colombe. En garde!"

"Ah, un petit oiseau! Meurs! BAD JOKE!"

Sans rien vraiment comprendre, Bifin disparut et des rires sortirent de tous les recoins de la forêt. Ces rires résonnaient dans la tête de Loane. Ils devenaient de plus en plus fort. Le saint porta ses mains sur ses oreilles pour essayer de se les boucher mais rien n'y faisait. Les rires devenaient de plus en plus insupportables. Laoane avait l'impression de devenir fou. Il s'écroula au sol en se tenant le crâne. C'est alors que le spectre fit son retour. Il s'approcha de sa victime et commença à le frapper violemment.

"Hahaha! Ça fait mal hein? Ces rires sont mes rires. Ils sont lancinants, rampants et ne te quittent plus! Tu es à ma merci!"


Le porteur du surplis du Clown frappait encore et encore. Le sang de Loane tachait le sol. Tout semblait perdu lorsqu'une aura blanche enveloppa son corps. Le saint se redressa et fixa intensément son adversaire.

"Tu es pitoyable!"

"BAD JOKE!"

Une nouvelle fois les maudits rires résonnèrent dans l'esprit du jeune homme mais cette fois-ci, il résista.

"Jamais deux fois sur un saint! WHITE FEATHERS!"

Des plumes de cosmos fusèrent pour aller transpercer l'armure et le corps du clown. Ce dernier, le cœur et la carotide percés s'écroula mort. Aussitôt, Loane se retourna afin de voir ce que ses compagnons allaient faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Lun 1 Aoû - 2:09

musique:
 

Citation :
Désolé pour le temps de réponse je cherchais un moyen de ne pas commencer un combat Loane/Minos tout de suite xD (car j'avais que ça en idée au début xD)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le Griffon et la Colombe


Le clown était mort, enfin il avait rejoint les enfers et risquait de réapparaître pas avant quelques jours. Le vent tourna et le juge pu constater qu'un petit spectre ne pouvait pas faire grand chose face à un silver saint d'Athéna. Même si cela ne l’étonnât pas, il ne faut jamais sous estimer les saints, et il en avait fait l'amer expérience face à Albafica des poissons, deux cents ans avant.

Il se racla la gorge poussant les spectres sur son chemin.

« Bienvenue à toi ! Excuse mes larbins, ils sont un peu sur les nerfs en ce moment. Bref excuse mon impolitesse, je me présente, Minos du Griffon de l'étoile céleste de la noblesse... »


Il fut coupé dans sa présentation par un spectre voulant en découdre avec le saint. S'il y avait quelque chose qui pouvait mettre en rogne Minos, c'était bien se faire couper par un subalterne. Sa veine frontale grossit alors que ses dents se serrèrent.

De minuscules files de cosmos vinrent sur les articulations du spectre. Ce dernier surprit, tourna la tête en direction du juge, ne comprenant pas pourquoi il était stoppé dans son élan.

« Mais mon seigneur Minos, il faut éliminer cette vermine de saint, ordre de sa majesté Pandore. »

Alors que le corps du spectre flottait grace au files cosmique, on sentait que le fait que Pandore donne des ordres à Minos et à son corps d'armé de spectres l'irritait au plus haut point.

« Tu sais qui es ton maitre ?! Sombre abruti... Je le dis et le répète à vous tous... Sur le terrain, JE suis le boss ! »

Il démembra le spectre, le sang gicla dans tous les sens, repeignant le sol et les arbres proches. Les morceaux du corps tombèrent à terre. Mais Minos ressentait encore quelque chose venant de ce saint, quelque chose d'étonnant, une énergie moins pur que se que le chevalier de la Colombe pouvait croire.

« Cher chevalier, je puis terminé par le faite que je suis un des trois juges des Enfers. »


Un long sourire sadique traversa le visage de l'homme aux cheveux neige. Ce dernier n'avait pas son surplis du Griffon sur lui.

