Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Jeu 12 Nov - 11:14


L’entraînement est important dans la vie d’un guerrier. C'est une fonction éprouvante que de représenter l’élite de l’armée d'Asgard. Mais c'est également un honneur. Et pour moi, l’honneur n'est que plus grand, car j'ai la chance d'être à la tête ce corps d’élite. Et ce matin, je me suis levée aux aurores, comme d'habitudes. Et prisonnier des glaces, le royaume sacré d'Asgard est pris au piège d'un hiver permanent. Les conditions de vie y sont rudes et les plus faibles n'y survivent pas la plupart du temps. Être chevalier n'est en rien une immunité au blizzard qui gronde dès que l'on y met le pied et être trop confiant et se condamner avant même de s'être aperçu que les légendes ne sont pas usurpées et que l'on aurait mieux fait d'emmener de quoi se tenir chaud en plus d'une armure dont le poids doublera sous la neige et le givre qui ne saurait tarder à la recouvrir ...

Savoir. Discipline. Éducation. Formation. Art. Diplomatie. Autant de mots qui portent pour moi, une forte connotation. Depuis mon plus jeune âge, j'ai trouver ma voie, celle d'une guerrière, mais pas seulement. Mon talent à l'épée n'est pas mon seul domaine de prédilection, car je suis par ailleurs. Une forgeronne d’exception parait-il. Et dans les terres d'Asgard, situées dans l'extrême nord de l'Europe et placées sous la protection du dieu Odin, balayées par un vent glacial constant. Je ne m'étonne plus, depuis des années. De voyager dans de nombreux villages, dans l'unique but de gagner ma vie grâce à mon talent de forgeronne. Réparation d'armures de tout genres, et de différentes armes. Bien entendu la voie dans laquelle je me suis immiscer depuis de très nombreuses années prend du temps, et c'est une voie dans laquelle je dois encore faire mes preuves, et ceux, malgré la réputation qui m'auréole.

Et en partance pour le village de Nyksund, toujours est-il que je me perds dans de fugaces pensées. Les rumeurs d'Asgard sont plutôt néfastes, puis,  Yggdrasil qui est connu comme étant l'arbre-monde. L’arbre monde se meurt à petit feu. Quant aux camps d'Asgard, ils se déchirent à petit feu ... Et alors que mes nombreuses pensées, reflète une dure réalité. Je m'égare, dans la nature environnante, les sens de nouveaux en alerte. Et après quelques heure de marches, le village de Nyksund se distingue à plusieurs kilomètres, mais au gré de la distance qui m'y sépare. Il va me falloir quelques heures avant de trouver un bon repas, et un feu salvateur. Et vêtu d'une simple armure typées et d'une longue lame, je m'avance à travers le pays d'Asgard, poursuivant une quête inavouée ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Jeu 12 Nov - 13:42



Perdu dans le grand nord



Feat Miria


Vent. Neige. Brouillard. De quoi faire perdre courage à toute personne s'aventurant ici. Pourtant, je n'avais pas le choix. Je devais réusir. Pour mon maître, pour feu sieur Aphrodite. Pour rien au monde je ne reculerais. Tel était ma mission. Mon devoir. Ramenez l'armure d'or des poissons en Terre sainte, prouver ma valeur, être digne de la porter. Et si pour cela je devais y perdre mes orteils, ainsi soit-il. Mais je ne vais pas le cacher, un bain brûlant ne serait pas de refus. A chaque pas, mon corps s'engourdissait un peu plus. Mais Athéna soit louée, le poisson courant dans mes veines me brûlait de l'intérieur, me permettant d'avancer. Lentement mais sûrement. Si j'arrêtais de me perdre ! Je n'y voyais pas a trois mètres, si un spectre se pointait, je l'aurais dans l'oignon !

