Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Sam 17 Oct - 14:59

Seule, Yaphleen marchait dans la neige du grand nord à la recherche d'une nouvelle vie et de nouveaux compagnons d'aventures. Elle venait tout juste de quitter l'incroyable ville de l'Atlantide renouvelée par son dieu et celà lui coûtait déjà de ne pas y être resté.
La cité de la mer était devenue quelque chose de gigantesque et de magnifique, selon les derniers récits qu'elle avait entendu, il n'était plus question de ruines désertiques cachés au fond de l'océan, gardés dangereusement par quelques requins.
Non, maintenant une véritable barrière de corail et de cosmos entourait la cité mer, la protégeant du monde extérieur, il n'y avait plus sept mais quatre piliers organisés autours de la ville comme de longs et dangereux pieux, s'arrachant le paysage par leur complexité. La cité du dieu Océan avait totalement changé et avait même gagné une certaine admiration mêlé d'angoisse lorsque l'on s'y approchait. Yaphleen était, quoi qu'on en dise, extasiée et excitée de ces nouveautés sombre mais naturelles!

Cependant pour le bien des marinas et pour avoir quelque chose à dire plus tard, lorsque son généraux en chef, le Kraken reviendrait, elle devait prendre les mesures et trouver des détails sur le changement et le bouleversement du monde, notemment au niveau du Nord.
Alors certes, Il y avait toutes les mers et océans qui depuis quelques temps étaient baignés dans une sorte de voile noire, mustérieuse, gouvernée par le dieu Hadès, mais ce n'était pas tout.
Plus Yaphleen s'approchait d'Asgard semblait-il, et plus la lumière résistait, les ténébres s'estompait: Mais pourquoi?
Curiseuse, elle plongeait et remontait alors les courants marin en nageant jusqu'à arriver jusqu'à la mer gelée du Niflheim et se posait quelques instants sur un rocher stable pas plus gros qu'une chaise, soupoudré par une neige dense. Elle s'ébrouait et étreignait ses long cheveux blonds cendrés en observant les lieux qui lui paraissaient familiers.
Elle était née dans un endroit identique, dans une auberge ou elle avait même grandit avant d'être choisit par Poséidon. Elle soupirait en grelottant légèrement, elle avait l'habitude des grands froids, mais le fait d'avoir nagé dans l'eau gelée et de s'exposer à une température aussi basse ne l'aidait pas à retrouver le chaud en elle.

Elle frottait ses mains en lançant une série de jurons, avant de faire légèrement raisonner son cosmos avec le lieu ou elle se situait, réconfortant son coeur et son âme, la réchauffant au même titre qu'elle se frottait les mains. Soudain, elle entendit un bruit, comme un bâton que l'on casse, elle se mit en garde sur son rocher, le cul droit, la tête haute, ses yeux gris perçaient les arbres et la neige, cependant elle ne vit rien. Elle grognait avant de décréter d'un ton morne et lasse:

" Si c'est encore un ours, fais gaffe, jsuis pas d'humeur pour distribuer des papouilles aujourd'hui."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigmund
L'étalon blanc de Loki
L'étalon blanc de Loki
avatar


Messages : 232
Date d'inscription : 12/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
20/50  (20/50)
Faction: Asgard ( Loki )

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Dim 18 Oct - 11:19

" Et combien de temps cela va prendre ? "

" Le temps qu'il faudra, ce que l'on découvrira pourrait être un tournant pour la guerre. Notre dieu Loki nous récompensera à la hauteur de la qualité de l'information. Il ne faut pas prendre le risque d'abîmer la racine en creusant. "

Avec un signe d'impatience, Sigmund indique au chef de l'expédition qu'il a bien compris qu'il doit s'attendre à rester pendant au moins une ou deux heures dans cette forêt sauvage. Les bras croisés et la mine maussade, le guerrier de Grani ne cache pas sa contrarié : il estime que l'on entoure d'un luxe de précautions cette mission. On est en pleine guerre, mais il a été décidé qu'il protègerait cet homme des loups et des ours dans cette région oubliée de tous. Il n'aime pas trop cet ancien brigand au visage de vieux renard. D'instinct, il sent que ce compagnon a une morale douteuse. Mais il ne peut pas nier que celui-ci est compétent dans son domaine : fouiner.

Il apprécie d'autant moins cette compagnie qu'à l'heure qu'il est, il pourrait être sur le champ de bataille. Pas qu'il soit particulièrement enthousiaste à l'idée d'affronter les guerriers d'Odin et de Freyja, après tout ce sont des hommes et des femmes qui appartiennent au même peuple que lui. Cependant, il imagine qu'il pourrait éviter à tout le monde quelques tragédies sanglantes dont sont coutumiers certains esprits tordus dispersés à parts égales dans chaque partis. Peut-être même serait-il en train de convertir des frères et des sœurs à la cause de Loki pour faire enfin pencher la balance du côté de l'avenir.

Armé d'une petite pioche,  le chef de l'expédition commence à s'affairer autour de la proéminence qui soulève le sol au milieu des ronces. L'humus remué renvoie une odeur de végétaux en décomposition, et petit à petit, une racine d'Yggdrasil est dégagée de sa couverture de terre. Elle a la couleur caractéristique verte des ramifications de l'arbre, mais en revanche elle ne semble pas saine. Sigmund n'a à vrai dire pas la moindre idée de savoir si al chose est normale ou non. D'avance, il sait que le vieux fouineur va garder son diagnostic pour lui-même. D'ailleurs celui-ci l'invite avec humeur de s'occuper de ses affaires.