« Veux-tu juste venir, voir se que nous faisons ? »

Il l'invita à se déplacer vers lui pour en effet faire l'état des lieux de l'activité des spectres. Mais Minos avait une idée et des plans pour le saint.

Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Lun 1 Aoû - 4:18

Bien entendu, le combat qu'avait mené Loane n'avait rien de discret et le jeune homme avait bien fait de surveiller les intentions des autres spectres. Comme il s'en doutait, ces derniers stoppèrent leur macabre rituel afin de se diriger vers lui et la dépouille du clown.

Deux  des trois  spectres restants s'étaient rapidement déplacés afin de venir à sa rencontre. Fou de rage de constater que l'un des leurs gisait au sol, ils étaient prêts à en découdre. Toujours sur ses gardes, Loane était prêt lui aussi à mener un autre combat. Certes, il était en infériorité numérique mais il se battrait de toutes ses forces et même s'il devait mourir ici et maintenant, il les emmènerait dans le néant avec lui.

En les observant attentivement, Loane put déterminer leur rang. Il reconnut alors deux spectres de rang de bronze. L'un semblait être le spectre de l'Étoile Terrestre de l'Acharnement ; le Colosse tandis que l'autre était le spectre de l'Étoile Terrestre de la Morsure ; la Fourmi. En effet, Loane avait une mémoire formidable et avait été un très bon disciple. Ainsi, il connaissait tous les rangs et les armures appartenant aux autres dieux. Il pensait qu'il valait mieux tout savoir sur ses possibles ennemis afin de ne pas être surpris et de pouvoir choisir une stratégie adaptée et efficace.

Dire qu'il n'était que seulement en infériorité numérique n'était pas totalement la vérité. Il était aussi et surtout en infériorité de puissance. Car celui qui s'avançait maintenant vers lui, lui octroya un frisson qui parcourut son corps entier. Loane savait exactement de qui il s'agissait avant même qu'il ne se présenta ce que le juge fit dans l'instant. Le saint de la Colombe était en mauvaise posture. Ce n'était plus lui qui menait la danse. Alors qu'il allait se présenter, le Colosse voulut en découdre. Aussitôt, le chevalier se mit en garde mais contre toute attente, le juge se chargea de son subalterne. Apparemment, il y avait de la mésentente dans l'air. Voilà, un avantage qui se présentait à Loane. Il prit alors la parole.

- Je me nomme Loane. Je suis le chevalier de bronze de la Colombe. Vous rendez-vous compte que vous venez massacrer des innocents? Des enfants?

Le jeune chevalier essayait de ne pas se laisser dominer par sa sidération mais il essayait d'en savoir un plus tout en gagnant du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Ven 12 Aoû - 2:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le Griffon et la Colombe


Alors que le colosse était tout simplement mort, encore une fois. Les autres spectres s'écartèrent au passage de Minos avec le chevalier d'Athéna sous son aile. Le surplis était tout simplement beaucoup plus imposante que la silver cloth de la colombe.

Le juge mit la main sur l'épaule droite du chevalier, approchant sa tête vers l'oreille du jeune homme.

« C'est ça qui est le meilleur dans l'histoire »

Puis il se déplaça seul, ouvrant la marche vers l'intérieur du bâtiment. La battisse délabrée par les spectres, du sang encore frais coulait sur les briques et les pierres nuançant entre le rouge et le gris.

« Ne t'inquiète pas, il ne t'arrivera rien chevalier de la colombe. Tu as été envoyé ici pour savoir se qu'il se passait, tu vas être servis ! »


Le juge cachait ses dessins, car il avait détecté une énergie particulière en Loane. Ce chevalier était pur, très pur.

