Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 {Event Sanctuaire - Phase 1 Rotterdam] Il est l'or mon seignor ! (PV Akuma Valérian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Destiny
Maître du jeu et des Destins
Maître du jeu et des Destins
avatar


Messages : 301
Date d'inscription : 19/08/2012
Age : 26
Localisation : rouen

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Divinité

MessageSujet: {Event Sanctuaire - Phase 1 Rotterdam] Il est l'or mon seignor ! (PV Akuma Valérian)   Dim 23 Oct - 5:45

Non loin de Rotterdam, les chevaliers d'or sentent les cosmos de leurs frères d'arme. Intrigués ils se dirigent vers la ville portuaire. Comment va se passer la rencontre ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saintseiyagoldenhope.superforum.fr
Valérian
le poisson rouge de la cruche
le poisson rouge de la cruche
avatar


Messages : 179
Date d'inscription : 26/06/2016
Age : 37
Localisation : Belgique

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
47/50  (47/50)
Faction: Athéna

MessageSujet: Re: {Event Sanctuaire - Phase 1 Rotterdam] Il est l'or mon seignor ! (PV Akuma Valérian)   Sam 29 Oct - 11:46

Le temps passe vite pour qui est occupé et ça je pouvais dire sans le moindre complexe que je l'avais été plus qu'il ne le fallait. En quelques semaines à peine j'avais eu l'occasion de découvrir que j'étais la réincarnation vivante d'un Saint légendaire et que mon âme était liée à la lignée des Poissons, de découvrir le Sanctuaire d'Athéna en ruine, d'y rencontrer une Marina et un autre Saint d'Or, de me battre contre une Némésis après avoir failli y laisser la vie, de m'enfuir du Sanctuaire tant bien que mal, de croiser un Général de Poséidon qui me sauva plus ou moins la vie et finalement atterrir sur l'île maudite de la Reine Morte.
Après quelques temps passés à ruminer ma "défaite" au Sanctuaire au creux même du volcan à "écouter" mon cosmos et la voix de mes prédécesseurs à travers lui je pris la décision de quitter cette île inhospitalière pour rejoindre ma famille en traversant l'Europe.
Avec Athéna disparue et sans nouvelle du reste de la chevalerie que me restait-il comme possibilité? Même Camus que j'avais retrouvé au Sanctuaire et avec qui j'avais combattu Obscurdia du Sagittaire s'était évanouit dans la nature.
J'avais profité de la position favorable de l'Île de la Reine Morte aux antipodes du Sanctuaire pour étendre mon cosmos dans toutes les directions aussi discrètement que ma récente maîtrise le permettait. Par deux fois j'eu l'impression de ressentir des fluctuations mais à chaque fois cette sensation fut si brève que je n'eu pas la temps d'identifier si le cosmos ressenti était ami ou ennemi.

Je quittais donc l'île par mes propres moyens. Porté par mon cosmos doré et la puissance de mon armure des Poissons pour atterir en Europe de l'Ouest en prenant soin de taire mon cosmos dès que j'avais touché terre. La proximité relative du Sanctuaire et d'une armée entière d'ennemis n'était pas pour rassurer qui que ce soit. Malgré mon rang de chevalier d'or je restais particulièrement novice quant aux guerres et aux camps. Je savais d'expérience que Arès et Athéna était en guerre et que Poséidon ne lui était pas favorable. Ce dernier point étant connu de tous grâce aux livres d'histoire. Albafica m'avait "parlé" de son combat contre un Juge d'Hadès mais depuis il s'était tu et je ne pouvais plus me fier qu'à moi-même pour découvrir cette époque.

J'avais décidé de revenir chez moi pour rassurer ma famille après ma subite disparition. Je n'avais pas eu l'occasion de leur donner de mes nouvelles et j'imaginais sans peine que mon départ n'avait pas été pour les rassurer.
Les retrouvailles furent brèves. Mon père et ma mère me sautèrent au cou, me posant mille questions auxquelles je ne pouvais donner réponse. J'avais le cœur brisé de voir ma mère en larmes, s'étrangler de sanglots en essayant de rester digne. Mon père que j'avais toujours connu comme un pilier de la famille n'en menait pas large et tentait de garder une bonne composition devant le reste de la famille et du personnel de la maison. Mon "ancien" majordome voulut me décharger de cette énorme caisse que je portais au dos mais je le remerciais gentiment. D'habitude il aurait insisté mais il s'en abstint. Avais-je tellement changé que la maison entièrement agissait si différemment avec moi?
Mon père me conduisit à son bureau. Il était probablement l'un des plus heureux de me retrouver mais il n'aimait pas les mystères et lui aussi avait perçu un changement en moi.

La lourde double porte se referma derrière moi. L'odeur de cette pièce recouverte de livres du sol aux plafonds, cette odeur de cognac et de wiskhy dans l'air mêlés à l'amertume du cigare froid. Cette pièce était rassurante pour moi. Elle contenait tous les souvenirs de mon enfance, quand je passais tard la nuit devant la porte entre-ouverte pour apercevoir mon père travailler sur ses contrats, lorsqu'il recevait des investisseurs ou quand nous organisions des réceptions.
Aujourd'hui les choses étaient légèrement différentes, c'était moi qu'il recevait, à moi qu'il allait adresser la parole.