" Tu devrais surveiller les environs, deux paires d'yeux valent mieux qu'une. Où est l'autre gamin avec son arc ? "

" J'ai entendu des bruits du côté de la rivière tout à l'heure, c'est sûrement lui qui se déplace dans les fourrés. "

En disant cela, le guerrier de Grani se tourne vers l'endroit où il imagine que l'archer s'est faufilé. Celui-ci fait office d'éclaireur. Le jeune garçon a tout juste de quoi se défendre contre les loups, mais il a l'avantage de la discrétion : il n'a pas d'armure lourde contrairement au guerrier du groupe. Sigmund s'est à peine tourné en direction de la rivière qu'il se rend compte brusquement de cette présence qui lui a échappé. Un cosmos ténu mais bien réel a pour ainsi dire émergé sans prévenir.

Sigmund revient à peine de sa stupéfaction qu'un bruit d'un arc qui décoche une flèche retentit au-dessus du bruit de l'eau. Sans se poser la question de savoir ce qui se passe vraiment, le guerrier divin s'élance en direction de la rivière : ils ne peuvent pas se permettre de laisser passer un probable espion. C'est avec stupéfaction qu'il croit enfin voir la silhouette de l'intrus, une silhouette aux postures animales, semblables à celles d'un ours, dégoulinante d'eau, mais un être humain sans aucun doute possible.

" Attends un peu, toi ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Dim 18 Oct - 21:09

" -Raaah! Mais ça ne se fait pas de reluquer les jeunes filles ainsi !"

S'exprima alors la jeune fille aux cheveux cendrés, tenant un visage particulièrement agressif sans parler de ses poigs sur ses hanches qui marquaient le point de ses palabres.
Le garçon en face d'elle n'avait pas l'air de ce soucier du fait que la jeune femme soit mouillée de haut en bas, ni qu'elle essayait de se sécher naturellement les cheveux en les pinçant avec ses doigts fins.
En fait son regard était plutôt tourné sur le scintillement de son armure et le cosmos qui s'en dégageait.
Yaphleen soupirait en observant le garçon d'un air décisif avant de se lever de son rocher et de faire un bon en la direction du jeune homme qui, surprit, décocha une flèche sur la jeune femme.

" - Ah maiiis!"

Elle eut tout juste la chance de se tourner pour apperçevoir la flèche vriller et se perdre dans l'eau givrée et critalline de ce lieu-dit.
Serrant les poings et les dents, elle fit brûler alors son cosmos qui prit l'apparence d'un ours polaire énorme, dont la mâchoire claquait dans le vide, menaçant de s'abattre sur le jeune garçon.

" - Vas-y Kindred! Encore un humain qui ne mérite pas notre clémence! Ca fera un con de moins sur terre et une opportunité en plus de gagner le monde pour notre dieu, Poséidon!
...  Par le Rugissement de l'ours!"


Le cosmos blanc de la jeune fille devenait totalement agressif et comme pour exécuter son ordre, l'énorme ours blanc se mit sur ses deux pattes arrière et poussa un hurlement si lourd et profond que l'arc et les flèches du pauvre jeune homme se perdirent dans la neige lorsqu'il tombait à la renverse.
Yaphleen ne s'arrêtait pas là et montrant l'inconnu d'un doigt hasardeux, elle le désignait de son index tout droit pointé vers ce dernier, souhaitant que son animal de compagnie exotique le dévore pour qu'il n'en reste plus rien.
Cependant un autre bruissement, une voix l'interrompit elle et son ours de cosmos et tous deux en même temps, tournèrent leur têtes vers la zone ou les paroles avaient étés prononcées.

" - Attendre quoi? Ce con a faillit me décapiter avec sa flèche! ... Putain mais... Mais!!!"

Elle écarquillait les yeux tout en mettant sa main devant la bouche, totalement abassourdie par ce qui se dressait devant elle.
Elle avait déjà rencontré bon nombre d'Ases dans l'auberge de ses parents, mais ce truc là, cette chose, cet homme, n'avais pas l'air ni commode, ni aussi enjoué et heureux que tous ceux qu'elles avaient croisés.
Peut être qu'avec une bonne pinte de bière elle réussirait à l'amadouer? On n'amadoue pas les ours avec du vinaigre!
Elle tordit ses lèvres, ne sachant visiblement pas quoi faire, en prenant une de ses mèches blanche entre ses doigts, la tordant dans tous les sens, pendant ce temps là, totalement perdu, l'ours gémissait faiblement pour savoir qui attaquer, comment et surtout quel serait son prochaîn repas.

" - Kiiin, c'est pas vraiment l'heure de gémir, tu vois pas qu'on a un sérieux problème à régler là?"
" - Gneuuu?"
" -... c'est bien ce que je disais, sac à puces! Tu ne penses qu'à ton ventre! En attendant on va faire quoi tous les deux contre deux Guerriers divins? Tiens d'ailleur, qu'est-ce que vous faites là? Vous avez un sacré toupet de vous approcher de ce lac dédié uniquement à mon maître, Poséidon!"

La jeune fille ne pris pas tout de suite conscience qu'elle venait de se mettre dans une belle merde et si son ours aurait été doté d'un tant soit peu de conscience, il aurait certainement pu se faire un facepalm. En attendant, il s'asseyait confortablement dans la neige en poussant un soupir magistral, surveillant les deux garçons d'un oeil attentif, prêt à attaquer le premier qui s'approchait trop prêt de Yaphleen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigmund
L'étalon blanc de Loki
L'étalon blanc de Loki
avatar


Messages : 232
Date d'inscription : 12/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
20/50  (20/50)
Faction: Asgard ( Loki )

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Lun 19 Oct - 19:17

Le spectacle qui se déroulait devant le guerrier de Grani lui déplaisait, et il ne cachait pas sa contrariété. L'intrus qui s'était infiltré jusqu'ici était une intruse accompagnée de ce qui semblait être l'esprit d'un ours. Quant au jeune garçon qui accompagnait l'expédition, il était assez mal en point. Il n'était pas difficile de comprendre ce qui avait pû se passer : le jeune archer avait manqué de prudence en décelant la présence de la jeune fille, réagi au dernier moment sur le coup de la peur avant de se faire facilement surpasser. Sigmund lança un regard tranchant à l'imprudent qui rampait tant bien que mal pour s'éloigner au plus vite de ses deux ennemis.

