Derniers sujets
» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:31

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 Siegfried, le dragon à deux têtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Siegfried

avatar


Messages : 3
Date d'inscription : 24/06/2017

MessageSujet: Siegfried, le dragon à deux têtes   Dim 25 Juin - 13:31

Bonjour à tous, sujet en cours de réalisation Wink




SIEGFRIED




Sexe : Masculin
Age : 18 ans (presque 19)
Armure choisie: Alpha
Divinité protégée: Odin





• J'ai connu le forum en cherchant sur tourdejeu.net un jeu sur le thème de Saint Seiya
• Mon expérience RP remonte à quelques années, pendant plus de cinq ans sur un forum sérieux sur le thème Stargate, j'ai été joueur avec plusieurs comptes et un MJ
• Mes hobbies : Saint Seiya bien sûr ; les séries comme Stargate, Game of Thrones, Vikings, Babylon 5 ; l'humour ; la nature; etc.
• Mes disponibilités pour RP sont quasiment tous les jours
• Mon personnage de Saint Seiya favori est Seiya
• J'aime les entrecôtes mais je préfère largement le pavé de rumsteck ^^
• J'ai choisi ce camps plus qu'un autre car j'ai bien aimé le chapitre Asgard et la mythologie nordique change des autres (et non, ce n'est pas pour faire du ski toute l'année Razz )
• Pas de questions ou demandes particulières pour le moment





Alors que la nuit commençait à tomber sur les terres recouvertes comme à l’habitude par la neige, Siegfried venait de terminer en solitaire son entraînement quotidien, son maître de combat étant partit combattre les forces hostiles à Odin. Personne n’avait de nouvelle de cet enseignant de qualité, ce qui inquiétait le jeune homme car les temps troubles laissaient présager de grands malheurs pour le devenir de beaucoup de citoyens d’Asgard.

Après avoir fait sa toilette, l’apprenti guerrier regagna sa chambre dans la manoir familial et se figea devant la grande fenêtre pour regarder le spectacle d’une aurore boréale qui avait quelque chose de fascinant et surtout d’inhabituel quand ce phénomène sembla danser avec la constellation de la grande ourse, de là en découla un rayon bleu partant d’une des étoiles et allant rejoindre le grand puits à eau dit sans fond qui trônait au milieu de la cour de la demeure.

Ainsi Siegfried décida d’y aller, il ne pouvait que s’agir pour lui d’un fait divin donc il se couvrit et se chaussa pour sortir le plus vite possible vers l’attirant point d’arrivée du faisceau lumineux. Plus il en approchait et moins il avançait vite, la curiosité laissait une part à la crainte de l’inconnu, un mélange de prudence et de peur car le jeune guerrier n’en restait pas moins humain. Devant le puits, il ne constata pas d’effet néfaste quand il voulu toucher le rayon qui plongeait au fond du trou, alors Siegfried alla chercher une longue corde et de quoi s’éclairer, puis il descendit en baignant dans ces particules de lumière ce qui rendait inutile de devoir jongler avec une lanterne.

Arrivé à une certaine profondeur, une cavité crevant le long boyau s’enfonçant dans l’obscurité car faisceau bleu s’arrêtait à cette hauteur, signe qu’il fallait prendre ce couloir naturel qui devait convoyer l’eau de la fonte des neiges quand le temps était plus clément. Seule une intense lueur bleue était visible, une fois stabilisé, le jeune homme alluma la lanterne et contempla ce qui lui faisait face, aussi surprit que fasciné… Un dragon à deux têtes, majestueux et heureusement fait que de morceaux de l’armure divine Alpha !

Approchant la main du saphir qui scintillait, Siegfried avait encore du mal à croire ce qu’il vivait et qui était pourtant bien réel mais à peine eu-t-il effleuré la pierre lumineuse que toute la structure métallique du dragon vibra et chaque bordure de chaque pièce de l’armure fut illuminé d’un halo blanc tirant sur le bleu. Deux secondes plus tard, les éléments se séparèrent pour venir épouser harmonieusement le corps de celui qui n’était plus un apprenti guerrier à présent.

Alpha de la grande ourse venait de réapparaître, signe que le grand Odin accordait sa confiance à Siegfried pour le servir honorablement, il allait devoir s’en montrer digne.  





