Derniers sujets
» Siegfried, le dragon à deux têtes
par Eden Mer 2 Aoû - 10:44

» Fiche de survie de Siegfried, guerrier divin de Dubhe (Alpha)
par Siegfried Lun 26 Juin - 13:44

» Le règlement du forum (Obligatoire pour être validé)
par Siegfried Dim 25 Juin - 13:44

» Le crabe et la prêtresse [ Pv Hilda ]
par Hilda Mar 28 Mar - 12:59

Logo

Partagez | .
 

 [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Dim 19 Juin - 13:21

Mi-Août 1990
========================
Cela faisait maintenant plusieurs semaines que j'avais été sauvée d'une mort atroce par Loki. Je n'étais pas encore habituée à la façon dont il devait me contacter pour me confier des missions. Il arrivait parfois que j'ai des visions, des rêves bizarres plutôt, mais je ne comprenais pas encore, et le problème c'est que souvent, je ne m'en souvenais plus le lendemain matin. Résultat, je ne savais pas encore ce qu'il attendait de moi, si ce n'est que j'avais entendu parler d'un immense paquebot qui allait bientôt partir depuis la Grèce, et j'avais le sentiment qu'il fallait que j'y aille. Mais c'était dans une dizaine de jours au moins, donc... on va dire que ce n'était pas pressé.

En attendant, j'avais repris le contrôle du navire de Fritz, maintenant qu'il pourrissait au fond du gouffre de l'île, l'équipage avait tenté un semblant de mutinerie pour décider d'un nouveau chef! Les imbéciles.. il ne m'avait pas fallu plus d'une dizaine de secondes pour tous les mettre au tapis et prendre le contrôle du navire.
On était partis au Nord, je savais qu'un des navires de mon père devait faire une livraison de peaux de bête de luxe vers la Russie, aussi j'avais lancé le navire à sa poursuite. Sauf qu'une puissante tempête venue de nulle part ce leva, et je fronçais du nez en imaginant le temps que ça allait nous faire perdre!

«Quelle poisse! D'ici qu'on se repère, il aura pris trop d'avance! Yo là haut, tu vois quoi?» que je hurlais à la vigie
«Quedalle. Sérieux, je vois même pas l'avant du bateau!»

Je soupirais en grimaçant, quelle bande d'incapables! J'écartais donc doucement les bras, concentrant mon cosmos pour créer un courant qui commença à tourner autour du bateau et éloignant ainsi le brouillard sur une certaine distance, permettant une meilleure visibilité
«MERDE!!! VIREZ À...» mais trop tard, il y eut une violente secousse, un bruit de glace brisée, ici la couche était fine, même notre navire pouvait y résister, mais ça l'avait ralenti quand même! Et même carrément arrêté! Je m'approchais du bord, grimaçant en voyant le bois abîmé par la glace

«Quelle plaie... m'enfin ça va, c'est pas trop grave non plus.»
«C'est quoi ça?»
je levais le nez et je voyais une forme blanche approcher. Je plissais des yeux, je n'avais pas fait attention qu'avec le choc, l'une de nos caisses de poissons qui servait aux vivres pour le trajet, avait basculé, s'était ouverte et avait répandu une partie de son contenu par-dessus bord. Quelques poissons étaient éparpillés sur la glace et avaient attiré ce qui semblait être un ours polaire!

«Vous deux, descendez vite chercher nos provisions avant qu'il arrive! Je m'occupe de le ralentir.» je saurais souplement sur la glace alors que deux de mes hommes sautaient derrière moi, c'était surement pas un ours qui allait m'arrêter... malgré tout, par mesure de précaution, je revêtais mon armure, le saphir autour de mon cou avait brillé avant que je ne me retrouve recouverte de mes défenses, la bête paraissait agitée à cause de l'odeur du poisson et commençait à s'énerver, un courant d'air commença à tourner autour de moi alors que je souriais d'un air amusé

«Désolée mon gros! Si tu veux du poisson, va te le pêcher! Moi je partage pas!» je prenais mon élan, et je lui fonçais au niveau du ventre pour lui donner un bon coup d'épaule, il glissa et bascula en arrière, sauf que visiblement, je l'avais énervé! Et surtout... c'est quoi ça? Pourquoi je ressens un cosmos dans le coin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Dim 19 Juin - 13:53

C'était avant que je me coupe les cheveux, là ils étaient assez long pour que je me les coiffe, mais j'avais la flem à cette époque, les hormones en fleur, la gueule dans le gaz, j'avais du mal à comprendre ce qu'il m'arrivait. Entre cette énergie que je ne maîtrisais pas du tout et qui m'empêchait de vivre normalement, quoi de plus normal après tout, quand on est énervé de tout saccager autours de sois avec cette aura blanche! Et le fait que je sois adolescente cherchant ma place dans ce vaste monde, seule. Sans parents... ni logement...

Je pense que peu de monde aurait aimé être à ma place. Oui c'est géniale d'avoir le cosmos et de pouvoir avoir une énergie supplémentaire, mais quand on en sait pas la maîtriser à quoi cela sert? Et franchement, moi petite orpheline de quelques mois, qu'est-ce que ça m'apportait? des emmerdes!
Je marchais, rageusement sur les cotes de la mer, à deux kilomètres de mon auberge cramée ou séjournaient encore les cadavres de mes parents, assassinés.
Par qui? j'en savais rien et j'attendais fermement le jour ou cet imbécile remettrait les pieds chez moi! C'était mon auberge, même brûlée, mon territoire!
Enervée je donnais un coup de pied à un cailloux en croisant les bras, sérieusement, pourquoi moi? Pourquoi j'avais eu ce don et cette armure?

Fulminante, Je continuait de tracer mon petit chemin pour tenter bien vainement de me calmer mes ardeurs, jusqu'à ce que de nouveaux au loin, je vis un ours polaire, peut être celui qui m'avait aidé à me protéger des bandits et assaillants? commencer à grogner et à s'approcher d'une sorte de bateau?
Avec la légère brume, même dissipée, j'avais du mal à voir de quoi il s'agissait.
Alors simplement, je gueulais avec ma grande bouche à cette affreuse bestiole poilue mais trop mignonne de laisser ces gens traquilles.

Bon évidemment j'étais trop loin pour qu'il m'entende et c'est avec une expression navrée, mon petit bout de nez se levant que je me mis à courir, encore, vers l'endroit ou l'ours avait disparut.
Et là ce fut le drame.
Déjà l'ours semblait ne pas être seul mais en plus il y avait du poisson! Ca faisait au moins deux jours que je n'avais pas mangé et mon estomac, en sentant ce délicieux fumé fit un de ces bruits! Autant dire, si je devais me montrer invisible et discrète c'était loupé.
Une dame semblait attaquer l'ours et celui-ci rendu encore plus mauvais par la faim et la douleur se levait sur ses pattes arrière grondant, menaçant pour le coup, de bouffer la jeune femme dotée d'une armure.

Une armure? Comme la mienne? J'eu un mauvais pressentiment tandis que je mettait une main tremblante sur ma poitrine étincelante, mon cosmos brulait de mille feu. Cette fille, avait de la trempe pour s'attaquer à une maman ourse polaire, mais je n'allais pas l'aider! J'avais aussi faim que cet ours et ce poisson était désormais sur mon territoire!

Folle de faim et de colère tout autant que l'ours, je sentais mon cosmos bruler d'une chaleur étonnante tandis que de mon poing, une boule blanche brillante comme du givre partie tout droit en la direction de cette jeune fille à la chevelure de jais.
Le bras tendu, je sautais en sa direction pour lui flanquer d'autres coups pour qu'elle puisse lacher ce nounours.
" - YATAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Dim 19 Juin - 20:23

Tout s'était déroulé très vite, trop vite! Alors que j'avais repoussé l'ours, je sentais un cosmos imposant s'approcher à toute vitesse... il n'était pas aussi puissant que ceux que j'avais déjà croisés, rien à voir avec celui de Sigmund par exemple, mais il n'était pas à prendre à la légère malgré tout. L'ours géant s'était dressé sur ses pattes arrière et me cachait la vue, mais il y eut un éclat blanc et j'eus à peine le temps de faire un pas de côté pour esquiver le premier coup qu'un autre vint me viser l'estomac.

J'eus le souffle coupé une seconde, mais ce n'était pas assez fort pour me dérouter pour autant, et je stoppais net le coup de poing suivant en l'enfermant dans ma main, puis l'autre...

«Une fille? T'es qui toi?» je basculais la tête en arrière pour lui filer un bon coup en plein front, puis je prenais mon élan et je lui donnais un coup de pied dans le ventre pour la repousser plus loin. Mes hommes avaient au moins remis le poisson dans la glacière, mais l'ours n'en avait pas fini!

Il était rentré dans une colère noire lorsque j'avais frappé la jeune fille, et ses pattes fouettèrent l'air, m'arrachant un lambeau de peau au niveau du bras, laissant une traînée de sang gicler sur la neige immaculée

«Sale bête! Dégage de là!!» un courant d'air se dessina autour de moi, se transformant petit à petit en tornade de manière à les repousser plus loin tous les deux... non mais c'est pas bientôt fini ce bordel? «vous êtes de mêche tous les deux ou quoi??»

C'est qui cette fille bordel?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mar 21 Juin - 13:15

Il est vrai qu'il y a quelques jours on m'avait traité de minipouss, de naine, de poisson pourrit alors qu ej'étais tranquillement en train d'essayer de comprendre la situation dans le palais d'une certaine dite Pandore accompagnée d'un pegase noir, d'un certain Jonas totalement camé dont je ne gardais pas du tout un bon souvenir! Ainsi qu'un Isaak et un Sigmund qui s'était montré très vache!
Ah ça oui! Au moment d'aller combattre en enfer ce con m'avait choppé le pendentif permettant l'accès au monde des morts pour m'en privé! Mais quel enfflure! Jamais je ne lui pardonnerai! C'était mon choix que de vouloir combattre, me battre pour ceux que j'aimais et ceux qui méritaient qu'on se sacrifient pour eux! Nampèche, si celui-là je le recroise, il passera un sale quart d'heure!

Et puis il y avait cet Isaak... raaah! C'était supposé être mon maître général, dominant toutes les écailels du pilier nord. Mais c'est lui qui m'a demandé de rentrer en Atlantide pendant qu'il s'occupait de la dite affaire, me volant le collier pouir me congédier...
Et je ne l'ai pas écouté. Certes je lui avais fichu ce dit colleir en pleine poire, mais je n'étais pas rentrée en Atlantide, préférant retourner sur le lieu d'un crime d'il y a quelques mois pour mieux comprendre la mort tragique de ce qui était ... ce qui était... ma famille.

