Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 [Terminé] Un Pégase à LASSO des enfers !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Isaak
Mister Freeze de Poseidon
Mister Freeze de Poseidon
avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 05/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
36/50  (36/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Terminé] Un Pégase à LASSO des enfers !!!   Ven 4 Déc - 21:50

"- Stop ! Tu n'iras pas plus loin, Yaphleen."

Le ton ferme que je décidai d'employer à la vue même de ma jeune protégée en pénétrant dans les lieux lui glaça probablement le sang, tandis que déjà mon aura de givre s'occupait de son corps. La jeune insouciante courait en direction d'un étrange portail, collier à la main. Mais que croyait-elle faire au juste en s'engouffrant ainsi dans la gueule d'Hadès ? Etait-elle devenue folle au point de vouloir en finir avec son existence de Marina. En tant que guerrière de Poséidon, elle ne pouvait décemment pas envisager un tel destin. Et en tant que Général, je ne pouvais tolérer un tel comportement de mes subordonnés. Nous étions une armée, et une armée d'élite. Notre destin était unique, et il transcendait celui des autres êtres vivants de cette Terre. Grâce à Poséidon, nous étions devenus les acteurs de la plus belle et la plus grandiose qui soit... bientôt, le renouveau allait noyer ce territoire infâme.

D'un pas lent et intimidant, je m'approchai d'elle afin de la dévisager gravement. A son expression, je compris qu'elle nageait déjà entre de l'incompréhension, du soulagement, mais aussi de la frustration... après tout je l'avais littéralement coupée dans son élan suicidaire. Quelques très lourdes secondes accusatrices passèrent à travers mon immobilisme et mon regard de glace envers celle que je considérais comme une écervelée. Puis tout en scrutant les environs, je finis par trancher d'un ton encore plus glacial :

"- Au rapport..."

J'attendais une réponse claire et concise, et surtout les raisons de sa présence ici. Après tout, jamais je n'avais décidé d'envoyer mes hommes dans ce palais, et ce même si quelque chose d'intrigant semblait s'y produire. Je repensai brièvement à cette femme, cette démone du Bélier au tempérament fougueux qui avait tenté de s'en prendre à mon écaille, dans les jardins. Et puis il y avait ce vide dans la salle d'audience, ce vide accompagné de ce qui ressemblait fort à un champ de bataille, comme si le calme venait de remplacer la tempête. Non... décidément quelque chose clochait, et à chaque seconde d'attente d'une réponse de la petite Yaphleen, l'alerte de mes sens se faisait croissante et de plus en plus menaçante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Terminé] Un Pégase à LASSO des enfers !!!   Sam 5 Déc - 17:16

J'étais sidérée et ne savais pas encore comment réagir, pour tout compte, ma bouche ouverte n'osais pas se refermer tandis que je fusillais ce qui devait être mon "général"? Sans deconner?
Il était plutôt séduisant, mais je ne m'y trompais pas, il y avait de la glace et du givre qui sortait de son cosmos et de son aura, soit quelque chose de très froid, menaçant et qui pouvait me souffrler à n'importe quel instant.

Mais cela n'était-il pas déjà ce qu'il venait de faire en m'interdisant de franchir les enfers? Bordel de merde! J'avais été traitée de sous-merde, de minipousse, de naine et de poisson pourrit et il fallait encore une fois que je dise "oui" à un affront pareil?

Je n'avais ni le droit de dire un mot, ni de me justifier, ni quoi que ce soit et apparemment ce Général là n'avait pas l'air très enrôlé par les activités récentes. Franchement je ne savais plus quoi faire, au fond je n'étais encore qu'une adolescente qui se préparait à s'engager dans un avenir pour apprendre à devenir une femme, une marinas de combat, mais tout autours de moi semblait me compromettre à grandir et à m'épanouir.

C'était plus que insupportable, c'était intolérable, fatiguant et incompréhensible venant des ordres du dessus.

Je grognais, rageais et pestais à l'intérieur de moi, si j'avais perdu toute fierté je me serais mise à pleurer et à m'écrouler sur le sol, mais non! Il était hors de question que j'offre ce spectacle à ce Grani ni à ce Général de Poséidon!
Serrant ma mâchoire et l'armure de mon poing en acier, je regardais le sol, rougie par la colère grandissante en moi avant de maugérer à quelques mètres de lui:

" -" - J'ai sentis l'appel de maître Poséidon qui m'a envoyé ici en reconnaîssance pour voir ce qu'il se passait. Puis il y a eus un combat entre deux spectre, deux mêmes et identiques spectres du Balrog, sauf qu'ils ne ressemblaient pas du tout aux spectres que nous connaissons."