J'avançais, vêtu d'un long et épais manteau, de bottes rembourrées et de toutes une panoplie digne d'un montagnard, jusqu'au cache nez pour ne pas finir comme Krilin. Mais j'avais toujours froid. Malgré le fait que je portais nombres bandages et autres pour cacher ma poitrine jusqu'à la rendre imperceptible. Et c'en était douloureux avec ce froid. Une torture de plus pour venir au bout de ma mission, de mon but. Inlassablement, je me relevais alors que mes jambes me lâchaient. J'avais épuisé toute mon eau quelques heures auparavant, avançant au milieux d'un véritable déluge sans pouvoir étancher la soif qui m'irritait la gorge. Je n'étais pas assez folle pour manger de la neige, je finirais malade comme un chien. En parlant de maladie, je levais mon poignet en plissant les yeux pour voir où en était mon bracelet. Congelé. Au moins, si je venais à perdre connaissance, on pourrait me toucher sans avoir a mourir. Mais je devais au plus vite trouver Asgard.

Sans compter sur le fait que les chevalier d'or était rare ses temps-ci, le Sanctuaire ne pouvait se permettre plus de perdre. Et c'était sans compter sur les spectres d'Hadès qui pullulaient à ma surface du monde... Non, il était hors de question que je lâche tout comme sa. Le cosmos et le poisson qui coulaient en moi était un rappel constant de la promesse que je m'étais faite onze ans plus tôt. Lorsque Rodorio fut réduite une nouvelle fois en cendre a cause de ses spectres. Devenir un saint et protéger le monde. Aujourd'hui c'était chose faite : j'allais devenir le saint des poissons.Enfin, si l'armure m'en trouvait digne. Mais qui d'autre alors pourrait postuler ? Seule une personne avec le sang maudit peut prétendre à cette place et à l'heure actuel, j'étais la seule vivante en ce bas monde...

Soudain, je relevais le nez en scrutant tout autour de moi. Un cosmos se faisait ressentir non loin, mais perdue dans mes pensées, je n'y avais prêtée aucune attention jusqu'à ce qu'il soit tout proche. En soit, je ne percevais rien d'agressif et je ne doutais aucunement du fait que ladite personne est elle-même sentis mon cosmos. Le tout était de savoir : ami ou ennemi. Si je tombais sur un adversaire, nul doute que je finirais dans un sale état si je me prenais une seule attaque, quand bien même suis-je rapide, ça ne suffisait malheureusement pour limiter les dégâts internes et externes. Et comme je refusais être touchée lorsque j'étais inconsciente... Je mourrais.


Après avoir secouer la tête, je me remis en route, si mon destin était de rencontrer cette personne, soit, mais je ne pouvais me permettre de perdre du temps. J'avançais donc à travers cette purée de poids quand au bout d'un moment, je retrouvais la vue. En me retournant, je vis mon cauchemar s'éloigner au grès du vent. Quel pays des plus étrange.... Alors que je regardais autour de moi, pouvant enfin distinguer quelques chose, mes yeux se posèrent alors sur une femme a n'en pas douter au vue de ses formes généreuses, portant une armure et une lame. Soit. Spectre ou guerrier divin ? L'heure de vérité avait sonnée.

Je m'avançais vers elle et mettant mes mains en évidence, prouvant ma bonne fois. Je ne l'attaquerais pas. Pour le moment. Je fis halte à quelques pas d'elle, assez pour être entendu mais pas assez pour que la beauté sauvage se sente en danger. Entrant dans le rôle qui était le mien, je devins donc Aelis, apprentis des Poissons. Je m'inclinais face à la demoiselle tout en la sondant. Non, elle ne pouvait être un spectre. Son cosmos n'était pas malfaisant.

-Bonjour à vous. Excusez mon indélicatesse, mais auriez-vous quelques minutes de votre temps à m'accorder ?

Je me redressais en la regardant. Je devais user de la répttation des Poissons et de leur beauté efféminée. Je luis souris alors en attendant sa réponse. Comme celle-ci tardait a venir, je pris sur moi de me présenter.