En bref, si j'étais aussi mauvaise, maussade, perdue et à fleur de peau, au taquet et prête à tout dégommer que ce soit gold, silver ou ours sur mon passage, c'était à cause de cet effet d'accumulation! Et comme un effet d'accumulation n'empire jamais sans un sale caractère bien trempé, surtout pour une marina comme moi, je pris très mal le fait que l'inconnue pense que j'étais autre chose qu'une "fille" dans son discours, m'voyez le genre?
En plus je crevais la dalle et elle venait de frapper un de mes potes. Même si, je pense que je l'aurais également fait s'il m'avait chippé ma nourriture.

Evidemment, j'eu du mal à bien viser le joli visage de cette femme, à défaut d'être une experte en dressage d'igloo et en course d'ourse sur glace, je ne savais pas vraiment me battre et il était facile, très... trop facile pour elle que d'esquiver ou parer mes coups.
Et puis je lâchais un premier hurlement de douleur quand elle me frappa le front avant d'avoir le souffle littéralement coupé, m'arrachant un crachin sanguinolent tandis que je volais.
Wao! Une fille-ourse volante!
Je volais à n'en plus finir jusqu'à ce que mon dos heurte un rocher, mon armure sur son passage le fracassant en milles miettes, avant de finir en étoile, totalement étalée sur la surface de la neige en exerçant milles et uns roulés-bouets.

Même à des mètres de là, je pouvais sentir le regard blasé et amusé de l'ours polaire, limite en train de se fiche de ma gueule et ce dernier aurait bien rit, si lui aussi, n'était pas aussi affamé! M'oubliant donc après autant de distraction, il se mit à attaquer la jeune fille, qui se fit blessé au bras, avant d'esquiver d'un bond son attaque de tornade et de se mettre en marche, au galop, vers le navire. Sautant sur le frigo de poissons frais en s'y aggrippant comme un bon diable. Deux cents kilos sur le congélo, il a intérêt d'être solide les gars!

Totalement sonnée, je me tatais le front et le sommet du crâne en gémissant, je n'avais plus de force, plus d'énergie et j'avais une de ces faims! Mais comme j'étais déterminée et que la faim tenaillait et gardait ma colère et ma détermination à son paroxysme, je remontais mes manches, le cul assis dans la neige, prenant mon élan et...

" - JE NE SUIS PAS UNE MINIPOUSSE!"
* par la charge de l'ours!*
Spoiler:
 

A une vitesse très rapide, je m'élançais en avant vers la jeune femme histoire de l'occuper pendant que l'ours tentait tant bien que mal de décrocher les poissons pour les voler et les cacher plus loin, dans les forêts environnante.
Bien sur n'ayant plus beaucoup de force il était facile de m'esquiver ou bien de me faire moi-même voler encore... une seconde fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mer 22 Juin - 7:40

Non mais c'est pas possible! C'est quoi cette poisse? Quelle était la probabilité qu'il y ait une nana en armure dans ces contrées gelées? J'arrivais même pas à savoir d'où elle venait, je ne voyais aucun saphir sur son armure, peu probable qu'elle soit dans les rangs d'Odin ou de Loki, mais elle vient d'où alors? Est-ce qu'il y aurait encore un dieu nordique dont j'ai pas entendu parler? - non parce que voilà, je pourrais jamais croire que Poséidon a un ours polaire dans ses rangs!

Mais elle était quand même solide, bien que son manque cruel d'expérience était visible. Elle agissait à l'instinct, d'avantage comme un animal que comme un guerrier, ses coups étaient faciles à éviter, sauf quand elle avait de la chance! Mais le problème, c'était plutôt son ours là! Il avait échappé à mon contrôle, profitant que je sois occupée avec cette demoiselle maîtrisant le cosmos de façon aléatoire, et il avait filé vers le bateau, se jetant sur le congélateur et l'écrasant de tout son poids!


«Sortez vos armes!!» je me tournais pour voir les membres de mon équipage qui se préparaient à empaler purement et simplement cette bête, mais je me tournais vers la gamine, elle paraissait totalement folle furieuse lorsqu'il s'agissait de cet ours, non? Elle se concentra, dégageant un cosmos dérangeant avant de me foncer dessus

«Oups?» mais nous étions de rang différent, elle était trop lente par rapport à moi, je voyais aisément sa trajectoire, et malgré la neige, j'esquivais habilement son attaque avant de tendre le bras vers mes hommes

«Attendez!!! N'attaquez pas l'ours!» j'attendais que la gosse se relève et me regarde, elle paraissait furax, un vrai animal sauvage, je devais faire vite avant qu'elle ne m'attaque à nouveau «toi... si tu veux pas que ton ours en peluche se transforme en passoire, tu vas te calmer et m'expliquer qui tu es et ce que tu fous là!»

«CAPITAINE!!»
l'ours était en train de défoncer le frigo, je soupirais avant de lancer un regard noir à l'un de mes hommes
«Va chercher trois ou quatre poissons dans l'autre frigo et jette les plus loin pour l'éloigner! Vaut mieux sacrifier quelques provisions plutôt que tout perdre crétin!» l'homme s'exécuta, il prit les plus gros morceaux pour attirer l'ours, il les lui montra d'abord, un peu comme lorsqu'on agite un os devant un chien, puis il en jeta un premier sur la glace pour obliger l'ours à descendre du bateau, puis un autre... de là, je me tournais vers la gamine en gardant une main tendue devant elle afin qu'elle se calme

«Ok tu vois? On lui fera rien... pour le moment. Donc vas-y, crache le morceau. T'es qui?» qu'elle m'oblige pas à foutre son armure en pièce, ce serait dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Ven 1 Juil - 16:17

Et pouf! J'atterrissais de l'autre coté de cette dame qui m'avait allégrement esquivé, beaucoup trop rapidement, mon cul passa par dessus ma tête tandis que je continuais un roulé boulé sur la neige avant de continuer ma trajectoire jusque dans l'eau. Je grognais pendant que mon estomac hurlais et grondait comme pas possible, j'avais l'impression qu'il allait finir par éclater tellement il me faisait mal. Je me redressai peniblement pendant que j'essorai maladroitement mes cheveux blanc, parsemés d'algues et d'écumes. Mes mains tremblaient par la famine et mon visage défiguré en aurait fait reculé plus d'un, j'suis peut petre qu'une simple bronze avec un nounours trop mignon, mais quand j'avais faims, wala qu'il fallait pas m'énerver.

Et l'autre, cette fille aussi qui maîtrisait son cosmos, je l'avais pleinement dans ma ligne de mire, déjà j'étais follement jalouse de sa performance, du fait qu'elle m'écrasait, mais qu'en plus elle osait me comparer à un ours. Genre, je sais, j'ai une armure, pardon, une scale de l'ours polaire. Et j'étais en train de prévoir un sale coup tordu, avec cet ours pour bouffer... mais s'il crevait, franchement, j'avais tellement faim... que je l'aurais mangé lui tout entier.
Peut on appeler ça du canibalisme?
Franchement...

Je reçus un gros poisson sur la tête tandis que d'autres furent envoyés plus loin, histoire apparemment de faire circuler l'ours et le faire sortir du bâtiment.
Ouvrant grand mes yeux comme deux billes, écarquillés, les vaisseaux s'élatant dans le reflet rubis de mes iris, je voyais l'ours sauter...
Non en fait il volait.
Assurément, il planait et volait, le poil et les babines agitées au vent,
Sur moi.

J'eu à peine eu le temps d'ouvrir ma bouche qu'elle se retrouvait pleine d'eau iodée, d'algues et de ptits poissons, de sable aussi tiens.
Et tandis que le gros machin me marchait dessus, il refit un autre bond, pour poursuivre les autres poissons que les gars avaient jetés pour l'éloigné.

De mon coté, je me relevais subitement en toussant, crachant, éternuant tout en hurlant plusieurs gros mots, oui de la bouche d'une jeune fille cela ne se faisait pas, avant de revoir la femme à quelques mètres qui m'avait posé la question du qui j'étais.
Parce qu'elle croyait vraiment que... j'allais lui dire? J'avais une tête d'un agent de la poste ou d'une commerciale pour faire amie-amie avec cette pimbèche? Mon dieu ça s'annonçait pas mal comme entrevue! Et pendant que je la lorgnais d'un très très mauvais oeil, je tournai le visage de sa vue, mais non mes yeux continuant de la fixer en toute mauvaiseté.
Puis... rejeter au moins cinq litres d'eau et un petit poisson rouge qui trainait dans ma bouche avant de grogner, elle m'énervait!

" - Mais je m'en balance totalement! Vas-y! Si tu veux t'amuser à chasser cette mère de famille, vas y si c'est ton trip! Mais me fout pas dans le même panier, j'ai beau puer autant de la gueule, c'est pas pour autant que..."
J'arrêtais de parler quelques instants, à la façon d'un dragon colérique, mon ventre venait de hurler à la mort, si fort qu'il m'en fit avoir une crampe au niveau du bide, toujours dans l'eau, je fermais un oeil en me cramponnant à l'estomac, mon dieu que ça fait mal !

" - Que rien, t'es sur mon territoire de chasse, cette cargaison est tombé sur mon territoire alors elle m'appartient c'est tout!"

Affirmai-je courageusement en me mettant péniblement debout, mes gibolles tremblaient à chacun de mes efforts tandis que dans un ultime effort, meme avec l'eau et le sable dégoulinant, je tentais de faire gonffler mon cosmos pour vaincre cet adversaire et récupérer MON bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Dim 3 Juil - 9:56

Essayant d'attirer son attention ailleurs, je voyais bien que cette fille avait une araignée au plafond! Elle ne réfléchissait en rien, n'agissait que par instinct comme un animal sauvage! Déjà que je n'aime pas les gosses en général, mais alors celle la, c'est le pompon!

On avait réussi à éloigner l'ours, j'essayais maintenant de communiquer avec cette furie, mais rien à faire! Après s'être fait arroser par l'ours qui avait plongé pour récupérer les poissons, elle paraissait encore plus tarée! Je haussais les sourcils avant d'afficher un sourire amusé


«Ton territoire de chasse? Navrée chérie, mais la mer du Nord, c'est mon territoire.. et là, il ne s'agit pas de chasser quoi que ce soit, ces poissons ont déjà été pêchés! Si tu veux chasser, amuse toi! Mais si tu étais un vrai prédateur, tu ne volerais pas ce que d'autres ont déjà pris!» je commençais à marcher doucement, elle était affamée, furieuse, pour sûr qu'elle ne devait pas trop m'écouter, mais je m'en fichais un peu. Je me tournais vers mon équipage et je leur faisais un signe de la main, qu'ils dégagent sans moi.

«Capitaine?»
«Silas passe aux commandes. Qu'il n'en prenne pas trop l'habitude! Je vous rejoins après.»
«À vos ordres!»
je savais au fond qu'ils étaient soulagés, pour sûr qu'ils préféraient être dirigés par un homme que par moi! Je me plaçais entre le bateau et la tarée et je tendais le bras pour dégager une tornade horizontale qui dégagea enfin mon navire de la glace qui l'evait coincé, ils pouvaient s'éloigner et reprendre le bateau de mon père en chasse...

