Derniers sujets
» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

» [FB] Le Soleil a Rendez-vous avec la Lune [PV Eden]
par Eden Mer 22 Mar - 9:37

» Catleya - "Dévorons nos ailes, nous nous échouerons dans ce bras d'Océan"
par Catleya Sam 18 Mar - 19:45

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Catleya Ven 17 Mar - 23:10

Logo

Partagez | .
 

 [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Mar 24 Nov - 16:29

Dans un claquement sonore, l'oiseau d'or et de sang se posait brutalement sur les dalles immaculées de son temple, ses jambes lourdes et fragilisés ployèrent sous le poids de son corps et de son armure. Vacillant vers la gauche, la prêtresse se laissait momentanément échouer sur le balcon de sa demeure, son corps meurtrit réclamant son lot de repos avant de pouvoir se relever.
Gémissant faiblement et dans un geste long emprunte d'une douleur saisissante, la mère-oiseau se retournait, se mettant sur le dos pour laisser son corps respirer plus librement, s'offrant également une vue libre vers ce ciel noir, obscure aux lueurs infernales, inquiétantes.
Soupirant en laissant son cosmos librement agir avec son lieu de prédilection et sa barrière protectrice, elle se laissa aller à la lecture du ciel en cicatrisant ses blessures de guerres qui cette fois, auraient pu être fort coûteuses.

Lentement mais surement ses blessures s’éteignaient à la lueur de son cosmos bleuté, comme une nuit étoilé d'un milieu de mois d'août. Lentement, la douleur n'était plus, ce qu'elle avait vécu en enfer n'était plus qu'un mauvais souvenir ajouté à sa grande collection, néanmoins, un souvenir qu'il lui fallait fouiller profondément à la recherche de réponses.
La jeune femme s'asseyait, joignant les genoux à son buste, ôtant soigneusement son casque d'or à tête d'oiseau pour mieux atteindre de son regard nocturne, le ciel et ses étoiles cachées.

Ses muscles crispés se détendirent lorsqu'elle effleura le septième sens, tandis que son pouls décélérait, plongeant le corps de la belle dans une léthargie et une profonde méditation, yeux rivés vers le ciel, ses mains posées sur sa poitrine.
Son cosmos communiquait avec les étoiles, les galaxies, les dieux de l'Olympe, jusqu'à ce qu'une étoile en totale surbrillance l'aveugle dans un éclat de lumière infini.

Ses yeux se firent livides et alors que son cosmos caressait lentement une vision qui lui était à porté de main, elle perdit la vue, téméraire et curieuse de ce que ce message caché dans les étoiles pouvait révéler, elle enflammait totalement son septième sens, jusqu'à embraser les étoiles à porté des rêves et d'espoirs mortels.

Lorsqu'elle sortit de sa léthargie, toujours aveugle, elle déglutissait, son pouls reprit un battement normal avant d'emprunter une course effréné, aussi rapide que si elle avait risqué sa vie au sein d'une bataille des plus ardus.
Sauf qu'il ne s'agissait pas de sa vie proprement parlé, mais celle de tous, de la planète, des saints, des marinas, des Ases, d'Hadès mais aussi et surtout... d'Athéna.

Aveuglée par cette vision de l'avenir, elle se mit péniblement debout en époussetant ses vêtements, une robe immaculée aux taches rougies par le sang par ces camarades de combats, laissés en enfer. Son armure la quitta totalement, redevenant Milan d'or et de lumière dans le temple des constellations.
Soupirant en se réchauffant les bras en frictionnant ses mains contre sa peau, elle cherchait une solution, quelque chose pour éviter cette catastrophe de n'avoir que trop de répercutions sur la planète.
A l'abri des vents incisifs, elle se réfugiait vers ses appartements pour mieux comprendre et réfléchir aux événements, c'est alors que, en laissant trainer ses doigts et en effleurant les livres de sa bibliothèque de son septième sens, qu'elle eut une idée.

L'homme le plus proche des dieux, avait réussit à contrer son destin et à vivre encore pour ces heures sombres! Il était particulièrement proche d'Athéna pour comprendre l’Ampleur de la situation et selon les dire, sage pour trouver une solution pour ne pas changer l'avenir, mais s'adapter à ce qu'il nous offrira sans pâtir de dommages collatéraux.
Les yeux clos, la jeune mère-oiseau ressortit de son temple l'espace d'un instant et d'un bras pointant un index, désignant le nord, la grande ourse, elle poussa son énergie cosmique, suffisamment pour que celui-ci atteigne l'étoile visée.
Affaiblie, elle ne renonçait pas à envoyer son appel et plus son cosmos raisonnait au travers de la grande ourse et plus celle-ci surbrillait.

Au sanctuaire, comme partout dans le monde, Une étoile filante s'arrachait d'une étoile du sud, en provenance de l’Égypte, vers l'ours polaire, son Nord: la Grèce. Même à ciel noir, brodé par une éclipse rougeoyante, l'étoile se mit à briller de plus en plus puissamment, lâchant une comète dans l'univers, un appel pour les autres enfants des étoiles, ou qu'ils puissent être.
Épuisée après ce long et effroyable effort, la prêtresse étouffait une palabre: le nom de "Shaka" raisonnait dans cette étoile filante, en un murmure audible par cette seule personne.
Tout était une question de temps, de patience.
Cet homme qu'elle n'avait jamais vu mais souvent entendu les louanges, allait-il pouvoir lire les étoiles à son tour, ou bien entendre ce fin murmure et répondre à l'appelle de la belle?

Fronçant les sourcils, la soeur ainée du juge du Garuda, au même physique typique, laissait ses bras pendre le long de son corps en attendant une réponse, inquiète et à la fois pétrifiée par ce que cette rencontre allait leur apporter.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Jeu 26 Nov - 14:42

    Peu de temps après son retour au Sanctuaire, Shaka de la Vierge n'en avait pas terminé avec toutes ses interrogations. Tout avait beaucoup changé depuis sa résurrection en Asgard, et l'homme le plus proche des Dieux cherchait encore et toujours des réponses. Aujourd'hui, le jeune Saint avait passé le plus clair de son temps plongé dans une profonde méditation. Au fin fond de son temple, à savoir la partie qui n'avait que peu été endommagée par la Guerre Sainte, Shaka avait pu trouver quelques heures de sérénité. Toutefois, tout cela le perturbait encore. Malgré tous ses efforts, il n'était pas parvenu à entrer en contact avec le cosmos d'Athéna, alors qu'elle seule serait probablement en mesure d'apporter des réponses. Que se passait-il à Elysion ? Nul ne le savait. Mais Shaka savait qu'elle était toujours en vie. Si l'âme d'Athéna avait quitté cette planète, tous les Saints réunis en ce lieu l'aurait ressentit. Du moins, le Saint de Vierge savait qu'elle était toujours là. N'obtenant toujours aucune réponse de la part du cosmos de la déesse, il allait bien falloir qu'il se débrouille de lui-même. Sans s'être au préalable entretenu avec les autres Saints toujours présent au Sanctuaire. Au bout d'un moment, Shaka s'était retiré dans ce qu'il restait du jardin des arbres jumeaux. Assis en tailleur entre les deux arbres, une légère brise vint s'engouffrer dans sa chevelure, tandis qu'il ne bougeait toujours pas. De sa position, on pouvait contempler le ciel étoilé. Shaka conservait ses yeux clos, jusqu'à ce qu'un murmure lointain parvienne jusqu'à ses tympans. Il avait alors ouvert les yeux. On l'appelait. Il leva les yeux au ciel, une étoile venait de filer haut dans le ciel. Et toujours ce même murmure, « Shaka ». Quelqu'un était en train d'essayer d'entrer en contact avec son cosmos. Il devait savoir d'où ça venait. Shaka se rassit calmement et entra de nouveau en méditation, et concentrant son cosmos, jusqu'à atteindre le septième sens. Il pu ainsi ressentir le puissant cosmos qui l'avait appelé. Ce ne fut pas difficile pour le jeune Saint, qui parvenait à entrer en contact déjà avec d'autres cosmos venant d'autres dimensions. L'Egypte n'était pas loin comparée aux autres mondes. Esna, cité du temple des messagers d'Hermès. Le murmure des étoiles venait de là-bas. Que se passait-il pour qu'Hermès vienne demander de l'aide au Sanctuaire ? Shaka leva les yeux au ciel et eut la vision de la femme qui l'avait appelé. Il prit ainsi la décision de se rendre immédiatement en Egypte, jugeant qu'il avait perdu suffisamment de temps et qu'il n'était pas nécessaire d'entamer une entrevue au travers des étoiles filantes. Une espèce d'intuition envahit le Saint de la Vierge, plutôt mauvaise d'ailleurs, et Athéna restant injoignable, il alla chercher ses réponses à Esna.