-Je suis envoyée dans ses terres sur ordre du Grand Pope Jonas, représentant d'Athéna. Je me nome Aelis, aspirant chevalier, pour vous servir. Je suis ici en mission pour trouver Asgard, mais je crains de mettre perdu dans se brouillard... Accepteriez-vous de m'aider je vous pris ?

Je priais Athéna que cette femme accepte de m'aider, sans quoi je mettrais bien trop de temps et prenais le risque de retrouver ma Terre en cendre...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Ven 13 Nov - 10:35


Les températures ici peuvent  atteindre des sommets dans les deux extrêmes, et la transition entre les deux est parfois rapide. Surtout pour un natif hors de ces contrées, mais indifférente de ces changements climatiques, mon esprit s'égare le temps de quelques instants. J'ai encore un long chemin avant de rejoindre mes pairs au pays d'Asgard, des compagnons que je connais pas encore. Et bien que la journée s'annonce palpitante à plus d'un titre, je m’avance vers un petit lac, non sans avoir préalablement. Scruter les environs, pour y desceller un éventuel intrus. L'analyse faite, je me dévêts de quelques vêtements pour aller dans l'eau, et c'est un léger frisson qui parcoure mon échine, lorsque mon pied entre en contact avec l'eau. Puis rapidement, je m'introduis dans cette vaste étendue d'eau. Faisant alors, appuyé mon dos sur le rebord du lac, mon regard émeraude perce la voûte céleste, habillé de ses étoiles aux multiples tons de couleurs.

Peu à peu, mon esprit et mon corps se détachent de mes récentes vicissitudes, jusqu'à ce que la fraîcheur du lac me fasse revenir à une certaine réalité. Une réalité que je dois jauger à sa juste ampleur, celle d'un pays d'Asgard en proie à une instabilité que je n'aurais pas crue possible, quelques années auparavant. Sortant cette cette étendue d'eau, je me rhabille, avec en tête, les problèmes auxquels je serais confronté, lorsque je serais parvenu au pays d'Asgard. Des rumeurs s'étendent, par-delà le palais d'Odin, et ces rumeurs annoncent un funeste présage pour nos contrées. On peut avoir des indices sur ce présage, mais il m'est précipité de commencer à jauger une situation, qui m'échappe encore sur certains aspects. Surtout que je ne peux même pas expliquer ce que je ressens, du plus profond de son ventre à cet instant précis, ce qui me pousse vers une direction, une magie, vers un élément qui n'est certes, pas le plus harmonieux des autres. Mais, j'aime les vibrations qu'elle émet, comme un lointain appel.

Le changement doit forcément passer par un processus difficile, et le monde dans lequel nous vivons n'est pas forcément positif. Et murmurant un chant, je reprends route, en-direction de cet appel lointain. Comme un espoir de voir une paix possible sur mes terres. Mais, à l'issue d'une marche difficile à travers le grand nord. Mon cosmos faiblit, et finit par s'éteindre, ou presque. Une autre source magique s'avance vers moi, et je ne m'en suis pas rendu compte bien trop tardivement. Mais trop tard pour les remords. Ralentissant le rythme de mes pas, je continue à marcher, me laissant rattraper par cette source magique. Alors, qu'elle est ma surprise lorsqu'une fine silhouette surgit du plus profond de cette nature. Un homme, tout juste sorti de l’adolescence apparaît. Est-ce vraiment lui qui m'aurait suivi ? Détaillant paisiblement le jeune homme de mon regard émeraude. Je le laisse se décliner, et invoquer la raison de sa visite.

Tu décline bien trop aisément la raison de ta visite jeune homme. Méfie toi que cet insouciance ne t'introduise pas dans d'âpres situations.

Un éclair de défie illumine mes prunelles argentées, jusqu'à ce que je m'avance de quelques pas vers le jeune homme.