«Désolée ma belle... mais si tu veux cette proie, faudra que tu me tues d'abord. Je suis pas de celles qui tuent sans raison, j'ai jamais voulu tuer cet ours, juste l'empêcher de bouffer mes provisions! Si j'avais voulu le tuer, il serait déjà mort. Et probablement toi aussi.» tuer un ours est simple pour quelqu'un comme moi, tuer un chevalier de je sais pas quel camps est plus difficile par contre, même si elle est de rang bronze, ça ne veut pas dire qu'il faut la prendre à la légère. Je sais que des chevaliers de bronze d'Athéna ont mis en déroute de puissants guerriers d'Odin, je ne vais donc surement pas la sous-estimer... fallait juste espérer qu'elle se calme et qu'elle se casse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mar 5 Juil - 15:49

Je devais croire en moi, croire en la puissance de mon étoile de l'ours polaire et en Poséidon! Bon je croyais surtout en la férocité de ma colère et de ma faim à cet instant précis et j'aurais tout donné, même ma loyauté envers poséidon pour bouffer!
A chaque instant ou cette femme parlait, j'avais qu'une envie c'était de la bouffer, planter mes incisives dans ses mains, ses jambes qu'importe! Un ours n'est pas qu'un chasseur, il se nourrit également de carcasse et des proies à la hauteur de ses ambitions et quand ça à faim... quand j'ai faim... en général, faut pas me faire chiez.
Je m'étais doucement relevé, époussetant le sable et l'eau sur moi et m'étais avancée sur la neige à quelques pas de cette inconnue.

Elle se croyait chez elle la pimbêche? Elle osait dire que ces mers étaient les siennes alors qu'elles appartiennent en réalité à maître Poséidon et donc indirectement à mon maître Isaak? Je n'avais pas l'envie de rire et plus j'avais faim et plus mon regard s’obscurcissait, manger de l'homme ne m'aurait certainement pas gêné à cet instant!
Elle se dressait devant mon repas, ce qui devait constituer ma survie et en quelques mots comme en quelques gestes, j'allais lui apprendre à se méfier de l'ours qui dort! Non mais OH!

" - Très bien, si tu ne tues que pour te nourrir comme je le fais alors tues moi, parce qu'il est hors de question que je te laisse envie alors que ma bouffe se casse, c'est donc Toi que je vais bouffer!"

Serrant les dents, je me mis rapidement en position de combat, inconsciemment, je dessinai dans le vide autours de moi les étoiles de ma constellation, mon cosmos brûlait d'une façon qui ne lui était jamais arrivé, le blanc brillant de mon énergie cosmique brûlait comme un feu de joie, il explosait n'importe comment et dans tous les sens, faute de maîtrise mais non d'envie d'en découdre! On aurait à la limite dit un feu d'artifice vraiment dégueulasse tellement ça vomissait de partout!

Au bout d'à peine quelques secondes, la forme d'un énorme ours polaire, rugissant, sortis de derrière ma constellation, ses énormes crocs déchiraient le silence des plaines enneigées, puis soudainement il disparut, plus rien.
Cette fois le bruit terrible d'un rugissement encore plus puissant me fit totalement perdre mes moyens: celui de mes entrailles vides se déchirants et alors que je gémissais, je m'effondrai, déjà vaincue par la faim, à plat ventre sur le sol en me tenant le ventre.

Elle devait bien rire de cette situation cette inconnue! J'allais certainement lui en mettre plein dans la tête et voilà que par la faute de mes conditions de vies déplorables, je n'arrivai même pas à attaquer pour bouffer. C'était tellement honteux!
Sur le sol je frappais d'un poing très fort le sol enneigé puis n'y tenant plus, j'ouvris grand la bouche et me mis à bouffer la neige, même mes trous de nez étaient remplis de cette substance!
Je savais que ça me nourrisserait pas, m'enfin, ça m'évitai de perdre tous mes moyens comme ça! Et puis parfois la neige avait prit le goût du poisson que l'autre imbécile d'ours avait volé! Par contre, même si le froid m'envahissait le cerveau et me faisait avoir une mine horrible, je continuait à manger!

Puis levant le nez rougis, je pleurais à chaude larme avant de lever la tête vers le ciel et de crier à tout casser:
" - J'AI FAIIIIIM DONNER MOI A MANGEEERR!"

Au loin, peu têtre d'autres ours m'avaient entendus? Je l'espérait! Jamais je n'arriverai à trouver de quoi bouffer! Et je n'avais pas envie de manger ce genre de... de femme! Il n'y avait rien que de la peau sur les os!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mar 5 Juil - 16:01

Plus les secondes s'écoulaient et plus l'aura de cette fille grandissait.. je ne pouvais pas savoir son rang, je ne savais même pas dans quel camps elle était! Je pariais un peu pour Odin, ce serait bien son genre à avoir des ours polaires domestiques... elle paraissait trop jeune et trop immature pour mériter de porter une armure d'or, mais elle pouvait aussi être un peu comme moi, une jeune d'argent, ou simplement de bronze. Mais connaissances dans les différents rangs des armées étaient encore trop maigres pour que je puisse vraiment savoir à qui j'avais affaire au premier coup d'œil.

Mais là, sa fureur et sa rage étaient palpables, au point que je reculais d'un pas. Mon navire s'éloignait, elle ne pouvait plus l'atteindre désormais, et au lieu de la calmer, ça la mettait encore plus en rage, au point que son cosmos prenait désormais une forme très nette. Plissant les yeux, je commençais à avoir un petit nœud au ventre, serrant le poing, une aura bleue se dessinait autour pendant qu'il se recouvrait de petits fragments d'aigue-marine. Je ne pouvais pas me permettre d'être blessée par une telle furie, si je parvenais à affaiblir son armure, elle me causerait moins de dommages.

Sauf qu'avant même de réussir à m'attaquer, elle... s'effondra?

«Non mais t'es sérieuse là?» mon cosmos diminua, je ne savais pas si elle se foutait de ma gueule ou quoi, mais elle avait l'air d'une petite fille pourrie qui rageait devant un jouet qui lui échappait... sauf qu'elle avait l'air, mais alors vraiment d'avoir faim! «T'es pas un peu fêlée? T'as pas dit que c'était ton territoire ici? Pourquoi tu chasses pas au lieu de m'emmerder?»

Non mais vraiment... je ramenais ma main sur mon visage d'un air blasé, puis je m'approchais du bord de la glace, gardant toujours un œil sur elle quand même... puis je tendais la main, créant une petite tornade qui fit s'élever de l'eau, de plus en plus haut, jusqu'à créer une large colonne d'un bon mètre de large qui s'élevait dans les hauteurs... je la faisais tourner de plus en plus vite, jusqu'à ce que des poissons pris dans le courant soient éjectés et se retrouvent sur la glace. Un, deux, trois, puis au bout d'un moment, je ne les comptais plus et je relâchais mon cosmos pour que l'eau retombe... je me tournais alors vers la gamine, l'air toujours aussi.. blasé

«J'espère que t'as pas besoin de les faire cuire, je te déconseille de faire un feu sur la glace...» on est peut être sur une mer gelée, mais faut pas espérer que ça tienne à ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mar 5 Juil - 16:32

J'avais le cerveau givré dans tous les sens du terme, il me faisait mal et je devais parfois arrêter de manger la glace, soufflant et respirant bouche bée avant de me rejeter dessus! J'étais tellement affamée et sur mon repas du moment, une bonne glace à l'eau Je ne ni ne vis ni n'entendis l'inconnu parler, certes je l'entendis, blasée un moment donné peut être, faire demie-tour vers l'eau, mais mes "miam-crunch" étaient si bruyants que je n'entendais rien d'autre que le son de mon ventre qui doucement s'apaisait.

Ma langue était comme paralysée par la glace et mes doigts étaient si rougis par le froid que je du arrêter d'engouffrer ainsi la neige entassée, la langue sortie, j'haletait à la façon d'un animal qui venait de faire un marathon avant de tourner ma tête et de m’apercevoir que...
Il y avait un colonne, une énorme colonne de poisson qui faisait au moins le double de ma taille, bouche bée, les yeux gros comme des boulets de canon, bien exorbités, je regardai cette farandole de bouffe de pied en cap, envoûtée et stupéfaite qu'en si peu de temps, mère nature m'ait offert autant en si peu de temps!

Sauf que ce n'était pas mère nature, le visage toujours aussi expressif, je tournai mon visage abasourdi vers cette inconnu qui faisait marcher son cosmos pour faire sortir les poissons de l'eau de la mer, un courant ascendant les empêchaient de remonter le fleuve et donc, prisonniers ils sautaient et arrivaient sur la glace.
J'étais vraiment impressionnée, un "woaw" sonore sortait de ma bouche, j'arrivais pas à en croire mes yeux! Comme elle faisait ça? Pour moi c'était de la magie!

" - Mais que... quoi... comment... gnè?"

J'arrivai même pas à parler tellement c'était juste trop beau pour être vrai! J'en pleurais! J'avais des larmes qui coulaient de partout et la morve qui sortait du nez tellement j'étais émue et touchée, vraiment, sincèrement!  Même ces crétins d'ours m'auraient volés plutôt que de m'aider!

Sans attendre un avis ou un mot je plongeais dans cet amas de poisson, tête la première, les plus haut au sommet giclèrent dans l'eau pour retrouver l'état sauvage tandis que les autres furent éparpillés un peu partout. Je me vautrais dans le luxe de cette bouffe à profusion! Quand il y en avait un tout petit poisson je le gobais tout cru, j'avais un sourire qui s’étendait jusqu'à au-dessus de mes oreilles tellement j'étais heureuse!
Je nageai dans le poisson en hurlant et en chialant des "arigato gozaimasu!" à tout va tellement j'étais reconnaissante de ce festin!

Une fois le ventre bien rond, prenant un peu la forme d'un ballon de baudruche, je l'avoue, j'avais pris au moins dix kilos et sur un corps de petite fille de treize ans, petite taille, cela se voit forcément! Je me léchai les babines, vraiment très très heureuse!
Non je ne suis pas une enfant pourrie gatée, mais trois jours à jeun, enfin presque, je bouffais quelques racines desfois, y a un moment ou on devient totalement taré! Enfin plus que de base.

Me remettant debout, une légère odeur de poisson fraichement pêchée parfumant mon être, je me rapprochait de l'inconnue en me penchant généreusement vers l'avant:
"- arigato gozaimasu, arigato gozaimasu arigato gozaimasu arigato gozaimasu inconnue-Sensei! Apprenez-moi s'il vous plais! Apprenez-moi!"