    Après s'être mis en route, il ne fallut pas longtemps à Shaka d'arriver jusque là. Vêtu de sa simple toge et accompagné de son armure d'or sur les épaules. Le temple des messagers d'Hermès. L'homme le plus proche des Dieux ne mit pas longtemps à retrouver la trace de la femme qui l'avait appelé. Il ne l'avait jamais vue auparavant. Il ne connaissait d'elle que sa notoriété. La grande prêtresse semblait fatiguée. Shaka s'avança simplement vers elle, gardant bien évidemment une distance diplomatique, et tirant une légère révérence. Cela allait de soit en présence d'une dame. Et pas n'importe laquelle. Le jeune Saint se redressa alors et déposa son armure à côté de lui, rompant le silence.

    « Je suis Shaka de la Vierge. Saint d'Athéna. J'arrive du Sanctuaire. Je suis parvenu à entendre votre appel à travers les étoiles et j'ai jugé plus utile de venir directement vous rencontrer ici. Vous ne m'avez certainement pas appelé pour une simple visite de courtoisie. Vous avez vu quelque chose, n'est-ce pas ? » fit Shaka, sur son habituel ton très calme et posé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Jeu 26 Nov - 16:28

La jeune prêtresse soupirait longuement, se parant doucement d'un léger voile de doute et de désespoir, effleurant sa peau en de désagréables frissons et accompagnant son coeur d'un reflet noir angoissant. Cependant elle gardait foi et son courage tendu vers un future peut être meilleur chassa tous sentiments et émotions négatifs, elle ne pouvait se permettre d'en faire usage lorsque le chevalier d'or d'Athéna entrerait en jeu.
Elle fermait délicatement ses paupières aux yeux aveuglés avant de se concentrer sur le cosmos qui venait à elle, restant de marbre, usant seulement et uniquement les éclats de son cosmos bleuté pour montrer le chemin qui l'indiquait, de façon à ne pas perdre de temps.

Elle ne put le voir aux premiers abords, ses yeux clos ne lui permettaient pas ce luxe, cependant elle pouvait sentir sa présence chaleureuse, envoûtante, son cosmos d'or et de sagesse dès lors, elle pouvait instinctivement déduire que le charisme de cet homme dépassait de loin celui des autres.
Son sens de l'ouïe aiguisé lui fit entendre un léger frottement de vêtements aéré, une toge? N'avait-il donc pas prit la peine de mettre son armure pour se hisser au septième sens, ici?
Elle leva un sourcil, ne s'empêchant pas d'être interloquée par ce détail, puis d'une main avenante, invitait le chevalier, en silence, à poursuivre la conversation plus loin, dans son temple à l'abri du vent, du froid et de l'obscurité de cette éclipse.

Son temple était paré de tableaux sur le thème de la vanité, de l'éphémère, de la beauté mais aussi parfois, rappelait les bêtises des Homme, de leurs sentiments sublimes, et des choses, des guerres qu'ils ne faillaient jamais oublier.
A chaque coin de ce large temple, s’accommodait sur les flans de ces murs, des flambeaux éclairant totalement la pièce, permettant d'avoir un jour lumineux là ou dehors régnait une obscurité dormante.
La prêtresse montrait là son microcosme basé sur les faits vivants et morts, de son adaptation au travers du temps, des espaces et des divinités qui eurent besoin d'appuis et de conseils éphémères pour gagner une guerre ou une autre.
Même si les messagers n'ont pas le droit de combattre, ainsi, ils montraient une certaine dévotion à devoir guider et conseiller les dieux dans leurs guerres, montrant une implication autre, plus sournoise et stratégique.
Mais fallait-il s'en méfier? Autant qu'il fallait s'en méfier d'Hermès, des assassins, des voyageurs et des messagers, tout était une question de point de vue en temps de guerre.

Les dalles immaculées reflétaient un plafond d'or et d'ébène, Isis désigna un tapis carmin ainsi que quelques coussins ou Shaka pouvait s'asseoir à loisir lors de leur discutions "diplomatique"


" En effet, j'ai vu, retenu et je vais partager les éléments du future avec vous, Shaka. Inutile de s'attarder sur quelques exercices de sociétés très peu utile pour nous, nous ne ferions que perdre du temps et cela nous est très précieux."

Concluait-elle en portant sa main frêle à son visage, caressant longuement sa balafre depuis la naissance de son oeil droit jusqu'à sa mâchoire. C'était la première fois depuis des millésimes qu'elle montrait son visage, le même que le juge du Garuda, son frère, à un être humain, autant dire que le stress et la nervosité montait légèrement d'un cran chez elle.
D'autant plus que la guerre entre Saints et Spectres n'étaient pas encore totalement finie et qu'il était peut être mal vue que la prêtresse d'Hermès soit la soeur d'un ennemi?
Qu'importe!

" -Je n'ai rien à vous cacher, shaka. Je vous juge assez sage, loyale et bon envers votre déesse pour garder notre conversation, ici, au temple des constellations. Ce qui sera dit ici, n'en sortira pas."


Elle prit le temps pour s'asseoir et ne pas précipiter les choses, car même s'ils étaient pressés d'une certaine manière, comment amortir cette conversation? elle cherchait le bon moment et bien sur, une amorce futile pour glisser cette conversation, ce message important.

"- Je ne vous connais que très peu, le peu que les étoiles m'ont dit sur vous ne sont pas suffisant pour connaître vos intérêts, que faites vous lorsqu'il n'y a pas de guerre sainte et que la paix repose sur le monde? Et Comment cela se passe-t-il au sanctuaire? Je n'ai vu aucun Saints en enfer, sauf peut être le valeureux chevalier du Pégase, Atma, mais aucun Gold n'y était. Ou étiez-vous donc tous passés? "


Elle posait ces questions calmement d'un voix sobre, douce mais inquiète, Isis finit par s'asseoir sur le sol devant le chevalier, lui laissant son espace d'intimité pour le laisser répondre à ses questions, peut être pas vitales, mais qui permettaient de détendre l'atmosphère.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Lun 30 Nov - 19:40


    Guidé par le cosmos bleuté par la grande prêtresse d'Esna, Shaka de la Vierge était ainsi parvenu jusqu'au temple des constellations. C'était bien la première fois qu'un Saint y mettait les pieds, du moins Shaka n'en avait jamais entendu parler. Et de tous les Saints présent au Sanctuaire, il se sentait le seul suffisamment sage et puissant pour partir en ces lieux. Après tout, c'était lui qui avait été appelé. Peut-être aurait-il mieux fait de porter directement son armure en cas d'attaque ? Ne pas l'avoir fait signifiait deux choses. La première était de bel et bien montrer que l'homme le plus proche des Dieux n'avait aucune intention belliqueuse envers la grande prêtresse. Et il montrait en même temps que malgré le difficile accès à Esna via l'éveil au septième sens, les Saints d'Or n'avaient pas besoin de porter leurs armures pour prouver leur puissance. Ils étaient et resteraient toujours les plus puissants protecteurs d'Athéna.
    Toutefois, Shaka eut l'impression de ressentir dans le cosmos d'Isis une légère pointe de tristesse. Était-ce une impression car la prêtresse tentait de le cacher ? Elle avait sans aucun doute vu quelque chose de grave. Malgré sa cécité volontaire, la Saint de la Vierge pouvait aisément ressentir le cosmos et le charisme de la grande prêtresse. Ses autres sens aiguisés ne pouvaient le tromper. Bien sûr, il ne voyait pas son visage, mais l'atmosphère qui régnait ici laissait penser qu'Isis n'avait pas vraiment de bonne nouvelle à annoncer. Elle invita tout d'abord l'homme le plus proche des dieux à s'installer. Après un léger haussement de sourcil, Shaka s'assit donc en tailleur sur les coussins. Comme lui, la grande prêtresse usait également de ses autres sens.