Asgard est un pays très éloignée, et tu n'es pas le seul à te perdre dans le grand nord. Mais je suis Miria, guerrière de la vierge effarouchée. Je peux accepter de te conduire, dans mon pays, mais pas sans t'offrir une hospitalité. Dérisoire, mais suffisante pour te réchauffer, et te ressourcer. Jusqu'à ce que je te conduise jusqu'à ta destination.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Sam 14 Nov - 13:43



Charme



Feat Miria


Je me sentais ridicule face à cette femme. Certes, elle me prenait pour un homme, ce qui pourrait me facilité la tâche en la charmant si t'en est qu'elle soit réceptive à mes charmes... Un vague sourire étira mes lèvres. Quoi faire ? Quoi dire ? Quoi penser ? Je me sentais perdue et en même temps, je savais où je devais aller. Mon but : l'armure d'or des poissons. J'allais enfin pouvoir honorer la promesse faite à mon défunt père. Et surtout, je m'engageais à protéger la paix du monde, à être une... Non, à être un chevalier. On ne devait pas savoir. Personne ne devait être au courant que j'étais une femme. D'un part, je ne souhaitais pas qu'on m'ordonne de choisir entre tuer et aimer les miens. D'autre part, je savais qu'on ne me prendrait pas au sérieux si je restais femme face à eux. Et puis le port du masque... Très peu pour moi ! Je reportais mon attention sur cette femme aussi belle qu'intimidante, je pouvais encore sentir son regard couler le long de mon corps. Certes, je faisais office d'un androgyne pur et dur mais n'était-ce pas là le lot de tout les chevaliers des poissons ? Enfin, je ne l'étais pas encore...

-Tu décline bien trop aisément la raison de ta visite jeune homme. Méfie toi que cet insouciance ne t'introduise pas dans d'âpres situations.

Oups. Je ne pus retenir une vague grimace. Elle avait raison... Je ne savais pas encore comment agir face à un inconnu et au vu de son armure et de son cosmos non agressif j'en avait déduis qu'elle était une alliée et non une ennemie... Mais je pouvais très bien me tromper et me trouver face à un puissant adversaire... Je ferais plus attention à l'avenir. On ne m'y reprendra pas à deux fois. Je me le jurais à moi-même. Alors la femme s'avança vers moi, je la regardais. Ouais, elle était même très belle...

-Asgard est un pays très éloignée, et tu n'es pas le seul à te perdre dans le grand nord. Mais je suis Miria, guerrière de la vierge effarouchée. Je peux accepter de te conduire, dans mon pays, mais pas sans t'offrir une hospitalité. Dérisoire, mais suffisante pour te réchauffer, et te ressourcer. Jusqu'à ce que je te conduise jusqu'à ta destination.

Je m'inclinais légèrement pour remercier cette femme. Puis en me redressant, mon sourire ce fit un peu plus charmeur mais tout en restant toujours dans la politesse.

-Vous avez raison, je ne suis pas encore habitué au mission extérieur, de fait, je me suis présenté comme je l'aurais fait naturellement. Je pense que je pourrais apprendre beaucoup en votre compagnie... Compagnie loin d'être désagréable...

Si j'avais été un véritable homme nul doute que j'aurais pris plaisir à coucher avec elle. Mais je n'étais pas là pour cela, je n'étais pas Kat mais Aelis. Je secouais rapidement la tête, en souriant, pour chasser les quelques idées images sulfureuses qui avaient prit possession de mon cerveau pour planter mon regard de glace dans le sien.

-Je vous remercie de votre bonté, elle me touche profondément. J'accepte avec plaisir votre hospitalité. Je vous suis ma Dame...