Pour sur que c'était plus pratique de pêcher de cette manière là, plutôt qu'avec ses mains en faisant des trous dans la glace...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mer 6 Juil - 8:05

Créer une petite tornade à l'aide de mon cosmos, c'était même pas un pouvoir qui m'était propre.. ça n'avait rien à voir avec la tornade que je pouvais créer pour repousser mes ennemis comme je l'avais fait avec l'ours toute à l'heure, c'était juste... comme ça? En tout cas, vas y le changement radical! Si au début elle bouffait de la neige à s'en geler les doigts, elle se jeta sur le poisson comme une vraie morfale! J'eus un léger mouvement de dégoût en la voyant bouffer le poisson cru comme ça, parfois gobant les plus petits comme s'il s'agissait de cacahuètes, puis je reculais d'un pas lorsqu'elle fut repue, pensant qu'elle allait se jeter sur moi à nouveau, mais en fait... elle se penchait pour s'excuser?

J'avais quelques notions de japonais, en fille de commerçant, je savais quelques mots dans plusieurs langues, et je savais que là, elle me remerciait? Je fronçais du nez, elle puait encore le poisson, mais c'était même pas ce qui me dérangeait.... c'était plutôt ce qu'elle me demandait.

«Que je t'apprenne? Tu veux dire que... tu sais pas contrôler les éléments avec ton cosmos? Créer du feu, de la glace tout ça?» le cosmos est une parfaite maîtrise des atomes, on peut les accélérer, les ralentir, les frotter pour créer des étincelles ou des flammes... mais visiblement, elle n'avait pas eu les bases comme j'avais pu l'avoir. Je me rendais compte que Fritz avait peut être été un meilleur prof que je ne le pensais.

Je me grattais un peu la tempe, ne sachant pas trop par où commencer.

«Hum... je veux bien essayer de t'apprendre, mais tu me donnes quoi en échange?» car bon, je vois pas pourquoi, alors que je viens déjà de lui filer à bouffer, j'allais me casser le cul à lui apprendre à maîtriser son cosmos! Surtout si elle peut être une ennemie potentielle! «et t'es qui d'abord? Je vais pas t'apprendre à améliorer ton cosmos si dans deux mois tu vas rejoindre un dieu qui voudra m'envoyer en enfer!»

Par contre, s'il y a une alliance potentielle, l'aider pourrait m'être bien utile à l'avenir... même si ce n'est qu'une gamine et qu'elle ne doit pas avoir un très beau rôle, si je dois me lancer dans une mission diplomatique avec son camps, dire que j'ai contribué à améliorer la maîtrise du combat à l'un de ses soldats me fera gagner des points...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Lun 11 Juil - 15:20

Je léchouillais allégrement le bout des doigts goulument, assise entre la neige fondue et l'eau gelée, enfin rassasiée après trois jours de jeun, je me sentais enfin revivre! Je sentais de nouveau mes joues se réchauffer et mes forces de retrouver, c'était comme si de nouveau de retrouvais la vie ça faisait un bien fou!
J'en fermais les yeux en poussant quelques gémissements plaintifs tellement c'était un réel moment jouissif, Ces ours n'auront pas le droit à ce banquet et c'était tant mieux, qu'ils se terrent dans leur caverne, je n'en avais rien à faire.

A vrai dire il y a quelques semaines oui j'aurais pu aider ces bestioles et les admirer, mais la mort de mon meilleur ami me fis violemment prendre conscience du coté éphémère de la nature.
Kindred, c'était son nom et maintenant il parcourait les étoiles et j’espérai qu'il soit plus heureux là-haut que sur cette terre ravagée par toutes les souffrances que les hommes nous infligeaient.
Citation :
«Que je t'apprenne? Tu veux dire que... tu sais pas contrôler les éléments avec ton cosmos? Créer du feu, de la glace tout ça?»

Je levais mon bout de nez de mon dernier poisson, la bouche le nez et le menton ensanglanté par la fraîcheur des poissons qui avaient rassasiés mon appétit, les arrêtes tout comme leur tete et leur chair résidaient maintenant dans mon ventre... toujours aussi plat.
apaisée je lui lançai un regard tout simplement désignant mon interrogation et mon incompréhension sur sa question, car même si elle n'était pas sans savoir que j'étais encore une toute jeune éveillée... mon seul maître n'avait jamais été là pour m'apprendre qu'à survivre, rien d'autre.

" - Bah... nop. "

Lui dis-je simplement sans lui raconter ma vie, Cela faisait à peine un mois que j'avais mon armure et que j'avais conscience de mon cosmos. J'ai perdue mes parents et mon auberge dans une immense tuerie à quelques pas d'ici. Donc pas le temps de trouver quelqu'un pour m'apprendre à me servir de mon cosmos.
Même si il y a encore quelques temps, j'entendais souvent des récits des Ases venant chez moi pour notre Hydromel, je sais ce qu'est le cosmos grâce à ces aventuriers... mais c'est plus facile d'en parler plutôt que de s'en servir.
Mon maître Kraken qui plus est ne m'avait rien enseigné sur la puissance du cosmos, jugeant que je n'était pas encore assez consciente des risques pour me lancer à corps perdue dans les batailles.

L'insouciante jeunesse... Je lui en foutrait dans la tronche de la jeunesse quand je le reverrais celui-là! En attendant, j'écoutais la demoiselle en avalant mon dernier poisson, avant d'entreprendre une petite toilette légère pour sentir un peu moins le poisson et un peu plus l'eau iodée.

Citation :
«Hum... je veux bien essayer de t'apprendre, mais tu me donnes quoi en échange?»«et t'es qui d'abord? Je vais pas t'apprendre à améliorer ton cosmos si dans deux mois tu vas rejoindre un dieu qui voudra m'envoyer en enfer!»

Bon elle n'avait pas dit non! C'était déjà une bonne nouvelle, je lui lançais un petit sourire futile, à vrai dire je me décomposais un peu à l'intérieur, je n'avais rien à offrir, plus d'auberge, enfant sauvage, peut être l'immunité du Kraken si jamais elle le rencontre mais pour ça, fallait déjà que ça arrive. Après y avait quoi? L'Atlantide c'est mort moi même je ne me souviens plus de comment on pouvait y arriver...
Je nez en l'air en regardant le ciel, ma main caressant mon menton, je cherchais une réponse à sa question, qu'est-ce que je pouvais lui offrir? Elle avait l'air déjà d'avoir tout ce qu'il fallait, bouffe, amis, collègues, maitrise du cosmos, moyen de voyager...
Refifflant longuement, je regardais toute peunaude le sol taché de sang et la neige, je n'avais pas grand chose à offrir en vrai et j'aime pas mentir c'est pas dans mes cordes.

" - Je suis Yaphleen.
Scale de l'ourse Polaire, mais s'il te plais si tu croises un Marinas lui dis pas que tu m'as rencontré, je ne suis pas sensée revenir sur ce secteur, mon maître me l'a interdit
."

Tirant nerveusement ma bouche de droite à gauche, je complétais rapidement d'une traite

" - Paceke avec mes parents on tenaient l'auberge des Septs merveilles... Et qu'au moment ou j'ai reçus ma scale, ils ont violemment étés assassinés, eux ainsi que toutes les personnes, chevaliers et voyageurs quand..."

Je ne pouvais pas finir ma phrase, ma gorge se bloquait, je revivais mes mémoires en silence, les images défilaient si rapidement que mes yeux fous se perdirent dans le flou.
Je me revoyais sauter sur la glace craquelée pour sauver un énorme ours d'au moins deux mètres, épuisé, il n'arrivait pas à sortir de l'eau. Je l'avais poussé, il avait récupéré la terre ferme et à mon tour je me noyais dans les eaux gelées, mais la découverte d'un objet scintillant m'avais sauvé la vie et je le portais aujourd’hui. Ma scale.
Puis remontant le chemin pentue de neige pour rentrer chez moi dans mon auberge...
J'avais entendu des cris à des kilomètres, effrayants!

Je m'étais mise à courir à cause d'un mauvais sentiment et l'ours énorme m'avait suivit, je m'étais arrêté juste à la vue de mon auberge détruite, en cendre et en fumée, ma maman et mon papa... Je me rappelle aussi des jeunes chevaliers d'Asgard qui s'étaient alliés contre un même ennemi commun, mais tous aussi vaillant, ils furent radicalement tués et assassinés sous mes yeux.
Je me rappel aussi du hurlement et énorme rugissement de mon ami Kindred, l'ours qui m'avait accompagné, s'était dressé sur ces pattes arrières toisant les trois mètres, ses crocs brillant, ses oreilles repliées afin de me protéger, tant de détails...

" - Quand... Ils ont tous... étés assassinés ... Tous... Je ne dois mon salut qu'à Kindred, mon ami. C'est peut être la seule chose qui n'ait jamais eu de valeur pour moi, il était mon ami, mais aussi mon protecteur et les Marinas l'ont tué. Sois disant pour que je ne pense plus à mon passé ni ne... n'en soit affublé. Donc s'ils découvrent... Si mon maître découvre qu'un jour je l'ai ... j'ai encore ignoré son autorité et lui ai désobéis, n'ayant plus aucun point de pression sur moi, je risque de finir dans un sarcophage de glace."

Rien que l'idée me dégoûtait, mais l'image de cet homme, ce tyran, cet assassin! Cela me rendait tellement nerveuse! Et il était si difficile de lutter contre ces moments de flashback! soit que j'affrontais mon passé et trouvait cet assassin, sois que je restais une gentille fille inutile. J'avais déjà fais le choix ce pourquoi j'étais présente encore une fois sur ces terres gelées.

Levant le museau et mes yeux argentés vers Sivir, je lui lançais un petit sourire encourageant. Avant de lui lancer d'une voix timide.
" - On commence quand? "

Et la contre partie? Je pouvais toujours lui montrer mon auberge à moitiés cramée, peut être qu'elle trouverait les bijoux de maman?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mar 12 Juil - 10:53

Non mais c'est quoi cette fille? Maintenant qu'elle avait bouffé, elle était passée de l'ourse folle furieuse à la peluche larmoyante, et je me retrouvais donc avec une gamine sur les bras qui me demandait limite de devenir son maître alors que visiblement elle en avait un? J'écoutais attentivement ses paroles, entre deux reniflements, elle me donnait de précieuses informations, notamment sur les marinas. Je savais qu'ils avaient une sorte de lien avec le Royaume du Nord, Fritz disait toujours que Poséidon méprisait Asgard qu'il prenait pour son domaine et qu'à ses yeux, Odin ou Loki ne sont que ses subalternes... je n'aimais pas ça, mais en même temps, je ne pouvais pas me permettre de négliger ce détail, Poséidon était un dieu particulièrement puissant, se le mettre à dos n'était pas une bonne idée.