    Finalement, Shaka ne savait que peu de choses à son sujet, tandis qu'elle avait dû en entendre beaucoup plus sur lui. Ceci dit, il n'était pas là pour faire un concours de qui me connaîtra le mieux. À vrai dire, le Saint de la Vierge n'en avait que faire pour le moment, il était simplement venu chercher des réponses. Comme à son habitude, Shaka opta pour garder le silence, écoutant attentivement ce que la prêtresse avait à lui dire. En effet, le temps leur manquait, car Shaka ne pouvait alors pas se permettre de rester loin du Sanctuaire trop longtemps. L'indien se contenter d'acquiescer, ne désirant pas prendre la parole inutilement, comme d'habitude.
    En effet, Isis n'avait pas à douter de la fidélité de la Vierge envers Athéna. Il souhaitait que la prêtresse d'Hermès se hâte de tout avouer, sans doute avait-elle voulu détendre l'atmosphère pesante avant toute chose, mais Shaka préférait aller droit au but. Cependant, il ne désirait pas non plus se montrer trop impertinent et tenir sa réputation. Et puis surtout, Shaka n'avait que très peu de vie sociale et il n'était pas vraiment doué pour discuter futilement. Toute conversation en dehors de ses centres d'intérêt le mettait un peu mal à l'aise. Mais naturellement il n'en montra rien.

    « Je ne connais pas grand chose de vous non plus, Grande Prêtresse. Mais pensez-vous que je sois venu pour parler futilités ? Sauf votre respect, je souhaiterais que vous alliez droit au but. »

    Cela ne faisait aucun doute que Shaka n'était pas le meilleur en matière de diplomatie même si il était réputé pour bien parler. Il manquait souvent cruellement de tact et se ficher de savoir si sa manière de parler plaisait ou non. Cependant, il haussa un sourcil en entendant parler d'Atma. Le chevalier de Pégase ? Mais qui était-il donc ? Seiya n'était-il pas sensé se trouver aux côtés d'Athéna à Elysion ? N'était-il donc plus le chevalier de Pégase ? Peu importe pour le moment. Shaka n'avait pas le temps de s'occuper de Pégase. Il prit quand même la peine de répondre à une seule question d'Isis.

    « Nous avons quasiment tous perdu la vie devant le Mur des Lamentations, inutile de le répéter. Vous l'ignoriez donc ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Mer 2 Déc - 16:24

" - " En effet je l'ignorai, vous m'apportez là la dernière pièce à mon échiquier des indices. Enfin, vous êtes là et c'est là le principale.""


Soupirant, elle grognait intérieurement face à autant de manquement au tact et de diplomatie, elle avait l'impression d'être en face d'un berzerker, mais les sentiments et la fragilité de l'âme en plus, ce qui pouvait rendre le chevalier d'or bien plus dangereux et imprévisible que tout autres êtres vivants. La jeune femme prit une longue respiration avant de se lever visiblement mal à l'aise, cherchant les mots pour aller rapidement au but.
D'une traite, en respectant sa respiration, elle ajouta, murmurant mot pour mots, ce qu'elle avait entendu et vu lors de sa vision:


" - Les enfers croulerons sous le poids du miroir de notre orgueil,
Le monde sombrera sous le joug de votre fierté,
Quant à ce mur, il sera brisé par la prétention d'un bon nombre d'élus,
De nouveau un cosmos s'élèvera, au plus chaotique et destructeur que jamais aucun n'aura connu.
Alors les Olympiens comprendrons; Athéna mourra et Hadès souffrira;
L'équilibre sombrera et l'humain disparaîtra ainsi que sa terre, entre les doigts crochus de nos Némésis.
"


Elle prit une longue respiration et ouvrit enfin ses yeux aux éclats d'une nuit d'aout étoilé, observant Shaka d'un regard inquiet.
Puis de sa voix suave elle poursuivit.


" - " - J'ai vu le mur des lamentations nimbé d'une couche de cosmos d'émeraude, un halo de chaos, ou chacun se miroitait en un reflet maléfique, totalement opposé.
Les héros de notre temps vont détruire ce mur de cosmos, ce portail vers le mal, cependant lors de son explosion... "
"


Son visage se rembrunissait et prit une teinte farouche et agacée.


" - " - Des débris touchèrent bon nombres ce ces élus, dont Athéna qui n'y survivra pas et Hadès qui en souffrira pour l'éternité. ""


Elle abattit violemment un poing sur la table qui la séparait du saint, faisant apparaître une légère tâche de sang sur son poignet, à l'endroit ou elle avait frappé.


" - " - Et si nous changeons ce future par un quelconque moyen, ce sera la planète entière qui en pâtira, les humains et le cosmos. Nous ne pouvons rien y faire, l'humanité est condamnée, mais à mon sens, cela est totalement ridicule! Vous avez une idée n'est-ce pas? Vous connaissez Athéna mieux que personne! Alors dites moi que les choses peuvent s'arranger! ""


Les saints ne manquant pas de ressource, Isis savait qu'elle pouvait faire confiance au chevalier de la vierge pour trouver un compromit et une solution pour sauver l'humanité. Après tout, c'était leur tâche en tant que protecteur de la planète de tout faire pour secourir la terre au dépit de leur propre vie.
Se calmant, ses dents toujours serrés à l'intérieur de sa bouche, la prêtresse recula pour commencer à faire les cents pas. Elle aurait largement préféré annoncer cela sur un autre ton, plus doux et diplomate, cependant Shaka lui avait rappelé doucement que l'urgence de sa venue n'était pas à l'heure d'une tasse de thé.

Cette annonce et cette confession la rendait malade, elle fusillait de son regard cobalt le sol de son temple puis l'extérieur avant de grogner, se résoudre à faire demie-tour puis de se caler violemment contre l'une des colonnes immaculée qui bordaient l'entrée du lieu divin.
Elle grognait encore lorsqu'elle découvrit la minuscule griffure qu'elle s'était faite au poignet, avant de s'asseoir sur le sol et comme si les forces lui manquaient et de s'effondrer contre la dite colonne.

C'était sans espoir, Athéna avait été prise en traitre entre Hadès et un monde qui ne demandait qu'à détruire tout ce qu'il rencontrerait. Une alliance entre Hadès et Athéna contre les Némésis était-il possible? Avoir beaucoup de recul et d'objectivité de la part des deux camps, cela pourrait être possible, mais quel en serait le prix?
Tandis que Isis réfléchissait sur cela, elle tendis un regard perdu mais compatissant à l'adresse de Shaka, et lui qu'en pensait-il?

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Lun 7 Déc - 14:47

Malgré lui, Shaka sentait que son attitude avait légèrement agité la grande prêtresse. Il fallait aussi comprendre que le Saint de la Vierge n'avait jamais été considéré comme le plus chaleureux et accueillant. Habitué à rester loin de la « civilisation » et des rassemblements, préférant méditer dans son coin, l'indien n'était que rarement convié à des discussions. Il ne quittait quasiment jamais le Sanctuaire. Les missions diplomatiques n'étaient pas son fort. Mais il allait bien falloir qu'il s'y habitue, étant l'un des seuls anciens Gold Saint à être revenu. Isis l'avait appelé lui, alors il se devait de la rencontrer. Bien sûr, pour Shaka, ses paroles lui paraissaient tout à fait normales. Il était juste là pour chercher des réponses, et la pauvre prêtresse, qui n'avait voulu que détendre l'atmosphère avant d'attaquer les choses sérieuses, avait déchanté. Il est vrai que le Saint de la Vierge manquait cruellement de tact mais surtout, il n'était pas doué pour discuter. Jusqu'à présent il avait toujours trouvé ça futile. Bien sûr, son but n'était pas d'agacer la prêtresse d'Esna, loin de là.