Pour sur, puisque apparemment la mode était à la tuerie glorieuse et non stratégique et minutieuse chez ces sans-âmes.

" -" - Et puis le Balrog, l'un des deux a explosé, tandis que le vrai appremment, a ouvert ce portail menant vers le mur des lamentations."

Il n'avait qu'à se pencher pour le voir, le portail y menait tout droit.

" -" - Mais surtout, il y a ce sentiment persistant et horrible qui nous a tous secoués et réunis ici, un sentiment de torpeur, horrible, comme s'il n'existait plus rien, plus d'espoir, seul un chaos et une disparition du monde, un vide totale. Comme si... le monde était soufflé par un vent de destruction et que le comos en était lui-même effecté, c'est ce qui nous a tous poussés à nous rassembler ici, ce sentiment... Cette chose, proviendrait du mur des lamentations qui a été brisé par les goldsaints d'Athéna. Et jsuis sur que le Balrog n'y est pas pour rien dans cette histoire..."

Mais impossible d'aller le vérifier sois-même, de toute manière,puisqu'il m'avait renvoyé au bercail. J'allais faire quoi moi, maintenant au chomage? Sérieux, l'enfoiré! Il se prend tous les bons plans pour se faire mousser auprès de Poséidon et ainsi, me laisser comme une "tache" pour les marinas. Il me le paierait tôt ou tard, je le promets, je le laisserai dans sa merde le jour ou il en aura besoin de moi. Comme moi j'avais besoin de ces actions en enfers pour m'épanouir dans ce monde que je ne connaissais pas assez.
Il voulais me protéger? J'avais une armure, des poings et mon ours avec moi, j'avais pas besoin d'un général pour cela!

Je lui jetais mon colier non sans un regard noircis et corrompu part la jalousie et la colère avant de lâcher:

" - Et en attendant général, je fais quoi, MOI?"

PS: Désolée pour la "non" autorité, mais elle a 13 ans donc pleine période d'ado, elle cherche ses marques et ne connais pas l'autorité à part l'autorité parentale ^^" donc autant dire qu'avoir du respect et reconnaître l'autorité d'un inconnu, c'est pas évident pour une ado. En plus du cumul des insultes des autres membres, on ne peu pas dire que les circonstances soient parfaites pour Yapyap ^^" Bon courage pour la suite en tout cas et merci pour le relais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isaak
Mister Freeze de Poseidon
Mister Freeze de Poseidon
avatar


Messages : 25
Date d'inscription : 05/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
36/50  (36/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Terminé] Un Pégase à LASSO des enfers !!!   Dim 13 Déc - 20:09

Il me suffisait d'un simple coup de mon œil unique dans la direction de ses yeux hagards pour y puiser toute la torpeur et la frustration qui l'avaient envahie, avant même mon arrivée en ces lieux. Ses mains tremblaient d'une envie d'en découdre et de se battre, et une pulsion presqu'aussi terrible que ses sentiments d'adolescente la poussait à me désobéir et à sauter dans ce portail qu'elle me désignait sur un ton des plus acides. Comment osait-elle se laisser bercer par les vagues de l'incompréhension et de la tourmente de la sorte, elle qui se prétendait Marina sous mes ordres ? L'espace d'un instant, je songeai à la laisser s'abandonner aux ténèbres des enfers pour l'éternité, comme elle semblait le souhaiter à en juger par son attitude et son regard meurtrier. Après tout, qu'avais-je à faire d'un ourson sauvage de sa trempe ? Elle était jeune... trop jeune à mon goût. Mais outre mon dédain, cette jeunesse lui donnait également droit à ma protection de général, et c'était cela qu'elle ne semblait pas comprendre.