-"Fils..."

Un seul mot sortit de sa bouche une fois la porte fermée et il perdit instantanément toute retenue. Ce père si fort, si impressionnant, me sera dans ses bras en sanglotant.

Sur le moment la surprise fut telle que je ne suis quoi répondre alors je refermais mes bras autour de lui comme il venait de le faire. En quelques secondes j'étais redevenu un gamin dans les bras de son père, sauf que c'était moi qui le réconfortait aujourd'hui.

Nous restâmes ainsi quelques longues minutes avant qu'il ne relâche son étreinte et qu'il ne m'invite à m'asseoir pour que je lui raconte par le menu tout ce qui était arrivé depuis mon départ.

Au début il fut incrédule lorsque je lui racontais cette voix dans ma tête, cette lueur sur la plage, l'armure d'or suspendue dans les airs, la chevalerie, les combats, la douleur. Mais au fur et à mesure, voyant que ma voix restait sûre il se mit à me croire. La vue de ma pandora box fini de le convaincre.

Lorsque j'eu fini mon récit je lui annonçais que j'allais devoir repartir immédiatement. La terre est grande et je dois faire mon possible pour retrouver Athéna ou d'autres parties de la chevalerie. Je ne pouvais imaginer être le dernier chevalier de cette génération, sans Sanctuaire, sans camarades, sans déesse et sans savoir par où commencer pour reconstruire cette chevalerie qu'Albafica m'avait permis d'entre-apercevoir.

Il me promis qu'il expliquerait à ma mère que des grandes choses m'avaient obligés à les quitter précipitamment. Un peu comme une récompense envers ce père aimant j'appelais mon armure. La Pandora Box s'ouvrit en inondant le bureau assombri par la tombée de la nuit d'une lumière dorée qui filtra par dessous la porte. L'armure vint me recouvrir le plus naturellement du monde et je pus voir dans ses yeux une certaine forme d'incrédulité. Il avait beau m'avoir cru sur toutes ces histoires incroyables le fait de voir une armure restait un choc, surtout une armure d'or.

J'ouvris les grandes portes fenêtres donnant sur la terrasse. Mon cosmos rayonnait littéralement autour de moi, éclairant le jardin. Ma mère, mon jeune frère et ma sœur étaient sur les marches. Me voir apparaitre dans cette armure dû leur paraitre miraculeux. Je vis ma mère, croyante à ses heures, enchainer les signes de croix.

Au moins si je devais venir à disparaitre les miens garderaient une belle image de moi.

Sans me retourner je m'enfonçais dans les bois bordant la propriété de mes parents et prit la direction du Sud. Il était temps de quitter ma petite île suédoise et de partir pour ma seconde destination, le port Hollandais de Rotterdam.

===================

Parcourir des distances aussi grandes à une vitesse pareille semblait surréaliste pour le garçon très terre à terre que j'étais mais avec la maîtrise du cosmos et l'aide de l'armure l'impossible était à portée de main.
En quelques heures j'avais parcouru des distances qu'il aurait fallu des jours pour couvrir à pied normalement tout en suivant la côte, de la Suède en passant par la Norvège pour arriver finalement au Pays-Bas. A hauteur de Rotterdam une gêne s'empara de moi, comme cette désagréable sensation que quelqu'un vous observe quand vous êtes dans la foule et que vous n'êtes pas capable de distinguer qui a les yeux rivés sur vous. La grosse différence était qu'il n'y avait strictement personne aux alentours mais qu'un autre cosmos vibrait non loin et m'avait repéré lui aussi.

Je stoppais ma course en pleine campagne. Si la personne a qui appartenait ce cosmos désirait se confronter à moi autant que cela se passe en pleine campagne, loin de tous civils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akuma Kenta
Chevalier du Cancer, Tumeurs ! ♥
Chevalier du Cancer, Tumeurs ! ♥
avatar


Messages : 22
Date d'inscription : 18/10/2016

Fiche de personnage
Niveau:
2/10  (2/10)
Expérience:
25/50  (25/50)
Faction:

MessageSujet: Re: {Event Sanctuaire - Phase 1 Rotterdam] Il est l'or mon seignor ! (PV Akuma Valérian)   Sam 29 Oct - 15:27


Après ce rapide passage en Allemagne, il fallait se remettre en route pour avoir des réponses à mes questions. Les préparatif étant fait, je n'avais plus qu'a plier bagage et partir dans la direction que mon cosmos me pointait. Mais pris d'une violente peine avant le départ, je me suis dis que de prendre un dernier verre en partant ne fera de mal à personne. Pourquoi une violente peine ? Je vais expliquer tout ça.