J'avais donc tout intérêt à m'occuper de cette ourse, histoire de mettre un premier pied dans le royaume atlante et ainsi assurer de solides alliés à Loki. Mais cette gamine... autant je doutais qu'elle ait un réel intérêt, mais son maître? Il avait surement une place plus importante dans la hiérarchie.

«Qui est ton maître?» bon j'aime bien sa façon de penser par contre, laisser le passé derrière tout ça. Il me fait un peu penser à Fritz. C'était pareil pour moi, laisser mon père et mon besoin qu'il me voit, derrière moi. On avait surement beaucoup plus en commun qu'elle ne le pensait, et si elle voulait que je lui apprenne des trucs, elle allait voir que je rigolais pas non plus.

Isaak du Kraken. Rien qu'à son nom, je frémissais, pas vraiment parce que je le connaissais, mais surtout à cause de son écaille... le Kraken est le monstre marin le plus redouté des marins, ce qui me confortait dans l'idée qu'il ait un rang intéressant au sein de l'armée de Poséidon. Un type comme ça doit forcément être un général.

«Si je t'apprends à mieux maîtriser ton cosmos, qu'est-ce qui me dit que le Kraken ne va pas vouloir me faire la peau? J'ai pas d'intérêt à me foutre les généraux de Poséidon à dos, je cherche plutôt l'inverse, à ce que je sois bien vue. Je te propose un marché...» j'avais une idée en tête, je ne savais pas pourquoi, mais je savais que je devais me rendre en méditerranée, elle allait surement pouvoir m'aider à ça «je dois bientôt me rendre en Méditerranée, mais je ne sais pas encore pourquoi. Mon instinct me dit que c'est lié à Poséidon. Je vais commencer à t'entraîner pour ton cosmos, et ensuite tu iras faire une recherche là dessus, s'il y a un lien avec une mission de ton camps là bas, tu reviendras m'en informer. Si tu ne me causes pas de problème, je continuerai à t'entraîner. C'est tout.»

J'ai eu des drôles d'images en rêve, je pense que c'est une mission ordonnée par Loki, mais je n'en suis pas trop sûre encore. Si je dois faire une mission d'alliance avec Poséidon, avoir déjà quelques éléments à ce sujet me serait plus qu'utile. Et au moins, ce n'était pas trop dangereux de son côté non plus.

À la question sur quand on commence, je lui faisais signe de me suivre

«Ramène moi à ton auberge. Même si elle a cramé, on aura au moins en semblant de toit. Va pas croire que ça va te prendre cinq minutes.»
Alors qu'on marchait, je la regardais du coin de l'œil, elle avait du sang séché partout, c'est un dégueulasse, mais je m'en foutais un peu. Je baissais les yeux sur ma blessure provoquée par la griffure de l'ours un peu plus tôt, j'y avais appliqué de la neige pour la nettoyer, mais le sel de l'air la piquait un peu.

«Bon dis moi... comment tu utilises ton cosmos? L'instinct? T'as l'impression que tu contrôles un peu ou pas du tout?» fallait déjà que je sache où elle en était dans les bases quand même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Sam 16 Juil - 11:02

Les yeux ronds comme des billes, je regardais et écoutais Sivir de mon plein grès, je n'avais pas eu le choix de lui décliner l'identité de mon maître, n'est-ce pas? Mais qu'elle ait plus peur du monstre en lui même que de mon général démontrait bien qu'elle ne connaissait absolument pas les Marinas. Etant donné que le Kraken en lui même est une bonne créature à son pèpère, ce n'était pas ce monstre qui pouvait, s'il le voulait, transformer cette demoiselle en statue de glace.
Enfin, à en croire ses paroles, j'avais intérêt à lui assurer la sécurité auprès du monstre, autant dire que c'était déjà chose faite, puisque ce dernier a disparut de la suface des océans.

Avant qu'elle ait finit la fin de sa phrase, mes billes se rétrécicèrent et je pus deviner qu'aller vers cette auberge allait enfin être notre point de destination. Je ne sais pas pourquoi elle voulait y aller avec moi, cependant cela me ravissais! Et c'est armé d'un sourire timide, que je me mettais en route, les questions qu'elle m'avait pausé continuaient de cogiter dans ma tête.
La neige se faisait de plus en plus drue à chaque fois que l'on s'écartait de l'océan, je m'emmistoufflais le nez dans la peau qui me servait de pull, en dessous de mon armure argentée pour ne pas chopper la crève. Car bien que j'ai l'habitude des températures extrême ici, il vaut mieux se couvrir que de chopper un rhume!

Je ralentissais le pas au bout d'un petit kilomètre, les yeux perçaient la rudesse de la neige tombante, je me souvenais petit à petit, à droite le lac puis, un chemin pentu menant chez les parents.

" - C'est là-haut, on a juste à monter cette colline, fais gaffe, c'est un lac gelé!"

Lui dis-je en lui montrant la neige fine sur un large espace devant nous.

" - Pour le cosmos, je dirais plus par instinct. Je n'ai jamais eu de pratique, Isaac m'obligeait à observer, on aurait du passer à la pratique ... Mais... il a du partir sur le pied de guerre."
* Comme d'habitude*
" - Sinon bah, quand je veux l'utiliser, en générale j'essaie de me concentrer et de me fixer sur un objectif précis, une pierre, une main, un truc quoi et de le casser en y pensant. Parfois c'est moi qui me casse le poignet, d'autres fois, ça marche."

Lui répondais-je sur un ton las.

La pente était raide, mais facile à franchir, mes pieds s'enfouissaient dans la neige et créaient des marches naturelles, au bout de la pente, poussée par une sorte d'instinct, j'accélérai malgré moi, on pouvait appercevoir le toi de chaume brûlée et le coral ouvert, les barrières noircies par le feu.
A la vue complète de l'auberge, mes yeux me piquaient, mais j'avais une certaine fierté et même en voyant les cadavres méconnaissable de papa et maman, je me retenais de pleurnicher.

Je ne chouinais même pas, même si les souvenirs étaient douloureux et que toute ma vie, tout ce qui était ma vie, était ainsi brisé et réduit en cendre devant moi.
J'émis un très long et gros soupire, j'avais mal à la poitrine, mais je devais prendre mon courage à deux mains, et m'avançai vers mon ancienne maison, dans le calme le plus absolu.

" - Bah... tu vois? Ca c'était l'écurie, l'arrière cours et ça... c'était maman et papa. Et ça, c'était un des Ases d'Odin, il m'avait raconté qu'il avait eut sa robe dans un combat contre une meute de loup... au début j'avais pris sa robe pour une... jupette, un accessoire de mode... bah en fait j'ai appris qu'il s'agissait du nom qu'ils donnent à leur armure, je trouve ça assez dégradant."

Evitant de faire attention aux cadavres de mes parents, je passais ce qui devait être le seuil d'une marge porte avec une grande voûte, il ne s'agissait maintenant que d'un trou béant, comme si un canon ou un lance flamme avait été utilisé depuis l'intérieur. Le sol était noir brillant, tout à l'intérieur était horriblement noir.
Les trous dans la toiture permettait de voir dans l'obscurité.
J'avais des frissons qui me parcouraient de partout, je ne savais pas ce que je devais faire, chercher des indices sur l'assassin? Trouver des trésors cachés pour Sivir? Ou bien me mettre à pleurer pour décompresser?

Je me tenais sous l'énorme lustre lugubre penché de l'énorme salon de l'auber en me frottant les bras avec mes mains pour me réchauffer et me réconforter, mes yeux traquaient le moindres indice.
Qui pouvait être aussi méchant et sadique pour brûler tout le monde dans un même lieu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Sam 16 Juil - 11:35

Petit quiproquo, mais je ne pouvais pas le savoir... quand je parlais du Kraken, je parlais bien du Général et non du monstre, bien que je créais une sorte d'amalgame entre les deux, supposant que vu la puissance du monstre, celui qui était né sous son étoile devait être particulièrement terrifiant!

Pour l'heure, j'allais donc apprendre à cette Yaphleen les bases du cosmos, elle me conduisait à son auberge, certes elle avait brûlé, mais il y aurait surement moyen d'avoir un semblant d'abri là bas. Un entraînement de ce genre ne se ferait pas en quelques heures.
J'apprenais rapidement qu'elle était de ceux qui maîtrisaient le cosmos à l'instinct. Si c'est une bonne chose afin de garantir sa survie, ça l'est moins quand il s'agit de combattre avec intelligence et stratégie.


«Je vois... il te faut donc apprendre à voir d'abord.» tout en marchant, j'attrapais un peu de neige et j'en faisais une boule dans ma main, de la taille d'une de ces grosses billes avec lesquelles les enfants se plaisent à jouer «pour commencer, c'est plus facile avec de la neige, regarde... tu vas devoir apprendre à faire pleins de choses en même temps, donc continue de marcher, mais tu dois te focaliser uniquement sur cette boule de neige.»

Je la lui tendais, l'auberge était en haut d'une colline, et il fallait faire attention au lac gelé, donc ça allait lui demander beaucoup de concentration. Ça tombait bien, c'était exactement ce qu'il lui fallait! Elle risquait de tomber un peu, mais ce sont les risques du métier
«Je ne veux pas que tu regardes seulement la neige... essaie de voir au-delà, essaie de la décomposer en millions, milliards de toutes petites étoiles, il faut que tu aies ce sentiment que tu arrives à voir exactement comment elle est composée... tu dois apprendre à voir les atomes.» c'est ça, la base du cosmos. Les atomes. Savoir les voir, et aussi agir sur eux. Les séparer, les rapprocher, les éclater, les faire tourner plus ou moins vite aussi... mais déjà, elle devait réussir à les voir. L'avantage de la neige, c'est que de base, on dirait qu'elle est composée de milliers de petits points brillants, ça lui donnera l'illusion qu'elle voit, mais en se concentrant davantage, elle verra encore au-delà.

Mais on était arrivées, elle fit donc une pause. Je regardais cette auberge complètement calcinée, c'était problématique pour se reposer, mais pas impossible. Elle me montra ses parents, mais je n'en montrais pas la moindre compassion. En revanche, le guerrier divin qui était mort, c'était une autre histoire

«Un guerrier d'Odin... tsch.» je lui aurais bien craché dessus, mais je m'abstins. Je préférais commencer la vraie visite, notamment à la recherche des chambres. Je les trouvais à ce qui devait être l'étage, l'une d'entre elles était un peu moins touchée, un lit restait présent, couvert de suie et le toit était ouvert. Je me tournais vers Yaphleen et je lui fis signe de venir

«Viens, on va voir si tu peux commencer à voir...» je prenais un vieux tabouret et je grimpais dessus, me fichant bien qu'il se brise sous mon poids pour le moment, je ne tomberais pas de très haut! J'avais pris des planches et je les plaquais sur l'ouverture dans le toit avant de me tourner vers Yaphleen «Ok, regarde ces planches de bois, essaie de voir de quoi elle est composée, ses atomes, ses molécules, approche toi et concentre toi dessus. Tu dois pouvoir déplacer les atomes pour les souder les uns aux autres...»