" Je vois ... "

Dès lors qu'elle avait vu à qui elle avait à faire, la nouvelle venue commença à rentrer les épaules en faisant des mines de petite fille parlant à son ours. Peut-être que cela en aurait attendri d'autres, mais la mine féroce de Sigmund ne changea pas le moins du monde. Il n'avait pas l'intention de se laisser amadouer par une fille qui était prête à attaquer un homme vaincu et sans armure. Soit elle tentait de le distraire, soit elle n'avait aucune idée de ce qu'elle faisait. Sa dernière remarque provoqua le relèvement d'un coin des lèvres du guerrier divin. Ce n'était pas un sourire amical, loin de là ...

" Poséidon. Alors comme ça tu es une marina ? Je suis content de rencontrer enfin l'un des vôtres après tout ce temps ... "

D'un geste lent, Sigmund sortit de derrière son dos son épée et se mit en garde, le regard en joue sur l'adolescente. L'ours ne manquerait pas de se relever, mais désormais il y avait une lame pour le tenir à distance, tenue par quelqu'un qui en avait vus de pires. Le moindre mouvement pouvait mettre le feu aux poudres, mais Sigmund prenait son temps, intensifiant son cosmos comme une tempête qui enfle petit à petit. Il sentait qu'il avait l'avantage, même si les capacités de cette jeune fille restaient pour le moment un mystère. Le sourire se transforma en rictus ironique.

" Ce que nous faisons ici ne te regarde pas. Ainsi donc, tu prétends que tu protèges ce lac qui appartient à ton dieu ? Intéressant. Montre-moi un peu comment ? ! "

Le passage aux actes ne se fit plus attendre. D'un coup le cosmos du guerrier explosa et remonta en une vague d'énergie pure le long de la lame déployée de Gram. La forme colossale d'un cheval de lumière bleue se rua dans la direction de la marina. Cependant, l'onde de choc se dirigea vers le sol au lieu de viser efficacement un point stratégique du corps de l'adversaire de Sigmund.

La couverture de neige, puis la terre s'ouvrirent sur le passage de l'attaque. Le choc se répercuta jusque dans le lac dont la glace se fissura jusqu'au centre. Lorsque la poussière commença à se dissiper, à l'endroit où se trouvait la jeune fille au début il y avait un cratère de vase et de rochers de quelques mètres de diamètre. La terre soulevée avait formé un remblais formant une digue contenant l'eau du lac sur ses pourtours !

" Maintenant nous sommes bien sur la terre ferme, n'est-ce pas ? Donc chez moi. Comme les choses changent ... Toi tu n'as peut-être pas oublié que ce lac appartenait autrefois à Poseidon, mais certains dans ce royaume n'ont pas oublié que ton dieu qui était censé prendre Asgard sous sa responsabilité n'a pas hésité à en décider le sacrifice pour satisfaire ses projets de purification et de conquête de la Terre. Je crois que cela remet en question certains droits de propriété. "

" Ecoute-moi bien, je me fiche pas mal de ta mission, que tu sois là pour défendre légitimement ce lac, proposer une alliance aux dieux d'Asgard ou pour espionner traîtreusement. Mon nom est Sigmund de Grani, guerrier divin de Loki, et je suis là pour faire respecter notre droit d'aller où bon nous semble sur notre terre. "


En parlant à voix haute, Sigmund cherchait des yeux la marina dans les nuages de poudreuse. Il devait être prêt à la poursuivre si elle s'était enfuie. Il entendit le bruit maladroit de quelqu'un qui dérape pour gravir le rebord de la plaie béante de la terre. A l'oreille, le guerrier de Grani reconnut le jeune archer. Heureusement, il n'était pas assez empoté pour s'être laissé emporter dans l'attaque qui ne le visait pas. Quelque part, Sigmund était soulagé. Si tout allait bien, ils se sortiraient d'affaire et l'aventure aurait au moins eu l'avantage de fournir une leçon profitable pour cette tête dure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Mer 21 Oct - 10:35

Nan mais il n'est pas sérieux !

La situation commençait largement à la dépasser, entre l'autre con derrière elle qui semblait mort de trouille et le vrai, pur et dur, guerrier divin, en face d'elle, qui semblait avoir totalement perdu la boule en songeant à la dernière coalition entre Poséidon et Odin, elle ne savait décidément plus quoi faire. Ce pourquoi elle échangeait des regards pleins de questions vers son ours polaire qui semblait encore moins comprendre ce qui se passait.

C'est alors que cet homme dégaina plutôt rapidement son épée pour se mettre en position pour attaquer, Yaphleen se mit alors en position de défense, après tout elle était à coté de l'eau, un pied dedans même et était prête à détaler au moindres mouvement trop brusque de l'ennemi, histoire de ne pas trop prendre cher.
Néanmoins il était bizarre qu'un guerrier divin ne sache pas la véritable histoire de Poséidon, sachant que cela est dû possiblement à un certain Canon du dragon des mers, plus qu'à l'envie du dieu des mers, de détruire Asgard. Néanmoins ce jeune garçon semblait déterminé à en découdre! Mais pas la jeune fille qui attendait patiemment jusqu'à ce qu'il aille un peu trop loin dans ses palabres.

" Maiiis je ne suis pas le Kraken! C'est pas moi qui doit protéger ce lac! Et pis c'est quoi cette histoire de....?"

Sans plus attendre, elle vit que le jeune garçon, prit dans une colère monstre, n'écoutait que lui. Ce qui fit bouder Yaphleen d'autant plus qu'elle ne pouvait en placer une! Un vrai macho man! Pire ! Elle sentit immédiatement que ça puait lorsqu'elle pu nettement voir un énorme cheval bleu magnifique et gigantesque galoper en sa direction, cependant ce bourrin là n'avait rien à voir avec les poneys tout mignons qu'elle avait côtoyé à l'auberge de ses parents et puait la mort!