Pendant un moment, j'ai disparu du Sanctuaire et tout commença par une petite mission de reconnaissance toute simple. Un cosmos étrange était apparu non loin d'Asgard, il fallait que j'aille identifier la source, savoir si cela représentait un grand danger. Mon voyage fut cours car je m'empressais d'y aller, Asgard étant un lieu que j'aime beaucoup je ne voulais pas que les alentours soient menacé d'une quelconque manière. Ma quête me conduisit vers un tout petit village, tout ce qu'il y avait de calme, chaleureux et paisible. Pour l'instant aucun cosmos d'aucune sorte, en attendant je préférais faire un tour des lieux et questionner les villageois sur d'éventuelles événements étranges qui seraient apparu ces derniers temps. Ma pandora box était caché, une sorte de boite en osier la recouvrait pour masquer son reflet doré, je n'aimais pas être reconnu dans ce genre de situation, alors je faisais style d'être un voyageur qui s’intéresse aux histoires étrange.

Je resta quelques jours dans ce joyeux village, et avait une rencontre particulièrement intéressante, une jeune femme qui me voyant tourner en rond dans le coin était venu à ma rencontre pour discuter. Elle avait des yeux vert et une longue chevelure noir, aussi noir que les ténèbres que je côtoyais habituellement. On avait parler pendant de longues heures, et on s'est revu pendant quelques jours. J'aimais bien les discussions qu'on avait, et même la voir me faisais oublier tous les maux que j'avais. Mais rien ne reste bien très longtemps n'est-ce pas ? La vie aime nous jouer des tours, avec moi, elle en à jouer bien des dizaines.

4 jours après mon arrivé, la fameuse énergie inconnue se manifesta. Une maison explosa, puis deux, puis trois. Le village était attaquer de toute part, mais personne autour, qu'est ce que ça veux dire ?! Non... Il y avait une personne, mais le plus troublant c'est que cette personne portait une armure d'or. Comment est-ce possible ? Un Chevalier d'Or n'attaquerais pas un village comme ç- ... Si j'ai déjà vu ça une fois, au Sanctuaire. Un homme portant l'armure du Sagittaire nous avait affronté et s'était fait battre, mais c'était un adversaire plus puissant qu'un Chevalier d'Or seul. Celui qui se dressait devant moi ce jour là était le porteur de l'armure du Scorpion.

Je fonçais tête baisser à sa rencontre, revêtant mon armure, prêt à en découdre. Mais quelque chose me freina en route, quelqu'un devrais-je plutôt dire. La jeune demoiselle que je côtoyais étais à mes pieds, sans vie, ses yeux encore remplis de terreur et d’incompréhension. Quant aux miens, ils remplissaient rapidement d'un mélange de haine et de tristesse, ne désirant plus qu'une chose : Tuer ce faux chevalier !

Le Scorpion rentra alors posément dans les ruines du village qu'il venait de détruire à l'instant. Je posa pas de question, je me rua dessus sans même réfléchir, mes émotions me dirigeais, seul la colère et la peine subsistaient et faisais office de moteur. Le combat fut bien court, comme je l'ai dit, le dernier était bien plus fort qu'un Saint lambda. Je pus constaté cette fois là la puissance de l'aiguille du Scorpion, qui m'a laisser pour mort au milieu des maisons villageois mort et de leur domaine réduit en cendre par un seul homme. Comment puis-je me prétendre Saint d'Athéna, si même cela je n'avais pus le réussir.

Pendant que je revoyais tout ça en buvant mon dernier verre, un cosmos se fit sentir. Je fis tomber le tabouret qui me servait de trône pour savourer ma boisson et compris alors de quoi il s'agissait. Je devais partir, VITE !

Après quelques heures de trajet, me voila alors à Rotterdam, ville portuaire Hollandaise d'où venait l'appel que j'ai sentis. Mais je sentais autre chose, un autre cosmos émane de cette endroit. Ami ? Ennemi ? Il s'éloignait vert l'ouest du port. Je préfère éviter que la même histoire que je vous ai conté se reproduise, alors je partis à sa rencontre. Aux alentours plus aucun civil, il était la, planté comme un piquet et attendant. Revêtant l'Armure d'Or des Poissons. Il avait du ressentir là même chose que moi quand j'étais en Allemagne.

- Hola Chevalier, on est perdu en campagne ?

Il se retourna face à moi. Ce Saint n'avait pas le même regard que les deux fou en armure d'or qui avaient causé des ravages, pour moi, c'était un véritable Chevalier d'Athéna. Je reduis la distance nous séparant et tendis la main dans sa direction.

Je suis Akuma, le crabe d'or d'Athena, je crois pas déjà t'avoir rencontré, quel est ton nom ?

Je dis tout ça avec un sourire amical, histoire de pas paraître rustre tout de suite. J'attendais une quelconque réaction de sa part. Mais cela dit, si lui aussi était la, alors à qui appartient le cosmos que j'ai ressenti ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {Event Sanctuaire - Phase 1 Rotterdam] Il est l'or mon seignor ! (PV Akuma Valérian)   

Revenir en haut Aller en bas
 

{Event Sanctuaire - Phase 1 Rotterdam] Il est l'or mon seignor ! (PV Akuma Valérian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Lieux Annexes et Reste du Monde :: Le reste du monde :: • lieux annexes-