Du haut de son mètre quatre vingt dix, ce jeune homme du grand nord aux cheveux clairs et aux yeux bleus cristallins est plutôt du genre posé et silencieux. De part son éducation dans des milieux favorisés, il a un comportement qui met en pratique les bonnes manières en publique mêlées aux valeurs de quelqu’un entraîné aux combats par un maître de cet art. Pour en savoir plus, il faut le côtoyer…






Siegfried a eu la chance de naître dans une famille de la noblesse asgardienne, il n’a manqué de presque rien et a donc eu une vie beaucoup plus simple que bon nombre d’enfants de ces terres au climat très rude. Cela ne l’a pas empêché de s’intéresser à ceux qui n’ont pas eu sa chance, partageant ce qu’il pouvait avec ses rares camarades qui ne le rejetaient pas par simple jalousie. En dehors de ses quelques heures hebdomadaires de loisirs, le garçon partageait son temps entre son précepteur et son maître de combat. Certes, il avait tout pour être heureux sauf qu’il se rendait compte que ses parents étaient moins proches de lui que ce qu’il voyait dans les familles de ses amis, une sorte de frontière liée au monde de la noblesse qui le faisait détester cet univers où montrer son amour était une honte au lieu d’une force.

Il avait beau s’entraîner chaque jour, jamais il ne connut le nom de son formateur à l’art du combat, pas faute d’avoir demandé plusieurs fois que ce soit à son maître ou à son père qui l’avait recruté selon ses dires. Cette préparation physique et mentale était éprouvante mais au moins, il était traité comme n’importe quel apprenti guerrier afin de lui transmettre les valeurs fondamentales que doivent avoir ceux qui pourraient être amenés à servir d’Odin. Quel que soit le temps, quel que soit son moral, Siegfried en bavait afin de devenir meilleur que le jour précédent, bien souvent dans des endroits isolés et hostiles, un moyen pour son maître de le garder loin des yeux des gens mal intentionnés qui pourrait le gêner dans sa formation ou même pire, vouloir faire disparaître une éventuelle future menace.

Devant garder le secret sur cette activité, le garçon ne pouvait parler que de ce qu’il apprenait de son précepteur sur le monde extérieur, sur l’histoire des terres d’Asgard ou encore sur les étonnantes sciences entre autres. Juste de quoi passer pour un faible pour certains garnements qui n’hésitaient pas à le malmener alors qu’il aurait bien voulu donner du répondant mais cela lui était interdit par son maître alors il faisait le dos rond, rageant de passer pour un lâche, son mentor savait lui faire analyser que faire preuve d’intelligence en ne s’abaissant pas à se comporter comme un idiot était bien plus productif que de réagir bêtement par une violence inutile, sans doute un bon moyen de travailler le contrôle de soit même.

Allant vers ses dix sept ans, alors que Siegfried courrait dans une forêt où seul les inconscients osent entrer, une hache fixée dans son étui dorsal et une corde enroulée à la hauteur de sa poitrine pour seuls objets en plus de ses vêtements chauds, il entendit des cris humains alors il alla voir ce qu’il se passait… Un vieil homme se faisait tabasser par un jeune type. Ne pouvant laisser faire, il se rapprocha et demanda à l’agresseur d’arrêter et de dire le pourquoi de cette violence, ce à quoi on lui répondit qu’il serait le suivant pour apprendre aux intrus à pénétrer sur son territoire. Le vieillard tenta d’expliquer qu’il était pauvre et sa survie passait par trouver quelques petites améthystes dans les entrailles de la terre situés au milieu de la dense forêt enneigée. Le jeune guerrier se mit en position de combat face à ce jeune enfoiré, il ne pouvait laisser faire cette fois, cela était trop grave, ce n’était pas de l’amusement imbécile mais une haine meurtrière qui brillait dans les yeux de celui qui s’était approprié les lieux, l’agresseur voulant taper le premier, Siegfried esquiva sans trop de mal mais l’adversaire était rapide, lui aussi avait l’air d’avoir un bon entraînement au combat mais ne réfléchissait pas assez et se retrouva au sol quand le justicier d’un jour décida d’asséner un coup sec et précis. L’autre détalla alors il aida le vieil homme à se relever et l’accompagna aux mines naturelles et utilisa sa hache afin de permettre à l’individu de trouver de quoi ne plus jamais avoir à revenir, ce n’était pas le début de la richesse mais un bon apport pour tenter d’ouvrir un petit commerce alors ils repartirent ensemble vers la civilisation.