Sans plus attendre et dans un réflexe plutôt bien avancé pour une marinas à l'armure de bronze, elle courut en la direction opposée et se jeta à corps perdu, dans l'eau du lac, elle nageait rapidement, mais pas assez cependant et elle se prit tout de même l'onde de choc qui la propulsa bien plus loin. Cela la blessa littéralement au corps, elle mit un sacré bout de temps avant de se rendre compte qu'elle n'était pas morte, bien que sonnée et, avec le peu de quantité d'eau dans lequel elle pouvait nager, elle se rendit compte qu'elle ne pourrait pas fuir éternellement.

Et puis le guerrier divin continuait à parler et tellement fort qu'elle pouvait même l'entendre dans l'eau, ce qui signifiait que, qu'importe l'endroit ou elle irait, il était prêt à la suivre pour la tuer. Une telle rancœur de la part d'un guerrier qui se dit divin! Elle serrait les dents et ses poings, prenant son courage à deux mains pour sortir de l'eau.
Dans un premier temps elle le regardait avec une expression de blasée de la vie au visage, puis crachait un fin filet d'eau avec tout ce qu'elle avait bu dans sa précipitation, poisson rouge comprit.

Puis un bruit fit détourner son attention, quelqu'un, également blessé, semblait décidé à gravir quelque chose et à l'écoute, un bruissement de caillou et de gémissements ne se faisait plus attendre.
Fronçant les sourcils, sans attendre, la jeune fille montra à nouveau du doigt l'endroit ou le bruit figurait.

" - Chasse, Kindred! "

Alors un hurlement déchirant s'employait dans les air et brisa le silence et le bruit continu de l'eau, puis plus rien, un vide silencieux, froid et éternellement angoissant s'installa tandis que le léger brouillard du à la poussière de la terre et de l'attaque de ce Grani, semblait tomber lentement.
Elle ne bougeait pas, ses deux bottes et son armure lui permettaient au moins d'encaisser un choc ou deux et de toute manière elle avait apparemment des comptes à rendre.

Elle commençait un peu à se les peler, à avoir froid à ses extrémités à cause de ce pays et puis le fait d'être mouillée entièrement ne l'aidait pas, bientôt viendrait un temps ou elle choperait une crève infernale. Mais là n'était pas le point le plus important, quand la poussière s'était estompée, elle repéra le chevalier de Grani devant elle et profita de le voir, en chair et en os, pour lui parler, mettant en évidence une certaine forme de dialogue direct, afin de ne pas causer pour rien.

" - Bon tu vas te calmer maintenant! J'en ai plein le cul de vos histoires! à croire que vous êtes les seuls à avoir pâtis de cette guerre à la con lancé à cause de cet enfoiré de Canon du dragon des mers!
Tu ne t'es jamais mis à jour ou quoi? Sérieux ça me fout les boules! Si Poséidon vous a attaqué c'est uniquement du à cet usurpateur et menteur qui nous à tous fait tourné en bourrique! Et à cause de ça, Les saints ont en plus achevés notre Atlantide! Tout comme ils sont venus pour prouver leur justice au sein de votre cité.
Tu veux te battre? Y a pas de soucis mais ce ne sera pas contre moi! C'est pas moi le con de chevalier d'Athéna suicidaire qui cours au travers le monde pour détruire des familles et des peuples sous prétexte qu'il s'agit là d'une forme de justice! ... ATCHAAAAAAAAAAA!!! rhoo mais ! MERDE!"

Dégoulinante d'eau mais toujours aussi impassible, prenant un air je m'en foutiste, elle s'essuyait le visage non sans oublier de racler élégamment sa gorge. Puis en ayant marre des biens-séances, puisque jusque là, elle s'était gardé son savoir-faire campagnard de péon aux racines nordique, elle cracha un gros mollard à ses pieds puis brûla son cosmos dans le seul et unique but de ce sécher.
C'est alors que son ours blanc, dans un bruit totalement assourdissant, galopait en sa direction, le pantalon au niveau des fesses du deuxième inconnu dans la gueule. Il faisait bien attention de contourner le cratère qui s'était formé.
Pas une trace de sang sur l'inconnu au cul baissé, mais un visage aussi blanc que la neige, aux orbites légèrement grisés, il avait l'air d'avoir eu la trouille de sa vie! En attendant il se laissait porter par les fesses par l'ours polaire, sautillant tout joyeux en la direction de la jeune marinas.

" - Oooh mon Kiki!!! Bien joué! Tu ramènes à mamannn mais ouiiiii ! Bon! Tu vas lâcher maintenant! Lâaache ce truc! J'ai DIS! Lâche Kiki!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigmund
L'étalon blanc de Loki
L'étalon blanc de Loki
avatar


Messages : 232
Date d'inscription : 12/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
20/50  (20/50)
Faction: Asgard ( Loki )

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Ven 23 Oct - 7:53

La jeune marina finit par refaire surface. Elle avait évité avec plus ou moins de bonheur une bonne partie de l'attaque, mais d'une manière assez peu conventionnelle. Sigmund eut une moue sceptique devant le style de son adversaire. Est-ce qu'elle avait vraiment été entraînée pour devenir marina de Poséidon ? En tout cas, elle n'avait pas l'air de vouloir combattre, et comme elle commençait à se lancer dans une diatribe contre l'emportement de Sigmund celui-ci retourna la pointe de son arme vers le sol : comme elle était lancée, cela pouvait durer longtemps.