« Maintenant je vais pouvoir t'apprendre deux trois choses. Tout d'abord. Ces personnes mortes vont servir les dessins d'Hadès. Nous comptons ressusciter vos anciens chevaliers. Il faut donc le sang d'innocents et la matière à partir de laquelle nous fabriquons nos surplis et... »

Le juge fut coupé dans sa tirade par un enfant, cet enfant était gisant au sol. On pouvait voir encore des mouvements, bien que fébrile du garçons. Il ne devait pas avoir plus de huit ans. Il tentait de parler, mais son manque d'énergie l'en empêchait.

Minos alla vers le corps essayant de survivre. Il mit sa main sur le visage ensanglanté. Le tourna à droite, puis à gauche, inspectant le garçonnet.

« Tu vois mon garçons, tu vas être jugé aux Enfers, et je peux voir tout de suite dans quel prison tu vas tomber pour l'éternité... mon petit voleur... »

Le juge de Ptoloméa était quasi tout le temps employé au jugement des âmes se présentant au tribunal avant la première prison. Il pu donc comprendre tout le passé de cet enfant.

« Chevalier de la colombe, penses-tu que cet être vivant mérite sa place dans la septième prison ? »


Le juge avait le regard satisfait de se qui se passait à l'instant.
Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Lun 15 Aoû - 5:05

Sans grande surprise, Minos n'avait fait qu'une bouchée du spectre contestataire. En voilà un qui la bouclerait une fois de nouveau ressuscité. Loane, bien qu'impressionné par le juge, était satisfait. En effet, cela lui ferait un spectre de moins à combattre même s'il savait que Minos seul pour en finir avec lui en moins d'une seconde.

Cette éventualité refroidissait quelque les ardeurs du jeune homme et lorsque le spectre du Griffon leva la main, il crut que le pire était arrivé. Heureusement, l'un des trois juges ne fit que poser la main sur son épaule. Il le tira doucement vers lui pour lui susurrer à l'oreille toute la délectation que lui procurait le carnage. Bien que dégoûter par le chef des spectres, il ne pouvait rien faire.

Loane se voyait maintenant obliger de suivre Minos dans la bâtisse. Derrière lui, les autres spectres fermaient la marche sans doute avides d'en finir avec lui. Il sentait bien qu'un simple ordre de Minos pouvait mettre fait à son existence. Coincé, le jeune ne pouvait que suivre Minos et même si ce dernier n'utilisait pas sa fameuse technique, il se sentait déjà comme un pantin entre ses mains.

Devait-il et pouvait-il avoir confiance en Minos lorsque celui-ci affirmait qu'il n'avait rien à craindre? Impossible! Un spectre ne saurait être digne de confiance. Et même s'il avait donné sa parole, le saint restait sur ses gardes.

Ce qui suivit acheva de le conforter dans sa pensée. Minos repéra un enfant encore vivant. Sans expression de méchanceté, le juge s'approcha de lui pour l'examiner mais surtout pour lire ses pêchers. Le juge des Enfers ne tarda pas à trouver les défauts du malheureux. Le pauvre enfant était ainsi promis à la septième prison. Loane connaissait sur le bout des doigts ce que cela signifiait. Son âme irait directement au septième Malebolge. La mare remplie de serpents l'attendait et il resterait pour l'éternité. Poussant le vice, Minos avait distribué les rôles et dans cette tragédie, il avait défini celui de Loane. Il en avait fait son juge! C'en était trop, le saint ne pouvait admettre une telle horreur.

N'écoutant que son courage. Priant Athéna de lui donner la force, Loane se jeta pour arracher le petit enfant des mains ensanglantées du juge. Jouant sur la surprise, il réussit et d'une roulade, il s'était éloigné du groupe de quelques mètres. Serrant l'enfant contre lui, il faisait face au regard amusé du juge. Mais ce dernier avait-il encore envie de jouer?

- Ne vous approchez pas! Je me battrai jusqu'à la mort mais je vous défends de faire du mal à cet enfant!