Devant son maître, Siegfried donna les détails des événements afin d’expliquer pourquoi il n’était pas revenu avec un gros tronc d’arbre mais avec une hache dans un si mauvais état. Le mentor ne fut pas content dans un premier temps mais lui avoua qu’il aurait fait de même mais que cela n’allait rien changer à sa décision de continuer l’entraînement dans une autre contrée inhabitée au climat encore plus rude, sur une des îles de glace le plus au nord du continent américain. Le voyage fut mouvementé, outre la marche à pied et la chevauchée, il y eut d’abord un canot pour rejoindre l’Angleterre, puis un cargo pour traverser l’Atlantique et enfin des petites embarcations pour rejoindre le lieu isolé.

Pendant deux ans, les deux hommes furent coupés du monde, devant survivre par leurs propres moyens, un bon moyen de se forger un solide mental et de perfectionner ses techniques pour réussir à trouer la glace afin de pouvoir pêcher par exemple.

Vint le jour où un snekkja sortit du blizzard pour accoster à un quai de fortune formé par la glace, il était enfin temps de rentrer à la maison sur ce bateau qui manœuvrait sans personne à son bord, il y avait quelque chose de magique, sans compter les vivres dans une malle, de la viande séchée… Un vrai délice quand on a mangé que du poisson pendant ce qui a semblé durer des siècles.

De retour sur les terres d’Asgard, le maître laissa Siegfried rentrer seul chez lui et en attendant son retour, le jeune homme de dix neuf ans s’entraîna seul, il était assez autonome à présent. Les retrouvailles avec ses parents furent cordiales mais sans effusions de joie, sans doute un moyen de ne pas trop s’attacher les uns aux autres dans un triste monde où la mort est omniprésente.





Comme stipulé dans le topic créer à cet effet, c'est à vous de créer votre propre kit et donc au staff de le valider ou de l'adapter pour vous. Voici donc un exemple:

Titre de l'attaque : (capacité 1,2,3...)
Technique : (physique, psychique, cosmique, élémentaire)
Niveau de l'attaque : (faible)
Effet : (Description de votre attaque)
Effet sur l'adversaire : (description de ce que l'adversaire subira)

Titre de l'attaque : (capacité 1,2,3...)
Technique : (physique, psychique, cosmique, élémentaire)
Niveau de l'attaque : (moyenne)
Effet : (Description de votre attaque)
Effet sur l'adversaire : (description de ce que l'adversaire subira)

Titre de l'attaque : (capacité 1,2,3...)
Technique : (physique, psychique, cosmique, élémentaire)
Niveau de l'attaque : (forte)
Effet : (Description de votre attaque)
Effet sur l'adversaire : (description de ce que l'adversaire subira)

Titre de l'attaque : (capacité 1,2,3...)
Technique : (physique, psychique, cosmique, élémentaire) SEPTIÈME SENS
Niveau de l'attaque : (faible, moyenne, forte) SEPTIÈME SENS
Effet : (Description de votre attaque)
Effet sur l'adversaire : (description de ce que l'adversaire subira)

CAPACITE PASSIVE
Technique : (physique, psychique, cosmique, élémentaire)
Effet : (Description de votre attaque)

Si et seulement si vous incarnez un dieu vous avez la possibilité de créer votre propre capacité dire " BIG WILL"

Titre de l'attaque : (capacité 1,2,3...)
Technique : (physique, psychique, cosmique, élémentaire)
Niveau de l'attaque : (faible, moyenne, forte) CAPACITÉ DIVINE
Effet : (Description de votre attaque)
Effet sur l'adversaire : (description de ce que l'adversaire subira)




Isy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Siegfried, le dragon à deux têtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» trial dragon a 2 tetes
» Le Conte du Dragon des Rêves
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» How train your dragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Bibliothèque :: Le Hall des Chevaliers :: • S'inscrire et relater ses mémoires-