Même si elle ne le montrait pas avec ses poings mais avec une langue acérée, la petite avait du cran. Ce qu'elle avait à dire semblait venir du coeur. Du point de vue de l'amie de l'ours, les marinas étaient tout aussi victimes des manigances du dragon des mers et de la justice expéditive du Santuaire. Cependant, à l'air braqué que prenait le guerrier divin, celui-ci n'était pas dans un état d'esprit très ouvert. Une foule d'arguments plus ou moins honnêtement choisis lui venaient à l'esprit, mais il se disait que cette jeune fille devait sans doute se contenter de répéter des rumeurs courant chez les marinas.

" Ah oui ? Ce dont je suis prêt à jurer c'est que ce n'est pas le dragon des mers qui a envoûté la prêtresse Hilda. "

Sigmund plissa les yeux avec contrariété. Il se souvenait de cet épisode qui lui avait valu une belle balafre en travers du visage et un enchaînement de mésaventures plus infernales les unes que les autres. Les cosmos qu'il avait ressentis en arrivant au secours de Hilda n'avaient rien d'humain à l'époque. Ils furent interrompus par l'arrivée au galop de l'ours de la marina, un certain Kindred. Il lâcha le jeune archer qui n'avait cessé de crier qu'on le relâche. Lorsqu'il tomba au sol, couvert de bleus et de bosses, il commença à s'épandre en plates excuses.

" P-pardon ! Ne vous disputez pas ! La flèche ... la flèche m'a échappé. Ce n'était pas ce que je voulais faire ! Je suis vraiment désolé. "

L'air contrarié, le guerrier divin lui lança un regard noir du coin de l'oeil. Mais qu'est-ce qui lui prenait tout à coup de vouloir protéger une ennemie ? Etait-il si terrifié au point d'être prêt à prendre tous les torts pour son compte ? Sigmund se sentait très gêné d'entendre ces pleurnicheries. Il avait bien envie de donner une correction à ce froussard pour lui apprendre à se comporter avec un peu plus de fierté. C'est alors qu'arriva le chef de l'expédition.

" Que de bruit pour un si petit lac dans lequel on a envoyé une brindille ! Guerrier divin de Grani, on sait que tu en veux à la terre entière pour ce qui s'est passé. Mais en ce qui concerne les frontières de notre pays, c'est le seigneur Loki seul qui décidera de la façon dont on les négociera. N'oublie pas que tu lui as prêté serment d'obéissance. Eh bien cela veut dire que tu as aussi un devoir de réserve dans tes actions et tes paroles. Est-ce que tu crois vraiment que la solution pour donner un avenir à Asgard est de se débarasser du reste de la planète ? L'heure est plus grave que ce que tu penses, et certainement pas appropriée pour ce genre de querelles futiles. "

Sigmund voulut répondre quelque chose, mais voyant que désormais il était le seul à être en colère ici, il dut faire marche arrière. Il voyait bien qu'à s'obstiner il se montrerait ridicule. A cours d'arguments, il dut accepter de déposer les armes. Cependant, sa fierté lui défendait de perdre la face et pour sauver les apparences, il imposa d'un ton ferme :

" Soit, puisque tu es le chef de l'expédition, je te laisse la responsabilité de traîter avec cette fille. Mais je veux savoir qui elle est et ce qu'elle fait là. "

" Je crois bien qu'elle va nous le dire, ce n'est pas la peine de monter sur ses grands chevaux comme ça. "

" Mpf... "

Avec une mine piquée au vif, le guerrier rangea son épée, puis attendit les explications de la jeune marina.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Dim 25 Oct - 23:26

Citation :
"Ah oui ? Ce dont je suis prêt à jurer c'est que ce n'est pas le dragon des mers qui a envoûté la prêtresse Hilda.

A ces mots la jeune fille gonflait sa poitrine à bloc, prête à envoyer toute une série de jurons aussi fleuris que son vocabulaire de paysan pouvait le lui permettre, cependant elle se retient de prononcer le moindres mot, préférant croiser les bras sèchement sur son armure en tournant la tête vers l'horizon, imitant une moue de fillette pas contente, elle boudait!
Mais ce qui la fit littéralement sortir de ses gonds, avant que l'autre vieux gribou ne sorte sa science sur l'amour et l'amitié, fut de voir à quel point le guerrier de Grani avait l'air en colère et totalement haineux, il ne supportait plus rien, ni même ses propres collègues !

Déjà que Kindred, le pauvre ourson de deux mètres, confus, ne savait plus quel glaçon sucer, mais alors, qu'en plus l'on rejette la faute sur un pauvre péon qui ne savait même pas tirer à l'arc! Mais c'était tellement insupportable pour notre jeune marinas. Cela la réconfortait encore plus dans ces choix de rester auprès du roi des mers que de rester avec des humains pareil!
Enfin, d'une oreille distraite, préférant regarder le calme qui s'était presque retrouvé sur le lac plutôt que de donner une entière attention aux Ases, elle écoutait les dires du vieux gars tout en épargnant les détails peu futiles qu'il accordait dans son discours.

Lorsqu'enfin, les yeux ronds, elle se colla à Grani un large sourire montrant toutes ses dents elle pouffa d'un rire adolescent avant de totalement rire à gorge déployée sur place, se cassant les cotes en tapant du poing sur les genoux!
Le vieux avait un humour terrible et ça lui plaisait! En moins de quelques minutes, il avait réchauffé l'air ambiante en lançant une petite pique à l'adresse du guerrier divin.
Elle était essoufflée, elle n'en pouvait plus, sa tête ressemblait à une tomate trop mur sur le point d'éclater, quand enfin elle prit la peine de respirer, prenant une grande gorgée d'air.