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Jeu 18 Aoû - 17:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le Griffon et la Colombe


La situation était plus que délicate pour le jeune homme et Minos en jouait. Il se savait maitre de la situation et cela lui procurait un plaisir malsain. Alors que son premier Acte se finissait il fit un pas en arrière sous la surprise de se que faisait le saint d'Athéna. Le juge couvert de ce sourire démoniaque posa à terre son casque laissant découvrir sa chevelure d'argent et ses yeux.

Les spectres voulaient attaquer le saint, le défaire, le déchiqueter, lui rompre chacun de ses os. Mais le juge voulait en faire autre chose. En effet depuis le début de la scène un petit fil de cosmos avait été relié au cœur du petit garçon en souffrance. Ce petit fil qui pouvait s'il était rompu de quelque manière qui soit l'envoyer directement dans les abysses infernaux.

« Très bien ! Acte 2 les amis ! La Colombe, égérie de la pureté, réussira t-elle à sauver un voleur ?! Mmh... »


Le juge réfléchissait alors que son petit doigt le reliait au cœur de sa victime. Ce dernier bougeait sous de petites pulsions, calé sur le rythme cardiaque du garçon.

« Jeune Colombe... cet acte va être grandiose ! »

En effet le juge tira son petit doigt vers lui se qui détacha le fil tuant sur le coup le gamin. Les ailes du surplis du griffon se déployèrent, noires et majestueuses, immenses.

« Mais, maître on peut s'occuper de cet raclure de saint pour vous ! »


« Terminez le rituel ! Le seigneur Hadès a besoin des chevaliers d'Athéna morts ! Allez récupérer les cadavres des saints dans leur cimetière et amenez les là ! »

« Oui maître ! »

Les trois étoiles terrestres s'en allèrent récupérer les corps de Shura, Aphrodite, Masque de Mort, Saga, Camus et Shion, alors que d'autres allaient déterrer les silvers saints.

Le Griffon et la Colombve étaient seuls maintenant. Le résident de Ptoloméa lança alors son attaque sur le saint. Sa cosmic marionation paralysa se dernier le laissant aux mains du juge.

« Je vais te montrer maintenant se qu'est ton monde ! »


Alors qu'il le contrôlait d'une main, il le saisit par l'autre pour prendre son envole, défonçant le toit de l'habitation. Il était dans le ciel tenant la colombe.

« Regarde bien ce monde. Ce monde qui est pourrit. Nous sommes là car dans sa grande bonté l'Empereur des enfers va vous purifier tous ! »

Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Lun 29 Aoû - 7:23

Loane avait tenté le tout pour le tout et avait réussi à arracher le pauvre orphelin des griffes du spectre. Enfin, c'est ce qu'il croyait... . Malin et sadique à la fois, Minos avait relié un de ses fils démoniaques avec le coeur de l'enfant. En l'apprenant, le saint en fut déboussolé. Il ne savait que faire et dans tous les cas de figure qu'il envisageait, celui qu'il tenait dans ses bras mouraient. Il fixait la victime du Griffon. L'enfant gémissait. Des larmes montèrent aux yeux de Loane. Il était impuissant puis ce qui devait arriver arriva. Minos fit céder le fil et l'orphelin rendit son dernier souffle contre un Loane prit de panique.

Le saint de la Colomb e serrait l'enfant contre lui tandis que le juge déployait ses ailes.

- Je suis désolé... . Je n'ai pas pu te sauver... .

Face à lui, les subalternes du spectre en chef voulaient en découdre. Peu importe leur nombre, Loane était prêt à tout donner. Il n'avait pas peur de mourrir et pensait ainsi racheter son échec dans la tentative de sauvetage de l'orphelin.

Seulement, Minos avait d'autres plans. Il renvoyait les spectres terminés leur horrible rituel alors que lui se chargerait en personne de Loane. Sans attendre, le chevalier de bronze se voyait priver de la liberté de ses mouvements. Impossible de se dégager. Sans qu'il s'en aperçoive, le juge était déjà passé à l'action.