Cette dernière se redressa donc rapidement, afin de faire partager à son hôte la nature de sa vision. Shaka écoutait sans broncher, haussant légèrement un sourcil tout de même. Tout cela lui rappelait vaguement quelque chose. Se pourrait-il que cet étrange cosmos verdâtre soit le même que celui qui s'échappait des vapeurs de l'Enfer au château d'Hadès sur Terre ? Le blond se souvint que lors de sa méditation avant d'entendre Isis l'appeler, avoir vu dans son esprit le mur des Lamentations devant lequel il avait été sensé perdre la vie, duquel s'échappaient de fines couches de cosmos émeraude. Sûrement ce dont parlait la grande prêtresse en évoquant sa vision. Effectivement, tout cela confirmait la mauvaise impression de Shaka. Il savait qu'il n'avait pas renaît en ce monde pour rien, il savait qu'une nouvelle menace était sur le point de refaire surface. Athéna qui se battait contre Hadès à Elysion n'en savait encore rien, pourtant, elle comme le Dieu des Enfers, allaient être affectés. Le Saint de la Vierge, malgré sa cécité volontaire, avait pu sentir le regard inquiet de la grande prêtresse sur lui. Il avait également eu un léger sursaut, ne comprenant pas pourquoi Isis venait de frapper du poing sur la table. Décidément il allait commencer à croire que lui seul était capable de garder son sang froid en ce monde. Même si il fallait avoir que cette vision le troublait, et l'inquiétait pour Athéna. Cependant, il conserva son calme légendaire malgré tout. Il devait rester concentré sur son esprit pour focaliser son cosmos jusqu'au moment vraiment venu.

Shaka et les autres Gold Saints...ils n'avaient pas eu d'autre choix que de briser le mur des Lamentations. La grande prêtresse était-elle en train de parler de ce qu'ils avaient fait, ou bien d'un autre événement qui était en train de se passer et que l'indien ignorait ? À nouveau, le doute s'empara de l'esprit du Saint de la Vierge, qui se releva également, calmement, tandis qu'Isis étaient en train de s'agiter un peu partout dans la pièce. Shaka comprenait son inquiétude et son agitation, mais cela ne l'empêcha pas de rester calme. Bien que lui aussi, était inquiet. Mais jamais l'homme le plus proche des Dieux ne succomberait à la panique.

« Calmez-vous, Prêtresse. Il se passe quelque chose, n'est-ce pas ? Au-delà de nos frontières. Nous devons savoir. Athéna n'est pas encore affectée. Nous l'aurions ressenti si tel était le cas. Certes nous ne devons pas perdre trop de temps, mais nous ne devons pas nous précipiter non plus. Alors ressaisissez-vous et continuons cette entrevue. »

Shaka faisait parti des plus puissants guerriers protégeant Athéna, et de part sa nature presque divine, il était sûr que la déesse n'avait pas encore été blessée. Le cosmos d'Athéna, pouvait être ressenti par ses fidèles Saints par delà les dimensions. Ainsi, le Saint de la Vierge était sûr que la déesse allait bien. Pour le moment. Une solution, il en trouverait une. Il devait d'abord en savoir un peu plus sur la nature de la menace pour aviser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Lun 7 Déc - 22:05

Ses iris étoilées se perdirent dans l'immensité du vide devant elle, humides mais non larmoyants, elle balayait rapidement de ses cils fins, les gouttes qui commençaient à perler au bout de ses yeux en amande. Dans ses pensées la demoiselle ne pouvait s'arrêter de réfléchir à un quelconque moyen d'éviter la catastrophe, car si Athéna venait à mourir, qui la seconderait pour reprendre la terre et continuer de faire vivre l'humanité?
Hadès ne voulait pas d'Hommes. Poséidon s'en passerait bien, Artémis n'avait pas l'étoffe d'une vraie protectrice, elle manquait de courage. Ce n'était pas le rôle des Messagers et d'Hermès non plus. Arès n'en ferait qu'une bouchée, Zeus serait trop absent pour vraiment s'en occuper, les Nordiques avaient déjà leurs propres problèmes actuellement. Athéna était la seule à pouvoir s'en occuper dignement... Tant qu'elle ne marchait pas sur les plates-bandes Égyptiennes.

Elle entendit Shaka se lever et parler, dans un mouvement lointain, presque inhumain. Que disait-il? était-il vraiment conscient de l'ampleur des mots qu'il avait entendus?
La prêtresse écarquillait les yeux et l'observait bouche bée, elle n'en revenait pas! Autant de calme, de sérénité alors que plus que jamais la planète et le cosmos étaient en danger et du jour au lendemain, pouvaient sombrer dans un chaos absolu?
Elle déglutissait, elle n'en revenait toujours, comme si la pesante réalité n'avait pas encore percuté Shaka, ou pas assez. A moins qu'il n'était pas un saint et ainsi, cachait bien son jeu?

Méfiante, elle se levait péniblement du sol, la colère la quittait lentement pour faire place à un étrange sentiment, de la méfiance mêlée à de l'incompréhension.
Elle fusillait le saint, l'homme le plus proche de dieu d'un regard assassin, meurtrier. Il avait été délibérément incompris par la demoiselle et, n'étant pas une prêtresse naturellement tendre et patiente, Isis ne pouvait se retenir de lui adresser un rictus malsain, sadique à son égard.


* L'homme le plus proche de dieu? Vraiment? *

Serrant ses dents avec fermeté et violence, elle utilisait son cosmos pour soigner sa vilaine blessure avant que le sang se mette à toucher sa robe blanche.
Le monde pouvait bien s'écrouler, les hommes s'effondrer et le cosmos être anéantit dans le nihilisme absolu, que cela ne changerait pas les attitudes ni les pensées du dénommé Shaka?
Isis était déçue, très déçue, elle avait l'impression d'avoir une conversation à émotion et sentiments à sens uniques, un peu comme elle avait l'habitude d'avoir avec les spectres.
Alors s'adaptant comme elle le put, en pensant aux Spectres, juges qu'elle avait connu, elle trompa son faciès, n'évoquant plus aucun sentiment sur son visage.
De son cosmos, son aura et son physique, rien ne laissait transparaître son désespoir ni ses émois sur la situation qu'elle avait vue.
Cependant, elle tenait particulièrement à ce que le chevalier d'Athéna voit ce "future" et ressente l'angoisse, la peur, le chaos et le vertige qu'elle avait ressentit en voyant cet avenir.

Elle grognait et pestait à l'intérieur d'elle, mais ne laissait rien transparaître.


" - Cette entrevue est finie.
C'est tout ce que j'avais à dire.
Athéna mourra et ne se réincarnera plus jamais. Les humains deviendront cendres, le cosmos un soupir oublié et notre monde, un écho du chaos naissant des entrailles du malin.
Rentrez chez vous.
"

Après tout, nous sommes tous voués à disparaître un jour, à revenir à l'état de cendre, de soupirs pour finir dans les limbes de l'oublie. Une journée où des milliards d'années, qu'importe? Le destin serait le même quoi qu'il se passait.
Était-ce ainsi que le chevalier d'Athéna pensait? Que des pensées valeureuses et vaniteuses, de désespoir, qui ne donnent pas envie de se battre ou de survivre pour ce qu'il y a de plus cher en ce monde.
Cependant Isis n'était pas de cet avis. Ce monde a des valeurs et ces valeurs, sa famille, ses proches, chaque humain qu'elle avait vue grandir en Égypte, méritait un monde clément et paisible avant de connaître la grande fin. Puisque jusqu'à l'heure actuel, l'obscurité, l'ombre et le malin ont toujours sus dominer le monde. Elle voulait leur procurer le salut avant le grand plongeon, shaka le méritait-il lui?


" - Chevalier, tu es confronté à une réalité qui n'est que trop terre-à-terre.
Laisse-moi te guider, être ta messagère.
Te montrer la vérité, universelle et injuste.
Ouvre tes yeux, JE TE L'ORDONNE!
DÔM !
"

L'oiseau de malheur! L’emblème du Garuda, un oiseau aux ailes aussi noir que les ténèbres et les enfers, entourait le saint d'Athéna en drainant son cosmos petit à petit, s'il n'avait pas prit la main de la prêtresse, une aura rouge effrayante au ressentit infernale lui donnait l'instinct qu'il fallait qu'il s'en saisisse pour ne pas succomber une nouvelle fois aux enfers.