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Sam 14 Nov - 21:11

Il est des plus visibles que l'indifférence Aelis à mon charme, n'est qu'un doux euphémisme. Une pensée sans mot effleure dès lors mon esprit, et dénuée de toute logique, je souris timidement à l'aspirant chevalier. En d'autres circonstances, j'aurais fatalement, ignorer l'attitude éprise de malice de ce jeune homme. Mais jaugeant en silence le visiteur, le temps s'écoule, flot doux et silencieux autour de nous, d'autres interrogations peuvent et pourront le détourner de son objectif. Mais je me dois de rendre une hospitalité à cet étranger. Et plus que d'offrir un bon accueil, je veux comprendre les réelles motivations de sa visite. Est-ce véritablement une visite de diplomatie ? J'en doute. Les dirigeants du sanctuaire d'Athéna n'enverraient pas un simple aspirant chevalier. À moins que le grand pope ait besoin implicitement de quémander le soutien d'Asgard à une cause ... Et fronçant brièvement mon regard, Aelis se sent-il de plus en plus mal à l'aise face à mon silence ? C'est quelque chose d'amusant de jauger cet aspirant chevalier, mais si je continue. Aucun mot ne pourra plus venir en aide à cet étranger. Mettant donc un frein à mon propre instinct. Je me retourne totalement, faisant dos à Aelis, ma voix cristalline brise le silence glacial.

Suis-moi, il y a à quelques kilomètres. Un abri qui fera office d'abris pour la nuit. Et lorsque j'aurais jaugé les réelles raisons de ta visite sur mes terres. Je t’escorterais jusqu'au pays d'Asgard, à l'aube.

De dos à Aelis, je m'avance de quelques pas au rythme militaire. Ma gestuelle corporelle s'oppose totalement à mon expression faciale. En effet, mon visage empli de dureté est soutenu par un corps svelte et bien proportionné, me conférant une habileté surprenante, un atout considérable en combat. Ma démarche concorde parfaitement avec mon corps puisque je me déplace avec légèreté . Mes longs cheveux fins et au ton argenté, toujours coiffés parfaitement, ajoutent un charme indéniable s'ajoutant sans peine à ma démarche et mes attitudes pleines de grâce et d'élégance sur mon corps fin et élancé aux formes généreuses conférant aux yeux des hommes un attrait indéniable et font de moi. Tout ce que les autres femmes détestent. Je semble si parfaite d'un simple regard que je ne peux attirer que la jalousie. Toutefois l'ensemble de mes caractéristiques physiques couplées aux particularités de son visage fait que j'attire naturellement la sympathie de ceux que je croise, me rendant accessible à toutes mes consœurs Valkyries, sans qu'elles n'aient d'efforts particuliers à faire, même pour les plus timides ou les plus renfermées d'entre elles. C'est le mélange de tout cela qui fait de moi, l'une des plus belles si ce n'est pas la plus belle des valkyries ...

Et vêtu d'une simple jupe, recouvrant simplement mon fessier, le haut de mon corps et recouvert d'une simple tenue, d'une couleur argentée. Mais, ce n'est pas ce que la plupart des gens retiennent, mais plutôt ma claymore aux dimensions imposantes. Car mon énorme épée est attachée à mon dos, sans que je ne paraisse affecter par la masse de cette imposante lame. Et, est-ce vraiment ce détail que retiendra Aelis tout au long de notre périple ? Ayant un mouvement de tête vers le côté, pour m'assurer qu'Aelis me suive, je redresse mon visage en-direction de notre destination. Un simple abri, que nous rejoignons en à peine une heure. Être née dans ces contrées, en plus d'être une voyageuse. Ont faits de moi, une femme dont la géographie du grand nord n'a plus aucun secret. Prenant rapidement mes aises dans la maisonnette, constituer d'une seule pièce, j'allume rapidement le feu, à travers la cheminée. Puis, prenant appuie sur l'une des rares chaises de cet abri, je croise mes bras, tout en fermant mes paupières. Et après un fugace silence, briser par mon soupir. Je conserve les yeux fermés, non sans adresser quelques mots à mon invité.

Navré de t'offrir une plus grande hospitalité Aelis. Mais, si tu en formule la demande, je peux t'offrir un repas, qui te tiendra la nuit, et la journée de demain. Mais, au préalable, je souhaiterais comprendre, le motif de ton dirigeant, à t'envoyer toi, en Asgard. Si cela et est était sous le joug d'une mission diplomatique, il aurait envoyé un réel chevalier d'Athéna. Mais, mes soupçons font état de foi, qu'il a une mission te concernant toi, et toi seul.