En un rien de temps, ils étaient à présent tous les deux dans les airs. Minos contrôlait son sujet à l'inverse, Loane n'était qu'un simple pantin. Désarticulé, il souffrait le martyr et le spectre l'obligeait à contempler le monde qu'il récusait. Minos avait des sombres desseins et le saint n'y pouvait rien.

Les forces de Loane l'abandonnaient. Sans savoir pourquoi, il semblait de plus en plus éloigner de l'action. La voix de Minos s'effaçait petit à petit.

Le juge devait jubiler! Sa proie était si faible. Mais soudain, un cosmos surpuissant fit son apparition. Une voix se fit entendre.

- Minos! MINOS!

C'était à n'y rien comprendre. De quoi faire tourner la tête du juge surtout que Loane semblait inconscient. Ce ne pouvait être lui... .

- Est-ce là une façon de me traiter? Aurais-tu oublié ta place?

Soudain, ses fils de cosmos se mirent à serrer Loane très fortement. Il n'en avait plus le contrôle. Puis, brusquement, le corps du saint explosa, déchiqueté d'un coup.

Pour autant, la voix n'avait pas disparu.

- C'est ce que tu voulais n'est-ce pas? Es-tu satisfait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Sam 3 Sep - 1:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le Griffon et la Colombe


Quand la proie du Griffon était totalement à sa merci, il prenait un plaisir, il jubilait de créer ses nouveaux pantins. Il murmurait à l'oreille de sa victime gardant ce plaisir pervers de faire souffrir jusqu'au dernier moment sa victime. Il sentait la colombe s'épuisant entre ses doigts, entre ses serres.

C'est alors que le juge se figea. S'est yeux s'écarquillèrent sous la surprise, et aussi par peur. Il ne pouvait avoir d'autre cosmos comme celui qui venait de se mettre à jour. Était-ce une technique que le saint de la colombe avait en réserve ? Une hallucination ? Pourtant le cosmos gigantesque était bel et bien là !

Minos regardait à droite, puis à gauche, en bas et en l'air espérant trouver la source du cosmos. Mais non il émanait d'un endroit inconnu et communiquait même avec lui.

Puis le corps du saint explosa sous ses yeux, cette fois les rôles s'inversaient et le marionnettiste devenait pantin. Une position qui le mettait de mauvaise humeur et lui hérissait le poil. Mais ce cosmos était celui de son maître et le juge connaissait sa place.

Il plongea sur la terre ferme puis mit genoux à terre montrant sa soumission à l'empereur des Enfers.

« Que fait votre divinité ici ? Qu... que... Pourquoi ? »

Le juge était totalement perdu.

Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Jeu 8 Sep - 8:41

Le corps de Loane de la Colombe avait littéralement explosé et il n'en restait pas la moindre trace. Pourtant, ce n'était pas Minos qui avait achevé le saint. Non, ce chaos avait été créé par quelqu'un d'autre. Une tierse personne était intervenu et elle possédait un cosmos immense. Un cosmos si puissant qu'il était capable de s'accaparer la technique de Minos. Un cosmos tellement grand qu'il avait généré la peur dans l'esprit d'un des juges des enfers.

Aussitôt, ce dernier avait compris à qui il avait à faire. Sans plus attendre, le spectre du Griffon se prosterna. En voyant son visage, il n'était pas difficile de lire en lui. Son faciès exprimait ainsi l'incompréhension, peut-être la peur et qui sait? Peut-être aussi un certain contentement si ses doutes étaient confirmés.

- Alors comme ça tu tentes de ramener Hadès coûte que coûte? N'as-tu donc pas peur des frères jumeaux? Ne leur dois-tu pas le respect?

Que signifiaient ces questions? Était-ce Hadès? Pourquoi voulait-il savoir cela? Cherchait-il à s'assurer de la fidélité du juge?