" - Si tu ne crois que ce que tu vois, il va falloir au moins te hisser à ma force, petit chevalier!
Allez! Montre moi que tu peux atteindre les étoiles!
Sois digne de ta maîtresse! Résiste un peu!
"

Et surtout, qu'il voit, qu'il ressente et que le future s'ouvre à lui.
Isis lui juxtaposa une main sur son front et le bascula vers l'une des visions qu'elle avait eue.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Mar 8 Déc - 13:51

    Visiblement, Shaka n'avait encore pas saisit toute la gravité de la situation, à en juger par son attitude trop désinvolte. Il faut dire que notre réincarnation de Bouddha ne montrait généralement que peu d'émotions, et ce dans n'importe quelle situation. Lui à qui il fallait toujours plusieurs jours de méditation pour réussir à concentrer son cosmos incommensurable en lui afin de s'éveiller directement au septième sens, et ce même en situation de guerre. Pourquoi est-ce que la grande prêtresse avait fait appel à lui en particulier ? Le front et Shaka ne faisaient pas vraiment bon ménage. La fin du monde, la mort d'Athéna, la disparition du cosmos etc c'était bien beau, mais pouvait-il être vraiment sûr qu'Isis lui dise la vérité ? De plus, il ne savait même pas si elle comptait aider les Saints dans cette nouvelle bataille. Le Saint de la Vierge détestait par dessus tout que les gens perdent leur sang froid, et la prêtresse d'Esna s'agitait trop pour le jeune indien. Dans cette situation-là, ce dernier aurait simplement demandé à se retirer, avertir ses frères d'arme et son supérieur, avant d'entrer en méditation. Pouvait-il vraiment avoir confiance en la Prêtresse ?...Aussitôt rentré au Sanctuaire, il en avertirait immédiatement tout le monde. Si il rentrait !

    Soudain, l'atmosphère devint sombre. Shaka fronça les sourcils en ressentant cette aura puissante et malsaine qui émanait de la grande prêtresse. L'avait-il agacée à ce point ? Pourtant, l'homme le plus proche de Dieu n'avait pas fait grand chose à part vouloir chasser ses doutes. S'attendait-elle à ce qu'il perde son sang froid, en paniquant, et s'agitant dans tous les sens ? C'était bien mal connaître le Saint de la Vierge. Sauf que celui-ci, au moment où il posa sa main sur celle d'Isis sur son front, se sentit comme aspiré par une force incommensurable, dans une espèce d'autre dimension. Du moins, c'était son impression. Soudainement, il ouvra les yeux, écarquillés, l'air perturbé. Dieu seul sait que cela ne lui arrive pas souvent. Ainsi, il le vit, il le sentit. Cet oiseau de malheur, ces immenses ailes noires entourer son corps et aspirant son cosmos. Shaka venait d'être plongé en plein cœur de la vision de la grande prêtresse, dans une dimension vide et silencieuse. Le Saint de la Vierge ne pouvait pas fermer les yeux. Tout à coup, tout autour de lui se consuma, il devint enveloppé d'une maléfique aura émeraude, il sentait ses forces l'abandonner. Un peu plus loin, un cri strident de femme se fit entendre. Athéna était en train d'agoniser, et personne ne pouvait l'aider, étant donné que l'énergie cosmique était en train de disparaître. Les Némésis...Shaka les avait vus. Ainsi ils étaient la nouvelle menace ? Que s'était-il donc passé aux Enfers en l'absence des Gold Saints ? L'indien ne pouvait pas rester comme ça sans rien faire, il n'en avait que trop vu. Il serra les dents et les poings, il avait l'impression de se laisser envahir par cette vision démoniaque.

    Shaka chassa tout doute de son esprit, non il n'était pas vraiment en train de perdre son énergie cosmique. Il concentra son cosmos jusqu'à être entouré par une puissante aura dorée, formant une bulle de protection autour de lui en s'écriant : « Khan ! »

    Au même moment, Shaka lâcha la main de la grande prêtresse et revint les pieds sur terre. La bulle de protection s'évapora. Perturbé, semblant épuisé, le jeune indien mit un genou à terre et haleta rapidement. Passant alors rapidement sa main sur son front, essuyant furtivement les fines gouttes de sueur qui perlaient de son front, le Saint de la Vierge se redressa alors, jetant un regard noir à la grande prêtresse. Après un moment de silence, le bonze ouvrit la bouche.

    « Dans quel camp êtes-vous ? »

    Cette simple question fut sa seule réaction. À présent, tout était clair. Ils n'avaient plus qu'à renvoyer les Némésis d'où ils venaient, n'est-ce pas ? Alors Shaka voulait simplement savoir si la grande prêtresse allait être une alliée ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Mer 9 Déc - 16:19

La prêtresse fermait ses yeux, solennelle, baignée dans une quiétude qui lui était propre, une concentration qui lui demandait beaucoup d'énergie et de patience. Elle attendait et voyait ce que le chevalier de la vierge vivait au travers des yeux d'Osiris, ce futur angoissant baigné dans l'ombre et le chaos. Comment pouvait-on vivre ou même espérer survivre dans un monde aussi apocalyptique? La prêtresse se sentait atteinte une nouvelle fois par cette vision et ne put se résoudre à tout montrer au saint. Ce qu'il avait vécu durant ce laps de temps très court mais intense, n'était qu'un prélude, malheureusement.

Par réflexe, Isis avait mit son bras gauche pour se protéger, devant son visage, sa main droite toujours tenue par Shaka, qui au bout du compte, lâcha ses doigts fin pour mieux se réceptionner au sol; Haletant, fatigué, résolut.
Sans détourner le regard cruel et froid du jeune homme, Isis, se mit à sa taille en s'accroupissant, son regard bleu-étoilé fendit le ciel bleu épuré du chevalier de la vierge, deux contrastes parfait dans ce monde baigné par la noirceur du désespoir.

Elle attendit l'espace de quelques minutes, suffisantes pour que le saint se remette de ses émotions et de la vision qu'il avait eut, Isis savait que cela allait pomper une grande quantité de vie et d'énergie chez le saint, ce pourquoi elle était resté à ses cotés. Maintenant qu'elle savait que le chevalier d'or freinait toutes émotions, elle pouvait se montrer plus tolérante et moins espiègle.
Cependant la question posée par shaka lui touchait étrangement le coeur, le perçant habilement, elle même n'avait pas de réponse à apporter ni à confier.
Elle n'était dans aucun camps et dans tous à la fois, sa famille, les messagers, étaient destinés à obéir et servir les divinités qu'on leur attribuaient au fil des ans. Mais elle, devait veiller sur eux et sur les êtres vivants de l’Égypte à la fois.


" - Excuse moi de t'avoir brusqué, chevalier de la vierge. Je ne pensais pas qu'un saint privatiserait ses émotions pour la cause humaine. Je t'ai mal jugé. "

Elle trouvait toujours cela étrange, néanmoins elle approuvait cette façon de vivre, la justifiant objectivement pour un saint en constante recherche de la vérité.
Il fallait être objectif et savoir d'adapter à toutes les situations et sa manière, la prêtresse comprenait maintenant qu'elle n'était plus la seule à pouvoir brider ses émotions lorsque le moment le demandait.
Pour le remercier, avec une certaine hésitation, elle étirait un léger sourire de son visage devenant livide, puis avec calme et douceur approchait sa main à une distance convenable de Shaka, visant son coeur palpitant et ses organes internes des plus importants.


" - Je ne fais partie d'aucun camps, attends..."

Elle expirait profondément, brûlant son cosmos avec les quelques reste d'énergie qui lui restait encore, c'est à dire, trop peu pour faire quoi que ce soit d'assez fou pour attenter a la vie du chevalier. Autours d'elle la constellation du Milan divin se paraît d'un bleu arcanique puis avec une certaine douceur, Isis envoya l'une de ses constellations contre la poitrine du chevalier d'or de la vierge, vers l'endroit ou sa paume visait.
L'étoile cosmique éclata contre l'armure du chevalier en une légère pluie de cosmos, bénéfique, soyeuse, qui entoura totalement Shaka dans un cocon de cosmos qui à chaque instant lui redonnait de la force, en soignant ses blessures.