L'ours de cosmos à ses cotés disparaissait petit à petit, pendant qu'elle semblait littéralement mourir dans son fou-rire. Elle respirait petit à petit pour finalement cogner d'un ocup de poing amical le jeune Grani,

" - Eh ben! Vous manquez pas d'humour, au moins vous n'êtes pas à cheval sur vos principes... ... AHAHAHAH AHAHAH.."
C'était repartit pour une séance

" - Oh mon dieu! Je suis Yaphleen, Scale de l'ours polaire, née de l'autre coté du lac, à l'auberge du poney frileux. Nan mais on s'arrête là le poney! L'auberge de mes vieux s'appelait VRAIIIIIMENT comme ça!
Nos routes sont croisés pour la simple et bonne raison qu'il y a quelques semaines, j'ai suivit la trace de personnes portant des armures un peu louches dont je ne connais pas l'origine et qui aurait pu être la raison de la mort de mes proches. C'est là que j'ai rencontré ton gars qui à voulu me canarder à l'arc.... encore faut-il qu'il sache la manier.. puré...
"

Passant une main ferme dans mes cheveux, je soupirais avant de poursuivre:

" - Et vous? comment ça ce n'est pas l'heure des querelles? Il se passe quoi encore chez vous? Vous avez besoin d'aide? Enfin... Pour le peu que je pourrait me rendre utile bien sur...!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigmund
L'étalon blanc de Loki
L'étalon blanc de Loki
avatar


Messages : 232
Date d'inscription : 12/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
20/50  (20/50)
Faction: Asgard ( Loki )

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Mer 28 Oct - 19:51

Plus ça allait, plus Sigmund se renfrognait. L'atmosphère se réchauffait entre les partisans de Loki et la marina tandis que lui-même se drapait du mieux qu'il pouvait dans sa dignité. Non, il n'avait pas envie d'accepter les marques de familiarité de cette fille, ils n'avaient pas fait le planton ensembles à ce qu'il savait. Cependant, il ne pouvait pas aller à l'encontre de l'avis du chef de l'expédition. Aussi se contenta t-il de lancer un froid regard d'avertissement à l'effrontée qui s'apprêtait à s'inviter à discuter avec eux sans façons.

Ne pousse pas ta chance trop loin ...

Puis comme il entendait ses compagnons qui riaient un peu plus fort à chaque surenchérissement de la fille à l'ours, il commença à grimacer. Il avait même l'impression que le chef de l'expédition redoublait de rire à chaque fois qu'il le regardait d'un air agacé. Le jeune archer avait l'air de prendre pour argent comptant tout ce que cette Yaphleen leur racontait. En tout cas, Sigmund n'avait pas l'intention de se laisser embobiner aussi facilement. Cette fille ne lui inspirait pas confiance.

Pour tout dire, le guerrier divin avait la conviction d'avoir à faire à une petite menteuse. Ce nom ridicule d'auberge du Poney Frileux, la façon dont elle leur avait parlé de la mort de ses parents, ... Elle avait beaucoup de talent pour raconter des histoires à dormir debout, si on voulait l'avis de Sigmund. La manœuvre de l'adolescente était claire : elle cherchait à se joindre à eux et à sympathiser juste pour les espionner. Observant les réactions de la jeune marina, Sigmund essaya de tester jusqu'où elle pouvait aller dans le boniment.

" Nous aider ? Il me semblait que c'était toi qui avait un problème, et je suis étonné d'apprendre que tu ne te sois pas tournée d'abord vers les guerriers divins pour le résoudre. Il faudra que nous fassions un tour de l'autre côté de ce lac. Je suis curieux de voir cette fameuse auberge, et j'espère que tu nous la montreras : je n'en avais jamais entendu parler auparavant. Il me semblait que la région était déserte. Quelqu'un a repris l'affaire ? "

" Laisse, inutile de remuer de mauvais souvenirs. Les temps sont durs, n'est-ce pas ? Et la demoiselle nous propose son aide. Pour le moment, je dois terminer ce pour quoi nous sommes là. Ton compagnon à quatre pattes a disparu ? "

Le vieux avait lancé cette dernière question à Yaphleen, vraisemblablement prêt à coopérer. Sigmund entrouvrit la bouche avec incrédulité. Même le vieux donnait le bénéfice du doute à cette petite fripouille ? Il objecta vivement :

" J'imagine que cette aide n'est pas gratuite. Pourquoi une marina nous aiderait autrement ? "

" Bien entendu, le mot entraide ne fait pas partie de ton vocabulaire. Cela me semble pourtant simple : la miss nous donne un coup de main, et nous irons ensuite jeter un oeil tout à l'heure cette fameuse auberge, peut-être reconnaîtrons-nous quelque chose qui pourra faire surgir un peu de vérité. Si ce n'est pas malheureux, les gens deviennent fous avec cette éclipse ... "

Le chef de l'expédition se dirigeait déjà dans les fourrés où il avait commencé à déterrer les racines de l'arbre sacré. Sigmund se tourna vers la marina de l'ours polaire. Cela n'allait tout de même pas se passer ainsi ? Il n'aimait pas ça. En tout cas, quoiqu'il devait arriver, il garderait un œil sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Sam 31 Oct - 12:48

Elle cessa immédiatement de rire, néanmoins un léger sourire continuait de vivre le long de ses lèvres, il n'était plus question de rire, mais de se la jouer fine et à en voir la réaction du chevalier divin, de la tester. Levant un sourcil en soupirant, tapotant les épaules de son armure avec ses ongles, elle lui répondit d'un ton ferme mais enjoué:

" - On a tous nos problèmes, pas vrai? Les miens je compte les régler par moi-même et lorsque Poséidon me le permettra. Pour le moment je suis encore une jeune scale, je ne peux donc pas me permettre de combattre alors que j'ai à peine conscience de ce que je suis.
Je n'ai besoin d'aide de personne! Et pour l'auberge t'a qu'à même y aller de suite! Mais tout ce que tu y verras Ducon, ce sera des cadavres et des taches de sang sur la neige! Parce que l’Auberge, elle, est complètement détruite! Ma famille a été trucidée!
"

Elle augmenta l'intensité de sa voix de façon agressive

" - Parce que oui monsieur j'avais une famille que j'aimais et que j'adorais et qu'à cause de ces Connards de Nordiques, je n'ai plus de domicile familiale! Peut être devrais-je demander la Grâce de Poséidon pour qu'il me donne l'occasion de les retrouver dans l'au-delà? Ou alors aller jusqu'en enfer pour les retrouver après tout tu n'attends que ça non? de m'y envoyer, CHACAL!"