Relevant mon visage, après avoir ouvert mes paupières. Mes yeux argentés dévisagent avec sévérité Aelis. Une sévérité nuancée, et qui n'en est rien dans le fond de mes pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Dim 15 Nov - 19:05



Vérité



Feat Miria


-Suis-moi, il y a à quelques kilomètres. Un abri qui fera office d'abris pour la nuit. Et lorsque j'aurais jaugé les réelles raisons de ta visite sur mes terres. Je t’escorterais jusqu'au pays d'Asgard, à l'aube.

Me jauger hein ? Je souris alors que mon regard descend le long de la cambrure quasi devine de cette femme. Si tu savais ma chérie... Tu ne te tiendrais pas aussi près de moi. Tu me fuirais comme la peste, a la vitesse du vent. Je passais sadiquement ma langue sur mes lèvres, me demandant quel goût pouvait avoir une créature comme elle. Peut-être me laisserait-elle la réchauffer de mes lèvres, de ma langue en elle pour la faire crier de plaisir, qui sait...

Elle est d'une rare beauté, je ne pouvais le nier. Mais j'étais bien supérieur a cette femme. Tel était la malédiction des poissons. Être divinement beau mais mortel. Sauf que j'étais une femme. Et que ma beauté surpassait de loin celle de cette femme. Mais a quoi bon être magnifique si c'est pour être seule, entourée de mes roses ? C'est une triste vision. Belle comme la mort... Et inaccessible comme les étoiles... Triste vie. Triste destinée. Pourtant j'avais décidé de prendre cette voix, pour Athéna, pour la paix, pour le monde.

Une heure s'écoula, durant laquelle je laissais mon esprit vagabonder. Tant de question. Arriverais-je jusqu'à l'armure ? M'accepterait-elle ? Moi, une femme qui cachait son identité... D'aussi loin que remonte mes souvenirs, aucune femme n'avait jamais porté cette armure... Et que se passerait-il si on apprenait que j'étais une femme ? Serais-je exécutée ? Je n'en savais rien... Lorsque je repris contacte avec la réalité, je vis une piètre maison dans laquelle entra la belle femme. Je pris sa suite et me délesta rapidement de mon lourd manteau pour ne pas risquer d'avoir encore plus froid en ressortant. Elle s'installe sur une chaise, je prend place a même le sol, sur mon manteau, près du feu. Mon regard se perd dans la danse sensuel des flammes.

-Navré de t'offrir une plus grande hospitalité Aelis. Mais, si tu en formule la demande, je peux t'offrir un repas, qui te tiendra la nuit, et la journée de demain. Mais, au préalable, je souhaiterais comprendre, le motif de ton dirigeant, à t'envoyer toi, en Asgard. Si cela et est était sous le joug d'une mission diplomatique, il aurait envoyé un réel chevalier d'Athéna. Mais, mes soupçons font état de foi, qu'il a une mission te concernant toi, et toi seul.

-L'hospitalité de ne mesure pas au luxe mais a l'acte en lui-même et à la générosité de son hôte...

Je ne répondis pas tout de suite a la suite de sa tirage. Devais-je vraiment le dire ? Après tout, je n'étais pas sans défense, loin de là. Finalement, je poussais un long soupire et me redressa de toute ma hauteur en laissant exploser la puissant de mon cosmos autour de nous. J'étais, où plutôt j'allais devenir un chevalier d'or. Le plus puissant grade offert par la déesse à un humain. De fait, moi qui paraissait si quelconque juste avant, je devins l'un des êtres les plus puissant de mon sanctuaire. Je m'inclina alors avec élégance, révélant ainsi la beauté ancestrale des poissons.

-Pardonnez moi. Je me nome Aelis, je suis ici pour ramener mon armure en terre sainte. Je suis a la recherche de la Gold Cloth des poissons. Ceci est, si je puis le formuler ainsi, la dernière étape de mon apprentissage. A la suite de quoi je serais un chevalier au service de la déesse. J'espère ne pas vous avoir froissée noble dame...