C'était le moindres mal qu'elle pouvait faire, réparer et penser ses blessures le temps qu'il retrouve ses esprits pour redescendre sur terre.


" - Mais je m'efforce de protéger et veiller sur tous les camps, pour l'équilibre de ce monde et tout ceux qui me sont chers. Bastet, la messagère et conseillère d'Athéna est dans votre camps, je suis sur qu'elle vous aidera à la retrouver. Je lui fais confiance et n'hésiterai pas à lui confier Esna si j'en avais l'autorité."

Se levant lentement, elle se dégageait en titubant légèrement, frottant son front de la paume de sa main blanchie, une légère couche épaisse d'un sang brun commençait à se créer à la commissure de ses lèvres. Signe pour elle et elle le sentait, que la prêtresse avait grandement abusé de son cosmos et qu'il était temps qu'elle se repose et médite.

" - Écoute, cette conversation doit rester entre les murs de Esna pour éviter que le future ne change que trop brusquement et ainsi, agisse contre nous.
Nous ne pouvons empêcher la mort de nos deux déités. Mais nous pouvons leur redonner vie et ainsi éviter que le voile du désespoir ne tombe que trop rapidement. "

Le visage pâlit et ses lèvres bleutés par l'effort, elle se retourna vers Shaka, un léger sourire, penchant du coté de la commissure de sa lèvre saignante. Dans un murmure étouffé, elle ajouta dans un sourire figé:

" - Le caducée de mon maître te permettra peut être de l'appeler et d'ainsi, d'aider a la résurrection d'Hadès et d'Athéna. Je ne puis faire mieux, je suis malade et j'ai atteins ma limite. Fais attention à toi sur la route."

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Jeu 10 Déc - 16:55

Aussi sage et prévoyant qu'il était, Shaka ne s'était pas vraiment attendu à vivre une telle vision infligée par la prêtresse d'Esna. Il fallait l'admettre, l'heure était plus grave qu'il ne le pensait. Malgré tout, le Saint de la Vierge n'avait pas senti en Isis une grande menace. Elle n'était pas une ennemie, sinon elle n'aurait pas pris la peine de le prévenir de ce qu'il allait se passer. Le blond prit alors le temps de se ressaisir et de retrouver ses esprits. Bien qu'encore un peu haletant, il leva les yeux vers Isis. Ainsi donc, elle voulait simplement le tester ? Peut-être que sa nature impassible et tranquille lui avait laissée penser que Shaka n'était pas vraiment un Saint. L'accumulation de son cosmos lui aurait-il prouvé le contraire ? En tout cas, l'indien était à présent rassuré tout de même de ne pas avoir la puissante prêtresse comme ennemie. Mais il ne répondit pas. Elle l'avait mal jugé, et lui aussi. Après tout il était bouddhiste et c'était dans sa nature de ne pas montrer ses émotions, et cela en toute circonstance. Enfin, il faisait son possible.

Shaka ne bougea pas lorsque la prêtresse approcha sa main, le teint changeant. Le Saint de la Vierge se retrouva entouré d'une bulle de cosmos chaleureux. Il ferma de nouveau les yeux et se laissa transporter, sentant la constellation d'Isis le revigorer et lui faire retrouver ses forces. Shaka prit une grande inspiration et se sentit beaucoup bien d'un coup. La bulle de cosmos finit donc par s'évaporer, la Vierge se redressa alors, faisant face à la grande prêtresse qui n'avait pas l'air de bien se sentir à son tour. Le teint pâle, titubant, elle s'était éloignée tout en apportant les réponses qu'attendait Shaka. Celui-ci resta immobile, les yeux clos. Isis était dotée d'une grande sagesse. Elle aussi désirait protéger l'humanité. Il retint le nom de Bastet. Si un jour il était amené à la rencontrer, il saurait qu'elle peut être une précieuse alliée.

Cependant, Shaka ne savait comment agir envers la grande prêtresse. Il la sentait épuisée, seulement il n'avait probablement pas les capacités de lui venir en aide. Pourtant, il ne désirait pas s'en aller sans en être sûr. D'autant plus qu'Isis en avait trop dit maintenant concernant ce fameux caducée pour venir en aide à Athéna et Hadès. Bien que le Saint de la Vierge ne souhaitait pas vraiment la résurrection du Dieu des Enfers contre lequel les guerres saintes faisaient rage, il fallait bien sauver Athéna. C'était un risque à prendre. Shaka se contenta donc d'acquiescer, et finalement, il ouvrit la bouche.

« Je vous remercie, Prêtresse. Pour m'avoir montré le chemin à prendre. Vous n'en avez que trop fait à présent, ménagez-vous. »

Était-ce trop demandé plus de détails sur le caducée dans l'état dans lequel Isis était ? Probablement. Pourtant, le Saint de la Vierge s'avança doucement d'elle, tendant sa main vers elle, sans pour autant la toucher. Un simple geste en signe d'apaisement.

« Vous vous êtes épuisée. J'ignore comment vous offrir mon aide si vous en avez besoin, mais comptez sur moi si tel est le cas. C'est probablement trop vous demander de parler d'avantage de ce caducée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Lun 14 Déc - 18:36

[HRP] Je t'ai MP, suite à ta réponse, si tu ne souhaites pas être accompagné, retires les deux derniers paragraphes ainsi que le dialogue.
Dans le cas ou cela ne te dérangerait pas, à toi de voir si tu attends que Hermès répondes ou si tu désires répondre à la suite Wink [/HRP]

Elle avait épuisé ses dernières ressources en donnant son ultime dont d'elle, au chevalier de la vierge dans le seul espoir que ce dernier, puisse rapidement partir à la recherche d'Athéna, d'Hadès. Dans un espoir fou elle espérait que le caducée puisse être utile, mais aussi que Shaka puisse à son tour se servir de sages arguments mûrement réfléchis pour les employer au grès de l'humeur de son dieu, Hermès.
Car même si elle avait absolument tout fait pour que le chevalier d'or d'Athéna puisse avoir toutes les cartes en main, il n'en restait pas moins que son dieu restait le seul maître en possession du bâton céleste, donneur de vie.

Il savait aussi bien se montrer juste que capricieux, tout allait certainement dépendre de son humeur, quoi qu'il en était, Isis n'allait pas pouvoir accompagner Shaka jusqu'au sanctuaire, ni même jusqu'en enfer.
Cela allait rajouter du piment et une touche d'exotisme pour chacun des partis, aussi bien pour Hermès que Shaka, dalleur comment réagirait le chevalier d'or en pleine présence de la divinité des voyages? La réponse était la promesse d'une aventure extravagante et folle!  
Le destin de la prêtresse, et elle le savait, était de retourner en Atlantide afin de bénéficier à nouveau de l'aide de la thalassothérapie, afin que sa maladie du sang, gangrénée par son cosmos, puisse être chassé de nouveau de son corps.

Elle fronçait les sourcils, le légères larmes de sueurs commençaient à perler le long de son front, roulant le long de son visage opalin, elle n'y avait pas été de main morte avec son énergie et dans cet état, la jeune femme redoutait par-dessus tout que le chevalier d'or n'ait un contacte physique avec elle.
Déjà parce qu'au stade de son cosmos, dressé au septième sens, elle risquait de déclencher une tornade de sa cruelle attaque de septième sens.
Et son instinct de survie, même inconsciemment, ferait que sa constellation priverait le chevalier d'or se sa vie et de son cosmos, au bénéfice d'Isis.

Elle toussait bruyamment en reculant lorsqu'il s'approchait d'elle en lui tendant une main pleine de chaleur, généreuse. Écarquillant ses yeux, la prêtresse reculait violemment en toussant d'autant plus, quelques gerbes de sangs arrosaient le sol en perlant légèrement la toge de Shaka, elle trébucha contre la table basse et s'étala sur le dos contre le sol, prise d'un spasme violent, sanguinolent et effroyable.
Tous deux étaient impuissants face à la scène et en essayant tant bien que mal à ravaler le sang, substance aqueuse, salée et sèche depuis son palais, elle ne pu qu'articuler quelques mots sur un ton autoritaire, sec, agressif mais assez bas, elle n'avait pas l'énergie requit pour crier, sinon elle l'aurait fait.
C'est donc avec un ton caverneux venant de la profondeur de sa gorge qu'elle ajouta dans un dernier souffle:


" - Ne t'approche pas! C'est un Ordre!"