- Je constate que tu as touché le fond Griffon! T'amuser à torture un saint aussi insignifiant que celui-là? Pathétique! Surtout que tu as choisi le mauvais saint! Tes yeux sont-ils voilés au point que tu n'aies rien décelé?

Le cosmos s’accentua. Il n'y avait désormais plus le moindre doute car l'écrasement était tel que seul un dieu était capable d'une telle prouesse. Même pour un juge cela devenait irrespirable!

- Relèves-toi Minos et ait le privilège d'être le premier des spectres à me voir... ou plutôt de me revoir.

La pression cosmique se calma permettant au juge de se mouvoir. Soudain, des bruits de branches se firent entendre. Un cosmos les faisait s'écarter. C'était ainsi que Minos pu voir une silhouette s'approcher.

- Fais face à ton Dieu mon fidèle Juge!

Vêtu d'une longue tunique noire, armé de son épée, les longs cheveux noirs ébènes volants au vent, Minos vit se présenter à lui Hadès. Mais ce qui était le plus frappant, c'était que le dieu de la mort avait les traits de Loane, le saint de la Colombe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Ven 30 Sep - 16:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le Griffon et la Colombe


Le juge reprit ses esprit alors que son maître, son Dieu, lui parlait. Le juge esquissa un sourire satisfait.

« Ne parlons pas des jumeaux, vous savez aussi bien que moi qu'on ne peut pas leur faire confiance... »
Le juge n'était pas dupe sur les intentions des deux Dieux primordiaux et de leurs dessins vis-à-vis des enfers.

Ensuite Minos pensa exactement se que disait Hadès, en effet il n'avait rien vu venir, voilà l'un des pouvoirs des Dieux et même si le griffon était un spectre de très haut rang maîtrisant les arts du cosmos face à un Dieu il n'était rien et le savait.

« Vous connaissez mon plaisir à contrôler tous les être aussi insignifiant qu'ils soient mais je n'aurais pu deviner votre présence. »


Il se releva sous les ordres de sa divinité et pu contempler, la personne qu'il avait en face de lui. Il alla de la tête aux pieds le défigurant.

« Permettez-moi de vous poser une question. Que faites vous ici ? Je sais bien que vos réincarnation doivent se faire dans les corps lesp lus pure de l'espèce humaine, mais... -il respira un grand coup- Bref... Maitre suivez-moi, il faut qu vous connaissiez tous nos plans pour le début de la prochaine guerre sainte et votre résurection ne sera que bénéfique pour le moral des hommes. Voulez-vous que Hypnos et Thanatos soient mis au courant ? »


Il indiqua la maison délabrée invitant sa divinité à se faire emboîter le pas.

Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Dim 23 Oct - 19:09

D'un air naturellement supérieur, le visage placide, Hadès regardait l'un de ses juges. Le seul survivant d'une guerre récemment terminée. Il l'écoutait aussi. Ce dernier faisait état d'un plan qu'il menait apparemment à l'insu des dieux jumeaux.

- Je te suis Minos.

La voix était calme. La démarche assurée. Hadès suivait le juge quelques pas derrière lui. L'un des trois plus puissants dieux de l'Olympe jouait les élèves modèles. Il était attentif. Il prit finalement la parole pour répondre à la dernière question du Juge.

- Mettre Thanatos et Hypnos au courant ? Voyons Minos, tu oublies que je me suis montré à toi seul ! Il y a bien une raison à cela. Je ne désire tout simplement pas qu'ils sachent que je suis là, "vivant" !

Le dieu de la mort suivait toujours le spectre. L'odeur du sang présent dans l'air lui chatouillait les narines. Il n'était pas spécialement un adepte des morts violentes laissant cela à Ares. Lui, préférait les belles morts. Celle qui rendait hommage à l'image qu'il se faisait de la perfection.