Ainsi les présentations faite en bonne et du forme, je bridais à nouveau mon cosmos, me réchauffant de l'intérieur grâce à lui.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Lun 16 Nov - 19:08

Désireuse d'en apprendre davantage sur Aelis. Je l'écoute en silence, attentive à chacune de ses allocutions, chacun de ses gestes, comme pour percevoir, autre chose que ce que le jeune apprentie s'évertue de créer dans son comportement. Et i est aisé de distinguer certaines anicroches chez cet apprenti saint. Un individu aux traits fins et distingués, qui n'a nul autre intérêt de venir à Asgard, que pour rechercher une armure, fabriquer par un peuple hors de nos frontières ? Les ombres commencent lentement à s'allonger dans la cabane et dans l'oasis, tandis que le soleil achève sa course au-delà de l'horizon. En silence, sans un mot ou un signe, je scrute d'un visage sévère Aelis, qui ponctue ses dires, d'une voix suintant, une pointe de mystère. Plissant brièvement mes paupières, je pose mes coudes sur la table et joignant mes mains l'une à l'autre. Mon visage vient se poser délicatement sur mes mains, sans qu'à un seul instant, mon regard d'argenté est quitter Aelis.

Quelles sont les pistes qui te font persuader, que cette armure, se situe dans mon pays ? Pourquoi une de vos armures, se trouverait, quelque part dans les environs ? Loin de moi l'idée de jeter l'opprobre à tes récits Aelis. Mais si je dois te conduire par-delà les frontières de ce pays, je dois être certaine de tes réelles motivations.

Relevant mécaniquement ma tête, je pose mes mains sur la table, comme pour appuyer ce silence soudain et voulu. Je reste silencieuse et d'une caresse sur la table, comme pour chasser toute ambiguïté, j'élève la voix, tel un blizzard d'hiver, froid et implacable. Incisive et parfois mortel.

J'ai bien remarqué tes gestes, aussi anodin puisse t-il être, tout au long de notre marche. Quant à tes formes, elle ne laisse aucun doute sur celui ou celle qui prête un regard attentif.

Arquant mon dos sur l'ensemble de mon dossier, je croise une fois de plus, mes bras l'un à l'autre, tout en gardant ce regard, épris d'une certaine curiosité à l'égard d'Aelis. Existe t-il, au sein de ses camarades, une règle interdisant à ce que les femmes puissent-être l'égal des hommes ? Fronçant le regard, tout en pinçant mes lèvres. Mes doigts s'entrecroisent, pendant que mes pensées se bousculent. Puis reprenant un comportement plus léger, autre que mon attitude froide et sévère. Une dernière pensée se limbe et me donne un sourire aussi fugace que succinct. En somme l'idée me semble bonne et de plus cela pourrait être amusant d'une certaine manière de jour ainsi un rôle comme au théâtre. Je réponds d'un sourire imaginatif.

Je vais tâcher de si bien jouer un rôle que tu ne pourra pas rester indifférente ...

Dis-je amusé, avant de rajouter ensuite avec un sourire calme. Puis, baissant mon bras sur ma poitrine, ma main se glisse à l'intérieur de ma tenue, pour ouvrir mon col de façon à entrevoir une poitrine voluptueuse. Puis, stoppant l'ouverture de mon col, ma main se glisse sur l'intérieur de mon habit, allant ainsi caresser mon sein gauche. Le sourire se marie subtilement à un regard envieux, nimbé d'une teinte d'envie et de curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Sam 21 Nov - 16:53

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Sam 21 Nov - 19:15

Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1513
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   Mer 2 Déc - 22:57

6Xp distribué à Miria.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Rencontre insolite. [ Miria - Aelis ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» un outil insolite
» Visite exclusive d'un Versailles insolite /Votre guide du jour : Aymeric/
» le héros insolite
» Le parc et ses tâches de rousseur (Faith)
» constructions insolites

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Royaumes du Nord :: Vallée enneigée-