Elle écrasait un rictus de la pointe de son nez avant d'envoyer à nouveau une pluie de son liquide vitale, repeignant les murs de son temple en frissonnant.
Il faut dire qu'elle n'y avait pas été de main morte, La veille au soir elle avait dressé une barrière de cosmos tout autours d'Esna et du Caire pour protéger sa ville et son sanctuaire d'éventuels malotrus qui désiraient du mal à leur camps, toute la nuit et le matin elle l'avait passé en enfer à booster les jeunes élus à affronter des Némésis et ainsi, à leur accorder la bénédiction du cosmos d'or à tous, cela avait été un réel effort, puis en rentrant à Esna sous l'ordre de Pandore, elle s'était propulsée dans le future, même future qu'elle avait partagé avec shaka et dont elle avait pensé les blessures.

Elle réfléchissait à cela en grognant, fusillant Shaka d'un regard affable, mi-protecteur mi-mauvais pour le persuader de ne surtout pas s'approcher, sinon tout ce qu'elle avait mit en oeuvre jusqu'à présent n'aurait servit à rien.
Isis n'avait cependant à peine l'énergie maintenant, de se hisser au septième sens ni même de parler, elle était à la merci totale de sa malédiction.

Cependant une lueur d'espoir vint lentement éclairer ses prunelles et réanimer son énergie, elle ravalait en toussant légèrement, raclant sa gorge, pour dégager sa voix, en tentant, mais bien en vain de se remettre sur ses coudes ou s'asseoir.
Elle s'effondrait cependant totalement en une autre bien piètre position, trahissant son empressement et sa volonté de vouloir être d'attaque à nouveau, elle soupira en tournant son visage blafard vers le vent à l'extérieur, qui se faisait bourrasque, cyclone.

Son cosmos étrangement calme, doux et vagabond pénétrait dans l'instance tout entier du temple, faisant vibrer les murs par sa puissance et son énergie infantile, débordante!
Elle ne put le voir, trop affaiblie pour cela, mais elle pouvait sentir sa chaleur se dégager depuis le mistral venteux qui se dégageait depuis l'extérieur.
Dans un ultime soubresaut de courage, elle dégageait une nouvelle fois sa voix rauque, posée, pour ajouter dans un souffle mourant entre ses lèvres:


"- Que votre générosité soit louée, votre altesse. Gloire aux messagers, gloire aux voleurs, gloire aux voyageurs... Mon lord, Athéna a besoin de vous et ce... re-teuh!
Puisiez-vous conduire ce chevalier d'or auprès de sa déesse, je vous en prie!"

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Sam 19 Déc - 21:14

Shaka aurait pu sentir un brin de culpabilité en lui à cet instant, car maintenant que la grande prêtresse lui avait parlé du caducée d'Hermès, le Saint de la Vierge n'avait plus qu'une idée à l'esprit, qui était de se munir de ce fameux caducée pour venir en aide à sa déesse. Malheureusement, cette information avait eu un prix. Il semblerait qu'Isis ait véritablement utilisé toute son énergie vitale pour ouvrir les yeux de Shaka sur la terrible réalité qui les attendait tous. Était-il donc le premier Saint à avoir eu connaissance de ce qui était sur le point de se passer ? Il fallait à présent avertir tout le monde. Mais l'indien était trop focalisé sur le caducée d'Hermès. Il avait toujours eu l'habitude d'agir seul dans son coin, de toute façon. Lors de la précédente guerre Sainte qui venait de s'achever, Shaka s'était rendu tout seul aux Enfers en s'éveillant à l'Arayashiki, le huitième sens. Alors rien n'était pas à la portée de l'homme le plus proche des Dieux. À lui revenait cette tâche, une fois encore il allait agir seul avant d'en avertir le Sanctuaire. Il aurait pu essayer d'entrer en communication télépathique avec un autre Saint, mais qui pouvait-il contacter maintenant que Mü du Bélier, l'ancien chevalier d'or dont la puissance télépathique pouvait même égaler celle de Shaka, n'était plus ? D'autant plus que la grande prêtresse, épuisée, avait besoin d'aide. Le Saint de la Vierge le lui avait proposé, l'avait sèchement envoyé sur les roses. Elle lui avait véritablement ordonné de ne pas s'approcher d'elle, malgré son état. Shaka ne pu désobéir, il se redressa et acquiesça simplement d'un signe de tête. Après tout, il en faudrait bien plus à la prêtresse pour l'abattre. Même si elle avait l'air d'agoniser, ce qui était assez impressionnant. Elle était prise de violents spasmes, Shaka avait même pu sentir l'odeur de sang tâcher son fin vêtement, et qui ne venait assurément pas de lui. Le jeune homme fronça légèrement les sourcils. N'y avait-il vraiment rien à faire pour aider la prêtresse ? Il n'insista pas. Était-ce égoïste de la regarder agoniser sans rien faire ? Les égyptiens étaient de toute façon bien trop étranges aux yeux de Shaka.

C'était bien connu qu'en temps de crise, pas le temps de s'occuper des autres mais bien d'aller droit au but. C'est ce que les Saints d'Athéna avaient toujours fait. Ils avaient toujours perdu des compagnons au fur et à mesure de l'avancement des guerres. Bien sûr, Shaka était loin d'enterrer la grande prêtresse bien entendu ! Il respectait simplement son souhait et ne l'aidait pas. Soudain, le cosmos d'Isis se fit plus serein. Décidément, cette égyptienne était de plus en plus étrange aux yeux du jeune indien. Ce peuple n'avait pas l'air de fonctionner de la même façon que les Saints...Après toute cette agitation, à se déplacer un peu partout telle une exorciste, tandis que Shaka restait immobile au milieu de la pièce. Le Saint de la Vierge ne faisait jamais rien au hasard. Parler ou se déplacer sans motif ne rentrait pas dans ses habitudes. Ainsi silencieux, il scruta de ses yeux clos en direction d'Isis. Elle était en train d'invoquer quelqu'un, dans un ultime élan de cosmos.

Cette dernière action semblait avoir de nouveau épuisé la grande prêtresse. Shaka tint tous ses sens en alerte, plongeant dans une réflexion profonde, afin de rassembler un tant soit peu son énergie cosmique. Le Saint de la Vierge se redressa de nouveau, les sourcils froncés. Un cosmos gigantesque était en approche, Shaka le sentait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoma
Tonton flingueur ♥
Tonton flingueur ♥
avatar


Messages : 61
Date d'inscription : 28/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
3/10  (3/10)
Expérience:
0/50  (0/50)
Faction:

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Lun 21 Déc - 22:34

J'avais quitté précipitemment le Caire et ses étalages d'un bond rapide et énergique, me propulsant sans un élan puissant dans le ciel qui semblait peu à peu se dégager, preuve d'une éclipse arrivant à son apogée, se déclinant pour laisser place à la splendeur d'un soleil chaleureux, cuisant.
Je pense que sa présence ainsi que sa morsure ici bas en Egypte, nous avait tous manqués, ainsi que dans le monde entier. Bien sur il allait y avoir également le contre-coup de cette carence et de ce manque de luminosité!

Le peuple d'Egypte était déjà depuis longtemps en proie à la malhonnêteté et à la famine, ajoutons en plus de cela une nuit omniprésente ou tous les assassins et les voleurs sortaient pour satisfaire leurs besoins, vous obtiendrez un pays de vandales comme je venais de connaître.
Et même si je savais mes messagers pleins d'enthousiasme et d'énergie, prêt à défendre leur pays contre vents et marées, je ne métais pas préparé à ce que l'un d'eux, ma pretresse notemment, tombe aussi rapidement au combat en aidant d'autres partis que le notre.
Le prix d'une générosité et d'une sagesse investies pour des inconnus dont il ne fallait jamais avoir confiance.
Je levais une tête ainsi, impériale et noble vers les cieux, fixant mon point d'intérêt d'un iris aiguisé avant d'entrer en contact avec le mur du son, faisant ainsi détonner un bruit d'explosion, au moment ou je quittais le sol sableux du Caire, dans les airs alors que mon cosmos s'animait brusquement pendant que j'avançais à pas de géant, en volant vers Esna et le temple qui m'était dédié ainsi qu'à ma prêtresse.