- Ils l'apprendront tôt ou tard, mais peu importe. Ils jouent à un jeu qui ne plaît guère. Sache, Minos, que si j'ai choisi le corps d'un saint, c'est qu'il y a une raison à cela. J'ai en effet reçu de l'aide.

Hades laissa volontairement un silence s'installer. Il sentait bien même s'il ne voyait pas le visage de Minos que le Juge était intrigué. Il était content de l'effet qu'il avait produit.

- Oui, quelqu'un m'a aidé à revenir du néant. L'identité de cette personne aura de quoi te surprendre Juge des Enfers !

Hadès s'était arrêté. Un léger rictus se voyait au coin de ses lèvres. Il savait pertinemment que Minos allait l'interroger sur cette mystérieuse personne.

- J'imagine que tu désires savoir de qui il s'agit, me trompe-je ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Minos
Papy-alzheimer
Papy-alzheimer
avatar


Messages : 152
Date d'inscription : 26/11/2015
Age : 22
Localisation : Aux Enfers... What else ?

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
19/50  (19/50)
Faction: Juge, spectre, Hadès

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Dim 30 Oct - 18:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
« Nous faisons tous partie d'une pièce de théâtre et sommes des marionnettes entre les mains des Dieux »
Le Griffon et la Colombe


Le vent se levait doucement sur la zone s'infiltrant entre les feuilles qui commençaient à mourir, le sol aussi s'effritait telles des cendres sous chaque pas des deux protagonistes. Les rituels infernaux se succédaient alors que les premiers spectres envoyés par Minos arrivaient chargés d'un drap blanc, d'un linceul qui avait l'air de détenir un contenant.

Alors que les spectres s'agenouillaient devant Hadès les uns après les autres, il y eu comme une crispation de la part de certain, ne s'attendant pas à la venue de l'empereur des enfers ici. Mais quelque chose titillait le juge car malgré cela comment Hadès avait-il pu se réincarner aussi « facilement » ? Et bien sur ce dernier  continua dans cet intrigue. Le spectre se retourna et acquiesça à son Dieu, il voulait en effet savoir quelle entité avait pu lui redonner la vie.

« Si sa majesté veut bien, je m'en vais lui exposer les dessins des Dieux jumeaux. Je pense même que cela pourrait vous plaire pour une fois. »


C'était rare qu'Hadès s'avance sur les plans des Jumeaux car ces deux personnages étaient à son service mais là c'était autre chose autrement.

« Dans votre Royaume, Thanatos et Hypnos ont fait jurer les chevaliers d'or et d'argent morts contre les bronzes au sanctuaire lors de la rébellion de Saga. Quelqu'un est sur votre trône et ce ne doit être qu'un pantin créé par les Jumeaux. Le problème étant qu'Eaque et Rhadamanthe sont tombé dans cette pièce grotesque que font ces Dieux. Malgré tout je me dois de leur obéir même si je n'en éprouve aucun plaisir. »


Il pointa les linceuls. Les spectre tenant les masses blanches dans leurs bras les déposèrent dans des pentaglyphes découvrant justes leurs visages.

« Oui comme vous pouvez le voir nous avons été déterrés les anciens chevaliers de votre nièce Athéna. Mais plus encore ils vont nous servir pour la tuer. Et ainsi aucun spectre ne sera blessé. Nous n'allons pas répété les erreurs d'il y a 2 siècles... »

Minos serra du poing alors qu'il repensait à ce combat contre l'ancien chevalier des poissons a Rodorio où il s'était fait battre à cause de sa vanité.

C'est alors que les nécromanciens commencèrent le rite funèbre. Les pentaglyphes s'illuminèrent de flammes noir de jais. D'autre spectres amenèrent des cloths box de couleur surplis avec sur chacune la constellation du chevalier qui allait se faire réanimer.