Je lui montrais en posant ma main sur le bois, ce genre de matière est facile à manipuler, pas comme la pierre ou le métal... le bord du bois commença à fondre et vint se souder aux autres de la charpente pour bouger un premier trou... il y avait encore pas mal à faire, mais je comptais bien à ce qu'elle m'aide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Sam 16 Juil - 17:36

Apprendre à voir avec les atomes? Je m'asseyais, les jambes croisées en observant les gestes et le cosmos de Sivir, chaque chose est composé d'atomes, des petites molécules invisibles à l'oeil nu. Et apparemment avec le cosmos, il était possible de les voir. Isaac-sama m'avait déjà dit tout cela, mais je n'avais jamais réussis à aller au dela de la sensation, je pouvais ressentir les molécules, sentir tous ces atomes autours de moi, mais jamais les voir. Sans doute à cause de ma trop grande impatience? Il est vrai que plus d'une fois il m'avait foutu une détrempée et m'avait fait mordre la neige pour mon insolence et mon impulsivité.

Sauf que j'avais compris qu'il ne fallait pas jouer avec ça avec Sivir et puis elle était si gentille et elle m'avait nourrit! J'essayais donc tant bien que mal de l'écouter même si ce cours de physique chimie me rendait somnolente. Je cachais dalleur un bâillement en fermant ma bouche, histoire que cela ne se voit pas trop.
Oné tait posés là, dans l'une des chambres d'hôtes encore en bon état, la mienne était exposée à la cave, je me demandais si elle était encore en l'état, mais cela m'étonnerai.

Sauf qu'à ce moment, Sivir en profitait pour m'apprendre à placarder les poutre sur le toi, peut être dans le but logique de nous faire un vrai toit couvert pour les prochains jours? Je levais la tête vers le plafond en fermant les yeux, je savais qu'elle voulait bien m'aider et qu'elle y mettait de la bonne volonté, mais ça... ca! Ce n'est pas ce genre d'exercice qui me permettra de me sauver la peau en cas d'attaque. Enfin, s'il fallait commencer par là.
Je mis donc mon impatience de coté en enlevant mon armure argenté, remontant les manches de ma tenue d'entraînement. Mes petits bras étaient à peine couvert d'un fin duvet, aussi blanc et soyeux que la neige.

Mes petits poils se levèrent d'un coup quand j'essayais de faire comme Sivir, sauf que même en cherchant mon cosmos, je ne pouvais rien voir, je serrais alors mes poings énervée.
Je n'y arriverai pas. Et ça me perturbait et me mettait en colère, je me retournai donc et balançai mon pied dans le mur recouvert de suie qui s'ébranlait.

* C'est une perte de temps. J'y arriverai jamais et pis de toute manière, pourquoi je porte une armure aussi ridicule? J'aurais du cramer avec tous le monde ici...*
" - J'aurais du crever, atomes ou non, c'est pas ça qui me permettra d'apprendre à tous les protéger. Sérieusement! Regarde moi!"

je me tournai précipitamment et ouvrait grand les bras

" - Tu crois vraiment que c'est un truc d'un mètre cinquante, à peine plus épais qu'une tige de coton qui va réussir à faire des miracles comme toi? J'ai comme l'impression que tu te fiches juste de moi! Je ne suis pas capable de faire ça! Allo? "

Sans le vouloir, alors que la colère montait, je sentais comme le froid circuler au travers de mon corps et au bout de mes doigts s'agitaient de fines gelures qui ne demandaient qu'à partir, partir tel le vent vers une destination inconnu. Malgré moi, je serrai les dents, je ne me rendais même pas compte que je scintillais et qu'une fine couche de neige se créait autours de mes poings, mes pieds mais aussi de mes cheveux.

" - Tout ce dont je suis capable, c'est de détruire et d'attirer les embrouilles! "

D'un geste rapide de la main, prompt, j'envoyai d'un geste circulaire mon bras droit vers le mur opposé, instantanément, une giclée de givre se projeta contre le mur.
Sous le bruit de l'impacte, je sursautais et m'étalais sur les fesses contre le sol, c'était quoi encore que ce bordel? J'avais eu tellement la frousse que je reculais, me plaquais contre le sol et le mur derrière moi, les genoux pliés contre ma poitrine, je me berçais avec la pointe de mes pieds.

" - Faut pas continuer, je veux pas te tuer, je veux pas faire souffrir, je veux juste qu'on m'explique comment arrêter ça... je veux pas d'histoire... Je veux juste... arrêter... tout ça..."

Ah bah ça y est, après le choc physique, le choc émotionnel, elle me pardonnera peut être pas, peut être même qu'elle va m'en coller une tellement forte que je vais faire six fois le tour du monde avant de revenir devant elle plié en quatre, mais j'en pouvais plus. Pas de repos, pas de ménagement, et c'est grace à sivir que je venais de bouffer. Et là en plus je devais tout encaisser? J'en chialais, bouche et yeux fermés, en silence mais je chialais.
Bon dieu que ça faisait du bien! J'avais plus envie de bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Sam 16 Juil - 19:29

J'aurais du me douter que ça n'aurait pas été aussi simple! Elle a beau connaître un peu le cosmos, elle a  vraiment tout à apprendre c'te gosse! Et voilà qu'elle s'énerve et va me congeler le mur? Je la regarde s'énerver, chouiner, pleurer.. tout ce que je déteste en fait!

«Si tu crois que c'est ta taille qui va changer quelque chose, tu te gourres! C'est pas ça qui fait ta force, c'est ton cosmos et rien d'autre!» mais là sérieux, elle me soule. Je l'attrape alors par le col et je la traîne dehors. Serrant d'une sacrée poigne pour l'empêcher de m'échapper, une fois dehors, je frappais du pied sur le sol gelé pour créer une ouverture dans l'eau glacée et je plongeais sa tête dedans! Pour sûr que ça allait lui rafraîchir les idées!

Je la laissais glouber un peu avant de la tirer en arrière, amenant ma bouche près de son oreille et parlant d'une voix menaçante.. moi? gentille? elle allait vite déchanter

«L'eau est composée d'atomes d'oxygène et d'hydrogène, tu peux respirer sous l'eau si tu le veux! Vois les molécules bordel, sépare les, recompose les, forme une bulle pour respirer! Tu sais pas le faire? Utilise ton instinct!» et gloub! Je lui plongeais à nouveau la tête sous l'eau. Elle avait de la force, je le savais. Son instinct de survie avait plus de chances de m'éjecter de là que de la faire respirer, mais visiblement, y'avait que ça pour la faire agir. J'ai vu la façon dont elle a usé de son cosmos dans le désespoir toute à l'heure, là, elle va voir ou elle va crever, ou elle va me dégommer, mais de toute manière, il est plus que probable qu'elle parvienne un peu mieux à comprendre comment son cosmos fonctionne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Sam 16 Juil - 20:24

Je continuais à chouiner pendant qu'elle me trainais dans la neige, j'avais pas vraiment envie de bouger, ça me faisais du bien de pleurer, j'étais un peu léthargique au reste du coup et si je m'étais attendu une seule seconde à ce qu'elle allait me faire, j'aurais sans aucun doute résisté.
Il n'y a que quand je sentis la neige fgroide sur mon cul que je sortis de mon état de légume en battant les deux bras comme une demeurée, on aurait cru un moutique trop alcolisé qui essayait de s'envoler. Avabnt de plonger dans l'eau je m'étais encore une fois émerveillée devant son savoir, quelle classe! Ca, casser la neige avec mon pied, j'en étais incapable!

Puis sans crier gare, je m'étais relevée entre deux pour me frotter les fesses, elle m'attrapa comme un vulgaire caniche de salon pour me plonger tête la première dans l'eau froide.
Un peu surprise j'avoue m'être débattue au début, surtout que sans ma scale je ne pouvais pas respirer sous l'eau! Elle est mignonne, mais je n'ai jamais su utiliser l'air, mon élément est la glace! Comment elle voulait que je respire sous l'eau sans ma scale et en créant de la glace?

L'effet venant de ma part ne fut pas celui tant espéré, respirant entre deux quand elle me fis ressortir prêt de son oreille, j'attendais le bon moment pour replonger dans l'eau, totalement. De toute manière l'eau gelée, j'y avais goûté plus d'une fois et elle ne me faisait pas le même effet que sur une autre personne quelconque.
Au lieu que mon corps soit pétrifié par le froid de l'eau, mon cosmos s'était mit agréablement à mentourer, le gel dansait autours de moi et je pu nager même à contre-courant pour éviter de remonter au niveau de Sivir.

Sauf que sous la glace j'entendais comme des déplacements, me suivait-elle sur la glace? En réfléchissant un peu, je remontais à la surface du trou qu'elle avait fait plus tot pour me plonger dedans, trou que j'avais agrandit en plongeant dans l'eau. je l'avais peut être aspergé, elle devait peut être avoir froid? Sans doute était-elle folel de rage? Pas grave, j'alalis encore une fois encaissé. L'eau me prodiguait des sensations comme nulle part, j'arrivais à réfléchir et à garder la tête froide, peut être qu'en me conscentrant sous l'eau, j'arriverai à voir ce qu'elle voulait que je voie?

Je remontais à la surface au bout de quelques secondes pour prendre une large respiration et replonger sous l'eau, à la façon instinctive d'un ours, je nageais en battant les quatre pattes, sauf que quelque chose me piquait ma curiosité, quelque chose bougeait au fond de l'eau.
J'étais curieuse, aussi je ne voulais pas bouger et je devais en plus continuer à trouver cet atome et le voir.
Je ne voyais toujrosu rien, mais je ressentais, je pouvais ressentir comme une opression, une énergie négative, quelque chose, un feeling qui était vraiment négatif.

Ne pouvant pas rester sous l'eau, ressentant comme un manque flagrant de sécurité, je remontais de nouveau à la surface, plus rapidement cette fois, mon cosmos brillait toujors contre mon grès, je ne comprenais pas pourquoi... mais tant pis!

" - J'ai vu un truc louche en bas, c'est pas une particule, j'ai ressentit comme quelque chose de malsaint, de très dangereux là-dessous... j'ai sentis que ça bougerait. Je ne sai spas ce que c'est mais ce qui est sur, c'est que ça ne nous veut pas de bien et que ça attend le bon moment pour nous attaquer, j'ai l'impression..."