Elle s'avança vers lui un poing au main, le menaçant, ses iris avaient quelque chose de sombre, de ténébreux, sauvage, montrant toute une nuance de douleur et d'agacement.

" - La prochaine fois que tu voudras vérifier la véracité des propos d'un marias, fais bien attention à ce qu'il n'aie pas de crocs acérés. Si je veux vous aider c'est dans votre intérêt, je n'ai aucune envie de finir ma vie sur terre! Pas après ce que j'ai vue de vos attitudes et de vos façons de vivre à vous, les humains!"

Maintenant que tout était clair, elle le fixa droit dans ses yeux clair de façon à bien lui faire comprendre qu'elle n'était pas ici pour plaisanter, bien qu'elle avait un caractère à cette tendance. Plutôt lunatique mais bien honnête, la jeune fille détourna son regard hargneux et agacé vers le ciel en soupirant, espérant que Grani avait bien comprit.
Étalon ou non, ce gars là n'avait qu'à bien se tenir, car pour elle le respect était une chose qui se méritait et qui devait être des deux cotés et non unilatérale. Alors non, peut être qu'en combat elle ne pouvait pas gagner sur lui, elle le sentait et manquait d'expérience, mais elle pouvait quand même s'arranger pour lui faire tellement mal qu'il pourrait en regretter le combat.
Retrouvant son calme en se détendant un peu, son sang de bête bouillonnant dans ses veines, elle croisait une énième foi de plus ses bras sur sa poitrine en exaltant toute l'air qui composait son corps.

" - Kindred mon ourson, est là uniquement lorsque j'utilise mon cosmos, il y est intimement lié. Après si vous voulez lui demander d'aller chasser bah... faut mieux commencer à adopter et dresser un ours vous même parce qu'il est pas très doué là-dedans.
Je ne vous poserai pas de question, dits moi juste à quoi je peux vous être utile et j'essaiera de vous aider comme je pourrais.
"

Elle rebroussait ses manches absentes, prête à se mettre au boulot le plus rapidement possible, plus vite ils avanceraient dans leur boulot, plus vite elle pourrait lancer son expédition pour retrouver les personnes qui lui avaient causés du tord. Elle rejoignit le vieux, se mettant à quatre pattes en tournant délibérément le dos au chevalier divin querelleur pour gratter la terre et déraciner l'arbre, cependant elle faisait toujours attention à garder un oeil sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigmund
L'étalon blanc de Loki
L'étalon blanc de Loki
avatar


Messages : 232
Date d'inscription : 12/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
20/50  (20/50)
Faction: Asgard ( Loki )

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Mar 3 Nov - 20:57

La marina n'avait pas l'intention d'en rester là. Comme elle répondait du tac au tac aux insinuations du guerrier divin, celui-ci se rembrunissait, ennuyé de voir qu'elle tenait à avoir le dernier mot. Sigmund la regardait du haut de ses deux mètres bien tassés, une expression revêche sur le visage, grommelant un "mais c'est ça ... " dédaigneux. Il estimait qu'une fille aussi jeune, inexpérimentée, et déserteur à ses yeux n'avait pas à lui parler sur ce ton. Sans le chef du groupe, Grani pensait qu'il aurait déjà commencé à corriger cette petite arrogante pour lui faire passer le goût de se barboter à Asgard.

Les réactions de Sigmund avaient dû impatienter Yaphleen car le ton de la marina de l'ours polaire devint plus agressif, ce qui ne fit qu’aggraver sa grimace d'animosité. Les révélations de l'adolescente, prononcées avec une telle force, avaient pourtant de quoi semer le doute. Mais le guerrier divin gardait les bras croisés, l'air buté et borné.

Sigmund mettait presque un point d'honneur à ne pas donner l'air de céder un pouce. Pas question de se laisser impressionner ou apitoyer par la jeune misanthrope. Admettre qu'il avait peut-être tort ? Cela aurait certainement écorché vif sa fierté. Il ne le ferait certainement pas avant d'avoir des preuves irréfutables qu'il n'y avait pas de complot de la part des guerriers de Poseidon. Il reprit avec mauvaise foi :

" Sûrement, on doit faire des recherches efficaces en pataugeant dans une rivière. Faites ce que vous voulez, mais je n'ai pas l'intention de croire ces histoires aussi facilement."

Et comme le chef s'engageait à nouveau dans les broussailles du sous-bois, il suivit le mouvement, en gardant une certaine distance avec Yaphleen dont il ne cachait pas qu'il la regardait avec suspicion. Pour bien marquer son désaccord, il laissa le vieux et sa nouvelle amie creuser. Il alla même jusqu'à empêcher le jeune archer d'aller les aider d'un rappel à l'ordre :

" Qu'est-ce que tu fais, ce n'est pas ton rôle. Tu n'as pas entendu la demoiselle ? Elle n'a pas besoin d'aide. Remplis ton rôle d'éclaireur."

Il y eut un échange de regards, entre le jeune garçon qui visiblement reprochait à son supérieur la brutalité de son comportement, et le guerrier de Grani irrité par la naïveté de son cadet. Celui-ci repartit en exploration dans un silence obéissant. En quelques bonds, il était déjà hors de vue. Pendant ce temps, le vieux regardait Yaphleen s'acharner à déterrer les racines, admirant son entrain.