« Tout se remu ménage et le faite que le chevalier du nom de Loane ne revenant pas au sanctuaire. Nous risquons je pense d'avoir de la compagnie. Sauf que le rituel est assez long il va falloir attendre une journée complète. Mais pardonnez-moi avec tout se qui se passe... Qui est cette personne qui vous a permit d'intégrer un nouveau corps... Surtout aussi tôt ? »

En effet le juge marquait un point car la réincarnation d'Hadès ne pouvait se faire que tous les 250 ans. C'était l'une des réincarnations les plus longues du Panthéon.
Fiche par [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loane

avatar


Messages : 26
Date d'inscription : 05/07/2016
Age : 46
Localisation : Sanctuaire

MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   Jeu 17 Nov - 8:17

Hades appréciait ce moment où il jouait avec Minos. Le voir, se questionner et élaborer des plans l'amusait. Ainsi, brisant avec son visage d'habitude si placide, le dieu arborait un large sourire. Seulement, ce dernier s'effaça bien vite lorsqu'il repensa aux manigances des dieux jumeaux. Il pensait qu'il était temps de reprendre en main son royaume d'autant plus que Hypnos et Thanatos formaient des alliances avec des ennemis aux pouvoirs immenses.

La dernière remarque du juge Minos le ramena au temps présent. Le point soulevé par le spectre du Griffon était pertinent. Effectivement, il lui fallait un laps de temps assez long à l'échelle humaine avant de se réincarner. Ce que Minos ignorait, c'était qu'il avait reçu de l'aide d'une personne bien particulière.

- C'était donc ça que tu tramais ! Tu voulais utiliser ces saints d'un autre temps pour éliminer Athéna. Intéressant ! Tu as de la suite dans les idées. Je reconnais bien là l'un de mes juges. Cependant, il n'en sera rien. Ce que je veux dire que si tu ramènes ces chevaliers, je refuse qu'ils se retournent contre Athéna !

Hades marqua une pause sachant que sa dernière phrase pouvait choquer Minos. Il était vrai qu'il détestait sa nièce. Depuis la nuit des temps, ils se livraient bataille et leurs mémorables guerres étaient qualifiées de sainte. Souvent, malheureusement, il avait été battu ce qui attisait encore plus sa haine. Pourtant...

Son juge s’inquiétait de voir arriver d'autres saints. Clairement, ce cas de figure n'était pas envisageable. Le saint Loane bénéficiait d'un statut particulier et pour cause.

- Ne crains pas la venue d'autres saints Minos. Personne ne viendra nous déranger. Enfin, pas eux !

Hades voyait bien le visage de son subalterne. Il était aisé de voir que ce dernier ne comprenait plus rien. Il décida qu'il était enfin temps d'arrêter de le torturer. Il reprit.

- Tu as raison Minos. J'étais devenu néant. il m'aurait effectivement fallu un certain temps avant de pouvoir me réincarner. J'ai donc eu de l'aide. Pour m'aider, il fallait quelqu'un de puissant comme une divinité. Je ne te cacherai pas que ce dieu n'est autre que la déesse Athéna. Ne soit pas étonné Minos. Nous formons une alliance de circonstance et dès que le moment sera opportun, je me vengerais d'elle ! Mais pour l'instant, nous avons un ennemi commun. C'est pour cela que les saints ne sont pas une cible prioritaire et que nous ne devons pas les craindre. Athéna a fait en sorte que je puisse prendre possession de ce corps. Sache, que tout ceci doit rester strictement confidentiel. Je sais que je peux compter sur toi Minos. Bientôt, nous reprendrons les Enfers. Ceux qui vont se dresser devant nous seront des adversaires coriaces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Griffon et la Colombe [Hiver 1989-FB]
» VALENTINO mâle x yorkshire-griffon 1 an SPA DOUAI 59 ADOPTE
» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)
» Caniche croisé griffon mâle 1 an 1/2 - ROUBAIX (59) ADOPTE
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Lieux Annexes et Reste du Monde :: Le reste du monde :: • lieux annexes-