Nous vivions dans la même bâtisse, comme mère et fils, deux oiseaux ayant une allure différente de celles des autres de par leur perchoire originale mais dangereux, trop dangereux certainement.
Lorsque j'arrivai enfin à portée de vision de mon temple, je pouvais ainsi sentir un autre cosmos, un parfum et un air agréable et chaleureux perçait l'air de notre demeure.
Isis s'était-elle trouvé un copain? Elle me l'avait caché la coquine!
J'esquissai un long sourire en arrivant sur le balcon venteux, dissipant ainsi toute trace de ce mistrale divin, ouvrant mon cosmos à la limite de ce qu'il fallait pour le chasser et laisser place à la douceur d'un soleil timide, encore légèrement blessé par ces longues nuits nocturnes.
Pieds à terre, j'observais la scène pour enfin comprendre, en quelques secondes ce qu'il s'était passé; Lançant un regard reconnaissant auprès du chevalier d'Or de la vierge, pour avoir respecté le choix de ma prêtresse.

En effet, s'il l'avait touché, je pense qu'il serait lui aussi dans le même état qu'elle et cela m'aurait clarement embêter de les réanimer tous les deux.
Soupirant en laissant une longue trainée de vapeur sortir de ma bouche, blasée, je pris le tapis ou Shaka avait du être assit dessus quelques minutes plus tôt pour aller prêt d'Isis et l'emmistouffler dedans, à la façon d'un Tacos ou d'une clope mal roulée, la portant sur mon épaule épaisse et musclée en un mouvement brusque certes, mais précis.


" - J'embarque le colis. Merci d'avoir respecté son choix l'ami."


Je secouais un peu de tacos sur mon épaule, Isis gémissait légèrement montrant qu'elle n'était pas encore totalement morte, elle devait souffrir mais ne pas être totalement à la merci de Thanatos: Elle est encore vigoureuse cette bête là! Affichant un sourire presque paternel vers le sage homme d'Athéna, je lui ajoutais en lui montrant, d'un coup d'oeil doré, serein, l'extérieur du temple.


" -  Faut que je dépose la vieille chez Poséidon, il saura prendre soin de cette bestiole mieux que moi, les dégénérescences sanguines qui virent au cancer, il maîtrise ça mieux que personne. Je te rejoins chez toi, j'ai entendue ce que ce sac à connerie a dit..."

Je rebougeait Isis en frappant d'un poing dans le tapis, là ou devait être sa tête: Je réussis à en tirer un grognement ... conscentant?

" -  On se retrouve dans votre sanctuaire, dans le lieu le plus proche possible des étoiles. Ramènes moi un objet avec encore de l'Athéna dessus, son sang, son cosmos ou quelque chose en quoi elle tenait réellement, en plus de cela, peut être un ami, ennemi ou copain. Je ne garantis pas le résultat mais au moins, elle pourra se réincarner avec ce qu'on lui fera. Allez, le dernier arrivé devra faire le ménage dans le temple de l'autre jusqu'à la fin de l'année! "


Je lui montrai, de mon pouce levé, avec un grand sourire, le temple saccagé et ensanglanté derrière moi. Y avait du boulot!
Sitôt dit, cependant, je repris mon sérieux et un air déterminé, mon énergie cosmique débordait autours de moi, puis dans un élan irrésistible, j'appelais les éléments d'un vent déchaîné pour me porter jusqu'au sanctuaire sous-marin pour y déposer rapidement la princesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shaka
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah
avatar


Messages : 456
Date d'inscription : 09/11/2015

Fiche de personnage
Niveau:
5/10  (5/10)
Expérience:
4/50  (4/50)
Faction: Saint

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Sam 26 Déc - 14:10

Shaka fronça les sourcils en sentant l'arrivée du messager des Dieux. Un cosmos impressionnant, certes. Mais peu effrayant. Il apparut alors à la fenêtre, un grand homme aux longs cheveux. Le Saint de la Vierge ignorait d'où Hermès arrivait comme ça, mais les deux hommes restèrent silencieux. Le messager adressa un signe de tête au protecteur d'Athéna, qui se contentait de suivre les faits et gestes de son interlocuteur, conservant les yeux clos. Shaka devina sans mal qu'Hermès se dirigea vers Isis. Il allait s'occuper d'elle à présent, étant donné que le Gold Saint ne pouvait plus faire grand chose. Et dire que cette grande prêtresse s'était en quelque sorte sacrifiée pour ouvrir les yeux de l'indien...ce dernier s'était dit qu'il aurait mieux fait de comprendre la situation plus tôt. À cause de sa trop grande attente, il était sûrement arrivé quelque chose de fâcheux à sa déesse. Il était impossible de ressentir son cosmos depuis qu'elle s'était dirigée vers Elysion. Les seuls qui pouvaient éclaircir ce mystère étaient les cinq bronzes parvenus à suivre Athéna.

Pourtant, Shaka restait étrangement calme. Bien sûr, il était un peu inquiet. Mais selon Isis, le caducée d'Hermès pouvait aider la déesse de la guerre à s'en sortir. Le Saint de la Vierge se tenait donc tout ouïe et attendait les instructions, restant impuissant devant l'attitude du messager. « L'ami ? » de plus en plus étrange ce peuple d'Egypte. Ils n'étaient pas amis. Tant de familiarités ne semblait pas très convenable aux yeux de Shaka, ceci dit l'individu qui leur servait de Grand Pope actuellement était au moins une centaine de fois pire que ça. Le blond s'en accommoderait, ainsi. Il éprouva presque de la pitié pour la pauvre prêtresse, emmitouflée dans un tapis et portée d'une bien drôle de façon par le messager des Dieux. Et qualifiée de vieille, de bestiole, de « sac à connerie » oO outch, que de grossièretés. Le monde allait devenir chaos et ténèbres, Athéna était en train d'agoniser quelque part et Hermès qualifiait la vision d'Isis de « connerie » ? Décidément...Shaka commençait à croire qu'il était le seul sain d'esprit en ce monde. Ou bien était-il vieux jeu. Au choix. Il haussa juste un sourcil, se contentant d'acquiescer aux paroles du messager.

Rendez-vous au Sanctuaire...Très bien. Un objet ayant appartenu à Athéna...Shaka devait trouver une solution le plus rapidement possible. Quant à Hermès, il partit aussitôt avec Isis sur les épaules. Il devait sûrement parler de Star Hill. Naturellement, le Saint de la Vierge ne fit pas attention à son stupide défi sur qui arriverait en premier. Il devait tout d'abord se rendre au temple d'Athéna. L'épreuve qui l'attendait allait sûrement être très mystique. Hermès n'avait pas été plus précis. Mais Shaka devait rester prudent. Il fallait qu'il commence dès maintenant à rassembler son cosmos. Il se mit en route pour le Sanctuaire. Si seulement les cinq bronzes étaient de retour, ils auraient pu lui être d'une très grande aide, étant donné qu'ils connaissaient mieux Athéna. Trouver des objets lui appartenant et auxquels elle tenait aurait été beaucoup plus facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hilda
Fondatrice/mamie-Nova
Fondatrice/mamie-Nova
avatar


Messages : 1512
Date d'inscription : 22/09/2015
Age : 26
Localisation : nowhere but home

Fiche de personnage
Niveau:
10/10  (10/10)
Expérience:
50/50  (50/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   Ven 8 Jan - 13:18

Rp Achevé et xp Distribué.
Shaka 14xp
Isis 0xp
Hermès 5xp.

_________________


Cédez à l'appelle de la Sirène...
bibliothèque d'Isis
L'avantage d'être marinas xD =>
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Temple des constellations] Lorsque les étoiles parlent [PV Shaka]
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Le papillon des étoiles
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» ? Toiles d'araignées et fumée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Sud de la Grèce et Egypte :: Esna :: • Odyssée et Temples des messagers.-