" Cela veut dire que ton ours n'apparaît qu'en cas de danger ? Je pensais que Kindred pouvait nous aider à creuser plus rapidement le sol. Un animal de combat alors ? Mauvais caractère ? Quoique, je connais certains individus qui doivent être bien pire. "

Une toux se fit entendre du côté de Sigmund qui ne semblait pas apprécier cette pique sournoise, sans pour autant avoir le courage de repartir dans une nouvelle joute verbale. Petit à petit, dans les efforts conjugués de la jeune fille et du chercheur, les racines plus profondes apparurent. Le chef de l'expédition sortit des petits pots de porcelaine de sa besace et prit quelques échantillons, de la jeune radicelle au morceau pourri rongé par les vers.

" Ce n'est pas très bon. Cette nuit sans fin pourrait devenir mauvaise, même ici en Asgard. Nos terres sont protégées par l'arbre sacré et le cosmos de nos dieux, mais l'éclipse ne se soucie ni des frontières ni des vies primordiales qu'elle met en danger ... "

Le vieux avait prononcé ces mots d'un air fatigué en se relevant et en époussetant ses vêtements. Cette conclusion n'était pas très encourageante et Sigmund en fut assez démoralisé pour ne pas relever l'invitation que le chef de la troupe fit à Yaphleen de les accompagner dans le domaine du dieu Loki si elle le souhaitait, non sans l'avoir remerciée de son aide. Le guerrier divin ne sortit de sa consternation que par l'arrivée de l'archer qui lui chuchota qu'il était allé vérifier les dires de Yaphleen et que ceux-ci étaient vrais. Agacé par la remise en question de son jugement, Sigmund rétorqua assez vivement au jeune garçon.

" Et tu étais là-bas tout ce temps ? Tu n'avais rien d'autre à faire, bien sûr ! "

Une nouvelle dispute était sur le point de naître, quand une perturbation se fit sentir quelque part sur terre. Invisible pour les yeux profanes, elle ne pouvait pas rester ignorée des guerriers du cosmos, et même des ases qui le maîtrisaient, aussi violente que si un astéroïde était entré en collision avec la Terre. Sigmund se redressa et se tourna en direction du sud. L'instinct du danger lui nouait les entrailles et pourtant, il sentait que ce danger terrifiant l'appelait. C'était comme un défi qu'il était impossible de ne pas relever. Il n'avait pas attendu les paroles du vieux qui lui suggérait d'aller voir ce qui se passait pour prendre sa résolution.  Il ne lâcha que quelques mots sur le départ :

" Ne m'attendez pas, je rentrerai directement au camp. "

Ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Mer 4 Nov - 14:53

Les nouvelles n'avaient pas l'air d'être très bonne pour Asgard, au moment ou l'Atlantide renaissait doucement de ces cendres, il semblait que le monde continuait de s'écrouler. Se levant en regardant ce que faisait le vieux, donc à mettre les racines et les vers dans un petit bocal, Yaphleen émit un drôle de gémissement, c'était d'un dégueulasse! Vraiment! ça se trémoussait ici et là dans l'écorce de cette vieille racine!

Soupirant, elle reculait d'un pas en constatant que le Guerrier de Grani était encore une fois en train de disputer le jeune archer qui venait tout juste de revenir de son tour de garde.

Mais bon dieu! Quand cessera-t-il de se disputer avec ses collègues et son entourage celui-là? Levant un sourcil, septique, la jeune Scale en profitait pour observer un peu mieux Sigmund et ses façons d'être, bourru, chiant, têtue comme une mule et incroyablement caractériel!
Son observation lui fit afficher une légère mou, un sourire mi figue-mi raisin avant de se retourner vers le vieux et de lever les épaules.

" - Au moins ça met de l'ambiance! Attendez... Qu'est-ce que...?!?"

Elle se tourna dans la même direction que l'Ase de Loki mais avec bien moins de classe et d'élégance, les mains noires pleines de terre et un visage blafard.
Son coeur battait si fort qu'il aurait pu exploser sous l'intensité des battements, sans savoir pourquoi, son cosmos raisonnait et s’amplifiait, l'appelant à rejoindre un endroit qu'elle ne connaissait pas. Les poils le long de son échine se dressait tandis qu'elle était prise d'une sueur froide, la peur et le danger la tétanisaient.

" - Comment ça ou... pas ... ?"

Elle resserra un peu plus ses bras et ses mains contre sa poitrine, plus pour se rassurer qu'autre chose en observant le poney sur le point de départ.

" - Nan mais attends, il est hors de question que tu partes sans moi! J'aurais l'air de quoi? une trouillarde? Encore un point de moins pour nous les Marinas! Nan mais OH! Et puis quoi encore? C'est quoi ce ou paaaaaaaaah?  Je te ramènerais ici, même la peau du cul s'il le faut, Chacale!"

Serrant ses poings en hurlant ces derniers mots, elle fit brûler son cosmos jusqu'à son paroxysme, invoquant encore une fois son ours polaire de quelques mètres. Docilement, elle s'installa sur son dos, non sans l'aide amicale de l'ours qui du se coucher et se rouler pour la faire monter à bord.
Tenant bien fermement les poils immaculés dans ses mains, elle lui indiqua de "chasser" et suivre le guerrier de Grani, chose aisé puisque l'odeur de ses empruntes étaient encore fraîchement posés sur la neige glaciale.

" - Par la peau du cul ! ... pff même ça je suis sur que ça lui ferait plaisir...! Fonce, Kiki!"

Sans attendre, l'ours polaire tel un cheval de course dans son starting-block, prit également son départ pour arriver, quelque part en enfer.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   Mer 11 Nov - 20:22

RP finit et validé:
Yaphleen > 8 xp
Sigmund > 8 xp

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[TERMINE] Quand tout va bien. [ouvert :3 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» " l'optimisme c'est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. "
» je sais que tu me mens et jusque là tout va bien. {SACHA}
» Un jour où tout va bien ou presque {Eryn}
» J'espère que tout va bien ce passer!
» Quand tout semble perdue, une lueur d'espoir apparaît soudainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Royaumes du Nord :: Vallée enneigée :: • La mer gelée du Niflheim-