Une impression... instinctive? J'avais ressentis ça avec tellement d'intensité que j'ai du remonter à la surface. Merde! Pourtant il en faut peu pour me faire peur, j'ai un ours en totem, l'un des animaux au sommet de la chaine alimentaire, il en fallait beaucoup pour me faire remonter!
Mais c'était quoi au juste?
Trempée jusqu'à la moelle, encore étalée sur la glace, je regardais Sivir avec des yeux ronds comme des billes, savait elle de quoi il s'agissait?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Dim 17 Juil - 17:40

Spoiler:
 

Allez, respire sale gosse! Sauf que voilà, elle était plus glissante qu'une anguille et m'échappait! Je basculais en avant, me retenant de justesse à la glace alors qu'elle plongeait carrément dans l'eau
«Mais quelle conne!» putain je vais la tuer. Sérieux quoi, elle veut que je lui apprenne le cosmos et elle s'amuse à barboter avec les poissons? Je la suivais quand même, son ombre apparaissait par endroit bien qu'il me fallait par moment repousser de la neige qui s'était posée dessus. Par moment, j'armais mon poing et j'ouvrais un nouveau trou dans la glace histoire qu'elle ait un endroit où remonter. Mais elle revenait à la surface par l'autre côté, je lui lançais un regard noir et je me précipitais vers elle mais elle replongeait

«Tu commences sérieusement à m'emmerder toi!» oui j'étais un peu mouillée, mais je m'en foutais... je suis née sous l'étoile de la déesse des tempêtes, moi! Il m'en faut plus pour me les geler! C'est alors que je ressentis comme un malaise, je baissais les yeux pour regarder la glace, me concentrant, je dirigeais les paumes de mes mains vers le sol, créant un courant afin de me soulever légèrement et décoller jusqu'à me retrouver à environs deux à trois mètres de la glace, il y avait comme une ombre qui se dessinait en dessous... je croyais au kraken sur le coup, j'ignorais qu'il avait été envoyé dans une autre dimension - j'allais l'apprendre quelques jours plus tard - et cette aura menaçante ne me disait rien qui vaille!

Yaphleen finit par sortir et je me posais doucement, elle paraissait inquiète de ce qu'elle ressentait

«T'as vraiment un pur cosmos instinctif toi! T'as l'impression de quoi? C'est toi la marina, t'es censée pouvoir sentir les monstres marins, c'est ton monde ça! Alors, t'as senti quoi?» et puis, de sous l'eau, c'était surement plus facile de ressentir le type de bestiole à quoi on avait affaire! Un serpent? Un calamar? Un requin? Des machins avec pleins de dents surement, je comptais pas me laisser bouffer aussi facilement en tout cas! Qui aurait pu croire que cette gamine allait m'entraîner autant dans les emmerdes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Dim 17 Juil - 22:06

Quand je remontais à la surface, mon armure était étincelante et je du m'ébrouer et me secouer les puces pour me sécher naturellement. Evidemment que ça marchait moins bien qu'une serveitte, mais au moins les grosses gouttes me tombaient pas dessus et volaient tout autours.
Je ne savais pas ce qui se tramais là-dessous, mais ce qui était sur, c'est que ça m'avait fait flippé, qu'est-ce qui vit donc dans les eaux glacés et qui peut ainsi faire peur à un ours?

L'ours polaire est sensé être au sommet de la chaîne alimentaire, bon au dessus les créatures mythologiques comme le kraken, mais ce dernier n'allait pas pauser de problème avant un petit bout de temps. Un poulpe? Non ils préféraient les eaux méditerrranéennes, un requin? Un orque? Et si c'était un épaulard? Cela ne m'étonnerait même pas, leur couleur noire et blanche se fondait comme une masse uniforme sous l'eau et ça, les ours n'aiment pas les épaulards!

Dailleur on les appelaient aussi les tueurs de baleine, parfois dépassant les neuf mètres, il n'était pas rare d'en croiser des espèces pesant plus de cinq tonnes, de quoi faire en effet réfléchir et fuir un ours polaire. Sauf qu'on était dans un lac et non dans la mer! Alors un épaulard dans un lac...
Mais qu'est-ce que ça pouvait être?
Je me retournai, figée et blanche comme de la neige vers Sivir, je n'en savais rien, mais je n'avais pas envie de retourner là-dessous, ça me faisait flipper.

Bon à en voir l'attitude de Sivir je devais peut être redescendre pour voir de quoi il s'agissait? Levant les yeux vers le ciel, je remontais mes manches puis sans qu'elle me le demande, je replongeais encore une fois sous l'eau, encore une fois mon instinct m'avait soufflé que Sivir voulait en savoir plus et le seule moyen de vérifier l'exactitude de cette chose était... bah de la rencontrer.

J'avais les poils relevés et j'avais vraiment une flippe d'enfer, ce n'était pas l'eau qui me donnait froid, mais ce qui se cachait à quelques mètres plus bas dans la pénombre.
Rassemblant mon courage enfin le peu que j'avais je me concentrai pour descendre un peu plus bas, au bout de quelques mètres.
Et c'est là que je m'arrêtais totalement dans l'eau pour vider mes poumons en criant d'effroi, un épaulard énorme, de la taille d'une baleine suivit d'une multitudes de créatures marines qui n'avaient rien à fiche là me fondirent dessus.

Ah bah sans comprendre, je nageais en faisant demi tour et à peine sur la glace, que je griffais comme une demeurée pour fuir loin, mes yeux perdus dans la peur, je pris la main de sivir pour l'ammener loin de la glace pour être en sureté sur la berge.

Ma poitrine se soulevait si rapidement et si fortement que j'ai cru qu'elle allait décoller ou exploser, au même moment, sur la glace là ou toutes les bestioles auraient du sortir de la glace, seul une énorme bulle sortit de l'eau.

" - Maaaais! Il y avait au moins une centaines de créatures là dessous! épaulards, poulpes, requins, y avait de tout et de n'importe quoi qui aurait pu me bouffer! Je comprends po. Sincérement hein! J'ai nagé j'ai vu mais je n'y..."
* retournerai pas.*

J'affichai une gueule de tueuse, NON madame! Je ne replongerai pas là dessous!

" - Y a pas un monstre ou un truc qui peut créer des illusions, un objet ou un dieu ou un truc qui se foutrai libérément de notre gueule pour nous faire perdre la tete comme ça dans ce lac? Comment on peu le savoir?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mar 19 Juil - 16:48

C'était quoi cette aura? Sérieusement, je n'aimais pas ça, mais d'un autre côté, nous sommes sur les terres des marinas. Sous ces contrées gelées, de nombreux lacs qui menaient surement au royaume de l'Atlantide, et tout un tas de créatures pouvaient donc sortir de nulle part.

Non, je ne demandais pas spécialement à cette ourse de replonger, je voulais surtout qu'elle utilise son cosmos pour savoir de quoi il s'agissait!

«Mais t'es une marina ou pas bon sang? Ils filent vraiment des armures à n'importe qui chez vous?» on dit pas des armures mais des écailles, m'en fous. En tout cas, elle avait fini par replonger, je courais vers la zone où elle avait disparu, et j'essayais d'y voir moi aussi, jusqu'à ce qu'elle sorte comme si elle avait le diable à ses trousses, je lui tendais la main pour qu'elle sorte, mais elle m'attira loin de là, manquant de me faire trébucher jusqu'à ce que la glace derrière nous se soulève, preuve qu'une chose énorme avait essayé d'en sortir... j'écarquillais les yeux, il n'y avait pas beaucoup de bêtes capables d'une telle chose, mais en réalité, il n'y en avait visiblement pas qu'une... d'après Yaphleen, des centaines de créatures étaient en train de nous courser... sauf qu'on arrivait dans une zone qui ne correspondait plus à cette mer de glace, on était sur la terre ferme, et normalement, ces bêtes ne pouvaient plus nous atteindre.

«Chez les gardiens de Loki... je ne sais pas si quelqu'un peut créer des illusions, mais Loki lui-même le peut. C'est un puissant illusionniste, mais il n'enverrait pas ce genre de monstres contre moi sans me prévenir... même pour un test ou autre, je saurais. Par contre, chez vous les marinas, je crois qu'il y en a à la pelle des monstres qui s'amusent à faire des illusions pour faire peur à ses ennemis! Les sirènes avec leurs chants, Charybde ou Scylla je sais jamais laquelle des deux est un monstre déguisé en femme, sans oublier la salamandre... tu connais pas tes petits copains? T'as dit toute à l'heure que t'avais pas le droit de venir ici, un marina pourrait vouloir te faire payer?»

Si c'était le cas, valait surement mieux déguerpir. Je pouvais envoyer un message à mon navire pour qu'il vienne me chercher, mais elle? J'en fais quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Dim 24 Juil - 11:35

Spoiler:
 

J'étais rouge comme une tomate bien mûre et je m'accroupissais pour reprendre mon souffle, on avait enfin réussie à être sur la terre ferme, en générale je préfère l'eau, mais là c'était un truc qui me foutait vraiment les pétoches!
J'écoutais un peu Sivir, j'avoue que j'avais tellement eu les chocottes que je ne savais pas trop l'écouter, sauf quand elle parlait des marinas, genre on s'attaquait entre nous? On n'était pas fou à ce point! Non non et non! C'était pas un marinas là dessous, pour sur!

" - Bah en fait..."

Lui répondis-je entre deux souffles, en plus j'avais l'estomac au bord des lèvres j'avais pas encore digéré mon repas!

" - Oui on a bien scylla, mais depuis la reconstruction, de notre royaume ... ppfouuu... on n'a plus que quatre piliers renforcés... geuh! .... chaque général a été appelé pour protéger chacun des quatre pôles... donc le pauvre Scylla il a rien à ... foutre là... Là on est vraiment sur les terres du Kraken et du cheval des mers... haan!..."

Je déteste courir, pas que je suis une grosse fénéasse, mais en fait là, j'avais le ventre qui me faisait mal sans compter le fait que j'avais toujours cette boule de frayeur qui m'asséchait la gorge, je sais pas ce qui m'arrivait et j'en avais marre.
Je lançais un regard plein de détresse en mode ourse en peluche trop kawai à la chevalier d'argent de Loki, s.o.s ours polaire en détresse, avant de retourner de nouveau vivement ma tête vers la glace.

Ce cosmos... Je ne sais pas pourquoi, j'avais une sensation bizarre et mon nez se tordait dans tous les sens et frétillait comme si je pouvais percevoir l'odeur, l'odeur d'un parfum plutôt fort et extravagant, une femme? Une femme qui se jouait de nous et nous emmerdait?
En tout cas ça n'avait rien à voir avec l'odeur de poissons que je portais, ou celui d'un homme qui sont en général plutôt fort et amer, non là c'était doux! Un peu comme le cosmos qui s'en dégageait.
Je regardais nettement dans la direction de ce cosmos, je pouvais presque le voir, je le percevais et là c'était déjà une grande phase d'accomplie pour moi qui n'avais jamais su les percevoir!