Tout en considérant le collier qu'elle venait de m'envoyer dans la main, j'écoutais ses mots qui ne sonnaient que trop violemment depuis sa bouche d'enfant. Une enfant... voilà exactement le mot qui devait la caractériser ! Se rendait-elle seulement compte de la gravité de la situation qu'elle me décrivait ? Quoiqu'il en soit, cette histoire de doubles, de portail, et d'énergie négative ne présageait rien de bon. Si elle, une enfant, avait ressenti tout cela de plein fouet : qu'en était-il de notre Dieu Poséidon ? Et pourquoi n'avait-il pas prévenu les Marinas au Sanctuaire sous-marin ? Peut-être avait-il lui-même été surpris par cet événement.... non, Poséidon surpris, c'était parfaitement impossible. Notre dieu savait tout, il voyait tout, et déjouait tout d'un simple revers de main, et ce grâce à ses fidèles guerriers, dont je faisais partie, et cette gamin aussi, à mon grand regret.

La considération des alentours me rappela à quel point nous nous trouvions exposés à d'éventuels dangers, surtout elle. Nous nous trouvions à la porte des enfers, et à tout moment les spectres les plus belliqueux pouvaient s'en prendre à nous. Or il était trop tôt pour déclencher un massacre chez l'un de nos ennemis, Poséidon devait d'abord nous en intimer l'ordre. Je songeai tout à coup à l'un de mes grands rivaux de ce monde obscur : là où je pouvais me révéler froid et mauvais, le dénommé Krest était bien pire : lui qui était passé maître dans l'art de distiller progressivement son poison et son gel dans l'esprit d'autrui, et ce pour assouvir des appétits tout juste avouables. Il faisait partie de ces personnes qui utilisaient leurs pouvoirs sans même chercher à les comprendre, sans même considérer leur impact sur le monde qui les entourait. Dans un monde à la plaie béante ce sous-être était une pincée de sel et d'alcool versés à même le sang. Il faisait clairement partie de ces démons que je ne souhaitais à personne de rencontrer pour succomber à ses faux charmes, pas même à mes autres ennemis.

La simple idée de le croiser ici-bas me ramena à mes moutons du présent, face à cette jeune effrontée, il me fallait agir vite. D'un pas vif et sans la moindre hésitation je m'approchai de Yaphleen jusqu'à parvenir juste contre elle, passant mon bras autour de sa taille de guêpe pour rapprocher sa tête vers mon cou, et ma bouche près de son oreille, presque à la manière d'un père voulant subitement enlacer son enfant. Mon cosmos glacé en profita pour envelopper ses sens à son tour. Mon souffle lui caressa l'échine à la manière d'un vent dur mais néanmoins protecteur, accompagnant des mots soigneusement choisis pour ne pas la froisser ni la mettre plus en garde de ce qui allait s'ensuivre. Je savais que ce geste devait probablement la perturber, mais je n'en avais cure, mes sentiments étant parfaitement inexistants... seul comptait mon objectif de l'instant. D'une voix douce et calme je lui susurrai :

"- Allons, calme toi... tes paroles trahissent l'effusion de sentiments qui t'envahissent en l'instant. Et moi, Isaak, ne peux tolérer de telles faiblesses dans le cœur de mes hommes."

Puis, d'un coup aussi vif et foudroyant que l'éclair, je lui assénai un coup de poing de toutes mes forces et à bout portant dans l'estomac. Le choc provoqua même une fine onde de choc qui se propagea jusqu'au portail qui, par le fruit du hasard, se ferma de lui-même à cet instant précis. J'observai du coin de mon œil ma protégée tourner du sien et sombrer dans l'inconscience, ignorant que cette inconscience n'était rien en comparaison de celle dont elle avait fait preuve en s'aventurant seule jusqu'aux enfers. Tandis que son corps s'abandonnait contre le mien, je la rattrapai et m'apprêtai à l'emmener loin de tout ce raffut, au Sanctuaire sous-marin. Les informations qu'elle venait de m'apporter étaient tout de même troublantes, et je savais qu'il me faudrait aller rencontrer notre expert en infiltration et en espionnage afin de voir si nous en savions plus sur ce qui s'était passé aux enfers. Nous disparûmes tous les deux dans une fine brume glacée : notre mission terminée pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Un Pégase à LASSO des enfers !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Terminé] Un Pégase à LASSO des enfers !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Hadès, dieu des enfers. (Terminé)
» Croix Rouge Haïtienne ou à l'haïtienne? La descente aux enfers.
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Les Enfers :: Le chateau de Pandore :: • La salle d'audience-