" - Ce n'est pas un Marinas, c'est une femme... Ca sent trop bon et c'est trop raffiné pour que ça vienne d'un homme. Hey! regarde je peux identifier le cosmos! Trop forte! AAH! j'ai enfin réussis! Lala lèèyyreuuh!
"

Je sautillais, même crevée et morte, j'étais si contente que je sautillais haut, comme une grande gamine que j'étais.
Sauf que évidemment bah, la neige craquela sous mes bottes et l'espèce de machin qui nous courrait après se remit à nous pourchasser en faisant éclater la glace, l'eau et la neige autours de lui.
Pour sur que savoir de quoi ce cosmos était composé nous aurait été plus utile pour connaître un peu plus l'identité, la faction et le reste pour tenter de convaincre la personne d'arrêter de nous faire des frayeurs. Juste que j'en étais incapable pour le moment.

Et puis pendant que je regardais sivir avec des yeux grands ouvert comme des pamplemousses, baignée dans la totale incompréhension, le truc surgit de la glace et fonça vers nous.
Enfin moi, j'eue juste le temps de voir un éclair bleu foncer vers moi et me plaquer au sol avec une violence et une force rare.

La fille en l’occurrence, devait être un ase ou un fidèle d'Odin ou de Freiya parce qu'elle se retourna pour insulter Sivir d’hérétique, traitre et de conn... tous les mots les plus fleuris de l'univers avant de se jeter également dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mer 27 Juil - 8:41

Pour le moment, nous étions à l'abri, mais il fallait qu'on se démerde pour mettre un nom sur le machin qui était en train de nous coller aux fesses! Je me tournais vers la petite ourse afin qu'elle se décide à cracher le morceau, mais pas douée comme elle était, elle ne pouvait que faire des suppositions... pas Scylla, pas le kraken... dommage que je ne connaisse pas tous les généraux sinon j'aurais proposé les Lumnyades, mais voilà, inconnu au bataillon pour moi.

«Et aucun d'entre eux ne maîtrise ce genre d'illusion donc.. va falloir se tourner vers un autre camps.» Je me concentrais pour essayer de percevoir ses intentions... une femme, oui. La gamine avait compris aussi et je souriais d'un air amusé

«Tu vois que quand t'arrêtes de sauter partout et que tu te calmes deux minutes t'arrives à faire des trucs?» sauf qu'il y avait un truc anormal avec ce cosmos... il n'était pas... complet? Je ne savais pas comment l'expliquer, mais ça me faisait un peu penser au cosmos du gouffre.. il ne s'agissait pas d'un être vivant.
C'est alors que la glace du lac commençait à se craqueler et à exploser! Je me couvrais le visage de mes mains, fronçant du nez en voyant une ombre surgir de l'eau et me foncer dessus


«Sale petite garce puante! Dégage de mes terres connasse! Tu n'as rien à faire ici, toi et ton dieu allez en Enfer!!» plissant les yeux, je bondissais en arrière au moment où elle atterrissait là où je me trouvais quelques secondes avant, elle avait soulevé un nuage de neige autour d'elle et je pouvais enfin comprendre ce qu'il se passait...

Elle n'avait pas de corps.


«Une âme en peine... c'est bien ma veine!» sauf que je ne suis pas du genre à amener gentiment les gens dans l'Au-Delà! Mais cette fille n'avait pas de bol, car j'avais eu un excellent maître en la matière concernant le cheminement des âmes... certes, je ne maîtrisais pas ce cosmos, destiné surement à des êtres largement supérieurs, mais j'ai des affinités avec ce genre de choses malgré tout. Je me tournais vers Yaphleen en souriant d'un air sournois

«Elle est pas humaine... donc pas la peine d'essayer de la frapper par la force brute, tu passeras au travers! Petit exercice pour ton cosmos chérie! Tu ne peux utiliser que ça pour l'atteindre!»
«La ferme sal£$*µ»
«Quelle grossièreté!»
je levais les yeux au ciel avant de lever les bras vers le ciel, une aura bleue commença à m'entourer alors que j'appelais le gouffre à mon aide... il était loin, ça me prendrait du temps, mais je pouvais faire autre chose en attendant... une tornade commença à apparaître autour de moi, m'enveloppant pour me protéger, le temps que les feux follets viennent à ma rescousse! Que Yaphleen se débrouille un peu en attendant, l'âme tenta de se jeter sur moi, mais elle fut balayée par le vent et repoussée plus loin. Je pouvais lire la haine dans son regard, vu l'armure qu'elle portait, je ne pariais pas trop pour une valkyrie, plutôt pour un guerrier d'Odin si elle pouvait pas me piffrer... mais surement pas un guerrier divin cependant, une petite classe en dessous probablement.

Par contre, qu'est-ce qu'elle foutait là, ça... aucune idée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yaphleen
Petit Pedobear de Poseidon
Petit Pedobear de Poseidon
avatar


Messages : 229
Date d'inscription : 15/10/2015

Fiche de personnage
Niveau:
7/10  (7/10)
Expérience:
5/50  (5/50)
Faction: Marinas

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Mer 3 Aoû - 21:58

Déjà j'aime pas les fantômes, leurs histoires désespérées à glacer le sang, leurs gémissement, bref tout ce qui n'était pas vivant et en plus ça me foutait une de ses trouilles, j'avais le visage aussi pale que la neige et je lançais un regard du genre désespéré à Sivir quand elle me lâcha comme ça, que ce serait un bon entraînement.

* sans blague *

Elle n'avait pas autre chose à me faire faire? des tractions, des pompes, soulever des rochers? je ne sais pas moi, un truc physique et pas cosmique! Enfin, elle incanta une tornade, le fantôme s'épuisait à se borner d'attaquer Sivir. Finalement je trouvais ça plutôt drôle, voir même ridicule, le machin il gigotait dans tous les sens en insultant Sivir, par contre quand il se tourna, enfin elle se tourna, sa tête de macchabée à moitié décrochée vers moi, je m'arrêtais net et silencieuse les yeux ouverts comme des billes je regardais ce machin, ce spectre venir vers moi, les bras levés en poussant des hurlements.

Dans un autre contexte j'aurais put rire et l'imiter, sauf que là je n’étais pas dans un film ni dans une série, fallait que je fasse quelque chose! Mais quoi? Oui le cosmos! Tu es bien mignonne sivir mais je ne sais même pas comment ça marche ce truc là...
J'esquivais d'un bond formidable sur le coté, évitant de peu une baffe de la part de ce spectre, ma
souplesse me fit me remettre naturellement sur mes deux jambes tandis que je me précipitais derrière la tornade de Sivir pour éviter une récidive d'attaque. Je n'aime pas combattre...

" - C'est une blague? T'as pas un vrai conseil à me donner? Elle est laide la vache! Regarde en plus elle a la tête qui pendouille vers la gauche YEERRKK!"

J'esquivais en sautant sur la gauche pour éviter de nouveau un coup qui m'étais adressé, mais le spectre se prit le bras dans la tornade et fut propulsé à des milles en hauteur.
Me redressant, j'époussetais la neige de sur mon armure avant de tendre les oreilles et m'arrêter soudainement, sans faire attention, mon cosmos brûlait légèrement, j'avais tous les sens en alerte.

Dix autres spectres surgirent de sous la glace, j'affichais une mine blasée mais également énervée tout en expirant beaucoup d'air depuis mes petits poumons, c'était quoi que ce bordel?
Je retroussais mes manches

" - Tu crois pas que l'on devrait se retrancher dans mon auberge? Il y en a trop là! RAA PRENDS CA TOI!"

Je décochais une droite à l'un des fantomes trop proches de moi, une légère couche de givre se déposa sur sa joue et comme s'il avait eut un vrai contact froid et désagréable, le machin, enfi le spctre hurla, c'était effroyable! ca me fit glacer et le sang et sans comprendre pourquoi, je fis moi-même demie-tour, la queue entre les jambes pour rentrer à la maison.
Ôh Môman....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sivir
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
Tempête en décembre, t'en chie en Janvier.
avatar


Messages : 277
Date d'inscription : 17/02/2016

Fiche de personnage
Niveau:
6/10  (6/10)
Expérience:
30/50  (30/50)
Faction: Loki

MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   Jeu 4 Aoû - 13:46

Non mais c'est quoi cette fille? Elle avait vraiment peur des spectres? Non mais pour quel camps elle se bat au juste? Je haussais un sourcil d'un air vraiment blasé alors que le spectre avait changé de cible pour s'en prendre à elle... puis ce furent non pas un, mais une dizaine de spectres qui jaillirent de nulle part!

«Et merde...» j'intensifiais alors mon cosmos, jusqu'à ce que des dizaines, voire des centaines de feux follets apparaissent de nulle part, je serrais les dents, continuant d'intensifier mon cosmos, fermant les yeux alors que la gosse avait fui la queue entre les jambes! Quelle lâche, non mais qui est le con qui lui a filé une armure sérieux? Les feux follets se jetèrent sur les spectres, normalement, ils sont capables de priver les vivants d'un de leurs sens, mais comme ces trucs n'ont plus de sens, et bien ça prend ce qui reste... leur âme...

Spoiler:
 

La première à être touchée fut l'espèce de folle furieuse qui pouvait visiblement pas me piffrer, les feux follets se jetèrent sur elle, l'un d'entre eux entra dans sa bouche et en ressorti quelques secondes plus tard, elle s'était figée, le regard vide, jusqu'à ce que son corps commence peu à peu à se désintégrer.. L'aura autour de mon corps s'intensifiait, je crois que je n'avais jamais poussé mon cosmos à ce point, les feux follets redoublaient d'ardeur et se jetaient sur les autres spectres, l'un d'entre eux avait suivi Yaphleen vers l'auberge, qu'elle se débrouille, j'avais déjà bien assez à faire! Puis je voyais des feux follets ressortir encore des bouches des fantômes après les avoir privé de ce qu'il leur restait de vie, et au fur et à mesure, ils s'écroulaient, leur enveloppe poussiéreuse tombant dans la glace pour disparaître...

Le calme revenait, en dehors de l'auberge où Yaphleen allait encore devoir s'occuper d'un spectre, et moi je basculais en arrière, vidée de mes forces... j'allais devoir apprendre à mieux maîtriser mon cosmos, moi aussi. Je me rendais compte que j'avais encore bien des choses à apprendre... j'étais sur le dos, dans la neige, couverte de sueur ce qui accentuait l'effet glacé autour de moi... je tremblais un peu, mais les feux follets autour de moi se rapprochaient comme pour me redonner des forces


«Même à des kilomètres... tu continues de veiller sur moi...» le gouffre... encore aujourd'hui, probablement mon seul ami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Août 1990 - Pirate VS Ours mal léché! (Sivir/Yaphleen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 16 DESANM 1990 – 16 DESANM 2009 Desanm se
» Les chansons de pirate !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ♫
» Une quête pour devenir un pirate !
» [mini-event] Raviver une legende : le conseil pirate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Saint Seiya Golden hopes :: Royaumes du Nord :: Vallée enneigée :: • La mer gelée du Niflheim-